Le Québec politique du 23 au 29 septembre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 23 septembre 1836: La Chambre d’assemblée du Bas-Canada adopte une adresse au gouverneur Gosford lui demandant l’élection d’un député additionnel pour chacune des circonscriptions de Drummond et de Montmorency, ces deux circonscriptions ayant obtenu le droit à un député supplémentaire à la suite du recensement de 1836. Les deux élections partielles auront lieu à l’automne 1836.
  • 23 septembre 1844: Dissolution du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 23 septembre 1844: Le député d’Outaouais, Denis-Benjamin Papineau (TOR), et James Smith (TOR) sont nommés respectivement commissaire des Terres de la couronne et procureur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger.
  • 23 septembre 1852: Le député de Bellechasse, Jean Chabot (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme commissaire en chef des Travaux publics dans le ministère Hincks-Morin.
  • 23 septembre 1882: Le député de Deux-Montagnes, Charles Champagne (Deux-Montagnes) (CON), démissionne comme député.
  • 23 septembre 1889: Le député de Joliette, Louis Basinet (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Joliette devient vacant.
  • 23 septembre 1897: Le député de Yamaska, Albéric Archie Mondou (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 11 mai 1897. Son élection est annulée et le siège de Yamaska devient vacant.
  • 23 septembre 1939: Dissolution du 20e Parlement du Québec et émission des brefs de la 21e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 25 octobre 1939.
  • 23 septembre 1939: Le conseiller législatif de La Salle, Louis-Alfred Létourneau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif. Le même jour, le député de Huntingdon, Martin Beattie Fisher (UN), et le député de Saint-Sauveur, Pierre Bertrand (UN), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme conseillers législatifs d’Inkerman et de La Salle respectivement.
  • 23 septembre 1952: Le député de Matapédia, Philippe Cossette (UN), décède en fonction lors d’un accident d’automobile.
  • 23 septembre 1958: Le conseiller législatif de Bedford, Jacob Nicol (LIB), décède en fonction.
  • 23 septembre 1960: Le conseiller législatif d’Inkerman, Robert R. Ness (LIB), est démis de son siège au Conseil législatif pour absentéisme.
  • 23 septembre 1961: À l’issue d’un Congrès à la direction, le député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), est élu chef de l’Union nationale.
  • 23 septembre 1992: Avec un groupe de militants du Parti libéral du Québec, Jean Allaire et Mario Dumont forment «Le réseau des Libéraux pour le non» qui fera campagne contre l’Entented de Charlottetown.
  • 23 septembre 1998: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Bouchard (PQ).
  • 24 septembre 1842: Le député de Portneuf, Thomas Cushing Aylwin (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 24 septembre 1844: Émission des brefs de la 2e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 24 septembre 1860: Le député de Shefford, Asa Belknap Foster (CON), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 24 septembre 1885: Élection partielle dans Joliette, remportée par Joseph-Norbert-Alfred McConville (CON).
  • 24 septembre 1923: Édouard Ouellette (LIB) est nommé conseiller législatif de Rigaud.
  • 24 septembre 1987: Le parti La Belle Province de Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 24 septembre 2007: Élection partielle dans Charlevoix, remportée par Pauline Marois (PQ), chef du Parti québécois (plus…).
  • 24 septembre 2008: Le député de Jeanne-Mance–Viger et ex-président de l’Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), démissionne officiellement comme député à la suite de son élection comme maire de l’arrondissement Saint-Léonard à la Ville de Montréal.
  • 25 septembre 1829: Le conseiller législatif William Burns (BUR) décède en fonction.
  • 25 septembre 1843: Élection partielle dans Rouville, remportée par Timothée Franchère (PAT).
  • 25 septembre 1849: Élection partielle dans Chambly, remportée par Louis Lacoste (PAT).
  • 25 septembre 1900: Le premier ministre du Québec et député de St-Jean, Félix-Gabriel Marchand (LIB), décède en fonction à l’âge de 68 ans.
  • 25 septembre 1935: Le député de Pontiac, Wallace R. McDonald (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 25 septembre 1963: Élection partielle dans Montréal-Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Eric W. Kierans (LIB).
  • 25 septembre 1973: Le député de Rimouski et ministre des Travaux publics et de l’Approvisionnement, Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge à la Cour provinciale.
  • 25 septembre 1973: Dissolution du 29e Parlement du Québec et émission des brefs de la 30e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 29 octobre 1973.
  • 25 septembre 1989: 34e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 25 septembre 1984: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 25 septembre 1996: La députée de La Prairie, Monique Simard (ind.), joint à nouveau le groupe parlementaire du Parti québécois.
  • 25 septembre 2004: (25-26 septembre) 5e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec–/ Équipe Mario Dumont sous le thème «10 ans : voir grand pour le Québec».
  • 26 septembre 1827: Le conseiller législatif Louis Turgeon (PAT) décède en fonction.
  • 26 septembre 1883: Élection partielle dans Jacques Cartier, remportée par le premier ministre du Québec, Joseph-Alfred Mousseau (CON).
  • 26 septembre 1902: Élection partielle dans L’Islet, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Caron (LIB).
  • 26 septembre 1968: Le premier ministre du Québec et député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), décède en fonction lors de l’inauguration du barrage hydroélectrique Manic 5 (Côte-Nord), à l’âge de 53 ans.
  • 26 septembre 1975: Le député d’Outremont et ministre de l’Éducation, Jérôme Choquette (LIB), démissionne comme ministre et quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 26 septembre 1994: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 12 septembre 1994, le député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 27 septembre 1829: Le conseiller législatif James Irvine (BUR) décède en fonction.
  • 27 septembre 1843: Pierre-Amable Boucher de Boucherville (ind.) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 27 septembre 1861: Élection partielle dans Laval, remportée par Louis-Siméon Morin (BLE).
  • 27 septembre 1921: Le député de Trois-Rivières et ministre de la Voirie, Joseph-Adolphe Tessier (LIB), et le député de Montréal–Sainte-Marie et ministre sans portefeuille, Napoléon Séguin (LIB), démissionnent comme députés et ministres à la suite de leur nomination respectivement comme président de la Commission des eaux courantes et gouverneur de la Prison de Bordeaux.
  • 27 septembre 1921: Le député de Montréal-Dorion, Aurèle Lacombe (OUV), quitte le Parti ouvrier pour siéger comme député «ouvrier ministériel» à la suite de sa nomination comme ministre sans portefeuille dans le gouvernement Taschereau (LIB).
  • 27 septembre 1923: Le député d’Abitibi et d’Arthabaska, Joseph-Édouard Perrault (LIB), démissionne comme député d’Abitibi. Il avait été élu simultanément dans les 2 circonscriptions lors de l’élection générale du 5 février 1923.
  • 27 septembre 1964: Fondation du Regroupement national par cinq dissidents du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) sous la direction de René Jutras. Le parti fusionnera avec le Ralliement créditiste provincial en mars 1966 pour former le Ralliement national (RN).
  • 28 septembre 1843: Prorogation de la 3e session du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 28 septembre 1860: Le conseiller législatif Peter McGill (McCutcheon) (TOR) décède en fonction.
  • 28 septembre 1860: Élection législative dans la division de Stadacona, remportée par Pierre-Gabriel Huot (ROU).
  • 28 septembre 1864: Élection législative dans la division de Mille Isles, remportée par Léandre Dumouchel (BLE).
  • 28 septembre 2000: Le député de Mercier et ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, Robert Perreault (PQ), annonce sa démission comme député et ministre, laquelle entrera en vigueur le 6 octobre suivant.
  • 29 septembre 1856: Élection législative dans la division de Lauzon, remportée sans opposition par Elzéar-Henri Juchereau Duchesnay (CON). Il est le premier conseiller législatif élu après l’entrée en vigueur de la loi rendant le Conseil législatif électif plutôt que nominatif.
  • 29 septembre 1887: Le député de Maskinongé, Édouard Caron (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Maskinongé devient vacant.
  • 29 septembre 1898: Référendum pancanadien sur la prohibition: le projet de loi interdisant la vente de boissons alcoolisées proposé par le gouvernement fédéral est rejeté par 81,10 % des Québécois, tandis que 18,90 % se prononcent en faveur. Au Canada, au contraire, 51,3 % sont en faveur et 48,7 % sont contre.
  • 29 septembre 1905: Blaise-Ferdinand Letellier (LIB) est nommé conseiller législatif de Lauzon.
  • 29 septembre 1985: À l’issue d’un vote au suffrage universel des adhérents, le premier du genre au Québec, le député d’Anjou, Pierre Marc Johnson (PQ), est élu chef du Parti québécois.
  • 29 septembre 1985: Le député de Taillon et premier ministre du Québec, René Lévesque (PQ), démissionne comme député. Il démissionnera officiellement comme premier ministre le 3 octobre 1985.
  • 29 septembre 2008: Élection partielle dans Jean-Talon, remportée par Yves Bolduc (LIB), ministre de la Santé et des Services sociaux. (plus…)

