Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique un 29 janvier

  • 29 janvier 2002: 3 ministres du Gouvernement Landry (PQ), soit le député de Lac-Saint-Jean, ministre des Ressources naturelles et leader parlementaire du gouvernement, Jacques Brassard (PQ), le député de Joliette et ministre des Transports, Guy Chevrette (PQ), et le député de Vimont et ministre délégué à la Recherche, à la Science et à la Technologie, David Cliche (PQ), démissionnent comme ministres et députés.
  • 29 janvier 1996: À la suite de la démission du député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ), comme premier ministre du Québec et député, et après avoir remporté sans opposition la course à la direction du Parti québécois, Lucien Bouchard (PQ) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 29 janvier 1929: Discours sur le budget.
  • 29 janvier 1902: Le député de Stanstead, Moodie Brock Lovell (LIB), décède en fonction des suites d’une fièvre contractée en Afrique.
  • 29 janvier 1887: À la suite d’un vote de non confiance de l’Assemblée législative du Québec, le député de Montcalm, premier ministre du Québec et procureur général, Louis-Olivier Taillon (CON), démissionne comme premier ministre du Québec. Le député de St-Hyacinthe et chef de l’Opposition officielle, Honoré Mercier (père) (LIB), lui succède le même jour.
  • 29 janvier 1859: Ouverture de la 2e session du 6e Parlement de la Province du Canada.
  • 29 janvier 1849: Le conseiller législatif George Pemberton (TOR), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 29 janvier 1850: Élection partielle dans la cité de Québec, remportée par Jean Chabot (REF), commissaire des Travaux publics dans le gouvernement La Fontaine-Baldwin.
  • 29 janvier 1818: William Scott (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 29 janvier 1810: Ouverture de la 1re session du 6e Parlement du Bas-Canada.
  • 29 janvier 1808: Ouverture de la 4e session du 4e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 10 novembre

  • 10 novembre 2009: Le député de Rivière-du-Loup, Jean D’Amour (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant. Il réintègrera ce groupe parlementaire en décembre 2009.
  • 10 novembre 2009: Le chef de l’Action démocratique du Québec, Gilles Taillon (ADQ), annonce sa démission comme chef du parti, laquelle deviendra effective lors de la nomination d’un successeur.
  • 10 novembre 2005: L’ex-député de Rosemont et ex-ministre, Gilbert Paquette (PQ), annonce le retrait de sa candidature à la direction du Parti québécois.
  • 10 novembre 1999: Remainement ministériel au sein du gouvernement Bouchard (PQ).
  • 10 novembre 1987: Le député d’Anjou, Pierre Marc Johnson (PQ) démissionne comme chef de l’Opposition officielle, président du Parti québécois et député. Le député de Joliette, Guy Chevrette (PQ), devient chef intérimaire du Parti québécois.
  • 10 novembre 1984: En réplique aux «révisionnistes» ou partisans d’une révision du programme du Parti québécois sur l’accession du Québec à la souveraineté, douze ministres «orthodoxes» du gouvernement Lévesque (PQ) signent une déclaration publique affirmant la «nécessaire souveraineté» du Québec.
  • 10 novembre 1961: (10 au 12 novembre) 7e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «La réforme électorale».
  • 10 novembre 1960: Ouverture de la 2e session du 26e Parlement du Québec.
  • 10 novembre 1913: Élections partielles dans Huntingdon et Saint-Jean, remportées par Andrew Philps (LIB) et Marcellin Robert (LIB).
  • 10 novembre 1876: Ouverture de la 2e session du 3e Parlement du Québec.
  • 10 novembre 1832: Le député de Rouville, Jean-Baptiste-René Hertel de Rouville (n.a.), démissionne comme député.