[Google]

Catégories

Liens

Jacques Parizeau, 1930-2015

Jacques Parizeau, 1930-2015

Photo: Jacques Grenier Archives Le Devoir

Biographie
Gouvernement Parizeau (1994-1996)

Le Québec politique un 8 janvier

  • 8 janvier 2008: L’Union du centre obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 8 janvier 1996: Le député de La Prairie, Denis Lazure (PQ), démissionne comme député.
  • 8 janvier 1990: Gilles Rhéaume démissionne comme chef du Parti indépendantiste.
  • 8 janvier 1987: Le Parti citron obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 8 janvier 1982: Le ministre des Affaires intergouvernementales et ex-député de Louis-Hébert, Claude Morin (PQ), démissionne comme ministre.
  • 8 janvier 1960: À la suite du décès de J.-M.-Paul Sauvé (UN) six jours plus tôt, une réunion conjointe du groupe parlementaire de l’Union nationale à l’Assemblée législative et au Conseil législatif élit le député de Joliette, Antonio Barrette (UN), comme chef du Parti. Il sera assermenté premier ministre du Québec le même jour.
  • 8 janvier 1935: Ouverture de la 4e session du 18e Parlement du Québec.
  • 8 janvier 1929: Ouverture de la 2e session du 17e Parlement du Québec.
  • 8 janvier 1912: Georges-Élie Amyot (LIB) et Eugène Roberge (LIB) sont nommés conseillers législatifs de La Durantaye et de Lauzon respectivement.
  • 8 janvier 1894: Prorogation de la 3e session du 8e Parlement du Québec.
  • 8 janvier 1864: Élection législative partielle dans la division de Rougemont, remportée par William Henry Chaffers (LIB).
  • 8 janvier 1832: Le député d’Assomption [L’Assomption], Barthélémy Joliette (n.a.), est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il démissionnera officiellement comme député en juin 1832.
  • 8 janvier 1825: Le député de Montréal (quartier ouest), Louis-Joseph Papineau (CAN), est élu orateur de la Chambre d’assemblée pour la 2e fois.
  • 8 janvier 1825: Ouverture de la 1re session du 12e Parlement du Bas-Canada.
  • 8 janvier 1812: James Kerr (BUR), juge puîné de la Cour du banc du roi du district de Québec, est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 8 janvier 1801: Ouverture de la 1re session du 3e Parlement du Bas-Canada.
  • 8 janvier 1793: Le député de Québec et de Dorchester, Ignace-Michel-Louis-Antoine d’Irumberry de Salaberry (CAN), démissionne comme député de Dorchester.

Du nouveau sur QuébecPolitique.com: géographie des circonscriptions électorales québécoises

La Commission de la représentation électorale a publié il y a 2 jours son rapport final sur la nouvelle carte électorale du Québec (ci après: carte électorale de 2011). Ce rapport (format pdf) expose la nouvelle carte électorale telle que décrite dans la «Liste des circonscriptions électorales avec leur nom et leur délimitation» (2011 GOQ 2, 4631A), publiée dans la Gazette officielle du Québec le 20 octobre 2011. Le délai de 3 mois prévu à la Loi électorale étant maintenant échu, il est acquis que la carte électorale de 2011 sera en vigueur lors de la prochaine élection générale.(1)

Cette incertitude étant réglée, nous sommes maintenant en mesure d’inaugurer officiellement une nouvelle section consacrée à la géographie des circonscriptions électorales, laquelle est en ligne depuis hier soir. Pour l’instant, nous y avons inclus les descriptions «légales» et les cartes géographiques de chaque circonscription incluse dans les cartes électorales de 1992(2), 2001(3) et 2011(4). Nous prévoyons augmenter progressivement le contenu de cette section pour y inclure les cartes électorales de 1867 à 1988 (la dernière adoptée avant celle de 1992).

