[Google]

Catégories

Liens

La politique québécoise un 30 novembre

  • 30 novembre 1998: 36e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 30 novembre 1925: Élections partielles dans Argenteuil, Berthier, Champlain et Jacques-Cartier, remportées par Joseph-Léon Saint-Jacques (CON), Amédée Sylvestre (LIB), William Pierre Grant (LIB) et Victor Marchand (LIB).
  • 30 novembre 1888: Le député de L’Assomption, Ludger Forest (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de L’Assomption devient vacant.
  • 30 novembre 1880: Le député de Berthier, Joseph Robillard (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 1er mai 1878. Son élection est annulée et le siège de Berthier devient vacant.
  • 30 novembre 1876: Élection partielle dans Montmagny, remportée par Louis-Napoléon Fortin (LIB).
  • 30 novembre 1860: Retour du rapport de l’officier-rapporteur sur l’élection partielle dans Shefford, lequel fait état d’une égalité entre les candidats à l’issue de la période de votation. Cette élection fera l’objet d’une enquête de l’Assemblée législative de la province du Canada lors de la session parlementaire suivante.
  • 30 novembre 1857: Le conseiller législatif Pierre-Amable Boucher de Boucherville (ind.) décède en fonction.
  • 30 novembre 1829: Denis-Benjamin Viger (PAT) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 30 novembre 1817: Le conseiller législatif Jean-Baptiste Melchior Hertel de Rouville (n.a.) décède en fonction.

Partielle dans Kamouraska-Témiscouata: évolution des suffrages

Résultats dans Kamouraska-Témiscouata selon le DGE (159 bureaux de vote sur 159)
LIB PQ ADQ QS VRT aut.
En pourcentage des bulletins valides
Élection générale: 8 décembre 2008 53,70% 21,15% 21,56% 2,94% 0,65%
Élection partielle: 29 novembre 2010 35,85% 36,85% 23,03% 2,67% 1,60%
Différence -17,85 +15,70 +1,47 -0,27 +1,60 -0,65
En pourcentage des électeurs inscrits
Élection générale: 8 décembre 2008 32,09% 12,64% 12,89% 1,75% 0,39%
Élection partielle: 29 novembre 2010 20,36% 20,93% 13,08% 1,51% 0,91%
Différence -11,73 +8,29 +0,19 -0,24 +0,91 -0,39

Taux de participation: élection partielle dans Kamouraska-Témiscouata

Voici les taux de participation lors du vote par anticipation comparés avec ceux de la dernière élection générale ainsi que les taux de participation tels que publiés par le DGE durant la journée:

Taux de participation dans Kamouraska-Témiscouata
8 décembre 2008 29 novembre 2010
Vote par anticipation 3 573 10,40% 3 031 8,80%
29 novembre, 11h30 2 314 6,73% 2 399 6,96%
15h30 8 065 23,46% 7 650 22,19%
17h30 12 414 36,11% 11 163 32,39%
Total 20 845 60,55% À venir
Électeurs inscrits 34 426 34 468

La soirée électorale dans Kamouraska-Témiscouata

Bienvenue la soirée électorale de QuébecPolitique.com sur l’élection partielle dans Kamouraska-Témiscouata.

Ce billet sera alimenté directement à partir des mises à jour de notre compte Twitter. Pour mettre à jour l’affichage de ce billet, activez régulièrement la fonction «actualiser» de votre fureteur.

Bon match!

