liens du 2008-03-29

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Un nouveau chef au Parti vert

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Un seul mot: in-cro-ya-ble! d‘après la Presse canadienne, Guy Rainville a obtenu 268 votes (54,4%) contre 225 (45,6%) pour le chef sortant (et candidat lors de la prochaine élection partielle dans Bourget), Scott McKay.

Pour plus d‘infos sur le nouveau chef du Parti vert, allez ici.

Guy Rainville élu nouveau chef du Parti vert du Québec

Trois-Rivières, le 29 mars – Guy Rainville a été élu nouveau chef du Parti vert du Québec suite au dévoilement des résultats de la course à la chefferie lors du congrès national qui se tient présentement à Trois-Rivières.

Guy Rainville est né à Chibougamau en 1963 et a vécu à Montréal jusqu‘à sa majorité. Il est père de trois jeunes adultes et travaille présentement à titre de consultant en géothermie.

Préoccupé par la pauvreté vécue par les enfants à Montréal, il a fondé en 2004 le projet; « Germe La Vie », dont le but est d‘éliminer la faim des élèves pendant les heures de classe.

En septembre 2004, il joint le Parti vert du Québec où il a participé activement à la croissance de l‘instance régionale de Montréal. En mai 2006, il a été élu conseiller à l‘Exécutif national du parti, puis vice-président en octobre dernier.

Suite à son élection, M. Rainville a déclaré : « Le Parti vert du Québec est un parti du peuple pour le peuple. Nous allons démontrer au cours des prochains mois qu‘il est beaucoup plus qu‘un parti strictement environnemental, qu‘il est un parti complet et crédible ayant des positions économiques, sociales, démocratiques et culturelles inspirantes. J‘aborde mon nouveau rôle avec un enthousiasme renouvelé par la qualité et la vitalité des débats auxquels j‘assiste pendant ce congrès. »

«Division chez les Verts du Québec?» – Le Devoir

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Le Devoir publiait dans son édition d‘aujourd‘hui cette analyse de Fabien Deglise (accès réservé aux abonnés) sur la course à la direction qui fait présentement rage au Parti vert du Québec. À en croire l‘article, il n‘y aurait pas vraiment de débat idéologique entre Scott McKay et Guy Rainville, ni même sur la progression du parti ces dernières années, simplement une divergence sur le style de leadership qui devrait idéalement être exercé à la tête du parti.

Et oui, nous sommes toujours perplexes. Continuer la lecture de «Division chez les Verts du Québec?» — Le Devoir

Une course à la chefferie au Parti vert

Les tiers partis nous étonneront toujours!

Scott McKay a été élu chef du Parti vert du Québec il y a moins de 2 ans. Sous son règne, les Verts ont fait une percée sans précédent sur la scène politique québécoise, bénéficiant d‘une couverture médiatique exceptionnelle pour un parti qui n‘a aucun député à l‘Assemblée nationale et obtenant un résultat honorable (plus de 5%) lors de certaines élections partielles. Lors de la dernière campagne électorale, ils ont présenté des candidats dans plus d‘une centaine de circonscriptions (une première), obtenu près de 4% des voix (une autre première) et réussi le tour de force de terminer 2e dans certaines circonscriptions. Depuis, ils font systématiquement entre 5 et 10% dans les sondages. Bref, on parle de résultats honorables pour une mouvance politique qui n‘a pas des racines très profondes dans le paysage politique québécois, dans un système politique qui n‘est pas des plus ouverts aux petits partis et qui, à l‘échelle internationale, ne parvient pas toujours à faire son entrée dans les Parlements (et encore, nous ne parlons pas de participation à des coalitions gouvernementales, encore moins de l‘élection d‘un chef écologiste comme premier ministre).

Faut croire que ce n‘était pas suffisant puisque lors du prochain congrès du Parti vert du Québec en mars prochain, un 2e candidat, Guy Rainville, affrontera Scott McKay pour l‘obtention du poste de chef du parti. Tout ça pendant que M. McKay risque d‘être en pleine campagne électorale puisqu‘il sera candidat lors de l‘élection partielle prévue pour le printemps prochain dans Bourget.

Nous sommes perplexes!