Le Québec politique du 21 au 27 octobre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 21 octobre 1882: Élection partielle dans Deux-Montagnes, remportée par Benjamin Beauchamp (CON).
  • 21 octobre 1974: Le chef du Parti présidentiel, Yvon Dupuis, annonce sa démission et son retrait de la vie politique. Il sera remplacé par Yvon Brochu.
  • 21 octobre 1985: Le Parti pour le Commonwealth du Canada (Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 21 octobre 1998: Prorogation de la 2e session du 35e Parlement du Québec.
  • 21 octobre 2008: Le député d’Abitibi-Ouest, ex-ministre et ex-chef du deuxième groupe d’opposition, François Gendron (PQ), est élu président de l’Assemblée nationale.
  • 22 octobre 1822: Élection partielle dans Québec, remportée par Michel Clouet (CAN).
  • 22 octobre 1886: Le député d’Iberville, Alexis-Louis Demers (LIB), décède en fonction.
  • 22 octobre 1888: Le conseiller législatif de Lauzon, Louis-Philippe Pelletier (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 22 octobre 1895: Élection partielle dans Montréal division No. 6, remportée par James John Edmund Guerin (LIB).
  • 22 octobre 1923: Élections partielles dans Abitibi, Brome, Richmond et Yamaska, remportées par Hector Authier (LIB), Carlton James Oliver (LIB), Stanislas Edmond Desmarais (LIB) et David Laperrière (LIB).
  • 22 octobre 1965: Ouverture de la 5e session du 27e Parlement du Québec. Cette session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 22 octobre 2008: Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Russell Copeman (LIB), démissionne comme député.
  • 23 octobre 1843: Élection partielle dans Chambly, remportée par Louis Lacoste (PAT).
  • 23 octobre 1849: Le député de Mégantic, Dominick Daly (TOR), démissionne comme député à la suite de sa nomination au sein d’une commission chargée d’enquêter sur les concessions des forêts New et Waltham, en Angleterre.
  • 23 octobre 1852: Narcisse-Fortunat Belleau (BLE) et Charles Wilson (CON) sont nommés au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 23 octobre 1889: Élection partielle dans Joliette, remportée par Louis Basinet (LIB).
  • 23 octobre 1968: Le conseiller législatif de Rougemont et ministre de l’Éducation, Jean-Guy Cardinal (UN), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection partielle dans la circonscription de Bagot.
  • 23 octobre 1985: Dissolution du 32e Parlement du Québec et émission des brefs de la 33e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 2 décembre 1985.
  • 23 octobre 2008: Le député de Champlain, Pierre Michel Auger (ADQ), et le député d’Iberville, André Riedl (ADQ), quittent le groupe parlementaire de l’Action démocratique du Québec pour joindre celui du Parti libéral du Québec.
  • 24 octobre 1833: Élection partielle dans Saguenay, remportée par François-Xavier Tessier (PAT).
  • 24 octobre 1901: Élection partielle dans Lévis, remportée sans opposition par Jean-Cléophas Blouin (LIB).
  • 24 octobre 1922: Ouverture de la 4e session du 15e Parlement du Québec.
  • 24 octobre 1928: Élections partielles dans Québec-Est et Montréal–Sainte-Marie, remportées par Oscar Drouin (LIB) et Camillien Houde (CON), chef de l’Opposition officielle.
  • 24 octobre 1969: Le député de Laval, Jean-Noël Lavoie (LIB), démissionne comme député.
  • 24 octobre 1976: À l’issue d’un congrès à la direction, le député d’Outremont, Jérôme Choquette (PNP), est élu chef du Parti national populaire.
  • 24 octobre 1980: Ouverture de la 5e session du 31e Parlement du Québec. La session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 24 octobre 1982: À l’issue d’un congrès à la direction, Jean-Marc Béliveau est élu chef de l’Union nationale.
  • 24 octobre 1994: Élection spéciale dans Saint-Jean, après que les deux premiers candidats aient terminé à égalité à l’issue du recomptage judiciaire du scrutin tenu lors de l’élection générale du 12 septembre 1994. Roger Paquin (PQ) est élu.
  • 24 octobre 2001: Dévoilement du rapport final du comité spécial du Parti libéral du Québec «sur l’avenir politique et constitutionnel de la société québécoise» présidé par le député de Chapleau, Benoît Pelletier (LIB), et intitulé «Un projet pour le Québec — Affirmation autonomie et leadership».
  • 25 octobre 1833: Le député d’Orléans, François Quirouet (BUR), démissionne comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 25 octobre 1864: Élection législative dans la division des Laurentides, remportée par David Edward Price (CON).
  • 25 octobre 1869: Le député de Brome et trésorier de la province, Christopher Dunkin (CON), démissionne comme ministre.
  • 25 octobre 1869: Le député de Sherbrooke, Joseph Gibb Robertson (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme trésorier de la province dans le gouvernement Chauveau.
  • 25 octobre 1883: Le député de Lévis, Étienne-Théodore Pâquet (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme shérif du district de Québec.
  • 25 octobre 1939: 21e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 25 octobre 1971: L’Union nationale change de nom et devient le parti «Unité-Québec».
  • 25 octobre 1994: John Rowat Pozer (UN), conseiller législatif de Lorimier de 1958 à 1968, décède à l’âge de 83 ans. Il est le dernier à décéder parmi les membres du Conseil législatif qui étaient en fonction au moment de son abolition le 31 décembre 1968.
  • 26 octobre 1831: Le député de Lac des Deux Montagnes, Jacques Labrie (PAT), démissionne comme député.
  • 26 octobre 1843: Élection partielle dans le comté de Montréal, remportée par André Jobin (PAT).
  • 26 octobre 1830: Retour des brefs d’élection de la 14e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti patriote et Patriotes modérés: 62 sièges;
    • Parti bureaucrate: 10 sièges;
    • Indépendants et affiliation inconnue: 12 sièges.
  • 26 octobre 1874: Élection partielle dans Pontiac, remportée sans opposition par Levi Ruggles Church (CON), procureur général dans le gouvernement Boucher de Boucherville.
  • 26 octobre 1908: Élection partielle dans Rouville, remportée par J.-Edmond Robert (LIB).
  • 26 octobre 1968: Le Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN), alors dirigé par Pierre Bourgault, se dissous. Bourgault invite ses membres à adhérer au Parti québécois fondé deux semaines plus tôt.
  • 26 octobre 1992: Référendum sur la modification de la Constitution canadienne (Entente de Charlottetown). À la question «Acceptez-vous que la Constitution du Canada soit renouvelée sur la base de l’entente conclue le 28 août 1992 ?», les résultats sont les suivants:
    • Oui: 43,32 %;
    • Non: 56,68 %.
  • 27 octobre 1835: Ouverture de la 2e session du 15e Parlement du Bas-Canada.
  • 27 octobre 1851: Le député de la cité de Montréal, co-premier ministre de la province du Canada et procureur général du Bas-Canada, Louis-Hippolyte La Fontaine (PAT), démissionne comme co-premier ministre, mettant ainsi fin au ministère La Fontaine-Baldwin.
  • 27 octobre 1856: Élection partielle dans la cité de Québec, remportée par George-Honoré Simard (BLE).
  • 27 octobre 1856: Élection législative dans la division De Salaberry, remportée par Louis Renaud (CON).
  • 27 octobre 1890: Le conseiller législatif de Lauzon, Louis-Napoléon Larochelle (CON), décède en fonction.
  • 27 octobre 1967: Le conseiller législatif de Lauzon, Gérald Martineau (UN), est démis de son siège au Conseil législatif après avoir été reconnu coupable de fraude.
  • 27 octobre 1995: Entre 40 000 et 100 000 Anglo-canadiens viennent manifester à Montréal pour inciter les Québécois à voter NON au référendum.