Bon, c’est pas que c’est pas le fun, mais toute bonne chose a une fin. À demain et merci à tous de votre intérêt #partielleKT
@Joanne_Marcotte @duchp En fait, le taux de participation était de 60,55% en 2008
@zonart Comparé aux dernières partielles, 57,7% de participation (et une baisse de 3% seul. depuis l’élection générale) est relativement bon
On avait prédit un taux de participation à la #partielleKT de 51,23% ce matin. À 57,65%, ça dépasse nos attentes (et notre règle de 3!)
#partielleKT: évolution des suffrages 2008-2010 http://bit.ly/eFfz7x
#partielleKT variation du % des électeurs inscrits depuis 2008 #PQ +8,29% depuis 2008 #ADQ +0,19% #QS -0,24% #PLQ -11,73%
Score de la #partielleKT en % des électeurs inscrits: #PQ 20,93% #PLQ 20,36 #ADQ 13,08% #QS 1,51% #PVQ 0,91%
Un-fuck-ing-be-lie-va-ble! Ce fut serré jusqu’à la toute fin #partielleKT
#partielleKT 159 boites sur 159: #PQ 36,85% #PLQ 35,85% #ADQ 23,03% #QS 2,67% #PVQ 1,60% maj 196 participation 57,65%
Pour une fois, on ne suit pas une soirée électorale de partielle et le Monday Night Football en même temps! #partielleKT
Mouais… Ça risque de se régler au recomptage judiciaire ce vote-là. À suivre… #partielleKT
#partielleKT 150 boites sur 159: #PQ 36,8% #PLQ 36,0% #ADQ 23,0% #QS 2,6% #PVQ 1,6% maj 161 participation 56,7%
RT @Zoufignol #PartielleKT – Graphique de l’évolution du vote aux 10 minutes (fait main) http://twitpic.com/3bhtg8
#partielleKT 140 boites sur 159: #PQ 37,1% #PLQ 35,7% #ADQ 22,9% #QS 2,6% #PVQ 1,7%
#partielleKT 122 boites sur 159: #PQ 37,3% #PLQ 35,8% #ADQ 22,5% #QS 2,7% #PVQ 1,7%
Le gagnant de la #partielleKT selon notre voxpop sans valeur scientifique: PQ 62% PLQ 17% ADQ 13% http://bit.ly/9iDJdP
Le Parti vert a déjà obtenu 7,23% dans Kamouraska-Témiscouata. C’était en 1989 #partielleKT http://bit.ly/g21b0T
Pire score de l’ADQ dans Kamouraska-Témiscouata: 9,20% à la partielle 1997 #partielleKT http://bit.ly/g21b0T
Meilleur score de l’ADQ dans Kamouraska-Témiscouata: 36,68 % en 2007 #partielleKT http://bit.ly/g21b0T
Pire score du PQ dans Kamouraska-Témiscouata: 16,06% en 1973 #partielleKT http://bit.ly/g21b0T
Meilleur score du PQ dans Kamouraska-Témiscouata: 54,95% en 1981 #partielleKT http://bit.ly/g21b0T
Meilleur score du PLQ dans Kamouraska-Témiscouata: 55,67% en 1989 #partielleKT http://bit.ly/g21b0T
Le PLQ s’avance vers son pire score dans Kam-Temis depuis les années 70: 32,54% en 1976 #partielleKT http://bit.ly/g21b0T
#partielleKT 100 boites sur 159: le score du #PLQ a baissé de 18,7% depuis 2008 #PQ +16,3% #ADQ +1,7% #QS -0,4%
#partielleKT 100 boites sur 159: #PQ 37,4% #PLQ 35,0% #ADQ 23,3% #QS 2,6% #PVQ 1,7%
@cecilegladel @Pascalhenrard @gdoraisb C’est très franco-français comme abréviation ça, «gal» pour général 🙂
@Tym_Machine Ouais, c’est toujours le cas parce que ça a toujours été le cas 🙂
La réponse sur le BVA RT @duchp @GaetanParent Ces résultats comprennent les votes par anticipation dépouillés en même temps.
@soleildujour Nous ne connaissons pas la raison pour laquelle le vote par anticipation est dépouillé à la fin #partielleKT
#partielleKT 80 boites sur 159: le score du #PQ a augmenté de 16,6% depuis 2008. #PLQ -19,3% #ADQ +2,0% #QS -0,4%
@daige On ne connait pas aussi bien la loi fédérale, mais on va trouver du temps pour chercher
@Mac4ever_qc Généralement, le vote par anticipation est comptabliisé à la fin du dépouillement #partielleKT
#partielleKT 71 boites sur 159: #PQ 37,7% #PLQ 34,4% #ADQ 23,4% #QS 2,7% #PVQ 1,8%
@yanpower Les résultats des nouvelles boîtes dépouillées sont ajoutées de minute en minute sur le site du DGE, d’où les variations
#partielleKT 50 boites sur 159: #PQ +15,3% depuis 2008 #PLQ -18,3% #ADQ +2,7% #QS -0,5% #PVQ +1,5%
#partielleKT 50 boites sur 159: #PQ 36,4% #PLQ 35,4% #ADQ 24,2% #QS 2,4% #PVQ 1,5%
En cas d’égalité à la #partielleKT, l’art 394 de la Loi électorale dit que «En cas d’égalité des voix, une nouvelle élection a lieu.» @daige
#partielleKT 42 boites sur 159: #PQ 37,3% #PLQ 34,9% #ADQ 23,7% #QS 2,5% #PVQ 1,5%
#partielleKT 30 boites sur 159: #PQ 36,2% #PLQ 36,2% #ADQ 23,8% #QS 2,1% #PVQ 1,2% Majorité: 0 votes!
Taux de participation: élection partielle dans Kamouraska-Témiscouata http://bit.ly/gv4EhE #partielleKT
#partielleKT 22 boites sur 159: #PQ 37,0% #PLQ 35,9% #ADQ 23,7% #QS 1,9% #PVQ 1,5%
@mcgilles Avez-vous pris l’Extra avec ça? #partiellekt
@daige À notre connaissance, ça n’a pas changé depuis la dernière égalité en 2003, mais on va vérifier ça #partiellekt
@ac_leblanc Aucune idée sur l’identité du directeur de scrutin #partiellekt
#partielleKT 10 boites sur 159: #PLQ 39,4% #PQ 39,3% #ADQ 18,3% #PVQ 1,6% #QS 1,4%
@daige Depuis quand? C’est arrivé dans St-Jean en 1994 et dans Champlain en 2003 et les 2 fois, on avait repris le scrutin #partielleKT
@Tym_Machine Il y a surtout le match Cards-49ers qui commence dans 5 minutes #partielleKT #vraiesaffaires
Woohoo! Ça commence #partielleKT
@punditsguide @308dotcom Par contre, on avait prédit ce matin un taux de participation de 51,23%. On verra bien.
On attend les premiers résultats de #partiellekt avec impatience!
@308dotcom Non, pas de prédictions. C’est trop serré et les sondages publics datent d’il y a trop longtemps #partielleKT
Nous sommes prêts pour le dépouillement de la #partielleKT !

