Le Québec politique du 28 octobre au 3 novembre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 28 octobre 1851: Formation du ministère Hincks-Morin dans la province du Canada, dirigé par le député d’Oxford et inspecteur général, Francis Hincks (REF), et le député de Bellechasse et secrétaire provincial du Canada, Augustin-Norbert Morin (REF).
  • 28 octobre 1852: Le député de Stanstead, Hazard Bailey Terrill (MOD), décède en fonction.
  • 28 octobre 1858: Élection législative dans la division de Sorel, remportée par Jean-Baptiste Guévremont (LIB).
  • 28 octobre 1929: Élection partielle dans Richelieu, remportée par Joseph-Célestin-Avila Turcotte (LIB).
  • 28 octobre 1998: Dissolution du 35e Parlement du Québec et émission des brefs de la 36e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 30 novembre 1998.
  • 28 octobre 2002: Le député de Louis-Hébert, ministre de la Justice et procureur général, Paul Bégin (PQ), démissionne comme ministre et quitte le groupe parlementaire du Parti québécois afin de siéger comme député indépendant.
  • 29 octobre 1829: Élection partielle dans York, remportée par William Henry Scott (PAT).
  • 29 octobre 1858: Élection législative dans la division d’Alma, remportée par Joseph-Flavien Armand (CON).
  • 29 octobre 1860: Élection législative dans la division de Bedford, remportée par Asa Belknap Foster (CON).
  • 29 octobre 1869: Élection partielle dans Richelieu, remportée par Pierre Gélinas (CON).
  • 29 octobre 1879: Cinq députés, soit le député de Gaspé, Edmund James Flynn (LIB), le député de Lévis, Étienne-Théodore Pâquet (LIB), le député de Missisquoi, Ernest Racicot (LIB), le député de Montmagny, Louis-Napoléon Fortin (LIB), et le député de Rimouski, Alexandre Chauveau (LIB), quittent le groupe parlementaire du Parti libéral pour joindre celui du Parti conservateur, causant ainsi la chute du gouvernement Joly de Lotbinière (LIB) lors d’un vote de non-confiance le même jour. Le député de Sherbrooke et ex-ministre, Joseph Gibb Robertson (CON-I), joint également le Parti conservateur le même jour.
  • 29 octobre 1884: Élection partielle dans Mégantic, remportée par John White (LIB).
  • 29 octobre 1903: Élection partielle dans Brome, remportée par John Charles James Sarsfield McCorkill (LIB), trésorier de la Province dans le gouvernement Parent.
  • 29 octobre 1906: Élection partielle dans L’Assomption, remportée sans opposition par Louis-Joseph Gauthier (LIB).
  • 29 octobre 1958: John Pozer Rowat (UN) et Joseph-Henri-Albiny Paquette (UN) sont nommés conseillers législatifs de Lorimier et de Rougemont respectivement.
  • 29 octobre 1973: 30e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 29 octobre 2009: À la suite de l’élection de Gilles Taillon (ADQ) comme chef de l’Action démocratique du Québec le 18 octobre précédent, le député de Shefford, François Bonnardel (ADQ), est nommé chef du deuxième groupe d’opposition.
  • 30 octobre 1819: Le conseiller législatif et conseiller exécutif Jenkin Williams (BUR) décède en fonction.
  • 30 octobre 1832: Élection partielle dans Saguenay, remportée par André Cimon (PAT).
  • 30 octobre 1843: Le député de la cité de Montréal, George Moffatt (TOR), démissionne comme député.
  • 30 octobre 1858: Le député de Maskinongé, Louis-Honoré Gauvreau (BLE), décède en fonction.
  • 30 octobre 1877: Joseph Gaudet (CON), Pierre Boucher de la Bruère (CON) et John Hearn (CON) sont nommés conseillers législatifs de Kennebec, de Rougemont et de Stadacona respectivement.
  • 30 octobre 1882: Élections partielles dans Vaudreuil et Laval, remportées par François-Xavier Archambault (CON) et Pierre-Évariste Leblanc (CON).
  • 30 octobre 1894: Le député de Bonaventure et ex-premier ministre du Québec (1887-1891), Honoré Mercier (père) (LIB), décède en fonction à l’âge de 54 ans.
  • 30 octobre 1895: Ouverture de la 5e session du 8e Parlement du Québec.
  • 30 octobre 1904: Le député de Hochelaga, Daniel-Jérémie Décarie (LIB), décède en fonction.
  • 30 octobre 1929: Le député de Montcalm, Joseph-Ferdinand Daniel (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 30 octobre 1935: Dissolution du 18e Parlement du Québec et émission des brefs de la 19e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 25 novembre 1935.