Notes:

  1. Rappelons que la carte électorale de 2011 n’entrera en vigueur qu’à partir de la dissolution de la 39e législature. D’ici là, s’il doit y avoir une élection partielle, elle se déroulera selon les délimitations prévues dans la carte électorale de 2001. De plus, les députés actuellement en poste continuent de représenter la circonscription dans laquelle ils ont été élus. À titre d’exemple, Laurent Lessard et Sylvie Roy sont toujours députés de Frontenac et de Lotbinière respectivement, même si ces 2 circonscriptions cesseront d’exister à la fin de la présente législature. ()
  2. La carte électorale de 1992 fut en vigueur lors des élections générales de 1994 et 1998 ainsi que lors du référendum de 1995. ()
  3. La carte électorale de 2001 fut en vigueur lors des élections générales de 2003, 2007 et 2008. ()
  4. Inutile de nous dire que les cartes géographiques de la carte électorale de 2011 n’apparaissent pas encore; on travaille là-dessus. ()

Des nouvelles de nous…

Bonjour,

Oui, QuébecPolitique.com a été plutôt tranquille ces derniers mois. Malheureusement, des circonstances indépendantes de notre volonté nous ont empêché d’alimenter ce site de façon régulière. Nous allons recommencer progressivement à animer ce site. Nous allons débuter par de la mise à jour de données, alors ne soyez pas surpris si notre fil rss fonctionne au ralenti pendant encore quelque temps.

Merci de votre patience.

Section enrichie sur les élections partielles

La tenue de la dernière campagne électorale fédérale a été pour nous l’occasion de finir quelques recherches et de préparer du nouveau contenu sur la scène politique québécoise passée, présente et à venir (de toute façon, il aurait été inutile de publier un paquet de billets plus tôt, l’attention de nos lecteurs étant occupée par autre chose).

Nous ajouterons donc progressivement, au cours des prochaines semaines, du nouveau contenu dans les pages de QuébecPolitique.com. Aujourd’hui, nous lançons une section revampée sur les 401 élections partielles tenues à l’Assemblée nationale de la Confédération à ce jour (395, si on arrête de compter à la dernière élection générale en décembre 2008). Présente sur ce site depuis (presque) toujours, cette section expose maintenant, pour chaque élection partielle, les causes du déclenchement de l’élection (en d’autres termes, pourquoi la circonscription est devenue vacante) ainsi que l’identité du parti détenant le siège lors de la démission (décès, vacance, etc.) et à l’issue du scrutin.

Il y aura peut-être éventuellement une section spéciale sur la 40e élection générale, si le dossier de la refonte de la carte électorale peut finir par finir d’aboutir vers un début de commencement de solution.

2012 ne sera pas l’année de l’apocalypse en fin de compte

Ceci n’a rien à voir avec la politique mais tout de même, quelle nouvelle!

Montréal fera son entrée en MLS en 2012.

Champions!!!

Crédits: Impact de Montréal

Crédit: Impact de Montréal

Que dire de plus!

Aux armes!!!

Petites mises à jour

Pas le temps d’écrire grand chose ces temps-ci, désolés. Nous avons néanmoins pris le temps de faire diverses mises à jour découlant de l’élection de Nicolas Marceau (PQ) dans Rousseau il y a 2 semaines, notamment l’histoire politique de Rousseau. Il y a également notre page sur les commissions parlementaires qui a été mise à jour à la suite de la révision du mandat des commissions résultant de la réforme parlementaire du printemps dernier.

QuébecPolitique.com a 10 ans

Il y a 10 ans jour pour jour, QuébecPolitique.com voyait le jour. Lancé à l’origine sur la plate-forme d’hébergement gratuit iquebec (au pol.iquebec.com, maintenant désactivé), ce site a trouvé 2 ans plus tard son adresse définitive au www.quebecpolitique.com. Voici d’ailleurs ce à quoi ressemblait ce site à l’époque (âmes sensibles s’abstenir):

QuébecPolitique.com en 2002

Ce site a été créé en 1999 dans des circonstances tout à fait fortuites. Incapables à l’époque de trouver les résultats électoraux du Québec sur la toile (Wikipedia n’existait pas encore, la section «Informations historiques» du site de l’Assemblée nationale était à l’état embryonnaire et les sites d’information/académiques/scientifiques consacrés exclusivement à la politique québécoise se comptaient sur les doigts de la main), nous avions décidé sur un coup de tête de faire le travail nous-mêmes et de mettre en ligne les résultats électoraux des élections et référendums tenus au Québec depuis 1867. De fil en aiguille se sont ajoutés les articles de fond sur le système politique québécois, les pages consacrées aux partis politiques, l’historique des législatures et des circonscriptions, les sondages d’opinion et, en 2006, le blogue. Tout ça pour aboutir au site que vous connaissez aujourd’hui.

Nous profitons donc de cet anniversaire pour vous remercier de votre intérêt, de vos commentaires et de vos observations tout au long de ces 10 ans. C’est ce qui nous incite à poursuivre pour un autre 10 ans.

