Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique un 12 février

  • 12 février 2002: Le député de Berthier et ministre d’État aux Ressources naturelles et aux Régions, Gilles Baril (PQ), démissionne comme ministre.
  • 12 février 1954: Discours sur le budget.
  • 12 février 1953: Sanction de la «Loi instituant une commission royale d’enquête sur les problèmes constitutionnels» (S.Q., 1952-1953 (1-2 Eliz. II), c. 4), déposée à l’initiative du premier ministre du Québec et député de Trois-Rivières, Maurice Duplessis (UN). La Commission sera présidée par le juge Thomas Tremblay.
  • 12 février 1947: Ouverture de la 3e session du 22e Parlement du Québec.
  • 12 février 1942: Le député de Richelieu-Verchères, Félix Messier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de Lanaudière. Wilfrid Bovey (LIB) est nommé conseiller législatif de Rougemont le même jour.
  • 12 février 1887: Élections partielles dans Iberville, Kamouraska, Montréal Centre, Québec Est et St. Hyacinthe, remportées sans opposition par Georges Duhamel (NAT), solliciteur général dans le gouvernement Mercier (LIB), Charles-Antoine-Ernest Gagnon (LIB), secrétaire et registraire de la Province, James McShane (LIB), commissaire de l’Agriculture et des Travaux publics, Joseph Shehyn (LIB), trésorier de la Province, et Honoré Mercier (père) (LIB), premier ministre du Québec.
  • 12 février 1877: Le député de Kamouraska, Charles-François Roy (CON), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 12 février 1863: Ouverture de la 2e session du 7e Parlement de la Province du Canada.
  • 12 février 1855: Élection partielle dans Montmorency, remportée par Joseph-Édouard Cauchon (BLE), commissaire des Terres de la couronne dans le ministère MacNab-Taché.
  • 12 février 1851: Le conseiller législatif et assistant-commissaire des Travaux publics dans le ministère La Fontaine-Baldwin, Joseph Bourret (REF), démissionne de ce portefeuille ministériel pour être nommé commissaire en chef des Travaux publics.

Le Québec politique un 26 et 27 janvier

  • 26 janvier 1938: Les cinq députés dissidents de l’Union nationale (dont Chaloult, Drouin et Hamel) demandent à être reconnus comme formant un groupe parlementaire sous le nom de «Parti national», ce qui leur est refusé.
  • 26 janvier 1938: Ouverture de la 3e session du 20e Parlement du Québec.
  • 26 janvier 1910: Le conseiller législatif de Lanaudière, Jules Allard (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection partielle dans la circonscription de Drummond.
  • 26 janvier 1855: Le député de Chicoutimi et Tadoussac, co-premier ministre de la Province du Canada et commissaire des Terres de la couronne, Augustin-Norbert Morin (REF), le député de Québec et secrétaire provincial du Canada, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (REF), et le député de la cité de Québec et commissaire en chef des Travaux publics, Jean Chabot (REF), démissionnent comme ministres. Ces 3 démissions entraînent la fin du ministère MacNab-Morin.
  • 26 janvier 1834: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Augustin-Norbert Morin (PAT).
  • 26 janvier 1816: Ouverture de la 2e session du 8e Parlement du Bas-Canada.
  • 27 janvier 1996: À l’issue d’une course à la direction dont il est le seul candidat, Lucien Bouchard (PQ) est élu sans opposition chef du Parti québécois.
  • 27 janvier 1926: Discours sur le budget.
  • 27 janvier 1921: Discours sur le budget.
  • 27 janvier 1910: Élection partielle dans Richmond, remportée sans opposition par Peter Samuel George Mackenzie (LIB), trésorier dans le gouvernement Gouin.
  • 27 janvier 1887: Le député de Montcalm, premier ministre du Québec et procureur général, Louis-Olivier Taillon (CON), assermenté 2 jours plus tôt, est défait en Chambre dès le premier vote sur l’élection de l’orateur de l’Assemblée législative. Incapable d’obtenir la confiance de la Chambre, il est forcé de démissionner.
  • 27 janvier 1887: Ouverture de la 1re session du 6e Parlement du Québec.
  • 27 janvier 1884: Le conseiller législatif de La Vallière, Jean-Baptiste-Georges Proulx (LIB), décède en fonction.
  • 27 janvier 1882: Le député de Yamaska, Jonathan Saxton Campbell Würtele (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme trésorier dans le gouvernement Chapleau.
  • 27 janvier 1863: Le député d’Hochelaga et secrétaire provincial du Canada dans le ministère Macdonald-Sicotte, Antoine-Aimé Dorion (ROU), démissionne comme ministre en raison d’un désaccord avec les autres membres du Cabinet concernant la construction du chemin de fer intercolonial.
  • 27 janvier 1855: Formation du ministère MacNab-Taché dans la Province du Canada, dirigé par le député de Hamilton, Allan Napier MacNab (L-CON), et par le conseiller législatif et receveur général, Étienne-Paschal Taché (REF). 3 ministres nouvellement nommés, soit le député de Lévis et commissaire en chef des Travaux publics, François-Xavier Lemieux (oncle) (REF), le député de Montmorency et commissaire des Terres de la couronne, Joseph-Édouard Cauchon (BLE), et le député de Verchères et secrétaire provincial du Canada, George-Étienne Cartier (BLE), démissionnent comme députés afin d’avaliser leur nomination lors d’élections partielles.
  • 27 janvier 1855: Le député de Chicoutimi et Tadoussac et ex-ministre, Augustin-Norbert Morin (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge de la Cour supérieure du Bas-Canada.
  • 27 janvier 1855: Le conseiller législatif René-Édouard Caron (ind.) est nommé juge de la Cour du banc de la reine.
  • 27 janvier 1813: Élection partielle dans Surrey, remportée par Pierre Amiot (BUR).

