Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Résultats du scrutin à la direction de l’ADQ

Voici les résultats du vote à la direction de l’Action démocratique du Québec selon la Presse canadienne et Radio-Canada. Le vote s’est déroulé du vendredi 16 octobre au dimanche 18 octobre 2009.

1er tour
Candidats Votes (n) Votes (%)
Éric Caire 1 631 41,69
Gilles Taillon 1 571 40,16
Christian Lévesque 710 18,15
Bulletins valides 3 912 100,00
Bulletins rejetés 0 0,00
Bulletins valides 3 912
Vote exercé et taux de participation 3 912 28,64
Électeurs inscrits 13 660

Christian Lévesque étant le candidat ayant terminé au dernier rang, celui-ci est éliminé.

2e tour(1)
Candidats Votes (n) Votes (%)
Gilles Taillon 1 957 50,03
Éric Caire 1 955 49,97
Bulletins valides 3 912 100,00
Bulletins rejetés 0 0,00
Bulletins valides 3 912
Vote exercé et taux de participation 3 912 28,64
Électeurs inscrits 13 660

Gilles Taillon est élu chef de l’Action démocratique du Québec.

Notes:

  1. Selon Le Devoir, Gilles Taillon aurait obtenu 1957 au 2e tour contre 1955 pour Éric Caire. Ça aurait plus de sens que les chiffres de Radio-Canada (1 901 à 1 899) car ça donnerait le même nombre de bulletins valides qu’au 1er tour. Le Devoir rapporte également qu’il y aurait 13 660 électeurs inscrits. ()

Récapitulation: l’opinion publique* sur la chefferie de l’ADQ

Depuis l’annonce par Mario Dumont de son retrait de la vie politique le 8 décembre 2008, nous avons organisé 3 vox pop sur la course à la direction de l’Action démocratique du Québec. En cette dernière journée de votation (les résultats seront dévoilés cet après-midi), nous proposons une petite récapitulation des «sondages» que nous avons réalisés depuis 11 mois.

Comme d’habitude, nous vous rappelons que le vox pop sert uniquement à prendre le pouls des internautes et qu’en raison de la méthodologie employée, les résultats n’ont pas la valeur scientifique d’un véritable sondage réalisé selon les règles de l’art.

1er essai: 12 décembre 2008 au 1er février 2009

Selon vous, qui devrait remplacer Mario Dumont comme chef de l’ADQ?

  • Marie Grégoire (24%, 113 Votes)
  • Quelqu’un d’autre (20%, 96 Votes)
  • Stéphane Gendron (18%, 84 Votes)
  • Éric Caire (16%, 75 Votes)
  • Sébastien Proulx (10%, 47 Votes)
  • Mario Dumont (8%, 36 Votes)
  • Gérard Deltell (4%, 23 Votes)

Nombre de réponses: 474

Ce vox pop fut lancé 4 jours après le retrait de Mario Dumont de la vie politique. En conséquence, il n’y a aucun candidat déclaré comme choix de réponse, seulement les noms les plus mentionnés comme candidats potentiels à l’époque. En fin de compte, seul Éric Caire se lancera dans la course. Fait intéressant, “quelqu’un d’autre” fut le 2e choix le plus populaire.

2e essai: 19 août au 22 septembre 2009

Si vous aviez à voter pour choisir le chef de l’Action démocratique, pour lequel des candidats suivants auriez-vous le plus tendance à voter ?

  • Éric Caire (30%, 72 Votes)
  • Jean-François Plante (29%, 70 Votes)
  • Gilles Taillon (24%, 58 Votes)
  • Christian Lévesque (17%, 38 Votes)

Nombre de réponses: 238

Ce vox pop, qui interroge les gens sur de “vraies” options plutôt que sur des candidats potentiels, aurait dû être le dernier portant sur la course à la direction de l’ADQ, mais la disqualification de Jean-François Plante quelques jours après la période de mise en candidature l’a rendu invalide, surtout que ce dernier était en tête du vox pop lorsqu’il fut disqualifié. Par curiosité, nous avons décidé d’attendre qu’il glisse en 2e place avant de fermer ce vox pop. Ça a pris 1 mois environ; ses appuis continuaient de rentrer en dépit du fait qu’il n’était plus en lice…

3e essai: 27 septembre au 16 octobre 2009

Si vous aviez à voter pour choisir le chef de l’Action démocratique, pour lequel des candidats suivants auriez-vous le plus tendance à voter ?

