Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 23 au 29 septembre

  • 23 septembre 1836: La Chambre d’assemblée du Bas-Canada adopte une adresse au gouverneur Gosford lui demandant l’élection d’un député additionnel pour chacune des circonscriptions de Drummond et de Montmorency, ces deux circonscriptions ayant obtenu le droit à un député supplémentaire à la suite du recensement de 1836. Les deux élections partielles auront lieu à l’automne 1836.
  • 23 septembre 1844: Dissolution du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 23 septembre 1844: Le député d’Outaouais, Denis-Benjamin Papineau (TOR), et James Smith (TOR) sont nommés respectivement commissaire des Terres de la couronne et procureur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger.
  • 23 septembre 1852: Le député de Bellechasse, Jean Chabot (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme commissaire en chef des Travaux publics dans le ministère Hincks-Morin.
  • 23 septembre 1882: Le député de Deux-Montagnes, Charles Champagne (Deux-Montagnes) (CON), démissionne comme député.
  • 23 septembre 1889: Le député de Joliette, Louis Basinet (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Joliette devient vacant.
  • 23 septembre 1897: Le député de Yamaska, Albéric Archie Mondou (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 11 mai 1897. Son élection est annulée et le siège de Yamaska devient vacant.
  • 23 septembre 1939: Dissolution du 20e Parlement du Québec et émission des brefs de la 21e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 25 octobre 1939.
  • 23 septembre 1939: Le conseiller législatif de La Salle, Louis-Alfred Létourneau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif. Le même jour, le député de Huntingdon, Martin Beattie Fisher (UN), et le député de Saint-Sauveur, Pierre Bertrand (UN), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme conseillers législatifs d’Inkerman et de La Salle respectivement.
  • 23 septembre 1952: Le député de Matapédia, Philippe Cossette (UN), décède en fonction lors d’un accident d’automobile.
  • 23 septembre 1958: Le conseiller législatif de Bedford, Jacob Nicol (LIB), décède en fonction.
  • 23 septembre 1960: Le conseiller législatif d’Inkerman, Robert R. Ness (LIB), est démis de son siège au Conseil législatif pour absentéisme.
  • 23 septembre 1961: À l’issue d’un Congrès à la direction, le député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), est élu chef de l’Union nationale.
  • 23 septembre 1992: Avec un groupe de militants du Parti libéral du Québec, Jean Allaire et Mario Dumont forment «Le réseau des Libéraux pour le non» qui fera campagne contre l’Entented de Charlottetown.
  • 23 septembre 1998: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Bouchard (PQ).
  • 24 septembre 1842: Le député de Portneuf, Thomas Cushing Aylwin (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 24 septembre 1844: Émission des brefs de la 2e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 24 septembre 1860: Le député de Shefford, Asa Belknap Foster (CON), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 24 septembre 1885: Élection partielle dans Joliette, remportée par Joseph-Norbert-Alfred McConville (CON).
  • 24 septembre 1923: Édouard Ouellette (LIB) est nommé conseiller législatif de Rigaud.
  • 24 septembre 1987: Le parti La Belle Province de Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 24 septembre 2007: Élection partielle dans Charlevoix, remportée par Pauline Marois (PQ), chef du Parti québécois (plus…).
  • 24 septembre 2008: Le député de Jeanne-Mance–Viger et ex-président de l’Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), démissionne officiellement comme député à la suite de son élection comme maire de l’arrondissement Saint-Léonard à la Ville de Montréal.
  • 25 septembre 1829: Le conseiller législatif William Burns (BUR) décède en fonction.
  • 25 septembre 1843: Élection partielle dans Rouville, remportée par Timothée Franchère (PAT).
  • 25 septembre 1849: Élection partielle dans Chambly, remportée par Louis Lacoste (PAT).
  • 25 septembre 1900: Le premier ministre du Québec et député de St-Jean, Félix-Gabriel Marchand (LIB), décède en fonction à l’âge de 68 ans.
  • 25 septembre 1935: Le député de Pontiac, Wallace R. McDonald (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 25 septembre 1963: Élection partielle dans Montréal-Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Eric W. Kierans (LIB).
  • 25 septembre 1973: Le député de Rimouski et ministre des Travaux publics et de l’Approvisionnement, Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge à la Cour provinciale.
  • 25 septembre 1973: Dissolution du 29e Parlement du Québec et émission des brefs de la 30e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 29 octobre 1973.
  • 25 septembre 1989: 34e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 25 septembre 1984: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 25 septembre 1996: La députée de La Prairie, Monique Simard (ind.), joint à nouveau le groupe parlementaire du Parti québécois.
  • 25 septembre 2004: (25-26 septembre) 5e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec–/ Équipe Mario Dumont sous le thème «10 ans : voir grand pour le Québec».
  • 26 septembre 1827: Le conseiller législatif Louis Turgeon (PAT) décède en fonction.
  • 26 septembre 1883: Élection partielle dans Jacques Cartier, remportée par le premier ministre du Québec, Joseph-Alfred Mousseau (CON).
  • 26 septembre 1902: Élection partielle dans L’Islet, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Caron (LIB).
  • 26 septembre 1968: Le premier ministre du Québec et député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), décède en fonction lors de l’inauguration du barrage hydroélectrique Manic 5 (Côte-Nord), à l’âge de 53 ans.
  • 26 septembre 1975: Le député d’Outremont et ministre de l’Éducation, Jérôme Choquette (LIB), démissionne comme ministre et quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 26 septembre 1994: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 12 septembre 1994, le député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 27 septembre 1829: Le conseiller législatif James Irvine (BUR) décède en fonction.
  • 27 septembre 1843: Pierre-Amable Boucher de Boucherville (ind.) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 27 septembre 1861: Élection partielle dans Laval, remportée par Louis-Siméon Morin (BLE).
  • 27 septembre 1921: Le député de Trois-Rivières et ministre de la Voirie, Joseph-Adolphe Tessier (LIB), et le député de Montréal–Sainte-Marie et ministre sans portefeuille, Napoléon Séguin (LIB), démissionnent comme députés et ministres à la suite de leur nomination respectivement comme président de la Commission des eaux courantes et gouverneur de la Prison de Bordeaux.
  • 27 septembre 1921: Le député de Montréal-Dorion, Aurèle Lacombe (OUV), quitte le Parti ouvrier pour siéger comme député «ouvrier ministériel» à la suite de sa nomination comme ministre sans portefeuille dans le gouvernement Taschereau (LIB).
  • 27 septembre 1923: Le député d’Abitibi et d’Arthabaska, Joseph-Édouard Perrault (LIB), démissionne comme député d’Abitibi. Il avait été élu simultanément dans les 2 circonscriptions lors de l’élection générale du 5 février 1923.
  • 27 septembre 1964: Fondation du Regroupement national par cinq dissidents du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) sous la direction de René Jutras. Le parti fusionnera avec le Ralliement créditiste provincial en mars 1966 pour former le Ralliement national (RN).
  • 28 septembre 1843: Prorogation de la 3e session du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 28 septembre 1860: Le conseiller législatif Peter McGill (McCutcheon) (TOR) décède en fonction.
  • 28 septembre 1860: Élection législative dans la division de Stadacona, remportée par Pierre-Gabriel Huot (ROU).
  • 28 septembre 1864: Élection législative dans la division de Mille Isles, remportée par Léandre Dumouchel (BLE).
  • 28 septembre 2000: Le député de Mercier et ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, Robert Perreault (PQ), annonce sa démission comme député et ministre, laquelle entrera en vigueur le 6 octobre suivant.
  • 29 septembre 1856: Élection législative dans la division de Lauzon, remportée sans opposition par Elzéar-Henri Juchereau Duchesnay (CON). Il est le premier conseiller législatif élu après l’entrée en vigueur de la loi rendant le Conseil législatif électif plutôt que nominatif.
  • 29 septembre 1887: Le député de Maskinongé, Édouard Caron (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Maskinongé devient vacant.
  • 29 septembre 1898: Référendum pancanadien sur la prohibition: le projet de loi interdisant la vente de boissons alcoolisées proposé par le gouvernement fédéral est rejeté par 81,10 % des Québécois, tandis que 18,90 % se prononcent en faveur. Au Canada, au contraire, 51,3 % sont en faveur et 48,7 % sont contre.
  • 29 septembre 1905: Blaise-Ferdinand Letellier (LIB) est nommé conseiller législatif de Lauzon.
  • 29 septembre 1985: À l’issue d’un vote au suffrage universel des adhérents, le premier du genre au Québec, le député d’Anjou, Pierre Marc Johnson (PQ), est élu chef du Parti québécois.
  • 29 septembre 1985: Le député de Taillon et premier ministre du Québec, René Lévesque (PQ), démissionne comme député. Il démissionnera officiellement comme premier ministre le 3 octobre 1985.
  • 29 septembre 2008: Élection partielle dans Jean-Talon, remportée par Yves Bolduc (LIB), ministre de la Santé et des Services sociaux. (plus…)

Le Québec politique un 31 janvier

  • 31 janvier 1994: Le député de Jean-Talon et ex-ministre, Gil Rémillard (LIB), et le député de La Peltrie et ex-ministre, Lawrence Cannon (LIB), démissionnent comme députés.
  • 31 janvier 1985: Le député de Trois-Rivières et ex-ministre, Denis Vaugeois (PQ), démissionne comme député.
  • 31 janvier 1928: Discours sur le budget.
  • 31 janvier 1927: Le député de Beauharnois, Arthur Plante (CON), décède en fonction.
  • 31 janvier 1926: Le conseiller législatif de Kennebec, Paul Tourigny (LIB), décède en fonction.
  • 31 janvier 1907: Discours sur le budget.
  • 31 janvier 1906: Discours sur le budget.
  • 31 janvier 1902: Élection partielle dans Beauce, remportée par J.-Arthur Godbout (LIB).
  • 31 janvier 1893: Discours sur le budget.
  • 31 janvier 1887: Le conseiller législatif de La Durantaye, Édouard Rémillard (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif. Le commissaire des Terres de la couronne dans le gouvernement Mercier, Pierre Garneau (LIB), est nommé conseiller législatif de La Durantaye le même jour.
  • 31 janvier 1878: Discours sur le budget.
  • 31 janvier 1833: Le député de Drummond, Frederick George Heriot (BUR), démissionne comme député.
  • 31 janvier 1831: Le député de Gaspé, Robert Christie (BUR), est expulsé pour une troisième fois de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour avoir provoqué, en 1827, le non-renouvellement de la commission de magistrat de plusieurs députés opposés au gouverneur George Ramsay. Le siège de Gaspé devient vacant.

La politique québécoise un 25 juin

  • 25 juin 2009: Le député de Rousseau et ex-ministre, François Legault (PQ), démissionne comme député.
  • 25 juin 2008: Le député de Jean-Talon et ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard (LIB), démissionne comme député et ministre.
  • 25 juin 2008: Yves Bolduc (LIB) est nommé ministre de la Santé et des Services sociaux.
  • 25 juin 1992: Le Parti populaire du Québec et le parti Renaissance obtiennent officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 25 juin 1913: Le député de Huntingdon, William H. Walker (LIB), décède en fonction.
  • 25 juin 1864: Élection législative partielle dans la division de La Durantaye, remportée par Joseph-Noël Bossé (CON).

La politique québécoise un 9 mai

  • 9 mai 2008: Le Parti durable du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 9 mai 1996: Discours sur le budget.
  • 9 mai 1995: Discours sur le budget.
  • 9 mai 1986: Le député de Jean-Talon et ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, Gil Rémillard (LIB), prononce un discours lors d’un colloque au Mont-Gabriel où il énonce les cinq conditions «minimales» (fondamentales) pour que le Québec appose sa signature à la Constitution canadienne.
  • 9 mai 1914: Élection partielle dans Châteauguay, remportée sans opposition par Honoré Mercier (fils) (LIB).
  • 9 mai 1890: Dissolution du 6e Parlement du Québec.
  • 9 mai 1885: Prorogation de la 4e session du 5e Parlement du Québec.
  • 9 mai 1877: Début des travaux de construction de l’Hôtel du Parlement, édifice dans lequel siège encore l’Assemblée nationale de nos jours.
  • 9 mai 1793: Sanction d’une loi du Parlement du Bas-Canada permettant à l’exécutif de nommer des «officiers-rapporteurs» pour tenir des élections dans les circonscriptions électorales.
  • 9 mai 1793: Prorogation de la 1re session du 1er Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 30 avril

  • 30 avril 1998: À l’issue d’un congrès à la direction, le député fédéral de Sherbrooke et chef du Parti progressiste-conservateur du Canada, Jean Charest, est élu sans opposition chef du Parti libéral du Québec.
  • 30 avril 1990: La Coalition arc-en ciel obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 30 avril 1987: Discours sur le budget.
  • 30 avril 1987: Réunis au Lac Meech, les premiers ministres provinciaux et fédéral concluent une entente de principe afin de réintégrer le Québec au sein de la Constitution canadienne.
  • 30 avril 1981: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ) à la suite de l’élection générale du 13 avril 1981.
  • 30 avril 1979: Élections partielles dans Argenteuil et Jean-Talon, remportées par Claude Ryan (LIB), chef du Parti libéral du Québec, et Jean-Claude Rivest (LIB).
  • 30 avril 1936: Discours sur le budget.
  • 30 avril 1879: Le député de Chambly, Michel-Dosithée-Stanislas Martel (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de «menées corruptrices» lors de l’élection générale du 1er mai 1878. Son élection est annulée et le siège de Chambly devient vacant.
  • 30 avril 1860: L’élection du conseiller législatif de la division de Sorel, Jean-Baptiste Guévremont (LIB), est invalidée par le Conseil législatif de la province du Canada pour inadmissibilité au poste de conseiller législatif. Le siège de la division de Sorel devient vacant.
  • 30 avril 1857: Le député de Montmorency et commissaire des Terres de la couronne, Joseph-Édouard Cauchon (BLE), démissionne comme ministre en raison de son opposition à la proposition du gouvernement d’accorder une nouvelle aide financière à la Compagnie du Granc Tronc.
  • 30 avril 1823: L’ex-député Mathew Bell (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 30 avril 1808: Émission des brefs d’élection de la 5e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.
  • 30 avril 1802: Le conseiller législatif, conseiller exécutif et juge en chef du Bas-Canada, William Osgoode (BUR), démissionne comme conseiller exécutif et juge en chef du Bas-Canada.
  • 30 avril 1801: Élection partielle dans Effingham, remportée par Charles-Jean-Baptiste Bouc (CAN).

La politique québécoise un 20 décembre

  • 20 décembre 2000: Pauline Champoux-Lesage est désignée à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de protectrice du citoyen pour un mandat de 5 ans.
  • 20 décembre 1984: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 20 décembre 1979: Le premier ministre du Québec et député de Taillon, René Lévesque (PQ), dépose à l’Assemblée nationale le libellé de la question qui sera posée lors du référendum sur la souveraineté-association devant avoir lieu le 20 mai 1980.
  • 20 décembre 1978: Le député de Jean-Talon et ex-ministre dans le gouvernement Bourassa, Raymond Garneau (LIB), démissionne comme député.
  • 20 décembre 1895: Le député de Jacques-Cartier, Joseph-Adélard Descarries (CON), démissionne comme député.
  • 20 décembre 1887: Le député de Missisquoi, Elijah Edmund Spencer (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Missisquoi devient vacant.
  • 20 décembre 1864: Le député de Trois-Rivières, Joseph-Édouard Turcotte (BLE), décède en fonction.
  • 20 décembre 1832: Élection partielle dans Rouville, remportée par Théophile LeMay (n.a.).
  • 20 décembre 1831: Élection partielle dans Lac des deux Montagnes, remportée par Jean-Joseph Girouard (PAT).
  • 20 décembre 1830: Louis Guy (n.a.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 20 décembre 1804: Le député de Montréal (quartier ouest), John Richardson (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.

Mà j Jean-Talon

Maintenant que le DGE a rendus publics les résultats officiels de l‘élection partielle qui avait lieu dans Jean-Talon le 29 septembre dernier, nous venons de mettre en ligne les dernières mises à jour découlant de la tenue de cette élection, notamment les résultats électoraux dans Jean-Talon, l‘histoire politique de la circonscription ainsi que la composition de l‘Assemblée nationale.

Élection partielle dans Jean-Talon: la soirée électorale

20h15: Bienvenue à cette soirée électorale dans Jean-Talon.

Pour débuter la soirée, voici les taux de participation lors du vote par anticipation comparés avec ceux de la dernière élection générale:

Vote par anticipation dans Jean-Talon
Élection générale 2007 Élection partielle 2008
Jour N % Jour N %
Dimanche, 18 mars 2007 3 447 8,49% Dimanche, 21 septembre 2008 2 597 6,44%
Lundi, 19 mars 2007 3 475 8,56% Lundi, 22 septembre 2008 2 264 5,62%
Total (vote par anticipation) 6 922 17,05% Total (vote par anticipation) 4 861 12,06%

20h17: Voici également les taux de participation tels que publiés par le DGE durant la journée:

Taux de participation dans Jean-Talon
26 mars 2007 29 septembre 2008
11h30 2 785 6,81% 2 698 6,67%
15h30 14 409 35,24% 7 053 17,44%
17h30 25 833 63,18% 10 004 24,74%
Total 32 958 79,98% À venir
Électeurs inscrits 41 208 40 434

d‘autres résultats et statistiques viendront dans quelques minutes.

20h21: 1 poll de dépouillé. Rien de significatif encore, mais les résultats ne sont pas très surprenants:

  • Denis Bolduc (LIB): 48,33 %
  • Françoise Mercure (PQ): 31,67 %
  • Martin Briand (ADQ): 11,67 %
  • Marc-André Gauthier (QS): 5,00 %
  • Yvan Dutil (VRT): 3,33 %
  • Luc Duranleau (PI): 0,00 %

20h26: Selon des sondages internes du PQ cités dans le Devoir cette fin de semaine, on prévoyait que Denis Bolduc (LIB) aurait autour de 50%, Françoise Mercure (PQ) 30% et Martin Briand (ADQ) 20%. On verra bien ce qui en est en réalité.

20h35: Résultats partiels dans Jean-Talon (10 bureaux de vote sur 188):

  • Denis Bolduc (LIB): 64,94 %
  • Françoise Mercure (PQ): 25,62 %
  • Martin Briand (ADQ): 3,46%
  • Yvan Dutil (VRT): 3,32 %
  • Marc-André Gauthier (QS): 2,08%
  • Luc Duranleau (PI): 0,55 %

La soirée est encore jeune, mais on peut déjà avancer sans trop se tromper que Denis Bolduc sera le prochain député de Jean-Talon (mais s‘attendait-on vraiment à autre chose?). Par contre, ça débute très mal pour l‘ADQ et à peine mieux pour le PQ.

20h44: Résultats partiels dans Jean-Talon (20 bureaux de vote sur 188):

  • Denis Bolduc (LIB): 58,12 %
  • Françoise Mercure (PQ): 29,88 %
  • Martin Briand (ADQ): 5,05 %
  • Yvan Dutil (VRT): 4,02 %
  • Marc-André Gauthier (QS): 2,32 %
  • Luc Duranleau (PI): 0,61 %

L‘ADQ qui se bat avec les Verts pour la 3e place, qui l‘eut crû?

20h56: Bolduc toujours en avance à 58%. C‘est pas un liveblogging qui passera à l‘histoire.

21h00: Bloguer en regardant du coin de l‘oeil le match Ravens-Steelers, ça montre à quel point la tension est palpable dans Jean-Talon!

21h01: C‘est toujours 0-0 à 8:25 au 1er quart.

21h05:

Résultats dans Jean-Talon selon le DGE (50 bureaux de vote sur 188)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 41,16 18,51 30,13 4,64 4,47 0,29
Élection partielle: 29 septembre 2008 57,36 5,28 29,93 4,06 2,93 0,44
Diff. +15,40 -13,23 -0,20 -0,58 -1,54 +0,15

L‘histoire de la soirée, c‘est à l‘ADQ que ça se passe: -13% en 18 mois.

21h29: 88 bureaux de vote de dépouillés en 1h30: nous avons déjà vu plus rapide de la part du DGE…

21h31: Le pire, c‘est que les résultats vont probablement débouler avant la fin de la soirée.

21h34: Pour revenir au match Ravens-Steelers, c‘est 3-3 à la fin du 1er quart.

22h00:

Résultats dans Jean-Talon selon le DGE (101 bureaux de vote sur 188)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 41,16 18,51 30,13 4,64 4,47 0,29
Élection partielle: 29 septembre 2008 57,45 4,93 30,97 3,57 2,65 0,42
Diff. +15,49 -13,58 +0,84 -1,07 -1,82 +0,13

22h17: Les résultats sortent toujours au compte-gouttes, mais avec 114 bureaux de dépouillés sur 188, le taux de participation est déjà de 32%. Pas si mal pour une élection partielle.

22h20: Le Téléjournal annonce que le Bon Docteurâ„¢ Bolduc est élu.

22h42:

Résultats dans Jean-Talon selon le DGE (151 bureaux de vote sur 188)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 41,16 18,51 30,13 4,64 4,47 0,29
Élection partielle: 29 septembre 2008 59,45 4,85 29,59 3,33 2,34 0,44
Diff. +17,49 -13,66 -0,54 -1,31 -2,13 +0,15

Rien de nouveau sur le front.

23h00:

Résultats dans Jean-Talon selon le DGE (170 bureaux de vote sur 188)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 41,16 18,51 30,13 4,64 4,47 0,29
Élection partielle: 29 septembre 2008 58,23 4,66 30,55 3,35 2,72 0,50
Diff. +16,27 -13,85 +0,42 -1,29 -1,75 +0,21

23h05: Quand nous disions qu‘il y aurait une bourrée à la fin: 18 bureaux en 5 minutes!

Résultats dans Jean-Talon selon le DGE (188 bureaux de vote sur 188)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 41,16 18,51 30,13 4,64 4,47 0,29
Élection partielle: 29 septembre 2008 58,49 4,64 30,50 3,43 2,45 0,48
Diff. +17,33 -13,87 +0,37 -1,21 -2,02 +0,19

That’s all folks!

Liveblogging dans Jean-Talon

C‘est maintenant une tradition: lorsqu‘il y a une soirée électorale, nous bloguons en direct. C‘est ce que nous ferons ce soir en couvrant en direct la soirée électorale dans Jean-Talon. Comme d‘habitude, il y aura description, analyse et commentaires sur les résultats.

De retour à peu près lors de la fermeture des bureaux de scrutin à 20h.

Le vote par anticipation dans Jean-Talon

Le DGE a rendu publics aujourd‘hui les statistiques du vote par anticipation qui avait lieu dimanche et lundi derniers (les 21 et 22 septembre) dans Jean-Talon. Ce sont toutefois des résultats préliminaires car:

  • le vote exercé n‘inclut pas les voix exprimées lors du vote dans les installations d‘hébergement et lors du vote au domicile;
  • le nombre total d‘électeurs inscrits augmentera vraisemblablement à l‘issue de la période de révision spéciale ainsi que de l‘ajout des électeurs hors Québec et des détenus.

Élection partielle du 29 septembre 2008. 160 bureaux de vote seront ouverts le jour du scrutin

[…]

Statistiques sur le vote par anticipation

À la suite du vote par anticipation tenu les 21 et 22 septembre, 4635 des 40 309 électeurs inscrits au terme de la période de révision ordinaire ont exercé leur droit de vote. Il est à noter que les voix exprimées aux bureaux de scrutin itinérants et au bureau de la directrice du scrutin sont incluses au vote par anticipation.

Le tableau qui suit donne la répartition de ces chiffres pour la circonscription et établit une comparaison avec les données recueillies lors du vote par anticipation des dernières élections générales, tenues le 26 mars 2007 :

Circonscription Nombre d‘électeurs inscrits (2008) Vote par anticipation 21et 22 septembre 2008* Élections générales 26 mars 2007**
Jean-Talon 40 309 4635

(11,50%)

6922

(17,05%)

6 candidats dans Jean-Talon

La période de mise en candidature lors de l‘élection partielle dans Jean-Talon prenait fin cet après-midi. Il y aura donc 6 candidats en lice le 29 septembre prochain. Leur nom apparaitra sur le bulletin de vote dans l‘ordre suivant:

BOLDUC, Yves (Parti libéral du Québec)

BRIAND, Martin (Action démocratique du Québec)

DURANLEAU, Luc (Parti indépendantiste)

DUTIL, Yvan (Parti vert du Québec)

GAUTHIER, Marc-André (Québec solidaire)

MERCURE, Françoise (Parti québécois)

Luc Duranleau dans Jean-Talon

Les principaux partis ont déjà dévoilé l‘identité de leur candidat respectif en vue de la prochaine élection partielle dans Jean-Talon, mais il reste encore la possibilité que des candidats indépendants ou des tiers partis fassent leur apparition d‘ici la fin de la période de mise en candidature le 13 septembre. C‘est ainsi que le Parti indépendantiste a annoncé hier la candidature de M. Luc Duranleau lors du scrutin du 29 septembre prochain. M. Duranleau est entrepreneur dans le domaine des hautes technologies.

(source: Parti indépendantiste)

ADQ: le candidat dans Jean-Talon est…

…M. Martin Briand, conseiller en matière de santé au cabinet du chef de l‘opposition officielle, Mario Dumont (ADQ).

Nous ignorons la date où a eu lieu son assemblée d‘investiture, ni même s‘il y en a eu une, mais sa candidature a été annoncée cet après-midi en conférence de presse, et sa fiche biographique est ici.

Rendez-vous le 29 septembre dans Jean-Talon

Ça vient de paraitre sur les fils de presse: l‘élection partielle dans Jean-Talon aura lieu non pas le 22 septembre, tel qu‘on le pensait initialement, ni le 6 octobre, comme des journalistes le suggéraient la semaine dernière, mais plutôt le 29 septembre 2008. La section spéciale du site Web du DGE sur l‘élection partielle est déjà en ligne. Et la nôtre est ici.

Il faudra donc attendre plus tard pour l‘élection partielle dans Jeanne-Mance–Viger puisque le siège dans cette circonscription n‘est pas encore officiellement vacant.

Élection partielle

Les citoyens de Jean-Talon iront aux urnes le 29 septembre prochain

Québec, le 27 août 2008 – Le premier ministre du Québec, Jean Charest, annonce que le Conseil des ministres a adopté aujourd‘hui un décret autorisant la tenue d‘une élection partielle le 29 septembre 2008 dans la circonscription électorale de Jean-Talon.

Rappelons que cette élection partielle est rendue nécessaire à la suite du départ du député de Jean-Talon et ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard.

– 30 –

QS: Marc-André Gauthier dans Jean-Talon

C‘est ce soir que ça se passe (ou se passait, dépendant du moment où vous lirez ces lignes). Québec solidaire tient son assemblée d‘investiture dans Jean-Talon. Le seul aspirant-candidat en lice est M. Marc-André Gauthier, candidat défait (VRT) lors de l‘élection fédérale de 2004 dans Roberval–Lac-Saint-Jean, et devrait donc être élu par acclamation (à  moins que l‘assemblée ne vote pour la chaise, mais nous ne parierions pas là -dessus).

Il ne manque que l‘ADQ maintenant… Poursuivez la lecture de «QS: Marc-André Gauthier dans Jean-Talon»→

Investiture du PQ dans Jean-Talon

C‘est ce soir que ça se passe…

Avis aux médias – Investiture du Parti Québécois de Jean-Talon

    QUEBEC, le 20 août /CNW Telbec/ - Les représentantes et les représentants
des médias sont priés de noter que la chef du Parti Québécois, Pauline Marois,
prononcera une allocution lors de l‘assemblée d‘investiture du Parti Québécois
de Jean-Talon le jeudi 21 août. Cette assemblée confirmera la candidature de
Françoise Mercure, en vue de la prochaine élection partielle.

    <<
                                 AIDE-MEMOIRE

                  DATE :    Le jeudi 21 août 2008

                  LIEU :    Hôtel Plaza
                            3031, boul. Laurier
                            Salle Plaza 1
                            Québec

                  HEURE :   19 h
    >>
Renseignements: Manuel Dionne, Attaché de presse;
Source: Parti Québécois

Des partielles le 6 octobre?

Au moment de la démission du député de Jean-Talon, Philippe Couillard (LIB), le 22 septembre était la date la plus plausible pour tenir l‘élection partielle dans la circonscription. Mais ça, c‘était avant qu‘on annonce que le député de Jeanne-Mance–Viger, Michel Bissonnet (LIB), fasse le saut en politique municipale lors d‘un scrutin prévu… le 21 septembre. Or, on peut lire aujourd‘hui dans Le Soleil un article de Simon Boivin sur le déclenchement prochain des élections partielles dans Jean-Talon et Jeanne-Mance–Viger. En gros, il y a un certain nombre de contraintes pour que les 2 partielles aient lieu le même jour, dont:

  • Michel Bissonnet doit avoir démissionné officiellement (légalement, il est encore en poste). Il voulait demeurer en poste jusqu‘au 21 septembre, mais il semble qu‘il serait ouvert à l‘idée de démissionner plus tôt.
  • On s‘était engagé à ce que le nouveau ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc (LIB), siège à l‘Assemblée nationale au début de la prochaine session parlementaire, le 21 octobre prochain.

Voici donc les scénarios possibles à ce jour:

  • 22 septembre: pour un scrutin à cette date, il faudrait adopter le décret au plus tard demain (le 20 août), ce qui donnerait une campagne électorale de 33 jours, le minimum permis par la Loi électorale.
  • 29 septembre: pour une campagne de 33 jours, la date limite pour adopter le décret d‘élection est le 27 août. Peu probable vu que la période de mise en candidature à la mairie de Saint-Léonard (où Michel Bissonnet sera candidat) se termine le 29 août.
  • 6 octobre: la date la plus plausible selon Le Soleil. La campagne électorale serait déclenchée le 3 septembre.
  • 13 octobre: hypothèse exclue puisque c‘est l‘Action de grâces ce jour là .
  • 20 octobre: à partir de cette date, c‘est trop tard pour qu‘on ait un ministre de la Santé en Chambre au début de la session parlementaire…

Alors voilà , tout pointe vers le 6 octobre. Poursuivez la lecture de «Des partielles le 6 octobre?»→

Verts: Yvan Dutil dans Jean-Talon

Le Soleil nous informait dans son édition de ce matin sur l‘identité du candidat du Parti vert lors de la prochaine élection partielle dans Jean-Talon. Il s‘agira de M. Yvan Dutil, enseignant au collégial (au Campus Notre-Dame-de-Foy plus précisément) et détenteur d‘un doctorat en physique à l‘Université Laval.

Nous vous tiendrons informés si cette candidature devait être officialisée lors d‘une assemblée d‘investiture, mais pour l‘instant, ça ne semble pas être le cas. Poursuivez la lecture de «Verts: Yvan Dutil dans Jean-Talon»→

Bolduc confirmé

C‘est sans surprise que Yves Bolduc a été confirmé comme candidat libéral dans Jean-Talon en vue de la prochaine élection partielle, mais s‘il y en a que l‘absence de suspense ne rebutent pas, Le Soleil y consacre un article dans son édition de ce matin. Michel Hébert en parle également sur son blogue. Poursuivez la lecture de «Bolduc confirmé»→

Investiture libérale dans Jean-Talon

C‘est paru sur le fil de presse ce matin: le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc (LIB) sera officiellement nommé candidat dans Jean-Talon en assemblée de mise en candidature dimanche prochain le 3 août. Nul ne sera surpris d‘apprendre que M. Bolduc sera élu par acclamation.

Avis de convocation – Investiture du PLQ dans Jean-Talon – Yves Bolduc sera confirmé candidat officiel

QUEBEC, le 1er août /CNW Telbec/ – Les médias d‘information sont conviés à la soirée d‘investiture du PLQ dans le comté de Jean-Talon, laquelle se tiendra ce dimanche 3 août, au Montmartre, situé au 1669, chemin Saint-Louis à Québec, à la salle André Godbout, dès 19h00.

Le premier ministre et chef du PLQ, M. Jean Charest, accompagné de plusieurs députés et ministres, sera présent alors que sera confirmé le choix de M. Yves Bolduc à titre de candidat officiel pour l‘élection partielle à venir dans ce comté.

<<

AIDE-MEMOIRE

QUAND : Dimanche, 3 août 2008

HEURE : 19h00

OU : Montmartre – salle André Godbout 1669, chemin Saint-Louis Québec, Qc

>>

Renseignements: Michel Rochette, Directeur des communications, Parti libéral du Québec

Page 1 sur 212