  • 30 octobre 1964: Le député de Saint-Maurice et procureur général, René Hamel (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge.
  • 30 octobre 1968: Le député de Montmorency, Gaston Tremblay (UN), quitte le groupe parlementaire de l’Union nationale pour siéger comme député indépendant «nationaliste-chrétien».
  • 30 octobre 1995: Référendum sur la souveraineté-partenariat. À la question «Acceptez-vous que le Québec devienne souverain, après avoir offert formellement au Canada un nouveau partenariat économique et politique, dans le cadre du projet de loi sur l’avenir du Québec et de l’entente signée le 12 juin 1995 ?», les résultats sont les suivants:
    • Oui: 49,42 %;
    • Non: 50,58 %.
  • 30 octobre 2012: Ouverture de la 1re session de la 40e législature du Parlement du Québec.
  • 31 octobre 1792: Le député de Leinster, François-Antoine La Rocque (n.a.), décède en fonction.
  • 31 octobre 1832: Le député de Trois-Rivières, Pierre-Benjamin Dumoulin (n.a.), démissionne comme député.
  • 31 octobre 1856: Élection législative dans la division des Mille-Isles, remportée par Édouard Masson (ind.).
  • 31 octobre 1860: Élection législative dans la division de Grandville, remportée par Luc Letellier de Saint-Just (LIB).
  • 31 octobre 1879: Prorogation de la 2e session du 4e Parlement du Québec.
  • 31 octobre 1879: À la suite d’un vote de non-confiance de l’Assemblée législative du Québec contre le gouvernement Joly de Lotbinière (LIB) 2 jours plus tôt, Joseph-Adolphe Chapleau (CON) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 31 octobre 1879: Le conseiller législatif de Salaberry, Henry Starnes (LIB), joint à nouveau le Parti conservateur.
  • 31 octobre 1879: Le député de Brome, William Warren Lynch (CON), le député de Gaspé, George Barnard Baker (CON), le député de Laval, Louis-Onésime Loranger (CON), le député de Lévis, Étienne-Théodore Pâquet (CON), le député de Sherbrooke, Joseph Gibb Robertson (CON), et le député de Terrebonne, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme ministres dans le gouvernement Chapleau.
  • 31 octobre 1882: Élection partielle dans Bonaventure, remportée sans opposition par Henri-Josué Martin (CON).
  • 31 octobre 1882: Le conseiller législatif de Sorel, Pierre-Euclide Roy (CON), décède en fonction.
  • 31 octobre 1887: Le député d’Hochelaga, Joseph-Octave Villeneuve (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège d’Hochelaga devient vacant.
  • 31 octobre 1890: Le député de Vaudreuil, Émery Lalonde (fils) (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 17 juin 1890. Son élection est annulée et le siège de Vaudreuil devient vacant.
  • 31 octobre 1901: Élections partielles dans Drummond, Québec et Vaudreuil, remportées par Joseph Laferté (LIB), Cyrille-Fraser Delâge (LIB) et Hormisdas Pilon (LIB).
  • 31 octobre 1927: Élections partielles dans Kamouraska et Portneuf, remportées par Pierre Gagnon (LIB) et Pierre Gauthier (LIB).
  • 31 octobre 1967: Le conseiller législatif de Repentigny, Édouard Masson (UN), et le conseiller législatif de Rougemont, Joseph-Henri-Albiny Paquette (UN), démissionnent comme membres du Conseil législatif. Le même jour, Marcel Faribault (UN) et Jean-Guy Cardinal (UN) sont nommés conseillers législatifs de Repentigny et de Rougemont respectivement.
  • 31 octobre 1969: Le député de Gouin, Yves Michaud (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député libéral indépendant en protestation contre la position de son parti dans le dossier de la Loi 63.
  • 31 octobre 1985: Le Parti vert du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 31 octobre 1995: À la suite de la défaite du Comité du Oui qu’il présidait lors du référendum sur la souveraineté-partenariat tenu la veille, le premier ministre du Québec et député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ), annonce sa démission comme premier ministre et président du Parti québécois, démission qui deviendra effective après la nomination d’un successeur.
