Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 14 au 20 octobre

  • 14 octobre 1842: Le député de Saguenay, Étienne Parent (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme greffier du Conseil exécutif.
  • 14 octobre 1856: Élection législative dans la division de Rougemont, remportée par Louis-Antoine Dessaulles (ROU).
  • 14 octobre 1886: 6e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
    • Libéraux [Parti national] (Honoré Mercier (père)): 34 sièges;
    • Parti conservateur (John Jones Ross): 25 sièges;
    • Nationalistes [Parti national] (Honoré Mercier (père)): 3 sièges;
    • Conservateurs indépendants: 3 sièges.
  • 14 octobre 1905: Élection partielle dans St-Sauveur, remportée par Charles-Eugène Côté (LIB).
  • 14 octobre 1908: Élection partielle dans Lac St-Jean, remportée sans opposition par Jean-Baptiste Carbonneau (LIB).
  • 14 octobre 1922: Le député de Rimouski, Auguste-Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 14 octobre 1967: Le député de Laurier et ex-ministre, René Lévesque (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 15 octobre 1794: Le conseiller législatif Edward Harrison (BUR) décède en fonction.
  • 15 octobre 1831: Le député de Vaudreuil, Godefroy Beaudet (PAT), démissionne comme député.
  • 15 octobre 1863: Prorogation de la 1re session du 8e Parlement de la Province du Canada.
  • 15 octobre 1909: Le député de Rimouski et trésorier, Auguste Tessier (LIB), et le député de Nicolet, Alfred Marchildon (LIB), démissionnent comme députés et ministre à la suite de leur nomination comme juges.
  • 15 octobre 1958: Élections partielles dans Labelle et Roberval, remportées par Pierre Bohémier (UN) et Jean-Joseph Turcotte (UN). Bohémier est le dernier député à être élu sans opposition (sans adversaire ou «par acclamation»).
  • 15 octobre 1976: Le député d’Arthabaska, Jean-Gilles Massé (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme membre de la Commission des accidents du travail.
  • 15 octobre 1983: À la suite d’un congrès à la direction, Robert Bourassa est élu chef du Parti libéral du Québec, poste qu’il avait déjà occupé de 1970 à 1976.
  • 15 octobre 1991: Le député de Westmount, Richard Holden (EP), est expulsé du groupe parlementaire du Parti égalité. Il siégera comme député indépendant.
  • 15 octobre 2007: Le député de Pointe-aux-Trembles, ex-chef du Parti québécois et ex-ministre, André Boisclair (PQ), annonce sa démission comme député, laquelle deviendra effective le 15 novembre 2007.
  • 16 octobre 1825: Le conseiller législatif William McGillivray (BUR) décède en fonction.
  • 16 octobre 1834: Joseph Masson (n.a.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 16 octobre 1868: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée sans opposition par Sévère Dumoulin (CON).
  • 16 octobre 1912: Élection partielle dans Verchères, remportée sans opposition par Joseph-Léonide Perron (LIB).
  • 16 octobre 1929: Élection partielle dans Montcalm, remportée par Joseph-Léonide Perron (LIB), ministre de l’Agriculture dans le gouvernement Taschereau.
  • 16 octobre 1931: Le chef du Parti conservateur, Camillien Houde, conteste en bloc devant les tribunaux l’élection de 63 députés libéraux pour cause d’irrégularités lors de l’élection générale de 1931.
  • 16 octobre 1936: Discours sur le budget.
  • 16 octobre 1959: (16 au 17 octobre) 5e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec).
  • 16 octobre 1970: À la suite de l’enlèvement du ministre de l’Immigration, ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), par des membres du FLQ, le gouvernement fédéral de P.-E. Trudeau (LIB) invoque la Loi des mesures de guerre.
  • 16 octobre 1979: Le député de D’Arcy-McGee et ex-ministre dans le gouvernement Bourassa, Victor Charles Goldbloom (LIB), démissionne comme député.
  • 16 octobre 1984: Ouverture de la 5e session du 32e Parlement du Québec. Lors du discours inaugural, le premier ministre du Québec et député de Taillon, René Lévesque (PQ), considère la victoire de Brian Mulroney et des conservateurs sur la scène fédérale comme «un beau risque» à courir par le Québec sur le plan de la réforme de la fédération canadienne.
  • 16 octobre 1985: Trois ministres du gouvernement Pierre Marc Johnson (PQ), soit Yves Bérubé, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie et député de Matane, Yves Duhaime, ministre des Finances et député de Saint-Maurice, et Clément Richard, ministre des Affaires culturelles et député de Montmorency, démissionnent comme ministres. Un remaniement ministériel suivra, au cours duquel 4 personnes non élues accèdent au Cabinet.
  • 17 octobre 1834: Le conseiller législatif George Pownall (BUR), qui s’était retiré en Angleterre à partir de 1803, décède en fonction.
  • 17 octobre 1836: Le député de Stanstead, John Grannis (PAT), démissionne comme député.
  • 17 octobre 1854: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Octave-Cyrille Fortier (BLE).
