Le Québec politique du 21 au 27 octobre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 21 octobre 1882: Élection partielle dans Deux-Montagnes, remportée par Benjamin Beauchamp (CON).
  • 21 octobre 1974: Le chef du Parti présidentiel, Yvon Dupuis, annonce sa démission et son retrait de la vie politique. Il sera remplacé par Yvon Brochu.
  • 21 octobre 1985: Le Parti pour le Commonwealth du Canada (Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 21 octobre 1998: Prorogation de la 2e session du 35e Parlement du Québec.
  • 21 octobre 2008: Le député d’Abitibi-Ouest, ex-ministre et ex-chef du deuxième groupe d’opposition, François Gendron (PQ), est élu président de l’Assemblée nationale.
  • 22 octobre 1822: Élection partielle dans Québec, remportée par Michel Clouet (CAN).
  • 22 octobre 1886: Le député d’Iberville, Alexis-Louis Demers (LIB), décède en fonction.
  • 22 octobre 1888: Le conseiller législatif de Lauzon, Louis-Philippe Pelletier (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 22 octobre 1895: Élection partielle dans Montréal division No. 6, remportée par James John Edmund Guerin (LIB).
  • 22 octobre 1923: Élections partielles dans Abitibi, Brome, Richmond et Yamaska, remportées par Hector Authier (LIB), Carlton James Oliver (LIB), Stanislas Edmond Desmarais (LIB) et David Laperrière (LIB).
  • 22 octobre 1965: Ouverture de la 5e session du 27e Parlement du Québec. Cette session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 22 octobre 2008: Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Russell Copeman (LIB), démissionne comme député.
  • 23 octobre 1843: Élection partielle dans Chambly, remportée par Louis Lacoste (PAT).
  • 23 octobre 1849: Le député de Mégantic, Dominick Daly (TOR), démissionne comme député à la suite de sa nomination au sein d’une commission chargée d’enquêter sur les concessions des forêts New et Waltham, en Angleterre.
  • 23 octobre 1852: Narcisse-Fortunat Belleau (BLE) et Charles Wilson (CON) sont nommés au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 23 octobre 1889: Élection partielle dans Joliette, remportée par Louis Basinet (LIB).
  • 23 octobre 1968: Le conseiller législatif de Rougemont et ministre de l’Éducation, Jean-Guy Cardinal (UN), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection partielle dans la circonscription de Bagot.
  • 23 octobre 1985: Dissolution du 32e Parlement du Québec et émission des brefs de la 33e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 2 décembre 1985.
  • 23 octobre 2008: Le député de Champlain, Pierre Michel Auger (ADQ), et le député d’Iberville, André Riedl (ADQ), quittent le groupe parlementaire de l’Action démocratique du Québec pour joindre celui du Parti libéral du Québec.
  • 24 octobre 1833: Élection partielle dans Saguenay, remportée par François-Xavier Tessier (PAT).
  • 24 octobre 1901: Élection partielle dans Lévis, remportée sans opposition par Jean-Cléophas Blouin (LIB).
  • 24 octobre 1922: Ouverture de la 4e session du 15e Parlement du Québec.
  • 24 octobre 1928: Élections partielles dans Québec-Est et Montréal–Sainte-Marie, remportées par Oscar Drouin (LIB) et Camillien Houde (CON), chef de l’Opposition officielle.
  • 24 octobre 1969: Le député de Laval, Jean-Noël Lavoie (LIB), démissionne comme député.
  • 24 octobre 1976: À l’issue d’un congrès à la direction, le député d’Outremont, Jérôme Choquette (PNP), est élu chef du Parti national populaire.
  • 24 octobre 1980: Ouverture de la 5e session du 31e Parlement du Québec. La session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 24 octobre 1982: À l’issue d’un congrès à la direction, Jean-Marc Béliveau est élu chef de l’Union nationale.
