Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 23 au 29 septembre

  • 23 septembre 1836: La Chambre d’assemblée du Bas-Canada adopte une adresse au gouverneur Gosford lui demandant l’élection d’un député additionnel pour chacune des circonscriptions de Drummond et de Montmorency, ces deux circonscriptions ayant obtenu le droit à un député supplémentaire à la suite du recensement de 1836. Les deux élections partielles auront lieu à l’automne 1836.
  • 23 septembre 1844: Dissolution du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 23 septembre 1844: Le député d’Outaouais, Denis-Benjamin Papineau (TOR), et James Smith (TOR) sont nommés respectivement commissaire des Terres de la couronne et procureur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger.
  • 23 septembre 1852: Le député de Bellechasse, Jean Chabot (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme commissaire en chef des Travaux publics dans le ministère Hincks-Morin.
  • 23 septembre 1882: Le député de Deux-Montagnes, Charles Champagne (Deux-Montagnes) (CON), démissionne comme député.
  • 23 septembre 1889: Le député de Joliette, Louis Basinet (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Joliette devient vacant.
  • 23 septembre 1897: Le député de Yamaska, Albéric Archie Mondou (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 11 mai 1897. Son élection est annulée et le siège de Yamaska devient vacant.
  • 23 septembre 1939: Dissolution du 20e Parlement du Québec et émission des brefs de la 21e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 25 octobre 1939.
  • 23 septembre 1939: Le conseiller législatif de La Salle, Louis-Alfred Létourneau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif. Le même jour, le député de Huntingdon, Martin Beattie Fisher (UN), et le député de Saint-Sauveur, Pierre Bertrand (UN), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme conseillers législatifs d’Inkerman et de La Salle respectivement.
  • 23 septembre 1952: Le député de Matapédia, Philippe Cossette (UN), décède en fonction lors d’un accident d’automobile.
  • 23 septembre 1958: Le conseiller législatif de Bedford, Jacob Nicol (LIB), décède en fonction.
  • 23 septembre 1960: Le conseiller législatif d’Inkerman, Robert R. Ness (LIB), est démis de son siège au Conseil législatif pour absentéisme.
  • 23 septembre 1961: À l’issue d’un Congrès à la direction, le député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), est élu chef de l’Union nationale.
  • 23 septembre 1992: Avec un groupe de militants du Parti libéral du Québec, Jean Allaire et Mario Dumont forment «Le réseau des Libéraux pour le non» qui fera campagne contre l’Entented de Charlottetown.
  • 23 septembre 1998: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Bouchard (PQ).
  • 24 septembre 1842: Le député de Portneuf, Thomas Cushing Aylwin (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 24 septembre 1844: Émission des brefs de la 2e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 24 septembre 1860: Le député de Shefford, Asa Belknap Foster (CON), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 24 septembre 1885: Élection partielle dans Joliette, remportée par Joseph-Norbert-Alfred McConville (CON).
  • 24 septembre 1923: Édouard Ouellette (LIB) est nommé conseiller législatif de Rigaud.
  • 24 septembre 1987: Le parti La Belle Province de Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 24 septembre 2007: Élection partielle dans Charlevoix, remportée par Pauline Marois (PQ), chef du Parti québécois (plus…).
  • 24 septembre 2008: Le député de Jeanne-Mance–Viger et ex-président de l’Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), démissionne officiellement comme député à la suite de son élection comme maire de l’arrondissement Saint-Léonard à la Ville de Montréal.
  • 25 septembre 1829: Le conseiller législatif William Burns (BUR) décède en fonction.
  • 25 septembre 1843: Élection partielle dans Rouville, remportée par Timothée Franchère (PAT).
  • 25 septembre 1849: Élection partielle dans Chambly, remportée par Louis Lacoste (PAT).
  • 25 septembre 1900: Le premier ministre du Québec et député de St-Jean, Félix-Gabriel Marchand (LIB), décède en fonction à l’âge de 68 ans.
  • 25 septembre 1935: Le député de Pontiac, Wallace R. McDonald (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 25 septembre 1963: Élection partielle dans Montréal-Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Eric W. Kierans (LIB).
  • 25 septembre 1973: Le député de Rimouski et ministre des Travaux publics et de l’Approvisionnement, Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge à la Cour provinciale.
  • 25 septembre 1973: Dissolution du 29e Parlement du Québec et émission des brefs de la 30e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 29 octobre 1973.
