[Google]

Catégories

Liens

Un débat!

Un débat, il y aura. Le 25 novembre à 20h.

Pas de débat en 2008?

C’est ce que laisse entendre Radio-Canada. Apparemment, les discussions achopperaient sur le format d’un débat Charest-Dumont-Marois.

Déjà que la présente campagne soulève peu de passions, s’il faut qu’en plus le débat des chefs (un événement phare d’une campagne s’il en est un) soit tout simplement mis de côté, attention à l’abstentionnisme le 8 décembre! Poursuivez la lecture de «Pas de débat en 2008?»→

Faire le saut…

Pour ceux que ça peut intéresser, il y a aujourd‘hui un article dans La Presse qui porte sur les journalistes qui font le saut en politique active. Poursuivez la lecture de «Faire le saut…»→

À soir, on fait peur au monde!

C‘est la réflexion qui nous est venue à l‘esprit en lisant cette nouvelle faussement alarmiste du Journal de Montréal portant sur les résultats d‘une étude les connaissances politiques des jeunes Nord-Américains et qui rapporte notamment que les jeunes Québécois ayant participé à l‘étude ont obtenu une moyenne de 43% à un examen portant sur leurs connaissance politiques. Or, la fameuse théorie du verre à moitié vide ou à moitié plein s‘applique très bien ici: d‘une part, les jeunes Québécois font moins bien que les jeunes Européens; d‘autre part, les jeunes Québécois font mieux que les jeunes Canadiens ou Américains. Désolez-vous ou consolez-vous, c‘est votre choix. Visiblement, le titreur du JdM a fait son choix: «Ignorante jeunesse», ça a le mérite d‘être clair.

Mais le «faussement alarmiste» que nous déplorons ne provient pas tant des résultats de l‘étude citée que du traitement de la nouvelle par le Journal de Montréal. Les phrases du style «dont le journal a obtenu copie», sans trop préciser la source de l‘étude (on nomme et cite Henry Milner tout de même) donnent l‘impression que ça leur avait été envoyé dans une enveloppe brune par un whistleblower sous le nez des services secrets alors qu‘en réalité, il s‘agit d‘une étude de l‘Institut de recherche en politiques publiques (IRPP) qui a été dévoilée à la mi-novembre avec communiqué de presse et tout ça (format pdf) et dont le dévoilement était attendu depuis plusieurs mois (nous en parlions déjà en août dernier).

L‘étude en question s‘intitule «Political Knowledge and Participation Among Young Canadians and Americans». Pas besoin d‘enveloppe brune pour mettre la main dessus, c‘est sur le site Web de l‘IRPP. Le résumé est ici (en anglais, format pdf) et le rapport complet est là  (en anglais, format pdf)

Bonne lecture, et surtout, SURTOUT, déclenchez votre démarreur à distance AVANT d‘embarquer dans votre voiture, on ne sait jamais! 🙂 Poursuivez la lecture de «À soir, on fait peur au monde!»→

Remaniement ministériel: qui a vu juste?

Ce matin, nous faisons part de quatre articles portant sur la possible teneur du remaniement ministériel publiés dans autant de quotidiens. Ces articles nous inspiré l‘idée d‘un petit jeu. Nous avons décortiqué chaque article afin de voir, parmi les nombreuses affirmation qui y étaient faites, lesquelles ont été confirmées ou infirmées lors du dévoilement du nouveau Conseil des ministres cet après-midi.

L‘idée n‘est pas d‘encenser un journaliste ou d‘en planter un autre (à preuve, nous n‘attribuons pas de « score » à chaque reportage, ni ne déclarons de gagnant), mais plutôt d‘illustrer les difficultés qu‘entourent ce type de spéculation, même pour des gens dont le métier consiste à être « généralement bien informé ». Rappelons que la formation d‘un Cabinet est une opération délicate dont les détails se règlent souvent à la toute dernière minute, et une décision qui pouvait sembler « coulée dans le béton » 24 heures avant l‘assermentation peut être renversée tant et aussi longtemps que les principaux intéressés ne sont pas assermentés. En d‘autres termes, certaines informations rapportées dans ce type de reportage peuvent être véridiques au moment où elles sont communiquées au journaliste pour devenir erronées lors de leur publication, d‘autres informations demeurent véridiques et d‘autres ne l‘ont tout simplement jamais été pour diverses raisons (ballons d‘essai, etc.).

Méthodologie: nous n‘avons retenu que les énoncés faits sur un ton affirmatif (« untel va être nommé à tel ministère », « Joe Bloe sera exclu », etc.) et exclu les énoncés qui avaient les allures de spéculations et/ou qui indiquent que le sort d‘une personne donnée n‘est pas réglé (« untel pourrait être nommé à tel type de ministère », « on ne sait pas si XYZ va être nommé au Cabinet ou non », etc.).

Denis Lessard (La Presse)

Là où il a vu juste :

  • Claude Béchard (Ressources naturelles)
  • David Whissell (nommé au Cabinet)
  • Geoffrey Kelley (exclu du Cabinet)
  • Henri-François Gautrin (exclu du Cabinet)
  • Jacques Dupuis (Justice)
  • Jean-Marc Fournier (Leader parlementaire; Revenu)
  • Laurent Lessard (Agriculture (ou Affaires municipales))
  • Lawrence Bergman (exclu du Cabinet)
  • Line Beauchamp (Environnement)
  • Lise Thériault (exclue du Cabinet)
  • Marguerite Blais (nommée au Cabinet)
  • Monique Jérôme Forget (Finances)
  • Nathalie Normandeau (vice-PM)
  • Philippe Couillard (Santé)
  • Raymond Bachand (Développement économique)
  • Sam Hamad (nommé au Cabinet)
  • Yolande James (nommée au Cabinet)
  • Yvon Marcoux (exclu du Cabinet)
Là où il s‘est trompé :

  • Christine St-Pierre (exclue du Cabinet)
  • Pierre Arcand (nommé au Cabinet; Conseil du trésor)
  • Yvon Vallières (Whip)

