Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique un 31 janvier

  • 31 janvier 1994: Le député de Jean-Talon et ex-ministre, Gil Rémillard (LIB), et le député de La Peltrie et ex-ministre, Lawrence Cannon (LIB), démissionnent comme députés.
  • 31 janvier 1985: Le député de Trois-Rivières et ex-ministre, Denis Vaugeois (PQ), démissionne comme député.
  • 31 janvier 1928: Discours sur le budget.
  • 31 janvier 1927: Le député de Beauharnois, Arthur Plante (CON), décède en fonction.
  • 31 janvier 1926: Le conseiller législatif de Kennebec, Paul Tourigny (LIB), décède en fonction.
  • 31 janvier 1907: Discours sur le budget.
  • 31 janvier 1906: Discours sur le budget.
  • 31 janvier 1902: Élection partielle dans Beauce, remportée par J.-Arthur Godbout (LIB).
  • 31 janvier 1893: Discours sur le budget.
  • 31 janvier 1887: Le conseiller législatif de La Durantaye, Édouard Rémillard (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif. Le commissaire des Terres de la couronne dans le gouvernement Mercier, Pierre Garneau (LIB), est nommé conseiller législatif de La Durantaye le même jour.
  • 31 janvier 1878: Discours sur le budget.
  • 31 janvier 1833: Le député de Drummond, Frederick George Heriot (BUR), démissionne comme député.
  • 31 janvier 1831: Le député de Gaspé, Robert Christie (BUR), est expulsé pour une troisième fois de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour avoir provoqué, en 1827, le non-renouvellement de la commission de magistrat de plusieurs députés opposés au gouverneur George Ramsay. Le siège de Gaspé devient vacant.

Le Québec politique un 30 janvier

  • 30 janvier 2002: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Landry (PQ).
  • 30 janvier 1997: Le parti Option nationale obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 30 janvier 1996: Le Parti pour le respect des droits et libertés individuels du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 30 janvier 1995: La ministre de la Culture et des Communications et députée de Rosemont, Rita Dionne-Marsolais (PQ), démissionne comme ministre. Le premier ministre du Québec et député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ), lui succède à ce poste.
  • 30 janvier 1981: Le député de Saint-Henri et ex-ministre, Jacques Couture (PQ), démissionne comme député.
  • 30 janvier 1919: Discours sur le budget.
  • 30 janvier 1892: Le conseiller législatif des Laurentides, Guillaume Bresse (LIB), décède en fonction.
  • 30 janvier 1892: Le député de Maskinongé, Joseph Lessard (CON), est reconnu coupable par la Cour supérieure de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 17 juin 1890. Son élection est annulée, mais le Parlement du Québec avait déjà été dissous en vue de l’élection générale du 8 mars 1892.
  • 30 janvier 1886: Élection partielle dans Lotbinière, remportée par Édouard-Hippolyte Laliberté (LIB).
  • 30 janvier 1883: Élection partielle dans Kamouraska, remportée par Charles-Antoine-Ernest Gagnon (LIB).
  • 30 janvier 1855: Élection partielle dans Kamouraska, remportée par Jean-Charles Chapais (REF).
  • 30 janvier 1843: Élection partielle dans Rimouski, remportée sans opposition par Robert Baldwin (REF), procureur général du Haut-Canada et co-premier ministre de la Province du Canada.
  • 30 janvier 1828: Mgr Charles James Stewart (BUR), évêque anglican de Québec et conseiller exécutif, est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 30 janvier 1822: Le député de Hampshire, François Huot (CAN), décède en fonction.
  • 30 janvier 1818: Le conseiller exécutif Michael Henry Perceval (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

Le Québec politique un 29 janvier

  • 29 janvier 2002: 3 ministres du Gouvernement Landry (PQ), soit le député de Lac-Saint-Jean, ministre des Ressources naturelles et leader parlementaire du gouvernement, Jacques Brassard (PQ), le député de Joliette et ministre des Transports, Guy Chevrette (PQ), et le député de Vimont et ministre délégué à la Recherche, à la Science et à la Technologie, David Cliche (PQ), démissionnent comme ministres et députés.
  • 29 janvier 1996: À la suite de la démission du député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ), comme premier ministre du Québec et député, et après avoir remporté sans opposition la course à la direction du Parti québécois, Lucien Bouchard (PQ) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 29 janvier 1929: Discours sur le budget.
  • 29 janvier 1902: Le député de Stanstead, Moodie Brock Lovell (LIB), décède en fonction des suites d’une fièvre contractée en Afrique.
  • 29 janvier 1887: À la suite d’un vote de non confiance de l’Assemblée législative du Québec, le député de Montcalm, premier ministre du Québec et procureur général, Louis-Olivier Taillon (CON), démissionne comme premier ministre du Québec. Le député de St-Hyacinthe et chef de l’Opposition officielle, Honoré Mercier (père) (LIB), lui succède le même jour.
  • 29 janvier 1859: Ouverture de la 2e session du 6e Parlement de la Province du Canada.
  • 29 janvier 1849: Le conseiller législatif George Pemberton (TOR), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 29 janvier 1850: Élection partielle dans la cité de Québec, remportée par Jean Chabot (REF), commissaire des Travaux publics dans le gouvernement La Fontaine-Baldwin.
  • 29 janvier 1818: William Scott (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 29 janvier 1810: Ouverture de la 1re session du 6e Parlement du Bas-Canada.
  • 29 janvier 1808: Ouverture de la 4e session du 4e Parlement du Bas-Canada.

