Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

La politique québécoise un 15 décembre

  • 15 décembre 2009: L’Union du centre perd le statut de parti politique autorisé.
  • 15 décembre 1998: Assermentation du nouveau gouvernement Bouchard (PQ) à la suite de l’élection générale du 30 novembre 1998.
  • 15 décembre 1978: Le député d’Argenteuil, Zoel Saindon (LIB), démissionne comme député.
  • 15 décembre 1968: Antonio Barrette (UN), premier ministre du Québec de janvier à juin 1960, décède à l’âge de 69 ans.
  • 15 décembre 1965: Le député de Montréal-Mercier, Jean-Baptiste Crépeau (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 15 décembre 1955: Le député de Hull et orateur de l’Assemblée législative du Québec, Alexandre Taché (UN), démissionne comme député.
  • 15 décembre 1921: Élections partielles dans Beauce, Richmond, Trois-Rivières et Wolfe, remportées sans opposition par Joseph-Hugues Fortier (LIB), Jacob Nicol (LIB), ministre des Affaires municipales dans le gouvernement Taschereau, Louis-Philippe Mercier (LIB) et Joseph-Pierre-Cyrénus Lemieux (LIB).
  • 15 décembre 1917: Élections partielles dans Dorchester, Labelle, Nicolet et Ottawa, remportées sans opposition par Joseph-Charles-Ernest Ouellet (LIB), J.-Honoré Achim (LIB), Joseph-Alcide Savoie (LIB) et Joseph Caron (LIB).
  • 15 décembre 1842: Le député de Rimouski, Michel Borne (PAT), démissionne comme député.
  • 15 décembre 1811: Le député de Dorchester, John Caldwell (BUR), démissionne comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 15 décembre 1805: Élection partielle dans Québec (Haute-Ville), remportée par John Blackwood (n.a.).

1 comment to La politique québécoise un 15 décembre