Michel Corbeil et Martin Pelchat (Le Soleil) :

Là où ils ont vu juste :

  • Claude Béchard (Ressources naturelles)
  • Geoffrey Kelley (exclu du Cabinet)
  • Henri-François Gautrin (exclu du Cabinet)
  • Julie Boulet (maintenue au Cabinet)
  • Line Beauchamp (autre portefeuille ministériel non-précisé)
  • Lise Thériault (exclue du Cabinet)
  • Monique Jérôme Forget (Finances)
  • Philippe Couillard (Santé)
  • Raymond Bachand (Développement économique; responsable de la région de Montréal)
Là où ils se sont trompés :

  • Benoît Pelletier (Justice en plus des Affaires intergouvernementales canadiennes)
  • Yvon Vallières (exclu du Cabinet ou Affaires municipales et Régions)

Michel Hébert (Le Journal de Québec) :

Là où il a vu juste :

  • Benoît Pelletier (Affaires intergouvernementales canadiennes et Affaires autochtones)
  • Geoffrey Kelley (exclu du Cabinet)
  • Henri-François Gautrin (exclu du Cabinet)
  • Jacques Dupuis (Justice)
  • Jean-Marc Fournier (Leader parlementaire)
  • Lawrence Bergman (exclu du Cabinet)
  • Monique Gagnon-Tremblay (Relations internationales)
  • Norman MacMillan (Whip)
  • Philippe Couillard (Santé, responsable de la région de la Capitale-Nationale)
  • Sam Hamad (nommé au Cabinet)
Là où il s‘est trompé :

  • Claude Béchard (Transports)
  • David Whissell (Affaires municipales et Régions)
  • Julie Boulet (Aînés)
  • Line Beauchamp (Immigration et Communautés culturelles)
  • Marguerite Blais (Famille et Enfance)
  • Monique Jérôme Forget (Conseil du trésor)
  • Nathalie Normandeau (Environnement)
  • Pierre Arcand (nommé au Cabinet, Revenu)
  • Pierre Paradis (nommé au Cabinet)
  • Raymond Bachand (Finances)
  • Sam Hamad (Développement économique)
  • Yvon Vallières (Agriculture)

Robert Dutrisac (Le Devoir) :

Là où il a vu juste :

  • David Whissell (nommé au Cabinet)
  • Henri-François Gautrin (exclu du Cabinet)
  • Jean-Marc Fournier (Leader parlementaire)
  • Lise Thériault (exclue du Cabinet)
  • Marguerite Blais (nommée au Cabinet)
  • Monique Jérôme Forget (Finances)
  • Philippe Couillard (Santé)
  • Raymond Bachand (Développement économique)
  • Sam Hamad (nommé au Cabinet)
Là où il s‘est trompé :

  • Claude Béchard (Affaires municipales et Régions)
  • Jean-Marc Fournier (Transports en sus du poste de Leader parlementaire)
  • Laurent Lessard (Travail)
  • Line Beauchamp (Éducation)
  • Michelle Courchesne (Conseil du trésor)
  • Nathalie Normandeau (Ressources naturelles)
  • Yvon Vallières (Agriculture)

Débat des chefs 2007: 1,7 millions d‘auditeurs

Selon les rapports préliminaires de cotes d‘écoute, 1,7 millions d‘auditeurs auraient assisté au débat des chefs d‘hier soir. Ce chiffre ne comprend que l‘écoute télévisuelle et n‘inclut pas l‘auditoire par webdiffusion sur les sites web des membres du Consortium des télédiffuseurs.

Mise à jour: 14/03/2007 17h47

Québec 2007

1,7 million de Québécois ont regardé le débat

(d‘après PC) – Plus de 1,7 million de téléspectateurs ont suivi le débat des chefs des trois principaux partis politiques à la télévision.

Les rapports préliminaires estiment que 784 000 personnes ont suivi le débat au réseau TVA, 626 000 à Radio-Canada, 96 000 à Télé-Québec, 166 000 à RDI et 61 000 à LCN. De plus, les internautes ont pu suivre le débat en direct sur les sites Internet de Radio-Canada, de TVA, de LCN et de Télé-Québec.

Selon le communiqué du Consortium des télédiffuseurs, qui réunit Radio-Canada, TVA et Télé-Québec, l‘expérience indique que les données officielles devraient être encore plus importantes.

Le Consortium des télédiffuseurs se réjouit du succès de cet événement.

Le débat des chefs animé par le journaliste Jacques Moisan, de Rythme FM, mettait en présence Jean Charest du Parti libéral du Québec, André Boisclair du Parti québécois et Mario Dumont de l‘Action démocratique du Québec.

Sondages post-débat

Deux sondages sur le Débat des chefs ont été réalisés durant la soirée d‘hier par Léger Marketing et CROP. Les résultats ont été diffusés ce matin.

Léger Marketing

Voir le rapport de Léger Marketing ici (.pdf) et l‘article du Journal de Montréal là .

Chef qui a remporté le débat:

  • Jean Charest: 32%
  • André Boisclair: 31%
  • Mario Dumont: 28%
  • Indécis/refus de répondre: 9%

Écoute du débat par les répondants:

  • En totalité: 64%
  • En partie: 35%
  • Les premières minutes seulement: 1%

Le sondage a été réalisé sur Internet auprès de 1 304 répondants entre 21h et 22h15 le soir du débat. La marge d‘erreur est de 2,7%, 19 fois sur 20.

CROP-La Presse-Le Soleil

Voir l‘article ici.