La politique québécoise un 14 juillet

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 14 juillet 2008: Le député de Jeanne-Mance–Viger et président de l’Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), démissionne comme président de la Chambre. Il démissionnera officiellement comme député le 24 septembre 2008.
  • 14 juillet 1928: Élection partielle dans les Iles-de-la-Madeleine, remportée sans opposition par Amédée Caron (LIB).
  • 14 juillet 1884: Élection partielle dans Laval, remportée par Pierre-Évariste Leblanc (CON).
  • 14 juillet 1845: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Denis-Benjamin Viger (TOR), co-premier ministre de la province du Canada et président du Conseil exécutif dans le gouvernement Draper-Viger.

PQ: Christine Normandin dans Marguerite-Bourgeoys

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Last, but not least: Christine Normandin, candidate défaite (PQ) lors de l’élection générale de 2008 dans Jeanne-Mance–Viger, sera nommée officiellement ce soir lors d’une assemblée d’investiture.

Mme Normandin avait obtenu 15,02% des bulletins valides dans Jeanne-Mance–Viger le 8 décembre dernier.

Avis aux médias – Election partielle dans Marguerite-Bourgeoys – Christine Normandin candidate du Parti Québécois

    MONTREAL, le 1er juin /CNW Telbec/ - Les représentants des médias sont
priés de noter que la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, prononcera une
allocution lors de l'assemblée d'investiture du Parti Québécois de
Marguerite-Bourgeoys vers 19 h 45 ce soir. Cette assemblée d'investiture, qui
débutera à 19 h, confirmera la candidature de Christine Normandin en vue de
l'élection partielle du 22 juin prochain.

                                 AIDE-MEMOIRE

          DATE :   Aujourd'hui, le lundi 1er juin

          LIEU :   Centre Henri-Lemieux
                   7644, rue Edouard
                   Montréal (Arrondissement LaSalle)

          HEURE :  Vers 19 h 45
Renseignements: Manuel Dionne, Attaché de presse, (514) 207-8303;
Source: Parti Québécois

À propos des candidats indépendants

C’est un autre classique de campagne électorale sur QuébecPolitique.com: on fouille les moindre recoins du Web pour trouver des informations sur ces grands oubliés des campagnes que sont les candidats indépendants. Il y a 30 d’entre eux cette année:

  • Beauce-Nord: Benoît Roy (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans Beauce-Nord, M. Roy se présentait à l’époque sous une plate-forme électorale prônant l‘abolition du poste de député .
  • Beauce-Sud: Léo Doyon (ind.), acériculteur. Il a un site Web à l’adresse www.leodoyonbeaucesud.com.
  • Beauharnois: Christian Grenon (ind.), employé pour Diageo Canada (ex-Distilleries Schenley), une entreprise spécialisée dans le domaine de l’alcool et des spiritueux (selon Le Soleil de Valleyfield)
  • Brome-Missisquoi: Jacques-Antoine Normandin (ind.), briqueteur-maçon et ex-président de l’Association des payeurs de taxes du Québec (selon le portail Cowansville en région)
  • Champlain: Jean-Pierre Grenier (ind.), agent de sécurité et candidat défait (ADQ) lors de l’élection partielle de 2001 dans Laviolette (voir aussi L’Hebdo Mékinac des Chenaux)
  • Chapleau: Michel Soucy (ind.), ingénieur. Il a aussi un site de campagne au michelsoucy.org.
  • Jean-Lesage: José Breton (ind.), candidat défait lors des élections générales de 1985 dans Montmorency, de 1998 dans Shefford et de 2007 dans Jean-Lesage. Nous avons déjà traité de son édifiante plate-forme de campagne ici, et son site de campagne est là.
  • Joliette: Pablo Lugo-Herrera (ind.), étudiant au collégial (voir M103,5FM)
  • Kamouraska-Témiscouata: Alexie Plourde (ind.), étudiante au collegial (source: Le Placoteux)
  • La Prairie: Martin McNeil (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans La Prairie.
  • Laurier-Dorion: Michel Prairie (ind.), candidat défait lors de l’élection partielle de 1994 dans Westmount-Saint-Louis, lors de l’élection partielle de 2001 dans Mercier, lors de l’élection partielle de 1992 dans Anjou. Il est secrétaire général de la Ligue communiste (voir Bibliothèque et Archives nationales du Canada)
  • Maskinongé: Michel Thibeault (ind.), président-fondateur de la Fondation pour Hommes. Voir également son site de campagne au www.thibeault2008.com.
  • Mille-Îles: Régent Millette (ind.), candidat défait (ind.) lors de lors de l’élection partielle de 2008 dans Pointe-aux-Trembles, lors de l’élection générale de 2007 dans Mille-Îles et lors de 14 autres élections générales, partielles et fédérales depuis 1966 (et encore, nous n’incluons pas le municipal dans le décompte).
  • Notre-Dame-de-Grâce: David Sommer Rovins (ind.), candidat défait lors des élections fédérales de 1997 dans Laurentides (NDP) et de 2008 dans Westmount—Ville-Marie (ind.). Il y a également un «David Rovins» qui a été candidat défait (ind./s.d.) lors des élections générales de 1998 et de 2003 dans Bertrand.
  • Pointe-aux-Trembles: Gérald Briand (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection partielle de 2008 dans Pointe-aux-Trembles. Selon des sources bien informées dans Pointe-aux-Trembles, il aurait été un membre de longue date du Parti québécois jusqu’au printemps dernier.
  • Rivière-du-Loup: Victor-Lévy Beaulieu (ind.), écrivain, il n’a plus besoin de présentation, mais vous pouvez toujours aller au www.vlbcandidat.org.
  • Saint-François: Francois Mailly (ind.), militaire à la retraite (selon Le journal de sherbrooke).
  • Saint-Jean: Guillaume Tremblay (ind.), candidat défait lors des élections générales de 1998 (PDS) dans Charlevoix, de 2003 (UFP) dans Iberville et de 2007 dans Saint-Jean (QS).
  • Saint-Maurice: Yves Demers (ind.), ex-attaché politique du depute Robert Deschamps (ADQ) (plus de détails dans Le Nouvelliste)
  • Shefford: Lucie Piédalue (ind.), infirmière clinicienne (selon le portail Granby en région).
  • Sherbrooke: Hubert Richard (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans Sherbrooke. Il fut également candidat à la mairie de la Ville de Sherbrooke en 2005.
  • Ungava: Gilbert Hamel (ind.), candidat défait (QS) lors de l’élection générale de 2007 dans Ungava.
  • Vaudreuil: Kevin Côté (ind.), qui se présente comme un «candidat indépendent pro-hockey».
  • Verdun: Sylvie R. Tremblay (ind.), candidate défaite (ADQ) lors de l’élection générale de 2007 dans Verdun, elle s’était fait connaître pour sa démission fracassante de l’exécutif national de l’ADQ au printemps dernier. Elle est également «chef» du Parti Jeanne du lys, parti politique en cours d’autorisation auprès du DGE.
  • Verdun: Robert Lindblad (ind.), candidat défait lors des élections générales de 2003 et de 2007 (ind) dans Verdun et lors de l’élection fédérale de 2000 (NPD) dans Châteauguay, il est est voyant spécialisé dans la résolution des disparitions d’enfants.

Malgré nos recherches intensives, nous n’avons pas été en mesure, jusqu’à présent, de recueillir des informations sur les candidats suivants:

  • Charlevoix: Jean-Michel Harvey (ind.)
  • Dubuc: Fernand Bouchard (ind.)
  • Jeanne-Mance–Viger: Katia Proulx (ind.)
  • Laval-des-Rapides: Jacques Frigon (ind.)
  • Mille-Îles: Isabelle Gérin-Lajoie (ind.)

Si vous avez des renseignements additionnels, nous vous invitons à nous les communiquer par courriel ou dans la section commentaires ci-dessous.

La lettre de démission est «dans la malle»

Ce n‘est pas qu‘il y avait un grand suspense autour au résultat de l‘élection partielle à la mairie de l‘arrondissement Saint-Léonard, mais voilà , le (maintenant ex-)député de Jeanne-Mance–Viger, Michel Bissonnet (LIB), est maintenant maire d‘arrondissement et par conséquent, nous aurons une élection partielle dans Jeanne-Mance–Viger d‘ici au printemps 2009, à moins que les rumeurs entourant un possible scrutin général automnal se concrétisent.

Pour ce qui est de l‘autre partielle qui avait lieu aujourd‘hui à Montréal, Michel Hamel, candidat d‘Union Montréal Hasmig Belleli, candidate de Vision Montréal, a été élue au poste de conseiller municipal pour le district d‘Ahuntsic. Continuer la lecture de La lettre de démission est «dans la malle»

Une nomination qui tient toujours

Pas facile, le job de recruteur de candidats lorsque le gouvernement est minoritaire. d’une part, il ne faut jamais prendre de retard dans la sélection des candidats afin d’éviter d’être pris par surprise lors du déclenchement d’élections anticipées. D’autre part, si on nomme des candidats trop en avance, il risque d’y avoir des désistements pour des raisons professionnelles, personnelles, idéologiques, etc.

Tout ça pour dire qu’un récent article du Progrès Saint-Léonard rapporte la tenue (elle aussi récente) d’une activité de financement de M. Luigi Verrelli dans Jeanne-Mance–Viger, où il y aura un jour ou l’autre une élection partielle lorsque (un jour ou l’autre!) le député Michel Bissonnet (LIB) remettra officiellement sa démission. On y confirme que M. Verrelli, nommé en assemblée d’investiture au printemps dernier, est toujours le candidat de l’ADQ dans la circonscription.

(source: Progrès Saint-Léonard)

Le candidat de l‘ADQ dans Jeanne-Mance-Viger

En fouillant dans nos archives, nous nous sommes souvenus que ça fait déjà un bon bout de temps que l’ADQ a nommé un candidat dans Jeanne-Mance–Viger. Le communiqué de presse annonçant la nomination de Luigi Verrelli est encore disponible sur le site Web de l’ADQ.

Ça semblait prématuré à l’époque, mais puisque le siège de Jeanne-Mance–Viger est maintenant (sur le point de devenir) vacant…

Des partielles le 6 octobre?

Au moment de la démission du député de Jean-Talon, Philippe Couillard (LIB), le 22 septembre était la date la plus plausible pour tenir l‘élection partielle dans la circonscription. Mais ça, c‘était avant qu‘on annonce que le député de Jeanne-Mance–Viger, Michel Bissonnet (LIB), fasse le saut en politique municipale lors d‘un scrutin prévu… le 21 septembre. Or, on peut lire aujourd‘hui dans Le Soleil un article de Simon Boivin sur le déclenchement prochain des élections partielles dans Jean-Talon et Jeanne-Mance–Viger. En gros, il y a un certain nombre de contraintes pour que les 2 partielles aient lieu le même jour, dont:

  • Michel Bissonnet doit avoir démissionné officiellement (légalement, il est encore en poste). Il voulait demeurer en poste jusqu‘au 21 septembre, mais il semble qu‘il serait ouvert à l‘idée de démissionner plus tôt.
  • On s‘était engagé à ce que le nouveau ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc (LIB), siège à l‘Assemblée nationale au début de la prochaine session parlementaire, le 21 octobre prochain.

