Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Liens du 2008-05-30

PQ: avant-goût des prochaines investitures

Une personne généralement bien informée nous a transmis la liste des personnes qui seront nommées officiellement à titre de candidat lors des assemblées d‘investiture qui auront lieu d‘ici la mi-juin:

  • Anjou: Sébastien Richard, consultant en relations publiques pour le comité Québec-Israel et candidat défait (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Anjou (9 juin 2008);
  • Brome-Missisquoi: Richard Leclerc, publicitaire à l‘agence Commando-Création et candidat défait (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Brome-Missisquoi (30 mai 2008);
  • Deux-Montagnes: Benoit Charette, aspirant-candidat à l‘investiture du PQ dans Deux-Montagnes lors de l‘élection générale de 2007, a été nommé officiellement le 25 mai dernier;
  • Mirabel: Denise Beaudoin, ex-députée de Mirabel (PQ) (2003-2007), défaite lors de la dernière élection générale (9 juin 2008).
  • Vaudreuil: Claude Turcotte, président du PQ-Vaudreuil (2 juin 2008).

Il y a également Véronique Hivon dans Joliette, dont nous avons déjà parlé, et Catherine Coutel dans Arthabaska, dont nous pouvons confirmer qu‘elle sera seule en lice le 7 juin prochain.

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

L‘effet domino

<shameless plug>

Héhé! Ça n‘a pas pris 2 jours pour que des blogueurs partisans (de tous les horizons) aient repris des parties de notre article sur les rapports financiers des partis politiques et leur membership en 2007.

</shameless plug>

Liens du 2008-05-29

Sondage CROP de mai 2008

Des élections générales déclenchées par les libéraux à l‘horizon? C‘est ce que laissent entendre les résultats du sondage mensuel CROP-Express sur le climat politique au Québec dévoilés ce matin dans La Presse. Après répartition proportionnelle des 14% d‘indécis (-5), les intentions de vote sont les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent la variation par rapport au dernier sondage CROP réalisé en avril):

  • LIB: 41% (+3)
  • PQ: 32% (+3)
  • ADQ: 14% (-3)
  • VRT: 6% (-3)
  • QS: 6% (+1)
  • Autres: 1% (=)

Intentions de vote au Québec (CROP) mai 2008

Avant répartition des indécis, les résultats vont comme suit: LIB: 35%, PQ: 28%, ADQ: 12%, VRT: 5%, QS: 5%, autres: 0% (pour ceux qui se demandent par quel tour de passe-passe on peut avoir 0% d‘appuis et gagner 1% après répartition des indécis, la réponse courte est: le fait d‘arrondir à l‘unité près; la réponse longue est: probablement que les résultats pour les «autres» étaient de moins de 0,5% avant répartition des indécis (et alors on arrondit à 0), puis ça a franchi la barre des 0,5% après répartition (et alors on arrondit à 1)).

Pour ce qui est des autres faits saillants du sondage, mentionnons les suivants:

  • Taux de satisfaction: 54% (+1) des répondants affirment être «très» ou «plutôt» satisfaits à l‘endroit du gouvernement Charest tandis que 42% (+2) d‘entre eux se disent être«très» ou «plutôt» insatisfaits.
  • Vote francophone: PQ: 38%, LIB: 32%, ADQ: 17%, VRT: 6%, QS: 6%.
  • Vote non-francophone: LIB: 82%, PQ: 6%, QS: 5%, VRT: 3%, ADQ: 3%.
  • Meilleur premier ministre: Jean Charest (LIB): 39% (+7), Pauline Marois (PQ): 33% (+3), Mario Dumont (ADQ): 13% (-3).
  • Souveraineté: 41% (+5) des répondants voteraient «oui» lors d‘un référendum sur la souveraineté du Québec et 59% (-5) voteraient «non».

Nous ajouterons l‘hyperlien vers le rapport d‘analyse dès qu‘il sera en ligne. Le rapport d‘analyse de CROP est disponible ici (format pdf).

Le sondage téléphonique a été réalisé du 15 au 26 mai 2008 auprès de 1 000 répondants. La marge d‘erreur est de +/- 3,1%, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés sur la base du Recensement du Canada de 2006 afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l‘âge, la région de résidence des répondants et leur langue d‘usage à la maison.

(Note: cet article a été mis à jour une dernière fois vers 21h45.)

La fin du Parti conscience universelle

En lisant les documents rendus publics hier par le DGE sur les rapports financiers des partis politiques, dont nous parlions ici, on pouvait apprendre que le Parti conscience universelle a perdu le statut de parti politique autorisé à la fin de décembre dernier (sauf qu‘encore ce soir sur le site Web du DGE, ce parti figurait dans la liste des partis politiques autorisés). Puisque ce parti n‘a jamais présenté de candidats en 3 ans d‘existence, il n‘y aura pas grand monde pour pleurer sur leur sort.