Performance jugée excellente ou très bonne:

  • Mario Dumont: 41%
  • Jean Charest: 30%
  • André Boisclair: 21%

Performance jugée passable ou médiocre:

  • André Boisclair: 45%
  • Jean Charest: 34%
  • Mario Dumont: 27%

Chef de parti le plus convaincant:

  • Mario Dumont: 41%
  • Jean Charest: 30%
  • André Boisclair: 21%

Chef de parti le moins convaincant:

  • André Boisclair: 46%
  • Jean Charest: 28%
  • Mario Dumont: 22%

Amélioration de l‘image du parti à la suite du débat:

  • ADQ: 10% 40%
  • PQ: 23%
  • LIB: 14%

Intentions de vote des répondants à la suite du débat:

  • ADQ: 29%
  • PQ: 27%
  • LIB: 27%

Le sondage a été réalisé dans les minutes qui ont suivi le débat, auprès de 328 répondants qui avaient déjà été sondés par CROP lors de son dernier sondage électoral. Le tiers des répondants ont suivi le débat au complet tandis que les autres l‘ont regardé en partie. La marge d‘erreur n‘est pas précisée, mais avec 328 répondants, la marge d‘erreur excède probablement les 5%.

Débat des chefs: qui a gagné, qui a perdu?

Quel chef de parti s‘est démarqué lors du débat? Qui a donné la meilleure performance? Qui a contre-performé? Voici ce qu‘on en dit sur la blogosphère jusqu‘à présent:

  • L‘Antagoniste: « Le grand gagnant ? Boisclair ! »
  • Jonathan Hamel: « Jean Charest a Dominé. »
  • Brem: « d‘après moi, Jean Charest sort gagnant par défaut. »
  • Bizmac: « Finalement je pense qu‘André Boisclair est celui qui a gagné le plus. »
  • Patrice Gauthier: « Je ne change pas mon fusil d‘épaule. Je pense encore que Boisclair est celui qui a le mieux performé hier. »
  • Le Périscope: « Au final, c‘est Boisclair qui a remporté le débat. »
  • Marc Snyder: Dumont 9/10, Charest 7/10, Boisclair 6/10
  • Haibin Yin: « Boisclair 8, Charest 6,5, Dumont 7,5 »
  • Vincent Geloso: « Un seul vainqueur, Mario Dumont! »
  • Michel Vastel (L‘Actualité): Charest 8/10, Dumont 7,5/10, Boisclair 7/10.
  • Stéphane Dion: « Je ne suis pas certain en ce moment si il y a vraiment un gagnant ou un perdant mais André Boisclair est probablement celui qui a dépassé les espérances que nous avions. »
  • Phil le Politicologue: « Selon moi, Boisclair a clairement gagné. »
  • Le surfeur autonome: Dumont 8,5/10, Charest 8/10, Boisclair 7/10
  • Julie Bélanger: « je donne André Boisclair vainqueur du débat mais de très peu. »
  • David Chrétien: Dumont 8.5/10, Jean Charest 8.5/10, Boisclair 7/10.
  • Marc-André Mongeon: « Ce soir lors du débat des chefs, il me semble qu‘André Boisclair a clairement connu une solide performance. »

MISE À JOUR (14 mars 2007): voici d‘autres verdicts parus dans les blogues et dans les médias:

  • Michel C. Auger (Le Soleil): « La médaille d‘or va à Mario Dumont qui fut, malgré quelques difficultés, le plus efficace autant pour expliquer ses positions que pour attaquer ses adversaires. L‘argent va à André Boisclair, qui a fait mieux que prévu et qui a obtenu sa deuxième chance de faire une première impression. »
  • Vincent Marissal (La Presse): « voici le podium du débat des chefs 2007 : Or : Mario Dumont; argent : André Boisclair; bronze : Jean Charest. »
  • Michel David (Le Devoir): « Alors que plusieurs le tenaient pour une quantité négligeable, le chef du PQ a dominé le débat. »
  • Yves Chartrand (Le Journal de Québec): « Aucun chef n‘en est sorti en remportant la palme mais s‘il fallait nommer un perdant, ce serait Jean Charest, qui s‘est constamment maintenu sur la défensive. »
  • Marco Fortier (Le Journal de Montréal): « Jean Charest a été sur la défensive, mais pas au point de perdre la face. Mario Dumont et André Boisclair ont attaqué, mais pas assez pour se sauver avec la victoire. Match nul? Même pas. Si c‘était une partie de hockey, on irait en prolongation. »
  • Don Macpherson (The Gazette): « As it was hockey night, the three stars of the game I watched were, in order: 1) Mario Dumont; 2) Jean Charest; 3) Andre Boisclair. »
  • Chantal Hébert (Toronto Star): « Of the three, the PQ leader spent the most time on the offensive and the least on the defensive, even on his bid to hold another referendum on sovereignty. Coming from behind as the least appreciated of the three contenders, he probably scored the most points last night. »
  • Le Vieux Henri: « À mon avis, Boisclair, qui avait le plus à gagner, a effectivement accumulé des points. « 
  • Omnik: « Jean Charest est selon moi le gagnant de ce débat. »
  • Pat (I-déaux & débats): « À mon avis, Boisclair est le vainqueur ce soir. »
  • Pantagruelle: « Boisclair est de loin le gagnant du débat des chefs. »
  • Maxime G.: « En bout de ligne, Jean Charest a démontré qu‘il pouvait assumer ses fonctions de Premier ministre et les continuer. Toutefois, André Boisclair a su se présenter comme une alternative crédible, quoique sa promesse de tenir un référendum est très dangereuse. Super-Mario n‘a su que se dégonfler. »
  • Christophe (Montréal à moi): « Pour moi en tous cas, c‘est Jean Charest (et sa « force tranquille » presque digne de Mittérrand) qui sort grand gagnant du débat, talonné par André Boisclair, très convaincant et confiant quoique trop incisif et suffisant. »
  • TC Norris: « my overall sense is that Charest has done well, Boisclair less well (calm, relaxed demeanour but prone to getting too technical), and Dumont has come over as too agitated, excited and defensive, clearly with major contradictions in his platform. »
  • Druggerzzz: « Il n‘y a pas eu de vainqueur par K.O. Mais il y a eu un vainqueur par décision et c‘est André Boisclair. »
  • La tribu du verbe: « Au total, ça donne : Boisclair 12, Dumont 10, Charest 9. »
  • LBII (Derrière la caisse enregistreuse): Boisclair 7,5/10, Dumont 6/10, Charest 4/10.
  • Christian Charron (Québec-Politique.com): « (André Boisclair) s‘est montré le débatteur le plus tranchant, exploitant sans cesse les failles de ses adversaires, en posant et reposant sans cesse la même question sur laquelle ses adversaires trébuchaient. »
  • Houssein: « Personnellement je donne un petit avantage à Boisclair. »

Le débat des chefs 2007 en direct 5e partie

Bloc 5 : Avenir politique du Québec

Réponse de Mario Dumont

21h29: politique autonomiste de l‘ADQ. Notre loyauté première est envers le Québec. 3e option entre la souveraineté et le fédéralisme.

