[Google]

Catégories

Liens

La politique québécoise un 31 juillet

  • 31 juillet 1964: Le premier ministre du Québec et député de Québec-Ouest, Jean Lesage (LIB), annonce la nomination du député de Chambly et ministre des Affaires municipales, Pierre Laporte (LIB), à titre de «leader de la Chambre», soit le premier leader parlementaire de l’histoire de l’Assemblée législative du Québec.
  • 31 juillet 1882: À la suite de la nomination du premier ministre Joseph-Adolphe Chapleau (CON) comme ministre au gouvernement fédéral le 29 juillet, Joseph-Alfred Mousseau (CON) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 31 juillet 1849: Le député de Chambly, Pierre Beaubien (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme médecin et chirurgien de la prison de Montréal.
  • 31 juillet 1832: Élections partielles dans Montmorency et Verchères, remportées par Elzéar Bédard (PAT) et Joseph-Toussaint Drolet (PAT).

La politique québécoise un 30 juillet

  • 30 juillet 2005: Louis Bernard devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 30 juillet 1887: Élection partielle dans Laprairie, remportée par Odilon Goyette (NAT).
  • 30 juillet 1874: Le député de Mégantic et procureur général, George Irvine (CON), démissionne comme ministre à la suite du «scandale des Tanneries».
  • 30 juillet 1865: Le conseiller législatif, co-premier ministre de la province du Canada et receveur général, Étienne-Paschal Taché (BLE), décède en fonction.

La politique québécoise un 29 juillet

  • 29 juillet 1975: Le député de Saint-Henri, Gérard Shanks (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant à la suite d’accusations de corruption et d’abus de confiance portées contre lui. Il s’abstiendra également de siéger à l’Assemblée nationale durant la durée de son procès.
  • 29 juillet 1964: Incapable de prouver les allégations de corruption qu’il a faites en chambre à l’endroit du député de Saint-Maurice et procureur général, René Hamel (LIB), le député de Trois-Rivières, Yvon Gabias (UN) est expulsé de l’Assemblée législative du Québec pour une période de trois ans.
  • 29 juillet 1963: Le député de Matane, Philippe Castonguay (LIB), décède en fonction.
  • 29 juillet 1886: Le député de Champlain, Robert Trudel (CON), décède en fonction.
  • 29 juillet 1858: John A. Macdonald (CON) annonce la démission de son gouvernement à la suite de sa défaite de la veille lors d’un vote en chambre sur la capitale de la Province du Canada.

La politique québécoise un 28 juillet

  • 28 juillet 1967: Le député de Dorion, François Aquin (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député indépendant. Il devient ainsi le premier député indépendantiste à l’Assemblée législative du Québec.
  • 28 juillet 1948: 23e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 28 juillet 1934: Parution du programme de l’Action libérale nationale de Paul Gouin, fondé au mois de juin, dans les principaux quotidiens du Québec.
  • 28 juillet 1858: Le gouvernement Macdonald-Cartier (CON) est renversé à la suite d’un vote concernant le siège de la capitale de la Province du Canada.
  • 28 juillet 1837: Le député de Terrebonne, Séraphin Bouc (PAT), décède en fonction.
  • 28 juillet 1800: Retour des brefs d’élection de la 3e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti canadien: 28 sièges;
    • Parti bureaucrate: 20 sièges;
    • Indépendants: 2 sièges.

La politique québécoise un 26 juillet

  • 26 juillet 1894: Le député de Compton et ministre sans portefeuille, John McIntosh (CON), démissionne comme député et ministre en raison de sa nomination comme shérif du district de Saint-François.

La politique québécoise un 25 juillet

  • 25 juillet 1974: Le député de Johnson, Jean-Claude Boutin (LIB), démissionne comme député après qu’une commission de l’Assemblée nationale du Québec ait enquêté sur des allégations voulant qu’il aurait agi comme avocat au nom du procureur général après son élection, ce qui est interdit par la «Loi de la législature».
  • 25 juillet 1934: Le député de Drummond et ministre de la Colonisation, de la Chasse et des Pêcheries, Hector Laferté (LIB), démissionne comme député et ministre en raison de sa nomination prochaine comme conseiller législatif.
  • 25 juillet 1845: Le député de Dorchester, Pierre-Elzéar Taschereau (PAT), décède en fonction.
  • 25 juillet 1832: Élection partielle dans Saint Hyacinthe, remportée par Louis Poulin (PAT).
  • 25 juillet 1820: Retour des brefs d’élection de la 11e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti canadien et Canadiens modérés: 36 sièges;
    • Parti bureaucrate: 8 sièges;
    • Indépendants et affiliation inconnue: 6 sièges.