On pouvait également apprendre que plus de 5 mois après la fin de l‘année financière 2007, le Parti république du Québec n‘avait toujours pas remis son rapport financier au DGE, contrairement à ce que stipule la Loi électorale. C‘est probablement signe que la fin est proche pour eux aussi.

Membership des partis en 2007

Le DGE a rendues publiques hier les «grandes lignes» des rapports financiers des partis politiques autorisés pour l’année financière 2007 (du 1er janvier au 31 décembre). Ces données excluent donc les résultats des instances politiques autorisées (associations de circonscription, associations régionales, etc.), ainsi que les listes des électeurs dont le total des contributions dépasse 200 $, informations qui devraient être disponibles dans quelques semaines.

Depuis le temps que vous nous lisez, vous n’êtes pas sans savoir qu’un de nos dadas est le membership des partis politiques. Et ce qui est intéressant avec les rapports financiers des partis politiques, c’est qu’ils permettent d’avoir un portrait juste de nombre de membres de chaque parti politique, puisque les revenus d’adhésions sont contre-vérifiés par un comptable agréé. Par conséquent, lorsqu’un député ou un employé d’un parti politique «spinne» le nombre d’adhérents, c’est assez facile de voir si le nombre avancé est vraisemblable ou invraisemblable.

Mais trêve de palabres. Selon les rapports financiers des 12 partis politiques autorisés en 2007, le nombre d’adhésions au sein de chaque parti politique serait le suivant:

  • Parti québécois: 75 379 adhérents;
  • Parti libéral du Québec: 73 641 adhérents;
  • Action démocratique du Québec: 25 887 adhérents;
  • Québec solidaire: 4 778 adhérents (sans compter les instances autorisées);
  • Parti vert du Québec: 1 512 adhérents (sans compter les instances autorisées);
  • Parti démocratie chrétienne du Québec: 133 adhérents (sans compter les instances autorisées);
  • Parti égalité: 11 adhérents (sans compter les instances autorisées);
  • Parti marxiste-léniniste du Québec: ND (revenus d’adhésion: 1 010$, sans compter les instances autorisées);
  • Bloc pot: ND (revenus d’adhésion: 240$, sans compter les instances autorisées);
  • Parti communiste du Québec: ND (Revenus d’adhésion: 0$, sans compter les instances autorisées);
  • Parti république du Québec: ND (pas de rapport financier);
  • Parti indépendantiste: ND (pas de rapport financier, mais comme le DGE ne précise pas que ce parti «n’a pas remis son rapport», c’est probablement qu’il n’avait pas à le faire);

Oui, c’est assez paradoxal de voir que le parti qui a terminé 3e lors de la dernière élection générale se retrouve, à la fin de l’année financière, celui qui a le plus grand nombre d’adhérents. Mais en même temps, lorsqu’on analyse le membership sur plusieurs années, on voit que le nombre d’adhérents au PQ varie très peu (sauf pour 2005, l’année où André Boisclair a été élu chef du parti). En fait, si le PQ a pris la première place en 2007, c’est parce que le Parti libéral a connu une baisse du nombre d’adhérents. Quant à l’ADQ, il a connu en 2007 la deuxième meilleure année de son histoire (le parti comptait près de 37 000 membres en 2002 contre 26 000 en 2007).

Membership des principaux partis politiques québécois, 1999-2006

Membership des principaux partis politiques québécois, 1999-2007
LIB ADQ PQ VRT UFP/QS
1999 71 860 2 223 65 221
2000 64 041 2 404 74 357
2001 92 013 2 759 71 991 103
2002 97 612 36 520 67 556 189 174
2003 93 944 13 669 72 169 283 2 034
2004 61 867 3 414 72 416 380 1 092
2005 58 788 3 575 155 803 288 1 499
2006 83 313 5 119 74 438 924 4 686
2007 73 641 25 887 75 379 1 512 4 778

Liens du 2008-05-26

On* tire la plogue

Qu‘est JH devenu? Qu‘est Votez pour moi devenu?

Ça fait 2 1 blogues carrément retirés de la circulation dont nous avons connaissance récemment (sans compter UHEC.net qui perd son créateur). C‘est pas vraiment une période faste ces temps-ci, mettons.

*«On» excluant évidemment la personne qui parle, comme le veut la grammaire de la langue française.

Mà J: On nous indique que «Votez pour moi» a déménagé à l‘adresse www.votezpourmoi.qc.ca. Ça aurait peut être été intéressant que l‘auteur envoie un post pour indiquer le changement d‘adresse et de fil rss, mais d‘après ce que nous pouvons comprendre, le changement d‘adresse et la suppression du blogue original se sont faits assez rapidement.

