Statistiques électorales: les bulletins rejetés lors d’une élection

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

(Depuis 1867, 39 élections générales et 402 élections partielles ont eu lieu dans le cadre de 65 à 125 circonscriptions électorales, selon les époques; 3996 élections-comtés d’où on peut tirer des informations… surprenantes.)

Le thème du jour: les plus faibles majorités lors des élections, en nombre de voix (5 votes de majorité ou moins) et en pourcentage des voix (0,10% des bulletins valides ou moins(1)).

De l’élection générale de 1875 aux élections partielles de juin 2012, 27 élections-comtés ont été le théâtre d’un nombre relativement élevé de bulletins rejetés (5% ou plus)(2). Ces cas se démarquent nettement de la moyenne lorsqu’on sait que de 1875 à aujourd’hui, il n’y a que 3 élections générales où le taux de bulletins rejetés a dépassé 2% (1935, 1976 et 1989).

Taux de bulletins rejetés lors des élections générales québécoises depuis 1867
Taux de bulletins rejetés lors des élections générales québécoises depuis 1867

À l’autre extrême, il est arrivé à 74 reprises depuis 1875 qu’il n’y ait aucun bulletin rejeté dans une circonscription (en d’autres termes, la totalité des bulletins de vote déposés par les électeurs ont été jugés valides).

Comme d’habitude, la liste complète est disponible à la fin de cet article, mais voici quelques faits intéressants que l’on peut en tirer:

  • La plupart des cas de taux importants de bulletins rejetés sont survenus lors d’une élection générale (20 fois sur 27). D’un autre côté, les élections partielles semblent davantage propices à l’absence totale de bulletins rejetés (59 fois sur 74).
  • Les élections où 5% ou plus des bulletins rejetés sont réparties à peu près uniformément entre 1881 et 1989. Aucune n’a eu lieu après 1989. Par contre, les élections-comtés sans bulletin rejeté ont eu lieu en majeure partie au 19e siècle (59 fois sur 74). De plus, au 20e siècle, 1 seule élection sans bulletin rejeté a eu lieu après 1936, et aucune après 1960.
  • Les élections sans bulletin rejetés semblent être un phénomène principalement rural. Sur 74 cas, 64 ont eu lieu à l’extérieur de l’île de Montréal et de l’actuelle ville de Québec. D’un autre côté, 12 élections avec un taux de bulletins rejetés de 5% ou plus sur 27 sont survenues sur l’île de Montréal.
Taux de bulletins rejetés supérieur à 5%, 1875-2012
Comté Type Date N %
Beauce-Sud Générale 1981-04-13 1 502 5,00
Montréal–Saint-Laurent Générale 1935-11-25 235 5,11
Montréal Centre Générale 1886-10-14 244 5,15
Verdun Générale 1973-10-29 1 610 5,28
Trois-Rivières Partielle 1969-10-08 1 151 5,29
Abitibi-Est Générale 1952-07-16 1 267 5,46
Montréal–Saint-Georges Générale 1923-02-05 102 5,59
Salaberry-Soulanges Générale 1989-09-25 2 027 5,66
Verchères Générale 1881-12-02 91 5,72
Montréal-Dorion Générale 1923-02-05 245 5,80
Témiscaming Générale 1919-06-23 163 5,86
Montréal–Sainte-Anne Générale 1956-06-20 1 029 6,07
Montréal division No. 6 Générale 1908-06-08 285 6,27
Vaudreuil-Soulanges Partielle 1969-10-08 831 6,59
St. Jean Générale 1900-12-07 117 6,60
Ottawa Générale 1908-06-08 544 6,70
Montréal–Saint-Louis Partielle 1938-11-02 220 6,73
Sainte-Marie Partielle 1969-10-08 677 6,92
Abitibi Générale 1935-11-25 826 7,04
Montréal–Saint-Laurent Générale 1923-02-05 165 7,57
Montréal–Saint-Louis Générale 1960-06-22 2 113 7,58
Pontiac Générale 1912-05-15 246 7,58
Lévis Générale 1952-07-16 1 637 7,80
Saint-Jacques Partielle 1969-10-08 767 8,81
Beauharnois Partielle 1892-06-07 364 19,39
Terrebonne Générale 1935-11-25 9 190 99,99
Gatineau Partielle 1972-10-11 25 503 100
Taux de bulletins rejetés de 0%, 1875-2012
Comté Type Date N %
Trois-Rivières Générale 1960-06-22 0 0,00
Bagot Générale 1936-08-17 0 0,00
Iberville Générale 1936-08-17 0 0,00
Bagot Générale 1931-08-24 0 0,00
Montréal-Verdun Générale 1931-08-24 0 0,00
Saint-Sauveur Générale 1931-08-24 0 0,00
Wolfe Générale 1931-08-24 0 0,00
Richelieu Partielle 1929-10-28 0 0,00
Montréal–Sainte-Marie Partielle 1928-10-24 0 0,00
Napierville Partielle 1905-12-14 0 0,00
Montréal division No. 2 Partielle 1905-04-10 0 0,00
Drummond Partielle 1901-10-31 0 0,00
Québec (comté de) Partielle 1901-10-31 0 0,00
Vaudreuil Partielle 1901-10-31 0 0,00
Terrebonne Générale 1900-12-07 0 0,00
Matane Partielle 1899-01-11 0 0,00
Beauharnois Partielle 1898-12-19 0 0,00
Lévis Partielle 1898-12-19 0 0,00
Missisquoi Partielle 1898-12-19 0 0,00
Verchères Partielle 1898-12-19 0 0,00
Bonaventure Partielle 1897-12-22 0 0,00
Lévis Partielle 1897-12-22 0 0,00
Yamaska Partielle 1897-12-22 0 0,00
Yamaska Partielle 1897-11-16 0 0,00
Vaudreuil Partielle 1890-11-22 0 0,00
Chicoutimi et Saguenay Générale 1890-06-17 0 0,00
Montréal division No. 1 Générale 1890-06-17 0 0,00
Terrebonne Générale 1890-06-17 0 0,00
Iberville Partielle 1886-12-11 0 0,00
Verchères Partielle 1886-05-05 0 0,00
Drummond et Arthabaska Partielle 1886-03-24 0 0,00
Lotbinière Partielle 1886-01-30 0 0,00
Joliette Partielle 1885-09-25 0 0,00
Mégantic Partielle 1884-10-29 0 0,00
Laval Partielle 1884-07-14 0 0,00
Gaspé Partielle 1884-04-02 0 0,00
Chateauguay Partielle 1884-03-26 0 0,00
Deux-Montagnes Partielle 1884-03-26 0 0,00
Jacques Cartier Partielle 1884-03-26 0 0,00
Trois-Rivières Partielle 1884-03-26 0 0,00
Lévis Partielle 1883-11-16 0 0,00
Jacques Cartier Partielle 1883-09-26 0 0,00
Laval Partielle 1883-06-13 0 0,00
Nicolet Partielle 1883-02-05 0 0,00
Kamouraska Partielle 1883-01-30 0 0,00
Laval Partielle 1882-10-30 0 0,00
Vaudreuil Partielle 1882-10-30 0 0,00
Deux-Montagnes Partielle 1882-10-21 0 0,00
Jacques Cartier Partielle 1882-08-26 0 0,00
Pontiac Partielle 1882-03-06 0 0,00
Berthier Partielle 1880-12-30 0 0,00
L’Assomption Partielle 1880-06-04 0 0,00
Rimouski Partielle 1880-03-03 0 0,00
Brome Partielle 1879-11-20 0 0,00
Lévis Partielle 1879-11-20 0 0,00
Sherbrooke Partielle 1879-11-20 0 0,00
Verchères Partielle 1879-07-17 0 0,00
Chambly Partielle 1879-06-26 0 0,00
Rouville Partielle 1879-06-18 0 0,00
St. Hyacinthe Partielle 1879-06-03 0 0,00
Rimouski Générale 1878-05-01 0 0,00
Stanstead Générale 1878-05-01 0 0,00
Québec Ouest Partielle 1877-12-17 0 0,00
Gaspé Partielle 1877-07-02 0 0,00
Kamouraska Partielle 1877-03-19 0 0,00
Bonaventure Partielle 1877-02-22 0 0,00
Montmagny Partielle 1876-11-30 0 0,00
Nicolet Partielle 1876-08-18 0 0,00
Bagot Partielle 1876-07-07 0 0,00
Mégantic Partielle 1876-04-18 0 0,00
Trois-Rivières Partielle 1876-04-18 0 0,00
Deux-Montagnes Partielle 1876-03-03 0 0,00
Montmagny Générale 1875-07-07 0 0,00
Soulanges Générale 1875-07-07 0 0,00

Notes:

  1. Les majorités en nombres de voix proviennent des rapports des résultats officiels du scrutin publiés depuis 1867 ainsi que de l’ouvrage de Pierre Drouilly intitulé Statistiques électorales du Québec: 1867-1989. Les majorités en pourcentage de voix proviennent de nos propres calculs. ()
  2. Le vote au scrutin secret n’a été introduit aux élections à l’Assemblée nationale qu’à partir de l’élection générale de 1875. De 1867 à 1875 (et même auparavant sous les régimes de l’Acte constitutionnel de 1791 et de l’Acte d’union de 1841), les électeurs enregistraient leur choix dans un «registre du scrutin» ouvert à quiconque voulait le consulter; le vote n’était donc pas secret. Dès lors, il ne pouvait y avoir de «bulletins» rejetés. ()