  • 17 octobre 1907: Le député de Bellechasse et ministre des Terres et Forêts, Adélard Turgeon (LIB), démissionne comme député et lance à Henri Bourassa le défi de poser sa candidature dans la circonscription de Bellechasse à l’élection partielle du 4 novembre 1907. Le député de Montmorency, Louis-Alexandre Taschereau (LIB), démissionne comme député le même jour à la suite de sa nomination comme ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin.
  • 17 octobre 1969: (17 au 19 octobre) 2e Congrès national du Parti québécois sous le thème «Congrès de la preuve et de l’élan».
  • 17 octobre 1970: Le ministre de l’Immigration, ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), est retrouvé mort dans le coffre d’une voiture près de l’aéroport de Saint-Hubert.
  • 17 octobre 1988: Le député de Papineau, Mark Assad (LIB), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 17 octobre 2007: La députée de Bourget et ex-ministre, Diane Lemieux (PQ), démissionne officiellement comme députée.
  • 17 octobre 2009: (17 et 18 octobre) 8e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec.
  • 18 octobre 1918: Le lieutenant-gouverneur du Québec, ex-député et ex-chef du Parti conservateur, Pierre-Évariste Leblanc, décède en fonction.
  • 18 octobre 1921: Le député de Beauce, Arthur Godbout (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 18 octobre 1956: (18 au 20 octobre) 2e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «L’avenir du Parti libéral du Québec».
  • 18 octobre 1963: (18 au 20 octobre) 9e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Réformes des structures administratives et législatives».
  • 18 octobre 1972: L’élection partielle tenue dans Gatineau le 11 octobre 1972 est annulée par les tribunaux, les bulletins de vote ayant tous été rejetés lors du dépouillement devant le juge en raison d’une erreur technique. Le scrutin sera repris le 15 novembre 1972.
  • 18 octobre 1976: Dissolution du 30e Parlement du Québec et émission des brefs de la 31e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 15 novembre 1976.
  • 18 octobre 2007: Le Parti indépendantiste obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 18 octobre 2009: À la suite d’une élection à la direction, l’ex-député Gilles Taillon (ADQ) est élu chef de l’Action démocratique du Québec.
  • 18 octobre 2012: La députée de Joliette et ministre déléguée à la Santé publique et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon (PQ), démissionne comme ministre.
  • 19 octobre 1821: Le conseiller exécutif James Kerr (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en novembre 1823.
  • 19 octobre 1869: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Charles-Borromée Genest (CON).
  • 19 octobre 1886: Sévère Rivard (CON) est nommé conseiller législatif d’Alma.
  • 19 octobre 1894: Élection partielle dans Compton, remportée par Charles McClary (CON).
  • 19 octobre 1908: Le conseiller législatif de La Vallière, François-Xavier Méthot (fils) (CON), décède en fonction.
  • 19 octobre 1920: Élections partielles dans Kamouraska et Saint-Maurice, remportées par Nérée Morin (LIB) et L.-N.-Arthur Ricard (LIB).
  • 19 octobre 1955: Jean Barrette (UN) est nommé conseiller législatif de Sorel.
  • 19 octobre 1996: (19 et 20 octobre) 2e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec sous le thème «Un virage essentiel…pour un Québec en marche».
  • 20 octobre 1817: Mgr Joseph-Octave Plessis (BUR), évêque de Québec, est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 20 octobre 1821: L’ex-député Edward Bowen (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en février 1824.
  • 20 octobre 1842: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Thomas-Cushing Aylwin (PAT), solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 20 octobre 1852: Louis Panet (BLE) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 20 octobre 1854: Élection partielle dans Bagot, remportée par Timothée Brodeur (BLE).
  • 20 octobre 1887: Ouverture à Québec de la première conférence interprovinciale convoquée par le premier ministre du Québec, Honoré Mercier (père) (LIB). On y discute de l’autonomie provinciale et des subventions fédérales.
  • 20 octobre 1905: Le député de Napierville, Dominique Monet (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme protonotaire.
  • 20 octobre 1921: Le conseiller législatif de Salaberry et ex-premier ministre, Lomer Gouin (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection fédérale.
  • 20 octobre 1930: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Robert Taschereau (LIB).
  • 20 octobre 1963: Le député de Dorchester, Joseph-Armand Nadeau (UN), décède en fonction.
  • 20 octobre 1967: Ouverture de la 2e session du 28e Parlement du Québec. La session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 20 octobre 1982: Le Parti progressiste-conservateur du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.

