[Google]

Catégories

Liens

Hochelaga-Maisonneuve

Carole Poirier

Carole Poirier (PQ), députée d'Hochelaga-Maisonneuve (source: Assemblée nationale)

Députée sortante: Carole Poirier (PQ) (en poste sans interruption depuis l’élection générale du 8 décembre 2008).

 

 

 

 

La circonscription

Aperçu historique

La circonscription électorale d’Hochelaga-Maisonneuve fut créée en 1912 à partir d’une partie de la circonscription d’Hochelaga. De 1912 à 1989, elle fut connue sous le nom de «Maisonneuve».

Origines de la désignation

La première partie de ce toponyme fait référence à l’ancienne ville de Hochelaga, située dans cette circonscription, fondée en 1863 et annexée à la Ville de Montréal en 1883, dont le nom évoque la bourgade amérindienne d’Hochelaga, qui signifie «chaussée de castor», visitée par Jacques Cartier sur l’île de Montréal en 1535. La deuxième partie fait référence à l’ancienne ville de Maisonneuve, située dans cette circonscription, fondée en 1883 et annexée à la Ville de Montréal en 1918, dont le nom honore la mémoire de Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve (1612-1676), officier de l’armée française, fondateur de Ville-Marie (aujourd’hui Montréal) en 1642 et premier gouverneur de Montréal (1642-1669)).

Profil d’Hochelaga-Maisonneuve

Population électorale(1)

Date Type de scrutin Électeurs (n)
2012 Élection générale 40 907
2008 Élection générale 41 210
2007 Élection générale 40 272
2003 Élection générale 39 843
1998 Élection générale 31 855
1995 Référendum 31 881
1994 Élection générale 31 087
1992 Référendum 32 848
1989 Élection générale 34 349

Le nombre d’électeurs inscrits dans la circonscription électorale d’Hochelaga-Maisonneuve lors de la prochaine élection générale n’est pas encore connu, compte tenu de l’existence d’une liste électorale permanente qui permet des ajouts dans les jours précédant le scrutin.

Informations supplémentaires

Dossier socio-économique de la circonscription d’Hochelaga-Maisonneuve (format pdf; produit par le Directeur général des élections du Québec).

Notes:

  1. Source: Directeur général des élections du Québec. ()

La fonction commentaires est désactivée pour cet article.