Réponse d‘André Boisclair

21h30: engagement à tenir un référendum, retour sur le rapatriement de 1982.

Réponse de Jean Charest

21h31: bilan du gouvernement en matière intergouvernementale. Le Québec exerce un leadership au sein du Canada. Le PQ et L‘ADQ veulent s‘isoler

Mario Dumont face à André Boisclair

21h32: Dumont: si le PQ est élu, il n‘y aura pas de référendum. Le PQ a-t-il des demandes face au fédéral en attendant?

21h33: Boisclair: les Québécois veulent être dans le concert des nations. Les régions seront dans le coup. Quels pouvoirs l‘ADQ veut-il du fédéral?

21h34: Dumont: je ne vous aiderai pas à faire un autre référendum. Quel est votre plan en attendant le référendum?

21h35: Boisclair: quelles sont les demandes de l‘ADQ? Quels pouvoirs l‘ADQ veut-il? Et si le fédéral dit non?

21h36: Dumont: le pouvoir fédéral de dépenser réglera bien des choses.

21h37: Boisclair: quelles sont les demandes de l‘ADQ? Quels pouvoirs l‘ADQ veut-il?

21h37: Dumont: l‘Assemblée nationale a perdu des pouvoirs sous le PQ.

21h38: Boisclair: l‘autonomie adéquiste dépend du fédéral.

André Boisclair face à Jean Charest

21h39: Boisclair: au moins, la position constitutionnelle libérale est claire. Quelles sont les revendications constitutionnelles du PLQ depuis Bourassa?

21h40: Charest: le PQ veut faire un référendum, son programme est radical. Il y aura des négociations quand le fruit sera mur. Le Québec a fait des gains depuis 2003.

21h41: Boisclair: contradiction avec Yves Séguin sur la péréquation.

21h42: Charest: le déséquilibre fiscal a commencé sous le PQ. Peu de gouvernements en ont fait autant que le gouvernement Charest.

21h42: Charest: le PQ ne veut pas que le Canada fonctionne. Nous aurons des résultats.

21h43: Boisclair: la victoire du déséquilibre fiscal sera celle de tout le Québec

Jean Charest face à Mario Dumont

21h44: Charest: l‘ADQ est entre 2 chaises, plusieurs changements de positions en matière constitutionnelle. Retour sur le discours de Toronto.

21h45: Dumont: attaque Charest sur les défusions et sur le Conseil de la fédération.

21h46: Charest: on a eu des résultats avec le Conseil de la fédération (transferts en santé). La position de l‘ADQ est confuse.

21h47: Dumont: les électeurs décideront si l‘autonomisme est viable. Quelles sont les demandes du PLQ?

21h47: Charest: énoncé des gains. La prochaine étape est la limitation du pouvoir fédéral de dépenser.

21h48: Dumont: le programme constitutionnel du PLQ est timoré. Charest est plus populaire à Winnipeg qu‘à Montmagny

Déclarations de fermeture

Jean Charest

21h50: le PQ et l‘ADQ a noirci le bilan du PLQ.

21h51: objectifs d‘un prochain mandat libéral. Le Québec a besoin de leadership et d‘une équipe.

Mario Dumont

21h52: attaque du bilan libéral et de l‘équipe libérale de 2003.

21h53: le PQ et le PLQ, c‘est du pareil au même.

21h54: bilan des engagements de l‘ADQ.

21h55: opposition de l‘autonomie avec la souveraineté.

André Boisclair

21h56: le gouvernement Charest a renié plusieurs promesses de 2003. Il ne mérite pas de 2e chance.

21h57: attaque sur le programme et l‘équipe de l‘ADQ
21h58: le PQ a une équipe. Appel aux gens qui veulent du changement.

Remerciement du modérateur et générique

Le débat des chefs 2007 en direct 4e partie

Bloc 4 : Education, famille et développement humain

Réponse de Mario Dumont

21h09: 3 mesures famille et éducation (6 en tout)

Réponse d‘André Boisclair

21h10: éducation=priorité nationale du PQ. Énumération des engagements du parti.

Réponse de Jean Charest

21h11: bilan de son gouvernement en matière familiale. S’attribue le programme de congés parentaux. Engagements pour les 4 prochaines années.

Mario Dumont face à André Boisclair

21h12: Dumont: prône le libre choix des parents, les CPE ne sont pas assez souples, beaucoup sont laissés derrière.

21h13: Boisclair: revient sur le cadre financier de l‘ADQ. Combien coûtera l‘abolition des commissions scolaires? Quels seront les bénéfices?

21h15: Dumont: notre priorité, c‘est la famille.

21h15: Boisclair: les allocations seront imposables par le fédéral.

21h16: Dumont: abolir les commissions scolaires rédurait les frais d‘administration

21h16: Boisclair: contradiction avec un candidat adéquiste sur la réforme scolaire.

21h17: Dumont: réforme scolaire bousillée par la bureaucratie.

21h17: Boisclair: un autre débat de structures sur les commissions scolaires.

André Boisclair face à Jean Charest

21h18: Boisclair: engagement renié de Charest en 2003 sur les garderies à 5$.

21h18: Charest: il manquait de places à 5$ en 2003. Retour sur le bilan familial de son gouvernement. Pas d‘augmentation de tarifs à 7$.

21h19: Boisclair: allez-vous geler le sservices de garde à 7$?

21H20: Charest: notre priorité, c‘est le nombre de places.

21h20: Boisclair: attaque sur le gel des frais de scolarité.

