[Google]

Catégories

Liens

Liens du 2008-12-17

Le gagnant du Pool électoral 2008

Nous l’avions promis(1), alors voici:

EDBG

est le grand gagnant du pool électoral 2008. Le 26 novembre dernier, EDBG faisait la prévision suivante:

  LIB ADQ PQ VRT QS Aut.
Votes 41,0 16,0 36,0 3,0 4,0 0,0
Diff. -1,1 -0,4 +0,8 +0,8 +0,2 -1,2
Sièges 66 5 54 0 0 0
Diff. 0 -2 +3 0 -1 0

L’écart total par rapport aux résultats officiels du scrutin est de 4,5 points de pourcentage (votes) et de 6 sièges (2 de moins à l’ADQ, 3 de trop au PQ et 1 de moins à QS). Nous accordons une mention spéciale à David qui, le 1er décembre, présidait également à4,5% près la répartition de voix, ainsi qu’à 5 participants (Simon, Alexi Émond, Eric Tremblay (pas du PI), Jean-Simon, Jack et Mathieu Tremblay) qui, comme EDBG, avaient prédit à 6 sièges près la répartition des sièges dans le nouveau Parlement, mais qui n’avaient pas vu aussi juste dans la répartition des voix.

Merci à tous d’avoir participé. Si vous voulez consulter toutes les prédictions, le fichier pdf est ici.

Notes:

  1. Si, si. Nous avions bel et bien promis que le grand gagnant aurait son nom «écrit en lettres d’or dans ces pages».Vérifiez vous-mêmes. ()

En attendant Godot

En attendant le prochain remaniement ministériel, qui pourrait avoir lieu mercredi prochain, voici un aperçu de ce que peuvent vivre ces jours-ci les députés qui souhaitent faire leur entrée au Cabinet:

Nouvelle question au vox pop

Toujours prompts à sonder les coeurs et les reins de notre auditoire, nous avons ajouté dans notre vox pop une nouvelle question sur ce qui est devenu la nouvelle de la soirée électorale de lundi dernier. Notre nouvelle question:

Selon vous, qui devrait remplacer Mario Dumont comme chef de l’ADQ?

Vous pouvez répondre dans le formulaire tout juste à droite de cet article.

Élection générale 2008: quelques stats

Voici quelques observations préliminaires sur l’élection générale d’hier:

  • En nombres absolus, le nombre de votes obtenus par le PQ et les libéraux a subi une légère hausse depuis 2007 (+50 000 pour les libéraux, +15 000 pour le PQ). C’est l’ADQ qui a subi une baisse importante (-700 000 votes environ).
  • Taux de participation de 57,33%: le pire depuis 1927 (56,38%). Et encore, en 1927, il y avait eu 12 députés élus par acclamation. Si les électeurs de ces 12 comtés avaient eu l’opportunité de voter, on aurait aisément dépassé le score d’hier.
  • Angus Reid a vu juste. Leur sondage donnait 42-36 entre le PLQ et le PQ. C’est ici que vous l’aurez (probablement) lu en premier, samedi soir dernier (certains animateurs de sites de projection ont même appris l’existence de ce sondage par notre entremise).
  • Avec 66 sièges, il faudrait seulement une perte de 4 sièges pour que le Parti libéral redevienne minoritaire de facto. Il sera intéressant de voir s’ils seront frappés par le «syndrome du 2e mandat» (dans ce cas-ci, le 3e) qui frappe les partis gouvernementaux depuis une trentaine d’années:
    • sous le 2e mandat du PQ de 1998-2003, le PQ avait perdu 9 sièges entre le début et la fin de la législature;
    • sous le 2e mandat libéral de 1989-1994, le PLQ avait perdu 14 sièges entre le début et la fin de la législature (sauf qu’à la dissolution, il y avait 8 sièges vacants);
    • sous le 2e mandat du PQ de 1981-1985, le PQ avait perdu 20 sièges entre le début et la fin de la législature, à un point tel qu’à la dissolution, il y avait égalité 60-60 entre les députés péquistes et ceux de l’opposition (53 libéraux et 7 indépendants).
  • Ah! Les joies du mode de scrutin:
    • Le PLQ finit avec 7% d’avance sur le PQ, mais vu les nombreuses luttes serrées, quelques milliers de voix bien placées auraient pu transformer cette victoire libérale en victoire péquiste.
    • L’ADQ a moins de voix qu’en 2003, mais 3 députés de plus que lors de cette élection (7 en 2008 vs 4 en 2003).
    • QS voit ses appuis baisse légèrement entre 2007 et 2008, mais a fait élire son premier député hier.