Le Québec politique un 8 février

  • 8 février 1988: Le Parti j’en arrache obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 8 février 1971: Élection partielle dans Chambly, remportée par Jean Cournoyer (LIB), ministre du Travail dans le gouvernement Bourassa (LIB).
  • 8 février 1922: Le député de St-Hyacinthe, Armand Boisseau (LIB), démissionne comme député.
  • 8 février 1915: Le lieutenant-gouverneur du Québec, François Langelier, décède en fonction.
  • 8 février 1905: 44 députés du groupe parlementaire du Parti libéral (sur 60 députés libéraux) favorables au député de Montréal division No. 2 et ex-ministre, Lomer Gouin (LIB), se réunissent à Québec. Tous signent une «pétition en rond» ou «round robin» demandant la démission du premier ministre du Québec et député de St-Sauveur, Simon-Napoléon Parent (LIB).
  • 8 février 1855: David Morrison Armstrong (BLE), Eusèbe Cartier (BLE) et Joseph Légaré (BLE) sont nommés au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 8 février 1803: Ouverture de la 3e session du 3e Parlement du Bas-Canada.
  • 8 février 1803: Les conseillers exécutifs John Elmsley (BUR) et Jenkin Williams (BUR) sont nommés au Conseil législatif du Bas-Canada.