Accédez directement à notre profil Twitter

Kamouraska-Témiscouata: on se revoit à 20h

Aujourd’hui est jour de vote tant attendu par les observateurs dans la circonscription électorale de Kamouraska-Témiscouata. Comme toujours, nous serons fidèles au poste et couvrirons en direct le dépouillement des suffrages de cette élection partielle:

La votation prendra fin autour de 20h. Le dépouillement des bulletins de vote devrait débuter à peu près à cette heure là.

La politique québécoise un 29 novembre

  • 29 novembre 2010: Élection partielle dans Kamouraska-Témiscouata, remportée par André Simard (PQ).
  • 29 novembre 1994: Ouverture de la 1re session du 35e Parlement du Québec.
  • 29 novembre 1983: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 29 novembre 1968: L’Assemblée législative du Québec adopte la «Loi concernant le Conseil législatif», qui prévoit l’abolition de la chambre haute du Parlement québécois.
  • 29 novembre 1909: Élection partielle dans L’Islet, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Caron (LIB), ministre de l’Agriculture dans le gouvernement Gouin.
  • 29 novembre 1908: La Cour supérieure du Québec annule l’élection de Joseph-Wenceslas Lévesque (LIB) dans la circonscription de Laval en raison d’irrégularités survenues lors de l’élection générale du 8 juin de la même année. Il sera réélu lors d’une élection partielle le 28 décembre 1908.
  • 29 novembre 1890: L’élection partielle tenue dans Maskinongé le 28 avril 1888 est annulée par les tribunaux pour des motifs qui ne sont pas mentionnés. Le député déchu, Hormisdas Legris (NAT), avait déjà été battu lors de l’élection générale du 17 juin 1890.
  • 29 novembre 1872: Discours sur le budget.
  • 29 novembre 1870: Discours sur le budget. Pour la première fois dans l’histoire du gouvernement du Québec, l’exercice financier s’étend du 1er juillet au 30 juin. Cette convention restera en vigueur jusque dans les années 1940.
  • 29 novembre 1854: L’élection du député de Kamouraska, Jean-Charles Chapais (REF), et du député d’Argenteuil, Sydney Robert Bellingham (REF), est invalidée par l’Assemblée législative de la province du Canada en raison des pratiques frauduleuses commises durant les deux scrutins.
  • 29 novembre 1836: Élection partielle dans Drummond en vue de combler le siège nouvellement attribué à cette circonscription à la suite du recensement de 1836, remportée par Henry Menut (BUR).
  • 29 novembre 1829: Samuel Hatt (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

Sondage CROP de novembre 2010

(Article mis à jour le 2 décembre 2010 à la suite de la publication du rapport d’analyse par la firme CROP.)

La Presse et Le Soleil ont publié hier matin les résultats du sondage CROP du mois de novembre. Malheureusement, les donnes publiées sont incomplètes et le rapport d’analyse n’a pas été rendu public, ce qui est très dommage compte tenu du nombre élevé de questions posées ce mois-ci.

Après répartition proportionnelle des indécis (pourcentage non disponible 25%), les intentions de vote sont les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent les variations par rapport au sondage CROP d’octobre 2010):

  • PQ: 38% (+5)
  • LIB: 23% (-7)
  • ADQ: 15% (+3)
  • QS: 12% (+2)
  • VRT: 10% (+2)
  • Autres: 3% (-5)

Intentions de vote au Québec (CROP) novembre 2010

Avant répartition des 25% d’indécis, les intentions de vote se déclinent comme suit: PQ 28%, LIB 17%, ADQ 11%, QS 9%, VRT 7%, autres 3%.

Les résultats publiés dans les journaux sont incomplètes, alors pour l’instant, les autres faits saillants connus du sondage sont:

  • Vote francophone: PQ 46%, LIB 17%, ADQ 16%, QS 14%, VRT 6%, autres 3%.
  • Vote non-francophone: LIB 52%, VRT 29%, ADQ 10%, autres 5%, QS 3%, PQ 1%.
  • Vote dans la RMR de Montréal: PQ 35%, LIB 26%, VRT 14%, QS 12%, ADQ 8%, autres 5%.
  • Vote dans la RMR de Québec: ADQ 36%, LIB 25%, PQ 15%, QS 12%, VRT 6%, autres 5%.
  • Vote dans le «reste du Québec»: PQ 43%, LIB 20%, ADQ 18%, QS 12%, VRT 6%, autres 1%.
  • Taux de satisfaction: 16% (-4) des répondants affirment être «très» ou «plutôt» satisfaits à l’endroit du gouvernement Charest tandis que 78% (+3) qui se disent «très» ou «plutôt» insatisfaits. 6% sont indécis.
  • Meilleur premier ministre: Pauline Marois (PQ): 20% (-1), Jean Charest (LIB): 13% (-5), Gérard Deltell (ADQ): 8% (+2), Françoise David (QS): 4% (=), Guy Rainville (VRT): 3% (+1). 34% (=) n’en préfèrent aucun et 20% sont indécis.
  • Avenir politique de Jean Charest: 77% des répondants sont d’avis que Jean Charest (LIB) devrait quitter son poste de chef du Parti libéral du Québec et premier ministre du Québec tandis que 23% croient qu’il devrait rester en fonction.
  • Avenir politique de Pauline Marois: 59% des répondants estiment que Pauline Marois (PQ) devrait quitter son poste de chef du Parti québécois tandis que 41% croient qu’elle devrait rester en fonction.
  • Référendum: 20% des répondants affirment être «très intéressés» à ce que l’on tienne un référendum sur la souveraineté du Québec. 17% se disent «assez intéressés» et 63% «peu» ou «pas du tout» intéressés.
  • Politique fiction: si Charest et Marois n’étaient plus en poste: comme il est déjà arrivé par le passé, CROP questionne les répondants sur leurs intentions de vote dans l’hypothèse où quelqu’un d’autre qu’un des chefs actuels devait diriger un des principaux partis politiques. Ça vaut ce que ça vaut, mais c’est un exercice de style qui est toujours intéressant à étudier. Ainsi, selon les personnalités mentionnées, les intentions de vote se déclineraient comme suit:
    • Si Pierre Curzi était chef du Parti québécois: PQ 40%
    • Si Gilles Duceppe était chef du Parti québécois: PQ 49%, LIB 21%, ADQ 11%, QS 8%
    • Si Bernard Drainville était chef du Parti québécois: PQ 39%
    • Si Nathalie Normandeau était chef du Parti libéral du Québec: LIB 28%
    • Si Raymond bachand était chef du Parti libéral du Québec: LIB 21%