Voici donc les scénarios possibles à ce jour:

  • 22 septembre: pour un scrutin à cette date, il faudrait adopter le décret au plus tard demain (le 20 août), ce qui donnerait une campagne électorale de 33 jours, le minimum permis par la Loi électorale.
  • 29 septembre: pour une campagne de 33 jours, la date limite pour adopter le décret d‘élection est le 27 août. Peu probable vu que la période de mise en candidature à la mairie de Saint-Léonard (où Michel Bissonnet sera candidat) se termine le 29 août.
  • 6 octobre: la date la plus plausible selon Le Soleil. La campagne électorale serait déclenchée le 3 septembre.
  • 13 octobre: hypothèse exclue puisque c‘est l‘Action de grâces ce jour là .
  • 20 octobre: à partir de cette date, c‘est trop tard pour qu‘on ait un ministre de la Santé en Chambre au début de la session parlementaire…

Alors voilà , tout pointe vers le 6 octobre. Continuer la lecture de Des partielles le 6 octobre?

Michel Bissonnet démissionne, mais plus tard

C‘est confirmé, le député de Jeanne-Mance–Viger et président de l‘Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), fait le saut en politique municipale, mais en fin de compte, sa démission ne deviendra effective que le 21 septembre prochain (soit le jour où a lieu l‘élection partielle municipale où il est candidat).

En vertu de l‘article 57 de la Loi sur l‘Assemblée nationale, il est interdit de cumuler les fonction de député et de conseiller municipal. Par contre, rien n‘empêche un député en fonction d‘être candidat à une élection municipale, ce que la loi ne permet pas lors d‘élections fédérales (autrement dit, selon l‘article 17, dès qu‘un député à l‘Assemblée nationale est candidat à une élection fédérale, il doit démissionner immédiatement).

Compte tenu du moment où la démission de M. Bissonnet deviendra effective, soit la veille de la date annoncée de l‘élection partielle dans Jean-Talon (quoique la date n‘est pas coulée dans le béton tant que le décret d‘élection n‘est pas adopté par le Conseil des ministres), ça serait très surprenant qu‘on ait 2 partielles le même jour. Néanmoins, notre section spéciale sur l‘élection partielle dans Jeanne-Mance–Viger est maintenant en ligne. Continuer la lecture de Michel Bissonnet démissionne, mais plus tard

Bissonnet quittera lundi

La rumeur circulait depuis la fin de la dernière session parlementaire, mais selon La Presse, c‘est lundi prochain que le président de l‘Assemblée nationale et député de Jeanne-Mance–Viger, Michel Bissonnnet (LIB), annoncera officiellement sa démission à titre de membre de l‘Assemblée nationale. Il sera candidat à l‘élection partielle qui aura lieu le 21 septembre prochain à la Ville de Montréal afin de combler le poste de maire de l‘arrondissement Saint-Léonard.

Le nom de l‘ex-députée de Viger (2002-2003), Anna Mancuso (LIB), circulerait présentement dans les cercles libéraux parmi les successeurs potentiels à M. Bissonnet. Mme Mancuso avait été victime du dernier redécoupage de la carte électorale puisque sa circonscription avait été fusionnée avec celle de Jeanne-Mance, qui était représentée à l‘époque par M. Bissonnet. Lors de l‘entrée en vigueur de cette carte électorale lors de l‘élection générale de 2003, Mme Mancuso ne s‘était pas représentée devant l‘électorat. Continuer la lecture de Bissonnet quittera lundi

Dernières rumeurs au PLQ

Si ça se trouve, on pourrait avoir non pas 1, mais 2 élections partielles à l‘automne:

  • Jean-Talon: le député de Jean-Talon et ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard (LIB), n‘a pas encore terminé sa «réflexion» sur son avenir politique, mais déjà , on suppute sur l‘identité de son (éventuel) successeur dans Jean-Talon. Le nom de Yves Bolduc, médecin et candidat défait (LIB) lors de l‘élection générale de 2007 dans Lac-Saint-Jean, circulerait présentement dans les cercles libéraux. Il semble que l‘État-major du parti lui avait offert un comté dans la région de Québec l‘année dernière, mais à l‘époque, il avait préféré faire campagne au Lac-Saint-Jean (source: La Presse);
  • Jeanne-Mance–Viger: le député de Jeanne-Mance–Viger et président de l‘Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), songerait à quitter la politique québécoise pour devenir candidat à la mairie d‘arrondissement de Saint-Léonard sous l‘étiquette du parti Union Montréal (poste devenu vacant à la suite de la démission du maire d‘arrondissement Frank Zampino). Le cas échéant, son siège à l‘Assemblée nationale deviendrait vacant. M. Bissonnet siège sans interruption à l‘Assemblée nationale depuis 1981 (il a représenté la circonscription de Jeanne-Mance de 1981 à 2003). Il fut également maire de l‘ex-ville de Saint-Léonard de 1978 à 1981 (source: La Presse).

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

À la demande générale

Notre dernier article sur les nominations de candidats date déjà d’une dizaine de jours, alors voici un nouveau post avant qu’on se précipite pour nous apprendre ce que nous savons déjà . On remarquera que l’ADQ est plus active, surtout dans la région montréalaise:

  • Beauce-Sud (ind): un acériculteur de la région de la Beauce, M. Léo Doyon, a annoncé qu’il serait candidat indépendant dans Beauce-Sud lors de la prochaine élection générale (source: L’Éclaireur-Progrès);
  • Bertrand (PQ): le député de Bertrand, Claude Cousineau (PQ), a confirmé qu’il sera candidat à sa propre succession lors de l’assemblée d’investiture qui doit avoir lieu dans Bertrand le 6 avril prochain. Il sera vraisemblablement le seul candidat à l’assemblée d’investiture (source: L’information du nord Le Sommet);
  • Crémazie (ADQ): Lors d’une assemblée d’investiture qui avait lieu le 12 mars dernier, Mme Diane Charbonneau, ex-présidente de l’Association des Gens d’affaires d’Ahuntsic Cartierville, a été désignée candidate de l’ADQ dans Crémazie. Dans le communiqué, l’ADQ précise

    [qu’]il s’agit de la première d’une série d’investitures pour l’ADQ qui annoncera ses candidatures dans plusieurs autres comtés du Québec au cours des mois à venir, en vue de la prochaine élection générale.