Le Québec politique un 28 janvier

  • 28 janvier 1991: Le rapport de la commission constitutionnelle du Parti libéral du Québec, «Un Québec libre de ses choix», mieux connu sous le nom de «Rapport Allaire», est rendu public.
  • 28 janvier 1984: Le député de Rivière-du-Loup, Jules Boucher (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois pour siéger comme député indépendant.
  • 28 janvier 1959: Le conseiller législatif de Lauzon, Émile Moreau (LIB), décède en fonction.
  • 28 janvier 1914: Le député de Soulanges, Joseph-Octave Mousseau (LIB), le conseiller législatif de Lanaudière, Louis-Philippe Bérard (LIB), et le conseiller législatif de Repentigny, Achille Bergevin (LIB), démissionnent comme député et membres du Conseil législatif à la suite d’accusations de corruption portées par le Montreal Daily Mail le 20 janvier 1914 concernant l’adoption d’une loi constituant en corporation la Montreal Fair Association of Canada.
  • 28 janvier 1876: Le député de Mégantic, George Irvine (LIB), et le député de Trois-Rivières et ex-ministre, Henri-Gédéon Malhiot (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme commissaires du Chemin de fer de Québec, Montréal, Ottawa et Occidental. Quant au député de Deux-Montagnes et ex-premier ministre, Gédéon Ouimet (CON), il démissionne comme député à la suite de sa nomination comme surintendant du Conseil de l’Instruction publique.
  • 28 janvier 1874: Prorogation de la 3e session du 2e Parlement du Québec.
  • 28 janvier 1863: Le conseiller législatif de Lorimier, Jacques-Olivier Bureau (ROU), démissionne comme conseiller législatif à la suite de sa nomination comme secrétaire provincial du Canada dans le ministère Macdonald-Sicotte.
  • 28 janvier 1833: L’ex-député Hugues Heney (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 28 janvier 1818: Thomas-Pierre-Joseph Taschereau (BUR) et le conseiller exécutif Olivier Perrault (BUR) sont nommés au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 28 janvier 1794: Le député de Québec (Haute-Ville) et orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, Jean-Antoine Panet (CAN), démissionne comme orateur de la Chambre à la suite de sa nomination comme juge de la Cour des plaids communs. Le député d’York, Michel-Eustache-Gaspard-Alain Chartier de Lotbinière (CAN), lui succède à la présidence le même jour.

Le Québec politique un 26 et 27 janvier

  • 26 janvier 1938: Les cinq députés dissidents de l’Union nationale (dont Chaloult, Drouin et Hamel) demandent à être reconnus comme formant un groupe parlementaire sous le nom de «Parti national», ce qui leur est refusé.
  • 26 janvier 1938: Ouverture de la 3e session du 20e Parlement du Québec.
  • 26 janvier 1910: Le conseiller législatif de Lanaudière, Jules Allard (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection partielle dans la circonscription de Drummond.
  • 26 janvier 1855: Le député de Chicoutimi et Tadoussac, co-premier ministre de la Province du Canada et commissaire des Terres de la couronne, Augustin-Norbert Morin (REF), le député de Québec et secrétaire provincial du Canada, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (REF), et le député de la cité de Québec et commissaire en chef des Travaux publics, Jean Chabot (REF), démissionnent comme ministres. Ces 3 démissions entraînent la fin du ministère MacNab-Morin.
  • 26 janvier 1834: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Augustin-Norbert Morin (PAT).
  • 26 janvier 1816: Ouverture de la 2e session du 8e Parlement du Bas-Canada.
  • 27 janvier 1996: À l’issue d’une course à la direction dont il est le seul candidat, Lucien Bouchard (PQ) est élu sans opposition chef du Parti québécois.
  • 27 janvier 1926: Discours sur le budget.
  • 27 janvier 1921: Discours sur le budget.
  • 27 janvier 1910: Élection partielle dans Richmond, remportée sans opposition par Peter Samuel George Mackenzie (LIB), trésorier dans le gouvernement Gouin.
  • 27 janvier 1887: Le député de Montcalm, premier ministre du Québec et procureur général, Louis-Olivier Taillon (CON), assermenté 2 jours plus tôt, est défait en Chambre dès le premier vote sur l’élection de l’orateur de l’Assemblée législative. Incapable d’obtenir la confiance de la Chambre, il est forcé de démissionner.
  • 27 janvier 1887: Ouverture de la 1re session du 6e Parlement du Québec.
  • 27 janvier 1884: Le conseiller législatif de La Vallière, Jean-Baptiste-Georges Proulx (LIB), décède en fonction.
  • 27 janvier 1882: Le député de Yamaska, Jonathan Saxton Campbell Würtele (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme trésorier dans le gouvernement Chapleau.
  • 27 janvier 1863: Le député d’Hochelaga et secrétaire provincial du Canada dans le ministère Macdonald-Sicotte, Antoine-Aimé Dorion (ROU), démissionne comme ministre en raison d’un désaccord avec les autres membres du Cabinet concernant la construction du chemin de fer intercolonial.
  • 27 janvier 1855: Formation du ministère MacNab-Taché dans la Province du Canada, dirigé par le député de Hamilton, Allan Napier MacNab (L-CON), et par le conseiller législatif et receveur général, Étienne-Paschal Taché (REF). 3 ministres nouvellement nommés, soit le député de Lévis et commissaire en chef des Travaux publics, François-Xavier Lemieux (oncle) (REF), le député de Montmorency et commissaire des Terres de la couronne, Joseph-Édouard Cauchon (BLE), et le député de Verchères et secrétaire provincial du Canada, George-Étienne Cartier (BLE), démissionnent comme députés afin d’avaliser leur nomination lors d’élections partielles.
  • 27 janvier 1855: Le député de Chicoutimi et Tadoussac et ex-ministre, Augustin-Norbert Morin (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge de la Cour supérieure du Bas-Canada.
  • 27 janvier 1855: Le conseiller législatif René-Édouard Caron (ind.) est nommé juge de la Cour du banc de la reine.
  • 27 janvier 1813: Élection partielle dans Surrey, remportée par Pierre Amiot (BUR).