Le Québec politique du 2 au 8 septembre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 2 septembre 1830: Dissolution du 13e Parlement du Bas-Canada à la suite du décès du roi George IV le 26 juin 1830.
  • 2 septembre 1980: Le député de Rouyn-Noranda et ex-chef créditiste, Camil Samson (CS), annonce qu’il joint le groupe parlementaire du Parti libéral du Quèbec.
  • 3 septembre 1856: Le député de Rouville, Joseph-Napoléon Poulin (BLE), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif dans la division de Rougemont.
  • 3 septembre 1964: Le député de Montréal-Outremont et ministre des Affaires culturelles, Georges-Émile Lapalme (LIB), démissionne comme ministre.
  • 3 septembre 1992: Le député de Drummond, Jean-Guy St-Roch (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député indépendant.
  • 3 septembre 1992: Le premier ministre du Canada, Brian Mulroney (CON), annonce la tenue d’un référendum pancanadien sur l’Entente de Charlottetown le 26 octobre suivant. Ce référendum sera tenu au Québec sous la juridiction de la Loi québécoise sur la consultation populaire.
  • 3 septembre 2010: Le député de Kamouraska-Témiscouata, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne, Claude Béchard (LIB), démissionne officiellement comme député et ministre.
  • 4 septembre 1843: Le député de Champlain, René-Joseph Kimber (PAT), et Louis Massue (PAT) sont nommés au Conseil législatif de la Province du Canada. Le siège de Champlain devient vacant.
  • 4 septembre 1885: Le député de Joliette, Vincent-Paul Lavallée (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de Lanaudière.
  • 4 septembre 1990: Sanction de la «Loi instituant la Commission sur l’avenir politique et constitutionnel du Québec» (L.Q., 1990, c. 34), loi constitutive de la Commission Bélanger-Campeau.
  • 5 septembre 1832: Le député de Saguenay, Marc-Pascal de Sales Laterrière (PAT), démissionne officiellement comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada en janvier 1832.
  • 5 septembre 1848: Élection partielle dans Saguenay, remportée par Marc-Pascal de Sales Laterrière (PAT).
  • 5 septembre 1854: Ouverture de la 1re session du 5e Parlement de la province du Canada.
  • 5 septembre 1854: Le député de St. Hyacinthe, Louis-Victor Sicotte (LIB), est nommé orateur de l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 5 septembre 1863: Le député de St. Hyacinthe, Louis-Victor Sicotte (BLE), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge puîné de la Cour supérieure pour le district de Saint-Hyacinthe.
  • 5 septembre 1905: Ayant démissionné comme premier ministre du Québec à la suite d’une révolte de son propre groupe parlementaire quelques mois plus tôt, le député de St. Sauveur, Simon-Napoléon Parent (LIB), démissionne comme député.
  • 6 septembre 1816: Le conseiller exécutif et ex-député Pierre-Amable de Bonne (BUR) décède en fonction.
  • 6 septembre 1858: Élection partielle dans Iberville, remportée par Charles Laberge (ROU), qui avait démissionné lors de sa nomination comme solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 6 septembre 1919: Élections partielles dans Arthabaska, Bellechasse et Terrebonne, remportées sans opposition par Joseph-Édouard Perreault (LIB), ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries dans le gouvernement Gouin, Antonin Galipeault (LIB), ministre des Travaux publics et du Travail, et Athanase David (LIB), Secrétaire et Registraire de la Province.
  • 7 septembre 1841: Philip Henry Moore (TOR) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 7 septembre 1854: Le ministère Hincks-Morin est défait lors d’un vote de l’Assemblée législative de la Province du Canada sur une motion visant à obliger le député de Bagot, Timothée Brodeur (REF), à comparaître immédiatement à la barre de la Chambre pour répondre à des questions concernant son élection. Ce vote entraînera la démission du ministère Hincks-Morin 3 jours plus tard.
  • 7 septembre 1874: Le député de Sherbrooke et trésorier de la province, Joseph Gibb Robertson (CON), et le député de Gaspé et commissaire des Terres de la couronne, Pierre Fortin (CON), démissionnent comme ministres à la suite du «scandale des Tanneries».
  • 7 septembre 1888: David Marsil (LIB) est nommé conseiller législatif de Mille-Isles.
  • 7 septembre 1920: Simon-Napoléon Parent (LIB), premier ministre du Québec de 1900 à 1905, décède à l’âge de 64 ans.
  • 7 septembre 1922: Élection partielle dans Sherbrooke, remportée sans opposition par Ludger Forest (LIB).
  • 7 septembre 1959: Le premier ministre du Québec et député de Trois-Rivières, Maurice Duplessis (UN), décède en fonction lors d’un voyage à Shefferville (Côte-Nord).
  • 7 septembre 1995: Présentation à l’Assemblée nationale du Québec du Projet de loi no 1 (Loi sur l’avenir du Québec) et de la question référendaire qui sera posée lors du référendum du 30 octobre 1995 par le premier ministre du Québec et député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ).
  • 7 septembre 2010: Décès de l’ex-député de Kamouraska-Témiscouata et ex-ministre, Claude Béchard (LIB), des suites d’un cancer. Il avait remis officiellement sa démission 4 jours plus tôt.
  • 8 septembre 1842: Ouverture de la 2e session du 1er Parlement de la Province du Canada.
  • 8 septembre 1848: L’ex-député et ex-membre du Conseil exécutif du Bas-Canada, Frédéric-Auguste Quesnel (LIB), est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 8 septembre 1874: Le premier ministre du Québec et député de Deux-Montagnes, Gédéon Ouimet (CON), le député de L’Assomption et commissaire de l’Agriculture et des Travaux publics, Louis Archambeault (CON), et le député de Terrebonne et solliciteur général, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), démissionnent comme ministres à la suite du «scandale des Tanneries».
  • 8 septembre 1942: Fondation par Maxime Raymond du Bloc populaire canadien, parti politique voué à la représentation des intérêts du Québec et des Canadiens français.
  • 8 septembre 1960: Fondation par Raoul Roy de l’Action socialiste pour l’indépendance du Québec (ASIQ), premier mouvement indépendantiste de gauche.