    (source: Action démocratique du Québec et Le Devoir);

  • Duplessis (PQ): la députée de Duplessis, Lorraine Richard (PQ), a été désignée candidate le 24 février dernier (source: Parti québécois);
  • Gouin (QS): l’assemblée d’investiture dans Gouin aura lieu le 6 avril prochain. La porte-parole nationale Françoise David, qui fut également candidate dans Gouin le 26 mars dernier, sera à nouveau aspirante-candidate (source: Québec solidaire);
  • Iberville (PQ): Marie Bouillé a été élue par acclamation en tant que candidate du PQ dans Iberville lors de l’assemblée d’investiture tenue le 27 février (source: Parti québécois);
  • Jean-Lesage (QS): l’assemblée d’investiture dans Jean-Lesage aura lieu le 20 avril prochain. Il n’y a pas de candidat en lice pour l’instant (source: Québec solidaire);
  • Jeanne-Mance–Viger (ADQ): l’Assemblée d’investiture de l’ADQ dans Jeanne-Mance–Viger a eu lieu le 13 mars dernier. M. Luigi Verrelli, entrepreneur général, a été élu par acclamation (source: Action démocratique du Québec);
  • Johnson (PQ): la période de mise en candidature pour l’assemblée d’investiture du PQ dans Johnson prenait fin samedi soir dernier. Contrairement aux rumeurs qui circulaient, il n’y aura en fin de compte qu’un seul candidat en lice, soit Étienne-Alexis Boucher (source: Le journal de sherbrooke);
  • Lotbinière (PQ): le maire de Manseau, Guy St-Pierre, a annoncé il y a une dizaine de jours qu’il sera candidat à l’assemblée d’investiture du PQ dans Lotbinière. la date de l’assemblée n’a pas encore été annoncée, et il ne semble pas qu’il y ait d’autres candidats dans la course pour l’instant (source: Le Peuple Lotbinière);
  • Marquette (QS): Joane Létourneau, candidate défaite (QS) lors de l’élection générale de 2007 dans Marquette, sera à nouveau candidate lors de la prochaine élection générale. Elle a été nommée sans opposant lors de l’assemblée d’investiture tenue le 2 février dernier (source: Québec solidaire 1 2);
  • Taschereau (QS): l’assemblée d’investiture dans Taschereau a eu lieu le 21 février dernier. Serge Roy, ex-président du Syndicat de la fonction publique du Québec (1996-2001) et candidat défait (QS) lors de l’élection générale de 2007 dans Taschereau, a également été élu par acclamation (source: Québec solidaire).

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Candidatures: 26 février 2007

Candidatures officielles:

  • Beauce-Nord (VRT): M. Jérémie Vachon (25 février 2007);
  • Blainville (PQ): M. Richard Legendre, député de Blainville (2001-____) et ex-ministre (26 février 2007);
  • Blainville (LIB): M. Roberto Régo (26 février 2007);
  • Chapleau (VRT): M. Roger Fleury (25 février 2007);
  • Charlevoix (QS): Mme Lucie Charbonneau (25 février 2007);
  • Châteauguay (VRT): M. Khalil Saade (25 février 2007);
  • Chauveau (QS): Mme Nathalie Brochu (25 février 2007);
  • Chauveau (VRT): Mme Mathilde Lavoie-Morency (25 février 2007);
  • Chicoutimi (QS): Mme Colette Fournier (25 février 2007);
  • Chicoutimi (VRT): M. Dominic Rouette (25 février 2007);
  • D‘Arcy-McGee (PQ): M. Pierre-Philippe Émond-Beaudet (26 février 2007);
  • Drummond (VRT): M. Simon Lapierre (25 février 2007);
  • Dubuc (QS): Mme Marie-Francine Bienvenue (25 février 2007);
  • Huntingdon (VRT): M. André Kemp (25 février 2007);
  • Iberville (VRT): M. Alexandre Labbé (25 février 2007);
  • Jacques-Cartier (VRT): M. Ryan Young (25 février 2007);
  • Jeanne-Mance–Viger (VRT): M. Hamadou Adbel Kader Nikiema (25 février 2007);
  • Jean-Talon (VRT): M. Ali Dahan (25 février 2007);
  • Joliette (VRT): Mme Johanne Edselle (25 février 2007);
  • Kamouraska-Témiscouata (VRT): Mme Lise Lebel (25 février 2007);
  • La Peltrie (QS): M. Guillame Boivin (25 février 2007);
  • La Peltrie (VRT): Mme Priscilla Shafer (25 février 2007);
  • Laporte (VRT): M. Richard Morisset (25 février 2007);
  • La Prairie (VRT): M. Louis Corbeil (25 février 2007);
  • Laval-des-Rapides (VRT): M. Michel Lefèbre (25 février 2007);
  • Laviolette (VRT): M. Pierre Audette (25 février 2007);
  • Louis-Hébert (VRT): M. André Larocque (25 février 2007);
  • Notre-Dame-de-Grâce (LIB): M. Russell Copeman, député de Notre-Dame-de-Grâce (26 février 2007);
  • Portneuf (QS): M. André A. Lavoie (25 février 2007);
  • Richmond (VRT): M. Frédéric Clerson (25 février 2007);
  • Saint-Henri–Sainte-Anne (VRT): Mme Shawna O’Flaherty (25 février 2007);
  • Taillon (VRT): M. Luc Nepveu (25 février 2007);
  • Vanier (QS): Mme Marie Dionne (25 février 2007);
  • Verdun (VRT): M. Pierre-Yves McSween (25 février 2007);
  • Viau (VRT): Mme Lynne Champoux Williams (25 février 2007).

Nouvelles dates confirmées:

Note sur le Parti vert du Québec: les Verts ont dévoilé aujourd‘hui leur liste de candidats sur le web, laquelle présente des différences significatives par rapport à celle publiée mardi dernier. C‘est ainsi que bon nombre de candidats verts présentés ci-dessus remplacent d‘autres candidats qui avaient été annoncés précédemment. De plus, une dizaine de circonscriptions où il y avait un candidat la semaine dernière sont maintenant sans candidat. Est-ce un retrait ponctuel qui sera corrigé d‘ici peu? Nous l‘ignorons pour l‘instant. Bref, c‘est sous toutes réserves que nous affirmons qu‘il y a présentement 95 candidats de confirmés au Parti vert.