Éric Caire for Leader?

Mine de rien, il va falloir ouvrir une section «Course à la direction de l’ADQ 2009» puisque les candidats potentiels commencent déjà à tâter le terrain. Poursuivez la lecture de «Éric Caire for Leader?»→

Élection générale 2008: la soirée électorale

Bienvenue la soirée électorale de QuébecPolitique.com.

Ce billet sera alimenté directement à partir des mises à jour de notre compte Twitter. Pour mettre à jour l’affichage de ce billet, activez régulièrement la fonction «actualiser» de votre fureteur.

Bon match!

Pool électoral 2008: avant les résultats finaux

Un gros merci aux 120 participants du Pool électoral 2008. Avant de dévoiler l’identité des gagnants (ce que nous ne pouvons faire maintenant, pour des raisons évidentes d’absence de résultats et de respect du processus démocratique), voici quelques statistiques.

Si on fait la moyenne des prédictions reçues depuis 33 jours, le Parti libéral formerait un gouvernement majoritaire (de très peu) avec le Parti québécois formant l’opposition officielle. L’Action démocratique du Québec n’aurait pas suffisamment de députés pour former un groupe parlementaire reconnu et Québec solidaire ferait son entrée à l’Assemblée nationale (quoique dans ce cas-ci, le crinqué qui a prédit une victoire de QS avec 100 députés augmente sensiblement la moyenne 🙂 ).

Sondage LIB ADQ PQ VRT QS Aut.
% des bulletins valides (moy.) 40,23 16,49 33,51 4,25 4,71 0,89
Nombre de sièges (moy) 63,9 10,4 49,2 0,3 1,2 0,1

Et si on reporte les prédictions sous forme de gouvernement majoritaire/minoritaire, voici ce que ça donne:

LIB ADQ PQ VRT QS Égal. Tot.
Minoritaire 26 1 14 0 0 4 45
Majoritaire 67 0 7 0 1 0 75
Total 93 1 21 0 1 4 120

Les résultats complets sont disponibles ici.

On se revoit autour de 20h.

Les comtés baromètres

Traditionnellement, la circonscription de Saint-Jean était considérée comme la circonscription baromètre par excellence puisqu’à chaque élection générale depuis 1944 (1939, si on compte la brève période où elle était incluse dans Saint-Jean–Napierville), elle a élu un député issu du parti formant le gouvernement. En 1994, les électeurs de Saint-Jean ont même poussé le scrupule jusqu’à mettre les candidats péquiste et libéral à égalité alors que 0,35% d’écart séparait les 2 partis au niveau national, forçant ainsi la tenue d’une élection partielle pour les départager. Mais ça, c’était avant la dernière élection générale puisqu’en 2007, Saint-Jean avait élu un député adéquiste.

Outre le comté de Saint-Jean, dont on ne peut plus dire désormais qu’il est «infaillible», y a-t-il d’autres comtés qui suivent les grandes tendances électorales au Québec? Si on excepte les élections partielles, il y a 5 circonscriptions qui, outre Saint-Jean, vote systématiquement du «bon bord» depuis 30-40 ans. Comme vous constaterez, la région de Laval est très bien pourvue en matière de comtés baromètres:

Inutile de dire que ce sont des circonscriptions que nous surveillerons de près demain soir.