  • 25 septembre 1989: 34e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 25 septembre 1984: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 25 septembre 1996: La députée de La Prairie, Monique Simard (ind.), joint à nouveau le groupe parlementaire du Parti québécois.
  • 25 septembre 2004: (25-26 septembre) 5e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec–/ Équipe Mario Dumont sous le thème «10 ans : voir grand pour le Québec».
  • 26 septembre 1827: Le conseiller législatif Louis Turgeon (PAT) décède en fonction.
  • 26 septembre 1883: Élection partielle dans Jacques Cartier, remportée par le premier ministre du Québec, Joseph-Alfred Mousseau (CON).
  • 26 septembre 1902: Élection partielle dans L’Islet, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Caron (LIB).
  • 26 septembre 1968: Le premier ministre du Québec et député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), décède en fonction lors de l’inauguration du barrage hydroélectrique Manic 5 (Côte-Nord), à l’âge de 53 ans.
  • 26 septembre 1975: Le député d’Outremont et ministre de l’Éducation, Jérôme Choquette (LIB), démissionne comme ministre et quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 26 septembre 1994: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 12 septembre 1994, le député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 27 septembre 1829: Le conseiller législatif James Irvine (BUR) décède en fonction.
  • 27 septembre 1843: Pierre-Amable Boucher de Boucherville (ind.) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 27 septembre 1861: Élection partielle dans Laval, remportée par Louis-Siméon Morin (BLE).
  • 27 septembre 1921: Le député de Trois-Rivières et ministre de la Voirie, Joseph-Adolphe Tessier (LIB), et le député de Montréal–Sainte-Marie et ministre sans portefeuille, Napoléon Séguin (LIB), démissionnent comme députés et ministres à la suite de leur nomination respectivement comme président de la Commission des eaux courantes et gouverneur de la Prison de Bordeaux.
  • 27 septembre 1921: Le député de Montréal-Dorion, Aurèle Lacombe (OUV), quitte le Parti ouvrier pour siéger comme député «ouvrier ministériel» à la suite de sa nomination comme ministre sans portefeuille dans le gouvernement Taschereau (LIB).
  • 27 septembre 1923: Le député d’Abitibi et d’Arthabaska, Joseph-Édouard Perrault (LIB), démissionne comme député d’Abitibi. Il avait été élu simultanément dans les 2 circonscriptions lors de l’élection générale du 5 février 1923.
  • 27 septembre 1964: Fondation du Regroupement national par cinq dissidents du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) sous la direction de René Jutras. Le parti fusionnera avec le Ralliement créditiste provincial en mars 1966 pour former le Ralliement national (RN).
  • 28 septembre 1843: Prorogation de la 3e session du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 28 septembre 1860: Le conseiller législatif Peter McGill (McCutcheon) (TOR) décède en fonction.
  • 28 septembre 1860: Élection législative dans la division de Stadacona, remportée par Pierre-Gabriel Huot (ROU).
  • 28 septembre 1864: Élection législative dans la division de Mille Isles, remportée par Léandre Dumouchel (BLE).
  • 28 septembre 2000: Le député de Mercier et ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, Robert Perreault (PQ), annonce sa démission comme député et ministre, laquelle entrera en vigueur le 6 octobre suivant.
  • 29 septembre 1856: Élection législative dans la division de Lauzon, remportée sans opposition par Elzéar-Henri Juchereau Duchesnay (CON). Il est le premier conseiller législatif élu après l’entrée en vigueur de la loi rendant le Conseil législatif électif plutôt que nominatif.
  • 29 septembre 1887: Le député de Maskinongé, Édouard Caron (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Maskinongé devient vacant.
  • 29 septembre 1898: Référendum pancanadien sur la prohibition: le projet de loi interdisant la vente de boissons alcoolisées proposé par le gouvernement fédéral est rejeté par 81,10 % des Québécois, tandis que 18,90 % se prononcent en faveur. Au Canada, au contraire, 51,3 % sont en faveur et 48,7 % sont contre.
  • 29 septembre 1905: Blaise-Ferdinand Letellier (LIB) est nommé conseiller législatif de Lauzon.
  • 29 septembre 1985: À l’issue d’un vote au suffrage universel des adhérents, le premier du genre au Québec, le député d’Anjou, Pierre Marc Johnson (PQ), est élu chef du Parti québécois.
  • 29 septembre 1985: Le député de Taillon et premier ministre du Québec, René Lévesque (PQ), démissionne comme député. Il démissionnera officiellement comme premier ministre le 3 octobre 1985.
  • 29 septembre 2008: Élection partielle dans Jean-Talon, remportée par Yves Bolduc (LIB), ministre de la Santé et des Services sociaux. (plus…)