Le Québec politique un 2 et 3 mars

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 3 mars 1997: Le député de Bertrand, Robert Thérien (ind.), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 12 septembre 1994. Son élection est annulée et le siège de Bertrand devient vacant.
  • 3 mars 1980: Le député de Lotbinière et chef de l’Union nationale, Rodrigue Biron (UN), démissionne comme chef et quitte le groupe parlementaire de l’Union nationale afin de siéger comme député indépendant. Il adhérera au Parti québécois quelques mois plus tard. Le député de Gaspé, Michel Le Moignan (UN), devient chef parlementaire du Parti
  • 3 mars 1969: Élection partielle dans Dorion, remportée par Mario Beaulieu (UN).
  • 3 mars 1908: Ouverture de la 4e session du 11e Parlement du Québec.
  • 3 mars 1896: Le conseiller législatif de Salaberry, Henry Starnes (LIB), décède en fonction.
  • 3 mars 1880: Élection partielle dans Rimouski, remportée par Joseph Parent (LIB).
  • 3 mars 1876: Élection partielle dans Deux-Montagnes, remportée par Charles Laplante dit Champagne (CON).
  • 3 mars 1873: Élection partielle dans Québec Est, remportée par C.-A.-Pantaléon Pelletier (LIB).
  • 3 mars 1848: L’Assemblée législative de la Province du Canada adopte une motion d’amendement à l’adresse présentée par le député de York North (Haut-Canada), Robert Baldwin (REF), et appuyée par le député de Terrebonne et de Montréal (ville), Louis-Hippolyte La Fontaine (REF), affirmant que le gouvernement ne possède plus la confiance de la Chambre. Ce vote de censure entraînera la chute du ministère Sherwood (TOR) et la mise en place du gouvernement responsable au Canada-Uni.
  • 2 mars 2001: Le député de Verchères et ministre des Finances, Bernard Landry (PQ), est élu, sans opposition, chef du Parti québécois.
  • 2 mars 1999: Ouverture de la 14e session du 36e Parlement du Québec.
  • 2 mars 1998: Le député de Vaudreuil, chef du Parti libéral du Québec et chef de l’Opposition officielle, Daniel Johnson (fils) (LIB), annonce qu’il quitte la vie politique. Il restera en poste jusqu’à la nomination d’un successeur à la direction du Parti.
  • 2 mars 1994: Le député d’Iberville, Yvon Lafrance (ind.), annonce qu’il joint l’Action démocratique du Québec.
  • 2 mars 1983: Le Parti nationaliste humain du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 2 mars 1914: Le député de Témiscamingue et ministre de la Colonisation, Charles Ramsay Devlin (LIB), décède en fonction. Le même jour, le député de Trois-Rivières, Joseph-Adolphe Tessier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme ministre de la Voirie dans le gouvernement Gouin.
  • 2 mars 1909: Le député de Terrebonne et ex-ministre, Jean Prévost (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral pour siéger comme député libéral indépendant.
  • 2 mars 1909: À la suite de la défaite du chef du Parti conservateur, Pierre-Évariste Leblanc, dans la circonscription de Laval lors de l’élection générale du 8 juin 1908, le député de Joliette, Joseph-Matthias Tellier (CON), devient chef du Parti et chef de l’Opposition officielle.
  • 2 mars 1909: Ouverture de la 1re session du 12e Parlement du Québec.
  • 2 mars 1905: Ouverture de la 1re session du 11e Parlement du Québec.
  • 2 mars 1887: Le ministre sans portefeuille dans le gouvernement Mercier, David Alexander Ross (LIB), est nommé conseiller législatif du Golfe.
  • 2 mars 1878: Renvoi du premier ministre du Québec, Charles-Eugène Boucher de Boucherville (CON), par le lieutenant-gouverneur du Québec, Luc Letellier de Saint-Just.
  • 2 mars 1833: Élection partielle dans Drummond, remportée par Edward Toomy (PAT).
  • 2 mars 1815: Élection partielle dans York, remportée par Jean-Baptiste Ferré (CAN).

Le Québec politique un 12 février

  • 12 février 2002: Le député de Berthier et ministre d’État aux Ressources naturelles et aux Régions, Gilles Baril (PQ), démissionne comme ministre.
  • 12 février 1954: Discours sur le budget.
  • 12 février 1953: Sanction de la «Loi instituant une commission royale d’enquête sur les problèmes constitutionnels» (S.Q., 1952-1953 (1-2 Eliz. II), c. 4), déposée à l’initiative du premier ministre du Québec et député de Trois-Rivières, Maurice Duplessis (UN). La Commission sera présidée par le juge Thomas Tremblay.
  • 12 février 1947: Ouverture de la 3e session du 22e Parlement du Québec.
  • 12 février 1942: Le député de Richelieu-Verchères, Félix Messier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de Lanaudière. Wilfrid Bovey (LIB) est nommé conseiller législatif de Rougemont le même jour.
  • 12 février 1887: Élections partielles dans Iberville, Kamouraska, Montréal Centre, Québec Est et St. Hyacinthe, remportées sans opposition par Georges Duhamel (NAT), solliciteur général dans le gouvernement Mercier (LIB), Charles-Antoine-Ernest Gagnon (LIB), secrétaire et registraire de la Province, James McShane (LIB), commissaire de l’Agriculture et des Travaux publics, Joseph Shehyn (LIB), trésorier de la Province, et Honoré Mercier (père) (LIB), premier ministre du Québec.
  • 12 février 1877: Le député de Kamouraska, Charles-François Roy (CON), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 12 février 1863: Ouverture de la 2e session du 7e Parlement de la Province du Canada.
  • 12 février 1855: Élection partielle dans Montmorency, remportée par Joseph-Édouard Cauchon (BLE), commissaire des Terres de la couronne dans le ministère MacNab-Taché.
  • 12 février 1851: Le conseiller législatif et assistant-commissaire des Travaux publics dans le ministère La Fontaine-Baldwin, Joseph Bourret (REF), démissionne de ce portefeuille ministériel pour être nommé commissaire en chef des Travaux publics.

Le Québec politique un 9 et 10 février

  • 10 février 1943: Le député de Berthier et ministre de la Colonisation, Cléophas Bastien (LIB), décède en fonction.
  • 10 février 1876: Élections partielles dans Missisquoi et Terrebonne, remportées sans opposition par George Barnard Baker (CON), solliciteur général dans le gouvernement Boucher de Boucherville (CON), et Joseph-Adolphe Chapleau (CON), secrétaire et registraire de la Province.
  • 10 février 1874: (10 et 11 février) Élection partielle dans Montmorency, remportée par Auguste-Réal Angers (CON).
  • 10 février 1855: Élection partielle dans Lévis, remportée par François-Xavier Lemieux (oncle) (REF), commissaire en chef des Travaux publics dans le ministère MacNab-Taché.
  • 10 février 1841: Le Conseil spécial du Bas-Canada, créé en vertu de l’«Acte pour établir des dispositions temporaires pour le gouvernement du Bas-Canada» (1 Vict., c. 9, R.-U.), est dissous à la suite de l’entrée en vigueur de l’«Acte d’Union» (3-4, Vict., c.35, R.-U.), par lequel sont fusionnées les colonies du Bas-Canada et du Haut-Canada.
  • 10 février 1838: Sanction de l’«Acte pour établir des dispositions temporaires pour le gouvernement du Bas-Canada» (1 Vict., c. 9, R.-U.), adopté par le Parlement de Westminster, suspendant la constitution de 1791 et dissolvant la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.
  • 10 février 1804: Ouverture de la 5e session du 3e Parlement du Bas-Canada.
  • 9 février 1994: Le député d’Iberville, Yvon Lafrance (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député indépendant. Il joindra l’Action démocratique du Québec en mars.
  • 9 février 1943: Le député de Maskinongé et ministre sans portefeuille, Louis-Joseph Thisdel (LIB), décède en fonction.
  • 9 février 1933: Discours sur le budget.
  • 9 février 1918: Prorogation de la 2e session du 14e Parlement du Québec.
  • 9 février 1884: Élections partielles dans Sherbrooke et Montréal Est, remportées sans opposition par Joseph Gibb Robertson (CON), trésorier de la Province dans le gouvernement Ross (CON), et Louis-Olivier Taillon (CON), procureur général.
  • 9 février 1849: Prorogation du 6e Conseil spécial du Bas-Canada.
  • 9 février 1833: Élections partielles dans Rouville et Trois-Rivières, remportées par François Rainville (PAT) et Jean Desfossés (PAT).
  • 9 février 1820: Dissolution du 9e Parlement du Bas-Canada.
  • 9 février 1818: Louis-René Chaussegros de Léry (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

Le Québec politique un 17 janvier

  • 17 janvier 1970: À l’issue d’un congrès à la direction, le député de Mercier, Robert Bourassa (LIB), est élu chef du Parti libéral du Québec.
  • 17 janvier 1917: Le député de Dorchester, Lucien Cannon (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 17 janvier 1906: Le député d’Iberville, François Gosselin (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de Rougemont.
  • 17 janvier 1874: Le député de Chicoutimi et Saguenay, Pierre-Alexis Tremblay (LIB), et le député de Beauce, Christian Henry Pozer (LIB), démissionnent comme députés à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 17 janvier 1824: Le conseiller législatif William Osgoode (BUR) décède en fonction.
  • 17 janvier 1823: Le conseiller exécutif et ex-député John Mure (BUR) décède en fonction.
  • 17 janvier 1814: Le député de Kent, Pierre Dominique Debartzch (CAN), démissionne comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 8 décembre

  • 8 décembre 2010: Sanction du «Code d’éthique et de déontologie des membres de l’Assemblée nationale» (L.Q., 2010, c.30), qui édicte un code d’éthique applicable aux députés et crée un poste de commissaire à l’éthique et à la déontologie.
  • 8 décembre 2008: 39e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 8 décembre 1995: Le député d’Iberville et ex-ministre, Richard Le Hir (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois afin de siéger comme député indépendant.
  • 8 décembre 1986: Le Parti des travailleurs du Québec obtient officiellement à nouveau le statut de parti politique autorisé qu’il avait perdu en novembre 1985.
  • 8 décembre 1847: Formation du gouvernement Sherwood (TOR) dans la province du Canada.