21h21: Charest: mon gouvernement a réinvesti dans les universités

21h21: Boisclair: peu d‘argent neuf dans les engagements du PLQ en éducation postsecondaire.

21h22: Charest: Sylvain Simard contredit Boisclair sur le gel des frais de scolarité.

Jean Charest face à Mario Dumont

21h23: Charest: où prendrez-vous l‘argent pour les allocations de 100$? Pourquoi attendre le budget fédéral pour dévoiler votre cadre financier?

21h24: Dumont: on n‘a pas de leçons à recevoir du PLQ sur le respect d‘un cadre financier. Charest d‘est trainé les pieds sur le bulletin scolaire.

21h25: Charest: nous respectons l‘autonomie des établissements sur le bulletin. Attaque sur les commissions scolaires. Les municipalités ne veulent pas s‘occuper des écoles.

21h26: Dumont: revient sur le bulletin scolaire

21h27: Charest: Les municipalités ne veulent pas s‘occuper des écoles. Plusieurs propositions de l‘ADQ ne tiennent pas la route.

21h28: Dumont: les électeurs décideront si notre programme ne tient pas la route. Le bilan du gouvernement ne tient pas la route

Le débat des chefs 2007 en direct 3e partie

Bloc 3 : Gestion de l‘Etat et économie

Réponse d‘André Boisclair

20h50: l‘économie ne va pas si bien, critique du bilan de Charest

Réponse de Jean Charest

20h51: le gouvernement du Québec est performant, promotion du bilan en matière de développement économique.

Réponse de Mario Dumont

20h52: augmentation de la dette gouvernement, déficit budgétaire caché.

André Boisclair face à Jean Charest

20h53: Boisclair: performance économique peu reluisante, le gouvernement Charest néglige l‘économie des régions.

20h54: Charest: 180000 emplois créés depuis 2003, baisse du taux de chômage, croissance des investissements des entreprises, c‘est mieux que sous le précédent gouvernement. Retour sur les actions de son gouvernement.

20h55: Boisclair: comment Charest justifie l‘abolition de la taxe sur le capital aux banques et compagnies d‘assurance?

20h56: Charest: il faut développer tous les secteurs économiques.

20h57: Boisclair: retour sur taxe sur le capital, on se prive de revenus pour d‘autres missions de l‘État

20h58: Charest: il faut développer tous les secteurs économiques

20h59: Boisclair: le Québec recule en biotechnologies, c‘est la faute du gouvernement Charest.

Jean Charest face à Mario Dumont

20h58: Charest: son gouvernement a revu les programmes de développement économique, FIER. Attaque Dumont sur le Fonds des générations.

20h59: Dumont: la dette augmente malgré le fonds des générations, attaque Charest sur la crise forestière. Cite une note du MTQ sur le Pont de la Concorde.

21h00: Charest: si vous savez des choses, allez voir la commission d‘enquête.

21h01: Dumont: vous étiez au courant sur le viaduc de la concorde. Accusation d‘avoir caché des choses.

21h02: Charest: je n‘ai jamais vu le document. Donnez-le à la Commission d‘enquête. Notre gouvernement n‘a pris aucun risque en matière de sécurité des transports.

21h03: Dumont rappelé à l‘ordre pour le document.

Mario Dumont face à André Boisclair

21h04: Dumont: mon équipe comprend des gens d‘affaires, il y en a peu au PQ.

21h04: Boisclair: le PQ est l‘allié des PME, on a l‘expérience du pouvoir. Où est le cadre financier de l‘ADQ?

21h06: Dumont: attaque le PQ pour sa gestion du système pénitentiaire.

21h06: Boisclair: quelle est la marge de manoeuvre financière du Québec? Quelles sont vos projections?

21h07: Dumont: c‘est une question hypothétique, revient sur la gestion des prisons. Rappelé à l‘ordre par le modérateur.

21h08: Boisclair: quelles sont vos projections?

Le débat des chefs 2007 en direct 2e partie

Bloc 2 : Environnement et développement durable

Réponse d‘André Boisclair

20h31: engagement d‘adopter une loi sur les changements climatiques, transports collectifs, mise en oeuvre de la politique nationale de l‘eau, annuler la vente d‘Orford.

Réponse de Mario Dumont

20h32: remarques générales sur l‘environnement. Miser sur efficacité énergétique, assainissement des rivières.

Réponse de Jean Charest

20h33: bilan du gouvernement: stratégie énergétique, transports en commun, plan d‘action GES. Engagements pour les 4 prochaines années.

André Boisclair face à Mario Dumont

20h34: Boisclair: ADQ n‘a pas répondu au questionnaire de Greenpeace. Tentative de lier réduction réglementaire et politique environnementale de l‘ADQ.

20h35: Dumont: PQ n‘a pas adhéré à une coalition non-partisane sur Kyoto.

20h36: Boisclair: retour sur rôle du MEQ selon l‘ADQ.

20h36: Dumont: encouragement des initiatives de la base.

20h37: Boisclair questionne Dumont sur les aires protégées.

20h38: Dumont revient sur le bilan de Boisclair comme ministre de l‘Environnement

20h38: Boisclair attaque Dumont et Charest sur GES.

20h39: Dumont revient sur la coalition de Kyoto. Le PQ s‘est isolé.

Mario Dumont face à Jean Charest

20h39: Dumont: retard du Québec sur l‘efficacité énergétique. Critique Charest sur le projet du Suroît.

20h40: Charest: remercie Dumont pour avoir joint la coalition sur Kyoto. Stratégie énergétique du gouvernement comprend l‘énergie éolienne. Miser sur l‘exportation d‘hydroélectricité

20h41: Dumont: miser sur l‘économie d‘énergie. Critique de Charest en la matière.

20h42: Charest: programmes d‘hydro-Québec sur l‘économie d‘énergie. Exemples d‘appui du gouvernement à des projets de développement durable.

20h43: Dumont: investir l‘équivalent de la Baie James en efficacité énergétique.

Jean Charest face à André Boisclair

20h44: Charest: attaque Boisclair pour ne pas avoir adhéré à la coalition sur Kyoto.