  • 24 octobre 1994: Élection spéciale dans Saint-Jean, après que les deux premiers candidats aient terminé à égalité à l’issue du recomptage judiciaire du scrutin tenu lors de l’élection générale du 12 septembre 1994. Roger Paquin (PQ) est élu.
  • 24 octobre 2001: Dévoilement du rapport final du comité spécial du Parti libéral du Québec «sur l’avenir politique et constitutionnel de la société québécoise» présidé par le député de Chapleau, Benoît Pelletier (LIB), et intitulé «Un projet pour le Québec — Affirmation autonomie et leadership».
  • 25 octobre 1833: Le député d’Orléans, François Quirouet (BUR), démissionne comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 25 octobre 1864: Élection législative dans la division des Laurentides, remportée par David Edward Price (CON).
  • 25 octobre 1869: Le député de Brome et trésorier de la province, Christopher Dunkin (CON), démissionne comme ministre.
  • 25 octobre 1869: Le député de Sherbrooke, Joseph Gibb Robertson (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme trésorier de la province dans le gouvernement Chauveau.
  • 25 octobre 1883: Le député de Lévis, Étienne-Théodore Pâquet (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme shérif du district de Québec.
  • 25 octobre 1939: 21e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 25 octobre 1971: L’Union nationale change de nom et devient le parti «Unité-Québec».
  • 25 octobre 1994: John Rowat Pozer (UN), conseiller législatif de Lorimier de 1958 à 1968, décède à l’âge de 83 ans. Il est le dernier à décéder parmi les membres du Conseil législatif qui étaient en fonction au moment de son abolition le 31 décembre 1968.
  • 26 octobre 1831: Le député de Lac des Deux Montagnes, Jacques Labrie (PAT), démissionne comme député.
  • 26 octobre 1843: Élection partielle dans le comté de Montréal, remportée par André Jobin (PAT).
  • 26 octobre 1830: Retour des brefs d’élection de la 14e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti patriote et Patriotes modérés: 62 sièges;
    • Parti bureaucrate: 10 sièges;
    • Indépendants et affiliation inconnue: 12 sièges.
  • 26 octobre 1874: Élection partielle dans Pontiac, remportée sans opposition par Levi Ruggles Church (CON), procureur général dans le gouvernement Boucher de Boucherville.
  • 26 octobre 1908: Élection partielle dans Rouville, remportée par J.-Edmond Robert (LIB).
  • 26 octobre 1968: Le Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN), alors dirigé par Pierre Bourgault, se dissous. Bourgault invite ses membres à adhérer au Parti québécois fondé deux semaines plus tôt.
  • 26 octobre 1992: Référendum sur la modification de la Constitution canadienne (Entente de Charlottetown). À la question «Acceptez-vous que la Constitution du Canada soit renouvelée sur la base de l’entente conclue le 28 août 1992 ?», les résultats sont les suivants:
    • Oui: 43,32 %;
    • Non: 56,68 %.
  • 27 octobre 1835: Ouverture de la 2e session du 15e Parlement du Bas-Canada.
  • 27 octobre 1851: Le député de la cité de Montréal, co-premier ministre de la province du Canada et procureur général du Bas-Canada, Louis-Hippolyte La Fontaine (PAT), démissionne comme co-premier ministre, mettant ainsi fin au ministère La Fontaine-Baldwin.
  • 27 octobre 1856: Élection partielle dans la cité de Québec, remportée par George-Honoré Simard (BLE).
  • 27 octobre 1856: Élection législative dans la division De Salaberry, remportée par Louis Renaud (CON).
  • 27 octobre 1890: Le conseiller législatif de Lauzon, Louis-Napoléon Larochelle (CON), décède en fonction.
  • 27 octobre 1967: Le conseiller législatif de Lauzon, Gérald Martineau (UN), est démis de son siège au Conseil législatif après avoir été reconnu coupable de fraude.
  • 27 octobre 1995: Entre 40 000 et 100 000 Anglo-canadiens viennent manifester à Montréal pour inciter les Québécois à voter NON au référendum.