  • Novembre 1838: George Moffatt (BUR), Peter McGill (McCutcheon) (BUR), Toussaint Pothier (BUR) et Pierre de Rastel de Rocheblave (ind.) sont nommés au Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 1er novembre 1830: Sanction de l’«Acte pour continuer l’existence du Parlement provincial dans le cas du décès ou de la démission de Sa Majesté, de ses héritiers et successeurs», adopté par les deux Chambres en 1829, qui abolit l’obligation de tenir une élection générale lors du décès du souverain.
  • 1er novembre 1866: Le député de Drummond et Arthabaska, Jean-Baptiste-Éric Dorion (ROU), décède en fonction.
  • 1er novembre 1914: Le député de Richmond et trésorier de la Province, Peter Samuel George Mackenzie (LIB), décède en fonction.
  • 1er novembre 1958: (1er au 2 novembre) 4e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Agriculture, travail, éducation».
  • 1er novembre 1979: Le gouvernement Lévesque (PQ) dépose à l’Assemblée nationale du Québec son livre blanc sur le projet de souveraineté-association: «La Nouvelle entente Québec-Canada».
  • 1er novembre 1987: René Lévesque (PQ), premier ministre du Québec de 1976 à 1985, décède à l’âge de 65 ans.
  • 1er novembre 2001: Discours sur le budget.
  • 1er novembre 2002: Le Parti de la démocratie socialiste perd le statut de parti politique autorisé à la suite de sa fusion au sein de l’Union des forces progressistes.
  • 2 novembre 1838: James Cuthbert, Toussaint Pothier, Charles-Étienne Chaussegros de Léry, Peter McGill (McCutcheon), Marc-Pascal de Sales Laterrière, Barthélémy Joliette, Pierre de Rastel de Rocheblave, John Neilson, Amable Dionne, Samuel Gerrard, Jules Quesnel, William Plenderleath Christie, Charles-Eusèbe Casgrain, William Walker (conseiller), Joseph-Édouard Faribault, John Molson (fils), Étienne Mayrand, Paul Holland Knowlton, Turton Penn, Joseph Dionne, Thomas Austin, George Moffat et Dominique Mondelet sont nommés au Conseil spécial du Bas-Canada.
  • 2 novembre 1858: Élection législative dans la division de Montarville, remportée par Alexandre-Édouard Kierzkowski (ROU).
  • 2 novembre 1867: Nomination par le lieutenant-gouverneur du Québec des 24 premiers membres du Conseil législatif. 21 d’entre eux proviennent du Parti conservateur et 3 du Parti libéral.
  • 2 novembre 1867: Le député de Champlain, John Jones Ross (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de Shawinigan.
  • 2 novembre 1934: Le député de Montcalm, Médéric Duval (LIB), décède en fonction.
  • 2 novembre 1938: Élections partielles dans Stanstead et Montréal–Saint-Louis, remportées par Henri Gérin (UN) et Louis Fitch (UN).
  • 2 novembre 1971: Le député de Montcalm et ex-ministre, Marcel Masse (UN), quitte le groupe parlementaire du Parti Unité-Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 2 novembre 1983: L’Action des hommes d’affaires du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 2 novembre 1985: Le Parti du socialisme chrétien obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 3 novembre 1810: Le député de Northumberland, Joseph Drapeau (CAN), décède en fonction.
  • 3 novembre 1835: Le député de Montréal et de Montréal (Quartier-Ouest) et Orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, Louis-Joseph Papineau (PAT), démissionne comme député de Montréal.
  • 3 novembre 1860: Élection législative dans la division d’Inkerman, remportée par John Hamilton (CON).
  • 3 novembre 1866: Le député de Dorchester et solliciteur général du Bas-Canada, Hector-Louis Langevin (CON), démissionne de ce portefeuille ministériel afin d’être nommé maître général des postes dans le ministère Belleau-Macdonald.
  • 3 novembre 1870: Ouverture de la 4e session du 1er Parlement du Québec.
  • 3 novembre 1878: Le député de St. Hyacinthe et trésorier provincial, Pierre Bachand (LIB), décède en fonction.
  • 3 novembre 1892: Élections partielles dans Matane et Trois-Rivières, remportées par Louis-Félix Pinault (LIB) et Télesphore-Eusèbe Normand (CON).
  • 3 novembre 1931: Ouverture de la 1re session du 18e Parlement du Québec.
  • 3 novembre 1975: Le député de Beauce-Sud, Fabien Roy (CS), est expulsé du Ralliement créditiste. Il siégera comme député indépendant à partir du 5 novembre 1975.
  • 3 novembre 1995: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Parizeau (PQ).