Le Québec politique un 25 janvier

  • 25 janvier 1991: (25 au 27 janvier) 11e Congrès national du Parti québécois sous le thème «Parti pour la souveraineté».
  • 25 janvier 1985: Le député de Bourget et ex-ministre, Camille Laurin (PQ), démissionne comme député.
  • 25 janvier 1970: L’aile québécoise du Ralliement créditiste fédéral, le Ralliement créditiste du Québec, se dote de structures autonomes et décide de participer à la prochaine élection générale.
  • 25 janvier 1966: Ouverture de la 6e session du 27e Parlement du Québec.
  • 25 janvier 1957: Fondation de l’Alliance laurentienne, mouvement indépendantiste, par Raymond Barbeau.
  • 25 janvier 1946: Édouard Asselin (UN) est nommé conseiller législatif de Wellington.
  • 25 janvier 1927: Discours sur le budget.
  • 25 janvier 1922: Le conseiller législatif de Rigaud, Séverin Létourneau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif à la suite de sa nomination comme juge.
  • 25 janvier 1912: Discours sur le budget.
  • 25 janvier 1887: À la suite de la démission du conseiller législatif de Shawinigan, John Jones Ross (CON), comme premier ministre, le député de Montcalm, Louis-Olivier Taillon (CON), est assermenté premier ministre du Québec. Il ne demeurera en fonction que pendant 4 jours.
  • 25 janvier 1876: Le député de Sherbrooke et trésorier de la province, Joseph Gibb Robertson (CON), démissionne comme ministre en raison d’un désaccord avec le premier ministre du Québec, Charles-Eugène Boucher de Boucherville (CON), au sujet de la politique ferroviaire, et quitte le groupe parlementaire du Parti conservateur afin de siéger comme député «conservateur indépendant». Cette démission entraîne un remaniement ministériel au sein du gouvernement Boucher de Boucherville.
  • 25 janvier 1872: Assemblée de fondation de la première mouture du Parti national. Honoré Mercier (père) est élu secrétaire du parti.
  • 25 janvier 1823: Le député de Montréal (quartier ouest) et conseiller exécutif, Louis-Joseph Papineau (CAN), démissionne comme membre du Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 25 janvier 1793: Élection partielle dans Leinster, remportée par George McBeath (BUR).