La politique québécoise un 5 novembre

  • 5 novembre 2008: Dissolution du 38e Parlement du Québec et émission des brefs de la 39e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec.
  • 5 novembre 1996: À la suite des vives réactions provoquées par les révélations à l’effet qu’il avait porté la croix gammée alors qu’il était étudiant durant la Deuxième Guerre mondiale, Jean-Louis Roux démissionne comme lieutenant-gouverneur du Québec. Sa démission sera effective le 30 janvier 1997.
  • 5 novembre 1981: (4 et 5 novembre) Nuit des longs couteaux. Le gouvernement fédéral et les neuf provinces anglophones en viennent à un consensus sur la réforme et le rapatriement de la constitution, sans le Québec.
  • 5 novembre 1980: Ouverture de la 6e session du 31e Parlement du Québec.
  • 5 novembre 1924: Élections partielles dans Bonaventure, Québec, Saint-Maurice, Sherbrooke et Montréal–Sainte-Marie, remportées par Pierre-Émile Côté (LIB), Ludger Bastien (CON), Alphonse-Edgar Guillemette (LIB), Armand-Charles Crépeau (CON) et Joseph-Henry Dillon (LIB).
  • 5 novembre 1912: Ouverture de la 1re session du 13e Parlement du Québec.
  • 5 novembre 1906: Élection partielle dans Iberville, remportée par Joseph-Aldéric Benoît (LIB).
  • 5 novembre 1869: Élection partielle dans Sherbrooke, remportée sans opposition par Joseph Gibb Robertson (CON), trésorier de la province dans le gouvernement Chauveau.
  • 5 novembre 1860: Élection législative dans la division de Rigaud, remportée par Robert Unwin Harwood (CON).
  • 5 novembre 1840: Ouverture de la 6e session du Conseil spécial du Bas-Canada.
  • 5 novembre 1838: Ouverture de la 3e session du Conseil spécial du Bas-Canada.

Histoire des transfuges à l’Assemblée nationale

On apprenait mardi soir dernier que l’ex-député péquiste François Legault aurait approché un certain nombre de députés du Parti libéral du Québec(1) afin qu’ils joignent sa nouvelle formation politique qui, selon les rumeurs, serait en cours de formation et qui est désignée, pour l’instant, sous le nom de «Force Québec».

Cette nouvelle est un prétexte pour «mettre en ondes» un projet sur lequel nous travaillons depuis quelques temps: faire la liste des députés qui ont «traversé la Chambre» depuis 1867. Nous avions déjà touché le sujet ici, mais nous avons fait une recherche plus poussée depuis.

Nous avons divisé les 19 députés recensés(2) en 2 catégories: les «transfuges directs» sont ceux qui, techniquement, sont passés directement d’un parti politique à un autre tandis que les «transfuges indirects» sont ceux qui ont fait un passage plus ou moins bref comme députés indépendants avant de joindre un autre parti politique.

Transfuges «directs»

Député Circonscription De À Date
André Riedl Iberville ADQ LIB 23 octobre 2008
Pierre Michel Auger Champlain ADQ LIB 23 octobre 2008
Camil Samson Rouyn-Noranda CS LIB 11 octobre 1980
Claude Dubois Huntingdon UN LIB 13 septembre 1979
Aurèle Lacombe(3) Montréal-Dorion OUV OUV-M 27 septembre 1921
Napoléon Lemay Lotbinière CON LIB 13 février 1902
Edmund James Flynn Gaspé LIB CON 29 octobre 1879
Étienne-Théodore Pâquet Lévis LIB CON 29 octobre 1879
Ernest Racicot Missisquoi LIB CON 29 octobre 1879
Louis-Napoléon Fortin Montmagny LIB CON 29 octobre 1879
Alexandre Chauveau Rimouski LIB CON 29 octobre 1879

Transfuges «indirects»

Député Circonscription De En passant par Date À Date
Yvon Lafrance Iberville LIB ind. 9 février 1994 ADQ 2 mars 1994
Richard B. Holden Westmount EP ind. 11 octobre 1991 PQ 11 août 1992
Rodrigue Biron Lotbinière UN ind. 3 mars 1980 PQ 11 novembre 1980
Fabien Roy Beauce-Sud CS ind. 3 novembre 1975 PNP 14 décembre 1975
Jérôme Choquette Outremont LIB ind. 26 septembre 1975 PNP 14 décembre 1975
Jérôme Proulx Saint-Jean UN ind. 11 novembre 1969 PQ 26 novembre 1969
Gaston Tremblay Montmorency UN ind. 30 octobre 1968 CS 7 octobre 1969
René Lévesque Laurier LIB ind. 14 octobre 1967 PQ 14 octobre 1968

Notes:

  1. On parle notamment du député de Brome-Missisquoi, Pierre Paradis, du député de Marquette, François Ouimet, de députée de Trois-Rivières, Danielle St-Amand, du député de Laurier-Dorion, Gerry Sklavounos, et du député de Vaudreuil, Yvon Marcoux. ()
  2. Cette liste inclut les députés dont nous avons la certitude qu’ils ont siégé comme député pour différents groupes parlementaires au cours d’une même législature. À titre d’exemple, le député de Québec-Est (1928-1944), Oscar Drouin, qui a siégé successivement sous la bannière du Parti libéral, de l’Action libérale nationale, de l’Union nationale et de nouveau du Parti libéral, n’est pas inclus dans cette liste, faute de preuve documentaire qu’il a effectivement traversé la Chambre, tout comme d’autres députés dans une situation similaire. ()
  3. Aurèle Lacombe, élu sous la bannière du Parti ouvrier lors de l’élection générale de 1919, fut nommé ministre sans portefeuille dans le gouvernement Taschereau (LIB) le 27 septembre 1921. Bien que siégeant avec le caucus ministériel, il fut candidat lors de l’élection générale de 1923 sous l’étiquette «ouvrier ministériel». ()

2 transfuges adéquistes?

Selon Radio-Canada, 2 députés s’apprêteraient à quitter l’Action démocratique du Québec pour joindre les rangs du Parti libéral du Québec: André Riedl, député de Saint-Jean d’Iberville, et Pierre Michel Auger, député de Champlain.

Si cela devait être confirmé, ce serait la première fois qu’un député traverse la Chambre depuis Claude Dubois, député d’Huntingdon, qui avait quitté l’Union nationale en septembre 1979 pour joindre le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec, et Camil Samson, député de Rouyn-Noranda et chef créditiste qui avait sabordé son propre parti en mars 1980 pour joindre également le PLQ.

Détails à venir (s’il y a lieu)

MàJ: Le point de presse vient de commencer: les 2 traversent la Chambre. Continuer la lecture de 2 transfuges adéquistes?

