Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 5 au 11 août

  • 5 août 1864: Le conseiller législatif de la division de Stadacona, Charles-François-Xavier Baby (CON), décède en fonction.
  • 5 août 1874: Le conseiller législatif de Shawinigan et orateur du Conseil législatif, John Jones Ross (CON), démissionne comme orateur (et donc comme ministre) à la suite du «scandale des Tanneries».
  • 5 août 1882: Le député de Beauce, Jean Blanchet (Beauce) (CON), et le député de Laval, Louis-Onésime Loranger (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme secrétaire et registraire de la Province dans le gouvernement Mousseau et juge respectivement.
  • 5 août 1897: Richard Turner (LIB) est nommé conseiller législatif du Golfe.
  • 5 août 1940: Le député de Montréal–Sainte-Marie et maire de Montréal, Camillien Houde (ind.), est arrêté en raison de son opposition à l’enregistrement obligatoire. Il sera emprisonné jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
  • 5 août 2005: L’ex-député de Gouin et ex-ministre, André Boisclair (PQ), devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 6 août 1804: Retour des brefs d’élection de la 4e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti canadien: 29 sièges;
    • Parti bureaucrate: 19 sièges;
    • Indépendants: 1 siège;
    • Vacants: 1 siège.
  • 6 août 1858: Formation du ministère Cartier-Macdonald dans la Province du Canada, dirigé par le député de Verchères et inspecteur général, George-Étienne Cartier (BLE), et le député de Kingston et maître général des postes, John Alexander Macdonald (L-CON). Par le fait même, le député de Sherbrooke et inspecteur général, Alexander Tilloch Galt (L-CON), démissionne comme député afin d’avaliser sa nomination lors d’une élection partielle.
  • 6 août 1965: Sanction de la «Loi modifiant la Loi de la division territoriale» (S.Q., 1965 (13-14 Eliz. II), c.10), qui concrétise la première refonte majeure des circonscriptions électorales depuis 1853. Le nombre de circonscriptions électorales passe de 95 à 108.
  • 6 août 1965: Prorogation de la 4e session du 27e Parlement du Québec.
  • 6 août 1965: Le député de Chicoutimi, Antonio Talbot (UN), démissionne comme député.
  • 7 août 1812: Élection partielle dans Québec, remportée par James McCallum (BUR).
  • 7 août 1812: Le conseiller légilatif Jacques-Nicolas Perrault (CAN) décède en fonction.
  • 7 août 1855: Élection partielle dans Québec, remportée par François Évanturel (BLE).
  • 7 août 1865: Formation du ministère Belleau-Macdonald dans la province du Canada, dirigé par le conseiller législatif et Receveur général, Narcisse-Fortunat Belleau (BLE), et le député de Kingston et procureur général du Haut-Canada, John Alexander Macdonald (L-CON).
  • 7 août 1911: Le député de Sherbrooke et orateur de l’Assemblée législative du Québec, Pantaléon Pelletier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme agent général du Québec à Londres.
  • 8 août 1832: Élection partielle dans Richelieu, remportée par Clément-Charles Sabrevois de Bleury (PAT).
  • 8 août 1842: Élection partielle dans Leinster, remportée par Jacob De Witt (PAT).
  • 8 août 1865: Ouverture de la 4e session du 8e Parlement de la province du Canada.
  • 8 août 1867: Émission des brefs d’élection de la 1re élection générale à l’Assemblée législative du Québec. Après que le scrutin ait été complété à la fin de septembre, les résultats sont les suivants:
    • Parti conservateur (Pierre-Joseph-Olivier Chauveau): 51 sièges;
    • Parti libéral (Antoine-Aimé Dorion): 12 sièges;
    • Indépendants: 1 siège.
    • 1 siège est demeuré vacant.
  • 8 août 1944: 22e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 8 août 1979: Le député de Maisonneuve et ministre d’État à la Réforme électorale et parlementaire, Robert Burns (PQ), démissionne comme ministre et député.
  • 9 août 1826: Le député de Trois-Rivières, Étienne Ranvoyzé (PAT), décède en fonction.
  • 9 août 1961: Le député de Jacques-Cartier et ministre d’État, Charles-Aimé Kirkland (LIB), décède en fonction.
  • 9 août 1917: Le député d’Ottawa, Ferdinand-Ambroise Gendron (LIB), décède en fonction.
  • 9 août 1906: Le député de Montréal division No. 5, Christopher Benfield Carter (ind.), décède en fonction.
  • 9 août 1989: Émission des brefs de la 34e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 25 septembre 1989.
  • 9 août 1935: Le député de Témiscamingue, Joseph-Édouard Piché (LIB), démissionne comme député. Le député de Bagot, Joseph-Émery Phaneuf (LIB), décède en fonction le même jour.
  • 9 août 2010: Le député de Saint-Laurent, ministre de la Sécurité publique et leader parlementaire du gouvernement, Jacques Dupuis (LIB), démissionne comme député et ministre.
  • 10 août 1850: Prorogation de la 3e session du 3e Parlement de la Province du Canada.
  • 10 août 1854: Retour des brefs d’élection de la 5e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 10 août 1864: Le député de Jacques Cartier, François-Zéphirin Tassé (BLE), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme inspecteur des prisons.
  • 10 août 1980: Le Parti Communiste Ouvrier (Section Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 10 août 1982: Le député d’Argenteuil, Claude Ryan (LIB), démissionne comme chef du Parti libéral du Québec et chef de l’Opposition officielle. Le député de Bonaventure, Gérard D. Lévesque (LIB), est nommé chef intérimaire.
  • 10 août 1983: Le Parti alternatif du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 11 août 1803: Prorogation de la 4e session du 3e Parlement du Bas-Canada.
  • 11 août 1814: Le conseiller législatif et conseiller exécutif Paul-Roch de Saint-Ours (BUR) décède en fonction.
  • 11 août 1854: Sanction royale d’un projet de loi du Parlement britannique qui donne au Parlement de la province du Canada le pouvoir de modifier la constitution de son Conseil législatif.
  • 11 août 1926: Le député de Témiscouata, Jules Langlais (CON), décède en fonction.
  • 11 août 1972: Le député de Rouyn-Noranda, Camil Samson (ind.), le député de Mégantic, Bernard Dumont (ind.), et le député d’Abitibi-Ouest, Aurèle Audet (ind.), réintègrent le groupe parlementaire du Ralliement créditiste.
  • 11 août 1989: Le Parti 51 obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 11 août 1992: Le député de Westmount, Richard Holden (ind.), joint le groupe parlementaire du Parti québécois après avoir quitte les rangs du Parti égalité un an plus tôt.
  • 11 août 2010: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Charest (LIB).

Sondage Léger Marketing de décembre 2010: baromètre des personnalités politiques

Le sondage Léger Marketing publié dans les pages du Devoir ce matin, en plus de porter sur le climat politique au Québec, comportait le désormais traditionnel baromètre des personnalités politiques au Québec où on demandait aux répondants s’ils ont une opinion favorable ou défavorable envers un certain nombre d’hommes et de femmes politiques (58 en tout). C’est la 5e fois ces dernières années que Léger Marketing réalise un tel exercice puisqu’un sondage similaire avait été réalisé en septembre 2007, mars 2009, novembre 2009 et juin 2010.

En attendant une analyse plus fine des résultats du baromètre (ce soir ou demain matin), voici les résultats tels que publiés dans Le Devoir (format pdf).

Bonne opinion Mauvaise opinion Ne connaît pas NSP/ Refus
1. Amir Khadir (QS) 45,0 18,0 23,0 15,0
2. Pierre Curzi (PQ) 43,0 19,0 24,0 14,0
3. François Legault (non élu) 42,0 14,0 26,0 17,0
4. Pauline Marois (PQ) 36,0 49,0 4,0 11,0
5. Gérard Deltel (sic) (ADQ) 35,0 20,0 30,0 15,0
6. Louise Beaudoin (PQ) 34,0 21,0 33,0 13,0
7. Marguerite Blais (LIB) 33,0 20,0 30,0 17,0
8. Bernard Drainville (PQ) 32,0 11,0 42,0 15,0
9. Joseph Facal (non élu) 32,0 14,0 40,0 15,0
10. Line Beauchamp (LIB) 31,0 19,0 33,0 18,0
11. Maka Kotto (PQ) 28,0 10,0 46,0 17,0
12. Nathalie Normandeau (LIB) 27,0 24,0 34,0 16,0
13. Yolande James (LIB) 27,0 15,0 42,0 16,0
14. Françoise David (QS) 26,0 16,0 44,0 14,0
15. Lisette Lapointe (PQ) 26,0 17,0 40,0 17,0
16. Christine St-Pierre (LIB) 25,0 20,0 39,0 16,0
17. Pierre Paradis (LIB) 25,0 15,0 42,0 18,0
18. Raymond Bachand (LIB) 25,0 33,0 25,0 17,0
19. Agnès Maltais (PQ) 24,0 12,0 47,0 16,0
20. Jean Charest (LIB) 24,0 65,0 2,0 9,0
21. Sam Hamad (LIB) 24,0 21,0 37,0 18,0
22. François Gendron (PQ) 22,0 7,0 55,0 16,0
23. Michelle Courchesne (LIB) 22,0 29,0 33,0 16,0
24. Yves Bolduc (LIB) 22,0 28,0 33,0 16,0
25. Éric Caire (ind.) 20,0 15,0 48,0 17,0
26. Marie Malavoy (PQ) 19,0 12,0 52,0 17,0
27. Pierre Arcand (LIB) 18,0 16,0 45,0 21,0
28. François Bonnardel (ADQ) 16,0 11,0 56,0 18,0
29. Monique Gagnon-Tremblay (LIB) 16,0 22,0 43,0 19,0
30. Nicole Léger (PQ) 16,0 8,0 61,0 16,0
31. Sylvie Roy (ADQ) 15,0 10,0 61,0 14,0
32. Jacques Dupuis (LIB) 14,0 26,0 42,0 18,0
33. Julie Boulet (LIB) 13,0 28,0 41,0 17,0
34. Robert Dutil (LIB) 13,0 13,0 55,0 18,0
35. Stéphane Bédard (PQ) 13,0 6,0 65,0 17,0
36. Sylvain Simard (PQ) 12,0 7,0 63,0 18,0
37. Clément Gignac (LIB) 11,0 11,0 61,0 17,0
38. Kathleen Weil (LIB) 11,0 13,0 60,0 16,0
39. François Rebello (PQ) 10,0 6,0 70,0 14,0
40. Monique Richard (PQ) 10,0 7,0 67,0 16,0
41. Stéphane Bergeron (PQ) 10,0 5,0 69,0 16,0
42. Laurent Lessard (LIB) 9,0 13,0 60,0 18,0
43. Scott McKay (PQ) 9,0 7,0 66,0 17,0
44. Nicolas Girard (PQ) 8,0 3,0 74,0 15,0
45. Pierre Corbeil (LIB) 8,0 12,0 62,0 18,0
46. Lise Thériault (LIB) 7,0 10,0 66,0 18,0
47. Nicolas Marceau (PQ) 7,0 6,0 72,0 16,0
48. Nicole Ménard (LIB) 7,0 7,0 69,0 17,0
49. Norman MacMillan (LIB) 7,0 15,0 61,0 16,0
50. Serge Simard (LIB) 7,0 7,0 69,0 17,0
51. Dominique Vien (LIB) 6,0 8,0 70,0 16,0
52. Marc Picard (ind.) 6,0 4,0 75,0 15,0
53. David Whissell (LIB) 5,0 18,0 61,0 16,0
54. Janvier Grondin (ADQ) 5,0 5,0 75,0 14,0
55. Martin Lemay (PQ) 5,0 4,0 77,0 15,0
56. Bernard St-Arnaud (PQ) 4,0 4,0 78,0 14,0
57. Jean-Martin Aussant (PQ) 3,0 3,0 79,0 14,0
58. Tony Tomassi (ind.) 3,0 43,0 39,0 14,0

Le sondage Internet a été réalisé du 6 au 9 décembre 2010 auprès de 1 000 répondants. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise.

Dupuis quitte; Fournier revient

C’est maintenant officiel: le député de Saint-Laurent et ministre de la Sécurité publique, Jacques Dupuis (LIB), a annoncé son retrait de la vie politique tandis qu’il a été confirmé que son ex-collègue, Jean-Marc Fournier (LIB), sera candidat libéral lors de l’élection partielle qui doit avoir lieu, en principe, d’ici au 14 mars 2011. M. Fournier a été député de Châteauguay entre 1994 et 2008. Il fut également ministre entre 2003 et 2008.

La date de l’élection partielle qui doit avoir lieu dans Saint-Laurent n’a pas été confirmée. En attendant, notre section spéciale sur l’élection partielle dans Saint-Laurent est en ligne.

Sondage Léger Marketing de juin 2010, l’image des politiciens

Nous en avons glissé un mot plus tôt cette semaine, Léger Marketing a questionné les répondants, dans le cadre du dernier sondage mensuel Léger Marketing/Le Devoir, sur l’image qu’ils ont des politiciens québécois. Plus précisément, l’étude consistait à demander aux répondants s’ils ont une opinion favorable ou défavorable envers un certain nombre d’hommes et de femmes politiques.

C’est la 4e fois ces dernières années que Léger Marketing réalise un tel exercice puisqu’un sondage similaire avait été réalisé en septembre 2007, en mars 2009 et en novembre 2009.

Nous avons torturé quelque peu les statistiques, notamment en les comparant aux études précédentes, et avons fait des trouvailles assez intéressantes que nous diffuserons au cours des prochains jours. En attendant, voici les résultats du sondage sur l’image des politiciens tels que publiés dans Le Devoir (format pdf).

Bonne opinion Mauvaise opinion Ne connaît pas NSP/ Refus
1. Pierre Curzi (PQ) 52,0 16,0 23,0 10,0
2. Amir Khadir (QS) 50,0 17,0 24,0 9,0
3. Claude Béchard (LIB) 42,0 17,0 29,0 12,0
4. Pauline Marois (PQ) 42,0 44,0 6,0 8,0
5. Marguerite Blais (LIB) 41,0 18,0 29,0 12,0
6. Louise Beaudoin (PQ) 36,0 21,0 35,0 8,0
7. Gérard Deltel (sic) (ADQ) 35,0 14,0 39,0 12,0
8. Bernard Drainville (PQ) 34,0 11,0 45,0 11,0
9. Maka Kotto (PQ) 34,0 9,0 45,0 11,0
10. Françoise David (QS) 32,0 15,0 43,0 10,0
11. Christine St-Pierre (LIB) 31,0 15,0 42,0 11,0
12. Line Beauchamp (LIB) 30,0 18,0 40,0 12,0
13. Agnès Maltais (PQ) 30,0 13,0 48,0 9,0
14. Lisette Lapointe (PQ) 30,0 18,0 39,0 14,0
15. Nathalie Normandeau (LIB) 29,0 19,0 41,0 11,0
16. Pierre Paradis (LIB) 27,0 13,0 47,0 13,0
17. François (PQ) 27,0 7,0 54,0 13,0
18. Raymond Bachand (LIB) 26,0 35,0 28,0 11,0
19. Yolande James (LIB) 25,0 12,0 51,0 11,0
20. Jean Charest (LIB) 24,0 68,0 2,0 6,0
21. Sam Hamad (LIB) 24,0 22,0 43,0 11,0
22. Éric Caire (ind.) 24,0 16,0 46,0 14,0
23. Marie Malavoy (PQ) 23,0 10,0 54,0 12,0
24. Yves Bolduc (LIB) 21,0 33,0 36,0 11,0
25. Michelle Courchesne (LIB) 21,0 34,0 35,0 10,0
26. Pierre Arcand (LIB) 20,0 11,0 54,0 15,0
27. Monique Gagnon-Tremblay (LIB) 20,0 24,0 43,0 12,0
28. Nicole Léger (PQ) 19,0 6,0 64,0 11,0
29. François Bonnardel (ADQ) 19,0 9,0 59,0 13,0
30. Sylvie Roy (ADQ) 16,0 10,0 64,0 11,0
31. Julie Boulet (LIB) 15,0 33,0 40,0 12,0
32. Jacques Dupuis (LIB) 15,0 29,0 45,0 11,0
33. Sylvain Simard (PQ) 14,0 9,0 66,0 11,0
34. Stéphane Bédard (PQ) 14,0 6,0 69,0 11,0
35. Robert Dutil (LIB) 13,0 11,0 63,0 13,0
36. Clément Gignac (LIB) 13,0 8,0 67,0 12,0
37. Kathleen Weil (LIB) 11,0 14,0 62,0 13,0
38. François Rebello (PQ) 11,0 6,0 70,0 13,0
39. Monique Richard (PQ) 10,0 8,0 70,0 12,0
40. Scott McKay (PQ) 10,0 9,0 67,0 14,0
41. Stéphane Bergeron (PQ) 10,0 7,0 70,0 13,0
42. Pierre Corbeil (LIB) 8,0 13,0 65,0 14,0
43. Laurent Lessard (LIB) 8,0 10,0 67,0 14,0
44. Norman MacMillan (LIB) 8,0 11,0 68,0 14,0
45. Lise Thériault (LIB) 8,0 11,0 69,0 12,0
46. Nicolas Girard (PQ) 8,0 5,0 75,0 12,0
47. Serge Simard (LIB) 7,0 6,0 73,0 13,0
48. Janvier Grondin (ADQ) 7,0 5,0 75,0 12,0
49. Marc Picard (ind.) 7,0 5,0 76,0 12,0
50. Nicole Ménard (LIB) 6,0 12,0 69,0 13,0
51. Nicolas Marceau (PQ) 6,0 4,0 78,0 11,0
52. Martin Lemay (PQ) 6,0 4,0 76,0 13,0
53. David Whissell (LIB) 5,0 22,0 59,0 14,0
54. Bernard St-Arnaud (PQ) 5,0 4,0 79,0 11,0
55. Dominique Vien (LIB) 4,0 9,0 74,0 13,0
56. Tony Tomassi (ind.) 4,0 59,0 28,0 9,0
57. Jean-Martin Aussant (PQ) 4,0 5,0 80,0 11,0

Le sondage Internet a été réalisé du 7 au 10 juin 2010 auprès de 1 015 répondants. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise.

Léger Marketing: image des politiciens de 2007 à aujourd’hui

Nous revenons sur le sondage de Léger Marketing sur la perception des hommes et femmes politiques québécois dévoilé hier, plus particulièrement sous l’angle de l’évolution de ces perceptions. En effet, sur les 52 politiciens mentionnés dans le sondage de novembre 2009, 22 figuraient également dans ceux de septembre 2007 et de mars 2009 . Il y en a également 22 qui figurent dans 2 des 3 études, dont certains ont quitté la vie politique depuis le printemps dernier (Monique Jérôme-Forget et François Legault notamment).

Les politiciens listés dans ce tableau le sont dans l’ordre décroissant du pourcentage d’opinion favorable dans le sondage de novembre 2009. Fait à noter, le sondage de novembre 2009 subdivise les gens sans opinion entre les options «ne connaît pas» et «ne sait pas / refus de répondre», ce qui n’était pas le cas lors des études précédentes. À première vue, ce changement méthodologique influence légèrement les résultats puisqu’en additionnant les «ne connaît pas» et «ne sait pas / refus de répondre» pour un politicien donné en novembre 2009, on se retrouve généralement avec un résultat légèrement supérieur au «ne connaît pas» de septembre 2007 et mars 2009. Toutefois, nous n’avons pas vérifié si cette augmentation se faisait au détriment d’une des 2 options (bonne opinion / mauvaise opinion) ou si elle se répartissait également entre les 2 options. De toute façon, il y a d’autres facteurs pouvant expliquer l’évolution du ratio bonne/mauvaise opinion à travers le temps.

  Bonne opinion / Opinion favorable Mauvaise opinion / Opinion défavorable Ne connaît pas NSP/ refus(1)
Pierre Curzi (PQ) Sept. 2007 54,0 19,0 26,0
Mars 2009 49,0 23,0 28,0
Nov. 2009 47,0 16,0 23,0 14,0
Pauline Marois (PQ) Sept. 2007 60,0 33,0 4,0
Mars 2009 53,0 41,0 6,0
Nov. 2009 42,0 44,0 3,0 11,0
Amir Khadir (QS) Sept. 2007 20,0 18,0 62,0
Mars 2009 39,0 27,0 35,0
Nov. 2009 42,0 18,0 24,0 16,0
Jean Charest (LIB) Sept. 2007 38,0 60,0 2,0
Mars 2009 44,0 52,0 5,0
Nov. 2009 40,0 48,0 2,0 10,0
Marguerite Blais (LIB) Sept. 2007 39,0 15,0 45,0
Mars 2009 44,0 14,0 42,0
Nov. 2009 36,0 17,0 31,0 16,0
Louise Beaudoin (PQ) Sept. 2007 47,0 24,0 29,0
Mars 2009 47,0 25,0 28,0
Nov. 2009 36,0 15,0 33,0 16,0
Claude Béchard (LIB) Sept. 2007 29,0 22,0 49,0
Mars 2009 40,0 16,0 45,0
Nov. 2009 33,0 16,0 35,0 16,0
Françoise David (QS) Sept. 2007 33,0 25,0 42,0
Mars 2009 Ne figure pas dans ce sondage
Nov. 2009 31,0 17,0 39,0 13,0
Maka Kotto (PQ)(2) Sept. 2007 34,0 11,0 56,0
Mars 2009 35,0 11,0 54,0
Nov. 2009 30,0 9,0 43,0 18,0
Bernard Drainville (PQ) Sept. 2007 37,0 16,0 46,0
Mars 2009 36,0 15,0 49,0
Nov. 2009 29,0 9,0 46,0 16,0
Christine St-Pierre (LIB) Sept. 2007 33,0 10,0 57,0
Mars 2009 33,0 16,0 52,0
Nov. 2009 28,0 15,0 43,0 14,0
Gérard Deltell (ADQ) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 26,0 9,0 66,0
Nov. 2009 28,0 11,0 42,0 19,0
Line Beauchamp (LIB) Sept. 2007 34,0 19,0 47,0
Mars 2009 31,0 19,0 49,0
Nov. 2009 27,0 15,0 44,0 14,0
Pierre Paradis (LIB) Sept. 2007 38,0 20,0 42,0
Mars 2009 38,0 13,0 48,0
Nov. 2009 27,0 12,0 44,0 17,0
Nathalie Normandeau (LIB) Sept. 2007 26,0 11,0 63,0
Mars 2009 27,0 16,0 58,0
Nov. 2009 26,0 15,0 44,0 15,0
Raymond Bachand (LIB) Sept. 2007 23,0 15,0 62,0
Mars 2009 27,0 21,0 52,0
Nov. 2009 25,0 20,0 39,0 16,0
Agnès Maltais (PQ) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 32,0 13,0 56,0
Nov. 2009 25,0 11,0 48,0 16,0
Yves Bolduc (LIB) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 28,0 15,0 57,0
Nov. 2009 24,0 22,0 39,0 15,0
Michelle Courchesne (LIB) Sept. 2007 17,0 18,0 65,0
Mars 2009 27,0 24,0 50,0
Nov. 2009 22,0 20,0 42,0 16,0
Sam Hamad (LIB) Sept. 2007 18,0 17,0 65,0
Mars 2009 25,0 16,0 59,0
Nov. 2009 22,0 18,0 45,0 15,0
Éric Caire (ind.)(3) Sept. 2007 6,0 6,0 88,0
Mars 2009 18,0 8,0 74,0
Nov. 2009 21,0 19,0 42,0 18,0
Yolande James (LIB) Sept. 2007 9,0 8,0 83,0
Mars 2009 19,0 7,0 74,0
Nov. 2009 18,0 7,0 61,0 14,0
Pierre Arcand (LIB) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 23,0 10,0 67,0
Nov. 2009 17,0 10,0 55,0 18,0
François Bonnardel (ADQ) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 12,0 5,0 83,0
Nov. 2009 17,0 8,0 56,0 19,0
Monique Gagnon-Tremblay (LIB) Sept. 2007 22,0 18,0 59,0
Mars 2009 21,0 22,0 57,0
Nov. 2009 16,0 17,0 49,0 18,0
Jacques Dupuis (LIB) Sept. 2007 17,0 17,0 66,0
Mars 2009 18,0 24,0 58,0
Nov. 2009 15,0 20,0 50,0 15,0
Sylvain Simard (PQ) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 19,0 11,0 70,0
Nov. 2009 13,0 8,0 64,0 15,0
Sylvie Roy (ADQ) Sept. 2007 6,0 5,0 88,0
Mars 2009 Ne figure pas dans ce sondage
Nov. 2009 13,0 10,0 60,0 17,0
Julie Boulet (LIB) Sept. 2007 15,0 17,0 68,0
Mars 2009 21,0 21,0 58,0
Nov. 2009 11,0 29,0 47,0 13,0
Scott McKay (PQ)(4) Sept. 2007 25,0 14,0 61,0
Mars 2009 Ne figure pas dans ce sondage
Nov. 2009 11,0 9,0 63,0 17,0
Stéphane Bédard (PQ) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 15,0 6,0 78,0
Nov. 2009 10,0 5,0 69,0 16,0
Camil Bouchard (PQ) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 13,0 7,0 80,0
Nov. 2009 10,0 5,0 68,0 17,0
Kathleen Weil (LIB) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 7,0 5,0 87,0
Nov. 2009 9,0 7,0 70,0 14,0
Robert Dutil (LIB) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 10,0 9,0 81,0
Nov. 2009 8,0 7,0 68,0 17,0
Laurent Lessard (LIB) Sept. 2007 8,0 8,0 84,0
Mars 2009 9,0 7,0 85,0
Nov. 2009 8,0 8,0 69,0 15,0
David Whissell (LIB) Sept. 2007 9,0 9,0 82,0
Mars 2009 7,0 8,0 86,0
Nov. 2009 6,0 22,0 56,0 16,0
Monique Richard (PQ) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 13,0 10,0 76,0
Nov. 2009 8,0 7,0 69,0 16,0
François Rebello (PQ) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 10,0 6,0 63,0
Nov. 2009 8,0 5,0 70,0 17,0
Pierre Corbeil (LIB) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 11,0 13,0 76,0
Nov. 2009 7,0 10,0 68,0 15,0
Tony Tomassi (LIB) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 8,0 6,0 86,0
Nov. 2009 5,0 9,0 70,0 16,0
Nicole Ménard (LIB) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 6,0 6,0 88,0
Nov. 2009 4,0 7,0 72,0 17,0
Dominique Vien (LIB) Sept. 2007 Ne figure pas dans ce sondage
Mars 2009 8,0 5,0 87,0
Nov. 2009 2,0 5,0 77,0 16,0
François Legault (PQ) Sept. 2007 50,0 22,0 27,0
Mars 2009 49,0 22,0 29,0
Nov. 2009 Ne figure pas dans ce sondage
François Gendron (PQ) Sept. 2007 31,0 12,0 57,0
Mars 2009 34,0 10,0 56,0
Nov. 2009 Ne figure pas dans ce sondage
Monique Jérôme-Forget (LIB) Sept. 2007 30,0 32,0 38,0
Mars 2009 31,0 47,0 22,0
Nov. 2009 Ne figure pas dans ce sondage

Ceci étant dit, il y a certains caveat que nous avons émis au fil du temps sur les sondages de Léger Marketing sur l’image des politiciens et que nous tenons à rappeler ici:

  • Le contexte politique dans lequel chaque sondage est réalisé a certainement un impact sur les résultats car les intentions de vote des électeurs vient probablement teinter l’évaluation qu’ils font des politiciens qui oeuvrent au sein des partis politiques (à moins que ce ne soit l’inverse).
  • Le contexte médiatique joue également puisqu’un événement (surtout négatif) peut teinter la perception à l’endroit d’un politicien (ex.: Monique Jérôme Forget qui était en pleine controverse sur la Caisse de dépôt en mars 2009; Yves Bolduc qui était au centre de la pandémie de la grippe A (H1N1) en novembre 2009).
  • Dans les faits, qui est capable de donner une opinion favorable ou défavorable éclairée sur plus de 40 personnalités politiques? Nous avons la prétention d’avoir une certaine connaissance du milieu politique, mais pas d’évaluer la performance du moindre backbencher ou chef de tiers-parti, et probablement que bien peu d’analystes politiques expérimentés s’y risqueraient également…
  • Compte tenu de la longueur de l’exercice (exprimer son opinion sur plus de 40 individus), les risques sont grands qu’à la longue, on donne la première réponse qui passe par la tête sans trop réfléchir. Et ce «sans trop réfléchir» devient parfois «j’en connais aucun d’la gang» ou bien «parti X=opinion défavorable», par exemple.
  • Il y a également l’apparition de l’option «ne sait pas / refus de répondre» dont nous avons parlé plus haut.

Notes:

  1. L’option «Ne sait pas / refus de répondre» n’était pas offerte dans les sondages de septembre 2007 et mars 2009. ()
  2. Maka Kotto était député fédéral en septembre 2007, mais député péquiste en mars et novembre 2009. ()
  3. Éric Caire était député adéquiste en septembre 2007 et mars 2009, mais député indépendant en novembre 2009. ()
  4. Scott McKay était chef du Parti vert en septembre 2007, mais député péquiste en novembre 2009. ()

Sondage Léger Marketing de novembre 2009: l’image des politiciens

Le Devoir a publié ce matin la 2e partie d’un sondage Léger Marketing (pour la 1re partie, voir ici) qui porte sur l’image des politiciens québécois. Plus précisément, l’étude consistait à demander aux répondants s’ils ont une opinion favorable ou défavorable envers un certain nombre d’hommes et de femmes politiques.

C’est la 3e fois ces dernières années que Léger Marketing réalise un tel exercice puisqu’un sondage similaire avait été réalisé en septembre 2007 et en mars 2009.

Voici les résultats du sondage sur l’image des politiciens tels que publiés dans Le Devoir (format pdf).

Bonne opinion Mauvaise opinion Ne connaît pas NSP/ Refus
1. Pierre Curzi (PQ) 47,0 16,0 23,0 14,0
2. Pauline Marois (PQ) 42,0 44,0 3,0 11,0
3. Amir Khadir (QS) 42,0 18,0 24,0 16,0
4. Jean Charest (LIB) 40,0 48,0 2,0 10,0
5. Marguerite Blais (LIB) 36,0 17,0 31,0 16,0
6. Louise Beaudoin (PQ) 36,0 15,0 33,0 16,0
7. Claude Béchard (LIB) 33,0 16,0 35,0 16,0
8. Françoise David (QS) 31,0 17,0 39,0 13,0
9. Maka Kotto (PQ) 30,0 9,0 43,0 18,0
10. Bernard Drainville (PQ) 29,0 9,0 46,0 16,0
11. Christine St-Pierre (LIB) 28,0 15,0 43,0 14,0
12. Gérard Deltel (sic) (ADQ) 28,0 11,0 42,0 19,0
13. Line Beauchamp (LIB) 27,0 15,0 44,0 14,0
14. Pierre Paradis (LIB) 27,0 12,0 44,0 17,0
15. Nathalie Normandeau (LIB) 26,0 15,0 44,0 15,0
16. Raymond Bachand (LIB) 25,0 20,0 39,0 16,0
17. Agnès Maltais (PQ) 25,0 11,0 48,0 16,0
18. Yves Bolduc (LIB) 24,0 22,0 39,0 15,0
19. Michelle Courchesne (LIB) 22,0 20,0 42,0 16,0
20. Sam Hamad (LIB) 22,0 18,0 45,0 15,0
21. Marie Malavoy (PQ) 22,0 11,0 51,0 16,0
22. Éric Caire (ind.) 21,0 19,0 42,0 18,0
23. Yolande James (LIB) 18,0 7,0 61,0 14,0
24. Pierre Arcand (LIB) 17,0 10,0 55,0 18,0
25. François Bonnardel (ADQ) 17,0 8,0 56,0 19,0
26. Monique Gagnon-Tremblay (LIB) 16,0 17,0 49,0 18,0
27. Nicole Léger (PQ) 16,0 7,0 62,0 15,0
28. Jacques Dupuis (LIB) 15,0 20,0 50,0 15,0
29. Sylvain Simard (PQ) 13,0 8,0 64,0 15,0
30. Sylvie Roy (ADQ) 13,0 10,0 60,0 17,0
31. Julie Boulet (LIB) 11,0 29,0 47,0 13,0
32. Scott McKay (PQ) 11,0 9,0 63,0 17,0
33. Clément Gignac (LIB) 10,0 7,0 68,0 15,0
34. Stéphane Bédard (PQ) 10,0 5,0 69,0 16,0
35. Camil Bouchard (PQ) 10,0 5,0 68,0 17,0
36. Kathleen Weil (LIB) 9,0 7,0 70,0 14,0
37. Robert Dutil (LIB) 8,0 7,0 68,0 17,0
38. Laurent Lessard (LIB) 8,0 8,0 69,0 15,0
39. Monique Richard (PQ) 8,0 7,0 69,0 16,0
40. François Rebello (PQ) 8,0 5,0 70,0 17,0
41. Pierre Corbeil (LIB) 7,0 10,0 68,0 15,0
42. Norman MacMillan (LIB) 7,0 10,0 67,0 16,0
43. Janvier Grondin (ADQ) 7,0 5,0 72,0 16,0
44. David Whissell (LIB) 6,0 22,0 56,0 16,0
45. Tony Tomassi (LIB) 5,0 9,0 70,0 16,0
46. Serge Simard (LIB) 5,0 6,0 73,0 16,0
47. Lise Thériault (LIB) 5,0 9,0 69,0 17,0
48. Marc Picard (ADQ) 5,0 4,0 74,0 17,0
49. Nicole Ménard (LIB) 4,0 7,0 72,0 17,0
50. Nicolas Marceau (PQ) 4,0 3,0 77,0 16,0
51. Nicolas Girard (PQ) 4,0 4,0 76,0 16,0
52. Dominique Vien (LIB) 2,0 5,0 77,0 16,0

Le sondage Internet a été réalisé du 23 au 26 novembre 2009 auprès de 1 008 répondants. La marge d’erreur est de 3,1%, 19 fois sur 20. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise.

Image des politiciens de 2007 à aujourd’hui

Nous revenons sur le sondage de Léger Marketing sur la perception des hommes et femmes politiques québécois dévoilé hier car nous avons observé que sur les 42 politiciens mentionnés dans ce sondage, 26 figuraient également dans le sondage de septembre 2007. Ça peut être intéressant de vérifier s’il y a eu changement dans la perception qu’ont les électeurs de ces politiciens depuis la dernière année et demi.

Les politiciens listés dans ce tableau le sont dans l’ordre décroissant du pourcentage d’opinion favorable dans le sondage de mars 2009.

  Bonne opinion / Opinion favorable Mauvaise opinion / Opinion défavorable Ne connaît pas
Pauline Marois (PQ) Sept. 2007 60,0 33,0 4,0
Mars 2009 53,0 41,0 6,0
François Legault (PQ) Sept. 2007 50,0 22,0 27,0
Mars 2009 49,0 22,0 29,0
Pierre Curzi (PQ) Sept. 2007 54,0 19,0 26,0
Mars 2009 49,0 23,0 28,0
Louise Beaudoin(PQ) Sept. 2007 47,0 24,0 29,0
Mars 2009 47,0 25,0 28,0
Marguerite Blais (LIB) Sept. 2007 39,0 15,0 45,0
Mars 2009 44,0 14,0 42,0
Jean Charest (LIB) Sept. 2007 38,0 60,0 2,0
Mars 2009 44,0 52,0 5,0
Claude Béchard (LIB) Sept. 2007 29,0 22,0 49,0
Mars 2009 40,0 16,0 45,0
Amir Khadir (QS) Sept. 2007 20,0 18,0 62,0
Mars 2009 39,0 27,0 35,0
Pierre Paradis (LIB) Sept. 2007 38,0 20,0 42,0
Mars 2009 38,0 13,0 48,0
Bernard Drainville (PQ) Sept. 2007 37,0 16,0 46,0
Mars 2009 36,0 15,0 49,0
Maka Kotto (PQ)(1) Sept. 2007 34,0 11,0 56,0
Mars 2009 35,0 11,0 54,0
François Gendron (PQ) Sept. 2007 31,0 12,0 57,0
Mars 2009 34,0 10,0 56,0
Christine St-Pierre (LIB) Sept. 2007 33,0 10,0 57,0
Mars 2009 33,0 16,0 52,0
Line Beauchamp (LIB) Sept. 2007 34,0 19,0 47,0
Mars 2009 31,0 19,0 49,0
Monique Jérôme-Forget (LIB) Sept. 2007 30,0 32,0 38,0
Mars 2009 31,0 47,0 22,0
Nathalie Normandeau (LIB) Sept. 2007 26,0 11,0 63,0
Mars 2009 27,0 16,0 58,0
Raymond Bachand (LIB) Sept. 2007 23,0 15,0 62,0
Mars 2009 27,0 21,0 52,0
Michelle Courchesne (LIB) Sept. 2007 17,0 18,0 65,0
Mars 2009 27,0 24,0 50,0
Sam Hamad (LIB) Sept. 2007 18,0 17,0 65,0
Mars 2009 25,0 16,0 59,0
Julie Boulet (LIB) Sept. 2007 15,0 17,0 68,0
Mars 2009 21,0 21,0 58,0
Monique Gagnon-Tremblay (LIB) Sept. 2007 22,0 18,0 59,0
Mars 2009 21,0 22,0 57,0
Yolande James (LIB) Sept. 2007 9,0 8,0 83,0
Mars 2009 19,0 7,0 74,0
Éric Caire (ADQ) Sept. 2007 6,0 6,0 88,0
Mars 2009 18,0 8,0 74,0
Jacques Dupuis (LIB) Sept. 2007 17,0 17,0 66,0
Mars 2009 18,0 24,0 58,0
Laurent Lessard (LIB) Sept. 2007 8,0 8,0 84,0
Mars 2009 9,0 7,0 85,0
David Whissell (LIB) Sept. 2007 9,0 9,0 82,0
Mars 2009 7,0 8,0 86,0

On peut donc regrouper ces politiciens en 7 catégories:

  • Bonne opinion en hausse depuis 2007; mauvaise opinion en baisse: Jean Charest, Claude Béchard.
  • Bonne opinion en hausse; mauvaise opinion stable: Marguerite Blais, Sam Hamad, Yolande James, Éric Caire.
  • Bonne et mauvaise opinion en hausse: Amir Khadir, Raymond Bachand, Michelle Courchesne, Julie Boulet.
  • Bonne opinion stable; mauvaise opinion en baisse: Pierre Paradis.
  • Bonne opinion stable; mauvaise opinion en hausse: Christine St-Pierre, Monique Jérôme Forget, Nathalie Normandeau, Jacques Dupuis.
  • Bonne opinion en baisse; mauvaise opinion en hausse: Pauline Marois, Pierre Curzi.
  • Pas de changement significatif depuis 2007: François Legault, Louise Beaudoin, Bernard Drainville, Maka Kotto, François Gendron, Line Beauchamp, Monique Gagnon-Tremblay, Laurent Lessard, David Whissell.

Toutefois, il ne faut pas faire abstraction du contexte politique où chaque sondage a été réalisé car les intentions de vote des électeurs vient probablement teinter l’évaluation qu’ils font des politiciens qui oeuvrent au sein des partis politiques (à moins que ce ne soit l’inverse). Rappelons qu’au début de l’automne 2007 (août et septembre), le PQ était généralement au 1er rang, suivi de très près par l’ADQ avec le Parti libéral au 3e rang. Depuis le début de 2009, les libéraux sont soit en avance, soit à égalité avec le PQ tandis que l’ADQ est très loin derrière. Il y a aussi le contexte médiatique dans lequel chaque sondage a été tenu dont il faut tenir compte puisqu’un événement peut teinter la perception à l’endroit d’un politicien (l’exemple le plus évident étant celui de Monique Jérôme Forget qui était en pleine controverse sur la Caisse de dépôt pendant le sondage de mars 2009).
Notes:

  1. Maka Kotto était député fédéral en septembre 2007, mais député péquiste en mars 2009. ()

Sondage Léger Marketing de mars 2009: l’image des politiciens

Le Journal de Montréal a publié ce matin les résultats d’un sondage Léger Marketing portant sur l’image des politiciens. Plus précisément, l’étude consistait à demander aux répondants s’ils ont une opinion favorable ou défavorable envers un certain nombre d’hommes et de femmes politiques.

Ce n’est pas la première fois que Léger Marketing réalise une étude du genre pour les journaux Québecor; la firme avait fait un sondage sur l’image des politiciens en septembre 2007. À l’époque, nous avions émis des réserves sur la pertinence d’un tel exercice; plus de détails ici. Pour l’instant, contrairement à septembre 2007, les résultats n’incluent pas de politiciens de la scène municipale ou fédérale, mais nous soupçonnons qu’il y aura une suite demain (avec des résultats sur les intentions de vote?).

Or, donc, sans plus tarder, voici les résultats du sondage sur l’image des politiciens.

Opinion favorable Opinion défavorable Ne connaît pas
1. Pauline Marois (PQ) 53,0 41,0 6,0
2. François Legault (PQ) 49,0 22,0 29,0
3. Pierre Curzi (PQ) 49,0 23,0 28,0
4. Louise Beaudoin (PQ) 47,0 25,0 28,0
5. Marguerite Blais (LIB) 44,0 14,0 42,0
6. Jean Charest (LIB) 44,0 52,0 5,0
7. Claude Béchard (LIB) 40,0 16,0 45,0
8. Amir Khadir (QS) 39,0 27,0 35,0
9. Pierre Paradis (LIB) 38,0 13,0 48,0
10. Bernard Drainville (PQ) 36,0 15,0 49,0
11. Maka Kotto (PQ) 35,0 11,0 54,0
12. François Gendron (PQ) 34,0 10,0 56,0
13. Christine St-Pierre (LIB) 33,0 16,0 52,0
14. Agnès Maltais (PQ) 32,0 13,0 56,0
15. Line Beauchamp (LIB) 31,0 19,0 49,0
16. Monique Jérôme-Forget (LIB) 31,0 47,0 22,0
17. Yves Bolduc (LIB) 28,0 15,0 57,0
18. Nathalie Normandeau (LIB) 27,0 16,0 58,0
19. Raymond Bachand (LIB) 27,0 21,0 52,0
20. Michelle Courchesne (LIB) 27,0 24,0 50,0
21. Gérard Deltell (ADQ) 26,0 9,0 66,0
22. Sam Hamad (LIB) 25,0 16,0 59,0
23. Pierre Arcand (LIB) 23,0 10,0 67,0
24. Julie Boulet (LIB) 21,0 21,0 58,0
25. Monique Gagnon-Tremblay (LIB) 21,0 22,0 57,0
26. Yolande James (LIB) 19,0 7,0 74,0
27. Sylvain Simard (PQ) 19,0 11,0 70,0
28. Éric Caire (ADQ) 18,0 8,0 74,0
29. Jacques Dupuis (LIB) 18,0 24,0 58,0
30. Stéphane Bédard (PQ) 15,0 6,0 78,0
31. Camille (sic) Bouchard (PQ) 13,0 7,0 80,0
32. Monique Richard (PQ) 13,0 10,0 76,0
33. François Bonnardel (ADQ) 12,0 5,0 83,0
34. Pierre Corbeil (LIB) 11,0 13,0 76,0
35. François Rebello (PQ) 10,0 6,0 63,0
36. Robert Dutil (LIB) 10,0 9,0 81,0
37. Laurent Lessard (LIB) 9,0 7,0 85,0
38. Dominique Vien (LIB) 8,0 5,0 87,0
39. Tony Tomassi (LIB) 8,0 6,0 86,0
40. Kathleen Weil (LIB) 7,0 5,0 87,0
41. David Whissell (LIB) 7,0 8,0 86,0
42. Nicole Ménard (LIB) 6,0 6,0 88,0

Le sondage téléphonique a été réalisé les 4 et 5 mars 2009 auprès de 1 003 répondants. La marge d’erreur est de 3,4%, 19 fois sur 20. Les données finales ont été pondérées selon le sexe et l’âge de façon à être représentatives de la population selon les dernières données de Statistique Canada.

Sondage Léger Marketing de septembre 2007: l’image des politiciens

((MISE À JOUR: 11 septembre 2007, 23h) Après publication ce matin du rapport d’analyse (format pdf) du sondage Léger Marketing sur la rentrée politique, nous avons mis à jour ce billet afin d’inclure les réponses pour les 65 politiciens mentionnés dans la section sur l’image des politiciens. Et nous devons vous faire une confidence: nous avons la prétention d’avoir une certaine connaissance du milieu politique et malgré cela, nous serions incapables de donner une opinion favorable ou défavorable sur la totalité des 65 personnalités politiques nommées dans le sondage. Alors, imaginez lorsqu’on pose la question à un individu qui, pour toutes sortes de bonnes ou de mauvaises raisons, n’a ni le temps, ni l’intérêt pour s’informer sur la vie politique, les protagonistes et les enjeux… Tout le monde a une opinion sur le gouvernement, les partis politiques ou leurs chefs, mais est-ce que tout le monde a vraiment une opinion sur un quelconque maire, un backbencher fédéral ou un ministre qui n’est pas sous les feux de la rampe? Le nombre effarant de politiciens pour lesquels l’option majoritaire est “ne connaît pas” est assez révélateur à cet égard.

Un autre danger avec ce genre de questionnaire est justement sa longueur: lorsqu’on demande à une personne d’exprimer son opinion sur 65 individus, les risques sont grands que vers la fin, entre le souper à préparer, les devoirs (scolaires, conjugaux et autres), la tondeuse et la soirée de bridge, on donne la première réponse qui passe par la tête sans trop réfléchir. Et ce “sans trop réfléchir” devient parfois “j’en connais aucun d’la gang” ou bien “parti X=opinion défavorable”. Rendus là , ce n’est plus l’individu qu’on évalue, mais sa notoriété et son appartenance politique.

Bref, demander une opinion favorable ou défavorable sur un chef de parti, un ministre important, un candidat-vedette ou le maire d’une grande ville demeure pertinent, mais à force de questionner les gens là -dessus en “batch” de 65 politiciens, on finit par perdre de l’impact et de la pertinence.)

Léger Marketing a réalisé la semaine dernière un sondage, dévoilé hier au réseau TVA et ce matin dans Le Journal de Montréal et The Gazette portant sur l’image des politiciens. Plus précisément, l’étude consistait à demander aux répondants s’ils ont une opinion favorable ou défavorable envers un certain nombre d’hommes et de femmes politiques

Voici les résultats partiels à la lecture des articles sur ce sondage dans Le Journal de Montréal et dans la Presse canadienne.

Opinion favorable Opinion défavorable Ne connaît pas
1. Mario Dumont (ADQ) 68,0 30,0 2,0
2. Pauline Marois (PQ) 60,0 33,0 4,0
3. Gilles Duceppe (fédéral) 59,0 37,0 5,0
4. Philippe Couillard (LIB) 57,0 31,0 12,0
5. Pierre Curzi (PQ) 54,0 19,0 26,0
6. Gérald Tremblay (municipal) 53,0 24,0 23,0
7. Louise Harel (PQ) 52,0 25,0 24,0
8. Liza Frulla (fédéral) 52,0 29,0 19,0
9. Jack Layton (fédéral) 51,0 18,0 31,0
10. François Legault (PQ) 50,0 22,0 27,0
11. Thomas Mulcair (fédéral) 47,0 14,0 38,0
12. Louise Beaudoin (PQ) 47,0 24,0 29,0
13. Stephen Harper (fédéral) 47,0 51,0 3,0
14. Justin Trudeau (fédéral) 46,0 39,0 15,0
15. André Boisclair (PQ) 45,0 49,0 6,0
16. Marguerite Blais (LIB) 39,0 15,0 45,0
17. Pierre Paradis (LIB) 38,0 20,0 42,0
18. Jean Charest (LIB) 38,0 60,0 2,0
19. Yves Séguin (LIB) 37,0 11,0 51,0
20. Bernard Drainville (PQ) 37,0 16,0 46,0
21. Lucienne Robillard (fédéral) 35,0 29,0 36,0
22. Stéphane Dion (fédéral) 35,0 58,0 6,0
23. Maka Kotto (fédéral) 34,0 11,0 56,0
24. Joseph Facal (PQ) 34,0 18,0 48,0
25. Line Beauchamp (LIB) 34,0 19,0 47,0
26. Christine St-Pierre (LIB) 33,0 10,0 57,0
27. Josée Verner (fédéral) 33,0 19,0 49,0
28. Françoise David (QS) 33,0 25,0 42,0
29. François Gendron (PQ) 31,0 12,0 57,0
30. Monique Jérôme-Forget (LIB) 30,0 32,0 38,0
31. Maxime Bernier (fédéral) 29,0 12,0 59,0
32. Claude Béchard (LIB) 29,0 22,0 49,0
33. Denis Coderre (fédéral) 29,0 41,0 30,0
34. André Arthur (fédéral) 27,0 51,0 22,0
35. Nathalie Normandeau (LIB) 26,0 11,0 63,0
36. Scott McKay (VRT) 25,0 14,0 61,0
37. Jean-Marc Fournier (LIB) 25,0 20,0 55,0
38. Gilles Vaillancourt (municipal) 24,0 15,0 61,0
39. Raymond Bachand (LIB) 23,0 15,0 62,0
40. Jean-Pierre Blackburn (fédéral) 22,0 16,0 62,0
41. Monique Gagnon-Tremblay (LIB) 22,0 18,0 59,0
42. Marie Grégoire (ADQ) 20,0 9,0 71,0
43. Gilles Taillon (ADQ) 20,0 14,0 65,0
44. Michael Fortier (fédéral) 20,0 14,0 66,0
45. Amir Khadir (QS) 20,0 18,0 62,0
46. Sam Hamad (LIB) 18,0 17,0 65,0
47. Pierre Paquette (fédéral) 17,0 8,0 75,0
48. Lawrence Cannon (fédéral) 17,0 15,0 69,0
49. Jacques Dupuis (LIB) 17,0 17,0 66,0
50. Michelle Courchesne (LIB) 17,0 18,0 65,0
51. Julie Boulet (LIB) 15,0 17,0 68,0
52. Benoît Pelletier (LIB) 14,0 13,0 73,0
53. Jean Tremblay (municipal) 11,0 9,0 81,0
54. Sébastien Proulx (ADQ) 9,0 7,0 85,0
55. Yolande James (LIB) 9,0 8,0 83,0
56. Linda Lapointe (ADQ) 9,0 8,0 83,0
57. David Whissell (LIB) 9,0 9,0 82,0
58. Laurent Lessard (LIB) 8,0 8,0 84,0
59. Jean Perreault (municipal) 7,0 6,0 87,0
60. Pierre Gingras (ADQ) 7,0 8,0 85,0
61. Claude Gladu (municipal) 7,0 8,0 84,0
62. Sylvie Roy (ADQ) 6,0 5,0 88,0
63. Éric Caire (ADQ) 6,0 6,0 88,0
64. Pablo Rodriguez (fédéral) 6,0 8,0 85,0
65. Bernard Bigras (fédéral) 5,0 7,0 88,0

Le sondage téléphonique a été réalisé du 5 au 8 septembre 2007 auprès de 1 472 répondants. La marge d’erreur est de 2,6%, 19 fois sur 20. Les données finales ont été pondérées selon le sexe et l’âge de façon à être représentatives de la population selon les dernières données de Statistique Canada.

Investitures libérales du 12 novembre dernier

Le Parti libéral du Québec organisait deux assemblées de mise en candidatures le dimanche 12 novembre dernier. En voici les résultats:

  • Beauharnois: M. Jean-Guy Hudon, ex-conseiller municipal et ex-maire de beauharnois (1974-1984) et ex-député fédéral (CON) de Beauharnois-Salaberry (1984-1993), a été désigné candidat lors d‘une assemblée d‘investiture où il était le seul en lice;
  • Saint-Laurent: le député de Saint-Laurent (1998-____) et ministre dans le gouvernement Charest (2003-____), M. Jacques P. Dupuis (LIB), a remporté sans opposition l‘investiture de son parti pour une troisième élection générale consécutive.

Référendum sur le mode de scrutin?

Le gouvernement Charest envisagerait de tenir un référendum sur la question de la réforme du mode de scrutin. Cette consultation populaire pourrait avoir lieu dans le cadre de la prochaine campagne électorale.

Le remplacement du scrutin uninominal majoritaire à un tour par un mode de scrutin davantage proportionnel faisait partie des engagements électoraux du Parti libéral du Québec lors de la dernière campagne électorale. C’est ainsi que le 15 décembre 2004, le leader parlementaire du gouvernement et ministre délégué à la Réforme des institutions démocratiques de l’époque, Jacques P. Dupuis, avait déposé un avant-projet de loi remplaçant la Loi électorale qui, s’il avait été adopté, aurait eu pour effet d’introduire un mode de scrutin proportionnel mixte en vertu duquel, aux députés actuellement élus au scrutin majoritaire, se seraient ajoutés des députés élus à la représentation proportionnelle. Ce mode de scrutin mixte est similaire à celui en vigueur dans plusieurs pays, notamment l’Allemagne, la Nouvelle-Zélande et en Écosse.

Quelques mois plus tard, soit le 15 juin 2005, l’Assemblée nationale créait une commission parlementaire spéciale ayant pour mandat d’étudier cet avant-projet de loi. La Commission spéciale sur la Loi électorale déposait son rapport en deux parties les 25 avril et 31 mai derniers. Ce serait à la suite de nombreuses demandes en ce sens de la part d’intervenants devant la CSLE que le gouvernement Charest envisagerait de tenir un référendum sur la réforme du mode de scrutin. Le gouvernement proposerait alors une version modifiée de la proportionnelle mixte mise de l’avant dans l’avant-projet de loi de Jacques Dupuis afin de satisfaire à certaines recommandations de la CSLE.

Le Québec pourrait ainsi devenir, après la Colombie-Britannique et l’Île-du-Prince-Édouard, la troisième province à tenir un référendum sur la question du mode de scrutin. Le 17 mai 2005, le gouvernement de la Colombie-Britannique consultait sa population sur l’opportunité de remplacer le scrutin uninominal majoritaire à un tour par un mode de scrutin proportionnel, le vote unique transférable. 57,7% de la population appuya ce projet, mais il ne fut pas mené à terme, la loi référendaire interdisant au gouvernement de réformer le mode de scrutin à moins que l’appui soit supérieur à 60%. La population de la province sera à nouveau consultée sur la question en mai 2009. Pour sa part, le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard tenait un référendum le 18 octobre 2005 sur un projet de mode de scrutin mixte similaire à celui en cours de préparation au Québec. Ce projet fut rejeté par 63,6% de la population.