Le Québec politique un 24 janvier

  • 24 janvier 1964: Marcel Chaput démissionne comme chef du Parti républicain du Québec. Croulant sous les dettes, le Parti sera dissous quelques jours plus tard.
  • 24 janvier 1958: Le député de Matane et ministre des Finances, Onésime Gagnon (UN), démissionne comme député et ministre. Il sera nommé lieutenant-gouverneur du Québec le 14 février 1958.
  • 24 janvier 1922: Discours sur le budget.
  • 24 janvier 1911: Discours sur le budget.
  • 24 janvier 1907: Élection partielle dans Montréal division No. 5, remportée par Charles Ernest Gault (CON).
  • 24 janvier 1900: Discours sur le budget.
  • 24 janvier 1889: Élection partielle dans Laprairie, remportée par Odilon Goyette (NAT).
  • 24 janvier 1888: Le conseiller législatif de Lanaudière, Vincent-Paul Lavallée (CON), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 24 janvier 1876: Le député de Missisquoi, George Barnard Baker (CON), et le député de Terrebonne, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme ministres dans le gouvernement Boucher de Boucherville.
  • 24 janvier 1848: Retour des brefs d’élection de la 3e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada. Les Réformistes de La Fontaine et Baldwin sont majoritaires au Canada-Est (Québec) et au Canada-Ouest (Ontario).
  • 24 janvier 1831: Ouverture de la 1re session du 14e Parlement du Bas-Canada.
  • 24 janvier 1816: Le conseiller exécutif John Richardson (CAN) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 24 janvier 1801: Le député d’Effingham, Charles-Jean-Baptiste Bouc (CAN), est expulsé à nouveau de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada à la suite d’une condamnation criminelle pour fraude en 1799. Le siège d’Effingham devient vacant.
  • 24 janvier 1797: Ouverture de la 1re session du 2e Parlement du Bas-Canada.
  • 24 janvier 1797: Le député de Québec (Haute-Ville), Jean-Antoine Panet (CAN), est élu orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour la 2e fois.
  • 24 janvier 1797: Michel-Eustache-Gaspard-Alain Chartier de Lotbinière (ind.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

Le Québec politique un 23 janvier

  • 23 janvier 1952: Sanction de la «Loi modifiant la Loi électorale de Québec» (S.Q., 1951-1952 (15-16 Geo. VI), c. 19), qui interdit la possibilité pour une personne de poser sa candidature dans plus d’une circonscription lors d’une élection générale.
  • 23 janvier 1952: Prorogation de la 4e session du 23e Parlement du Québec.
  • 23 janvier 1930: Discours sur le budget.
  • 23 janvier 1899: Le conseiller législatif de Mille-Isles, David Marsil (LIB), décède en fonction.
  • 23 janvier 1884: Le conseiller législatif de Shawinigan, John Jones Ross (CON), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 23 janvier 1884: Le député de Montréal Est, Louis-Olivier Taillon (CON), et le député de Sherbrooke, Joseph Gibb Robertson (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme ministres dans le gouvernement Ross.
  • 23 janvier 1827: Ouverture de la 3e session du 12e Parlement du Bas-Canada.

Le Québec politique un 22 janvier

  • 22 janvier 1884: À la suite d’une démotion fomentée par l’aile ultramontaine de son parti, déguisée en nomination comme juge à la Cour supérieure, le député de Jacques-Cartier et premier ministre du Québec, Joseph-Alfred Mousseau (CON), démissionne comme député et premier ministre.
  • 22 janvier 1833: Le député de Vaudreuil, Alexis Demers (n.a.), décède en fonction.
  • 22 janvier 1830: Le député de Gaspé, Robert Christie (BUR), est expulsé pour une deuxième fois de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour avoir provoqué, en 1827, le non-renouvellement de la commission de magistrat de plusieurs députés opposés au gouverneur George Ramsay. Le siège de Gaspé devient vacant.
  • 22 janvier 1830: Ouverture de la 3e session du 13e Parlement du Bas-Canada.

Le Québec politique un 21 janvier

  • 21 janvier 1965: Ouverture de la 4e session du 27e Parlement du Québec.
  • 21 janvier 1948: Adoption, par un arrêté en conseil (décret du Conseil des ministres), du fleurdelisé comme drapeau québécois.
  • 21 janvier 1931: Discours sur le budget.
  • 21 janvier 1919: Ouverture de la 3e session du 14e Parlement du Québec.
  • 21 janvier 1915: Discours sur le budget.
  • 2 février 1909: Le député de Bellechasse et ministre de l’Agriculture , Adélard Turgeon (LIB), démissionne comme ministre dans le gouvernement Gouin. Le député d’Hochelaga, Jérémie-Louis Décarie (LIB), démissionne comme député le même jour à la suite de sa nomination comme ministre de l’Agriculture.
  • 21 janvier 1874: Le conseiller législatif de Stadacona, Thomas McGreevy (CON), démissionne comme conseiller législatif à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 21 janvier 1874: Le député de Montmorency, Joseph-Édouard Cauchon (CON), le député de Québec Centre, Hector-Louis Langevin (CON), et le conseiller législatif de Kennebec, Isidore Thibaudeau (LIB), démissionnent comme députés et conseiller législatif à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 21 janvier 1826: Ouverture de la 2e session du 12e Parlement du Bas-Canada.
  • 21 janvier 1815: Le député de Montréal (quartier ouest), Louis-Joseph Papineau (CAN), est élu orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour la première fois. Il occupera ce poste jusqu’à la suspension de la constitution en raison de la Révolte des Patriotes en février 1838.
  • 21 janvier 1815: Ouverture de la 1re session du 8e Parlement du Bas-Canada.
  • 21 janvier 1807: Ouverture de la 3e session du 4e Parlement du Bas-Canada.
  • 21 janvier 1807: Le conseiller exécutif et juge en chef du Bas-Canada, Henry Allcock (BUR), est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada, dont il avait été nommé orateur le 16 janvier 1807.
  • 21 janvier 1798: Le député de Kent, Jacques Viger (n.a.), décède en fonction.
  • 21 janvier 1793: Débat sur la langue à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada. L’Assemblée décide de tenir son procès-verbal en français et en anglais tout en refusant d’accorder à l’anglais la primauté dans la législation.