À la demande générale

Notre dernier article sur les nominations de candidats date déjà d’une dizaine de jours, alors voici un nouveau post avant qu’on se précipite pour nous apprendre ce que nous savons déjà . On remarquera que l’ADQ est plus active, surtout dans la région montréalaise:

  • Beauce-Sud (ind): un acériculteur de la région de la Beauce, M. Léo Doyon, a annoncé qu’il serait candidat indépendant dans Beauce-Sud lors de la prochaine élection générale (source: L’Éclaireur-Progrès);
  • Bertrand (PQ): le député de Bertrand, Claude Cousineau (PQ), a confirmé qu’il sera candidat à sa propre succession lors de l’assemblée d’investiture qui doit avoir lieu dans Bertrand le 6 avril prochain. Il sera vraisemblablement le seul candidat à l’assemblée d’investiture (source: L’information du nord Le Sommet);
  • Crémazie (ADQ): Lors d’une assemblée d’investiture qui avait lieu le 12 mars dernier, Mme Diane Charbonneau, ex-présidente de l’Association des Gens d’affaires d’Ahuntsic Cartierville, a été désignée candidate de l’ADQ dans Crémazie. Dans le communiqué, l’ADQ précise

    [qu’]il s’agit de la première d’une série d’investitures pour l’ADQ qui annoncera ses candidatures dans plusieurs autres comtés du Québec au cours des mois à venir, en vue de la prochaine élection générale.

    (source: Action démocratique du Québec et Le Devoir);

  • Duplessis (PQ): la députée de Duplessis, Lorraine Richard (PQ), a été désignée candidate le 24 février dernier (source: Parti québécois);
  • Gouin (QS): l’assemblée d’investiture dans Gouin aura lieu le 6 avril prochain. La porte-parole nationale Françoise David, qui fut également candidate dans Gouin le 26 mars dernier, sera à nouveau aspirante-candidate (source: Québec solidaire);
  • Iberville (PQ): Marie Bouillé a été élue par acclamation en tant que candidate du PQ dans Iberville lors de l’assemblée d’investiture tenue le 27 février (source: Parti québécois);
  • Jean-Lesage (QS): l’assemblée d’investiture dans Jean-Lesage aura lieu le 20 avril prochain. Il n’y a pas de candidat en lice pour l’instant (source: Québec solidaire);
  • Jeanne-Mance–Viger (ADQ): l’Assemblée d’investiture de l’ADQ dans Jeanne-Mance–Viger a eu lieu le 13 mars dernier. M. Luigi Verrelli, entrepreneur général, a été élu par acclamation (source: Action démocratique du Québec);
  • Johnson (PQ): la période de mise en candidature pour l’assemblée d’investiture du PQ dans Johnson prenait fin samedi soir dernier. Contrairement aux rumeurs qui circulaient, il n’y aura en fin de compte qu’un seul candidat en lice, soit Étienne-Alexis Boucher (source: Le journal de sherbrooke);
  • Lotbinière (PQ): le maire de Manseau, Guy St-Pierre, a annoncé il y a une dizaine de jours qu’il sera candidat à l’assemblée d’investiture du PQ dans Lotbinière. la date de l’assemblée n’a pas encore été annoncée, et il ne semble pas qu’il y ait d’autres candidats dans la course pour l’instant (source: Le Peuple Lotbinière);
  • Marquette (QS): Joane Létourneau, candidate défaite (QS) lors de l’élection générale de 2007 dans Marquette, sera à nouveau candidate lors de la prochaine élection générale. Elle a été nommée sans opposant lors de l’assemblée d’investiture tenue le 2 février dernier (source: Québec solidaire 1 2);
  • Taschereau (QS): l’assemblée d’investiture dans Taschereau a eu lieu le 21 février dernier. Serge Roy, ex-président du Syndicat de la fonction publique du Québec (1996-2001) et candidat défait (QS) lors de l’élection générale de 2007 dans Taschereau, a également été élu par acclamation (source: Québec solidaire).

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Candidatures: dernières nominations

En rafale:

  • Duplessis (QS): Olivier Noël, porte-parole de QS-Duplessis et candidat défait (QS) lors de l‘élection générale de 2007 dans Duplessis, a été officiellement désigné candidat le 4 février dernier (source: Québec solidaire);
  • Iberville (PQ): dans la catégorie «on-vous-l‘avait-bien-dit», Marie Bouillé, candidate défaite (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Iberville, a confirmé son intention d‘obtenir à nouveau l‘investiture de son parti en vue de la prochaine élection générale. L‘assemblée aura lieu le 27 février prochain (source: Le journal de Chambly);
  • Joliette (QS): l‘assemblée d‘investiture de Québec solidaire dans Joliette avait lieu le 9 février dernier. L‘identité de la ou du candidat n‘était pas disponible sur le site Web de la circonscription au moment d‘écrire cet article, alors si quelqu‘un a cette information, la section commentaires est là pour ça (Mà J: la réponse ici) (source: L‘Action);
  • Labelle (PQ): le député de Labelle, Sylvain Pagé (PQ), a été désigné candidat le 26 janvier dernier (source: Parti québécois);
  • La Prairie (PQ): François Rebello, ex-pdg du Groupe investissement responsable, vice-président du Parti québécois et candidat défait (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans La Prairie, est officiellement candidat dans La Prairie depuis l‘assemblée d‘investiture du 3 février dernier (source: Le Reflet);
  • Masson (PQ): la campagne à l‘investiture mettant aux prises Luc Thériault et Guillaume Tremblay bat son plein. Bien entendu, chaque candidat a le vent en poupe, chacun a de nombreux appuis, chacun est confiant de l‘emporter, mais aucun ne prend rien pour acquis, (insérez votre cliché de campagne ici), etc. (source: Le trait d‘union 1 2);
  • Rouyn-Noranda–Témiscamingue (PQ): la députée de Rouyn-Noranda–Témiscamingue, Johanne Morasse (PQ), a été désignée candidate le 26 janvier dernier (source: Parti québécois);

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

2 grosses assemblées en vue: follow up

La suite de cet article de ce matin, tel que promis, avec des extras:

  • Bourget (VRT): l’assemblée d’investiture du Parti vert dans Bourget avait lieu ce soir. Pensez-vous sérieusement que quelqu’un s’est présenté contre le chef du parti, Scott McKay? Jugez-en vous mêmes;
  • Duplessis (PQ): l’assemblée d’investiture aura lieu le 24 février prochain. Nous ne sommes pas en mesure de confirmer pour l’instant si la députée de l’endroit, Lorraine Richard (PQ), sera candidate à sa propre succession;
  • Duplessis (QS): Olivier Noël, candidat défait (QS) lors de l’élection générale de 2007 dans Duplessis, sera (vraisemblablement) le seul candidat en lice lors de l’assemblée d’investiture du 4 février prochain;
  • Iberville (PQ): l’assemblée d’investiture aura lieu le 27 février. Il n’y a pas de candidat déclaré à notre connaissance, mais nous vous avons déjà exposé notre hypothèse là -dessus: si Marie Bouillé, candidate défaite (PQ) le 26 mars dernier, a pris la peine d’annoncer en grande pompe son déménagement dans Iberville 6 mois après sa défaite tout en écorchant au passage son adversaire député qui – le vilain! – ne réside pas dans la circonscription qu’il représente, c’est possiblement parce qu’elle n’a pas lancé la serviette;
  • Johnson (PQ): l’assemblée d’investiture est prévue pour le 30 mars. Selon des sources, Étienne-Alexis Boucher, commissaire scolaire pour la circonscription no 4 (Sainte-Hélène, Saint-Nazaire d’Acton et Saint-Théodore d’Acton) à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe et, incidemment, fils de l’ex-député de Johnson (1994-2007), Claude Boucher (PQ), pourrait être candidat;
  • Marguerite-D’Youville (PQ): l’assemblée d’investiture aura lieu le 24 février. Selon tout vraisemblance, Monique Richard devrait être élue par acclamation;
  • Richmond (LIB): en entrevue avec les journalistes de l’hebdo La Nouvelle, le député de Richmond, Yvon Vallières (LIB), a confirmé qu’il sera à nouveau candidat lors de la prochaine élection générale.