  • Gilles Taillon (46%, 60 Votes)
  • Christian Lévesque (31%, 40 Votes)
  • Éric Caire (23%, 31 Votes)

Nombre de réponses: 131

Même question que précédemment, mais avec les 3 personnes dont la candidature a été déclarée valide. Théoriquement, tous ceux qui ont voté au 2e vox pop auraient pu le faire au 3e, mais il n’y a aucune certitude qu’ils l’ont fait. Aucun moyen non plus de savoir où se sont logés les partisans de Jeff Plante après sa disqualification. On constate néanmoins qu’Éric Caire, qui a fini premier lorsque Plante figurait dans les choix de réponse, glisse en 3e place. De plus, personne n’atteint la barre de la majorité absolue. Ça aurait été intéressant d’interroger les gens sur les 2e choix, mais il est un peu tard pour y penser…

*Si on définit “opinion publique” par “ceux qui participent aux vox pop de ce site” . 🙂

Le 4e candidat, épisode 9461

C’est à croire qu’il y a une malédiction sur ceux qui qui sont les 4e à songer à présenter leur candidature à la direction de l’Action démocratique du Québec, comme François Bonnardel Paul Daniel Muller Myriam Taschereau Gérard Deltell Jean-François Plante. Comme si ceux qui n’abandonnent pas la course d’eux-mêmes étaient forcés de le faire par une force immanente. 🙂

C’est même rendus que nous avons un tag pour identifier nos articles traitant du 4e candidat, c’est dire…

ADQ: Le mythique 4e candidat ne sera pas un mythe

On a supputé ces derniers jours sur la capacité de Jean-François Plante de réunir toutes les conditions pour participer à la course à la direction de l’Action démocratique du Québec (et nous avons nous-mêmes consacré plusieurs articles sur le mythique 4e candidat). Pari tenu. Il y aura bel et bien 4 candidats en lice le 18 octobre prochain: Éric Caire, Christian Lévesque, Jean-François Plante et Gilles Taillon.

Course à la direction de l’ADQ – Quatre aspirants ont déposé leur bulletin de mise en candidature

    MONTREAL, le 18 août /CNW Telbec/ - Le président d'élection de l'Action
démocratique du Québec, Me Pierre Eloi Talbot, confirme qu'à la fermeture de
la période de mise en candidature, quatre personnes ont manifesté leur intérêt
pour occuper le poste de chef de l'Action démocratique du Québec. Il s'agit de
Christian Lévesque, d'Eric Caire, de Gilles Taillon et de Jean-François
Plante.
    La période de dépôt des mises en candidature, qui a débuté le 28 juillet
dernier, s'est conclue aujourd'hui, à 17h. A présent, aucune nouvelle
candidature ne sera recevable. Pour être déclarés candidats officiels à la
direction de l'ADQ, les prétendants devaient recueillir au moins 1000
signatures de membres en règle, dont 60 dans chacune des douze régions
définies dans la Constitution du parti. De plus, chaque personne devait
déposer une somme de 15 000 $, qui lui sera remboursée à la fin de la course.
    De plus, le président d'élection confirme que les candidatures de
Christian Lévesque et d'Eric Caire respectent l'ensemble des conditions donc,
ces deux candidats sont officiellement dans la course à la chefferie. En ce
qui concerne Gilles Taillon et Jean-François Plante, qui ont tous deux déposé
leur bulletin cet après-midi, la confirmation de leur candidature se fera au
plus tard le 24 août 2009, tel que le prescrit le règlement. "Je m'engage à
confirmer les candidatures avant le premier débat de la course, organisé par
la Commission des jeunes de l'ADQ et qui se tiendra le 23 août prochain, à
10h00, au Centre des congrès de Lévis ", a toutefois précisé Me Talbot.