Candidatures: 23 février 2007

Avant de débuter avec les nominations officielles du jour, débutons sur un état de la situation côté candidatures:

  • Action démocratique du Québec: 124 candidats sont affichés sur le site du parti (il manque Gaspé). Comme il n‘était pas toujours clair dans les communiqués publiés par l‘ADQ ces dernières semaines si une assemblée d‘investiture avait bel et bien lieu dans chaque circonscription, nous les considérons tous comme des candidats « officiellement nommés »;
  • Parti libéral du Québec: en date d‘aujourd‘hui, 81 assemblées de mise en candidatures avaient eu lieu. Il reste donc 44 assemblées à tenir chez les libéraux, mais ce sera une formalité car aucune d‘entre elles ne sera contestée. d‘ailleurs, le nom de tous les candidats est déjà mentionné dans le site du parti, sauf dans Chomedey;
  • Parti québécois: en date de ce soir, 105 assemblées d‘investiture ont été organisées au PQ (incluant celle dans Fabre qui avait lieu ce soir). Les 20 qui restent auront lieu d‘ici au 28 février (vraisemblablement: la date de l‘investiture dans Montmorency ne nous a pas été communiquée). Certaines investitures à venir seront contestées (dans Mégantic-Compton notamment), ce qui pourrait expliquer pourquoi le PQ ne présente dans son site que les 102 candidats qui ont été nommés officiellement.
  • Parti vert du Québec: pas d‘autres nouvelles depuis qu‘ils ont annoncé l‘identité de leurs 80 premiers candidats;
  • Québec solidaire: selon les responsables du parti, 112 candidats auraient été recrutés jusqu‘à présent. Tous n‘ont pas encore été dévoilés sur leur site web.

Candidatures officielles:

  • Abitibi-Est (ADQ): M. Gilles Gagnon (23 février 2007);
  • Abitibi-Est (PQ): M. Alexis Wawanoloath (élu contre Mme Lizon Boucher le 21 février 2007);
  • Acadie (ADQ): M. Charles Ghorayeb (23 février 2007);
  • Anjou (ADQ): Mme Chantale Beauregard (23 février 2007) MISE À JOUR: en date du 25 février, c‘est plutôt le nom de Mme Lorraine Laperrière qui figure comme candidate adéquiste dans Anjou;
  • Beauharnois (ADQ): M. Michael Betts (23 février 2007);
  • Bonaventure (ADQ): Mme Karine Delarosbil (23 février 2007);
  • Bourassa-Sauvé (ADQ): M. Guy Mailloux (23 février 2007);
  • Chambly (ADQ): M. Richard Merlini (23 février 2007);
  • Châteauguay (ADQ): Mme Chantale Marin (23 février 2007);
  • Crémazie (ADQ): Mme Geneviève Tousignant (23 février 2007);
  • D‘Arcy-McGee (ADQ): Mme Marcelle Guay (23 février 2007);
  • Duplessis (ADQ): M. Bernard Lefrançois (23 février 2007);
  • Fabre (PQ): M. Guy Lachapelle (23 février 2007);
  • Frontenac (ADQ): M. Alain Gariépy (23 février 2007);
  • Gatineau (ADQ): M. Martin Otis (23 février 2007);
  • Gouin (ADQ): M. Jean-Philip Ruel (23 février 2007);
  • Groulx (ADQ): Mme Linda Lapointe (23 février 2007);
  • Hochelaga-Maisonneuve (ADQ): Mme Marie-Chantal Pelletier (23 février 2007);
  • Hochelaga-Maisonneuve (QS): M. Gabriel Chèvrefils (15 février 2007);
  • Hull (ADQ): M. François Lizotte (23 février 2007);
  • Iberville (ADQ): M. André Riedl (23 février 2007);
  • Îles-de-la-Madeleine (ADQ): M. Patrick Leblanc (23 février 2007);
  • Jeanne-Mance–Viger (ADQ): Mme Carole Groulx (23 février 2007);
  • Labelle (ADQ): M. Claude Ouellet (23 février 2007);
  • LaFontaine (ADQ): Mme Marie-Êve Campéano (23 février 2007);
  • Laporte (ADQ): M. Michel Beaudoin (23 février 2007);
  • Laurier-Dorion (ADQ): Mme Sabrina Duguay (23 février 2007);
  • Louis-Hébert (PQ): M. André Joli-Coeur (élu à 222 voix contre 110 pour M. Pascal-Pierre Paillé le 22 février 2007);
  • Marguerite-Bourgeoys (ADQ): M. Martin Marquis (23 février 2007);
  • Marie-Victorin (ADQ): M. Rogers Dagenais (23 février 2007);
  • Montmagny-L‘Islet (QS): M. Yvon Léveillée (22 février 2007);
  • Mont-Royal (ADQ): M. Alexandre Tremblay-Michaud (23 février 2007);
  • Nelligan (ADQ): M. Jean Lecavalier (23 février 2007);
  • Notre-Dame-de-Grâce (ADQ): Mme Julie Clouatre (23 février 2007);
  • Papineau (ADQ): M. Serge Charette (23 février 2007);
  • Pointe-aux-Trembles (ADQ): M. Martin-Karl Bourbonnais (23 février 2007);
  • Pontiac (ADQ): M. Victor Bilodeau (23 février 2007);
  • Prévost (ADQ): M. Christian Raymond (23 février 2007);
  • René-Lévesque (ADQ): M. André Desrosiers (23 février 2007);
  • Robert-Baldwin (ADQ): Mme Ginette Lemire (23 février 2007);
  • Rosemont (ADQ): M. Lawrence-Thierry Bernard (23 février 2007);
  • Sainte-Marie–Saint-Jacques (ADQ): M. Jean-Stéphane Dupervil (23 février 2007);
  • Saint-Henri–Sainte-Anne (ADQ): Mme Louise Levesque (23 février 2007);
  • Saint-Laurent (ADQ): M. José Fiolilo (23 février 2007);
  • Soulanges (ADQ): M. Sylvain Brazeau (23 février 2007);
  • Vachon (ADQ): M. Maro Akoury (23 février 2007);
  • Vaudreuil (ADQ): M. Jean-Claude Levesque (23 février 2007);
  • Verchères (ADQ): M. Luc Robitaille (23 février 2007);
  • Verdun (ADQ): Mme Sylvie Tremblay (23 février 2007);
  • Viau (ADQ): Mme Sylvie Fontaine (23 février 2007).

Candidatures déclarées:

  • Groulx (PQ): M. Pierre Dubuc, secrétaire des Syndicalistes et progressistes pour un Québec libre (SPQ-Libre), un club politique du PQ, et directeur de L‘Aut‘Journal.