Le Québec politique du 9 au 15 septembre

  • 9 septembre 1858: Élection partielle dans la cité de Montréal, remportée par Antoine-Aimé Dorion (ROU), qui avait démissionné lors de sa nomination comme commissaire des Terres de la couronne dans le gouvernement Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 9 septembre 1886: Dissolution du 5e Parlement du Québec et émission des brefs de la 6e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 14 octobre 1886.
  • 9 septembre 1918: Le député de Matane, Donat Caron (LIB), décède en fonction.
  • 9 septembre 1921: Le conseiller législatif de Kennebec, François-Théodore Savoie (LIB), décède en fonction.
  • 9 septembre 1982: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 9 septembre 1989: 4 partis politiques perdent le statut de parti politique autorisé, faute d’avoir présenté au moins 10 candidats en vue de l’élection générale du 25 septembre 1989 tel que le prévoit la «Loi électorale»: l’Action Québec, La Belle Province de Québec, le Parti humaniste du Québec et le Parti j’en arrache.
  • 9 septembre 1992: Dépôt à l’Assemblée nationale par le premier ministre du Québec et député de Saint-Laurent, Robert Bourassa (LIB), de la question référendaire qui sera posée lors du référendum du 26 octobre 1992 portant sur l’Entente constitutionnelle de Charlottetown.
  • 9 septembre 2005: Pierre Dubuc (PQ) devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois .
  • 9 septembre 2009: Le député d’Argenteuil et ministre du Travail, David Whissell (LIB), démissionne comme ministre.
  • 10 septembre 1854: Démission du ministère Hincks-Morin dans la Province du Canada.
  • 10 septembre 1906: Élections partielles dans Argenteuil et Brome, remportées sans opposition par William Alexander Weir (LIB), ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin, et William Frederick Vilas (LIB).
  • 10 septembre 1915: Le conseiller législatif de Montarville et ex-premier ministre du Québec (1874-1878 et 1891-1892), Charles-Eugène Boucher de Boucherville (CON), décède en fonction à l’âge de 93 ans.
  • 10 septembre 1959: Lors d’une réunion du groupe parlementaire de l’Union nationale, le député de Deux-Montagnes, Paul Sauvé, est élu chef du Parti. Il sera assermenté premier ministre du Québec le lendemain.
  • 10 septembre 1960: Fondation du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) par Marcel Chaput et André D’Allemagne.
  • 10 septembre 2003: La députée de Laviolette et ex-ministre, Julie Boulet (LIB), qui avait dû démissionner comme ministre le 30 mai 2003, est nommée à nouveau ministre dans le Gouvernement Charest.
  • 11 septembre 1854: Formation du ministère MacNab-Morin dans la province du Canada, dirigé par le député de Hamilton, président du Conseil exécutif et ministre de l’Agriculture, Allan Napier MacNab (L-CON), et par le député de Bellechasse et commissaire des Terres de la couronne, Augustin-Norbert Morin (REF). Les 6 ministres du Bas-Canada siégeant dans le ministère précédent, incluant Morin, sont nommés dans le nouveau ministère et conservent le même portefeuille ministériel.
  • 11 septembre 1858: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Joseph-Élie Thibaudeau (LIB), qui avait démissionné lors de sa nomination comme président du Conseil exécutif et ministre de l’Agriculture dans le ministère Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 11 septembre 1862: Élection législative dans la division de Victoria, remportée par Luther Hamilton Holton (ROU).
  • 11 septembre 1959: À la suite du décès du député de Trois-Rivières et premier ministre, Maurice Duplessis (UN), 4 jours auparavant, le député de Deux-Montagnes, Paul Sauvé (UN) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 11 septembre 1970: (11 au 13 septembre) 15e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Le Parti libéral du Québec et l’action politique».
  • 11 septembre 1985: Le Parti du progrès obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 11 septembre 1990: Le Directeur général des élections confirme la fusion du Parti égalité et du Parti unité, tous deux fondés en 1989, sous le nom de Parti égalité.
  • 12 septembre 1990: Le député de Montmorency et ministre du Revenu, Yves Séguin (LIB), démissionne comme ministre en protestation contre l’adoption d’une taxe de vente sur les produits et services, la TVQ (Taxe de vente du Québec).
  • 12 septembre 1994: 35e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 12 septembre 2005: L’ex-député de Rosemont et ex-ministre, Gilbert Paquette (PQ), devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 13 septembre 1826: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Charles Richard Ogden (BUR).
  • 13 septembre 1830: Émission des brefs d’élection de la 14e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, après 3 ans de mandat seulement, en raison du décès du roi George IV.
  • 13 septembre 1842: Dans la province du Canada, le ministère Draper-Ogden est démis par le gouverneur Bagot. Un nouveau ministère dirigé par Robert Baldwin et Louis-Hippolyte La Fontaine sera nommé le 16 septembre.
  • 13 septembre 1854: L’élection du député de Bagot, Timothée Brodeur (REF), est invalidée par l’Assemblée législative de la province du Canada pour avoir agi comme officier-rapporteur durant ladite élection.
  • 13 septembre 1892: Thomas-Philippe Pelletier (CON) est nommé conseiller législatif de Grandville.
  • 13 septembre 1979: Le Crédit social uni (Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 13 septembre 1979: Le député de Huntingdon, Claude Dubois (UN), quitte le groupe parlementaire de l’Union nationale pour joindre celui du Parti libéral du Québec.
  • 13 septembre 2010: Élection partielle dans Saint-Laurent, remportée par Jean-Marc Fournier (LIB), ministre de la Justice dans le gouvernement Charest (LIB).
  • 14 septembre 1819: L’ex-député et conseiller exécutif John Young (Basse-Ville de Québec) (BUR) décède en fonction.
  • 14 septembre 1858: Élection partielle dans Shefford, remportée par Asa Belknap Foster (CON).
  • 14 septembre 1887: Élection partielle dans Ottawa (Outaouais), remportée par Alfred Rochon (LIB).
  • 14 septembre 1908: Le député de Lac St-Jean, Théodore Broët (LIB), décède en fonction lors d’un accident de chemin de fer.
  • 14 septembre 1987: Élection partielle dans Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Harold Peter Thuringer (LIB).
  • 14 septembre 1993: Le premier ministre du Québec et député de Saint-Laurent, Robert Bourassa (LIB), annonce son retrait de la vie politique. Il demeurera en poste jusqu’à la nomination d’un successeur à la tête du Parti libéral du Québec.
  • 14 septembre 2005: Le député de Sainte-Marie–Saint-Jacques et ex-ministre dans le gouvernement Landry, André Boulerice (PQ), démissionne comme député.
  • 15 septembre 1845: Élection partielle dans Dorchester, remportée par Joseph-André Taschereau (TOR), solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger.
  • 15 septembre 1862: Le député de Napierville, Jacques-Olivier Bureau (ROU), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 15 septembre 1862: Élection législative dans la division de La Durantaye, remportée sans opposition par François-Xavier Lemieux (oncle) (ROU).
  • 15 septembre 1954: Élection partielle dans Compton, remportée par John William French (UN).
  • 15 septembre 1960: À la suite de la défaite de son parti lors de l’élection générale du 22 juin 1960, le chef de l’Union nationale et député de Joliette, Antonio Barrette (UN), démissionne comme député et chef du parti.
  • 15 septembre 1993: Le Parti réforme Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 15 septembre 2005: Jean Ouimet (PQ) devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.

