Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le président de l’ADQ, donateur au PLQ et au PQ?

Du blogging d’enquête comme on l’aime! Après son remarquable exercice de géographie électorale sur la circonscription de Mercier (autres articles ici, ici et ), le blogueur «LBII» du Suburbain lucide publiait hier les résultats d’une enquête qui tend à démontrer que l’actuel président de l’Action démocratique du Québec, Mario Charpentier, aurait fait de généreuses contributions (de l’ordre de 2500$ et plus) au Parti libéral du Québec ET au Parti québécois en 2007. L’article est ici et les documents ayant servi à étayer cette enquête sont .

C’est intéressant, mais ce que les auteurs oublient de mentionner, c’est que Mario Charpentier lui même a déjà admis être un ancien libéral qui s’est converti à l’ADQ «en novembre 2007», selon un article paru dans La Voix de l’est lors de la dernière campagne électorale:

Mario Charpentier est un libéral converti à l’ADQ. «Je viens du Parti libéral, avoue-t-il. J’ai même connu ma femme grâce à la famille Ryan. J’ai du respect pour ce parti.»

En novembre 2007, M. Charpentier a changé de camp. «Je trouvais que ça ne bougeait pas assez vite, explique-t-il. Avec les libéraux, je n’ai jamais été aussi militant que pour l’ADQ. Je trouve que les adéquistes sont plus audacieux au niveau de la constitution.»

[Caroline St-Hilaire, La Voix de l’est, 7 novembre 2008]

Sachant cela, la contribution de Mario Charpentier à la caisse électorale libérale en 2007 est moins «anormale» qu’il n’y paraît à première vue.

MàJ (7h30): Interrogé dans l’édition du Soleil de ce matin, M. Charpentier a d’ailleurs réitéré cette version des faits.

Le va-et-vient entre Québec et le municipal

Dans la foulée de la démission prochaine de Michel Bissonnet (LIB) comme député et de son retour en politique municipale (puisqu‘il avait été maire de Saint-Léonard avant d‘être élu à l‘Assemblée nationale), LBII du blogue Le suburbain lucide a écrit un article intéressant sur les politiciens à l‘Assemblée nationale qui ont également fait carrière au municipal.

N‘empêche que ça serait une chose intéressante à ajouter à notre plan quinquennal: une liste des députés anciens et actuels qui ont occupé des fonctions électives au municipal.