Candidatures: 22 février 2007

Candidatures officielles:

  • Abitibi-Ouest (ADQ): M. Éric Mathieu (22 février 2007);
  • Argenteuil (LIB): M. David Whissell, député d‘Argenteuil (1998-____) (22 février 2007);
  • Chambly (QS): M. Alain Dubois (22 février 2007);
  • Chapleau (QS): Mme Jennifer Jean-Brice Vales (21 février 2007);
  • Châteauguay (LIB): M. Jean-Marc Fournier, député de Châteauguay (1994-____) et ministre de l‘Éducation, du Loisir et du Sport (22 février 2007);
  • Chauveau (PQ): M. Robert Miller (élu contre M. Félix Grenier le 21 février 2007);
  • Chicoutimi (QS): Mme Colette Fournier (22 février 2007);
  • Chomedey (VRT): M. Jean Martin (22 février 2007);
  • Dubuc (ADQ): M. Robert Émond (22 février 2007);
  • Dubuc (QS): Mme Marie-Francine Bienvenue (22 février 2007);
  • Fabre (VRT): M. Julien Boisseau (22 février 2007);
  • Gatineau (QS): Mme Carmen Boucher (21 février 2007);
  • Hochelaga-Maisonneuve (PQ): Mme Louise Harel, députée d‘Hochelaga-Maisonneuve (1989-____), de Maisonneuve (1981-1989) et ex-ministre (22 février 2007);
  • Huntingdon (PQ): M. Éric Pigeon (22 février 2007);
  • Jean-Lesage (ind.): M. José Breton, candidat défait (ind.) lors de l‘élection générale de 1998 dans Shefford (22 février 2007, gracieuseté de Mathieu G.);
  • Jeanne-Mance–Viger (PQ): M. Kamal El Batal (22 février 2007);
  • Jean-Talon (LIB): M. Philippe Couillard, député de Mont-Royal (2003-____) et ministre de la Santé et des Services sociaux (22 février 2007);
  • Jean-Talon (QS): Mme Monique Voisine (22 février 2007);
  • Jonquière (QS): M. Sylvain Bergeron (20 février 2007);
  • Lac-Saint-Jean (LIB): M. Yves Bolduc (22 février 2007);
  • Laporte (LIB): Mme Nicole Ménard (22 février 2007);
  • Louis-Hébert (QS): Mme Catherine Lebossé (22 février 2007);
  • Marquette (PQ): M. Daniel Hurteau (22 février 2007);
  • Mille-Îles (VRT): M. Christian Lajoie, candidat défait lors de l‘élection générale de 2003 dans Mille-Îles (ind. (BP)) et lors de l‘élection partielle de 2004 dans Gouin (VRT) (22 février 2007);
  • Orford (PQ): M. Michel Breton (élu à 54% contre 46% pour M. Étienne Vézina (175 votants) le 21 février 2007);
  • Outremont (ADQ): M. Pierre Harvey, médecin (21 février 2007);
  • Papineau (LIB): M. Norman MacMillan, député de Papineau (1989-____) et Whip en chef du gouvernement (22 février 2007);
  • Papineau (QS): Mme Marie-Élaine Rouleau (21 février 2007);
  • Pontiac (PQ): M. Patrick Robert-Meunier (22 février 2007);
  • Pontiac (QS): Mme Jessica Squires (21 février 2007);
  • Rimouski (QS): Mme Guylaine Bélanger (21 février 2007);
  • Roberval (ADQ): M. Mario Michel Jomphe (22 février 2007);
  • Rousseau (PQ): M. François Legault, député de Rousseau (1998-____) et ex-ministre (22 février 2007);
  • Terrebonne (LIB): Mme Chantal Leblanc (22 février 2007);
  • Viau (PQ): Mme Naima Mimoune (22 février 2007);
  • Vimont (VRT): Mme Catherine Ouellet-Cummings (22 février 2007).

Candidats « en réflexion »:

80 candidats au Parti vert

Loin de nous l‘idée de faire les choses à moitié, mais à 80 candidats de la shot, vous nous pardonnerez sûrement de nous contenter de faire un copier-coller direct, sans formatage.

Vous remarquerez que le chef du Parti vert du Québec, M. Scott McKay, est présenté comme candidat dans Bourget, conformément à l‘annonce originale de novembre dernier et annulée la semaine dernière:

From: (Expéditeur)
Date: Feb 20, 2007 2:18 PM
Subject: (PARTI VERT DU QUÉBEC) Communiqué : Déjà 80 candidats verts
To: (Destinataires)

20 février 2007 – Déjà 80 candidats verts

En vue de la campagne électorale qui sera déclenchée sous peu, le Parti vert du Québec (PVQ) annonce aujourd‘hui la nomination prochaine de ses 80 premiers candidats.

Les verts entendent présenter un candidat dans chacune des 125 circonscriptions du Québec. Selon Scott McKay, chef du PVQ: «Les démarches vont bon train, le momentum est excellent pour les verts et notre parti vit une croissance exceptionnelle. Les citoyens veulent plus que jamais s‘impliquer pour leur région, pour le Québec et pour la planète. »

La nomination officielle des candidats sélectionnés à ce jour se fera dimanche prochain, dans le cadre d‘une assemblée exceptionnelle du conseil national du PVQ. Suite à cette assemblée, Scott McKay tiendra une conférence de presse. M. McKay sera aussi disponible pour accorder des entrevues individuelles aux médias qui en feront la demande.

Plus d‘information sur chaque candidat vert sera disponible sous peu.

Liste des candidats sélectionnés

Capitale-Nationale (10 candidats à ce jour)
Charlesbourg : Rama Borne Macdonald
Charlevoix : David Turcotte
Jean-Lesage : Lucien Rodrigue
Jean-Talon : Mathilde Lavoie-Morency
La Peltrie : Louis Guilbault
Louis-Hébert : Paul Pelletier
Montmorency : Julien Rodrigue
Portneuf : Simon Sauvageau
Taschereau : Yonnel Bonaventure
Vanier : Lucien Gravelle

Mauricie (1 candidate à ce jour)
Saint-Maurice : Nathalie Gratton

Estrie (3 candidats à ce jour)
Mégantic-Compton : Steve Dubois
Orford : Louis Hamel
Saint-François : Anick Proulx