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

PQ: investitures en Montérégie

Des membres du conseil exécutif national du Parti québécois oeuvreraient présentement pour être candidats dans une circonscription lors de la prochaine élection générale, et la Montérégie semble être leur point de chute de prédilection:

  • La Prairie (PQ): l’assemblée d’investiture dans La Prairie aura lieu le 3 février prochain. Pour l’instant, le seul candidat en lice est le président de la commission politique du PQ, François Rebello, consultant auprès du Groupe investissement responsable dont il fut président-directeur général jusqu’en 2007. M. Rebello fut candidat lors de l’élection générale de 2007 dans La Prairie, s’inclinant alors par 3% d’écart (1 285 voix) contre l’actuelle députée de La Prairie, Monique Roy Verville (ADQ) (source: Le Reflet);
  • Marguerite-D’Youville (PQ): la présidente de l’exécutif national du PQ, Monique Richard, envisagerait de présenter sa candidature dans Marguerite-D’Youville lors de la prochaine élection générale. Pour sa part, l’ex-président de l’association de comté et candidat défait lors de l’élection générale de 2007 dans Marguerite-D’Youville, Sébastien Gagnon, a refusé de confirmer s’il sera ou non candidat à l’investiture du PQ. La date de l’assemblée d’investiture dans Marguerite-D’Youville n’a pas encore été dévoilée par l’exécutif national du PQ (source: La Seigneurie).

Ces deux candidatures (potentielle dans le cas de Monique Richard) s’ajoutent au possible retour (nous l’avions rapporté cet été) de Marie Bouillé, conseillère et responsable du groupe d’action politique des femmes, dans Iberville, où elle fut candidate lors de l’élection générale de 2007.

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Préparatifs de campagne

Mine de rien, les organisations des principaux partis commencent à mettre leurs pions en place (au figuré bien entendu) en vue de la prochaine élection générale, comme en font foi quelques nouvelles parues récemment dans les hebdos régionaux:

  • Iberville (PQ): quand une candidate déchue telle que Marie Bouillé, candidate défaite (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Iberville, prend la peine d‘annoncer qu‘elle déménage dans la circonscription où elle faisait campagne six mois plus tôt, c‘est vraisemblablement parce qu‘elle souhaite un match revanche. Pour sa part, son adversaire en 2007, le député d‘Iberville, André Riedl (ADQ), « n‘envisage pas d‘emménager dans la circonscription dont il est le représentant », selon Le Journal de Chambly. (source: Le Journal de Chambly).
  • Orford (ADQ): En marge du caucus présessionnel de l‘ADQ qui avait lieu la semaine dernière à Orford, le chef de l‘opposition officielle, Mario Dumont (ADQ), a admis que la circonscription d‘Orford serait dans la mire de son parti lors de la prochaine élection générale. Toutefois, aucun nom de candidat potentiel n‘a été avancé. «Pour l‘instant, je ne veux pas me concentrer sur le recrutement agressif de candidats», a en effet ajouté M. Dumont, affirmant vouloir d‘abord mettre l‘accent sur le renforcement des bases militantes du parti. (source: Le Reflet du Lac).
  • Pointe-aux-Trembles (ADQ): tandis que l‘Action démocratique du Québec s‘organise dans Pointe-aux-Trembles, rien n‘indique si Martin-Karl Bourbonnais, candidat défait (ADQ) dans Pointe-aux-Trembles lors de l‘élection générale de 2007, portera à nouveau les couleurs du parti lors du prochain scrutin (source: L‘Avenir Pointe-aux-Trembles).

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

    Candidatures: 27 février 2007

    À la suite de l’annonce des dernières candidatures de Québec solidaire cet après-midi, il ne reste que 2 candidatures sur 125 à dévoiler pour cette formation politique. Quant à l’Action démocratique du Québec, l’identité de son dernier candidat dans Gaspé a également été dévoilée aujourd’hui.

    Candidatures officielles:

    • Abitibi-Est (QS): Mme France-Claude Goyette (27 février 2007);
    • Abitibi-Ouest (QS): Mme Caroline Sigouin (27 février 2007);
    • Argenteuil (QS): M. Guy Dufresne (27 février 2007);
    • Arthabaska (LIB): M. Claude Bachand, député d’Arthabaska (2003-____) (27 février 2007);
    • Beauharnois (QS): M. Normand Perry (27 février 2007);
    • Bertrand (QS): Mme Jocelyne Lavoie (27 février 2007);
    • Blainville (QS): M. Francis Gagnon Bergmann (27 février 2007);
    • Bonaventure (QS): Mme Hélène Morin (24 février 2007);
    • Borduas (QS): Mme Julie Raby (27 février 2007);
    • Bourassa-Sauvé (QS): Mme Marie-Noëlle Doucet-Paquin (27 février 2007);
    • Brome-Missisquoi (QS): Mme Lorraine Lasnier (27 février 2007);
    • Chambly (LIB): M. Marc Tanguay (27 février 2007);
    • Champlain (QS): M. Alex Noël (27 février 2007);
    • Charlesbourg (LIB): M. Éric R. Mercier, député de Charlesbourg (2003-____) (27 février 2007);
    • Châteauguay (QS): Mme Véronique Pronovost (27 février 2007);
    • Chomedey (QS): Mme Francine Bellerose (27 février 2007);
    • Crémazie (LIB): Mme Michèle Lamquin-Éthier, députée de Bourassa (1997-2003) et de Crémazie (2003-____) (27 février 2007);
    • Fabre (QS): M. Jean-François Croteau (27 février 2007);
    • Gaspé (ADQ): M. Bruno Cloutier (27 février 2007);
    • Gaspé (QS): Mme Annie Chouinard (27 février 2007);
    • Groulx (LIB): M. Pierre Descôteaux, député de Groulx (2003-____) (27 février 2007);
    • Groulx (QS): M. Adam Veilleux (27 février 2007);
    • Huntingdon (QS): M. Marc Pronovost (27 février 2007);
    • Iberville (QS): Mme Danielle Desmarais (27 février 2007);
    • Jacques-Cartier (PQ): Mme Sophia Caporicci (27 février 2007);
    • Kamouraska-Témiscouata (QS): Mme Céline Tremblay (27 février 2007);
    • Labelle (QS): M. Luc Boisjoli (27 février 2007);
    • Lac-Saint-Jean (QS): M. Denis Plamondon (27 février 2007);
    • La Pinière (PQ): Mme Saloua Hassoun (27 février 2007);
    • La Pinière (QS): M. Jean-Claude Bernheim (27 février 2007);
    • Laporte (QS): Mme Michèle St-Denis (27 février 2007);
    • La Prairie (QS): M. Antoine Phirun Pich (27 février 2007);
    • Laval-des-Rapides (QS): Mme Nicole Caron (27 février 2007);
    • Laviolette (QS): Mme Pierrette Doucet (27 février 2007);
    • Marguerite-D’Youville (QS): M. Daniel Michelin (27 février 2007);
    • Marie-Victorin (LIB): M. Nic Leblanc, ex-député fédéral de Longueuil (1984-1997) (CON/BQ) (27 février 2007);
    • Matane (QS): Mme Brigitte Michaud (27 février 2007);
    • Matapédia (QS): M. Dominic Fortin (27 février 2007);
    • Mégantic-Compton (QS): M. Ludovick Nadeau (27 février 2007);
    • Mille-Îles (QS): Mme Nicole Bellerose (27 février 2007);
    • Mirabel (QS): M. Jocelyn Parent (27 février 2007);
    • Mont-Royal (LIB): M. Pierre Arcand (27 février 2007);
    • Nelligan (PQ): Mme Dorothée Morin (27 février 2007);
    • Notre-Dame-de-Grâce (QS): M. David Mandel (27 février 2007);
    • Prévost (QS): Mme Mylène Jaccoud (27 février 2007);
    • René-Lévesque (QS): Mme Mylène Lapierre (27 février 2007);
    • Richmond (QS): Mme Danielle Maire (27 février 2007);
    • Robert-Baldwin (PQ): M. Alexandre Pagé-Chassé (27 février 2007);
    • Rousseau (QS): M. Dominic Néron (27 février 2007);
    • Saint-Hyacinthe (QS): M. Richard Gingras (27 février 2007);
    • Saint-Jean (PQ): M. Dave Turcotte (27 février 2007);
    • Saint-Jean (QS): M. Guillaume Tremblay (27 février 2007);
    • Saint-Laurent (QS): M. Alain Pérusse (27 février 2007);
    • Saint-Maurice (QS): Mme Marianne Mathis (27 février 2007);
    • Soulanges (QS): Mme Marielle Rodrigue (27 février 2007);
    • Terrebonne (QS): M. Jean Baril (27 février 2007);
    • Trois-Rivières (QS): M. André Lemay (27 février 2007);
    • Ungava (QS): M. Gilbert Hamel (27 février 2007);
    • Vachon (QS): M. Richard St-Onge (27 février 2007);
    • Vaudreuil (QS): Mme Micheline Déry (27 février 2007);
    • Verchères (QS): Mme Michelle Hudon-David (27 février 2007);
    • Verdun (QS): M. David Fennario (27 février 2007);
    • Vimont (QS): M. Mickael Labrie (27 février 2007).