Le Québec politique du 5 au 11 août

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 5 août 1864: Le conseiller législatif de la division de Stadacona, Charles-François-Xavier Baby (CON), décède en fonction.
  • 5 août 1874: Le conseiller législatif de Shawinigan et orateur du Conseil législatif, John Jones Ross (CON), démissionne comme orateur (et donc comme ministre) à la suite du «scandale des Tanneries».
  • 5 août 1882: Le député de Beauce, Jean Blanchet (Beauce) (CON), et le député de Laval, Louis-Onésime Loranger (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme secrétaire et registraire de la Province dans le gouvernement Mousseau et juge respectivement.
  • 5 août 1897: Richard Turner (LIB) est nommé conseiller législatif du Golfe.
  • 5 août 1940: Le député de Montréal–Sainte-Marie et maire de Montréal, Camillien Houde (ind.), est arrêté en raison de son opposition à l’enregistrement obligatoire. Il sera emprisonné jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
  • 5 août 2005: L’ex-député de Gouin et ex-ministre, André Boisclair (PQ), devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 6 août 1804: Retour des brefs d’élection de la 4e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti canadien: 29 sièges;
    • Parti bureaucrate: 19 sièges;
    • Indépendants: 1 siège;
    • Vacants: 1 siège.
  • 6 août 1858: Formation du ministère Cartier-Macdonald dans la Province du Canada, dirigé par le député de Verchères et inspecteur général, George-Étienne Cartier (BLE), et le député de Kingston et maître général des postes, John Alexander Macdonald (L-CON). Par le fait même, le député de Sherbrooke et inspecteur général, Alexander Tilloch Galt (L-CON), démissionne comme député afin d’avaliser sa nomination lors d’une élection partielle.
  • 6 août 1965: Sanction de la «Loi modifiant la Loi de la division territoriale» (S.Q., 1965 (13-14 Eliz. II), c.10), qui concrétise la première refonte majeure des circonscriptions électorales depuis 1853. Le nombre de circonscriptions électorales passe de 95 à 108.
  • 6 août 1965: Prorogation de la 4e session du 27e Parlement du Québec.
  • 6 août 1965: Le député de Chicoutimi, Antonio Talbot (UN), démissionne comme député.
  • 7 août 1812: Élection partielle dans Québec, remportée par James McCallum (BUR).
  • 7 août 1812: Le conseiller légilatif Jacques-Nicolas Perrault (CAN) décède en fonction.
  • 7 août 1855: Élection partielle dans Québec, remportée par François Évanturel (BLE).
  • 7 août 1865: Formation du ministère Belleau-Macdonald dans la province du Canada, dirigé par le conseiller législatif et Receveur général, Narcisse-Fortunat Belleau (BLE), et le député de Kingston et procureur général du Haut-Canada, John Alexander Macdonald (L-CON).
  • 7 août 1911: Le député de Sherbrooke et orateur de l’Assemblée législative du Québec, Pantaléon Pelletier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme agent général du Québec à Londres.
  • 8 août 1832: Élection partielle dans Richelieu, remportée par Clément-Charles Sabrevois de Bleury (PAT).
  • 8 août 1842: Élection partielle dans Leinster, remportée par Jacob De Witt (PAT).
  • 8 août 1865: Ouverture de la 4e session du 8e Parlement de la province du Canada.
  • 8 août 1867: Émission des brefs d’élection de la 1re élection générale à l’Assemblée législative du Québec. Après que le scrutin ait été complété à la fin de septembre, les résultats sont les suivants:
    • Parti conservateur (Pierre-Joseph-Olivier Chauveau): 51 sièges;
    • Parti libéral (Antoine-Aimé Dorion): 12 sièges;
    • Indépendants: 1 siège.
    • 1 siège est demeuré vacant.
  • 8 août 1944: 22e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 8 août 1979: Le député de Maisonneuve et ministre d’État à la Réforme électorale et parlementaire, Robert Burns (PQ), démissionne comme ministre et député.
  • 9 août 1826: Le député de Trois-Rivières, Étienne Ranvoyzé (PAT), décède en fonction.
  • 9 août 1961: Le député de Jacques-Cartier et ministre d’État, Charles-Aimé Kirkland (LIB), décède en fonction.
  • 9 août 1917: Le député d’Ottawa, Ferdinand-Ambroise Gendron (LIB), décède en fonction.
  • 9 août 1906: Le député de Montréal division No. 5, Christopher Benfield Carter (ind.), décède en fonction.
  • 9 août 1989: Émission des brefs de la 34e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 25 septembre 1989.
  • 9 août 1935: Le député de Témiscamingue, Joseph-Édouard Piché (LIB), démissionne comme député. Le député de Bagot, Joseph-Émery Phaneuf (LIB), décède en fonction le même jour.
  • 9 août 2010: Le député de Saint-Laurent, ministre de la Sécurité publique et leader parlementaire du gouvernement, Jacques Dupuis (LIB), démissionne comme député et ministre.
  • 10 août 1850: Prorogation de la 3e session du 3e Parlement de la Province du Canada.
  • 10 août 1854: Retour des brefs d’élection de la 5e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 10 août 1864: Le député de Jacques Cartier, François-Zéphirin Tassé (BLE), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme inspecteur des prisons.
  • 10 août 1980: Le Parti Communiste Ouvrier (Section Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 10 août 1982: Le député d’Argenteuil, Claude Ryan (LIB), démissionne comme chef du Parti libéral du Québec et chef de l’Opposition officielle. Le député de Bonaventure, Gérard D. Lévesque (LIB), est nommé chef intérimaire.
  • 10 août 1983: Le Parti alternatif du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 11 août 1803: Prorogation de la 4e session du 3e Parlement du Bas-Canada.
  • 11 août 1814: Le conseiller législatif et conseiller exécutif Paul-Roch de Saint-Ours (BUR) décède en fonction.
  • 11 août 1854: Sanction royale d’un projet de loi du Parlement britannique qui donne au Parlement de la province du Canada le pouvoir de modifier la constitution de son Conseil législatif.
  • 11 août 1926: Le député de Témiscouata, Jules Langlais (CON), décède en fonction.
  • 11 août 1972: Le député de Rouyn-Noranda, Camil Samson (ind.), le député de Mégantic, Bernard Dumont (ind.), et le député d’Abitibi-Ouest, Aurèle Audet (ind.), réintègrent le groupe parlementaire du Ralliement créditiste.
  • 11 août 1989: Le Parti 51 obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 11 août 1992: Le député de Westmount, Richard Holden (ind.), joint le groupe parlementaire du Parti québécois après avoir quitte les rangs du Parti égalité un an plus tôt.
  • 11 août 2010: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Charest (LIB).

