[Google]

Catégories

Liens

17 partis politiques, et le compteur continue de tourner…

Parti durable du QuébecUn communiqué de presse envoyé aujourd‘hui dans les salles de rédaction (il a été repris notamment dans Le bulletin régional) nous apprend qu‘un 17e parti politique pourrait voir le jour au Québec. Le Parti durable du Québec, qui se réclame de l‘idéologie du «néorégionalisme», aurait entamé le processus auprès du directeur général des élections du Québec afin d‘obtenir officiellement le statut de parti politique autorisé. Si on lit entre les lignes du communiqué, dont le contenu est centré sur les problématiques propres au Saguenay–Lac-Saint-Jean (on précise que le parti «prendra la défense de la région en soutenant les problèmes régionaux» et qu‘il est «soutenu par une équipe uniquement constituée par des gens provenant de la région»), on peut déduire que le parti concentrera ses énergies dans cette région. On annonce par ailleurs que le chef du parti, Sébastien Girard, sera candidat dans Roberval lors de la prochaine élection générale.

Pour celles et ceux qui s‘inquiètent de la prolifération des partis politiques au Québec depuis quelques temps (on est passé de 9 partis politiques autorisés au Québec en 2005 à 16 aujourd‘hui, sans compter le Parti durable qui n‘est pas encore accrédité auprès du DGE), nous avons le regret de vous informer qu‘on est encore loin du record québécois car entre avril et août 1994, il y avait 22 partis politiques autorisés par le DGE, dont le «Parti citron», le «Parti des régions», le «Parti l‘étoile d‘or social démocratique», le «Parti chevreuil du Québec» (sérieux!) et «Renaissance» (une tentative de relance de l‘Union nationale par le dernier chef de ce parti). Mais étrangement, sur les 7 nouveaux partis politiques autorisés depuis 3 ans, un seul a présenté un candidat lors d‘une élection, comme quoi si les partis politiques se multiplient sur papier, attendons de voir s‘ils ont réellement les moyens de leurs ambitions.

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Un nouveau parti politique représentera la région du Saguenay -Lac Saint-Jean aux prochaines élections provinciales

Saint-Félicien, le 4 mars 2008 – Un nouveau parti politique provincial et une nouvelle idéologie prendront naissance d‘ici quelques semaines, soit dès que le processus d‘autorisation sera terminé. Sous le nom du Parti Durable du Québec et de l‘idéologie du Néorégionalisme, le parti fondé par des jeunes universitaires originaires de la région du Lac Saint-Jean, aura pour mission de défendre les intérêts de la population régionale.

Dirigé par Sébastien Girard, étudiant au baccalauréat en Agroalimentaire à l‘Université Laval, le parti Durable du Québec a cumulé plus de 100 membres et a soumis sa demande d‘autorisation au Directeur général des élections.

Ce nouveau parti prendra donc la défense de la région en soutenant les problèmes régionaux : La migration des jeunes et la création de coopératives de solidarité dans la foresterie et l‘agroalimentaire seront les priorités misent de l‘avant. De plus, le parti proposera les opportunités et les solutions disponibles pour le Saguenay – Lac Saint-Jean concernant les biocarburants. Il tentera ultimement de conceptualiser la région pour devenir la destination touristique durable au monde.

Soutenu par une équipe uniquement constituée par des gens provenant de la région, c‘est dans la circonscription de Roberval que le chef, Sébastien Girard, représentera le Parti Durable du Québec aux prochaines élections provinciales.

Le parti déposera son programme régional lors de sa conférence de presse dans quelques semaines. D‘ici là , il est possible de consulter un document intitulé « microprogramme », sur la page d‘accueil du site Internet à l‘adresse suivante : www.partidurable.org .

-30-

La fonction commentaires est désactivée pour cet article.