Le Québec politique du 2 au 8 septembre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 2 septembre 1830: Dissolution du 13e Parlement du Bas-Canada à la suite du décès du roi George IV le 26 juin 1830.
  • 2 septembre 1980: Le député de Rouyn-Noranda et ex-chef créditiste, Camil Samson (CS), annonce qu’il joint le groupe parlementaire du Parti libéral du Quèbec.
  • 3 septembre 1856: Le député de Rouville, Joseph-Napoléon Poulin (BLE), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif dans la division de Rougemont.
  • 3 septembre 1964: Le député de Montréal-Outremont et ministre des Affaires culturelles, Georges-Émile Lapalme (LIB), démissionne comme ministre.
  • 3 septembre 1992: Le député de Drummond, Jean-Guy St-Roch (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député indépendant.
  • 3 septembre 1992: Le premier ministre du Canada, Brian Mulroney (CON), annonce la tenue d’un référendum pancanadien sur l’Entente de Charlottetown le 26 octobre suivant. Ce référendum sera tenu au Québec sous la juridiction de la Loi québécoise sur la consultation populaire.
  • 3 septembre 2010: Le député de Kamouraska-Témiscouata, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne, Claude Béchard (LIB), démissionne officiellement comme député et ministre.
  • 4 septembre 1843: Le député de Champlain, René-Joseph Kimber (PAT), et Louis Massue (PAT) sont nommés au Conseil législatif de la Province du Canada. Le siège de Champlain devient vacant.
  • 4 septembre 1885: Le député de Joliette, Vincent-Paul Lavallée (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de Lanaudière.
  • 4 septembre 1990: Sanction de la «Loi instituant la Commission sur l’avenir politique et constitutionnel du Québec» (L.Q., 1990, c. 34), loi constitutive de la Commission Bélanger-Campeau.
  • 5 septembre 1832: Le député de Saguenay, Marc-Pascal de Sales Laterrière (PAT), démissionne officiellement comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada en janvier 1832.
  • 5 septembre 1848: Élection partielle dans Saguenay, remportée par Marc-Pascal de Sales Laterrière (PAT).
  • 5 septembre 1854: Ouverture de la 1re session du 5e Parlement de la province du Canada.
  • 5 septembre 1854: Le député de St. Hyacinthe, Louis-Victor Sicotte (LIB), est nommé orateur de l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 5 septembre 1863: Le député de St. Hyacinthe, Louis-Victor Sicotte (BLE), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge puîné de la Cour supérieure pour le district de Saint-Hyacinthe.
  • 5 septembre 1905: Ayant démissionné comme premier ministre du Québec à la suite d’une révolte de son propre groupe parlementaire quelques mois plus tôt, le député de St. Sauveur, Simon-Napoléon Parent (LIB), démissionne comme député.
  • 6 septembre 1816: Le conseiller exécutif et ex-député Pierre-Amable de Bonne (BUR) décède en fonction.
  • 6 septembre 1858: Élection partielle dans Iberville, remportée par Charles Laberge (ROU), qui avait démissionné lors de sa nomination comme solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 6 septembre 1919: Élections partielles dans Arthabaska, Bellechasse et Terrebonne, remportées sans opposition par Joseph-Édouard Perreault (LIB), ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries dans le gouvernement Gouin, Antonin Galipeault (LIB), ministre des Travaux publics et du Travail, et Athanase David (LIB), Secrétaire et Registraire de la Province.
  • 7 septembre 1841: Philip Henry Moore (TOR) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 7 septembre 1854: Le ministère Hincks-Morin est défait lors d’un vote de l’Assemblée législative de la Province du Canada sur une motion visant à obliger le député de Bagot, Timothée Brodeur (REF), à comparaître immédiatement à la barre de la Chambre pour répondre à des questions concernant son élection. Ce vote entraînera la démission du ministère Hincks-Morin 3 jours plus tard.
  • 7 septembre 1874: Le député de Sherbrooke et trésorier de la province, Joseph Gibb Robertson (CON), et le député de Gaspé et commissaire des Terres de la couronne, Pierre Fortin (CON), démissionnent comme ministres à la suite du «scandale des Tanneries».
  • 7 septembre 1888: David Marsil (LIB) est nommé conseiller législatif de Mille-Isles.
  • 7 septembre 1920: Simon-Napoléon Parent (LIB), premier ministre du Québec de 1900 à 1905, décède à l’âge de 64 ans.
  • 7 septembre 1922: Élection partielle dans Sherbrooke, remportée sans opposition par Ludger Forest (LIB).
  • 7 septembre 1959: Le premier ministre du Québec et député de Trois-Rivières, Maurice Duplessis (UN), décède en fonction lors d’un voyage à Shefferville (Côte-Nord).
  • 7 septembre 1995: Présentation à l’Assemblée nationale du Québec du Projet de loi no 1 (Loi sur l’avenir du Québec) et de la question référendaire qui sera posée lors du référendum du 30 octobre 1995 par le premier ministre du Québec et député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ).
  • 7 septembre 2010: Décès de l’ex-député de Kamouraska-Témiscouata et ex-ministre, Claude Béchard (LIB), des suites d’un cancer. Il avait remis officiellement sa démission 4 jours plus tôt.
  • 8 septembre 1842: Ouverture de la 2e session du 1er Parlement de la Province du Canada.
  • 8 septembre 1848: L’ex-député et ex-membre du Conseil exécutif du Bas-Canada, Frédéric-Auguste Quesnel (LIB), est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 8 septembre 1874: Le premier ministre du Québec et député de Deux-Montagnes, Gédéon Ouimet (CON), le député de L’Assomption et commissaire de l’Agriculture et des Travaux publics, Louis Archambeault (CON), et le député de Terrebonne et solliciteur général, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), démissionnent comme ministres à la suite du «scandale des Tanneries».
  • 8 septembre 1942: Fondation par Maxime Raymond du Bloc populaire canadien, parti politique voué à la représentation des intérêts du Québec et des Canadiens français.
  • 8 septembre 1960: Fondation par Raoul Roy de l’Action socialiste pour l’indépendance du Québec (ASIQ), premier mouvement indépendantiste de gauche.