Il y aura une mise à jour à cet article si le rapport d’analyse de la firme CROP est mis en ligne. À suivre… Le rapport d’analyse est ici (format pdf).

Le sondage Internet a été réalisé du 17 au 22 novembre 2010 auprès de 1 000 répondants. Les résultats ont été pondérés afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l’âge, la région de résidence, la langue d’usage à la maison, le niveau de scolarité et la langue maternelle des répondants. De plus, une série de questions tirées de l’étude annuelle 3SC de CROP portant sur les valeurs ont été ajoutées au questionnaire. Ceci permet de pondérer l’échantillon en fonction des valeurs personnelles des répondants à partir d’un échantillon probabiliste. Notons que compte tenu du caractère non probabiliste de l’échantillon, le calcul de la marge d’erreur ne s’applique pas. Finalement, signalons que contrairement aux sondages antérieurs qui reposent sur des entrevues téléphoniques, le sondage omnibus CROP est effectué sur le web depuis le mois d’octobre. Le lecteur est donc invité à la prudence dans la comparaison des données web et téléphoniques.

La politique québécoise un 28 novembre

  • 28 novembre 1989: Ouverture de la 1re session du 34e Parlement du Québec.
  • 28 novembre 1965: Fondation du Parti communiste du Québec, sous la présidence de Samuel Walsh.
  • 28 novembre 1924: Élection partielle dans Témiscamingue, remportée par Joseph Miljours (LIB).
  • 28 novembre 1907: Le député de Châteauguay, François-Xavier Dupuis (LIB), démissionne comme député.
  • 28 novembre 1889: Élection partielle dans Brome, remportée par Rufus Nelson England (CON).
  • 28 novembre 1857: Dissolution du 5e Parlement de la Province du Canada et émission des brefs de la 6e élection générale à l’Assemblée législative et au Conseil législaitf de la Province du Canada.
  • 28 novembre 1844: Ouverture de la 1re session du 2e Parlement du de la Province du Canada.
  • 28 novembre 1842: Élection partielle dans Saguenay, remportée par Augustin-Norbert Morin (PAT), commissaire des Terres de la couronne dans le gouvernement Baldwin-La Fontaine.
  • 28 novembre 1836: Élection partielle dans Montmorency en vue de combler le siège nouvellement attribué à cette circonscription à la suite du recensement de 1836, remportée par Vital Têtu (n.a.).
  • 28 novembre 1832: Le conseiller législatif Louis-René Chaussegros de Léry (BUR) décède en fonction.

La politique québécoise un 27 novembre

  • 27 novembre 1984: Le député de L’Assomption et ex-ministre dans le gouvernement Lévesque, Jacques Parizeau (PQ), démissionne comme député. La députée de Maisonneuve et ministre des Communautés culturelles et de l’Immigration, Louise Harel (PQ), démissionne comme ministre le même jour.
  • 27 novembre 1984: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ) à la suite de la démission de 6 ministres depuis le 22 novembre 1984.
  • 27 novembre 1969: Le député de Saguenay, Pierre-Willie Maltais (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 5 juin 1966. Son élection est annulée et le siège de Saguenay devient vacant.
  • 27 novembre 1843: Démission du gouvernement Baldwin-La Fontaine dans la province du Canada.