Le Québec politique un 19 mars

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 19 mars 2009: Discours sur le budget.
  • 19 mars 1992: Ouverture de la 2e session du 34e Parlement du Québec.
  • 19 mars 1988: L’ex-député et ex-ministre Jacques Parizeau (PQ) est élu, sans opposition, chef du Parti Québécois. Il promet que le Parti fera la promotion de la souveraineté «avant, pendant et après les élections».
  • 19 mars 1975: Le député de Taillon, Guy Leduc (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député indépendant.
  • 19 mars 1972: Le député de Rouyn-Noranda et ex-chef du Ralliement créditiste, Camil Samson (ind.), se fait plébisciter comme chef d’un nouveau groupe parlementaire créditiste à l’Assemblée nationale. Le groupe, composé du député d’Abitibi-Ouest, Aurèle Audet (CS), et du député de Mégantic, Bernard Dumont (CS), demandera à être reconnu sous l’étiquette du «Ralliement créditiste du Québec enregistré» le 21 mars, ce qui lui sera refusé.
  • 19 mars 1921: Prorogation de la 2e session du 15e Parlement du Québec.
  • 19 mars 1908: Discours sur le budget.
  • 19 mars 1877: Élection partielle dans Kamouraska, remportée par Joseph Dupont (LIB).
  • 19 mars 1879: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Joly de Lotbinière.
  • 19 mars 1833: La Chambre d’assemblée du Bas-Canada adopte des résolutions dénonçant l’ex-député de Gaspé, Robert Christie (BUR), qui, après cinq expulsions de la Chambre d’assemblée entre 1827 et 1832, a proposé de détacher du Bas-Canada le district de Gaspé afin de le rattacher au Nouveau-Brunswick.
  • 19 mars 1827: Le conseiller législatif et conseiller exécutif Olivier Perrault (BUR) décède en fonction.
  • 19 mars 1819: Élection partielle dans Saint-Maurice, remportée par Pierre Bureau (CAN).
  • 19 mars 1810: Les trois propriétaires du journal «Le Canadien», soit le député de Québec (Basse-Ville), Pierre-Stanislas Bédard (CAN), le député de Dorchester et de Leinster, Jean-Thomas Taschereau (CAN), et François Blanchet, sont arrêtés par le gouverneur britannique James Craig pour «pratiques séditieuses» dans la foulée de la fermeture du journal le 17 mars.