Le Québec politique un 19 et 20 janvier

  • 19 janvier 1985: Congrès extraordinaire du Parti québécois. Les délégués mettent en veilleuse le projet indépendantiste du parti. Devant cette situation, 495 délégués, avec à leur tête les ministres «orthodoxes» (dont Jacques Parizeau) refusent d’entériner cette résolution et quittent le Congrès.
  • 19 janvier 1949: Ouverture de la 1re session du 23e Parlement du Québec.
  • 19 janvier 1910: Le député de Ruchmond, Peter Samuel George Mackenzie (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme trésorier dans le gouvernement Gouin.
  • 19 janvier 1882: Le député de Sherbrooke et trésorier de la province, Joseph Gibb Robertson (CON), démissionne comme ministre en raison d’un désaccord avec le premier ministre du Québec, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), au sujet de la politique ferroviaire. Il avait démissionné une première fois sur ce motif en 1876.
  • 19 janvier 1874: Le député de Drummond et Arthabaska, Wilfrid Laurier (LIB), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 19 janvier 1865: Ouverture de la 3e session du 8e Parlement de la Province du Canada.
  • 19 janvier 1860: Le député de Terrebonne, Louis-Siméon Morin (BLE), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Cartier-Macdonald.
  • 19 janvier 1814: L’ex-député William McGillivray (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 19 janvier 1807: Le conseiller exécutif et conseiller législatif Joseph-Dominique-Emmanuel Le Moyne de Longueuil (BUR) décède en fonction.
  • 20 janvier 1992: Élection partielle dans Anjou, remportée par Pierre Bélanger (PQ).
  • 20 janvier 1986: Élection partielle dans Saint-Laurent, remportée par le premier ministre du Québec, Robert Bourassa (LIB), qui avait été battu dans Bertrand lors de l’élection générale du 2 décembre 1985.
  • 20 janvier 1919: Le député de Missisquoi, Jean-Baptiste Gosselin (LIB), et le député de Montréal–Ste-Marie, Médéric Martin (LIB), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme conseillers législatifs d’Alma et de Bedford respectivement.
  • 20 janvier 1916: Discours sur le budget.
  • 20 janvier 1874: Le député de Montcalm, Firmin Dugas (CON), et le député de Québec Est, Charles-Alphonse-Pantaléon Pelletier (LIB), démissionnent comme députés à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 20 janvier 1869: Ouverture de la 2e session du 1er Parlement du Québec.
  • 20 janvier 1835: Le député de Nicolet, Louis Bourdages (PAT), décède en fonction.

Le Québec politique un 18 janvier

  • 18 janvier 1994: L’Action démocratique du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 18 janvier 1965: Élections partielles dans Saint-Maurice et Terrebonne, remportées par Jean-Guy Trépanier (LIB) et Denis Hardy (LIB).
  • 18 janvier 1946: Le député de Compton, William James Duffy (LIB), décède en fonction.
  • 18 janvier 1944: Ouverture de la 5e session du 21e Parlement du Québec.
  • 18 janvier 1939: Ouverture de la 4e session du 20e Parlement du Québec.
  • 18 janvier 1906: Ouverture de la 2e session du 11e Parlement du Québec.
  • 18 janvier 1900: Ouverture de la 3e session du 9e Parlement du Québec.
  • 18 janvier 1883: Le député de Lotbinière, chef du Parti libéral et chef de l’Opposition officielle, Henri-Gustave Joly de Lotbinière (LIB), démissionne comme chef de l’Opposition et chef du Parti libéral et désigne le député de St. Hyacinthe, Honoré Mercier (père) (LIB), comme successeur.
  • 18 janvier 1883: Ouverture de la 2e session du 5e Parlement du Québec.
  • 18 janvier 1855: Élection partielle dans Saguenay, remportée par Pierre-Gabriel Huot (LIB).
  • 18 janvier 1849: Ouverture de la 2e session du 3e Parlement de la Province du Canada.

Le Québec politique un 17 janvier

  • 17 janvier 1970: À l’issue d’un congrès à la direction, le député de Mercier, Robert Bourassa (LIB), est élu chef du Parti libéral du Québec.
  • 17 janvier 1917: Le député de Dorchester, Lucien Cannon (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 17 janvier 1906: Le député d’Iberville, François Gosselin (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de Rougemont.
  • 17 janvier 1874: Le député de Chicoutimi et Saguenay, Pierre-Alexis Tremblay (LIB), et le député de Beauce, Christian Henry Pozer (LIB), démissionnent comme députés à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 17 janvier 1824: Le conseiller législatif William Osgoode (BUR) décède en fonction.
  • 17 janvier 1823: Le conseiller exécutif et ex-député John Mure (BUR) décède en fonction.
  • 17 janvier 1814: Le député de Kent, Pierre Dominique Debartzch (CAN), démissionne comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada.