La politique québécoise un 26 novembre

  • 26 novembre 1984: Trois ministres du gouvernement Lévesque, soit le député de Bourget et ministre des Affaires sociales, Camille Laurin (PQ), le député de Rosemont et ministre de la Science et de la Technologie, Gilbert Paquette (PQ), et la députée des Îles-de-la-Madeleine et ministre déléguée à la Condition féminine, Denise Leblanc (PQ), démissionnent comme ministres en protestation contre la volonté exprimée par Lévesque de mettre en veilleuse le projet souverainiste. Le lendemain, Paquette et Leblanc quitteront le groupe parlementaire du Parti québécois pour siéger comme députés indépendants.
  • 26 novembre 1984: Élection partielle dans Saint-Jacques, remportée par Jean-François Viau (LIB).
  • 26 novembre 1979: Élection partielle dans D’Arcy-McGee, remportée par Herbert Marx (LIB).
  • 26 novembre 1969: Le député de Saint-Jean, Jérôme Proulx (ind.), qui avait quitté l’Union nationale le 11 novembre 1969, joint le Parti québécois.
  • 26 novembre 1946: Le député de Huntingdon, Dennis James O’Connor (LIB), décède en fonction.
  • 26 novembre 1931: Discours sur le budget.
  • 26 novembre 1895: Discours sur le budget.
  • 26 novembre 1860: Élection partielle dans Vaudreuil, remportée par Jean-Baptiste Mongenais (BLE).
  • 26 novembre 1850: Le député de Kamouraska, Pierre Canac dit Marquis (REF), décède en fonction.
  • 26 novembre 1857: Formation du gouvernement Macdonald-Cartier dans la province du Canada, dirigé par le député de Kingston et procureur général du Haut-Canada, John Alexander Macdonald (L-CON), et le député de Verchères et procureur général du Bas-Canada, George-Étienne Cartier (L-CON).
  • 26 novembre 1849: Le député de Terrebonne et receveur général, Louis-Michel Viger (PAT), démissionne comme ministre en protestation contre le projet de transfert de la capitale de la province du Canada à Toronto.
  • 26 novembre 1813: Le conseiller exécutif John Craighie (BUR) décède en fonction.

La politique québécoise un 25 novembre

  • 25 novembre 1994: La ministre de la Culture et des Communications et députée de Sherbrooke, Marie Malavoy (PQ), démissionne comme ministre. Rita Dionne-Marsolais (PQ) lui succède à ce poste.
  • 25 novembre 1988: (25 au 27 novembre) Congrès extraordinaire du Parti québécois sous le thème «Des idées claires du Québec». Le Parti rejette le concept d’«affirmation nationale» (au sein du Canada) adopté lors du 10e Congrès national de juin 1987.
  • 25 novembre 1976: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 15 novembre 1976, le député de Taillon, René Lévesque (PQ), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 25 novembre 1964: Le député de Terrebonne et ministre du Tourisme, de la Chasse et de la Pêche, Lionel Bertrand (LIB), démissionne comme ministre et député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 25 novembre 1935: 19e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 25 novembre 1933: Élection partielle dans Jacques-Cartier, remportée sans opposition par J.-Théodule Rhéaume (LIB).
  • 25 novembre 1913: Discours sur le budget.
  • 25 novembre 1904: 11e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 25 novembre 1885: Le député de Lotbinière et ex-premier ministre du Québec, Henri-Gustave Joly de Lotbinière (LIB), démissionne comme député en raison d’un désaccord avec son parti dans l’affaire Riel.
  • 25 novembre 1844: John Neilson (ind.) est nommé au Conseil législatif de la province du Canada.
  • 25 novembre 1835: Élection partielle dans Montréal, remportée par André Jobin (PAT).
  • 25 novembre 1823: Ouverture de la 4e session du 11e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 24 novembre

  • 24 novembre 1983: Le député de Marie-Victorin et ministre de la Main-d’œuvre et de la Sécurité du revenu, Pierre Marois (PQ), démissionne comme ministre et député.
  • 24 novembre 1871: Discours sur le budget.
  • 24 novembre 1847: Le député de Kamouraska, Amable Berthelot (PAT), décède en fonction.
  • 24 novembre 1837: Le député de Vaudreuil, Charles-Ovide Perreault (PAT), décède en fonction des suites de blessures subies la veille durant la bataille de Saint-Denis opposant les Patriotes aux troupes britanniques.
  • 24 novembre 1835: Le député de Beauce, Pierre-Elzéar Taschereau (PAT), démissionne comme député.
  • 24 novembre 1832: Le député du comté de Montréal, Dominique Mondelet (BUR), est expulsé de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour avoir accepté «une place de profit» et être devenu «comptable des deniers publics» à la suite de sa nomination comme membre du Conseil exécutif le 16 novembre précédent. Le siège de Montréal devient vacant.

Sondage CROP dans Kamouraska-Témiscouata

La Presse et Le Soleil ont dévoilé ce matin les résultats d’un sondage CROP réalisé dans la circonscription électorale de Kamouraska-Témiscouata à l’occasion de l’élection partielle qui aura lieu le 29 novembre prochain. Il s’agit, à notre connaissance, du premier sondage «public» réalisé dans le cadre de la présente campagne électorale, bien que des infos parcellaires sur les sondages internes des partis politiques circulent de temps à autre dans les médias.

Ce n’est pas pratique courante, mais il arrive parfois que des sondages portant spécifiquement sur une circonscription soient réalisés lors de campagnes électorales. En supposant que ces sondages sont réalisés dans les règles de l’art (et nous n’avons pas de raisons d’en douter), divers facteurs méthodologiques (échantillon de petite taille, délai entre la période de cueillette et le jour du scrutin, etc.) font en sorte que ces sondages de circonscription ne donnent pas toujours un indice entièrement fiable du résultat du scrutin, surtout si les résultats du sondage et/ou du scrutin sont serrés. Néanmoins, ils peuvent fournir un éclairage intéressant dans une campagne électorale.

