[Google]

Catégories

Liens

Sondage CROP de janvier 2010

Après Léger Marketing et Le Devoir la semaine dernière, c’est le tour de CROP, La Presse et Le Soleil de dévoiler les résultats d’un sondage sur le climat politique au Québec. Après répartition proportionnelle des 22% d’indécis, les intentions de vote sont les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent les variations par rapport au sondage CROP d’octobre 2009):

  • LIB: 40% (+1)
  • PQ: 38% (-2)
  • QS: 8% (+2)
  • VRT: 8% (+2)
  • ADQ: 6% (-2)
  • Autres: 0% (-1)

Intentions de vote au Québec (CROP) janvier 2010

Les résultats publiés dans les journaux sont assez fragmentaires et on ne sais pas si le rapport d’analyse complet va sortir un jour, mais pour l’instant, les autres faits saillants connus du sondage sont:

  • Vote francophone: PQ 45%, LIB 33%.
  • Taux de satisfaction: 46% (+1) des répondants affirment être «très» ou «plutôt» satisfaits à l’endroit du gouvernement Charest tandis que 50% (-1) se disent «très» ou «plutôt» insatisfaits (4% sont sans opinion).
  • Meilleur premier ministre: Jean Charest (LIB): 43% (=), Pauline Marois (PQ): 32% (-2). 13% n’en préfèrent aucun et 10% ne savent pas. Comme le souligne le journaliste du Soleil, Gérard Deltell (ADQ) ne figure même pas dans les choix de réponse.

Il y aura une mise à jour à cet article lorsque le rapport d’analyse de la firme CROP sera en ligne. Inutile de retenir votre souffle en attendant.

Le sondage téléphonique a été réalisé du 14 au 24 janvier 2010 auprès de 1 000 répondants. La marge d’erreur est de +/- 3,1%, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés sur la base du Recensement du Canada de 2006 afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l’âge, la région de résidence des répondants et leur langue d’usage à la maison.

Sondage Léger Marketing de janvier 2010

Le journal Le Devoir publie ce matin les résultats du premier sondage politique de l’année 2010, produit par Léger Marketing. D’après ce sondage (rapport d’analyse en format pdf ici), les intentions de vote au Québec seraient les suivantes après répartition proportionnelle des 24% d’indécis (les chiffres entre parenthèses indiquent la variation par rapport au sondage Léger Marketing de novembre 2009):

  • PQ: 41% (=)
  • LIB: 39% (+2)
  • QS: 7% (=)
  • ADQ: 6% (-2)
  • VRT: 5% (-2)
  • Autres: 2% (+1)

Intentions de vote au Québec (Léger Marketing) janvier 2010

Avant répartition des indécis (24%), les intentions de vote se répartissent ainsi: PQ 32%, LIB 30%, QS 5%, ADQ 4%, VRT 4% et autres 1%.

Parmi les autres données qui ont été rendues publiques, mentionnons:

  • Vote francophone: PQ 50%, LIB 30%, QS 8%, ADQ 7%, VRT 4%, autres 1%.
  • Vote non-francophone: LIB 77%, VRT 8%, PQ 7%, autres 4%, QS 3%, ADQ 1%.
  • Satisfaction envers le gouvernement: 35% (+1) des répondants sont «très satisfaits» ou «satisfaits» du gouvernement du Québec dirigé par Jean Charest tandis que 58% (-2) se disent «très insatisfaits» ou «insatisfaits» de ce gouvernement.
  • Meilleur premier ministre: Jean Charest (LIB): 27% (-2), Pauline Marois (PQ): 26% (=), Amir Khadir (QS): 6% (-1), Gérard Deltell (ADQ): 3% (+3), Guy Rainville (VRT): 2% (+1). 36% ne savent pas ou n’en préfèrent aucun. Le «+3» de Gérard Deltell est imputable au fait qu’il figure pour la première fois parmi les choix de réponse à cette question.

Le sondage Internet a été réalisé du 11 au 14 janvier 2010 auprès de 1 000 répondants. La marge d’erreur est de 3,1%, 19 fois sur 20. Les données finales ont été pondérées selon le sexe et l’âge de façon à être représentatives de la population selon les dernières données de Statistique Canada.

Parti république du Québec: c’est fini

Parti république du QuébecLe directeur général des élections a publié la semaine dernière un avis public annonçant que le Parti république du Québec a perdu le statut de parti politique autorisé à la fin de 2009 (le 30 décembre pour être exacts). Son chef était M. Gilles Paquette, dont le seul fait d’armes, outre d’avoir fondé ce parti, est d’avoir tenté sans succès de présenter sa candidature à la course à la direction du Parti québécois en 2005.

Créé en 2007, ce parti a été relativement peu actif sur la scène électorale, n’ayant participé qu’à une élection générale, celle de 2008, où il n’avait présenté qu’un seul candidat (Gilles Paquette) dans Vaudreuil et obtenu 140 voix. Il a également présenté un candidat à l’occasion de l’élection partielle de 2007 dans Charlevoix, François Robert Lemire, qui avait alors obtenu 0,27% des bulletins valides.

Le Québec compte 18 partis politiques autorisés à la suite de ce retrait.

Vachon: démission officielle et section spéciale

Après avoir annoncé son retrait de la vie politique à la mi-décembre, l’ex-député de Vachon, Camil Bouchard (PQ), a remis officiellement sa démission comme député hier, selon sa biographie officielle(1) sur le site de l’Assemblée nationale. Maintenant que ces formalités sont remplies, nous pouvons ouvrir officiellement notre section spéciale sur la prochaine élection partielle dans Vachon, laquelle doit avoir lieu, selon nos savants calculs, d’ici le 9 août 2010.

Notes:

  1. Sa bio officielle indique notamment qu’il est «fils de Lucien Bouchard, contremaître dans une usine de papier, et de Pierrette Laporte», comme quoi toute est dans toute. 🙂 ()