Le Québec politique un 16 janvier

  • 16 janvier 1996: Lucien Bouchard annonce qu’il sera candidat du Parti québécois lors de l’élection partielle qui sera tenue dans Jonquière le 19 février 1996.
  • 16 janvier 1985: Francine Lalonde (PQ) est nommée ministre déléguée à la Condition féminine alors qu’elle n’est pas députée. Elle démissionnera comme ministre à la suite d’une défaite lors d’une élection partielle tenue dans Bertrand le 3 juin 1985.
  • 16 janvier 1953: Sanction d’une loi adoptée par les deux chambres du Parlement du Québec et interdisant le cumul des fonctions de sénateur fédéral et de conseiller législatif.
  • 16 janvier 1941: Le député de Huntingdon, James Walker Ross (LIB), décède en fonction.
  • 16 janvier 1925: Le député d’Argenteuil, John Hay (LIB), décède en fonction.
  • 16 janvier 1913: Élections partielles dans Bagot et Stanstead, remportées sans opposition par Joseph-Emery Phaneuf (LIB) et Alfred-Joseph Bissonnet (LIB).
  • 16 janvier 1880: Le député de Rimouski, Alexandre Chauveau (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 16 janvier 1874: Le député de Montréal Centre, Luther Hamilton Holton (LIB), démissionne comme député à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 16 janvier 1865: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Louis-Charles Boucher de Niverville (BLE).
  • 16 janvier 1849: L’ex-député Robert Jones (Missisquoi) (TOR) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 16 janvier 1811: Élection partielle dans Northumberland, remportée par Augustin Caron (CAN).

Le Québec politique un 15 janvier

  • 15 janvier 2008: Le parti Affiliation Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 15 janvier 1996: Lucien Bouchard démissionne comme chef de l’Opposition officielle à la Chambre des communes, député de Lac-Saint-Jean et chef du Bloc québécois.
  • 15 janvier 1996: Le député de Jonquière, Francis Dufour (PQ), démissionne comme député.
  • 15 janvier 1993: Le chef du Parti égalité et député de D’Arcy-McGee, Robert Libman (EP), démissionne comme chef du Parti.
  • 15 janvier 1963: Ouverture de la 1re session du 27e Parlement du Québec.
  • 15 janvier 1910: Le député de Gaspé, Louis-Joseph Lemieux (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme shérif.
  • 15 janvier 1907: Ouverture de la 3e session du 11e Parlement du Québec.
  • 15 janvier 1898: Prorogation de la 1re session du 9e Parlement du Québec.
  • 15 janvier 1890: Élection partielle dans Berthier, remportée par Omer Dostaler (LIB).

Le Québec politique un 14 janvier

  • 14 janvier 1973: Le parti Unité-Québec change de nom et redevient l’Union nationale.
  • 14 janvier 1964: Ouverture de la 3e session du 27e Parlement du Québec.
  • 14 janvier 1948: Ouverture de la 4e session du 22e Parlement du Québec.
  • 14 janvier 1938: Jean-Louis Baribeau (UN) est nommé conseiller législatif de Shawinigan.
  • 14 janvier 1888: Élection partielle dans Dorchester, remportée sans opposition par Louis-Philippe Pelletier (CON-N).
  • 14 janvier 1884: Le conseiller législatif de Lanaudière, Pierre-Eustache Dostaler (CON), décède en fonction.
  • 14 janvier 1874: Le député de Yamaska, Charles-Ignace Gill (CON), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 14 janvier 1845: Élection partielle dans Saguenay, remportée par Marc-Pascal de Sales Laterrière (PAT).
  • 14 janvier 1942: Le député de Montréal–Sainte-Anne, Francis Lawrence Connors (LIB), et le député de Westmount–Saint-Georges, George Gordon Hyde (LIB), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme conseillers législatifs de Mille-Isles et de Victoria respectivement. Jules-André Brillant (LIB) et Robert R. Ness (LIB) sont nommés respectivement conseillers législatifs du Golfe et d’Inkerman le même jour.
  • Le Québec politique un 11, 12 et 13 janvier