Or, donc, après répartition proportionnelle des 13% d’indécis, les intentions de vote dans Kamouraska-Témiscouata sont les suivantes:

  • France Dionne (LIB): 34%
  • André Simard (PQ): 32%
  • Gérald Beaulieu (ADQ): 25%
  • Serge Proulx (QS): 6%
  • Frédéric Brophy Nolan (VRT): 3%
  • Autres(1): 1%

Les sondeurs ont testé la volonté des répondants d’exercer leur droit de vote le 29 novembre prochain ce qui, croisé avec les intentions de vote, donne un éclairage intéressant. Logiquement, une «intention de vote» de quelqu’un qui «n’a pas l’intention d’aller voter» n’a aucun effet, ultimement, sur le résultat du scrutin. En répartissant les intentions de vote en fonction des intention de voter (!!!), ça donne les résultats suivants:

  • Taux de participation: 59% des répondants affirment qu’ils iront voter lors de cette élection partielle. On présume que ce chiffre combine les gens qui iraient «certainement» et «probablement» voter, mais malheureusement, c’est impossible à vérifier.
  • «Irait certainement voter»: LIB 37%, PQ 31%, ADQ 22%, QS 8%, VRT 2%, autres 0%.
  • «Irait probablement voter»: ADQ 33%, PQ 31%, LIB 27%, VRT 5%, QS 3%, autres 1%.
  • «N’a pas l’intention d’aller voter»: PQ 40%, LIB 31%, ADQ 22%, QS 4%, VRT 3%, autres 0%.

Il y aura une mise à jour à cet article si le rapport d’analyse de la firme CROP est mis en ligne.

Le sondage téléphonique a été réalisé du 18 au 20 novembre 2010 auprès de 400 répondants. Les résultats ont été pondérés afin de refléter la distribution de la population adulte de la circonscription de Kamouraska-Témiscouata selon le sexe, l’âge, la région de résidence. Un échantillon probabiliste de cette taille (n=400) comporte une marge d’erreur maximale de 4,9 points de pourcentage.

Notes:

  1. Étrangement, bien qu’il n’y ait aucun candidat indépendant ou d’un autre parti en lice lors de cette élection partielle, il y a 1% des répondants qui affirment qu’ils voteraient pour un autre candidat que ceux qui ont bel et bien déposé un bulletin de mise en candidature. Erreur du questionnaire ou gens qui ont choisi cette option en dépit d’un choix de réponse fermé? Puisque le rapport d’analyse et le questionnaire ne sont pas rendus publics, impossible de répondre à cette question. ()

La politique québécoise un 23 novembre

  • 23 novembre 2009: Le Parti durable du Québec perd le statut de parti politique autorisé.
  • 23 novembre 1967: (23 au 26 novembre) Réunion à Montréal des Premières assises nationales des États généraux du Canada français.
  • 23 novembre 1960: Élections partielles dans Joliette et Rouville, remportées par Gaston Lambert (LIB) et François Boulais (LIB).
  • 23 novembre 1898: Le député de Missisquoi, John Charles James Sarsfield McCorkill (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 23 novembre 1897: Ouverture de la 1re session du 9e Parlement du Québec.
  • 23 novembre 1886: Le député de Montcalm, Jean-Baptiste-Trefflé Richard (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme agent des Terres de la couronne.
  • 23 novembre 1869: Ouverture de la 3e session du 1er Parlement du Québec.
  • 23 novembre 1852: Élection partielle dans Stanstead, remportée par Timothy Lee Terrill (REF).
  • 23 novembre 1829: Élection partielle dans Shefford, circonscription nouvellement créée par loi en août 1829, remportée par Lyman Knowlton (PAT).
  • 23 novembre 1809: Retour des brefs d’élection de la 6e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada. Selon le journal Le Canadien, les résultats sont les suivants:
    • Parti canadien: 40 sièges;
    • Parti bureaucrate: 8 sièges;
    • Indépendants: 2 sièges.
  • 23 novembre 1806: Parution du premier numéro du journal «Le Canadien», journal officiel du Parti canadien qui sera fermé par le gouverneur britannique James Craig en mars 1810 pour «contenu séditieux».

La politique québécoise un 22 novembre

  • 22 novembre 1998: Le député de Masson, Yves Blais (PQ), décède en fonction durant la campagne électorale de la 36e élection générale.
  • 22 novembre 1996: (22 au 24 novembre) 13e Congrès national du Parti québécois sous le thème «La volonté de réussir».
  • 22 novembre 1984: Deux ministres du gouvernement Lévesque, soit le député de L’Assomption et ministre des Finances, Jacques Parizeau (PQ) et le député de Labelle et ministre des Transports, Jacques Léonard (PQ), démissionnent comme ministres en protestation contre la volonté exprimée par Lévesque de mettre en veilleuse le projet souverainiste. À l’instar du député de Saint-Jean, Jérôme Proulx (PQ), Léonard quitte le groupe parlementaire du Parti québécois pour siéger comme député indépendant.
  • 22 novembre 1974: (22 au 24 novembre) 18e Congrès annuel du Parti libéral du Québec sous le thème «Québec c’est toi, comme travailleur».
  • 22 novembre 1973: Ouverture de la 1re session du 30e Parlement du Québec.
  • 22 novembre 1890: Élection partielle dans Vaudreuil, remportée par Émery Lalonde (fils) (LIB).
  • 22 novembre 1885: Tenue à Montréal de l’«assemblée du Champ de Mars», en protestation contre la pendaison de Louis Riel six jours plus tôt, et réunissant Libéraux et Conservateurs nationaux. Cette assemblée constitue l’acte de naissance de la seconde mouture du Parti national d’Honoré Mercier (père).
  • 22 novembre 1843: Élection partielle dans la cité de Montréal, remportée par Pierre Beaubien (PAT).
  • 22 novembre 1834: Retour des brefs d’élection de la 15e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti patriote et Patriotes modérés: 78 sièges;
    • Parti bureaucrate: 10 sièges.
  • 22 novembre 1814: Le député de York, William Forbes (n.a.), décède en fonction.
  • 22 novembre 1793: Le député de Montréal (quartier ouest), James McGill (BUR), est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.