Le Québec politique un 21 janvier

  • 21 janvier 1965: Ouverture de la 4e session du 27e Parlement du Québec.
  • 21 janvier 1948: Adoption, par un arrêté en conseil (décret du Conseil des ministres), du fleurdelisé comme drapeau québécois.
  • 21 janvier 1931: Discours sur le budget.
  • 21 janvier 1919: Ouverture de la 3e session du 14e Parlement du Québec.
  • 21 janvier 1915: Discours sur le budget.
  • 2 février 1909: Le député de Bellechasse et ministre de l’Agriculture , Adélard Turgeon (LIB), démissionne comme ministre dans le gouvernement Gouin. Le député d’Hochelaga, Jérémie-Louis Décarie (LIB), démissionne comme député le même jour à la suite de sa nomination comme ministre de l’Agriculture.
  • 21 janvier 1874: Le conseiller législatif de Stadacona, Thomas McGreevy (CON), démissionne comme conseiller législatif à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 21 janvier 1874: Le député de Montmorency, Joseph-Édouard Cauchon (CON), le député de Québec Centre, Hector-Louis Langevin (CON), et le conseiller législatif de Kennebec, Isidore Thibaudeau (LIB), démissionnent comme députés et conseiller législatif à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 21 janvier 1826: Ouverture de la 2e session du 12e Parlement du Bas-Canada.
  • 21 janvier 1815: Le député de Montréal (quartier ouest), Louis-Joseph Papineau (CAN), est élu orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour la première fois. Il occupera ce poste jusqu’à la suspension de la constitution en raison de la Révolte des Patriotes en février 1838.
  • 21 janvier 1815: Ouverture de la 1re session du 8e Parlement du Bas-Canada.
  • 21 janvier 1807: Ouverture de la 3e session du 4e Parlement du Bas-Canada.
  • 21 janvier 1807: Le conseiller exécutif et juge en chef du Bas-Canada, Henry Allcock (BUR), est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada, dont il avait été nommé orateur le 16 janvier 1807.
  • 21 janvier 1798: Le député de Kent, Jacques Viger (n.a.), décède en fonction.
  • 21 janvier 1793: Débat sur la langue à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada. L’Assemblée décide de tenir son procès-verbal en français et en anglais tout en refusant d’accorder à l’anglais la primauté dans la législation.

La politique québécoise un 1er juillet

  • 1er juillet 1867: Entrée en vigueur de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique. Le nouveau lieutenant-gouverneur du Québec, Narcisse-Fortunat Belleau, demande à Joseph Cauchon (CON) de devenir le premier premier ministre du Québec. Devant l’impossibilité d’obtenir des appuis chez l’aile anglophone du Parti conservateur, le premier gouvernement sera dirigé par Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON).
  • 1er juillet 1856: Prorogation de la 2e session du 5e Parlement de la Province du Canada.
  • 1er juillet 1855: Le député de Québec, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme surintendant de l’instruction publique.
  • 1er juillet 1845: Le député d’Ilet [L’Islet], Étienne-Paschal Taché (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme adjudant général adjoint de la milice pour le Bas-Canada.
  • 1er juillet 1805: Henry Allcock (BUR) est nommé juge en chef du Bas-Canada et membre du Conseil exécutif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 30 avril

  • 30 avril 1998: À l’issue d’un congrès à la direction, le député fédéral de Sherbrooke et chef du Parti progressiste-conservateur du Canada, Jean Charest, est élu sans opposition chef du Parti libéral du Québec.
  • 30 avril 1990: La Coalition arc-en ciel obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 30 avril 1987: Discours sur le budget.
  • 30 avril 1987: Réunis au Lac Meech, les premiers ministres provinciaux et fédéral concluent une entente de principe afin de réintégrer le Québec au sein de la Constitution canadienne.
  • 30 avril 1981: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ) à la suite de l’élection générale du 13 avril 1981.
  • 30 avril 1979: Élections partielles dans Argenteuil et Jean-Talon, remportées par Claude Ryan (LIB), chef du Parti libéral du Québec, et Jean-Claude Rivest (LIB).
  • 30 avril 1936: Discours sur le budget.
  • 30 avril 1879: Le député de Chambly, Michel-Dosithée-Stanislas Martel (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de «menées corruptrices» lors de l’élection générale du 1er mai 1878. Son élection est annulée et le siège de Chambly devient vacant.
  • 30 avril 1860: L’élection du conseiller législatif de la division de Sorel, Jean-Baptiste Guévremont (LIB), est invalidée par le Conseil législatif de la province du Canada pour inadmissibilité au poste de conseiller législatif. Le siège de la division de Sorel devient vacant.
  • 30 avril 1857: Le député de Montmorency et commissaire des Terres de la couronne, Joseph-Édouard Cauchon (BLE), démissionne comme ministre en raison de son opposition à la proposition du gouvernement d’accorder une nouvelle aide financière à la Compagnie du Granc Tronc.
  • 30 avril 1823: L’ex-député Mathew Bell (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 30 avril 1808: Émission des brefs d’élection de la 5e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.
  • 30 avril 1802: Le conseiller législatif, conseiller exécutif et juge en chef du Bas-Canada, William Osgoode (BUR), démissionne comme conseiller exécutif et juge en chef du Bas-Canada.
  • 30 avril 1801: Élection partielle dans Effingham, remportée par Charles-Jean-Baptiste Bouc (CAN).

La politique québécoise un 23 décembre

  • 23 décembre 2009: Le député de Rivière-du-Loup, Jean D’Amour (ind.), réintègre le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec.
  • 23 décembre 1976: Prorogation de la 1re session du 31e Parlement du Québec.
  • 23 décembre 1969: Prorogation de la 4e session du 28e Parlement du Québec.
  • 23 décembre 1891: Émission d’élection des brefs de la 8e élection générale à l’Assemblée législative du Québec.
  • 23 décembre 1872: Élection partielle dans Montmorency, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Cauchon (CON).
  • 23 décembre 1871: Prorogation de la 1re session du 2e Parlement du Québec.
  • 23 décembre 1835: Le député de Saguenay, François-Xavier Tessier (PAT), décède en fonction.

La politique québécoise un 10 décembre

  • 10 décembre 1959: Discours sur le budget.
  • 10 décembre 1955: Le député de Roberval, Antoine Marcotte (UN), décède en fonction.
  • 10 décembre 1919: Ouverture de la 1re session du 15e Parlement du Québec.
  • 10 décembre 1872: Le député de Montmorency, Joseph-Édouard Cauchon (CON), démissionne comme député à la suite du «scandale de Beauport». Cauchon, à titre de propriétaire de l’asile de Beauport, avait signé un contrat avec le gouvernement du Québec alors qu’il était député.
  • 10 décembre 1805: Le député de Surrey, Noël de Rastel de Rocheblave (n.a.), décède en fonction.