[Google]

Catégories

Liens

La politique québécoise un 22 février

  • 22 février 1996: Le député de Bertrand, Robert Thérien (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant après avoir été reconnu coupable par la Cour du Québec de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 12 septembre 1994.
  • 22 février 1978: Le Parti libéral du Québec, le Parti québécois et l’Union nationale obtiennent officiellement le statut de parti politique autorisé. Ils sont les trois premiers partis politiques à obtenir ce statut en vertu de la «Loi régissant le financement des partis politiques et modifiant la Loi électorale» (L.Q., 1977, c. 11) adoptée le 26 août 1977.
  • 22 février 1973: Le député de Missisquoi et ex-premier ministre du Québec (1968-1970), Jean-Jacques Bertrand (UN), décède en fonction à l’âge de 56 ans.
  • 22 février 1963: (22 au 24 février) 8e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Le rôle et les structures de la Fédération libérale du Québec».
  • 22 février 1955: Prorogation de la 3e session du 24e Parlement du Québec.
  • 22 février 1877: Élection partielle dans Bonaventure, remportée par J.-Israel Tarte (CON).
  • 22 février 1836: Le député de Montmorency, Elzéar Bédard (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge à la Cour du banc du roi du district de Québec.
  • 22 février 1825: Élection partielle dans William Henry, remportée par James Stuart (BUR).
  • 22 février 1820: Émission des brefs d’élection de la 10e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.
  • 22 février 1808: Le conseiller législatif Henry Allcock (BUR), qui est également juge en chef du Bas-Canada, président du Conseil législatif et membre du Conseil exécutif, décède en fonction.

Sondage Léger Marketing QMI de février 2011 (2)

On se croirait presque en campagne électorale! Nous avons droit ce matin à un 3e sondage de la firme Léger Marketing pour le mois de février, celui-ci commandé par les médias de la constellation Québecor, dans la lignée de celui rendu public autour du 4 février. Après répartition proportionnelle des 13% d’indécis, les intentions de vote au Québec ces jours-ci seraient les suivantes(1):

  • PQ: 34% (-3)
  • LIB: 29% (-4)
  • ADQ: 15% (=)
  • QS: 11% (+3)
  • VRT: 5% (+1)
  • Autres: 6% (+3)

Intentions de vote au Québec (Léger Marketing) février 2011 (3)

Avant répartition des 13% d’indécis, les intentions de vote sont: PQ 30%, LIB 26%, ADQ 13%, QS 10%, VRT 4% et autres 6%.

Parmi les autres faits saillants du sondage, mentionnons:

  • Vote francophone: PQ 41%, LIB 20%, ADQ 14%, QS 13%, VRT 4%, autres 8%.
  • Vote non francophone: LIB 64%, ADQ 13%, VRT 10%, PQ 8%, QS 4%, autres 2%.
  • Politique fiction: si le parti de François Legault (PFL) existait: dans l’hypothèse où un parti politique dirigé par François Legault devait voir le jour:
    • Intentions de vote: PFL 30%, LIB 24%, PQ 24, ADQ 9%, QS 8%, VRT 4%, autres 2%.
    • Intentions de vote (francophones): PFL 33%, PQ 28%, LIB 16%, ADQ 10%, QS 9%, VRT 3%, autres 1%.
    • Intentions de vote (non francophones): LIB 57%, PFL 18%, VRT 7%, ADQ 7%, PQ 6%, QS 4%, autres 2%.
    • Clientèle possible du PFL: d’où proviennent les possibles partisans du PFL? En les répartissant en fonction des intentions de vote «réelles», cela donnerait: PQ 30%, LIB 14%, ADQ 14%, QS 9%, VRT 4%.

Le rapport d’analyse est disponible ici (format pdf).

Le sondage Internet a été réalisé les 19 et 20 février 2011 auprès de 1 006 répondants. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise. Les répondants à cette étude ont été sélectionnés aléatoirement à partir du panel Internet LégerWeb, comprenant plus de 345000 ménages canadiens selon un procédé de stratification des listes d’invitation assurant la représentativité optimale des répondants. Les panélistes ont été recrutés aléatoirement à partir des enquêtes téléphoniques aléatoires de Léger Marketing ou par référencement de panélistes déjà inscrits. De nombreux contrôles de qualité assurent la représentativité et la fiabilité des sondages Léger Marketing issus de son panel d’internautes.

Notes:

  1. Les chiffres entre parenthèses indiquent la variation par rapport au 1er sondage Léger Marketing/QMI de février 2011. ()

Sondage Léger Marketing/Le Devoir de février 2011

Le Devoir a rendu publics ce matin les résultats de son traditionnel sondage mensuel Léger Marketing, le 2e du mois après celui publié dans les médias de la galaxie Québecor il y a 10 jours.
Après répartition proportionnelle des 19% d’indécis, les intentions de vote au Québec ces jours-ci se répartiraient comme suit(1):

  • PQ: 34% (-2)
  • LIB: 28% (-1)
  • ADQ: 15% (=)
  • QS: 9% (-1)
  • VRT: 7% (=)
  • Autres: 7% (+3)

Intentions de vote au Québec (Léger Marketing) février 2011 (2)

Avant répartition des 19% d’indécis, les résultats sont: PQ 28%, LIB 23%, ADQ 12%, QS 7%, VRT 5%, autres 6%.

Parmi les autres données présentées dans le sondage, mentionnons:

  • Vote francophone: PQ 40%, LIB 20%, ADQ 17%, QS 11%, VRT 5%, autres 7%.
  • Vote non-francophone: LIB 64%, VRT 15%, PQ 7%, ADQ 5%, QS 1%, autres 7%.
  • Satisfaction envers le gouvernement: 19% (=) des répondants sont «très satisfaits» ou «satisfaits» du gouvernement du Québec dirigé par Jean Charest tandis que 77% (+2) se disent «très insatisfaits» ou «insatisfaits» de ce gouvernement. 4% ne savent pas ou refusent de répondre.
  • Meilleur premier ministre: Avant répartition des indécis, les résultats sont: Pauline Marois (PQ): 19% (+2), Jean Charest (LIB): 17% (+2), Amir Khadir (QS): 13% (-2), Gérard Deltell (ADQ): 13% (+2), Claude Sabourin (VRT): 1% (=). 37% ne savent pas ou n’en préfèrent aucun.

Le rapport d’analyse de Léger Marketing est disponible ici (format pdf).

Le sondage Internet a été réalisé du 7 au 10 février 2011 auprès de 1 000 répondants. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise. Les répondants à cette étude ont été sélectionnés aléatoirement à partir du panel Internet LégerWeb, comprenant plus de 345000 ménages canadiens selon un procédé de stratification des listes d’invitation assurant la représentativité optimale des répondants. Les panélistes ont été recrutés aléatoirement à partir des enquêtes téléphoniques aléatoires de Léger Marketing ou par référencement de panélistes déjà inscrits. De nombreux contrôles de qualité assurent la représentativité et la fiabilité des sondages Léger Marketing issus de son panel d’internautes.

Notes:

  1. Les chiffres entre parenthèses indiquent la variation par rapport au sondage Léger Marketing/Le Devoir de janvier 2011, étant donné les différences importantes entre les questionnaires du Devoir et de Québecor. ()

Sondage Léger Marketing/QMI de février 2011

(Note: Étant donné que le rapport d’analyse n’a été rendu public que plusieurs jours après sortie des premières données dans les médias, cet article n’a pas été mis à jour. Les données complètes sont disponibles dans cette page.)

L’agence QMI a publié ces dernières 24 heures dans les médias écrits et électroniques de Québecor les résultats de ce qui pourrait être le 1er sondage de la firme Léger Marketing pour le mois de février (si les habitudes passées se maintiennent, un autre sondage Léger Marketing devrait paraitre dans Le Devoir dans une dizaine de jours). Après répartition proportionnelle des indécis, dont le nombre est inconnu pour l’instant, les intentions de vote au Québec ces jours-ci seraient les suivantes(1):

  • PQ: 37% (+1)
  • LIB: 33% (+4)
  • ADQ: 15% (+1)
  • QS: 8% (-2)
  • VRT: ND
  • Autres: ND

Intentions de vote au Québec (Léger Marketing) février 2011

Parmi les autres statistiques rendues publiques jusqu’à présent, mentionnons:

  • Vote francophone: PQ 44%, LIB 25%, ADQ 16%, QS 9%.
  • Politique fiction: si le parti de François Legault existait: pour une 2e fois en quelques mois, un sondeur teste les possibles intentions de vote dans l’hypothèse où un parti nationaliste de centre-droit dirigé par François Legault (que nous désignerons sous l’acronyme PFL pour les besoins de cet article) devait voir le jour:
    • Intentions de vote: PQ 30%, PFL 25%, LIB 24%, ADQ 9%, QS 8%.
    • Intentions de vote (francophones): PQ 35%, PFL 27%, LIB 18%, ADQ 9%, QS 9%.
    • Meilleur premier ministre: François Legault: 30%, Pauline Marois (PQ): 21%, Jean Charest (LIB): 20%. 29% ne savent pas ou n’en préfèrent aucun. Notons que ni Gérard Deltell de l’ADQ, ni les porte-parole de QS ne figurent parmi les choix de réponse, à moins que tous aient obtenu 0% (mais même 1 ou 2% des Québécois pensent qu’un chef du Parti vert serait le meilleur premier ministre, alors c’est peu probable).
  • Politique fiction: s’il y avait une alliance PFL/ADQ: dans l’hypothèse où François legault devait former une alliance avec l’ADQ, les intentions de vote seraient les suivantes: PQ 31%, PFL/ADQ 30%, LIB 25%, QS 8%.

Le rapport d’analyse n’est pas disponible au moment d’écrire ces lignes, mais vu que le sondage a été commandé pour l’émission Larocque Lapierre, diffusée les dimanche à 12h30, il y a probablement embargo jusqu’à la diffusion demain midi.

Le sondage Internet a été réalisé du 31 janvier au 3 février 2011 auprès de 1 000 répondants. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise. Les répondants à cette étude ont été sélectionnés aléatoirement à partir du panel Internet LégerWeb, comprenant plus de 345000 ménages canadiens selon un procédé de stratification des listes d’invitation assurant la représentativité optimale des répondants. Les panélistes ont été recrutés aléatoirement à partir des enquêtes téléphoniques aléatoires de Léger Marketing ou par référencement de panélistes déjà inscrits. De nombreux contrôles de qualité assurent la représentativité et la fiabilité des sondages Léger Marketing issus de son panel d’internautes.

Notes:

  1. Les chiffres entre parenthèses indiquent la variation par rapport au sondage Léger Marketing de janvier 2011. ()