Liens du 2008-05-25

Liens du 2008-05-23

Partielles 2008: les résultats officiels

Maintenant que le DGE a publié les résultats officiels des dernières élections partielles (incluant les résultats par section de vote en fichier zip), les résultats électoraux par circonscription dans Bourget, Hull et Pointe-aux-Trembles ont été définitivement mis à jour. Il y a quelques 1/10e de points de pourcentage qui varient ici et là, mais compte tenu de l’écart qui séparait chaque candidat, il n’y a personne qui améliore sa position à l’issue du décompte officiel.

Liens du 2008-05-22

QuébecPolitique.com est dans le «hournal!»

Quelle ne fut pas notre surprise de lire cette lettre ouverte parue mardi dernier dans La Tribune de Sherbrooke où on présente ce site comme étant le «seul endroit» où on pouvait trouver les résultats complets des dernières élections partielles, «après avoir échoué avec les principaux journaux et même le site du Directeur général des élections».

Il faut toutefois rendre justice au DGE qui avait publié sur son propre site Web, en temps réel, le résultat du dépouillement des bulletins de vote le 12 mai dernier, ce qui avait constitué notre principale source d‘information lors de notre soirée de liveblogging. Poursuivez la lecture de «QuébecPolitique.com est dans le «hournal!»»→

Investitures: fonds de tiroirs

Pour diverses raisons (l‘une d‘entre elles étant notre couverture des dernières élections partielles), nous avons pris du retard ces dernières semaines dans notre couverture des nominations de candidats de la 39e élection générale. C‘est aujourd‘hui qu‘on efface l‘ardoise:

  • Abitibi-Est (PQ): le député d‘Abitibi-Est, Alexis Wawanoloath (PQ), a été à nouveau désigné candidat en assemblée d‘investiture le 13 avril dernier (source: PQ);
  • Arthabaska (PQ): aux dernières nouvelles, Catherine Coutel, aspirante-candidate à l‘investiture du PQ dans Arthabaska pour l‘élection générale de 2007, serait la seule candidate à l‘investiture du Parti québécois dans Arthabaska, laquelle aura lieu le 7 juin prochain. La période de mise en candidature prendra fin vendredi (source: La Nouvelle);
  • Bertrand (PQ): le député de Bertrand, Claude Cousineau (PQ), a été élu sans opposition le 6 avril dernier (source: L‘information du nord Sainte-Agathe);
  • Gouin (QS): si nous mentionnons que Françoise David a été désignée candidate dans Gouin le 6 avril dernier, c‘est juste pour pouvoir dire qu‘on en a parlé dans ce blogue (source: Presse canadienne);
  • Jean-Lesage (PQ): Hélène Guillemette, agente de développement de l‘organisme À coeur d‘homme, a été nommée candidate du PQ dans Jean-Lesage le 9 avril dernier. Ancienne attachée politique du député d‘Abitibi-Ouest, François Gendron (PQ), Mme Guillemette fut aspirante-candidate à l‘investiture du PQ dans Jean-Lesage qui a précédé l‘élection générale de 2007 (source: L‘écho abitibien);
  • Jean-Lesage et Montmorency (QS): Québec solidaire a tenu une assemblée d‘investiture conjointe dans Jean-Lesage et montmorency le 20 avril dernier. Jean-Yves Desgagnés, ex-coordonnateur du Front commun des personnes assistées sociales du Québec et candidat défait lors de 3 élections générales: 1989 dans Rosemont (MS), 2003 dans Jean-Lesage (ind. (UFP)) et 2007 (QS) dans Jean-Lesage, a été désigné candidat dans Jean-Lesage. Lucie Charbonneau, candidate défaite (QS) lors de l‘élection générale de 2007 dans Charlevoix, sera candidate dans Montmorency (sources: Québec solidaire et Presse-toi à gauche!);
  • Jonquière (PQ): le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault (PQ), a été à nouveau désigné candidat en assemblée d‘investiture le 10 avril dernier (source: PQ);
  • Laporte (PQ): Robert Pellan, gestionnaire au Centre jeunesse de la Montérégie et candidat défait (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Laporte, a été réélu candidat du PQ dans Laporte le 6 avril dernier. Il était le seul candidat en lice (source: Le Magazine);
  • Nicolet-Yamaska (PQ): Donald Martel, président du PQ-Nicolet-Yamaska et candidat défait (PQ) dans la même circonscription en 2007, a annoncé récemment qu‘il renonçait à briguer l‘investiture dans Nicolet-Yamaska en vue de la prochaine élection générale. Pour expliquer cette décision, il a invoqué la difficulté de concilier ses fonctions de directeur général de la MRC de Nicolet-Yamaska avec le fait d‘être candidat officiel d‘un parti (source: Le Nouvelliste);
  • Rivière-du-Loup (PI): la nouvelle a fait suffisamment de vagues sans qu‘on ait besoin d‘en ajouter: Victor-Lévy Beaulieu sera candidat dans Rivière-du-Loup lors de la prochaine élection générale (source: La Presse);
  • Terrebonne (PQ): il semblerait que l‘assemblée d‘investiture du PQ dans Terrebonne, qui opposera Nino Colavecchio et Mathieu Traversy, pourrait être convoquée l‘automne prochain (source: Le Trait d‘Union);
  • Verdun (ADQ): à la suite de la démission remarquée de Mme Sylvie Tremblay, candidate défaite (ADQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Verdun, on aura compris que cette dernière n‘est plus candidate à l‘investiture adéquiste dans Verdun (source: Le messager Verdun).

