[Google]

Catégories

Liens

Congrès de fondation de QS 2006

Du 3 au 5 février 2006 aura lieu le congrès de fondation unissant l‘Union des forces progressistes (UFP) et Option citoyenne (OC), deux organisations politiques occupant la gauche de l‘échiquier politique au québec.

Union des forces progressistes

UFPLes origines de l‘UFP remontent à l‘élection partielle du 9 avril 2001 dans la circonscription électorale de Mercier, où les principaux partis politiques de gauche du Québec, le Parti communiste du Québec (COM), le Parti de la démocratie socialiste (PDS), le Parti vert du Québec (VRT) et le Rassemblement pour l‘alternative progressiste (RAP) ont présenté un candidat commun en la personne de M. Paul Cliche, qui est présentement le porte-parole (ou chef) provisoire de l‘UFP. Ce dernier a remporté pas moins de 24% des voix.

À la suite de cette élection, le Parti communiste du Québec , le Parti de la démocratie socialiste et le Rassemblement pour l‘alternative progressiste, ainsi que des individus et organismes oeuvrant dans le milieu communautaire (le Parti vert du Québec ayant décidé entretemps de faire cavalier seul), ont se sont unis sous la bannière de l‘UFP lors d‘un congrès de fondation tenu à Montréal les 15 et 16 août 2002.

Option citoyenne

OC Option citoyenne est un mouvement politique fondé en mai 2004 à l‘instigation de Mme Françoise David, ex-présidente de la Fédération des femmes du Québec. Ce mouvement vise la mise en place d‘une alternative politique de gauche, féministe, écologiste et altermondialiste. C‘est ainsi que des pourparlers ont été entrepris avec l‘Union des forces progressistes et le Parti vert du Québec au cours de 2004 en vue d‘en arriver à la création d‘un nouveau parti politique.

Congrès de fusion

QS Dans ce contexte, l‘UFP et OC ont décidé, lors de leurs congrès respectifs tenus en octobre 2004, de former un parti politique fédéré qui unifierait la gauche québécoise (le Parti vert du Québec ayant à nouveau décidé de faire cavalier seul). Il sera fondé officiellement du 3 au 5 février 2006. Le nouveau parti politique portera le nom de « Québec solidaire », nom qui fut choisi par les délégués parmi quatre choix:

  • Québec solidaire
  • Union citoyenne
  • Union citoyenne du Québec
  • Union des forces citoyennes

Liens

La fonction commentaires est désactivée pour cet article.