Géographie: Matane

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

La circonscription(1)

Aperçu historique

La circonscription électorale de Matane fut créée en 1890.

De 1867 à 1890, le territoire qui constitue aujourd’hui la circonscription électorale de Matane était inclus dans la circonscription de Rimouski.

En 2012, la circonscription électorale de Matane fut fusionnée avec celle de Matapédia pour former la circonscription de Matane-Matapédia.

Origines de la désignation(2)

Ce toponyme est issu du nom de la seigneurie de Matane, située dans cette circonscription, concédée en 1672 à Mathieu Damours de Chauffours (1618-1695), dont le nom, employé par Samuel de Champlain dès 1603 pour désigner la rivière du même nom, proviendrait du micmac «mictan», qui signifie «vivier de castors».

Carte électorale de 2001

Description

En vertu de la «Liste des circonscriptions électorales avec leur nom et leur délimitation» (2001 GOQ 2, 8181a), publiée dans la Gazette officielle du Québec le 18 décembre 2001, la circonscription électorale de Matane est décrite comme suit:

«La circonscription de Matane comprend les municipalités suivantes : Baie-des-Sables (M), Cap-Chat (V), Grosses-Roches (M), La Martre (M), Les Méchins (M), Marsoui (VL), Matane (V), Mont-Saint-Pierre (VL), Rivière-à-Claude (M), Saint-Adelme (P), Sainte-Anne-des-Monts (V), Sainte-Félicité (M), Saint-Jean-de-Cherbourg (P), Saint-Léandre (P), Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine (M), Saint-Maxime-du-Mont-Louis (M), Sainte-Paule (M), Saint-René-de-Matane (M) et Saint-Ulric (M).

Elle comprend aussi le village de Cap-Seize et les territoires non organisés de Coulée-des-Adolphe, de Mont-Albert et de Rivière-Bonjour.»

Matane
Circonscription électorale de Matane, carte électorale de 2001 (source: Commission de la représentation électorale)

Situation géographique

La circonscription électorale de Matane est située dans la partie ouest de la région administrative de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Elle est entourée des circonscriptions de Matapédia et de Bonaventure au sud, de Gaspé à l’est, ainsi que du fleuve Saint-Laurent au nord et à l’ouest.

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Région administrative de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, carte électorale de 2001 (source: Commission de la représentation électorale)

Carte électorale de 1992

Description

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

En vertu de la «Liste des circonscriptions électorales avec leur nom et leur délimitation» (1992 GOQ 2, 4373), publiée dans la Gazette officielle du Québec le 12 juin 1992, la circonscription électorale de Matane est décrite comme suit:

«La circonscription de Matane comprend les municipalités suivantes: Baie-des-Sables sd, Cap-Chat v, Capucins sd, Grand-Métis sd, Grosses-Roches sd, La Martre sd, Les Boules sd, Les Méchins sd, Marsoui vl, Matane v, Métis-sur-Mer vl, Padoue sd, Petit-Matane sd, Rivière-à-Claude sd, Saint-Adelme p, Sainte-Anne-des-Monts v, Saint-Damase p, Sainte-Félicité p, Sainte-Félicité vl, Saint-Jean-de-Cherbourg p, Saint-Jérôme-de-Matane p, Saint-Léandre p, Saint-Luc p, Saint-Noël vl, Saint-Octave-de-Métis p, Sainte-Paule sd, Saint-René-de-Matane sd, Saint-Ulric vl, Saint-Ulric-de-Matane p et Tourelle sd.

Elle comprend aussi les territoires non organisés de Coulée-des-Adolphe, de Mont-Albert et de Rivière-Bonjour.»

Matane
Circonscription électorale de Matane, carte électorale de 1992 (source: Commission de la représentation électorale)

Situation géographique

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Région administrative de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, carte électorale de 1992 (source: Commission de la représentation électorale)

Carte électorale de 1988

Description

En vertu de la «Liste des circonscriptions électorales avec leur nom et leur délimitation» (1988 GOQ 2, 3055), publiée dans la Gazette officielle du Québec le 20 mai 1988, la circonscription électorale de Matane est décrite comme suit:

«71. MATANE

La circonscription électorale de Matane comprend le territoire délimité comme suit:

partant d’un point situé sur la ligne médiane du ruisseau du Petit Cap, à son embouchure dans le fleuve Saint-Laurent; de là, successivement, les lignes suivantes: dans la seigneurie de Mont-Louis, une ligne droite jusqu’au sommet de l’angle ouest du lot 52a-2 du cadastre de la municipalité de Saint-Maxime-du-Mont-Louis la ligne ouest des lots 52a-2, 53-3, 54-3 et 55-2 dudit cadastre; la ligne de division entre la seigneurie de Mont-Louis et le canton de Duchesnay; la ligne est des cantons de Boisbuisson et Deslandes; les lignes nord, est et sud-est du cantor de Walbank; la ligne sud-est des cantons de Deville, Baldwin, Clarke, Gravier et Catalogne; la ligne sud-ouest du canton de Catalogne; les lignes sud-est et sud-ouest du canton de Lagrange; la ligne sud-ouest du canton de Cuoq; les lignes nord-est et nord-ouest du canton de Langis; les lignes sud et sud-ouest du canton de Matane jusqu’à son intersection avec la ligne sud-est du cadastre de la paroisse de Notre-Dame-de-L’Assomption-de-MacNider; la ligne sud-est des lots 745 et 755 du même cadastre; la ligne sud-ouest du lot 745 du même cadastre; partie de la ligne séparative des rangs V et VI du canton de MacNider; partie des lignes nord-est et nord-ouest du canton de Cabot; dans ce canton, la ligne nord-est du lot 4a du rang VIII; la ligne sud-est du rang VIII; la ligne nord-est du lot 7 du rang IX; la ligne sud-est du rang IX; la ligne nord-est du lot 16 du rang X; la ligne sud-est des lots 16, 17 et 18 du rang X; partie de la ligne nord-est du lot 26 du rang Nord-Est du Chemin-Kempt et la ligne sud-est dudit lot; la ligne sud-est du lot 26 du rang Sud-Ouest du Chemin-Kempt et la ligne sud-ouest des lots 26 en rétrogradant jusqu’au lot 1 inclusivement du même rang; dans ce cadastre de la paroisse de Saint-Octave-de-Métis, partie de la ligne sud-est du lot 551 et la ligne sud-ouest des lots 551 et 550; dans le cadastre de la paroisse de Sainte-Angèle-de-Mérici, la ligne sud-est du lot 6 du rang II du canton de Cabot et la ligne sud-ouest des lots 6 à 1 du même rang; une ligne brisée séparant le cadastre de la paroisse de Saint-Octave-de-Métis du cadastre de la paroisse de Sainte-Angèle-de-Mérici jusqu’à la ligne médiane de la rivière Mitis; la ligne médiane de ladite rivière en descendant son cours et en contournant par la droite les îles les plus rapprochées de la rive gauche et par la gauche les îles les plus rapprochées de la rive droite jusqu’à sa rencontre avec le côté nord de l’emprise du chemin de fer de la Compagnie des chemins de Fer Nationaux du Canada traversant les lots 3, 4 et 5 du rang Nord-Est-Rivière-Métis du cadastre de la paroisse de Saint-Octave-de-Métis; le côté nord de ladite emprise de chemin de fer en allant vers l’est et une ligne brisée délimitant le périmètre de la révision cadastrale de la partie de la paroisse de Saint-Octave-de-Métis comprise dans les limites de la municipalité du village de Price, le dernier tronçon de cette ligne étant prolongé jusqu’à la ligne médiane de la rivière Mitis; la ligne médiane de ladite rivière en descendant son cours jusqu’à son embouchure dans le fleuve Saint-Laurent; une ligne droite dans le fleuve Saint-Laurent parallèle à la direction générale des lignes latérales des lots du rang I de la seigneurie de Mitis (cadastre de la paroisse de Saint-Octave-de-Métis) en allant vers le nord-ouest jusqu’à la ligne médiane du fleuve; la ligne médiane du fleuve en descendant son cours jusqu’à une autre ligne droite parallèle à la direction générale des lignes latérales de lots et débutant en un point situé sur la ligne médiane du ruisseau du Petit Cap à son embouchure dans le fleuve Saint-Laurent; enfin, ledit prolongement jusqu’au point de départ.

Cette circonscription comprend les municipalités suivantes: les villes de Cap-Chat, Matane et Sainte-Anne-des-Monts; les villages de Marsoui, Métis-sur-Mer, Sainte-Félicité et Saint-Ulric; les municipalités des paroisses de Saint-Adelme, Sainte-Félicité, Saint-Jean-de-Cherbourg, Saint-Jérôme-de-Matane, Saint-Léandre, Saint-Luc, Saint-Octave-de-Métis et Saint-Ulric-de-Matane; les municipalités de Baie-des-Sables, Capucins, Grand-Métis, Grosses-Roches, La Martre, Les Boules, Les Méchins, Padoue, Petit-Matane, Rivière-à-Claude, Sainte-Paule, Saint-René-de-Matane et Tourelle. Elle comprend aussi la localité de Cap-Seize située en territoire non organisé.»

Notes:

  1. Pour alléger le texte, nous employons ici le terme «circonscription électorale», même s’il n’a pas toujours été employé dans la législation électorale et qu’il constitue, dans certains contextes, un anachronisme. ()
  2. Les informations contenues dans la rubrique «Origines de la désignation» proviennent de plusieurs sources dont les principales sont: les rapports de la Commission de la représentation électorale, le site Web de la Commission de toponymie, le Dictionnaire biographique du Canada en ligne ainsi que l’ouvrage «La toponymie électorale au fil de l’histoire de la carte électorale du Québec», publié par le Directeur général des élections. ()