Sondage Angus Reid Strategies de décembre 2008

La firme ontarienne Angus Reid Strategies a rendus publics hier les résultats d’un sondage sur le scrutin de lundi prochain. D’après les résultats du sondage, les intentions de vote seraient les suivantes:

  • LIB: 42%
  • PQ: 36%
  • ADQ: 13%
  • QS: 5%
  • VRT: 3%
  • Autres: 1%

Pour ceux qui se demandent d’où ça vient, Angus Reid Strategies, et quelle crédibilité ils ont, nous soulignons que ce sont eux qui, parmi l’ensemble des firmes de sondage, avaient été les plus proches des résultats réels du scrutin lors de la dernière élection générale.

Le rapport d’analyse d’Angus Reid Strategies est en ligne (format pdf).

Le sondage Web a été réalisé les 4 et 5 décembre 2008 auprès de 914 répondants «certains d’aller voter le 8 décembre 2008». La marge d’erreur est de 3,2%, 19 fois sur 20. Les données finales ont été pondérées spour être représentatives de la population adulte du Québec.

Sondage Léger Marketing de décembre 2008

Le dernier sondage Léger marketing de la campagne électorale vient d’être publié ce matin dans Le journal de Montréal. Après répartition proportionnelle des indécis, les intentions de vote seraient les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent la variation par rapport au dernier sondage de Léger Marketing du 24 novembre 2008):

  • LIB: 45% (-1)
  • PQ: 32% (-2)
  • ADQ: 15% (+3)
  • QS: 4% (=)
  • VRT: 3% (-1)
  • Autres: 1% (+1)

Intentions de vote au Québec (Léger Marketing) décembre 2008

Avant répartition des 15% d’indécis, les intentions de vote sont LIB 38%, PQ 27%, ADQ 13%, QS 4% et VRT 3%.

Voici quelques autres statistiques qui ont été rendues publiques jusqu’à maintenant:

  • Vote francophone: PQ 38%, LIB 36%, ADQ 18%, QS 5% et VRT 3%.
  • Vote non-francophone: LIB 79%, PQ 9%, ADQ 5%, VRT 5%, QS 1% et autres 1%.
  • Meilleur premier ministre: Jean Charest 38% (-3), Pauline Marois 29% (+3), Mario Dumont 12% (+3), Françoise David 4% (+1) et Guy Rainville 0%. 9% n’en choisiraient aucun et 7% ne le savent pas.
  • Choix définitif: 71% (+7) des répondants affirment que leur choix est définitif pour le scrutin du 8 décembre prochain. 27% (-6) affirment que leur vote pourrait changer.

Le rapport d’analyse de Léger Marketing (avec résultats régionaux) est en ligne (format pdf).

Le sondage téléphonique a été réalisé 2 et 3 décembre 2008 auprès de 1 200 répondants. La marge d’erreur est de 3,1%, 19 fois sur 20. Les données finales ont été pondérées selon le sexe et l’âge de façon à être représentatives de la population selon les dernières données de Statistique Canada.

Sondages Segma Recherche dans 6 comtés

La firme Segma Recherche a déalisé ces derniers jours une série de sondages dans les circonscriptions. Ce matin, on pouvait prendre connaissance des résultats dans 3 quotidiens de la chaîne Gesca, soit La Voix de l’Est, Le Nouvelliste et Le Quotidien (avec un wrap-up dans La Presse). Après répartition proportionnelle des indécis, les intentions de vote sont:

Dubuc (500 répondants)

  • André Michaud (PQ): 45%
  • Serge Simard (LIB): 39%
  • Robert Émond (ADQ): N.D.
  • Marie Francine Bienvenue (QS): N.D.
  • Fernand Bouchard (ind.): N.D.

Jonquière (500 répondants)

  • Sylvain Gaudreault (PQ): 47%
  • Martine Girard (LIB): 37%
  • Marc Jomphe (ADQ): N.D.
  • Gabrielle Desbiens (QS): N.D.