20h45: Boisclair: dénonce le manque de leadership de Charest sur Kyoto face au fédéral. Le Québec est lésé par les politiques fédérales. Rona Ambrose a parlé pour le Québec à Nairobi.

20h46: Charest: contribution fédérale de 350M$ pour les GES; retour sur le rapport Coulombe, critique de Boisclair comme ministre de l‘Environnement.

20h47: Boisclair: 4 plans du gouvernement Charest sur la crise forestière.

20h48: Charest: d‘autres facteurs ont causé la crise forestière.

20h48: Charest: notre plan sur les GES est acclamé par David Suzuki.

Le débat des chefs 2007 en direct

19h50: Le débat commencera dans quelques minutes. Cet article sera mis à jour avec nos résumés et commentaires au fur et à mesure du déroulement du débat.

19h58: Mômaaaan! Dans quoi je me suis embarqué encore?

20h00: Playball!

Introduction et présentation des règles par le modérateur

Déclarations d‘ouverture

Mario Dumont

20h03: M. Dumont présente les grandes lignes de son programme présentées plus tôt dans la campagne.

20h03: montant des engagements de l‘ADQ: 1,7M$.

20h04: Dumont attaque le gouvernement Charest.

André Boisclair

20h05: Boisclair se présente comme l‘alternative au gouvernement Charest.

20h06: Priorités: éducation, santé, régions, famille.

20h07: Boisclair revient sur ce que lui « disent les citoyens », sur ses rencontres sur le terrain.

20h07: Boisclair s‘engage à rendre des comptes sur ses engagements

20h08: souveraineté.

Jean Charest

20h08: bilan du gouvernement: santé, relations intergouvernementales, finances publiques.

20h09: engagements pour les 4 prochaines années: éducation, hydroélectricité, Kyoto, limite au pouvoir fédéral de dépenser.

20h10: on admet que tous les engagements n‘ont pas été respectés; c‘est à cause de l‘ancien gouvernement.

20h11: pas de référendums, pas d‘improvisation: attaques contre les adversaires.

Bloc 1 : Santé et mission sociale

Réponse de Jean Charest

20h12: la santé est notre priorité.

Réponse de Mario Dumont

20h13: tout a été essayé par les précédents gouvernements pour améliorer le système de santé, sauf changer le système (mixité public-privé).

Réponse d‘André Boisclair

20h14: Charest s‘est engagé à réduire l‘attente en 2003, c‘est un échec. Mises sur les groupes de médecine familliale, soins à domicile, prévention. Charest n‘a pas livré.

Jean Charest face à Mario Dumont

20h15: Charest: le problème est celui du personnel. C‘est la faute à l‘ancien gouvernement.

20h16: rappel à l‘ordre du modérateur à Charest.

20h16: Dumont: les médecins sont restreints par le MSSS dans l‘exercice de leur pratique.

20h17: Charest revient sur Dumont et le tiquet modérateur. Les gens doivent savoir ce qu‘il en pense.

20h18: Dumont: chiffres « trafiquées » sur les salles d‘urgence, soins de longue durée négligés, revient sur sa proposition d‘une commission d‘enquête.

20h19: Charest: réinvestissements dans les soins de longue durée. C‘est le temps de poser des gestes.

20h20: Dumont: ce qui était intolérable pour le PLQ lorsqu‘il était dans l‘opposition, l‘est devenu au pouvoir.

Mario Dumont face à André Boisclair

20h21: Dumont: mise de l‘avant des coopératives de santé, attaque la bureaucratie qui se sentirait menacée.

20h22: Boisclair: accès universel, le financement doit demeurer public. Dumont va-t-il maintenir l‘assurance médicaments? Que va-t-il changer?

20h23: Dumont: retour sur une augmentation sous le gouvernement du PQ.

20h23: Boisclair est à l‘attaque. Il tente de mettre Dumont en boite.

20h23: Dumont: pas de médcaments désassurés. Boisclair lié à Trudeau, Chrétien.

20h24: Boisclair: où seront les médecins? Twentative de contredire avec le candidat adéquiste Proulx.

20h25: Dumont: c‘est la faute au gouvernement du PQ.

André Boisclair face à Jean Charest

20h25: Boisclair: attentes dans les urgences, il n‘y a pas d‘amélioration.

20h26: Charest: c‘est la faute au gouvernement du PQ. Médecins à la retraite.

20h27: Boisclair: Charest avait fait des promesses, il n‘a pas livré la marchandise. Sous le gouvernement Charest, des patients reçoivent des soins en Ontario.

20h28: Charest: son gouvernement a réinvesti en santé. Accuse Boisclair de ne pas accepter ses responsabilités en tant qu‘ex-ministre du PQ.

20h29: Boisclair: Québec dernier au Canada en médecine à domicile.

20h30: Charest: PQ a coupé les médicaments gratuits aux aînés.

Pour suivre le débat ce soir

Le débat des chefs 2007 sera diffusé en direct sur les ondes de Radio-Canada, TVA, Télé-Québec, RDI et LCN. Il sera également webdiffusé sur le site de Radio-Canada, de LCN et de Télé-Québec respectivement.

De plus, certains blogueurs/journalistes feront du liveblogging durant le débat. Comme nous n‘avons pas peur de la concurrence, 😉 en voici une liste non exhaustive:

Jouer dur

Fabien Deglise a publié hier dans le Carnet de campagne du Devoir une analyse de contenu des communiqués de presse diffusés par les cinq principaux partis depuis le début de la campagne électorale. L‘objectif de cette analyse:

(…) mesurer la proportion de documents qui présentent un aspect positif (les annonces) et ceux affichant un aspect négatif (les attaques contre les autres partis).

Voir les résultats ici.

Débat 2007: le déroulement

Le Consortium des télédiffuseurs a dévoilé cet après-midi le déroulement détaillé du Débat des chefs qui aura lieu mardi prochain, le 13 mars 2007.

Fait à noter, en plus d‘être diffusé à la télévision, le débat sera diffusé sur le site web des réseaux membres du Consortium, ce qui est une première au Québec à notre connaissance.