La politique québécoise un 24 juillet

  • 24 juillet 1967: Visite officielle du président français, Charles de Gaulle, au Québec. Dans un discours prononcé à l’Hôtel de ville de Montréal, celui-ci déclare «Vive le Québec libre !»
  • 24 juillet 1938: À l’issue d’un congrès plénier à Sorel, l’Action libérale nationale confirme Paul Gouin comme chef du Parti.
  • 24 juillet 1880: Prorogation de la 3e session du 4e Parlement du Québec.
  • 24 juillet 1863: Le député de Bagot, Maurice Laframboise (ROU), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme commissaire des Travaux publics dans le gouvernement Macdonald-Dorion.

La politique québécoise un 23 juillet

  • 23 juillet 1947: Élection partielle dans Huntingdon, remportée par John Gillies Rennie (UN). Pour la première fois, une femme, Mme Mae O’Connor (LIB), est candidate lors d’une élection à l’Assemblée législative du Québec.
  • 23 juillet 1840: Sanction de l’«Acte pour Réunir les Provinces du Haut et du Bas Canada, et pour le Gouvernement du Canada» ou «Acte d’union» (3-4, Vict., c.35, R.-U.), loi adoptée par le Parlement de Westminster qui réunit les colonies du Bas-Canada (Québec) et du Haut-Canada (Ontario). La loi entrera en vigueur le 10 février 1841.

La politique québécoise un 22 juillet

  • 22 juillet 1949: Le chef du Parti libéral, Joseph-Adélard Godbout, démissionne comme chef du Parti. Le député de Westmount–Saint-Georges, George C. Marler (LIB), qui était déjà chef de l’Opposition officielle en l’absence de Godbout en chambre, devient chef intérimaire du Parti.
  • 22 juillet 1945: Le député de Rouyn-Noranda, David Côté (CCF), quitte la Fédération du Commonwealth coopératif afin de siéger comme député indépendant.
  • 22 juillet 1920: Le député de Portneuf et ex-premier ministre du Québec, Lomer Gouin (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 22 juillet 1887: Le député d’Ottawa (Outaouais), Narcisse-Édouard Cormier (CON), démissionne comme député.

La politique québécoise un 21 juillet

  • 21 juillet 1915: Le député de Terrebonne, Jean Prévost (LIB-I), décède en fonction.
  • 21 juillet 1887: Le député d’Ottawa (Outaouais), Narcisse-Édouard Cormier (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. M. Cormier démissionnera comme député le lendemain.
  • 21 juillet 1876: Le gouvernement québécois acquiert à Québec le terrain appelé «Cricket Field», sur lequel est construit l’actuel Hôtel du Parlement.

La politique québécoise un 20 juillet

La politique québécoise un 18 juillet

  • 18 juillet 1969: Le député de Saint-Jacques et ministre des Finances, Paul Dozois (UN), démissionne comme ministre et député.
  • 18 juillet 1832: Le député de Montréal (Quartier-Ouest), Daniel Tracey (PAT), décède en fonction.
  • 18 juillet 1831: Le député de Sherbrooke, Samuel Brooks (PAT), démissionne comme député.

La politique québécoise un 17 juillet

  • 17 juillet 1905: Élection partielle dans Terrebonne, remportée sans opposition par Jean Prévost (LIB), ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries dans le gouvernement Gouin.
  • 17 juillet 1903: Le député de Berthier, Cuthbert-Alphonse Chênevert (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme greffier.
  • 17 juillet 1888: Élection partielle dans Nicolet, remportées par Honoré-Brunelle Tourigny (CON).
  • 17 juillet 1879: Élection partielle dans Verchères, remportée par Achile Larose dit Chagnon (LIB).