Le Québec politique un 2 et 3 février

  • 3 février 2006: (3 au 5 février) Congrès de fondation du parti Québec solidaire, issue de la fusion de l’Union des forces progressistes et d’Option citoyenne.
  • 3 février 1957: Le député de Vaudreuil-Soulanges, Joseph-Édouard Jeannotte (UN), décède en fonction.
  • 3 février 1956: Discours sur le budget.
  • 3 février 1955: Discours sur le budget.
  • 3 février 1925: Discours sur le budget.
  • 3 février 1905: Trois membres du gouvernement Parent (LIB), soit le député de Montréal division No. 2 et ministre de la Colonisation et des Travaux publics, Lomer Gouin (LIB), le député de Bellechasse et ministre de l’Agriculture, Adélard Turgeon (LIB), et le député d’Argenteuil et ministre sans portefeuille, William Alexander Weir (LIB), démissionnent comme ministres. Cette crise prendra fin le 21 mars suivant avec la démission de Simon-Napoléon Parent comme premier ministre du Québec.
  • 3 février 1876: Le conseiller législatif de Lorimier, Charles-Séraphin Rodier (CON), décède en fonction.
  • 3 février 1842: Le député de Lac des deux Montagnes, Colin Robertson (TOR), décède en fonction.
  • 3 février 1817: William Smith (fils) (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 2 février 1988: Le député de Roberval, Michel Gauthier (PQ), démissionne comme député.
  • 2 février 1931: Le conseiller législatif de Rigaud, Édouard Ouellette (LIB), décède en fonction.
  • 2 février 1922: Le conseiller législatif de Victoria, George Robert Smith (LIB), décède en fonction.
  • 2 février 1909: Le député de Bellechasse et ex-ministre, Adélard Turgeon (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif et président du Conseil législatif.
  • 2 février 1909: Élections partielles dans Bellechasse et Hochelaga, remportées sans opposition par Antonin Galipeault (LIB) et Jérémie-Louis Décarie (LIB), ministre de l’Agriculture dans le gouvernement Gouin.
  • 2 février 1875: Discours sur le budget.
  • 2 février 1818: Mgr Joseph-Octave Plessis, évêque de Québec, qui avait été nommé au Conseil législatif du Bas-Canada le 20 octobre 1817, prête serment comme conseiller législatif.

La politique québécoise un 22 juillet

  • 22 juillet 1949: Le chef du Parti libéral, Joseph-Adélard Godbout, démissionne comme chef du Parti. Le député de Westmount–Saint-Georges, George C. Marler (LIB), qui était déjà chef de l’Opposition officielle en l’absence de Godbout en chambre, devient chef intérimaire du Parti.
  • 22 juillet 1945: Le député de Rouyn-Noranda, David Côté (CCF), quitte la Fédération du Commonwealth coopératif afin de siéger comme député indépendant.
  • 22 juillet 1920: Le député de Portneuf et ex-premier ministre du Québec, Lomer Gouin (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 22 juillet 1887: Le député d’Ottawa (Outaouais), Narcisse-Édouard Cormier (CON), démissionne comme député.

La politique québécoise un 9 juillet

  • 9 juillet 1953: Élections partielles dans Matapédia, Montréal-Outremont et Portneuf, remportées par J.-Clovis Gagnon (UN), Georges-Émile Lapalme (LIB), chef du Parti libéral, et J.-A.-Rosaire Chalifour (UN).
  • 9 juillet 1920: À la suite de la démission du député de Portneuf, Lomer Gouin (LIB), comme premier ministre la veille, le député de Montmorency, Louis-Alexandre Taschereau (LIB) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 9 juillet 1883: Le député de Trois-Rivières, Sévère Dumoulin (CON), est reconnu coupable par la Cour supérieure de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 2 décembre 1881. Son élection est annulée et le siège de Trois-Rivières devient vacant.
  • 9 juillet 1852: Élection partielle dans Deux-Montagnes, remportée par Louis-Joseph Papineau (ROU).
  • 9 juillet 1838: John Clitherow (n.a.) est nommé au Conseil spécial du Bas-Canada.

La politique québécoise un 8 juillet

  • 8 juillet 1947: Le député de Montréal-Laurier et chef provincial du Bloc populaire canadien, André Laurendeau (BPC), démissionne comme chef du parti afin de siéger comme député indépendant.
  • 8 juillet 1920: Le député de Portneuf et premier ministre du Québec, Lomer Gouin (LIB), démissionne comme premier ministre et chef du Parti libéral.
  • 8 juillet 1842: Élection partielle dans Saint Maurice, remportée par Joseph-Édouard Turcotte (PAT).

La politique québécoise un 23 juin

  • 23 juin 2009: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Charest (LIB).
  • 23 juin 1990: L’Accord constitutionnel du Lac Meech, visant à réintégrer le Québec au sein de la constitution canadienne, devient caduc après que deux provinces, le Manitoba et Terre-Neuve, aient refusé de l’entériner.
  • 23 juin 1988: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Bourassa (LIB).
  • 23 juin 1919: 15e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 23 juin 1896: Élection partielle dans Montmorency, remportée par Édouard Bouffard (CON).
  • 23 juin 1862: Élection législative partielle dans la division du Golfe, remportée par Ulric-Joseph Tessier (ROU), commissaire des Travaux publics dans le gouvernement Macdonald-Sicotte.
  • 23 juin 1854: Dissolution du 4e Parlement de la Province du Canada et émission des brefs d’élection de la 5e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 23 juin 1841: Le député de Québec, John Neilson (PAT), dépose un amendement à l’adresse en réponse au discours du trône par lequel serait exprimé le regret que la population du Bas-Canada n’ait pas été consultée sur l’adoption de l’Acte d’Union par le Parlement britannique en 1840. L’amendement sera rejeté par 50 voix contre 25.

La politique québécoise un 8 juin

La politique québécoise un 22 mai

  • 22 mai 1984: Discours sur le budget.
  • 22 mai 1919: Le député de Berthier, Joseph Lafontaine (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme inspecteur des asiles et prisons.
  • 22 mai 1919: Dissolution du 14e Parlement du Québec.
  • 22 mai 1916: 14e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 22 mai 1850: Le conseiller législatif Robert Jones (Missisquoi) (TOR) démissionne comme membre du Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 22 mai 1847: Le député de Dorchester, Joseph-André Taschereau (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge de circuit pour le district de Québec.
  • 22 mai 1832: Élection partielle dans Montréal (Quartier-Ouest), remportée par Daniel Tracey (PAT).

La politique québécoise un 15 mai

  • 15 mai 2002: Le député de Berthier et ex-ministre, Gilles Baril (PQ), démissionne comme député.
  • 15 mai 2002: Le Parti démocratie chrétienne du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 15 mai 1935: Le député de Montréal–Saint-Henri, Joseph-Maurice Gabias (LIB), décède en fonction.
  • 15 mai 1912: 13e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 15 mai 1888: Ouverture de la 2e session du 6e Parlement du Québec.
  • 15 mai 1882: Discours sur le budget.
  • 15 mai 1837: Assemblée de Saint-Laurent, où le député de Surrey et chef du Parti patriote, Louis-Joseph Papineau (PAT), lance un boycott des produits importés d’Angleterre en protestation contre le refus du gouvernement britannique d’accéder aux demandes formulées dans les Quatre-vingt-douze résolutions.
  • 15 mai 1827: Andrew Wiliam Cochran (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 15 mai 1809: Prorogation de la 1re session du 5e Parlement du Bas-Canada par le gouverneur britannique James Craig.

La politique québécoise un 10 avril

  • 10 avril 2006: Élection partielle dans Sainte-Marie–Saint-Jacques, remportée par Martin Lemay (PQ).
  • 10 avril 1999: Le directeur général des élections, Jacques Girard, décède en fonction.
  • 10 avril 1978: Le Parti communiste du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 10 avril 1919: Référendum sur la vente des boissons alcoolisées. À la question «Êtes-vous d’opinion que la vente des bières, cidres et vins légers, tels que définis par la loi, devrait être permise?», les résultats sont les suivants:
    • Oui: 78,62 %;
    • Non: 21,38 %.
  • 10 avril 1905: Élection partielle dans Montréal division No. 2, remportée par Lomer Gouin (LIB), devenu premier ministre du Québec le 23 mars 1905.
  • 10 avril 1818: Le député de Saint-Maurice, Louis Gugy (BUR), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 10 avril 1809: Prorogation de la 1re session du 5e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 28 mars

  • 28 mars 1996: Le Parti de la souveraineté du Québec perd le statut de parti politique autorisé.
  • 28 mars 1974: Discours sur le budget.
  • 28 mars 1946: Discours sur le budget.
  • 28 mars 1929: Lomer Gouin (LIB), premier ministre du Québec de 1905 à 1920, décède à l’âge de 68 ans, alors qu’il occupait le poste de lieutenant-gouverneur du Québec.
  • 28 mars 1922: L’ex-député de St-Hyacinthe, Armand Boisseau (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 23 juin 1919. Son élection est annulée, mais M. Boisseau avait déjà démissionné le 8 février 1922.
  • 28 mars 1901: Prorogation de la 1re session du 10e Parlement du Québec.
  • 28 mars 1848: Élections partielles dans la cité de Montréal et la cité de Québec, remportées par Louis-Hippolyte La Fontaine (REF), procureur général du Bas-Canada et co-premier ministre du gouvernement La Fontaine-Baldwin, et Thomas Cushing Aylwin (PAT), solliciteur général du Bas-Canada dans le gouvernement La Fontaine-Baldwin.
  • 28 mars 1836: Élection partielle dans Montmorency, remportée par Nicolas Lefrançois (PAT).
  • 28 mars 1818: Élection partielle dans Québec, remportée par John Neilson (CAN).

La politique québécoise un 23 mars

  • 23 mars 2006: Discours sur le budget.
  • 23 mars 1983: Ouverture de la 4e session du 32e Parlement du Québec.
  • 23 mars 1942: Élections partielles dans Montréal–Sainte-Anne, Montréal–Saint-Jacques, Richelieu-Verchères et Westmount–Saint-Georges, remportées par Thomas Guérin (LIB), Claude Jodoin (LIB), Joseph-Willie Robidoux (LIB) et George C. Marler (LIB).
  • 23 mars 1905: À la suite de la démission du député de St-Sauveur, Simon-Napoléon Parent (LIB), comme premier ministre deux jours plus tôt, le député de Montréal division no 2, Lomer Gouin (LIB), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 23 mars 1900: Prorogation de la 3e session du 9e Parlement du Québec.
  • 23 mars 1878: Émission des brefs d’élection de la 4e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 1er mai 1878.
  • 23 mars 1848: Prorogation de la 1re session du 3e Parlement de la Province du Canada.

La politique québécoise un 14 novembre

  • 14 novembre 2001: Le Parti vert du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 14 novembre 1998: 8 partis politiques perdent le statut de parti politique autorisé, faute d’avoir présenté au moins 10 candidats en vue de l’élection générale du 30 novembre 1998 tel que le prévoit la «Loi électorale»: le parti CANADA!, le Parti pour la république du Canada (Québec), le Parti vert du Québec, le Parti citron, le Parti économique du Québec, le Parti pour le respect des droits et libertés individuels du Québec, le Parti du peuple du Québec et le parti Option nationale.
  • 14 novembre 1979: Élections partielles dans Beauce-Sud, Maisonneuve et Prévost, remportées par Herman Mathieu (LIB), Georges Lalande (LIB) et Solange Chaput-Rolland (LIB).
  • 14 novembre 1962: 27e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 14 novembre 1956: Ouverture de la 1re session du 25e Parlement du Québec.
  • 14 novembre 1933: Élection partielle dans Wolfe, remportée par Thomas-H. Lapointe (LIB).
  • 14 novembre 1922: Discours sur le budget.
  • 14 novembre 1917: Le député de Nicolet, Arthur Trahan (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 14 novembre 1912: Le député de Portneuf et de St-Jean et premier ministre du Québec, Lomer Gouin (LIB), et le député de Témiscamingue et de Nicolet et ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries, Charles Ramsay Devlin (LIB), démissionnent respectivement comme députés de St-Jean et de Nicolet. Tous deux avaient été élus simultanément dans 2 circonscriptions lors de l’élection générale du 15 mai 1912.
  • 14 novembre 1900: Dissolution du 9e Parlement du Québec.
  • 14 novembre 1797: Le député de Cornwallis, Paschal Sirois-Duplessis (CAN), décède en fonction.

Les premiers ministres dans la carte électorale

La Commission de l’Assemblée nationale siège ces jours-ci afin d’étudier le rapport préliminaire de la Commission de la représentation électorale sur la prochaine refonte de la carte électorale québécoise (pour plus de détails sur le processus de refonte, voir notre section spéciale). Tandis qu’on envisage la possibilité de baptiser une circonscription en l’honneur de Robert Bourassa (ce serait les actuelles circonscriptions de Mercier ou d’Ungava, c’est selon), nous avons un prétexte idéal pour faire un peu d’histoire politique et de faire un topo sur l’importance des anciens premiers ministres dans notre géographie électorale. En effet, sur les 29 personnes ayant occupé le poste de premier ministre du Québec depuis la Confédération, 12 ont été honorés en baptisant une des 125 circonscriptions électorales à leur nom (ça fait tout de même 10% des circonscriptions baptisées en l’honneur d’un premier ministre). En voici la liste:

  • Bertrand: Jean-Jacques Bertrand (UN), premier ministre de 1968 à 1970(1)
  • Bourassa-Sauvé: Joseph-Mignault-Paul Sauvé (UN), premier ministre de 1959 à 1960(2)
  • Chapleau: Joseph-Adolphe Chapleau (CON), premier ministre de 1879 à 1882
  • Chauveau: Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON), premier ministre de 1867 à 1873(3)
  • Duplessis: Maurice Le Noblet Duplessis (UN), premier ministre de 1936 à 1939 et de 1944 à 1959
  • Gouin: Lomer Gouin (LIB), premier ministre de 1905 à 1920
  • Jean-Lesage: Jean Lesage (LIB), premier ministre de 1960 à 1966
  • Johnson: Daniel Johnson (père) (UN), premier ministre de 1966 à 1968(4)
  • Mercier: Honoré Mercier (père) (LIB), premier ministre de 1887 à 1891
  • René-Lévesque: René Lévesque (PQ), premier ministre de 1976 à 1985
  • Taillon: Louis-Olivier Taillon (CON), premier ministre en 1887 et de 1892 à 1896(5)
  • Taschereau: Louis-Alexandre Taschereau (LIB), premier ministre de 1920 à 1935

Quant à la circonscription de Lobtinière, elle n’a pas été rebaptisée en l’honneur de Henri-Gustave Joly de Lotbiniere (LIB), premier ministre de 1878 à 1879.Elle portait déjà ce nom lorsque M. Joly de Lotbiniere, qui était également seigneur de cette seigneurie, fut député de cette circonscription.

Notes:

  1. Fait à noter, 2 circonscriptions portèrent le nom de «Bertrand». La 1re, située en Montérégie, fut rebaptisée Marguerite-D’Youville lors de la refonte de 1992. Lors de cette même refonte, une 2e circonscription de Bertrand fut créée dans les Laurentides. ()
  2. Selon la Commission de toponymie, le «Bourassa» honoré dans le nom de cette circonscription est Henri Bourassa, politicien et journaliste de la fin du 19e et du début du 20e siècle, et non Robert Bourassa (LIB), premier ministre de 1970 à 1976 et de 1985 à 1994. Merci à nos nombreux abonnés sur Twitter (@QuebecPolitique) de nous l’avoir souligné. Notons qu’avant 2001, Bourassa et Sauvé étaient 2 circonscriptions distinctes. ()
  3. M. Chauveau était député de Chauveau (qui s’appelait Québec-Comté à l’époque) durant sa carrière politique. ()
  4. M. Johnson était député de Johnson (qui s’appelait Bagot à l’époque) durant sa carrière politique. ()
  5. M. Taillon était député de Chambly durant une partie de sa carrière politique (le territoire de l’actuelle circonscription de Taillon était inclus dans Chambly à l’époque). ()