Claude Sabourin, nouveau chef du Parti vert du Québec

Le Parti vert du Québec a dévoilé ce soir les résultats de l’élection à la direction qui opposait 3 candidats, soit Mme Louise Martineau et MM. Paul-André Martineau et Claude Sabourin. M. Sabourin a été élu au 2e tour, obtenant 50,5% des bulletins valides contre 49,5% pour M. Martineau. Les résultats du 1er tour ne sont pas disponibles (et celles du 2e tour sont parcellaires, le nombre de votants n’étant pas connu par exemple), mais logiquement, c’est Mme Martineau qui a terminé en 3e place, entraînant ainsi un affrontement entre Paul-André Martineau et Claude Sabourin au tour final.

Un nouveau chef au Parti vert du Québec

dim, 21/11/2010 – 21:02

CLAUDE SABOURIN GAGNE LA COURSE À LA CHEFFERIE DU PARTI VERT DU QUÉBEC ET SIGNALE UNE NOUVELLE ÈRE EN POLITIQUE QUÉBÉCOISE.

Éducateur et auteur Claude Sabourin, un résident de Lachute, Québec, est désormais le nouveau chef du Parti vert du Québec. Monsieur Sabourin est devenu le grand gagnant lorsque les membres lui ont accordé 50,5 % des votes lors du congrès tenu à Montréal. Paul-André Martineau, lui, obtint 49,5 % des voix. Les votes de la troisième candidate, Madame Louise Martineau, furent mis de côté lorsqu’il fut avéré qu’elle n’était ni première ni seconde lors du premier compte des bulletins de vote. Bulletins qui furent utilisés pour un second tour qui consacra le nouveau chef.

« Je remercie du fond de mon cœur tous les membres du Parti vert qui m’ont fait confiance. Je réalise que ceci n’est que le début. L’objectif de rendre le Québec une société plus juste et durable appartient maintenant à ceux et celles qui aiment les gens de nos communautés » a dit Claude Sabourin.

Monsieur Sabourin a fait campagne dans toutes les régions de la province et il était très enthousiaste quant aux bénévoles. « L’idée qui sous-tend la démocratie, c’est que les citoyens concernés s’activent et c’est bien pour cette raison que je remercie encore et encore ceux et celles qui ont contribué un peu de leur temps à cette campagne ».

« Nous allons offrir à tous et à toutes des options politiques qui vont renforcer la confiance du public dans le gouvernement, sauvegarder de l’argent, aider les gens à s’actualiser et leur permettre de vivre dans des communautés saines, qui ne seraient plus victimes d’épanchements de produits chimiques dangereux » a affirmé monsieur Sabourin.

« On voit bien qu’une nouvelle tendance s’installe. Les priorités des Québécois ont changé et le Parti vert représente les valeurs de ce changement. Je vous assure que nous allons construire notre Parti, communauté par communauté et inspirer aux Québécois et Québécoises que la politique est une piste honorable pour réaliser un projet de société individuel et collectif » a déclaré monsieur Sabourin.

Le livre de monsieur Sabourin, « Le Parti vert : Pour une politique du 21e siècle », montre les enjeux du Québec, revu sous l’optique du Parti vert.

La politique québécoise un 21 novembre

  • 21 novembre 1995: À la suite du retrait du premier ministre du Québec, Jacques Parizeau (PQ), de la vie politique, le chef du Bloc québécois et chef de l’Opposition officielle à la Chambre des communes, Lucien Bouchard, annonce sa candidature à la direction du Parti québécois.
  • 21 novembre 1945: Élection partielle dans Beauce, remportée par J.-Georges-Octave Poulin (UN).
  • 21 novembre 1914: Élection partielle dans Richmond, remportée sans opposition par Walter George Mitchell (LIB).
  • 21 novembre 1848: Joseph Bourret (LIB) et Georges-René Saveuse de Beaujeu (ind.) sont nommés au Conseil législatif de la province du Canada.
  • 21 novembre 1829: Élections partielles dans Sherbrooke, circonscription nouvellement créée par loi en août 1829, remportées par Benjamin Tremain (n.a.) et Samuel Brooks (PAT).
  • 21 novembre 1828: Ouverture de la 2e session du 13e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 20 novembre

