[Google]

Catégories

Liens

Liens du 2008-07-31 [delicious.com]

Rumeurs et candidatures au Parti indépendantiste (plus un jalon à souligner)

Nous n‘avons pas beaucoup écrit sur les candidatures au cours du dernier mois, et ce n‘était pas pour rien vu qu‘apparemment, c‘est le silence radio à peu près partout, sauf au Parti indépendantiste:

  • L‘Assomption / Masson: Le Parti indépendantiste a dévoilé le 19 juillet dernier l‘identité de 2 premiers candidats à l‘investiture dans la région de Lanaudière. Il s‘agit de Mme Fanny Bérubé dans L‘Assomption et de M. Bertrand Lefebvre dans Masson (source: Parti indépendantiste);
  • Matapédia: M. Gino Boucher, président de la Fête des guitares de lac-au-Saumon, serait pressenti comme candidat du PI dans Matapédia, mais le principal intéressé serait toujours «en réflexion» concernant une éventuelle candidature lors de la prochaine élection générale (source: L‘Avant-poste).

Mine de rien, cet article était le 1000e à être publié sur ce blogue depuis son ouverture il y a 2 ans (QuébecPolitique.com existe depuis 1999, mais nous avons commencé à écrire dans Le carnet électoral en juillet 2006). Merci à tous pour votre intérêt et votre assiduité.

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Les institutions du pouvoir législatif-4

Aujourd’hui: le pourcentage de femmes députées dans les législatures provinciales.

Source: Observatoire de l’administration publique, 2008, Les institutions du pouvoir législatif.

Liens du 2008-07-29

Liens du 2008-07-27

Une autre journée, une autre rumeur…

Autre rumeur sur le prochain président de l‘Assemblée nationale. En plus de Pierre Paradis (LIB), il semblerait que le nom du député de Richmond, Yvon Vallières (LIB), circulerait parmi les candidats potentiels à la présidence.

Ce n‘est pas fini, il reste encore près de 3 mois avant le retour des députés en Chambre et la nomination du successeur de Michel Bissonnet. Poursuivez la lecture de «Une autre journée, une autre rumeur…»→

Les institutions du pouvoir législatif-3

Aujourd‘hui dans la série d‘articles sur les institutions du pouvoir législatif: la rémunération des députés provinciaux en 2007.

Source: Observatoire de l‘administration publique, 2008, Les institutions du pouvoir législatif.

Liens du 2008-07-24

Liens du 2008-07-23

Bientôt dans un magasin de porcelaine près de chez vous…

Lors de la dernière campagne, le DGE avait adopté à l’endroit des usagers des «nouvelles technologies de l’information et des communications» – particulièrement les blogueurs politiques partisans – une attitude qui avait engendré une controverse dont un organisme faisant office d’arbitre du processus électoral se serait sûrement bien passée. Par la suite, les quelques paragraphes du «Rapport des résultats officiels du scrutin» consacrés aux NTIC faisaient montre d’un manque d’introspection surprenant compte tenu de l’ampleur de la controverse.

Et c’est probablement sur le point de se poursuivre à l’Édifice René-Lévesque, on verra bien en septembre. Sommes-nous les seuls à craindre le pireen lisant une telle phrase?

«un des scénarios envisagés consiste, curieusement, à élargir la définition de « dépense électorale » de manière à inclure un message n’ayant en fait entraîné aucune dépense»

Si jamais une telle idée devait faire son chemin jusque dans la loi électorale, il est à craindre que ça sera rapidement contesté en cour. Poursuivez la lecture de «Bientôt dans un magasin de porcelaine près de chez vous…»→

Les institutions du pouvoir législatif-2

Dans le cadre de la série d’articles débutée il y a plusieurs jours sur les institutions du pouvoir législatif dans les provinces, voici aujourd’hui le nombre moyen d’habitants par député de 1980 à 2006.

Source: Observatoire de l’administration publique, 2008, Les institutions du pouvoir législatif.

Questionnement…

Est-ce que nous sommes les seuls à nous inquiéter de ce qui adviendra du blogue de Michel Hébert maintenant que les (bientôt ex-)lockoutés du Journal de Québec sont sur le point de revenir au travail? Sérieusement, ça serait dommage que la fin du conflit de travail le force à tirer la plogue.