Le Québec politique un 12 mars

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 12 mars 2003: Émission du décret d’élection de la 37e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 14 avril 2003.
  • 12 mars 2002: La députée d’Hochelaga-Maisonneuve et ex-ministre, Louise Harel (PQ), est élue présidente de l’Assemblée nationale du Québec. Pour la première fois dans l’histoire du Québec, une femme accède à ce poste.
  • 12 mars 1981: Émission du décret d’élection de la 32e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 13 avril 1981.
  • 12 mars 1970: Émission des brefs d’élection de la 29e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 29 avril 1970.
  • 12 mars 1953: Édouard Masson (UN) est nommé conseiller législatif de Repentigny.
  • 12 mars 1903: Le député de Portneuf, Jules Tessier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme sénateur fédéral.
  • 12 mars 1887: Francis Edward Gilman (LIB) est nommé conseiller législatif de Wellington.
  • 12 mars 1873: Élection partielle dans Terrebonne, remportée sans opposition par Joseph-Adolphe Chapleau (CON), solliciteur général dans le gouvernement Ouimet (CON).
  • 12 mars 1860: L’élection du député d’Argenteuil, Sydney Robert Bellingham (REF), est invalidée par l’Assemblée législative de la province du Canada pour cause de corruption électorale. John Joseph Caldwell Abbott (LIB) est déclaré élu.
  • 12 mars 1810: Émission des brefs d’élection de la 7e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, le 6e Parlement ayant été dissous par le gouverneur Craig moins de quatre mois après l’élection générale précédente.

Le Québec politique un 27 février

  • 27 février 2006: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Charest (LIB).
  • 27 février 1948: Discours sur le budget.
  • 27 février 1897: Émission des brefs d’élection de la 9e élection générale à l’Assemblée législative du Québec.
  • 27 février 1893: Prorogation de la 2e session du 8e Parlement du Québec.
  • 27 février 1885: Praxède Larue (CON) est nommé conseiller législatif de La Salle.
  • 27 février 1874: John Sharples (père) (CON) est nommé conseiller législatif de Stadacona.
  • 27 février 1873: À la suite de la nomination de l’ex-premier ministre du Québec et ex-député de Québec, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON), au Sénat fédéral 2 jours plus tôt, le député de Deux-Montagnes et procureur général, Gédéon Ouimet (CON), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 27 février 1873: Le député de Gaspé, Pierre Fortin (CON), et le député de Terrebonne, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme ministres dans le gouvernement Ouimet.
  • 27 février 1829: Le conseiller législatif Charles-Michel d’Irumberry de Salaberry (BUR) décède en fonction.
  • 27 février 1824: L’ex-député Edward Bowen (BUR), nommé au Conseil législatif du Bas-Canada en octobre 1821, prend son siège en cette chambre.

Le Québec politique un 25 février

  • 25 février 1994: Le parti Développement Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 25 février 1969: Ouverture de la 4e session du 28e Parlement du Québec.
  • 25 février 1882: Le conseiller législatif de Shawinigan, commissaire de l’Agriculture et des Travaux publics et orateur du Conseil législatif, John Jones Ross (CON), démissionne comme ministre et orateur du Conseil législatif en raison d’un désaccord avec le premier ministre du Québec, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), au sujet de la politique ferroviaire.
  • 25 février 1873: Le premier ministre du Québec et député du Comté de Québec, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON), démissionne comme premier ministre du Québec et député à la suite de sa nomination comme Sénateur fédéral.
  • 25 février 1858: Le député de Frontenac (Haut-Canada), Henry Smith (CON), est nommé orateur de l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 25 février 1858: Ouverture de la 1re session du 6e Parlement de la Province du Canada.
  • 25 février 1855: Élection partielle dans Verchères, remportée par George-Étienne Cartier (BLE), secrétaire provincial du Canada dans le ministère MacNab-Taché.
  • 25 février 1848: Le député de Bellechasse, Augustin-Norbert Morin (PAT), est nommé orateur de l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 25 février 1848: Ouverture de la 1re session du 3e Parlement de la Province du Canada.
  • 25 février 1832: Prorogation de la 2e session du 14e Parlement du Bas-Canada.

Le Québec politique un 9 et 10 février

  • 10 février 1943: Le député de Berthier et ministre de la Colonisation, Cléophas Bastien (LIB), décède en fonction.
  • 10 février 1876: Élections partielles dans Missisquoi et Terrebonne, remportées sans opposition par George Barnard Baker (CON), solliciteur général dans le gouvernement Boucher de Boucherville (CON), et Joseph-Adolphe Chapleau (CON), secrétaire et registraire de la Province.
  • 10 février 1874: (10 et 11 février) Élection partielle dans Montmorency, remportée par Auguste-Réal Angers (CON).
  • 10 février 1855: Élection partielle dans Lévis, remportée par François-Xavier Lemieux (oncle) (REF), commissaire en chef des Travaux publics dans le ministère MacNab-Taché.
  • 10 février 1841: Le Conseil spécial du Bas-Canada, créé en vertu de l’«Acte pour établir des dispositions temporaires pour le gouvernement du Bas-Canada» (1 Vict., c. 9, R.-U.), est dissous à la suite de l’entrée en vigueur de l’«Acte d’Union» (3-4, Vict., c.35, R.-U.), par lequel sont fusionnées les colonies du Bas-Canada et du Haut-Canada.
  • 10 février 1838: Sanction de l’«Acte pour établir des dispositions temporaires pour le gouvernement du Bas-Canada» (1 Vict., c. 9, R.-U.), adopté par le Parlement de Westminster, suspendant la constitution de 1791 et dissolvant la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.
  • 10 février 1804: Ouverture de la 5e session du 3e Parlement du Bas-Canada.
  • 9 février 1994: Le député d’Iberville, Yvon Lafrance (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député indépendant. Il joindra l’Action démocratique du Québec en mars.
  • 9 février 1943: Le député de Maskinongé et ministre sans portefeuille, Louis-Joseph Thisdel (LIB), décède en fonction.
  • 9 février 1933: Discours sur le budget.
  • 9 février 1918: Prorogation de la 2e session du 14e Parlement du Québec.
  • 9 février 1884: Élections partielles dans Sherbrooke et Montréal Est, remportées sans opposition par Joseph Gibb Robertson (CON), trésorier de la Province dans le gouvernement Ross (CON), et Louis-Olivier Taillon (CON), procureur général.
  • 9 février 1849: Prorogation du 6e Conseil spécial du Bas-Canada.
  • 9 février 1833: Élections partielles dans Rouville et Trois-Rivières, remportées par François Rainville (PAT) et Jean Desfossés (PAT).
  • 9 février 1820: Dissolution du 9e Parlement du Bas-Canada.
  • 9 février 1818: Louis-René Chaussegros de Léry (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

Le Québec politique un 24 janvier

  • 24 janvier 1964: Marcel Chaput démissionne comme chef du Parti républicain du Québec. Croulant sous les dettes, le Parti sera dissous quelques jours plus tard.
  • 24 janvier 1958: Le député de Matane et ministre des Finances, Onésime Gagnon (UN), démissionne comme député et ministre. Il sera nommé lieutenant-gouverneur du Québec le 14 février 1958.
  • 24 janvier 1922: Discours sur le budget.
  • 24 janvier 1911: Discours sur le budget.
  • 24 janvier 1907: Élection partielle dans Montréal division No. 5, remportée par Charles Ernest Gault (CON).
  • 24 janvier 1900: Discours sur le budget.
  • 24 janvier 1889: Élection partielle dans Laprairie, remportée par Odilon Goyette (NAT).
  • 24 janvier 1888: Le conseiller législatif de Lanaudière, Vincent-Paul Lavallée (CON), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 24 janvier 1876: Le député de Missisquoi, George Barnard Baker (CON), et le député de Terrebonne, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme ministres dans le gouvernement Boucher de Boucherville.
  • 24 janvier 1848: Retour des brefs d’élection de la 3e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada. Les Réformistes de La Fontaine et Baldwin sont majoritaires au Canada-Est (Québec) et au Canada-Ouest (Ontario).
  • 24 janvier 1831: Ouverture de la 1re session du 14e Parlement du Bas-Canada.
  • 24 janvier 1816: Le conseiller exécutif John Richardson (CAN) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 24 janvier 1801: Le député d’Effingham, Charles-Jean-Baptiste Bouc (CAN), est expulsé à nouveau de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada à la suite d’une condamnation criminelle pour fraude en 1799. Le siège d’Effingham devient vacant.
  • 24 janvier 1797: Ouverture de la 1re session du 2e Parlement du Bas-Canada.
  • 24 janvier 1797: Le député de Québec (Haute-Ville), Jean-Antoine Panet (CAN), est élu orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour la 2e fois.
  • 24 janvier 1797: Michel-Eustache-Gaspard-Alain Chartier de Lotbinière (ind.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