  • 20 novembre 2002: Le Parti démocrate du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 20 novembre 1984: Le député de Deux-Montagnes, Pierre de Bellefeuille (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois afin de siéger comme député indépendant.
  • 20 novembre 1968: Le député de Dorion, François Aquin (ind.), démissionne comme député.
  • 20 novembre 1930: Le député de Montcalm et ministre de l’Agriculture, Joseph-Léonide Perron (LIB), décède en fonction.
  • 20 novembre 1906: Élection partielle aux Iles de la Madeleine, remportée par Louis-Albin Thériault (LIB).
  • 20 novembre 1894: Ouverture de la 4e session du 8e Parlement du Québec.
  • 20 novembre 1879: Élections partielles dans Brome, Lévis et Sherbrooke, remportées par William Warren Lynch (CON), solliciteur général dans le gouvernement Chapleau et élu sans opposition, Étienne-Théodore Pâquet (CON), secrétaire et registraire de la Province, et Joseph Gibb Robertson (CON), trésorier de la Province.
  • 20 novembre 1857: Le conseiller législatif et co-premier ministre de la province du Canada, Étienne-Paschal Taché (BLE), démissionne comme co-premier ministre, mettant ainsi fin au gouvernement Taché-Macdonald.
  • 20 novembre 1827: Ouverture de la 1re session du 13e Parlement du Bas-Canada.
  • 20 novembre 1795: Ouverture de la 4e session du 1er Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 19 novembre

  • 19 novembre 2009: Le député de Chavueau, Gérard Deltell (ADQ), est nommé chef de l’Action démocratique du Québec.
  • 19 novembre 2004: (19 au 21 novembre) 29e Congrès des membres du Parti libéral du Québec sous le thème «L’avenir, résolument! Mieux vivre au Québec».
  • 19 novembre 1996: Le député de Prévost et ex-ministre dans le Gouvernement Parizeau, Daniel Paillé (PQ), démissionne comme député.
  • 19 novembre 1984: Le premier ministre du Québec et député de Taillon, René Lévesque (PQ), annonce son intention de mettre en veilleuse l’option souverainiste du Parti québécois pendant la prochaine campagne électorale. Cette décision déclenche une série de démissions de ses ministres et députés au cours des semaines suivantes.
  • 19 novembre 1976: À la suite de la défaite de son parti lors de l’élection générale du 15 novembre 1976, Robert Bourassa (LIB) démissionne comme chef du Parti libéral du Québec. Le député de Bonaventure, Gérard D. Levesque (LIB), devient chef intérimaire.
  • 19 novembre 1971: (19 au 21 novembre) 16e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Bâtissons ensemble!». C’est à partir de 1971 que les libéraux du Québec cesseront formellement d’employer l’appellation «Fédération libérale du Québec» pour désigner les instances du Parti.
  • 19 novembre 1967: Le député de Laurier, René Lévesque (ind.), et un groupe de militants indépendantistes fondent le Mouvement Souveraineté-Association (MSA), l’ancêtre du Parti québécois.
  • 19 novembre 1965: (19 au 21 novembre) 11e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «L’économie rurale dans un Québec moderne».
  • 19 novembre 1958: Ouverture de la 3e session du 25e Parlement du Québec.
  • 19 novembre 1940: Élections partielles dans Mégantic et Terrebonne, remportées par J.-Tancrède Labbé (UN) et Hector- J.-D. Perrier (LIB).
  • 19 novembre 1908: Le député de Laval, Joseph-Wenceslas Lévesque (LIB), est reconnu coupable par la Cour supérieure de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 8 juin 1908. Son élection est annulée et le siège de Laval devient vacant.
  • 19 novembre 1873: Le député de Montmagny, Télesphore Fournier (LIB), démissionne comme député.
  • 19 novembre 1862: Le conseiller législatif de la division de Lanaudière, Alexandre Bareil dit Lajoie (n.a.), décède en fonction.
  • 19 novembre 1833: Élection partielle dans Rouville, remportée par Pierre Careau (PAT).

La politique québécoise un 18 novembre

  • 18 novembre 2006: (18 et 19 novembre) 6e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec / Équipe Mario Dumont sous le thème «Un Plan A pour le Québec».
  • 18 novembre 1997: Adoption de la modification constitutionnelle qui abroge l’article 93 de la Loi constitutionnelle de 1867, qui faisait obligation au Québec de maintenir un système scolaire accordant des privilèges religieux aux catholiques et aux protestants. Cette abrogation permet la création des commissions scolaires linguistiques plutôt que religieuses.
  • 18 novembre 1987: À la suite de la démission de Pierre Marc Johnson de la présidence du Parti québécois, Jacques Parizeau annonce son retour à la vie politique. À cette occasion, le député de Gouin, Jacques Rochefort (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois pour siéger comme député indépendant.
  • 18 novembre 1977: (18 au 20 novembre) 20e Congrès d’orientation du Parti libéral du Québec sous le thème «Le Québec des libertés».
  • 18 novembre 1966: (18 au 20 novembre) 12e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec).
  • 18 novembre 1959: Ouverture de la 4e session du 25e Parlement du Québec.
  • 18 novembre 1953: Ouverture de la 2e session du 24e Parlement du Québec.
  • 18 novembre 1912: Discours sur le budget.
  • 18 novembre 1909: Le député de Kamouraska et secrétaire provincial, Louis-Rodolphe Roy (LIB), démissionne comme député et ministre.
  • 18 novembre 1837: Le conseiller législatif James Baxter (BUR) décède en fonction.