Débat des chefs 2007 – Le déroulement précisé par tirage au sort

MONTREAL, le 5 mars /CNW Telbec/ – Le Consortium des télédiffuseurs du Québec et les représentants du Parti libéral du Québec, du Parti québécois et de l‘Action démocratique du Québec ont procédé aujourd‘hui au tirage au sort visant à déterminer l‘ordre des interventions lors du Débat des Chefs du mardi 13 mars 2007.

Conformément au déroulement agréé par les diffuseurs et les partis, le débat durera deux heures en incluant les présentations et les déclarations d‘ouverture et de fermeture.

Le modérateur Jacques Moisan accueillera les chefs qui se présenteront dans l‘ordre suivant : Mario Dumont, André Boisclair et Jean Charest.

La place qu‘ils occuperont sur le plateau a aussi fait l‘objet d‘un tirage : Jean Charest sera à gauche, André Boisclair au centre et Mario Dumont à droite.

Cinq blocs de débats de 20 minutes suivront. Ils seront consacrés à des enjeux importants de la campagne électorale : Santé et mission sociale; Environnement et développement durable; Gestion de l‘Etat et économie; Education, famille et développement humain; Avenir politique du Québec.

Au début de chaque bloc, Jacques Moisan fera un énoncé général sur le thème auquel les chefs répondront à tour de rôle. Ils s‘affronteront ensuite dans trois face-à -face sur la question.

Le modérateur lance le débat (10 »)
Mario Dumont face à André Boisclair (5′)
André Boisclair face à Jean Charest (5′)
Jean Charest face à Mario Dumont (5′)

Le déroulement du Débat des chefs 2007 se définit donc comme suit :

Introduction et présentation des règles par le modérateur (1’45 »)

Déclaration d‘ouverture de Mario Dumont (3’00 »)
Déclaration d‘ouverture d‘André Boisclair (3’00 »)
Déclaration d‘ouverture de Jean Charest (3’00 »)

Bloc 1 : Santé et mission sociale

Enoncé du modérateur (30 »)
Réponse de Jean Charest (1′)
Réponse de Mario Dumont (1′)
Réponse d‘André Boisclair (1′)

Le modérateur lance le débat (10 »)
Jean Charest face à Mario Dumont (5′)
Mario Dumont face à André Boisclair (5′)
André Boisclair face à Jean Charest (5′)

Bloc 2 : Environnement et développement durable

Enoncé du modérateur (30 »)
Réponse d‘André Boisclair (1′)
Réponse de Mario Dumont (1′)
Réponse de Jean Charest (1′)

Le modérateur lance le débat (10 »)
André Boisclair face à Mario Dumont (5′)
Mario Dumont face à Jean Charest (5′)
Jean Charest face à André Boisclair (5′)

Bloc 3 : Gestion de l‘Etat et économie

Enoncé du modérateur (30 »)
Réponse d‘André Boisclair (1′)
Réponse de Jean Charest (1′)
Réponse de Mario Dumont (1′)

Le modérateur lance le débat (10 »)
André Boisclair face à Jean Charest (5′)
Jean Charest face à Mario Dumont (5′)
Mario Dumont face à André Boisclair (5′)

Bloc 4 : Education, famille et développement humain

Enoncé du modérateur (30 »)
Réponse de Mario Dumont (1′)
Réponse d‘André Boisclair (1′)
Réponse de Jean Charest (1′)

Le modérateur lance le débat (10 »)
Mario Dumont face à André Boisclair (5′)
André Boisclair face à Jean Charest (5′)
Jean Charest face à Mario Dumont (5′)

Bloc 5 : Avenir politique du Québec

Enoncé du modérateur (30 »)
Réponse de Mario Dumont (1′)
Réponse d‘André Boisclair (1′)
Réponse de Jean Charest (1′)

Conclusion

Présentation du modérateur (10 »)

Déclaration de fermeture de Jean Charest (3’00 »)
Déclaration de fermeture de Mario Dumont (3’00 »)
Déclaration de fermeture d‘André Boisclair (3’00 »)

Remerciement du modérateur et générique (1’30 »)

Un tirage au sort a également déterminé l‘ordre dans lequel les chefs se présenteront en conférence de presse après le débat. André Boisclair sera le premier, suivi de Jean Charest et Mario Dumont.

Rappelons que le Débat des chefs aura lieu le mardi 13 mars de 20 h à 22 h. Il sera télévisé en direct de la salle Le Parlementaire de l‘Assemblée nationale à Québec sur les ondes de Radio-Canada, TVA, Télé-Québec, RDI, LCN et sur les sites Internet des réseaux membres du Consortium des télédiffuseurs.

Trois fois sur le métier remettez votre ouvrage

Nous en parlions dès le 21 février dernier dans nos candidatures du jour (voir Acadie). Ça a donc pris plus d‘une semaine avant que cette trouvaille fasse son chemin dans les médias traditionnels:

Radio-Canada.ca

Mise à jour le vendredi 2 mars 2007 à 13 h 06

Québec solidaire

Un candidat communiste dans les rangs

Le chef du Parti communiste du Québec (PCQ) défendra les couleurs du parti Québec solidaire dans une circonscription montréalaise.

Le Parti communiste est pourtant un 12 des partis dûment autorisés par le Directeur général des élections.

Sur le site du PCQ, on peut lire: «Le chef du PCQ, André Parizeau, est lui-même candidat pour Québec solidaire, dans la circonscription d‘Acadie, à Montréal. Francis Gagnon-Bergmann, qui est également membre de l‘exécutif national du PCQ, est pour sa part candidat pour Québec solidaire dans la circonscription de Blainville, située plus au nord, dans les Basses Laurentides.»

Le site de Québec solidaire présente M. Parizeau comme un «militant progressiste de longue date», mentionnant sa contribution à la fusion de l‘Union des forces progressistes et d‘Option citoyenne, les ancêtres de Québec solidaire. Toutefois, aucune mention n‘est faite à son appartenance au Parti communiste.