 

Pierre Paradis for prez?

Ces derniers jours, les noms de Fatima Houda-Pepin (LIB), députée de La Pinière, et de Jacques Chagnon (LIB), député de Westmount–Saint-Louis, circulaient dans les radios de Québec comme possible successeurs de Michel Bissonnet (LIB) à la présidence de l‘Assemblée nationale. À ces noms, Le Journal de Montréal ajoute aujourd‘hui le député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard (ADQ), et le député d‘Abitibi-Ouest, François Gendron (PQ). Fait à noter, Mme Houda-Pepin et MM. Chagnon et Picard sont présentement les 3 vice-présidents de l‘Assemblée nationale.

Toutefois, selon le Journal, le candidat priviligié au Cabinet du premier ministre serait le député de Brome-Missisquoi, Pierre Paradis (LIB). M. Paradis siège à l‘Assemblée nationale depuis 1980. Il a été notamment été ministre du Travail et ministre de l‘Environnement sous les gouvernements de Robert Bourassa et de Daniel Johnson (fils).

Poursuivez la lecture de «Pierre Paradis for prez?»→

Liens du 2008-07-16

Liens du 2008-07-15

Liens du 2008-07-14

Michel Bissonnet démissionne, mais plus tard

C‘est confirmé, le député de Jeanne-Mance–Viger et président de l‘Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), fait le saut en politique municipale, mais en fin de compte, sa démission ne deviendra effective que le 21 septembre prochain (soit le jour où a lieu l‘élection partielle municipale où il est candidat).

En vertu de l‘article 57 de la Loi sur l‘Assemblée nationale, il est interdit de cumuler les fonction de député et de conseiller municipal. Par contre, rien n‘empêche un député en fonction d‘être candidat à une élection municipale, ce que la loi ne permet pas lors d‘élections fédérales (autrement dit, selon l‘article 17, dès qu‘un député à l‘Assemblée nationale est candidat à une élection fédérale, il doit démissionner immédiatement).

Compte tenu du moment où la démission de M. Bissonnet deviendra effective, soit la veille de la date annoncée de l‘élection partielle dans Jean-Talon (quoique la date n‘est pas coulée dans le béton tant que le décret d‘élection n‘est pas adopté par le Conseil des ministres), ça serait très surprenant qu‘on ait 2 partielles le même jour. Néanmoins, notre section spéciale sur l‘élection partielle dans Jeanne-Mance–Viger est maintenant en ligne. Poursuivez la lecture de «Michel Bissonnet démissionne, mais plus tard»→

Liens du 2008-07-13

Le va-et-vient entre Québec et le municipal

Dans la foulée de la démission prochaine de Michel Bissonnet (LIB) comme député et de son retour en politique municipale (puisqu‘il avait été maire de Saint-Léonard avant d‘être élu à l‘Assemblée nationale), LBII du blogue Le suburbain lucide a écrit un article intéressant sur les politiciens à l‘Assemblée nationale qui ont également fait carrière au municipal.

N‘empêche que ça serait une chose intéressante à ajouter à notre plan quinquennal: une liste des députés anciens et actuels qui ont occupé des fonctions électives au municipal.

Bissonnet quittera lundi

La rumeur circulait depuis la fin de la dernière session parlementaire, mais selon La Presse, c‘est lundi prochain que le président de l‘Assemblée nationale et député de Jeanne-Mance–Viger, Michel Bissonnnet (LIB), annoncera officiellement sa démission à titre de membre de l‘Assemblée nationale. Il sera candidat à l‘élection partielle qui aura lieu le 21 septembre prochain à la Ville de Montréal afin de combler le poste de maire de l‘arrondissement Saint-Léonard.

Le nom de l‘ex-députée de Viger (2002-2003), Anna Mancuso (LIB), circulerait présentement dans les cercles libéraux parmi les successeurs potentiels à M. Bissonnet. Mme Mancuso avait été victime du dernier redécoupage de la carte électorale puisque sa circonscription avait été fusionnée avec celle de Jeanne-Mance, qui était représentée à l‘époque par M. Bissonnet. Lors de l‘entrée en vigueur de cette carte électorale lors de l‘élection générale de 2003, Mme Mancuso ne s‘était pas représentée devant l‘électorat. Poursuivez la lecture de «Bissonnet quittera lundi»→