    • 13 janvier 1874: Discours sur le budget.
    • 13 janvier 1858: Retour des brefs d’élection de la 6e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada. Les Conservateurs sont majoritaires au Bas-Canada, mais minoritaires au Haut-Canada.
    • 13 janvier 1837: Élection partielle dans Stanstead, remportée par Moses French Colby (BUR).
    • 13 janvier 1814: Ouverture de la 5e session du 7e Parlement du Bas-Canada.
    • 13 janvier 1812: William Bacheler Coltman (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.
    • 12 janvier 1899: Ouverture de la 2e session du 9e Parlement du Québec.
    • 12 janvier 1897: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Flynn (CON).
    • 12 janvier 1897: Le député de Beauce, Joseph Poirier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme shérif.
    • 12 janvier 1895: Prorogation de la 4e session du 8e Parlement du Québec.
    • 12 janvier 1893: Ouverture de la 2e session du 8e Parlement du Québec.
    • 12 janvier 1833: Le conseiller législatif Jean-Baptiste Juchereau Duchesnay (n.a.) décède en fonction.
    • 12 janvier 1833: Louis Guy (n.a.), nommé au Conseil législatif du Bas-Canada en décembre 1830, prend son siège en cette chambre.
    • 12 janvier 1819: Ouverture de la 3e session du 9e Parlement du Bas-Canada.
    • 12 janvier 1812: Olivier Perrault (BUR) est nommé comme membre honoraire du Conseil exécutif du Bas-Canada.
    • 11 janvier 2001: Le député de Jonquière, premier ministre du Québec et chef du Parti québécois, Lucien Bouchard (PQ) annonce son retrait de la vie politique, lequel deviendra effectif lors de la nomination d’un nouveau chef au Parti québécois.
    • 11 janvier 1994: À la suite de la démission du député de Saint-Laurent, Robert Bourassa (LIB), comme premier ministre du Québec, et après avoir remporté sans opposition la course à la direction du Parti libéral du Québec, le député de Vaudreuil, Daniel Johnson (fils) (LIB), est assermenté premier ministre du Québec.
    • 11 janvier 1994: Le député de Charlesbourg et ministre de la Santé et des Services sociaux, Marc-Yvan Côté (LIB), et la députée de Chomedey et ministre de l’Énergie et des Ressources, Lise Bacon (LIB), démissionnent comme députés et ministres.
    • 11 janvier 1980: Le député de Brome-Missisquoi, Armand Russell (UN), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
    • 11 janvier 1961: Le député de Montmorency, Yves Prévost (UN), démissionne comme chef de l’Union nationale pour des raisons de santé. Le député de Chicoutimi, Antonio Talbot (UN), lui succède le même jour.
    • 11 janvier 1927: Le député de Montréal-Dorion, Ernest Tétreau (LIB-I), élu comme député libéral indépendant lors de l’élection générale de 1923, mais se qualifiant depuis de «conservateur à Québec et libéral à Ottawa», annonce qu’il appuiera le Parti libéral tout en siégeant comme député libéral indépendant.
    • 11 janvier 1927: Ouverture de la 4e session du 16e Parlement du Québec.
    • 11 janvier 1923: Émission des brefs d’élection de la 16e élection générale à l’Assemblée législative du Québec.
    • 11 janvier 1921: Ouverture de la 2e session du 15e Parlement du Québec.
    • 11 janvier 1916: Ouverture de la 4e session du 13e Parlement du Québec.
    • 11 janvier 1910: Le député d’Argenteuil et trésorier, William Alexander Weir (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge.
    • 11 janvier 1899: Élection partielle dans Matane, remportée par Donat Caron (LIB).
    • 11 janvier 1907: Charles-Eugène Dubord (LIB) est nommé conseiller législatif de La Salle.
    • 11 janvier 1836: Le conseiller législatif John Molson (père) (BUR) décède en fonction.
    • 11 janvier 1833: Le député de Trois-Rivières, Charles Richard Ogden (BUR), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme procureur général du Bas-Canada.
    • 11 janvier 1832: Antoine-Gaspard Couillard (n.a.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en novembre 1832.
    • 11 janvier 1820: Le conseiller législatif William Scott (BUR) décède en fonction.
    • 11 janvier 1802: Ouverture de la 2e session du 3e Parlement du Bas-Canada.

