[Google]

Catégories

Liens

Élection générale de 1966

28e élection générale: 5 juin 1966

  • Dissolution de la législature précédente: 18 avril 1966.
  • Émission des brefs d’élection(1): 18 avril 1966.
  • Fin de la période de mise en candidature: 22 mai 1966.
  • Scrutin: 5 juin 1966.
  • Ouverture de la législature: 1er décembre 1966.

Résultats par circonscription électorale


Résultats pour l’ensemble des circonscriptions

Partis politiques(2) Votes Candidats Élus
(N) (%BV)(3) (%EI)(4)
Parti libéral du Québec 1 101 960 47,40 34,2 108 50
Union nationale 946 403 40,71 29,4 108 56
Rassemblement pour l’indépendance nationale 129 045 5,55 4,0 73 0
Ralliement national 74 670 3,21 2,3 90 0
Indépendants et sans désignation(5) 72 751 3,13 2,3 39 2
Total       418 108
Bulletins valides 2 324 829 98,07      
Bulletins rejetés 45 681 1,93      
Vote exercé et taux de participation 2 370 510   73,56    
Électeurs inscrits(6) 3 222 302      
Élus sans opposition 0

1966 votes1966 sièges1966 taux de participation1966 électeurs inscrits

Source: Le Président général des élections (1967). Rapport du président général des élections: Résultats officiels: Élections générales 5 juin 1966  Élections partielles 27e législature. Québec: L’Imprimeur de la Reine Roch Lefebvre.

Notes:

  1. Aujourd’hui: «prise du décret d’élection». ()
  2. En vertu de la «Loi électorale de Québec» (S.Q., 1963, sess. 1 (11-12 Eliz. II), c.13), sanctionnée le 10 juillet 1963, c’est lors de cette élection générale que pour la première fois, l’appartenance politique des candidats figurait sur les bulletins de vote. ()
  3. Pourcentage des bulletins valides. Obtenu selon la formule suivante: Nombre de votes / Nombre de bulletin valides x 100. Cette statistique est celle qui est employée le plus souvent lors des élections québécoises, notamment par le Directeur général des élections. ()
  4. Pourcentage des électeurs inscrits. Obtenu selon la formule suivante: Nombre de votes / Nombre d’électeurs inscrits x 100. ()
  5. Incluant «Conservateurs», «Droit vital personnel», «Parti communiste du Québec», «Parti de la démocratisation économique» et «Parti socialiste du Québec». ()
  6. C’est lors de cette élection générale que les jeunes âgés de 18 à 20 ans votèrent pour la première fois, l’âge minimal pour voter ayant été abaissé de 21 à 18 ans dans la «Loi électorale de Québec» (S.Q., 1963, sess. 1 (11-12 Eliz. II), c.13), sanctionnée le 10 juillet 1963. ()

La fonction commentaires est désactivée pour cet article.