François Gendron président

Avec les événements des dernières 36 heures, le résultat laissait peu de doute.

François Gendron (PQ) est le premier député de l‘opposition à occuper la présidence de la législature depuis Arthur Turcotte (CON-I), député de Trois-Rivières de 1876 à 1881 et de 1884 à 1890), qui avait accédé à la fonction en 1878. Il est aussi le premier député abitibien à occuper ce poste depuis Lucien Cliche (LIB), député d‘Abitibi-Est de 1960 à 1970, qui fut président de la Chambre de 1960 à 1962.

Le PI en Abitibi

L‘hebdomadaire L‘Écho abitibien publiait avant-hier dans son site Web un article portant sur l‘implantation du Parti indépendantiste en Abitibi-Témiscamingue. Ce qui est intéressant dans cet article, en ce qui nous concerne, est le fait que Grégory Vézeau, coordonnateur du Parti indépendantiste en Abitibi-Témiscamingue, envisagerait de se présenter dans Abitibi-Ouest lors de la prochaine élection générale.

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Carte électorale: les circonscriptions hors-normes

Il y avait, en date du 26 mars dernier, 17 circonscriptions* dont la population électorale (en d‘autres termes, le nombre d‘électeurs) excédait de +/- 25% la moyenne québécoise. Or, la Loi électorale prévoit que lors des refontes de la carte électorale, aucune circonscription ne peut déroger de la règle du 25%. Oui, il y a des exceptions, mais pourquoi les répéter alors que nous avons déjà expliqué tout cela dans cet article.

*18 si on inclut la circonscription des Îles-de-la-Madeleine.

Écarts positifs par rapport à la moyenne québécoise, 2007
Écarts négatifs par rapport à la moyenne québécoise, 2007

Si on situe ces circonscriptions sur une carte géographique, ça donne ceci (cliquez pour agrandir):

Carte des circonscriptions hors-normes, 2007

Vous aurez probablement remarqué vous aussi que les circonscriptions des 2 chefs des partis d‘opposition, Charlevoix (Pauline Marois) et Rivière-du-Loup (Mario Dumont), sont en-deça de la limite de 25% et que leurs frontières devront impérativement être révisées.

N.B.: Ces graphiques ont été réalisés sur la base de la population électorale des 125 circonscriptions lors de l‘élection générale du 26 mars dernier. Il n‘est pas impossible qu‘entre-temps, d‘autres circonscriptions aient excédé la limite de +/- 25%.

Candidatures: 27 février 2007

À la suite de l’annonce des dernières candidatures de Québec solidaire cet après-midi, il ne reste que 2 candidatures sur 125 à dévoiler pour cette formation politique. Quant à l’Action démocratique du Québec, l’identité de son dernier candidat dans Gaspé a également été dévoilée aujourd’hui.

Candidatures officielles:

  • Abitibi-Est (QS): Mme France-Claude Goyette (27 février 2007);
  • Abitibi-Ouest (QS): Mme Caroline Sigouin (27 février 2007);
  • Argenteuil (QS): M. Guy Dufresne (27 février 2007);
  • Arthabaska (LIB): M. Claude Bachand, député d’Arthabaska (2003-____) (27 février 2007);
  • Beauharnois (QS): M. Normand Perry (27 février 2007);
  • Bertrand (QS): Mme Jocelyne Lavoie (27 février 2007);
  • Blainville (QS): M. Francis Gagnon Bergmann (27 février 2007);
  • Bonaventure (QS): Mme Hélène Morin (24 février 2007);
  • Borduas (QS): Mme Julie Raby (27 février 2007);
  • Bourassa-Sauvé (QS): Mme Marie-Noëlle Doucet-Paquin (27 février 2007);
  • Brome-Missisquoi (QS): Mme Lorraine Lasnier (27 février 2007);
  • Chambly (LIB): M. Marc Tanguay (27 février 2007);
  • Champlain (QS): M. Alex Noël (27 février 2007);
  • Charlesbourg (LIB): M. Éric R. Mercier, député de Charlesbourg (2003-____) (27 février 2007);
  • Châteauguay (QS): Mme Véronique Pronovost (27 février 2007);
  • Chomedey (QS): Mme Francine Bellerose (27 février 2007);
  • Crémazie (LIB): Mme Michèle Lamquin-Éthier, députée de Bourassa (1997-2003) et de Crémazie (2003-____) (27 février 2007);
  • Fabre (QS): M. Jean-François Croteau (27 février 2007);
  • Gaspé (ADQ): M. Bruno Cloutier (27 février 2007);
  • Gaspé (QS): Mme Annie Chouinard (27 février 2007);
  • Groulx (LIB): M. Pierre Descôteaux, député de Groulx (2003-____) (27 février 2007);
  • Groulx (QS): M. Adam Veilleux (27 février 2007);
  • Huntingdon (QS): M. Marc Pronovost (27 février 2007);
  • Iberville (QS): Mme Danielle Desmarais (27 février 2007);
  • Jacques-Cartier (PQ): Mme Sophia Caporicci (27 février 2007);
  • Kamouraska-Témiscouata (QS): Mme Céline Tremblay (27 février 2007);
  • Labelle (QS): M. Luc Boisjoli (27 février 2007);
  • Lac-Saint-Jean (QS): M. Denis Plamondon (27 février 2007);
  • La Pinière (PQ): Mme Saloua Hassoun (27 février 2007);
  • La Pinière (QS): M. Jean-Claude Bernheim (27 février 2007);
  • Laporte (QS): Mme Michèle St-Denis (27 février 2007);
  • La Prairie (QS): M. Antoine Phirun Pich (27 février 2007);
  • Laval-des-Rapides (QS): Mme Nicole Caron (27 février 2007);
  • Laviolette (QS): Mme Pierrette Doucet (27 février 2007);
  • Marguerite-D’Youville (QS): M. Daniel Michelin (27 février 2007);
  • Marie-Victorin (LIB): M. Nic Leblanc, ex-député fédéral de Longueuil (1984-1997) (CON/BQ) (27 février 2007);
  • Matane (QS): Mme Brigitte Michaud (27 février 2007);
  • Matapédia (QS): M. Dominic Fortin (27 février 2007);
  • Mégantic-Compton (QS): M. Ludovick Nadeau (27 février 2007);
  • Mille-Îles (QS): Mme Nicole Bellerose (27 février 2007);
  • Mirabel (QS): M. Jocelyn Parent (27 février 2007);
  • Mont-Royal (LIB): M. Pierre Arcand (27 février 2007);
  • Nelligan (PQ): Mme Dorothée Morin (27 février 2007);
  • Notre-Dame-de-Grâce (QS): M. David Mandel (27 février 2007);
  • Prévost (QS): Mme Mylène Jaccoud (27 février 2007);
  • René-Lévesque (QS): Mme Mylène Lapierre (27 février 2007);
  • Richmond (QS): Mme Danielle Maire (27 février 2007);
  • Robert-Baldwin (PQ): M. Alexandre Pagé-Chassé (27 février 2007);
  • Rousseau (QS): M. Dominic Néron (27 février 2007);
  • Saint-Hyacinthe (QS): M. Richard Gingras (27 février 2007);
  • Saint-Jean (PQ): M. Dave Turcotte (27 février 2007);
  • Saint-Jean (QS): M. Guillaume Tremblay (27 février 2007);
  • Saint-Laurent (QS): M. Alain Pérusse (27 février 2007);
  • Saint-Maurice (QS): Mme Marianne Mathis (27 février 2007);
  • Soulanges (QS): Mme Marielle Rodrigue (27 février 2007);
  • Terrebonne (QS): M. Jean Baril (27 février 2007);
  • Trois-Rivières (QS): M. André Lemay (27 février 2007);
  • Ungava (QS): M. Gilbert Hamel (27 février 2007);
  • Vachon (QS): M. Richard St-Onge (27 février 2007);
  • Vaudreuil (QS): Mme Micheline Déry (27 février 2007);
  • Verchères (QS): Mme Michelle Hudon-David (27 février 2007);
  • Verdun (QS): M. David Fennario (27 février 2007);
  • Vimont (QS): M. Mickael Labrie (27 février 2007).