Montréal (25 candidats à ce jour)
Acadie : Nicolas Rémillard-Tessier
Anjou : Alain Bissonnette
Bourassa-Sauvé : Simon Bernier
Bourget : Scott McKay
Crémazie : Nathalie Gingras
D‘Arcy-McGee : Robert Leibner
Gouin : Yohan Tremblay
Hochelaga-Maisonneuve : Geneviève Guérin
Jacques-Cartier : Bruno Tremblay
Jeanne-Mance-Viger : Riccardo Bini
Laurier-Dorion : Sébastien Chagnon-Jean
Marguerite-Bourgeois : Serge Bellemare
Marquette : Réjean Malette
Mercier : Sylvain Valiquette
Mont-Royal : Boris-Antoine Legault
Nelligan : Jonathan Théorêt
Notre-Dame-de-Grâce : Peter McQueen
Outremont : Jean-François Vincent
Pointe-aux-Trembles : Xavier Daxhelet
Robert-Baldwin : Shawn Katz
Rosemont : Marc-André Gadoury
Saint-Laurent : Stephen Marchant
Sainte-Marie-Saint-Jacques : Corine Ardon
Verdun : Brian Sawer Forner
Westmount-Saint-Louis : Patrick Daoust

Outaouais (3 candidats à ce jour)
Gatineau : Sarah Crowe
Papineau : Patrick Mailloux
Pontiac : Brian Gibb

Côte-Nord (2 candidats à ce jour)
Duplessis : Jacques Gélineau
René-Lévesque : Styves Griffith

Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine (1 candidat à ce jour)
Matane : François Vincent

Chaudières-Appalaches (4 candidats à ce jour)
Bellechasse : Renald Chabot
Chûtes-de-la-Chaudière : Jean-Luc Bugnon
Lévis : Jean-Denis Marois
Lotbinière : Bernard Rhéaume

Laval (4 candidats à ce jour)
Chomedey : Jean Martin
Fabre : Julien Boisseau
Mille-Iles : Christian Lajoie
Vimont : Catherine Ouellet-Cummings

Lanaudière (6 candidats à ce jour)
Berthier : André Chauvette
Joliette : David Laflèche
L‘Assomption : Michel Ménard
Masson : Pierre-Marc Doucet
Rousseau : Richard Chatagneau
Terrebonne : Normand Michaud

Laurentides (5 candidats à ce jour)
Argenteuil : Claude Sabourin
Bertrand : Richard Savignac
Deux-Montagnes : Guy Rainville
Mirabel : Sylvain Castonguay
Prévost : Guy Guénette

Montérégie (14 candidats à ce jour)
Borduas : Olivier Adam
Brome-Missisquoi : Vanessa Thibodeau
Johnson : Benoit Lapierre
La Pinière : Jonathan Mortreux
Laporte : Yvon Rudolphe
Marie-Victorin : Brigitte Mortreux
Richelieu : François Desmarais
Saint-Hyacinthe : Catherine Desrochers
Saint-Jean : Chantal Beauregard
Shefford : Jean-François Arsenault
Soulanges : Alain Brazeau
Taillon : Jean-Christophe Mortreux
Vaudreuil : Jean-Yves Massenet
Verchères : Geneviève Ménard

Centre du Québec (1 candidat à ce jour)
Arthabaska : François Fillion

-30-

Candidatures: 21 février 2007

Candidatures officielles:

Candidatures à confirmer prochainement en assemblée d‘investiture:

Nouvelles dates confirmées:

Investitures au PQ: plus que 6 dates manquantes

C’est à un sérieux coup d’accélérateur que nous avons eu droit aujourd’hui dans l’annonce des assemblées d’investiture au Parti québécois, lequel a devancé toutes les assemblées d’investiture qui étaient initialement prévues après le 28 février tout en confirmant la date de 19 nouvelles assemblées d’investiture. Ce sont donc 119 candidats sur 125 qui seront nommés d’ici la fin du mois.

Voici donc les circonscriptions dont la date est confirmée ou dont la date fixée précédemment a été changée:

  • 15 février 2007: Deux-Montagnes et Portneuf (auparavant le 25 mars);
  • 16 février 2007: Laporte, Mont-Royal, Papineau, Sherbrooke, Ungava (auparavant le 24 février), Vimont (auparavant le 12 mars) et Westmount–Saint-Louis (auparavant le 10 mars);
  • 17 février 2007: Charlesbourg, LaFontaine (auparavant le 14 mars), Matane (auparavant le 10 mars), Roberval (auparavant le 1er avril) et Rouyn-Noranda–Témiscamingue (auparavant le 31 mars);
  • 18 février 2007: Acadie, Bourassa-Sauvé, Bourget, Chutes-de-la-Chaudière, Gatineau, Joliette, Lac-Saint-Jean (auparavant le 4 mars), Marguerite-D’Youville, Outremont, Rimouski (auparavant le 17 mars), Soulanges, Vanier et Verdun;
  • 19 février 2007: Anjou (auparavant le 26 mars), Beauce-Nord, Chambly (auparavant le 12 mars), Châteauguay, Mille-Îles, Richmond (auparavant le 11 mars) et Vaudreuil;
  • 20 février 2007: Frontenac (auparavant le 18 mars), Jean-Lesage, Rivière-du-Loup, Saint-François (auparavant le 28 mars) et Saint-Hyacinthe;
  • 21 février 2007: Bonaventure, Chauveau, Orford (auparavant le 21 mars) et Pointe-aux-Trembles;
  • 22 février 2007: Hochelaga-Maisonneuve (auparavant le 11 mars), Jeanne-Mance–Viger (auparavant le 7 mars), Louis-Hébert, Marquette (auparavant le 25 février), Pontiac, Rousseau (auparavant le 25 mars) et Viau (auparavant le 7 mars);
  • 26 février 2007: D’Arcy-McGee (auparavant le 6 mars).

Les 6 circonscriptions dont la date de l’assemblée d’investiture n’est pas encore connue sont les suivantes: Abitibi-Est, Fabre, Groulx, Marie-Victorin, Montmorency et Saint-Jean.

Investitures collectives pour Québec solidaire

On avait connu les mariages collectifs durant la Seconde Guerre mondiale; nous avons droit aujourd‘hui aux investitures collectives grâce à Québec solidaire.

QS organisera deux méga-assemblées d‘investiture dans les régions de Montréal le 19 février et de l‘Outaouais le 21 février afin de nommer des candidats dans les circonscriptions qui, en vertu des statuts du parti, ne regroupent pas suffisamment de membres pour tenir une assemblée d‘investiture autonome.

Les circonscriptions concernées sont les suivantes:

Investitures PQ-LIB: 93-93

Le Parti québécois a confirmé ce soir la tenue de 19 nouvelles assemblées d‘investiture:

Pour sa part, le Parti libéral du Québec confirmait que l‘assemblée de mise en candidature dans Johnson aurait lieu le 25 février 2007.

Les deux partis ont donc convoqué 93 assemblées chacun jusqu‘à présent.