La politique québécoise un 16 juillet

  • 16 juillet 1952: 24e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 16 juillet 1952: Le député de Montréal-Outremont, Henri Groulx (LIB), décède en fonction alors qu’il venait tout juste d’être réélu.
  • 16 juillet 1874: Dévoilement du «scandale des Tanneries» à la suite de l’approbation par le Conseil des ministres de l’échange d’un terrain du gouvernement situé au village des Tanneries, près de Montréal, avec un terrain d’un particulier, la ferme Leduc, qui serait de valeur beaucoup moindre. Cette transaction deviendra un objet de scandale et entraînera la démission graduelle des ministres et par la suite du premier ministre du Québec et député de Deux-Montagnes, Gédéon Ouimet (CON).
  • 16 juillet 1825: Le conseiller exécutif et conseiller exécutif Jacob Mountain (BUR), Lord évêque de Québec, décède en fonction.
  • 16 juillet 1812: Ouverture de la 3e session du 7e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 15 juillet

  • 15 juillet 1974: Le député de Sainte-Anne, George Springate (LIB), et le député de Mont-Royal, John Ciaccia (LIB), votent contre le «bill 22» (Loi sur la langue officielle) en deuxième lecture, en raison des dispositions du projet de loi concernant l’accès à l’école en anglais mises de l’avant par leur propre parti.
  • 15 juillet 1959: Le député de Lac-Saint-Jean, Antonio Auger (UN), démissionne comme député.
  • 15 juillet 1867: Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 15 juillet 1861: Retour des brefs d’élection de la 7e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.

La politique québécoise un 14 juillet

  • 14 juillet 2008: Le député de Jeanne-Mance–Viger et président de l’Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), démissionne comme président de la Chambre. Il démissionnera officiellement comme député le 24 septembre 2008.
  • 14 juillet 1928: Élection partielle dans les Iles-de-la-Madeleine, remportée sans opposition par Amédée Caron (LIB).
  • 14 juillet 1884: Élection partielle dans Laval, remportée par Pierre-Évariste Leblanc (CON).
  • 14 juillet 1845: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Denis-Benjamin Viger (TOR), co-premier ministre de la province du Canada et président du Conseil exécutif dans le gouvernement Draper-Viger.

La politique québécoise un 13 juillet

  • 13 juillet 1838: Le conseiller exécutif Charles James Stewart (BUR), évêque anglican de Québec, décède en fonction.

La politique québécoise un 12 juillet

  • 12 juillet 1961: Plus d’un an après l’élection générale du 22 juin 1960, la Cour supérieure déclare défait le député de L’Assomption, Victor-Stanislas Chartrand (UN), en raison de manœuvres électorales frauduleuses effectuées par un tiers. Son adversaire, Frédéric Coiteux (LIB), est déclaré élu.
  • 12 juillet 1890: Élection partielle dans Montmorency, remportée sans opposition par Charles Langelier (LIB), président du Conseil exécutif dans le gouvernement Mercier.
  • 12 juillet 1873: Élection partielle dans Beauharnois, remportée par Élie-Hercule Bisson (LIB).
  • 12 juillet 1847: Élection partielle dans Dorchester, remportée par François-Xavier Lemieux (oncle) (PAT).
  • 12 juillet 1811: Le député de Montréal, Jean-Baptiste Durocher (CAN), décède en fonction.

La politique québécoise un 11 juillet

  • 11 juillet 2005: Le député de Blainville et ex-ministre, Richard Legendre (PQ), devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 11 juillet 1930: Le député de Deux-Montagnes et ex-chef du Parti conservateur, Arthur Sauvé (CON), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 11 juillet 1902: Élection partielle dans Québec-Centre, remportée sans opposition par Amédée Robitaille (LIB), secrétaire et registraire de la Province dans le gouvernement Parent.
  • 11 juillet 1882: Le député de Jacques Cartier, Narcisse Lecavallier (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme registrateur.
  • 11 juillet 1848: Élection partielle dans Dorchester, remportée par Lewis Thomas Drummond (PAT), solliciteur général du Bas-Canada dans le gouvernement La Fontaine-Baldwin.

La politique québécoise un 10 juillet

  • 10 juillet 1972: Le député de Duplessis, Henri-Laurier Coiteux (LIB), décède en fonction.
  • 10 juillet 1963: Sanction de la «Loi électorale de Québec» (S.Q., 1963, sess. 1 (11-12 Eliz. II), c. 13), qui abaisse notamment l’âge minimal pour exercer le droit de vote de 21 à 18 ans.
  • 10 juillet 1929: (9 et 10 juillet) Congrès à la direction du Parti conservateur. Le député de Montréal–Sainte-Marie, Camillien Houde (CON), est élu sans opposition chef du Parti.
  • 10 juillet 1824: Émission des brefs de la 12e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.
  • 10 juillet 1792: Retour des brefs d’élection de la 1re élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti canadien: 27 sièges;
    • Parti bureaucrate: 21 sièges.
    • Indépendants et affiliation inconnue: 2 sièges.