Pour Nika Delauriers, responsable des relations avec les médias de Québec solidaire, cette omission n‘a pas pour but de passer sous silence son appartenance au PCQ. Cela s‘explique simplement, affirme-t-elle, par le fait que le Parti communiste était une des entités de l‘UFP.

Par ailleurs, il n‘y a présentement aucune référence à M. Gagnon-Bergmann dans la circonscription de Blainville, mais Québec solidaire nous a confimé sa candidature.

Du faux inédit

Nous n‘en avons pas cru nos yeux en lisant ce billet de Fabien Deglise dans le Carnet de campagne du Devoir:

Qu‘est-ce qui va faire sortir le vote le 26 mars prochain? À cette question, le coup de sonde envoyé dans la population pour Le Devoir par Léger Marketing entre le 21 et le 24 février dernier livre aujourd‘hui un début de réponse. Ces données n‘ont pas été publiées à ce jour. (nous soulignons)

Ainsi, le vote des électeurs libéraux est motivé en partie par les raisons suivantes:

  • Contre la souveraineté: 24 %
  • Pour le programme du parti: 18 %
  • Pour le candidat dans votre comté: 18 %
  • Pour son bilan des 4 dernières années: 14 %
  • Pour l‘équipe: 10 %
  • Pour le chef: 9 %

(et ainsi de suite pour le PQ et l‘ADQ)

Nous n‘en avons pas cru nos yeux car voyez-vous, ces données sont disponibles sur le site de Léger Marketing depuis lundi dernier (d‘ailleurs, nous proposions un hyperlien vers le fichier pdf de Léger Marketing dès lundi après-midi). Autrement dit, ça fait quatre jours que des milliers d‘internautes ont pu consulter, télécharger ou imprimer les données du sondage à leur guise, incluant les raisons motivant le vote des répondants.

C‘est vrai que ces données ont été peu reprises dans les médias traditionnels et dans les blogues (sauf Le Devoir qui les reprenait partiellement dans son article de lundi), mais de là à dire qu‘elles n‘ont « pas été publiées à ce jour », c‘est peut-être une légère exagération.

Ce qui ne veut pas dire que ce n‘est pas intéressant de les reprendre, par ailleurs.

À mettre à votre agenda: 13 mars 2007

Le Consortium des télédiffuseurs du Québec (Radio-Canada, TVA et Télé-Québec) a confirmé ce soir la tenue du débat des chefs le mardi, 13 mars prochain, à 20h, à l‘Hôtel du Parlement à Québec (on parlait de tenir le débat à la « Salle du Conseil législatif » ou « Salon rouge », mais pas de confirmation là -dessus pour l‘instant). Conformément aux précédents déjà établis, seront invités à participer au débat les chefs des partis représentés à l‘Assemblée nationale, soit M. Jean Charest du Parti libéral du Québec, M. André Boisclair du Parti québécois et M. Mario Dumont de l‘Action démocratique du Québec.

Le Débat des chefs 2007 aura lieu à Québec le mardi 13 mars, à compter de 20 h

MONTREAL, le 27 fév. /CNW Telbec/ – Le Débat des chefs opposant Jean Charest, André Boisclair et Mario Dumont, aura lieu à l‘édifice du Parlement de Québec le mardi 13 mars à 20 h.

Le Consortium des télédiffuseurs du Québec et les représentants des trois principaux partis politiques en lice dans la campagne électorale québécoise se sont en effet entendus sur l‘organisation de ce débat qui sera diffusé en direct sur les réseaux de télévision de Radio-Canada, TVA et Télé-Québec.

Selon les trois partis politiques, il aurait été préférable de tenir le débat le 12 mars. Toutes évaluations faites, les membres du Consortium n‘ont eu d‘autres choix que de maintenir leur offre initiale du 13 mars.

Le Consortium des diffuseurs considère ce débat comme une émission spéciale d‘affaires publiques ayant pour but d‘aider les téléspectateurs à départager les chefs de parti susceptibles de devenir premier ministre ou chef de l‘opposition officielle aux lendemains des élections du 26 mars prochain. C‘est pourquoi, en se basant sur des critères comme la représentation à l‘Assemblée nationale, les résultats électoraux passés et les estimations du vote populaire dans les sondages d‘opinion de la dernière année, le Consortium a déterminé que seuls seraient invités à y participer les chefs des trois principaux partis en présence, soit Jean Charest du Parti libéral du Québec (PLQ), André Boisclair du Parti québécois (PQ) et Mario Dumont de l‘Action démocratique du Québec (ADQ).

De plus amples informations sur les thèmes, l‘animation et l‘organisation du débat seront fournies prochainement.

Renseignements: Denis Pellerin, Porte-parole du Consortium des télédiffuseurs

Le mardi 27 février 2007

Québec Solidaire et le Parti vert exclus du débat des chefs

Presse Canadienne
Montréal

Le débat des chefs des partis provinciaux aura lieu mardi le 13 mars à Québec.

La Société Radio-Canada a rapporté mardi soir que les échanges auraient lieu à 20h00 dans l‘édifice de l‘Assemblée nationale. Le premier ministre sortant et chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Jean Charest, le leader du Parti québécois (PQ), André Boisclair, et le chef de l‘Action démocratique du Québec (ADQ), Mario Dumont, y prendront part.

Le débat sera télédiffusé en direct sur les ondes de Radio-Canada, TVA et Télé-Québec.

Publicités télé

Le Parti québécois a dévoilé ce matin sur son site web sa première publicité télé qui sera diffusée à partir du 1er mars (la Loi électorale ne permet pas la diffusion de publicité à la télévision plus tôt lors d‘une campagne électorale).

Le Parti libéral du Québec et l‘Action démocratique du Québec devraient aussi lancer leur campagne télé prochainement. Nous vous tiendrons au courant.

Reste à voir si Québec solidaire et le Parti vert du Québec lanceront également une campagne de publicité à la télévision.

Voir également l‘article sur le blogue de Dominic Arpin.

MISE À JOUR (1er mars): les publicités du Parti libéral du Québec sont sur la page d‘accueil de son site.