Le Québec politique un 19 et 20 janvier

  • 19 janvier 1985: Congrès extraordinaire du Parti québécois. Les délégués mettent en veilleuse le projet indépendantiste du parti. Devant cette situation, 495 délégués, avec à leur tête les ministres «orthodoxes» (dont Jacques Parizeau) refusent d’entériner cette résolution et quittent le Congrès.
  • 19 janvier 1949: Ouverture de la 1re session du 23e Parlement du Québec.
  • 19 janvier 1910: Le député de Ruchmond, Peter Samuel George Mackenzie (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme trésorier dans le gouvernement Gouin.
  • 19 janvier 1882: Le député de Sherbrooke et trésorier de la province, Joseph Gibb Robertson (CON), démissionne comme ministre en raison d’un désaccord avec le premier ministre du Québec, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), au sujet de la politique ferroviaire. Il avait démissionné une première fois sur ce motif en 1876.
  • 19 janvier 1874: Le député de Drummond et Arthabaska, Wilfrid Laurier (LIB), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 19 janvier 1865: Ouverture de la 3e session du 8e Parlement de la Province du Canada.
  • 19 janvier 1860: Le député de Terrebonne, Louis-Siméon Morin (BLE), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Cartier-Macdonald.
  • 19 janvier 1814: L’ex-député William McGillivray (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 19 janvier 1807: Le conseiller exécutif et conseiller législatif Joseph-Dominique-Emmanuel Le Moyne de Longueuil (BUR) décède en fonction.
  • 20 janvier 1992: Élection partielle dans Anjou, remportée par Pierre Bélanger (PQ).
  • 20 janvier 1986: Élection partielle dans Saint-Laurent, remportée par le premier ministre du Québec, Robert Bourassa (LIB), qui avait été battu dans Bertrand lors de l’élection générale du 2 décembre 1985.
  • 20 janvier 1919: Le député de Missisquoi, Jean-Baptiste Gosselin (LIB), et le député de Montréal–Ste-Marie, Médéric Martin (LIB), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme conseillers législatifs d’Alma et de Bedford respectivement.
  • 20 janvier 1916: Discours sur le budget.
  • 20 janvier 1874: Le député de Montcalm, Firmin Dugas (CON), et le député de Québec Est, Charles-Alphonse-Pantaléon Pelletier (LIB), démissionnent comme députés à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 20 janvier 1869: Ouverture de la 2e session du 1er Parlement du Québec.
  • 20 janvier 1835: Le député de Nicolet, Louis Bourdages (PAT), décède en fonction.

La politique québécoise un 31 juillet

  • 31 juillet 1964: Le premier ministre du Québec et député de Québec-Ouest, Jean Lesage (LIB), annonce la nomination du député de Chambly et ministre des Affaires municipales, Pierre Laporte (LIB), à titre de «leader de la Chambre», soit le premier leader parlementaire de l’histoire de l’Assemblée législative du Québec.
  • 31 juillet 1882: À la suite de la nomination du premier ministre Joseph-Adolphe Chapleau (CON) comme ministre au gouvernement fédéral le 29 juillet, Joseph-Alfred Mousseau (CON) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 31 juillet 1849: Le député de Chambly, Pierre Beaubien (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme médecin et chirurgien de la prison de Montréal.
  • 31 juillet 1832: Élections partielles dans Montmorency et Verchères, remportées par Elzéar Bédard (PAT) et Joseph-Toussaint Drolet (PAT).

La politique québécoise un 13 juin

  • 13 juin 1989: Le député de Verchères, Jean-Pierre Charbonneau (PQ), démissionne comme député.
  • 13 juin 1958: Le quotidien montréalais Le Devoir relève le «Scandale du Gaz naturel», dans lequel sont impliqués six ministres du cabinet Duplessis (UN).
  • 13 juin 1898: Joseph-Adolphe Chapleau (CON), premier ministre du Québec de 1879 à 1882 et lieutenant-gouverneur du Québec de 1892 à 1898, décède à l’âge de 57 ans.
  • 13 juin 1896: Le député de Chambly et ex-premier ministre du Québec, Louis-Olivier Taillon (CON), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 13 juin 1888: Le député de Mégantic, Andrew Stuart Johnson (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Mégantic devient vacant.
  • 13 juin 1883: Élection partielle dans Laval, remportée par Amédée Gaboury (LIB).
  • 13 juin 1861: Le député de Montmorency, Joseph-Édouard Cauchon (BLE), est nommé commissaire des Travaux publics.
  • 13 juin 1854: Ouverture de la 2e session du 4e Parlement de la Province du Canada.
  • 13 juin 1832: Le député de Verchères, François-Xavier Malhiot (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 13 juin 1804: Dissolution du 3e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 1er mai

  • Mai 1851: Le conseiller législatif Louis Massue (PAT) démissionne comme membre du Conseil législatif de la Province du Canada à la suite de sa nomination comme contrôleur des douanes dans le port de Québec.
  • 1er mai 1986: Discours sur le budget.
  • 1er mai 1963: Nationalisation des compagnies de production et de distribution d’électricité, lesquelles sont absorbées par la société d’État Hydro-Québec.
  • 1er mai 1933: Le député de Wolfe et whip du Parti libéral, Joseph-Pierre-Cyrénus Lemieux (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme shérif.
  • 1er mai 1878: 4e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
    • Parti conservateur (Joseph-Adolphe Chapleau): 32 sièges;
    • Parti libéral (Henri-Gustave Joly de Lotbinière): 31 sièges;
    • Conservateurs indépendants: 2 sièges.
  • 1er mai 1850: Élection partielle dans Mégantic, remportée par Dunbar Ross (REF).