Retour

Le titre dit tout. Nous devrions recommencer à bloguer un peu plus régulièrement au cours des prochains jours. Étant donné que l’Assemblée nationale a publié récemment en ligne sa chronologie parlementaire depuis 1791 (auparavant, ils ne remontaient pas plus loin que 1867), nous avons profité de l’occasion pour remettre à jour nos articles de la série «La politique québécoise un…».

Le résultat de ces articles revisités à partir du 1er août.

Bonne fête nationale!

Source: frenchpokerplayer.com

Source: frenchpokerplayer.com

Bonne fête nationale tout le monde! Surtout, ne restez pas devant vos ordis, il y a sûrement une fête près de chez-vous. Allez voir au www.fetenationale.qc.ca.

Une fusion ADQ/Parti conservateur? (MàJ)

Qui a dit que l’histoire n’était pas un éternel bégaiement? Hier, nous vous informions de la création toute récente du Parti conservateur du Québec, qui est en quelque sorte la réincarnation du vieux Parti conservateur qui domina la scène politique québécoise durant la 2e moitié du XIXe siècle.

Or, une source requérant l’anonymat nous a informé qu’il y aurait présentement des discussions entre les représentants de l’ADQ et du PCQ pour parvenir à ce qu’elle (la source) qualifie d’«union nationale des forces de la droite au Québec». Une telle fusion, si elle devait avoir lieu, rappelle 1936 et la formation de l’Union nationale, issue de la fusion du Parti conservateur de Maurice Duplessis (CON) et de l’Action libérale nationale de Paul Gouin (ALN).

Selon les hypothèses qui sont avancées, l’ex-député de Huntingdon, Albert De Martin (ADQ), qui fut également porte-parole de l’ADQ en matière d’agriculture, de pêcheries et d’alimentation durant la dernière législature, aurait été approché pour diriger le nouveau parti. Conjointement avec l’ex-député de Trois-Rivières, Sébastien Proulx (ADQ), qui a représenté pendant 18 mois le comté de Maurice Duplessis, il pourrait être nommé «porte-parole» de la future formation politique qui porterait le nom de «Québec conservateur».

Là-dessus, on retourne à la pêche aux infos. Nous vous reviendrons si nous avons d’autres nouvelles.

Mise à jour (1er avril, 21h):

Philippe-André a vu juste, mais y a-t-il vraiment quelqu’un qui s’est fait prendre? N’empêche qu’on s’était bien marrés en pondant cette histoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vingt-deux!!!

Canadas Top 25 Political Blogs - Février 2009Non, ce billet n’a rien à voir avec les flics. 🙂

Le blogueur vancouverois Robert Jago compile à chaque mois un palmarès des «25 meilleurs blogues politiques au Canada». Pour la première fois en 17 mois (il tient ce palmarès depuis octobre 2007), QuébecPolitique.com fait son entrée dans le classement puisque nous nous classons au 22e rang en février.

Pour ceux que ça intéresse, la méthodologie (forcément infaillible à tous points de vue, étant donné les résultats que nous obtenons ce mois-ci) est ici.

On verra bien demain matin si cette mention nous a amené du trafic supplémentaire. 🙂

Retour

Oui, toutes nos excuses, nous n’avons pas été présents de façon très régulière depuis le 8 décembre dernier. Plusieurs raisons expliquent cela, mais en voici 3 :

  • On a profité des vacances des Fêtes (qui techniquement se terminent aujourd’hui, jour de la Fête des Rois) nous aussi pour prendre un break.
  • Il ne se passe pas grand-chose dans l’actualité politique de toute façon.
  • À la suite de la dernière élection générale, plusieurs dizaines de pages et de graphiques sur ce site doivent être mises à jour. Nous avons débuté lentement, mais ça devrait s’accélérer au cours des prochaines semaines. Déjà, la page portant sur la 39e législature est complétée, le Conseil des ministres a été mis à jour à la suite du remaniement et nous avons commencé les mises à jour de l’histoire politique des circonscriptions. Prochaines étapes : les partis politiques et les résultats du scrutin du 8 décembre par circonscription électorale.

Tout ça pour dire que nous ne bloguerons pas de façon régulière prochainement, à moins qu’il n’y ait des événements dignes de mention. Dans l’avenir prévisible, il y aura la rentrée parlementaire (avec toute la question du statut en Chambre des députés adéquistes et de Québec solidaire) et la course à la direction de l’ADQ (qui devrait s’accélérer maintenant que les Fêtes sont finies).

Sur ce, bonne année 2009 à tous.