    Candidatures: 26 février 2007

    Candidatures officielles:

    • Beauce-Nord (VRT): M. Jérémie Vachon (25 février 2007);
    • Blainville (PQ): M. Richard Legendre, député de Blainville (2001-____) et ex-ministre (26 février 2007);
    • Blainville (LIB): M. Roberto Régo (26 février 2007);
    • Chapleau (VRT): M. Roger Fleury (25 février 2007);
    • Charlevoix (QS): Mme Lucie Charbonneau (25 février 2007);
    • Châteauguay (VRT): M. Khalil Saade (25 février 2007);
    • Chauveau (QS): Mme Nathalie Brochu (25 février 2007);
    • Chauveau (VRT): Mme Mathilde Lavoie-Morency (25 février 2007);
    • Chicoutimi (QS): Mme Colette Fournier (25 février 2007);
    • Chicoutimi (VRT): M. Dominic Rouette (25 février 2007);
    • D‘Arcy-McGee (PQ): M. Pierre-Philippe Émond-Beaudet (26 février 2007);
    • Drummond (VRT): M. Simon Lapierre (25 février 2007);
    • Dubuc (QS): Mme Marie-Francine Bienvenue (25 février 2007);
    • Huntingdon (VRT): M. André Kemp (25 février 2007);
    • Iberville (VRT): M. Alexandre Labbé (25 février 2007);
    • Jacques-Cartier (VRT): M. Ryan Young (25 février 2007);
    • Jeanne-Mance–Viger (VRT): M. Hamadou Adbel Kader Nikiema (25 février 2007);
    • Jean-Talon (VRT): M. Ali Dahan (25 février 2007);
    • Joliette (VRT): Mme Johanne Edselle (25 février 2007);
    • Kamouraska-Témiscouata (VRT): Mme Lise Lebel (25 février 2007);
    • La Peltrie (QS): M. Guillame Boivin (25 février 2007);
    • La Peltrie (VRT): Mme Priscilla Shafer (25 février 2007);
    • Laporte (VRT): M. Richard Morisset (25 février 2007);
    • La Prairie (VRT): M. Louis Corbeil (25 février 2007);
    • Laval-des-Rapides (VRT): M. Michel Lefèbre (25 février 2007);
    • Laviolette (VRT): M. Pierre Audette (25 février 2007);
    • Louis-Hébert (VRT): M. André Larocque (25 février 2007);
    • Notre-Dame-de-Grâce (LIB): M. Russell Copeman, député de Notre-Dame-de-Grâce (26 février 2007);
    • Portneuf (QS): M. André A. Lavoie (25 février 2007);
    • Richmond (VRT): M. Frédéric Clerson (25 février 2007);
    • Saint-Henri–Sainte-Anne (VRT): Mme Shawna O’Flaherty (25 février 2007);
    • Taillon (VRT): M. Luc Nepveu (25 février 2007);
    • Vanier (QS): Mme Marie Dionne (25 février 2007);
    • Verdun (VRT): M. Pierre-Yves McSween (25 février 2007);
    • Viau (VRT): Mme Lynne Champoux Williams (25 février 2007).

    Nouvelles dates confirmées:

    Note sur le Parti vert du Québec: les Verts ont dévoilé aujourd‘hui leur liste de candidats sur le web, laquelle présente des différences significatives par rapport à celle publiée mardi dernier. C‘est ainsi que bon nombre de candidats verts présentés ci-dessus remplacent d‘autres candidats qui avaient été annoncés précédemment. De plus, une dizaine de circonscriptions où il y avait un candidat la semaine dernière sont maintenant sans candidat. Est-ce un retrait ponctuel qui sera corrigé d‘ici peu? Nous l‘ignorons pour l‘instant. Bref, c‘est sous toutes réserves que nous affirmons qu‘il y a présentement 95 candidats de confirmés au Parti vert.

    Candidatures: 23 février 2007

    Avant de débuter avec les nominations officielles du jour, débutons sur un état de la situation côté candidatures:

    • Action démocratique du Québec: 124 candidats sont affichés sur le site du parti (il manque Gaspé). Comme il n‘était pas toujours clair dans les communiqués publiés par l‘ADQ ces dernières semaines si une assemblée d‘investiture avait bel et bien lieu dans chaque circonscription, nous les considérons tous comme des candidats « officiellement nommés »;
    • Parti libéral du Québec: en date d‘aujourd‘hui, 81 assemblées de mise en candidatures avaient eu lieu. Il reste donc 44 assemblées à tenir chez les libéraux, mais ce sera une formalité car aucune d‘entre elles ne sera contestée. d‘ailleurs, le nom de tous les candidats est déjà mentionné dans le site du parti, sauf dans Chomedey;
    • Parti québécois: en date de ce soir, 105 assemblées d‘investiture ont été organisées au PQ (incluant celle dans Fabre qui avait lieu ce soir). Les 20 qui restent auront lieu d‘ici au 28 février (vraisemblablement: la date de l‘investiture dans Montmorency ne nous a pas été communiquée). Certaines investitures à venir seront contestées (dans Mégantic-Compton notamment), ce qui pourrait expliquer pourquoi le PQ ne présente dans son site que les 102 candidats qui ont été nommés officiellement.
    • Parti vert du Québec: pas d‘autres nouvelles depuis qu‘ils ont annoncé l‘identité de leurs 80 premiers candidats;
    • Québec solidaire: selon les responsables du parti, 112 candidats auraient été recrutés jusqu‘à présent. Tous n‘ont pas encore été dévoilés sur leur site web.

    Candidatures officielles:

    • Abitibi-Est (ADQ): M. Gilles Gagnon (23 février 2007);
    • Abitibi-Est (PQ): M. Alexis Wawanoloath (élu contre Mme Lizon Boucher le 21 février 2007);
    • Acadie (ADQ): M. Charles Ghorayeb (23 février 2007);
    • Anjou (ADQ): Mme Chantale Beauregard (23 février 2007) MISE À JOUR: en date du 25 février, c‘est plutôt le nom de Mme Lorraine Laperrière qui figure comme candidate adéquiste dans Anjou;
    • Beauharnois (ADQ): M. Michael Betts (23 février 2007);
    • Bonaventure (ADQ): Mme Karine Delarosbil (23 février 2007);
    • Bourassa-Sauvé (ADQ): M. Guy Mailloux (23 février 2007);
    • Chambly (ADQ): M. Richard Merlini (23 février 2007);
    • Châteauguay (ADQ): Mme Chantale Marin (23 février 2007);
    • Crémazie (ADQ): Mme Geneviève Tousignant (23 février 2007);
    • D‘Arcy-McGee (ADQ): Mme Marcelle Guay (23 février 2007);
    • Duplessis (ADQ): M. Bernard Lefrançois (23 février 2007);
    • Fabre (PQ): M. Guy Lachapelle (23 février 2007);
    • Frontenac (ADQ): M. Alain Gariépy (23 février 2007);
    • Gatineau (ADQ): M. Martin Otis (23 février 2007);
    • Gouin (ADQ): M. Jean-Philip Ruel (23 février 2007);
    • Groulx (ADQ): Mme Linda Lapointe (23 février 2007);
    • Hochelaga-Maisonneuve (ADQ): Mme Marie-Chantal Pelletier (23 février 2007);
    • Hochelaga-Maisonneuve (QS): M. Gabriel Chèvrefils (15 février 2007);
    • Hull (ADQ): M. François Lizotte (23 février 2007);
    • Iberville (ADQ): M. André Riedl (23 février 2007);
    • Îles-de-la-Madeleine (ADQ): M. Patrick Leblanc (23 février 2007);
    • Jeanne-Mance–Viger (ADQ): Mme Carole Groulx (23 février 2007);
    • Labelle (ADQ): M. Claude Ouellet (23 février 2007);
    • LaFontaine (ADQ): Mme Marie-Êve Campéano (23 février 2007);
    • Laporte (ADQ): M. Michel Beaudoin (23 février 2007);
    • Laurier-Dorion (ADQ): Mme Sabrina Duguay (23 février 2007);
    • Louis-Hébert (PQ): M. André Joli-Coeur (élu à 222 voix contre 110 pour M. Pascal-Pierre Paillé le 22 février 2007);
    • Marguerite-Bourgeoys (ADQ): M. Martin Marquis (23 février 2007);
    • Marie-Victorin (ADQ): M. Rogers Dagenais (23 février 2007);
    • Montmagny-L‘Islet (QS): M. Yvon Léveillée (22 février 2007);
    • Mont-Royal (ADQ): M. Alexandre Tremblay-Michaud (23 février 2007);
    • Nelligan (ADQ): M. Jean Lecavalier (23 février 2007);
    • Notre-Dame-de-Grâce (ADQ): Mme Julie Clouatre (23 février 2007);
    • Papineau (ADQ): M. Serge Charette (23 février 2007);
    • Pointe-aux-Trembles (ADQ): M. Martin-Karl Bourbonnais (23 février 2007);
    • Pontiac (ADQ): M. Victor Bilodeau (23 février 2007);
    • Prévost (ADQ): M. Christian Raymond (23 février 2007);
    • René-Lévesque (ADQ): M. André Desrosiers (23 février 2007);
    • Robert-Baldwin (ADQ): Mme Ginette Lemire (23 février 2007);
    • Rosemont (ADQ): M. Lawrence-Thierry Bernard (23 février 2007);
    • Sainte-Marie–Saint-Jacques (ADQ): M. Jean-Stéphane Dupervil (23 février 2007);
    • Saint-Henri–Sainte-Anne (ADQ): Mme Louise Levesque (23 février 2007);
    • Saint-Laurent (ADQ): M. José Fiolilo (23 février 2007);
    • Soulanges (ADQ): M. Sylvain Brazeau (23 février 2007);
    • Vachon (ADQ): M. Maro Akoury (23 février 2007);
    • Vaudreuil (ADQ): M. Jean-Claude Levesque (23 février 2007);
    • Verchères (ADQ): M. Luc Robitaille (23 février 2007);
    • Verdun (ADQ): Mme Sylvie Tremblay (23 février 2007);
    • Viau (ADQ): Mme Sylvie Fontaine (23 février 2007).

    Candidatures déclarées:

    • Groulx (PQ): M. Pierre Dubuc, secrétaire des Syndicalistes et progressistes pour un Québec libre (SPQ-Libre), un club politique du PQ, et directeur de L‘Aut‘Journal.

    Traverser la Chambre?

    Michel Corbeil relate dans l‘édition du Soleil de ce matin les tractations qui auraient pu mener vers un événement rarissime à l‘Assemblée nationale, soit un député qui quitte son groupe parlementaire pour joindre un autre parti politique. Le député de Groulx, Pierre Descôteaux (LIB), aurait été approché par des membres de l‘État-major du Parti québécois afin de joindre l‘opposition officielle:

    Le SoleilLe mardi 12 décembre 2006

    PASSAGE DU PLQ AU PQ

    Le député Descôteaux nie les rumeurs

    Michel Corbeil
    Le Soleil
    Québec

    Le député libéral de Groulx, Pierre Descôteaux, nie formellement la rumeur voulant qu‘il songe à traverser le parquet de la Chambre à l‘Assemblée nationale pour se joindre au Parti québécois.

    L‘élu s‘est amusé d‘être approché à ce sujet. « C‘est rare qu‘un journaliste appelle un député d‘arrière-banc », a-t-il blagué.

    « Si j‘étais sollicité par le PQ, je m‘en serais vanté », a-t-il ajouté. Il a signalé qu‘il comprend bien le jeu politique, même s‘il n‘a pas une longue expérience comme député.

    Selon les bruits qui sont parvenus au Soleil, des tractations avaient eu lieu au plus haut niveau, ces derniers jours. Certains ont même affirmé que le député de Groulx, une circonscription au nord de Montréal, avait rencontré son chef, Jean Charest, et un conseiller du leader péquiste André Boisclair.

    On a souvent vu un député démissionner (ou être démissionné!) de son parti politique afin de siéger en chambre comme député indépendant, mais le fait de passer directement d‘un parti à un autre est très peu fréquent à l‘Assemblée nationale. Les derniers événements de ce type remontent à la 31e législature (1976-1981), le député de Huntingdon, Claude Dubois (UN), ayant quitté l‘Union nationale en septembre 1979 afin de joindre le Parti libéral du Québec, tandis qu‘un an plus tard, le député de Rouyn-Noranda et chef du Parti démocrate créditiste, Camil Samson (CS), joignait également les libéraux. Pour sa part, le député de Lotbinière, Rodrigue Biron (ind.), avait démissionné comme chef de l‘Union nationale en mars 1980 et siégé comme député indépendant avant de joindre le PQ en novembre 1980.

    Plus récemment, en août 1992, le député de Westmount, Richard B. Holden (ind.), annonçait qu‘il joignait le groupe parlementaire du Parti québécois, mais il s‘était écoulé près d‘un an entre sa démission du Parti égalité et son adhésion au PQ. Par ailleurs, le 2 mars 1994, le député d‘Iberville, Yvon Lafrance (ind.), qui avait quitté le Parti libéral du Québec un mois plus tôt, annonçait qu‘il siégerait comme député de l‘Action démocratique du Québec. L‘ADQ ne constituait toutefois pas un groupe parlementaire reconnu en chambre, n‘ayant pas encore participé à un scrutin à l‘époque.

    Investitures des 26 et 27 novembre – 2e partie

    Voici la suite de cet article tel que promis hier: