[Google]

Catégories

Liens

Élection générale de 1871

2e élection générale: 16 juin-14 juillet 1871

  • Dissolution de la législature précédente: 27 mai 1871.
  • Émission des brefs d’élection(1): 29 mai 1871.
  • Fin de la période de mise en candidature: 16 juin-14 juillet 1871.
  • Scrutin: 16 juin-14 juillet 1871(2).
  • Ouverture de la législature: 7 novembre 1871.

Résultats par circonscription électorale


Résultats pour l’ensemble des circonscriptions(3)

Partis politiques Votes Candidats Élus
(N) (%BV)(4) (%EI)(5)
Parti conservateur 34 829
(86 869)
57,79
(67,7)
20,2 68 46
Parti libéral 24 401
(40 350)
40,49
(31,5)
14,1 39 19
Indépendants 1 036
(1 036)
1,72
(0,8)
0,6 3 0
Total       110 65
Bulletins valides 60 266
(128 255)
100,00      
Bulletins rejetés(6) 0 0,00      
Vote exercé et taux de participation 60 266   34,96    
Électeurs inscrits 172 369        
Élus sans opposition(7) (CON 21; LIB 6) 27

1871 votes1871 sièges1871 taux de participation1871 électeurs inscrits

Source: Le Greffier de la couronne en chancellerie (1871). Rapport du Greffier de la couronne en chancellerie sur les Élections générales de 1871. Québec: L’Assemblée législative.

Notes:

  1. Aujourd’hui: «prise du décret d’élection». ()
  2. Lors des élections générales de 1867 et 1871, le choix de la journée du vote était à la discrétion de l’officier-rapporteur (directeur du scrutin), pourvu qu’il soit tenu et les résultats transmis au «greffier de la couronne en chancellerie» avant la date du «retour des brefs d’élection» prévue dans le décret déclenchant la campagne électorale. De plus, le scrutin dans une circonscription pouvait se dérouler sur 2 jours. ()
  3. Les résultats pour chaque parti politique sont comptabilisés dans les circonscriptions où un scrutin a eu lieu. Les résultats entre parenthèses sont ceux incluant l’ensemble des circonscriptions, en tenant pour acquis que l’ensemble des électeurs d’une circonscription a voté pour un candidat élu sans opposition. Les sections «Bulletins valides» et «Bulletins rejetés» n’incluent que les résultats des circonscriptions où il y a eu un scrutin. Le tableau a été compilé à partir de l’identification partisane de chaque candidat présentée sur le site Internet de l’Assemblée nationale du Québec. ()
  4. Pourcentage des bulletins valides. Obtenu selon la formule suivante: Nombre de votes / Nombre de bulletin valides x 100. Cette statistique est celle qui est employée le plus souvent lors des élections québécoises, notamment par le Directeur général des élections. ()
  5. Pourcentage des électeurs inscrits. Obtenu selon la formule suivante: Nombre de votes / Nombre d’électeurs inscrits x 100. ()
  6. Lors des élections de 1867 et 1871, les électeurs enregistraient leur choix dans un «registre du scrutin» ouvert à quiconque voulait le consulter; le vote n’était donc pas secret. Dès lors, il n’y avait pas de «bulletins» rejetés. ()
  7. Circonscriptions de Beauce, de Brome, de Chicoutimi et Saguenay, de Dorchester, de Gaspé, de Kamouraska, de Laprairie, de L’Assomption, de Laval, de Mégantic, de Montcalm, de Montmorency, de Montréal Ouest, de Napierville, de Nicolet, de Portneuf, de Québec Centre, de Québec Est, de Québec Ouest, de Richmond et Wolfe, de St. Hyacinthe, de St. Jean, de Sherbrooke (Ville de), de Stanstead, de Témiscouata, de Terrebonne et de Verchères. ()

La fonction commentaires est désactivée pour cet article.