Le Québec politique un 6 mars

  • 6 mars 2009: Le député de Rivière-du-Loup et chef de l’Action démocratique du Québec, Mario Dumont (ADQ), démissionne officiellement comme député et chef du Parti. La députée de Lotbinière, Sylvie Roy (ADQ), devient chef parlementaire intérimaire jusqu’à l’élection d’un successeur à la direction du Parti.
  • 6 mars 2006: La députée de Pointe-aux-Trembles et ex-ministre, Nicole Léger (PQ), annonce sa démission comme députée, laquelle entrera en vigueur le 1er juin 2006.
  • 6 mars 1979: Ouverture de la 4e session du 31e Parlement du Québec.
  • 6 mars 1989: Le député de Duplessis, Denis Perron (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois afin de siéger comme député indépendant à la suite d’accusations de fraude et d’abus de confiance. Il sera acquitté en mai 1989 et réintègrera le groupe parlementaire du Parti québécois.
  • 6 mars 1944: Le député de Saint-Hyacinthe et ministre de la Voirie, Télesphore-Damien «T.-D.» Bouchard (LIB), démissionne comme ministre et député à la suite de sa nomination comme sénateur fédéral.
  • 6 mars 1901: Discours sur le budget.
  • 6 mars 1897: Dissolution du 8e Parlement du Québec.
  • 6 mars 1882: Élection partielle dans Pontiac, remportée par William Joseph Poupore (CON).
  • 6 mars 1837: Le secrétaire d’État au colonies, lord John Russell, présente à la Chambre des communes britannique les dix «résolutions Russell» sur les affaires du Bas-Canada. Ces résolutions, qui soulèveront de grands remous au Bas-Canada, confirment le refus de Londres de répondre aux doléances énoncées dans les Quatre-Vingt-Douze Résolutions adoptées par la Chambre d’assemblée du Bas-Canada en 1834, notamment le fait de rendre le Conseil législatif électif et de rendre le Conseil exécutif responsable devant la Chambre d’assemblée.