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Liens du 2008-05-21

L‘ADQ à gauche?

À lire aujourd‘hui dans le Journal de Montréal: la chronique hebdomadaire de Jean-Marc Léger (de Léger Marketing) qui porte sur la perception qu‘ont les Québécois de l‘Action démocratique du Québec selon un sondage Internet réalisé par sa firme de sondages.

Fait étonnant: 15% des répondants croient que l‘ADQ est de gauche! Oui, vous pouvez tomber en bas de votre chaise, vous aussi. Poursuivez la lecture de «L‘ADQ à gauche?»→

Les causes de la percée adéquiste selon les sondages

On a toujours cru que c‘était les indécis et les discrets qui décidaient du résultat d‘une élection parce qu‘ils seraient «influencés» par les résultats des sondages. Apparemment, ce serait plutôt les partisans déclarés d‘un parti politique donné qui voteraient en fonction des sondages pour des raisons «stratégiques». Et ce serait (entre autres) des partisans libéraux qui, croyant la victoire de leur parti dans la poche dans les derniers jours de la campagne électorale de 2007, auraient propulsé l‘Action démocratique du Québec à l‘opposition officielle. C‘est ce que tendrait à démontrer une étude de Claire Durand, professeure en sociologie à l‘Université de Montréal et spécialiste des sondages d‘opinion, dont on parle aujourd‘hui dans La Presse. La méthodologie y est expliquée très sommairement, mais en gros, Mme Durand et son équipe auraient posé un certain nombre de questions dans le cadre de 2 sondages CROP réalisés pendant la campagne électorale, puis ils auraient interrogé directement un certain nombre de répondants après l‘élection.

Si nous mettons la main sur l‘étude complète, nous vous en informerons. Poursuivez la lecture de «Les causes de la percée adéquiste selon les sondages»→

Sondage Léger Marketing à Québec

Nous avons pris connaissance ce matin sur LCN des résultats d‘un sondage Léger Marketing commandité par le Journal de Québec sur les intentions de vote dans la «région métropolitaine de recensement» de Québec (incluant la partie «Rive-Sud» de l‘agglomération). Après répartition proportionnelle des 17% d‘indécis, les intentions de vote seraient les suivantes:

  • LIB: 41%
  • PQ: 25%
  • ADQ: 24%
  • VRT: 6%
  • QS: 3%
  • Autres: 1%

Avant répartition des indécis, ça donne LIB 34%, PQ 20%, ADQ 20%, VRT 5%, QS 3% et autres 1%.

Le Journal de Québec fait également part des résultats selon les 2 sous-régions «Rive-Nord» et «Rive-Sud» de Québec, mais compte tenu de la taille de chaque sous-échantillon (qui n‘est pas précisée, mais logiquement, 50% de pas beaucoup, ça donne très peu) et de la très grande marge d‘erreur qui en découle, nous n‘avons pas jugé opportun de les reproduire ici. Qu‘il suffise de dire que l‘ADQ passe en 2e place sur la Rive-Sud. Pour la suite, le rapport d‘analyse est ici (format pdf).

Le sondage téléphonique a été réalisé le 15 mai 2008 auprès de 500 répondants. La marge d‘erreur est de 4,4%, 19 fois sur 20. Les données finales ont été pondérées selon le sexe, l‘âge, la scolarité et selon le secteur de résidence de façon à être représentatives de l‘ensemble de la population adulte de la grande région métropolitaine de Québec selon les dernières données de Statistique Canada.

QS: Ruba Ghazal de retour dans Laurier-Dorion

Mme Ruba Ghazal, candidate défaite (QS) lors de l‘élection générale de 2007 dans Laurier-Dorion, portera à nouveau les couleurs de Québec solidaire dans Laurier-Dorion lors de la prochaine élection générale. Elle a été nommée candidate lors d‘une assemblée d‘investiture qui avait lieu le 13 mai dernier. Elle était la seule candidate en lice.

Mme Ghazal est conseillère en protection de l‘environnement chez Bombardier.

(sources: Québec solidaire et Progrès Villeray)

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Page 1 sur 3123