La politique québécoise un 2 décembre

  • 2 décembre 1985: 33e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 2 décembre 1930: Ouverture de la 4e session du 17e Parlement du Québec.
  • 2 décembre 1881: 5e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
    • Parti conservateur (Joseph-Adolphe Chapleau): 50 sièges;
    • Parti libéral (Henri-Gustave Joly de Lotbinière): 14 sièges;
    • Conservateurs indépendants: 1 siège.
  • 2 décembre 1808: Charles de Saint-Ours (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 13 novembre

  • 13 novembre 2010: (13 et 14 novembre) 9e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec sous le thème «Rétablir la confiance».
  • 13 novembre 2001: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Landry (PQ).
  • 13 novembre 1957: Ouverture de la 2e session du 25e Parlement du Québec.
  • 13 novembre 1908: Les députés de Châteauguay et de Montréal division No. 6, Hospice Desrosiers (CON) et Denis Tansey (CON), sont reconnus coupables par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 8 juin 1908. Leur élection est donc annulée et les sièges de Châteauguay et de Montréal division No. 6 deviennent vacants.
  • 13 novembre 1897: Le député de Bonaventure et de Lévis, François-Xavier Lemieux (neveu) (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 13 novembre 1879: Élections partielles dans Laval et Terrebonne, remportées sans opposition par Louis-Onésime Loranger (CON), procureur général dans le gouvernement Chapleau (CON), et Joseph-Adolphe Chapleau (CON), premier ministre du Québec.
  • 13 novembre 1871: Fondation de la Tribune de la presse à l’Assemblée législative du Québec.
  • 13 novembre 1829: Élections partielles dans Stanstead, circonscription nouvellement créée par loi en août 1829, remportées par Ebenezer Peck (PAT) et Marcus Child (PAT).

Les premiers ministres dans la carte électorale

La Commission de l’Assemblée nationale siège ces jours-ci afin d’étudier le rapport préliminaire de la Commission de la représentation électorale sur la prochaine refonte de la carte électorale québécoise (pour plus de détails sur le processus de refonte, voir notre section spéciale). Tandis qu’on envisage la possibilité de baptiser une circonscription en l’honneur de Robert Bourassa (ce serait les actuelles circonscriptions de Mercier ou d’Ungava, c’est selon), nous avons un prétexte idéal pour faire un peu d’histoire politique et de faire un topo sur l’importance des anciens premiers ministres dans notre géographie électorale. En effet, sur les 29 personnes ayant occupé le poste de premier ministre du Québec depuis la Confédération, 12 ont été honorés en baptisant une des 125 circonscriptions électorales à leur nom (ça fait tout de même 10% des circonscriptions baptisées en l’honneur d’un premier ministre). En voici la liste:

  • Bertrand: Jean-Jacques Bertrand (UN), premier ministre de 1968 à 1970(1)
  • Bourassa-Sauvé: Joseph-Mignault-Paul Sauvé (UN), premier ministre de 1959 à 1960(2)
  • Chapleau: Joseph-Adolphe Chapleau (CON), premier ministre de 1879 à 1882
  • Chauveau: Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON), premier ministre de 1867 à 1873(3)
  • Duplessis: Maurice Le Noblet Duplessis (UN), premier ministre de 1936 à 1939 et de 1944 à 1959
  • Gouin: Lomer Gouin (LIB), premier ministre de 1905 à 1920
  • Jean-Lesage: Jean Lesage (LIB), premier ministre de 1960 à 1966
  • Johnson: Daniel Johnson (père) (UN), premier ministre de 1966 à 1968(4)
  • Mercier: Honoré Mercier (père) (LIB), premier ministre de 1887 à 1891
  • René-Lévesque: René Lévesque (PQ), premier ministre de 1976 à 1985
  • Taillon: Louis-Olivier Taillon (CON), premier ministre en 1887 et de 1892 à 1896(5)
  • Taschereau: Louis-Alexandre Taschereau (LIB), premier ministre de 1920 à 1935

Quant à la circonscription de Lobtinière, elle n’a pas été rebaptisée en l’honneur de Henri-Gustave Joly de Lotbiniere (LIB), premier ministre de 1878 à 1879.Elle portait déjà ce nom lorsque M. Joly de Lotbiniere, qui était également seigneur de cette seigneurie, fut député de cette circonscription.

Notes:

  1. Fait à noter, 2 circonscriptions portèrent le nom de «Bertrand». La 1re, située en Montérégie, fut rebaptisée Marguerite-D’Youville lors de la refonte de 1992. Lors de cette même refonte, une 2e circonscription de Bertrand fut créée dans les Laurentides. ()
  2. Selon la Commission de toponymie, le «Bourassa» honoré dans le nom de cette circonscription est Henri Bourassa, politicien et journaliste de la fin du 19e et du début du 20e siècle, et non Robert Bourassa (LIB), premier ministre de 1970 à 1976 et de 1985 à 1994. Merci à nos nombreux abonnés sur Twitter (@QuebecPolitique) de nous l’avoir souligné. Notons qu’avant 2001, Bourassa et Sauvé étaient 2 circonscriptions distinctes. ()
  3. M. Chauveau était député de Chauveau (qui s’appelait Québec-Comté à l’époque) durant sa carrière politique. ()
  4. M. Johnson était député de Johnson (qui s’appelait Bagot à l’époque) durant sa carrière politique. ()
  5. M. Taillon était député de Chambly durant une partie de sa carrière politique (le territoire de l’actuelle circonscription de Taillon était inclus dans Chambly à l’époque). ()