Roberval (500 répondants)

  • Denis Trottier (PQ): 55%
  • Georges Simard (LIB): 36%
  • Jacques L. Cadieux (ADQ): N.D.
  • Nicole Schmitt (QS): N.D.
  • Sébastien Girard (DUR): N.D.

Saint-Maurice (500 répondants)

  • Claude Pinard (PQ): 45%
  • Céline Trépanier (LIB): 32%
  • Robert Deschamps (ADQ): 13%
  • Allison Molesworth (QS): 4%
  • Stéphane Normandin (VRT): 4%
  • Yves Demers (ind.): 2%

Shefford (500 répondants)

  • François Bonnardel (ADQ): 36%
  • Jean-Claude Tremblay (LIB): 27%
  • Jean-François Arsenault (PQ): 27%
  • Ginette Moreau (QS): 5%
  • Martin Giard (VRT): 4%
  • Lucie Piédalue (ind.): 2%

Trois-Rivières (500 répondants)

  • Yves St-Pierre (PQ): 38%
  • Danièle St-Amand (LIB): 36%
  • Sébastien Proulx (ADQ): 18%
  • Alex Noël (QS): 5%
  • Louis Lacroix (VRT): 3%

Plus de détails si le rapport d’analyse est mis en ligne par Segma Recherche.

Les sondages téléphoniques ont été réalisés du 28 novembre au 3 décembre auprès de 500 répondants par circonscription. La marge d’erreur est de 4,4%, 19 fois sur 20.

Sondage interne à l’ADQ

Dans la lignée des sondages internes qui circulent sous le manteau, il y a le journaliste Mathieu Boivin qui rapportait ce matin dans Le Journal de Montréal les résultats d’un sondage interne commandé par l’Action démocratique du Québec. Les intentions de vote:

  • LIB: 39%
  • PQ: 32%
  • ADQ: 22%
  • autres: N.D.

C’est tout ce qu’on en sait. Il n’y a absolument aucune information sur la méthodologie (taille de l’échantillon, période de cueillette, pondération, questions posées, répartition des indécis, etc.), alors pensez-en ce que vous voulez.

Sondage CROP de novembre-décembre 2008

Sondage CROP ce matin dans La Presse. Après répartition proportionnelle des 15% d’indécis (+3), les intentions de vote selon le dernier sondage CROP sont les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent les infinitésimales variations par rapport au 2e sondage CROP réalisé en novembre):

  • LIB: 45% (=)
  • PQ: 29% (-3)
  • ADQ: 15% (+3)
  • VRT: 6% (+1)
  • QS: 5% (=)
  • Autres: 1% (+1)

Intentions de vote au Québec (CROP) décembre 2008

Avant répartition des indécis (15%), les intentions de vote vont comme suit: LIB 38%, PQ 25%, ADQ 12%, VRT 5%, QS 4% et autres 1%.

Parmi les plus importants éléments de l’enquête, mentionnons:

  • Taux de satisfaction: 48% (-3) des répondants affirment être «très» ou «plutôt» satisfaits à l‘endroit du gouvernement Charest, 48% (+3) se disent «très» ou «plutôt» insatisfaits.
  • Vote francophone: PQ: 36%, LIB: 35%, ADQ: 17%, VRT: 6%, QS: 5%, autres: 1%.
  • Vote non-francophone: LIB: 89%, VRT: 4%, ADQ: 3%, PQ: 2%, QS 2%.
  • Meilleur premier ministre: Jean Charest (LIB): 43% (-1), Pauline Marois (PQ): 24% (-3), Mario Dumont (ADQ): 13% (+1). 12% n’en préfèrent aucun et 8% sont indécis.
  • Intérêt envers la campagne électorale: 45% (+2) des répondants se disent «très» ou «assez» intéressés par la présente campagne électorale tandis que 54% (-3) se disent «peu» ou «pas du tout» intéressés.
  • Volatilité: 70% des répondants affirment que leur choix est «définitif» en vue du scrutin de lundi tandis que 30% déclarent qu’ils «pourraient changer d’avis».