Nouvelle question au vox pop

Toujours prompts à sonder les coeurs et les reins de notre auditoire, nous avons ajouté dans notre vox pop une nouvelle question sur ce qui est devenu la nouvelle de la soirée électorale de lundi dernier. Notre nouvelle question:

Selon vous, qui devrait remplacer Mario Dumont comme chef de l’ADQ?

Vous pouvez répondre dans le formulaire tout juste à droite de cet article.

Le Pool électoral à 1 semaine du vote

Puisqu’on est déjà (enfin?) à 7 jours du scrutin, voici un petit retour sur notre Pool électoral lancé dès le commencement de la campagne électorale. À la base, les participants doivent attribuer un pourcentage de voix et un nombre de sièges aux principaux partis (résultats complets ici), mais si on reporte les prédictions sous forme de gouvernement majoritaire/minoritaire, ça ressemble à ceci:

LIB ADQ PQ VRT QS Égal. Tot.
Minoritaire 14 1 9 0 0 4 28
Majoritaire 33 0 4 0 1 0 38
Total 47 1 13 0 1 4 66

Vous avez jusqu’au 7 décembre prochain à 23h59 pour participer vous aussi au Pool électoral 2008.

Le débat des chefs 2008 en direct

Vu qye c’est plus facile de twitter un débat en direct que de mettre à jour un billet de blogue à chaque minute, on est maintenant en direct au http://twitter.com/QuebecPolitique. Ce billet sera mis à jour à la fin du débat.

Bon match, mesdames et messieurs.

MàJ (22h15): Nos mises à jour sur Twitter pendant le débat:

Mots de clôture: Dumont joue la carte du changement, Charest celle de la stabilité politique et Marois celle de l’intégrité.
Discipline à l’école. drink!
Mots de clôture enfin.
Espace économique. Drink!
Charest joue la trappe aussi.
Marois joue la trappe.
Charest qui rappelle qu’on vient de sortir d’une élection fédérale? Pas sûr…
Mix déclin démographique et affaires intergouvernementales dans la question du citoyen. Astucieux.
C’est notre premier débat sur une TV HD et nous nous rendons à l’évidence: ça ne rehausse en rien la qualité du spectacle 🙂
@elavalliere C’est plutôt Stéphane Bureau qui rêve au retour de la strappe en ce moment 🙂
Commissions scolaires. Drink!
Charest est à l’attaque tout à coup.
Marois joue l’adéquation entre les naissances et les places en garderie. Astucieux.
Dumont récupère l’histoire de la note du MTQ au débat de 2007.
Surprise. On n’a pas encore entendu le mot « Blanchet » dans les échanmges sur la caisse de dépôt.
Marois attaque beaucoup l’intégrité du gouvernement Charest.
On va s’acheter une machine à voyager dans le temps pour mieux suivre le débat!
Marois parle de son expérience de ministre. Drink!
Et Marois devraitpeut être l’être un peu plus.
Y’est smooth pas mal.
À voir Dumont aller, on croirait pas qu’il joue l’avenir de l’ADQ ce soir.
Marois tape encore sur le clou du bilan du gouvernement Charest
Caisse de dépôt. Drink!
Un médecin qui n’a pas de médecin de famille. C’est chien comme question…
@mdumais En principe oui, mais les échanges les plus musclés sont ceux entre Charest et marois.
La langue fourche à Stéphan Bureau aussi 🙂
C’est plus smooth entre Marios et Dumont.
Marois revient sur des vieilles affaires d’il y a 15 ans en santé.
Charest revient sur des vieilles affaires d’il y a 10 ans.
VOUS avez peur de Mario Dumont. Le saviez-vous?
On a de la bière et du popcorn en masse pour le débat.

«Live-twitting» ce soir

Si vous voulez suivre le débat des chefs en notre compagnie ce soir, c’est à notre résidence secondaire sur Twitter que ça va se passer: http://twitter.com/QuebecPolitique

Live-twitting à partir de 20h environ.

B.Y.O.B.

Un vox pop sur QuébecPolitique.com

Ceux qui visitent ce site autrement que par fil RSS auront remarqué qu’une nouvelle fonctionnalité a été ajoutée hier: un «straw poll». Évidemment, nous l’avons appelé «vox pop» plutôt que «sondage» puisqu’un sondage sans échantillonnage aléatoire n’a aucune valeur scientifique et qu’il ne représente que l’opinion de celles et ceux qui choisissent d’y répondre.

Bien entendu, le 1er thème sur lequel nous questionnons nos lecteurs est de circonstance. Soyez nombreux à répondre.