Candidatures: 22 février 2007

Candidatures officielles:

  • Abitibi-Ouest (ADQ): M. Éric Mathieu (22 février 2007);
  • Argenteuil (LIB): M. David Whissell, député d‘Argenteuil (1998-____) (22 février 2007);
  • Chambly (QS): M. Alain Dubois (22 février 2007);
  • Chapleau (QS): Mme Jennifer Jean-Brice Vales (21 février 2007);
  • Châteauguay (LIB): M. Jean-Marc Fournier, député de Châteauguay (1994-____) et ministre de l‘Éducation, du Loisir et du Sport (22 février 2007);
  • Chauveau (PQ): M. Robert Miller (élu contre M. Félix Grenier le 21 février 2007);
  • Chicoutimi (QS): Mme Colette Fournier (22 février 2007);
  • Chomedey (VRT): M. Jean Martin (22 février 2007);
  • Dubuc (ADQ): M. Robert Émond (22 février 2007);
  • Dubuc (QS): Mme Marie-Francine Bienvenue (22 février 2007);
  • Fabre (VRT): M. Julien Boisseau (22 février 2007);
  • Gatineau (QS): Mme Carmen Boucher (21 février 2007);
  • Hochelaga-Maisonneuve (PQ): Mme Louise Harel, députée d‘Hochelaga-Maisonneuve (1989-____), de Maisonneuve (1981-1989) et ex-ministre (22 février 2007);
  • Huntingdon (PQ): M. Éric Pigeon (22 février 2007);
  • Jean-Lesage (ind.): M. José Breton, candidat défait (ind.) lors de l‘élection générale de 1998 dans Shefford (22 février 2007, gracieuseté de Mathieu G.);
  • Jeanne-Mance–Viger (PQ): M. Kamal El Batal (22 février 2007);
  • Jean-Talon (LIB): M. Philippe Couillard, député de Mont-Royal (2003-____) et ministre de la Santé et des Services sociaux (22 février 2007);
  • Jean-Talon (QS): Mme Monique Voisine (22 février 2007);
  • Jonquière (QS): M. Sylvain Bergeron (20 février 2007);
  • Lac-Saint-Jean (LIB): M. Yves Bolduc (22 février 2007);
  • Laporte (LIB): Mme Nicole Ménard (22 février 2007);
  • Louis-Hébert (QS): Mme Catherine Lebossé (22 février 2007);
  • Marquette (PQ): M. Daniel Hurteau (22 février 2007);
  • Mille-Îles (VRT): M. Christian Lajoie, candidat défait lors de l‘élection générale de 2003 dans Mille-Îles (ind. (BP)) et lors de l‘élection partielle de 2004 dans Gouin (VRT) (22 février 2007);
  • Orford (PQ): M. Michel Breton (élu à 54% contre 46% pour M. Étienne Vézina (175 votants) le 21 février 2007);
  • Outremont (ADQ): M. Pierre Harvey, médecin (21 février 2007);
  • Papineau (LIB): M. Norman MacMillan, député de Papineau (1989-____) et Whip en chef du gouvernement (22 février 2007);
  • Papineau (QS): Mme Marie-Élaine Rouleau (21 février 2007);
  • Pontiac (PQ): M. Patrick Robert-Meunier (22 février 2007);
  • Pontiac (QS): Mme Jessica Squires (21 février 2007);
  • Rimouski (QS): Mme Guylaine Bélanger (21 février 2007);
  • Roberval (ADQ): M. Mario Michel Jomphe (22 février 2007);
  • Rousseau (PQ): M. François Legault, député de Rousseau (1998-____) et ex-ministre (22 février 2007);
  • Terrebonne (LIB): Mme Chantal Leblanc (22 février 2007);
  • Viau (PQ): Mme Naima Mimoune (22 février 2007);
  • Vimont (VRT): Mme Catherine Ouellet-Cummings (22 février 2007).

Candidats « en réflexion »:

Retour sur les dernières investitures libérales

Voici les dernières informations à jours sur les investitures du Parti libéral du Québec:

  • Abitibi-Ouest (21 janvier 2007): M. Jean-Louis Carignan a été désigné candidat libéral lors d‘une assemblée de mise en candidature où il était le seul candidat. Maintenant retraité, M. Carignan a occupé diverses fonctions administratives dans le réseau scolaire, notamment celle de directeur général de la Commission scolaire Harricana.
  • Huntingdon (21 janvier 2007): nous avons la confirmation officielle que le député d‘Huntingdon, M. André Chenail (LIB), sera à nouveau candidat en 2007.
  • Laval-des-Rapides (25 janvier 2007): le député de Laval-des-Rapides, M. Alain Paquet (LIB), a été désigné candidat sans opposant. M. Paquet est député depuis 2003.