Le rapport d’analyse de CROP est disponible ici (format pdf) (format pdf) et (format pdf).

Le sondage téléphonique a été réalisé du 28 novembre au 3 décembre 2008 auprès de 1 001 répondants. La marge d‘erreur est de +/- 3,1%, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés sur la base du Recensement du Canada de 2006 afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l‘âge, la région de résidence des répondants et leur langue d‘usage à la maison.

Sondage Cible Recherche en Mauricie, prise 2

TVA Trois-Rivières (CHEM-TV) a rendu public mardi et mercredi les résultats d’un sondage Cible Recherche dans les circonscriptions électorales de Champlain, Saint-Maurice et Trois-Rivières. C’est la 2e fois de la campagne que Cible Recherche sonde l’opinion publique dans ces 3 circonscriptions.

Après répartition proportionnelle des indécis (dont le pourcentage n’est pas précisé), les intentions de vote dans les 3 circonscriptions seraient les suivantes:

Champlain (600 répondants)

  • Noëlla Champagne PQ: 48%
  • Pierre Michel Auger LIB: 30%
  • Luc Arvisais ADQ: 19%
  • Autres: 3%

Saint-Maurice (600 répondants)

  • Claude Pinard PQ: 40%
  • Céline Trépanier LIB: 35%
  • Robert Deschamps ADQ: 15%
  • Autres: 10%

Trois-Rivières (810 répondants)

  • Yves St-Pierre PQ: 37%
  • Danielle St-Amand LIB: 34%
  • Sébastien Proulx ADQ: 19%
  • Louis Lacroix VRT: 6%
  • Alex Noël QS: 4%

Plus de détails méthodologiques lorsque le rapport d’analyse sera disponible.

Sondage Segma Recherche dans Saint-François

Ça nous était passé sous le radar, mais La Tribune avait publié hier les résultats d’un sondage de la firme Segma Recherche dans la circonscription électorale de Saint-François (tellement sous le radar en fait qu’il n’y a même pas d’article en ligne). Après répartition proportionnelle des 15% d’indécis, les intentions de vote dans Saint-François sont:

Saint-François (500 répondants)

  • Monique Gagnon-Tremblay (LIB): 43%
  • Réjan Hébert (PQ): 41%
  • Vincent Marmion (ADQ): 8%
  • Sandy Tremblay (QS): 8%
  • François Mailly (ind.): 1%

Le rapport d’analyse de Segma Recherche est disponible en ligne (format pdf).

Le sondage téléphonique a été réalisé du 28 novembre au 1er décembre 2008 auprès de 500 répondants de la circonscription électorale de Saint-François. La marge d’erreur est de 4,4%, 19 fois sur 20.

À propos du «manque» de sondages…

L’absence de sondages depuis le débat des chefs du 25 novembre dernier commence à faire jaser. Pourtant, si on compare avec la dernière campagne électorale, on ne peut pas vraiment dire que la présente campagne est sous-sondée, bien au contraire. Jusqu’à présent, il y a eu 6 sondages nationaux «publics» qui ont été réalisés et publiés par des firmes de sondage:

À titre comparatif, lors de la campagne électorale de 2007, 10 sondages nationaux «publics» avaient été réalisés par des firmes de sondage, dont 4 le samedi précédant le scrutin:

Tout ça sans compter le sondage post-débat de CROP et les nombreux sondages de circonscriptions qui ont été rendus publics depuis le 5 novembre.

Donc, si on présume qu’il y aura 1 autre sondage par CROP et Léger marketing d’ici lundi prochain (sans compter d’autres firmes dont le travail en la matière est moins régulier), il n’y a vraiment pas péril en la demeure. Les junkies devraient avoir un gros fix de sondages très bientôt. 🙂

Mais n’oubliez jamais que selon la formule consacrée, le seul vrai sondage qui compte, c’est le jour de l’élection!

Sondage interne au PQ

Pour ceux qui attendent leur fix de sondages depuis le débat, il n’y a toujours pas de sondage commandé par un média, mais les sondages internes des partis politiques circulent. Le journaliste Yves Chartrand rapportait ce matin dans Le Journal de Montréal les résultats d’un sondage commandé par le Parti québécois. Malheureusement, l’article en question n’est pas disponible sur Canoë. La seule question dont les résultats sont publics concerne les intentions de vote, et ça se répartit comme suit:

  • LIB: 40,4%
  • PQ: 34,5%
  • ADQ: 16,7%
  • autres: N.D.

Chez les francophones, les intentions de vote seraient les suivantes: PQ 40,4%, LIB 33,1% et ADQ 18,9%.

Tout ce qu’on sait, c’est que le sondage a été «effectué auprès de 800 répondants durant les cinq derniers jours [c.-à-d. du 27 novembre au 1er décembre?] par une firme indépendante». Il y a plusieurs choses que nous ignorons: qui a réalisé le sondage, quelle était la question sur les intentions de vote, y avait-il d’autres questions, quel type d’échantillonnage, sondage web ou téléphonique, comment ont été répartis les indécis, etc. Donc, face à autant d’inconnues, la prudence est de mise. Être à la place de ceux qui font des projections, nous ne sommes pas certains que nous inclurions ce sondage dans le modèle (en tout cas, pas avant que ces chiffres soient confirmés par une autre firme).

Ceci étant dit, vous avez les chiffres et les avertissements méthodologiques, à vous de faire votre propre opinion sur ces résultats.

MàJ (3 déc., 21h30): Voici l’article que nous avons scanné ce soir.

À propos des candidats indépendants

C’est un autre classique de campagne électorale sur QuébecPolitique.com: on fouille les moindre recoins du Web pour trouver des informations sur ces grands oubliés des campagnes que sont les candidats indépendants. Il y a 30 d’entre eux cette année:

  • Beauce-Nord: Benoît Roy (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans Beauce-Nord, M. Roy se présentait à l’époque sous une plate-forme électorale prônant l‘abolition du poste de député .
  • Beauce-Sud: Léo Doyon (ind.), acériculteur. Il a un site Web à l’adresse www.leodoyonbeaucesud.com.
  • Beauharnois: Christian Grenon (ind.), employé pour Diageo Canada (ex-Distilleries Schenley), une entreprise spécialisée dans le domaine de l’alcool et des spiritueux (selon Le Soleil de Valleyfield)
  • Brome-Missisquoi: Jacques-Antoine Normandin (ind.), briqueteur-maçon et ex-président de l’Association des payeurs de taxes du Québec (selon le portail Cowansville en région)
  • Champlain: Jean-Pierre Grenier (ind.), agent de sécurité et candidat défait (ADQ) lors de l’élection partielle de 2001 dans Laviolette (voir aussi L’Hebdo Mékinac des Chenaux)
  • Chapleau: Michel Soucy (ind.), ingénieur. Il a aussi un site de campagne au michelsoucy.org.
  • Jean-Lesage: José Breton (ind.), candidat défait lors des élections générales de 1985 dans Montmorency, de 1998 dans Shefford et de 2007 dans Jean-Lesage. Nous avons déjà traité de son édifiante plate-forme de campagne ici, et son site de campagne est là.
  • Joliette: Pablo Lugo-Herrera (ind.), étudiant au collégial (voir M103,5FM)
  • Kamouraska-Témiscouata: Alexie Plourde (ind.), étudiante au collegial (source: Le Placoteux)
  • La Prairie: Martin McNeil (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans La Prairie.
  • Laurier-Dorion: Michel Prairie (ind.), candidat défait lors de l’élection partielle de 1994 dans Westmount-Saint-Louis, lors de l’élection partielle de 2001 dans Mercier, lors de l’élection partielle de 1992 dans Anjou. Il est secrétaire général de la Ligue communiste (voir Bibliothèque et Archives nationales du Canada)
  • Maskinongé: Michel Thibeault (ind.), président-fondateur de la Fondation pour Hommes. Voir également son site de campagne au www.thibeault2008.com.
  • Mille-Îles: Régent Millette (ind.), candidat défait (ind.) lors de lors de l’élection partielle de 2008 dans Pointe-aux-Trembles, lors de l’élection générale de 2007 dans Mille-Îles et lors de 14 autres élections générales, partielles et fédérales depuis 1966 (et encore, nous n’incluons pas le municipal dans le décompte).
  • Notre-Dame-de-Grâce: David Sommer Rovins (ind.), candidat défait lors des élections fédérales de 1997 dans Laurentides (NDP) et de 2008 dans Westmount—Ville-Marie (ind.). Il y a également un «David Rovins» qui a été candidat défait (ind./s.d.) lors des élections générales de 1998 et de 2003 dans Bertrand.
  • Pointe-aux-Trembles: Gérald Briand (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection partielle de 2008 dans Pointe-aux-Trembles. Selon des sources bien informées dans Pointe-aux-Trembles, il aurait été un membre de longue date du Parti québécois jusqu’au printemps dernier.
  • Rivière-du-Loup: Victor-Lévy Beaulieu (ind.), écrivain, il n’a plus besoin de présentation, mais vous pouvez toujours aller au www.vlbcandidat.org.
  • Saint-François: Francois Mailly (ind.), militaire à la retraite (selon Le journal de sherbrooke).
  • Saint-Jean: Guillaume Tremblay (ind.), candidat défait lors des élections générales de 1998 (PDS) dans Charlevoix, de 2003 (UFP) dans Iberville et de 2007 dans Saint-Jean (QS).
  • Saint-Maurice: Yves Demers (ind.), ex-attaché politique du depute Robert Deschamps (ADQ) (plus de détails dans Le Nouvelliste)
  • Shefford: Lucie Piédalue (ind.), infirmière clinicienne (selon le portail Granby en région).
  • Sherbrooke: Hubert Richard (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans Sherbrooke. Il fut également candidat à la mairie de la Ville de Sherbrooke en 2005.
  • Ungava: Gilbert Hamel (ind.), candidat défait (QS) lors de l’élection générale de 2007 dans Ungava.
  • Vaudreuil: Kevin Côté (ind.), qui se présente comme un «candidat indépendent pro-hockey».
  • Verdun: Sylvie R. Tremblay (ind.), candidate défaite (ADQ) lors de l’élection générale de 2007 dans Verdun, elle s’était fait connaître pour sa démission fracassante de l’exécutif national de l’ADQ au printemps dernier. Elle est également «chef» du Parti Jeanne du lys, parti politique en cours d’autorisation auprès du DGE.
  • Verdun: Robert Lindblad (ind.), candidat défait lors des élections générales de 2003 et de 2007 (ind) dans Verdun et lors de l’élection fédérale de 2000 (NPD) dans Châteauguay, il est est voyant spécialisé dans la résolution des disparitions d’enfants.

Malgré nos recherches intensives, nous n’avons pas été en mesure, jusqu’à présent, de recueillir des informations sur les candidats suivants:

  • Charlevoix: Jean-Michel Harvey (ind.)
  • Dubuc: Fernand Bouchard (ind.)
  • Jeanne-Mance–Viger: Katia Proulx (ind.)
  • Laval-des-Rapides: Jacques Frigon (ind.)
  • Mille-Îles: Isabelle Gérin-Lajoie (ind.)

Si vous avez des renseignements additionnels, nous vous invitons à nous les communiquer par courriel ou dans la section commentaires ci-dessous.

Question de stratégie électorale…

D’après vous, aux dépens de qui Québec solidaire tente-t-il de chercher de nouveaux appuis à 6 jours du scrutin?

Un indice:

Le générateur de bandeaux aux couleurs de Québec solidaire (notamment pour les avatars sur Twitter) a été lancé à l’adresse voteqs.nfshost.com

Voilà qui va nous forcer à commencer à revoir notre jugement à propos de la stratégie web des partis politiques. Celle de Québec solidaire à tout le moins…