    Le Québec politique un 10 janvier

    • 10 janvier 1994: Le député de Marquette et ex-ministre, Claude Dauphin (LIB), démissionne comme député.
    • 10 janvier 1994: Le Parti des régions obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
    • 10 janvier 1933: Ouverture de la 2e session du 18e Parlement du Québec.
    • 10 janvier 1928: Ouverture de la 1re session du 17e Parlement du Québec.
    • 10 janvier 1924: Le conseiller législatif de Sorel, Narcisse Pérodeau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif à la suite de sa nomination comme lieutenant-gouverneur du Québec.
    • 10 janvier 1924: Discours sur le budget.
    • 10 janvier 1923: Dissolution du 15e Parlement du Québec.
    • 10 janvier 1922: Ouverture de la 3e session du 15e Parlement du Québec.
    • 10 janvier 1918: Discours sur le budget.
    • 10 janvier 1911: Ouverture de la 3e session du 12e Parlement du Québec.
    • 10 janvier 1890: Louis Sylvestre (LIB) est nommé conseiller législatif de Lanaudière.
    • 10 janvier 1859: Le député de St. Hyacinthe et commissaire en chef des Travaux publics, Louis-Victor Sicotte (BLE), démissionne comme ministre en raison d’un désaccord avec les autres membres du ministère Cartier-Macdonald au sujet de la capitale de la Province du Canada.
    • 10 janvier 1857: Le député de Rimouski, Joseph-Charles Taché (REF), démissionne comme député.
    • 10 janvier 1850: Le député de Sherbrooke, Alexander Tilloch Galt (ind.), démissionne comme député.
    • 10 janvier 1836: Le conseiller exécutif Adam Lymburner (BUR) décède en fonction.
    • 10 janvier 1832: Robert Unwin Harwood (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
    • 10 janvier 1823: Le député de Québec (Haute-Ville), Joseph-Rémi Vallières de Saint-Réal (CAN), est élu orateur de la Chambre d’assemblée en l’absence de l’orateur en titre, le député de Montréal (quartier ouest) et conseiller exécutif, Louis-Joseph Papineau (CAN).
    • 10 janvier 1823: Ouverture de la 3e session du 11e Parlement du Bas-Canada.

    Le Québec politique un 9 janvier

    • 9 janvier 1981: À l’issue d’un congrès à la direction, Roch Lasalle est élu sans opposition chef de l’Union nationale. Le député de Gaspé, Michel Le Moignan (UN), demeurera chef parlementaire du parti jusqu’à l’élection générale suivante.
    • 9 janvier 1962: Ouverture de la 3e session du 26e Parlement du Québec.
    • 9 janvier 1952: Discours sur le budget.
    • 9 janvier 1934: Ouverture de la 3e session du 18e Parlement du Québec.
    • 9 janvier 1912: Ouverture de la 4e session du 12e Parlement du Québec.
    • 9 janvier 1897: Prorogation de la 6e session du 8e Parlement du Québec.
    • 9 janvier 1889: Ouverture de la 3e session du 6e Parlement du Québec.
    • 9 janvier 1832: Pierre de Rastel de Rocheblave (ind.), est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
    • 9 janvier 1822: Élection partielle dans Leinster, remportée par Jean-Marie Rochon (CAN).
    • 9 janvier 1815: Le député de Québec (Haute-Ville) et orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, Jean-Antoine Panet (CAN), démissionne comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada.
    • 9 janvier 1812: L’ex-député Ross Cuthbert (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.
    • 9 janvier 1805: Ouverture de la 1re session du 4e Parlement du Bas-Canada.

    Le Québec politique un 8 janvier

    • 8 janvier 2008: L’Union du centre obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
    • 8 janvier 1996: Le député de La Prairie, Denis Lazure (PQ), démissionne comme député.
    • 8 janvier 1990: Gilles Rhéaume démissionne comme chef du Parti indépendantiste.
    • 8 janvier 1987: Le Parti citron obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
    • 8 janvier 1982: Le ministre des Affaires intergouvernementales et ex-député de Louis-Hébert, Claude Morin (PQ), démissionne comme ministre.
    • 8 janvier 1960: À la suite du décès de J.-M.-Paul Sauvé (UN) six jours plus tôt, une réunion conjointe du groupe parlementaire de l’Union nationale à l’Assemblée législative et au Conseil législatif élit le député de Joliette, Antonio Barrette (UN), comme chef du Parti. Il sera assermenté premier ministre du Québec le même jour.
    • 8 janvier 1935: Ouverture de la 4e session du 18e Parlement du Québec.
    • 8 janvier 1929: Ouverture de la 2e session du 17e Parlement du Québec.
    • 8 janvier 1912: Georges-Élie Amyot (LIB) et Eugène Roberge (LIB) sont nommés conseillers législatifs de La Durantaye et de Lauzon respectivement.
    • 8 janvier 1894: Prorogation de la 3e session du 8e Parlement du Québec.
    • 8 janvier 1864: Élection législative partielle dans la division de Rougemont, remportée par William Henry Chaffers (LIB).
    • 8 janvier 1832: Le député d’Assomption [L’Assomption], Barthélémy Joliette (n.a.), est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il démissionnera officiellement comme député en juin 1832.
    • 8 janvier 1825: Le député de Montréal (quartier ouest), Louis-Joseph Papineau (CAN), est élu orateur de la Chambre d’assemblée pour la 2e fois.
    • 8 janvier 1825: Ouverture de la 1re session du 12e Parlement du Bas-Canada.
    • 8 janvier 1812: James Kerr (BUR), juge puîné de la Cour du banc du roi du district de Québec, est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.
    • 8 janvier 1801: Ouverture de la 1re session du 3e Parlement du Bas-Canada.
    • 8 janvier 1793: Le député de Québec et de Dorchester, Ignace-Michel-Louis-Antoine d’Irumberry de Salaberry (CAN), démissionne comme député de Dorchester.
    Page 1 sur 212