Investitures libérales: quelques résultats

Voici les résultats de 5 des 6 assemblées de mise en candidature que le Parti libéral du Québec a organisé ces derniers jours:

  • Abitibi-Ouest (21 janvier 2007): résultats à venir;
  • Huntingdon (21 janvier 2007): pas de confirmation pour l‘instant (ni sur le site du PLQ, ni ailleurs), mais étant donné que le député d‘Huntingdon, André Chenail (LIB), était le seul candidat en lice, on peut présumer que c‘est chose faite. M. Chenail siège à l‘Assemblée nationale depuis 1989;
  • La Pinière (18 janvier 2007): la députée de La Pinière, Mme Fatima Houda-Pepin (LIB), portera à nouveau les couleurs du Parti libéral lors de la prochaine campagne électorale. Mme Houda-Pepin est députée depuis 1994;
  • Pontiac (21 janvier 2007): la candidature de la députée de Pontiac, Mme Charlotte L‘Écuyer (LIB), en vue de l‘élection générale de 2007 a été confirmée lors d‘une assemblée de mise en candidature où elle était la seule candidate. Mme L‘Écuyer est députée depuis 2003
  • Saint-Maurice (21 janvier 2007): Mme France Beaulieu, conseillère municipale à la Ville de Shawinigan depuis 2001, a été désignée par acclamation candidate libérale dans Saint-Maurice. Elle a également occupé les postes de conseillère municipale (1991-1993) et de mairesse (1997-2001) de Saint-Georges-de-Champlain. Sa nomination comme candidate a par ailleurs soulevé dans les médias régionaux un débat sur le cumul des postes d‘élu municipal et de candidat à une élection générale.
  • Taillon (22 janvier 2007): Mme Anne Pâquet a été désignée en tant que candidate libérale dans Taillon en vue de la prochaine élection générale. Mme Pâquet est intervenante sociale auprès des jeunes.

Nouvelles investitures: ça pleut!

Grosse journée de préparatifs électoraux où pas moins de 24 assemblées d‘investiture ont été annoncées par les principaux partis politiques. Au Parti libéral du Québec, après les trois nouvelles assemblées de mise en candidature annoncées hier, ce sont 16 nouvelles assemblées qui ont fait leur apparition dans le Calendrier des mises en candidature à venir:

Notons que la date de l‘assemblée de mise en candidature dans Bonaventure reste à déterminer.

Du côté du Parti québécois, huit nouvelles dates ont été confirmées dans le Calendrier des assemblées d‘investiture:

Notons par ailleurs qu‘il y a eu changement de date dans quatre circonscriptions, soit du 29 au 30 janvier dans Borduas, du 10 au 11 février dans Nicolet-Yamaska et du 19 au 20 février dans Saint-Laurent, du 24 au 25 février dans Mégantic-Compton, du 3 au 4 mars dans Lac-Saint-Jean.

Bien entendu, notre page sur les assemblées d‘investiture à venir a été mis à jour en conséquence.

PQ: investitures du 19 novembre

Voici les résultats des deux assemblées d‘investiture organisées par le Parti québécois en ce 19 novembre 2006:

  • Abitibi-Ouest: doyen de l‘Assemblée nationale, le député d‘Abitibi-Ouest et ex-ministre, M. François Gendron (PQ), a été à nouveau désigné candidat en vue de la prochaine élection générale. Élu sans interruption à l‘Assemblée nationale depuis 1976, il a célébré ses 30 ans de vie parlementaire la semaine dernière;
  • Crémazie: Mme Lisette Lapointe a été élue par acclamation à titre de candidate du PQ dans Crémazie. Selon La Presse, Mme Lapointe serait, dans l‘histoire du Québec, la première femme d‘un ancien premier ministre à être désignée candidate lors d‘une élection générale. Voir autres articles ici, ici et là .

Investitures au PQ: trois nouvelles dates confirmées

Trois nouvelles dates sont apparues aujourd‘hui dans le Calendrier des assemblées d‘investiture du Parti québécois parmi celles dont la date n‘a pas encore été dévoilée: