[Google]

Catégories

Liens

La politique québécoise un 31 mars

  • 31 mars 1998: Discours sur le budget.
  • 31 mars 1966: Discours sur le budget.
  • 31 mars 1892: Le député de Richmond, Joseph Bédard (CON), est reconnu coupable par les tribunaux d’avoir commis des actes de corruption lors de l’élection générale du 17 juin 1890. Son élection est annulée, mais M. Bédard avait déjà été réélu lors de l’élection générale du 8 mars 1892.
  • 31 mars 1886: Le scrutin tenu dans Verchères lors de l’élection générale du 2 décembre 1881 est annulé par les tribunaux en raison «d’irrégularités sur les bulletins de vote». Le scrutin sera repris lors d’une élection partielle le 5 mai 1886.
  • 31 mars 1876: Le scrutin tenu dans Huntingdon lors de l’élection générale du 7 juillet 1875 est annulé par les tribunaux pour des motifs qui ne sont pas mentionnés. Le scrutin sera repris lors d’une élection partielle le 24 avril 1876.
  • 31 mars 1831: Prorogation de la 1re session du 14e Parlement du Bas-Canada.
  • 31 mars 1831: Sanction de l’«Acte pour permettre aux membres de la Chambre d’Assemblée de résigner dans certains cas, et pour autres objets» (S.P.B.C., 1831 (1 Guill. IV), c. 42), en vertu duquel les députés de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada ont désormais le droit de démissionner de leurs fonctions.

La politique québécoise un 30 mars

  • 30 mars 2010: Discours sur le budget.
  • 30 mars 2004: Discours sur le budget.
  • 30 mars 1978: Le Parti des travailleurs du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 30 mars 1974: L’ex-député et ex-ministre Gabriel Loubier (UN) démissionne comme chef de l’Union nationale. Maurice Bellemarre (UN) est nommé chef intérimaire du Parti.
  • 30 mars 1963: Le Rassemblement pour l’indépendance nationale, fondé en 1960, se constitue en parti politique sous la présidence de Guy Pouliot.
  • 30 mars 1886: Joseph-Alfred Mousseau (CON), premier ministre du Québec de 1882 à 1884, décède à l’âge de 48 ans.
  • 30 mars 1883: Prorogation de la 2e session du 5e Parlement du Québec.
  • 30 mars 1864: Formation du gouvernement Taché-Macdonald dans la Province du Canada, dirigé par le conseiller législatif et receveur général, Étienne-Paschal Taché (BLE), et le député de Kingston et procureur général du Haut-Canada, John Alexander Macdonald (CON). Cinq ministres nouvellement nommés, George-Étienne Cartier, Alexander Tilloch Galt, Jean-Charles Chapais, Thomas D’Arcy McGee et Hector-Louis Langevin, démissionnent comme députés afin d’avaliser leur nomination lors d’élections partielles.
  • 30 mars 1793: Le conseiller législatif François-Marie Picoté de Belestre (BUR) décède en fonction.

La politique québécoise un 29 mars

  • 29 mars 2003: 5 partis politiques perdent le statut de parti politique autorisé, faute d’avoir présenté au moins 10 candidats en vue de l’élection générale du 14 avril 2003 tel que le prévoit la «Loi électorale»: l’Équipe options, le Parti communiste du Québec, le Parti de la loi naturelle du Québec, le Parti démocrate du Québec et le Parti innovateur du Québec.
  • 29 mars 2001: Discours sur le budget.
  • 29 mars 1994: Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Gordon Atkinson (EP), quitte le groupe parlementaire du Parti égalité afin de siéger comme député indépendant.
  • 29 mars 1977: Le chef du Parti national populaire, Jérôme Choquette (PNP), démissionne comme chef du parti à la suite de sa défaite dans Outremont lors de l’élection générale du 15 novembre 1976. Le député de Beauce-Sud, Fabien Roy (PNP), devient chef du Parti.
  • 29 mars 1973: Discours sur le budget.
  • 29 mars 1872: Le député de Rimouski, Louis-Honoré Gosselin (CON), démissionne comme député.
  • 29 mars 1867: Sanction, à la suite de son adoption par le Parlement de Westminster, de l’«Acte de l’Amérique du Nord britannique, 1867» (30-31 Vict., c. 3, R.-U.), qui réunit les colonies du Canada (Bas-Canada et Haut-Canada), du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse en une fédération sous le nom de «Dominion du Canada».
  • 29 mars 1845: Prorogation de la 1re session du 2e Parlement de la Province du Canada.
  • 29 mars 1826: Prorogation de la 2e session du 12e Parlement du Bas-Canada.