Renseignements: Sébastien Lépine, Attaché de presse, Action démocratique
du Québec, (418) 806-8423

Le 4e candidat à la chefferie de l’ADQ, épisode 898

Blague à part, il y a eu déjà tellement de personnes qui ont annoncé qu’ils réfléchissent/annoncent/retirent leur candidature à la direction de l’ADQ et tellement de «4e candidats» depuis quelques semaines qu’avant d’ajouter Jean-François Plante (animateur à la webradio Radio XTRM, ex-conseiller municipal à la Ville de Montréal (1999-2005) et candidat désisté (ADQ) lors de l’élection générale de 2007 dans Deux-Montagnes) dans notre liste des candidats officiels à la succession de Mario Dumont, nous préférons attendre qu’il l’annonce lui-même officiellement. Apparemment, ça se fera demain. Poursuivez la lecture de «Le 4e candidat à la chefferie de l’ADQ, épisode 898»→

Le 4e candidat, prise 357

Pour la 1re fois depuis le 9 décembre dernier, le député de Chauveau, Gérard Deltell (ADQ), n’a pas opposé de démenti final et sans appel lorsqu’on lui a demandé s’il était intéressé à succéder à Mario Dumont, ce qui fait dire à la presse parlementaire qu’un 4e candidat pourrait être de la course à la direction de l’ADQ: Paul Daniel Muller Myriam Taschereau Jean-François Plante Gérard Deltell. Poursuivez la lecture de «Le 4e candidat, prise 357»→

ADQ: Myriam Taschereau hors course?

Selon Rue Frontenac, Myriam Taschereau, qui réfléchit depuis 2 semaines à la possibilité de briguer la direction de l’Action démocratique du Québec, aurait décidé de passer son tour.

La décision finale de Mme Taschereau serait rendue publique durant le conseil général de l’ADQ qui aura lieu le week-end prochain. Poursuivez la lecture de «ADQ: Myriam Taschereau hors course?»→

Ils seront 4

Un nouvel épisode dans la saga Myriam Taschereau: cette dernière a démissionné de son poste au cabinet du premier ministre Stephen Harper, ce qui tend à indiquer qu’elle sera bel et bien candidate à la direction de l’Action démocratique du Québec. Il n’y a pas encore d’annonce officielle par contre. Poursuivez la lecture de «Ils seront 4»→

Chefferie de l’ADQ: une 4e candidate?

Nous nous sommes peut-être avancés un peu trop la semaine dernière en présumant que ce serait une course à 3 pour succéder à Mario Dumont: selon Le Soleil, Mme Myriam Taschereau, candidate défaite (CON) lors des élections fédérales de 2008 dans la circonscription de Québec, maintenant responsable des communications régionales au Québec au sein du cabinet de Stephen Harper, réfléchirait présentement à la possibilité de se lancer dans la course à la direction de l’Action démocratique du Québec.

Par ailleurs, on a la confirmation dans le même article que les pièces du puzzle se mettent tranquillement en place pour devancer la date du scrutin à octobre 2009, contrairement à ce qui était prévu initialement (février 2010), ce qui va nous forcer pour une 3e fois à revoir le libellé de nos catégories et tags pour que ceux-ci reflètent la vraie date du scrutin. À moins que nous attendions le lendemain du scrutin pour ce faire, histoire d’éviter de retravailler pour rien 🙂 Poursuivez la lecture de «Chefferie de l’ADQ: une 4e candidate?»→

ADQ: PDM ne sera pas de la course

Son nom circulait comme aspirant-candidat depuis plusieurs semaines, mais en fin de compte, selon Le Soleil, Paul Daniel Muller, consultant en affaires publiques, ex-président de la commission politique de l’ADQ et ex-président de l’Institut économique de Montréal, ne sera pas candidat à la direction de l’Action démocratique du Québec, faute d’avoir pu trouver un organisateur de campagne «issu de l’ADQ». De même, il ne sera pas candidat adéquiste lors de la prochaine élection partielle dans Marguerite-Bourgeoys.

M. Muller faisait partie de la courte liste des candidats pressentis, c’est-à-dire ceux qui, sans avoir annoncé officiellement leur candidature, ne s’étaient pas non plus retirés de la course. Donc, à moins qu’une candidature de dernière minute n’apparaisse dans le décor, la course à la direction de l’ADQ sera fort probablement une lutte à 3 entre Éric Caire, Christian Lévesque et Gilles Taillon.

Gilles Taillon se lance officiellement

Au risque de nous répéter, lorsqu’on étire inutilement la sauce en réflexions consultatives, ralliements préliminaires et autres annonces préparatoires à l’annonce officielle, peu de gens prêtent attention lorsque le no 2 d’un parti politique confirme son intention de succéder au no 1. Le lancement officiel de sa campagne a néanmoins été l’occasion de plaider pour ce qui pourrait être un changement majeur au déroulement de la course à la direction de l’Action démocratique du Québec:

[…] Alors que des adéquistes veulent devancer à l’automne l’élection du chef prévue en février 2010, Gilles Taillon s’est dit «très à l’aise» avec cette proposition. Selon lui, «une course courte, ça donne un chef plus rapidement, ça permet de faire les choses plus vite, on gagne trois, quatre mois. Pourquoi pas?» a-t-il lancé. […]

François Bonnardel passe son tour

Le député de Shefford, François Bonnardel (ADQ), ne sera pas candidat à la succession de Mario Dumont, rapportait LCN ce matin.

Est-ce à dire que l’annonce de la candidature de Gilles Taillon est imminente? David Chrétien affirmait justement sur son blogue en fin de semaine que «mardi sera une journée importante»… Poursuivez la lecture de «François Bonnardel passe son tour»→

Gilles Taillon, candidat à la chefferie de l’ADQ?

Grosse nouvelle ce soir dans Cyberpresse: l’ex-député de Chauveau, Gilles Taillon (ADQ), envisagerait de se porter candidat à la direction de l’Action démocratique du Québec. Cette nouvelle est d’autant plus surprenante lorsqu’on se souvient qu’il y a à peine 6 mois, dans ce qui avait l’allure d’un retrait déguisé de la vie politique (son épouse, domiciliée dans la région, éprouvait des problèmes de santé à l’époque) M. Taillon avait abandonné le comté de Chauveau, un château-fort adéquiste, pour se porter candidat dans l’Outaouais. Le député de Shefford, François Bonnardel (ADQ), qui est un des principaux candidats pressentis, pourrait être de ceux qui se rallieraient à la candidature de M. Taillon.

On peut également apprendre que l’avocat Marc-André Gravel, qui avait été membre du comité chargé d’élaborer les règles de la course à la chefferie, aurait été approché par des militants pour de lancer dans la course. Il aurait décliné l’invitation. Poursuivez la lecture de «Gilles Taillon, candidat à la chefferie de l’ADQ?»→

ADQ: Christian Lévesque sera candidat

L’ex-député de Lévis, Christian Lévesque (ADQ), a annoncé officiellement qu’il annoncera officiellement (ou quelque chose du genre) sa candidature à la chefferie de l’Action démocratique du Québec «après le conseil général de l’ADQ, les 30 et 31 mai». C’est ce qu’on pouvait apprendre ce matin dans cet article de La Presse qui porte principalement sur les relations qu’entretient M. Lévesque avec l’ex-directeur général du Parti québécois, Raymond Bréard, mais ceux qui suivent les blogues de la mouvance adéquiste seront probablement déjà au courant. Poursuivez la lecture de «ADQ: Christian Lévesque sera candidat»→

ADQ: Éric Caire se lance dans la course

Et un candidat, un!

 

 

 

 

ADQ: Richard Merlini se retire

Le Devoir rapporte ce matin que l’ex-député de Chambly, Richard Merlini (ADQ), qui avait envisagé la possibilité de présenter sa candidature dans la course à la direction de l’Action démocratique du Québec, se désistera en raison du processus de votation qui sera employé lors du scrutin (le vote téléphonique).

 

 

[…] Le processus ne fait pas l’unanimité. L’ancien député adéquiste de Chambly Richard Merlini s’est dit surpris de ce choix, car c’est celui qui, au PQ, a conduit André Boisclair à la tête. Il craint que la course ne devienne un «concours de popularité». M. Merlini, qui a songé à présenter sa candidature, a dit y renoncer hier, entre autres en raison du mode de scrutin. Il a rencontré tous les candidats putatifs, y compris Stéphane Gendron. «Je crois qu’il a de quoi contribuer à l’ADQ», a-t-il dit.
[…]

Le portail Canoe ajoute qu’un des trois autres candidats pressentis, l’ex-député de Lévis Christian Lévesque (ADQ), pourrait annoncer sa candidature après l’adoption officielle du règlement électoral qui surviendra lors du prochain conseil général de l’ADQ à la fin de mai.

 

 

 

Chefferie de l’ADQ: dévoilement des règles

Il va falloir s’habituer à l’expression «course à la direction de l’ADQ 2010» (et non par 2009 comme nous l’écrivons depuis décembre dernier) car ce n’est pas avant février 2010 que les membres de l’Action démocratique du Québec choisiront leur prochain chef. La chef intérimaire de L’ADQ et députée de Lotbinière, Sylvie Roy, et le président du parti, Mario Charpentier, ont dévoilé cet après-midi le règlement encadrant le choix du prochain chef du parti, lequel sera entériné lors du prochain conseil général de l’ADQ. Le texte du règlement proprement dit n’est pas encore disponible en ligne, mais voici les grandes lignes dévoilées dans le communiqué:

Procédure de votation

  • Date du scrutin, «au début de février 2010».
  • Élection au suffrage universel des membres.
  • Selon La Presse, les membres voteront par téléphone, «comme dans l’émission Star Académie».
  • Date limite d’adhésion pour avoir le droit de vote: 25 janvier 2010.
  • Majorité absolue requise pour être déclaré élu.
  • Méthode de votation: vote préférentiel (le votant classe les candidats selon son ordre de préférence: 1er choix, 2e choix, etc. Si un candidat n’obtient pas la majorité absolue au 1er tour, le dernier candidat est éliminé et ses bulletins sont rediscribués en fonction des «2e choix», et ainsi de suite).

Conditions de mise en candidature

  • Appuis requis pour devenir candidat: 1 000 membres, dont au moins 60 dans chacune des 12 régions administratives créées au sein du parti.
  • Dépôt: 15 000 $.
  • Date limite pour le dépôt du bulletin de mise en candidature: 22 septembre 2009.

A l’attention du directeur de l’information:

Action démocratique du Québec – Le prochain chef de l’ADQ sera choisi au début de février 2010

    QUEBEC, le 23 mars /CNW Telbec/ - La chef intérimaire de l'ADQ, Mme
Sylvie Roy, et le président du parti, M. Mario Charpentier, ont dévoilé le
règlement encadrant le choix du prochain chef de l'Action démocratique du
Québec. L'ensemble des membres seront appelés à se prononcer et le prochain
chef sera choisi au début de février 2010.

    Un vote universel des membres

    La chef adéquiste a indiqué que l'exécutif national, à la suite des
recommandations du comité responsable de l'élaboration des règles, a convenu
de l'importance de permettre au plus grand nombre de membres possible de se
prononcer sur le choix du prochain chef. "Les valeurs démocratiques ont
toujours été à la base même du projet adéquiste et c'est pourquoi nous
procéderons par un vote direct des membres. A la suite de la décision de
l'exécutif national, nous évaluons actuellement les modalités techniques pour
permettre au plus grand nombre de membres de voter."

    Conditions entourant les mises en candidatures

    Mario Charpentier a fait la nomenclature des conditions que les candidats
devront respecter pour participer à la course. "Les candidats auront jusqu'au
22 septembre 2009 pour déposer leur bulletin de candidature. Ce bulletin devra
être signé par 1 000 membres dont au moins 60 dans chacune des 12 régions
administratives prévues à la Constitution du parti. Les candidats devront
aussi procéder à un dépôt de 15 000 $."

    Conditions entourant l'élection du prochain chef

    "Pour avoir le droit de vote, une personne devra être membre au plus tard
le 25 janvier 2010. Le processus d'élection prévoit que le prochain chef sera
choisi par une majorité absolue d'adéquistes. Le chef sera élu au scrutin
préférentiel. Les membres devront donc indiquer, par ordre de préférence, le
candidat qu'ils veulent voir devenir chef. Si, au terme du premier tour, aucun
candidat n'obtient une majorité absolue, celui qui aura reçu le moins de votes
sera exclu de la course et ses bulletins seront redistribués en fonction des
seconds choix faits par les membres. Ce processus se répétera jusqu'à
l'obtention d'une majorité absolue", a expliqué le président de l'ADQ.

    Enfin, Mario Charpentier a indiqué que les règles dévoilées aujourd'hui
ainsi que le choix du président d'élection seront officialisés lors du
prochain conseil général de l'ADQ par un vote des délégués présents.
Renseignements: Alex Poulin, Attaché de presse, Action démocratique du
Québec, (418) 999-7348

Chefferie de l’ADQ: le règlement d’élection aujourd’hui?

Le Journal de Québec publiait hier un article sur la réunion du comité exécutif de l’Action démocratique du Québec, portant sur le règlement d’élection applicable à la prochaine course à la direction de l’ADQ, qui avait lieu hier. Le règlement d’élection n’a pas encore été rendu public (il le sera possiblement aujourd’hui), mais voici ce qui ressort pour l’instant selon le JdeQ:

Par ailleurs, le blogue Montréalais d’origine fait état de rumeurs à l’effet que le scrutin aurait lieu à l’hiver 2010 et qu’un dépôt de 10 000 $ serait exigé des candidats. De plus, le député de La Peltrie, Éric Caire (ADQ), annoncerait sa candidature «d’ici la fin de la semaine». Poursuivez la lecture de «Chefferie de l’ADQ: le règlement d’élection aujourd’hui?»→

Richard Merlini candidat?

L’ex-député de Chambly, Richard Merlini (ADQ), est devenu un blogueur relativement prolifique depuis son retrait forcé de la politique active à la suite de sa défaite lors de la dernière élection générale. Près d’une quarantaine d’interventions ont été faites sur son blogue 20 mois plus tard depuis son ouverture à la fin de décembre 2008, dont plusieurs sur le dossier de la Caisse de dépôt qui fait couler tant d’encre ces jours-ci. Avec la nouvelle qui a été diffusée par la Presse canadienne cet après-midi, nous apprenant qu’il songerait à se lancer dans la course à la succession de Mario Dumont, on comprend que ce n’était peut-être pas si désintéressé…

Pendant ce temps-là, le député de La Peltrie, Éric Caire (ADQ), qui est un des candidats pressentis les plus en vue parmi ceux dont le nom a circulé, a laissé entendre qu’il pourrait passer son tour, dépendant des règles électorales qui pourraient être adoptées dans le cadre de la course à la direction.

On a hâte d’en prendre connaissance, de ces fameux règlements électoraux dont tous semblent s’inquiéter.

Sondage Léger Marketing de février 2009

(dernière mise à jour le 4 mars 2009, après publication du rapport d’analyse de Léger Marketing (format pdf))

Le premier sondage post-élection 2008 de Léger Marketing vient d’être publié ce matin dans Le Journal de Québec et sur LCN. En plus du contexte politique et économique, ce sondage traite aussi de la présente course à la direction à l’ADQ. Après répartition proportionnelle des 15% d’indécis, les intentions de vote seraient les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent la variation par rapport à la dernière élection générale):

  • LIB: 40% (-2)
  • PQ: 40% (+5)
  • ADQ: 9% (-7)
  • QS: 5% (+1)
  • VRT: 5% (+3)
  • Autres: 1% (=)

Intentions de vote au Québec (Léger Marketing) février 2009

Avant répartition des indécis, les intentions de vote sont les suivantes: LIB 34%, PQ 34%, ADQ 8%, QS 4%, VRT 4% et autres 1%.

Voici les quelques autres statistiques qui ont été rendues publiques jusqu’à maintenant:

  • Vote francophone: PQ 50%, LIB 28%, ADQ 11%, QS 5%, VRT 4%, autres 1%.
  • Vote non-francophone: LIB 81%, PQ 7%, VRT 6%, QS 3%, ADQ 2%, autres 1%.
  • Course à la direction de l’ADQ: 25% des répondants croient que Stéphane Gendron «ferait le meilleur chef du parti de l’Action démocratique du Québec», 15% optent pour Éric Caire et 8% préfèrent François Bonnardel. Par contre, 18% préfèreraient un autre candidat et 34% des répondants préfèrent ne pas répondre (ce qui est énorme).
  • Course à la direction de l’ADQ (parmi les adéquistes): Par contre, parmi les répondants qui appuient l’ADQ, Éric Caire arrive au premier rang avec 36% d’appuis, suivi de Stéphane Gendron à 24% et de François Bonnardel à 7%. 16% favoriseraient un autre candidat et 18% préfèrent ne pas répondre.

Le sondage web a été réalisé le 26 février 2009 auprès de 1 079 répondants. La marge d’erreur est de 3,0%, 19 fois sur 20. Les données finales ont été pondérées selon le sexe et l’âge de façon à être représentatives de la population selon les dernières données de Statistique Canada.

Page 1 sur 212