Sondage CROP de mars 2011

La Presse a «dévoilé» ce matin les résultats du sondage qu’il commande mensuellement auprès de la firme CROP. Nous avons mis «dévoilé» entre guillemets car pour chacune des 3 questions mentionnées dans l’article, les résultats sont incomplets. Voici néanmoins les résultats partiels qui ont filtré jusqu’à présent:

  • Intentions de vote: Après répartition proportionnelle des indécis (nombre inconnu), les intentions de vote seraient les suivantes(1):
    • PQ: 32% (-5)
    • LIB: 22% (-2)
    • ADQ: 17% (+4)
    • QS: 15% (+3)
    • VRT: ND
    • Autres: ND
  • Taux de satisfaction: 74% (-1) des répondants affirment être «très» ou «plutôt» insatisfaits à l’endroit du gouvernement Charest. La proportion de répondants qui se disent «très» ou «plutôt» insatisfaits est inconnue.
  • Meilleur premier ministre: Pauline Marois (PQ): 17% (-3), Jean Charest (LIB): 15% (+2), Amir Khadir (QS): 9% (-2), Gérard Deltell (ADQ): 8% (+1), Claude Sabourin (VRT): ND, aucun 31%, indécis 19%.

Il y aura une mise à jour à cet article si le rapport d’analyse de la firme CROP est mis en ligne dans un délai raisonnable.

Le sondage, dont la méthode de cueillette (sondage téléphonique ou Web) n’a pas été divulguée, a été réalisé du 16 au 21 mars 2011 auprès d’environ 1 000 répondants.

Notes:

  1. Les chiffres entre parenthèses indiquent les variations par rapport au sondage CROP de février 2011. ()

La politique québécoise un 28 mars

  • 28 mars 1996: Le Parti de la souveraineté du Québec perd le statut de parti politique autorisé.
  • 28 mars 1974: Discours sur le budget.
  • 28 mars 1946: Discours sur le budget.
  • 28 mars 1929: Lomer Gouin (LIB), premier ministre du Québec de 1905 à 1920, décède à l’âge de 68 ans, alors qu’il occupait le poste de lieutenant-gouverneur du Québec.
  • 28 mars 1922: L’ex-député de St-Hyacinthe, Armand Boisseau (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 23 juin 1919. Son élection est annulée, mais M. Boisseau avait déjà démissionné le 8 février 1922.
  • 28 mars 1901: Prorogation de la 1re session du 10e Parlement du Québec.
  • 28 mars 1848: Élections partielles dans la cité de Montréal et la cité de Québec, remportées par Louis-Hippolyte La Fontaine (REF), procureur général du Bas-Canada et co-premier ministre du gouvernement La Fontaine-Baldwin, et Thomas Cushing Aylwin (PAT), solliciteur général du Bas-Canada dans le gouvernement La Fontaine-Baldwin.
  • 28 mars 1836: Élection partielle dans Montmorency, remportée par Nicolas Lefrançois (PAT).
  • 28 mars 1818: Élection partielle dans Québec, remportée par John Neilson (CAN).

La politique québécoise un 27 mars

  • 27 mars 1991: Dépôt à l’Assemblée nationale du rapport de la Commission Bélanger-Campeau (Commission sur l’avenir politique et constitutionnel du Québec).
  • 27 mars 1980: Adoption de la nouvelle carte électorale proposée par la Commission de la représentation électorale. Le nombre de circonscriptions électorales passe de 110 à 122.
  • 27 mars 1979: Discours sur le budget.
  • 27 mars 1969: Louis Marceau est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de protecteur du citoyen pour un mandat de 5 ans.
  • 27 mars 1968: Discours sur le budget.
  • 27 mars 1884: Ouverture de la 3e session du 5e Parlement du Québec. Il s’agit de la première session à avoir lieu sur le site de l’actuel Hôtel du Parlement.
  • 27 mars 1880: Élection partielle dans Chicoutimi et Saguenay, remportée sans opposition par Joseph-Élisée Beaudet (CON).
  • 27 mars 1838: Le gouverneur britannique John Colborne proclame l’«Acte pour établir des dispositions temporaires pour le gouvernement du Bas-Canada» (1 Vict., c. 9, R.-U.), qui abolit formellement les institutions parlementaires du Bas-Canada (Chambre d’assemblée et Conseil législatif) et les remplace par un Conseil spécial jusqu’au 10 février 1841.

La politique québécoise un 26 mars

  • 26 mars 2007: 38e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 26 mars 2007: Le Parti république du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 26 mars 1998: Le député fédéral de Sherbrooke et chef du Parti progressiste-conservateur du Canada, Jean Charest (CON), annonce sa candidature à la direction du Parti libéral du Québec.
  • 26 mars 1944: Sanction de la «Loi concernant les districts électoraux de la province» (S.Q., 1944 (8 Geo. VI), c.6), qui remanie les limites des circonscriptions électorales en faisant passer leur nombre de 86 à 91.
  • 26 mars 1921: Le député de Verchères, Adrien Beaudry (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme président de la Commission des services publics.
  • 26 mars 1920: Le député de St-Maurice, Georges-Isidore Delisle (LIB), décède en fonction.
  • 26 mars 1903: Discours sur le budget.
  • 26 mars 1902: Prorogation de la 2e session du 10e Parlement du Québec.
  • 26 mars 1884: Élections partielles dans Châteauguay, Deux-Montagnes, Jacques Cartier et Trois-Rivières, remportées par Joseph-Emery Robidoux (LIB), Benjamin Beauchamp (CON), Arthur Boyer (LIB) et Arthur Turcotte (LIB).
  • 26 mars 1836: Élection partielle dans Québec (Haute-Ville), remportée par Andrew Stuart (BUR).
  • 26 mars 1832: Le député de Montréal (Quartier-Ouest), John Fisher (BUR), démissionne comme député.
  • 26 mars 1830: Prorogation de la 3e session du 13e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 25 mars

  • 25 mars 2009: Le Parti conservateur du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 25 mars 1997: Discours sur le budget.
  • 25 mars 1996: Ouverture de la 2e session du 35e Parlement du Québec.
  • 25 mars 1980: Discours sur le budget.
  • 25 mars 1971: Discours sur le budget.
  • 25 mars 1947: Discours sur le budget.
  • 25 mars 1943: Discours sur le budget.
  • 25 mars 1815: Prorogation de la 1re session du 8e Parlement du Bas-Canada.
  • 25 mars 1814: Émission des brefs d’élection de la 8e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.
  • 25 mars 1805: Prorogation de la 1re session du 4e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 24 mars

  • 24 mars 1936: Ouverture de la 1re session du 19e Parlement du Québec.
  • 24 mars 1926: Prorogation de la 3e session du 16e Parlement du Québec.
  • 24 mars 1911: Prorogation de la 3e session du 12e Parlement du Québec.
  • 24 mars 1886: Élection partielle dans Drummond et Arthabaska, remportée par Joseph-Éna Girouard (LIB).
  • 24 mars 1885: Discours sur le budget.

La politique québécoise un 23 mars

  • 23 mars 2006: Discours sur le budget.
  • 23 mars 1983: Ouverture de la 4e session du 32e Parlement du Québec.
  • 23 mars 1942: Élections partielles dans Montréal–Sainte-Anne, Montréal–Saint-Jacques, Richelieu-Verchères et Westmount–Saint-Georges, remportées par Thomas Guérin (LIB), Claude Jodoin (LIB), Joseph-Willie Robidoux (LIB) et George C. Marler (LIB).
  • 23 mars 1905: À la suite de la démission du député de St-Sauveur, Simon-Napoléon Parent (LIB), comme premier ministre deux jours plus tôt, le député de Montréal division no 2, Lomer Gouin (LIB), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 23 mars 1900: Prorogation de la 3e session du 9e Parlement du Québec.
  • 23 mars 1878: Émission des brefs d’élection de la 4e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 1er mai 1878.
  • 23 mars 1848: Prorogation de la 1re session du 3e Parlement de la Province du Canada.

La politique québécoise un 22 mars

  • 22 mars 2001: Le premier ministre du Québec et député de Verchères, Bernard Landry (PQ), annonce la création de la Commission sur le déséquilibre fiscal, chargée d’étudier les causes fondamentales du déséquilibre fiscal entre le gouvernement fédéral et le Québec. La présidence de la commission est confiée à Yves Séguin.
  • 22 mars 2001: Ouverture de la 2e session du 36e Parlement du Québec.
  • 22 mars 1989: Congrès de fondation du Parti égalité (Equality Party), rassemblant des dissidents libéraux anglophones opposés à la Loi 178 du Gouvernement Bourassa (LIB) sur la langue d’affichage.
  • 22 mars 1970: À l’issue d’un congrès à la direction, Camil Samson est élu chef du Ralliement créditiste.
  • 22 mars 1928: Prorogation de la 1re session du 17e Parlement du Québec.
  • 22 mars 1904: Ouverture de la 4e session du 10e Parlement du Québec.
  • 22 mars 1878: Dissolution du 3e Parlement du Québec.
  • 22 mars 1849: Le député de Sherbrooke, Samuel Brooks (TOR), décède en fonction.
  • 22 mars 1828: Le conseiller législatif Ignace-Michel-Louis-Antoine d’Irumberry de Salaberry (BUR) décède en fonction.
  • 22 mars 1825: Prorogation de la 1re session du 12e Parlement du Bas-Canada.
  • 22 mars 1823: Prorogation de la 3re session du 11e Parlement du Bas-Canada.
  • 22 mars 1817: Prorogation de la 1re session du 9e Parlement du Bas-Canada.
  • 22 mars 1814: Dissolution du 7e Parlement du Bas-Canada.
  • 22 mars 1802: Le député d’Effingham, Charles-Jean-Baptiste Bouc (CAN), est expulsé de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour une quatrième fois en deux ans à la suite d’une condamnation criminelle pour fraude en 1799. Le siège d’Effingham devient vacant.

La politique québécoise un 21 mars

  • 21 mars 1922: Prorogation de la 3e session du 15e Parlement du Québec.
  • 21 mars 1905: Le premier ministre du Québec et député de St-Sauveur, Simon-Napoléon Parent (LIB), démissionne comme premier ministre en raison d’une fronde issue de l’aile parlementaire de son parti. Par le fait même, le député de Montréal division no 2 et ex-ministre, Lomer Gouin (LIB), devient chef du Parti libéral.
  • 21 mars 1895: Élection partielle dans Stanstead, remportée par Felix Michael Hackett (CON).
  • 21 mars 1889: Prorogation de la 3e session du 6e Parlement du Québec.
  • 21 mars 1874: Le député de Huntingdon, Thomas Sanders (CON), décède en fonction.
  • 21 mars 1873: Élection partielle dans le Comté de Québec, remportée sans opposition par Pierre Garneau (CON).
  • 21 mars 1864: Démission du gouvernement Macdonald-Dorion dans la Province du Canada.
  • 21 mars 1836: Prorogation de la 2e session du 15e Parlement du Bas-Canada.
  • 21 mars 1833: Élection partielle dans Stanstead, remportée par Wright Chamberlin (n.a.).
  • 21 mars 1831: Élection partielle dans Gaspé, remportée par Robert Christie (BUR), qui avait été expulsé de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada le 31 janvier précédent.
  • 21 mars 1815: L’élection du député de Leinster, Jacques Lacombe (n.a.), est invalidée par la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour inéligibilité. Le siège de Leinster devient vacant.
  • 21 mars 1811: Prorogation de la 1re session du 7e Parlement du Bas-Canada.

Un 17e parti: Québec – Révolution démocratique

Le Directeur général des élections accordé la semaine dernière (le 7 mars pour être précis) le statut de parti politique autorisé à la formation «Québec – Révolution démocratique». Outre la fiche sur le site du DGE, nous avons trouvé peu d’information significative sur ce parti (qui n’a pas encore de site Internet), sinon que son chef est M. Robert Genesse (qui, à notre connaissance, n’a jamais été candidat à une élection provinciale). En attendant plus d’infos, notre fiche sur Québec – Révolution démocratique est disponible ici.

Québec – Révolution démocratique devient donc le 17e parti politique autorisé au Québec.

Sondage Léger Marketing/Le Devoir de mars 2011

Comme à tous les lundis de la 3e semaine du mois, Le Devoir a rendu publics ce matin les résultats du sondage mensuel Léger Marketing sur le climat politique au Québec. Après répartition proportionnelle des 19% d’indécis, les intentions de vote au Québec ces jours-ci se répartiraient comme suit(1):

  • PQ: 37% (+3)
  • LIB: 27% (-1)
  • ADQ: 13% (-2)
  • QS: 11% (+2)
  • VRT: 5% (-2)
  • Autres: 7% (=)

Intentions de vote au Québec (Léger Marketing) mars 2011

Avant répartition des 19% d’indécis, les résultats sont: PQ 30%, LIB 22%, ADQ 11%, QS 9%, VRT 4%, autres 5%.

Parmi les autres données présentées dans le sondage, mentionnons:

  • Vote francophone: PQ 42%, LIB 20%, ADQ 15%, QS 13%, VRT 4%, autres 6%.
  • Vote non-francophone: LIB 59%, PQ 17%, VRT 9%, QS 5%, ADQ 3%, autres 7%.
  • Satisfaction envers le gouvernement: 17% (-2) des répondants sont «très satisfaits» ou «satisfaits» du gouvernement du Québec dirigé par Jean Charest tandis que 79% (+2) se disent «très insatisfaits» ou «insatisfaits» de ce gouvernement. 4% ne savent pas ou refusent de répondre.
  • Meilleur premier ministre: Avant répartition des indécis, les résultats sont: Pauline Marois (PQ): 21% (+2), Jean Charest (LIB): 15% (-2), Amir Khadir (QS): 12% (-1), Gérard Deltell (ADQ): 9% (-4), Claude Sabourin (VRT): 2% (+1). 41% ne savent pas ou n’en préfèrent aucun.

Le rapport d’analyse de Léger Marketing est disponible ici (format pdf).

Le sondage Internet a été réalisé du 7 au 10 mars 2011 auprès de 1 005 répondants. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise. Les répondants à cette étude ont été sélectionnés aléatoirement à partir du panel Internet LégerWeb, comprenant plus de 345 000 ménages canadiens selon un procédé de stratification des listes d’invitation assurant la représentativité optimale des répondants. Les panélistes ont été recrutés aléatoirement à partir des enquêtes téléphoniques aléatoires de Léger Marketing ou par référencement de panélistes déjà inscrits. De nombreux contrôles de qualité assurent la représentativité et la fiabilité des sondages Léger Marketing issus de son panel d’internautes.

Notes:

  1. Les chiffres entre parenthèses indiquent la variation par rapport au sondage Léger Marketing/Le Devoir de février 2011. ()

À propos du sondage CROP de février 2011

Le 25 février dernier, Le Soleil publiait les résultats du sondage mensuel CROP commandé par les médias du groupe Gesca. Étant donné le fait que seuls des résultats (très) partiels avaient été publiés dans le quotidien de la capitale, nous avons pris alors la décision d’attendre la publication du rapport d’analyse du sondage avant d’en commenter les résultats.

Depuis, CROP a rendu public le rapport d’analyse (format pdf). Puisque près de 2 semaines sont maintenant passées depuis la publication des résultats parcellaires dans Le Soleil, nous avons décidé de ne pas écrire d’article sur ce sondage. Par contre, les principaux résultats (intentions de vote électorales, intentions de vote référendaires, satisfaction envers le gouvernement et meilleur premier ministre) pour février 2011 sont reproduits dans la section sondages de ce site.