La politique québécoise un 11 mai

  • 11 mai 2007: Le député fédéral de Laurier—Sainte-Marie et chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe (BQ), et Pauline Marois (PQ), ex-députée et ex-ministre, annoncent leur candidature à la direction du Parti québécois.
  • 11 mai 1994: À la suite de la démission de Jean Allaire comme chef de l’Action démocratique du Québec en avril, le président du parti, Mario Dumont, est nommé chef «intérimaire» par le conseil exécutif du parti.
  • 11 mai 1976: Discours sur le budget.
  • 11 mai 1975: À l’issue d’un congrès à la direction, le député de Rouyn-Noranda, Camil Samson (CS), est réélu chef du Ralliement créditiste.
  • 11 mai 1897: 9e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 11 mai 1896: À la suite de la démission du député de Chambly, Louis-Olivier Taillon (CON), comme premier ministre sept jours plus tôt, le député de Gaspé, Edmund James Flynn (CON), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 11 mai 1798: Prorogation de la 2e session du 2e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 14 avril

  • 14 avril 2003: 37e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 14 avril 1961: Discours sur le budget.
  • 14 avril 1916: Dissolution du 13e Parlement du Québec et émission des brefs d’élection de la 14e élection générale à l’Assemblée législative du Québec.
  • 14 avril 1864: Élection partielle dans Kamouraska, remportée par Jean-Charles Chapais (CON), commissaire des Travaux publics dans le gouvernement Taché-Macdonald.
  • 14 avril 1857: Élection partielle dans la cité de Québec, remportée par George Okill Stuart (TOR).
  • 14 avril 1848: Élection partielle dans Terrebonne, remportée par Louis-Michel Viger (PAT), receveur général dans le gouvernement La Fontaine-Baldwin.
  • 14 avril 1833: Le député de Saguenay, Joseph-Isidore Bédard (n.a.), décède en fonction.
  • 14 avril 1808: Prorogation de la 4e session du 4e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 26 mars

  • 26 mars 2007: 38e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 26 mars 2007: Le Parti république du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 26 mars 1998: Le député fédéral de Sherbrooke et chef du Parti progressiste-conservateur du Canada, Jean Charest (CON), annonce sa candidature à la direction du Parti libéral du Québec.
  • 26 mars 1944: Sanction de la «Loi concernant les districts électoraux de la province» (S.Q., 1944 (8 Geo. VI), c.6), qui remanie les limites des circonscriptions électorales en faisant passer leur nombre de 86 à 91.
  • 26 mars 1921: Le député de Verchères, Adrien Beaudry (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme président de la Commission des services publics.
  • 26 mars 1920: Le député de St-Maurice, Georges-Isidore Delisle (LIB), décède en fonction.
  • 26 mars 1903: Discours sur le budget.
  • 26 mars 1902: Prorogation de la 2e session du 10e Parlement du Québec.
  • 26 mars 1884: Élections partielles dans Châteauguay, Deux-Montagnes, Jacques Cartier et Trois-Rivières, remportées par Joseph-Emery Robidoux (LIB), Benjamin Beauchamp (CON), Arthur Boyer (LIB) et Arthur Turcotte (LIB).
  • 26 mars 1836: Élection partielle dans Québec (Haute-Ville), remportée par Andrew Stuart (BUR).
  • 26 mars 1832: Le député de Montréal (Quartier-Ouest), John Fisher (BUR), démissionne comme député.
  • 26 mars 1830: Prorogation de la 3e session du 13e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 8 décembre

  • 8 décembre 2010: Sanction du «Code d’éthique et de déontologie des membres de l’Assemblée nationale» (L.Q., 2010, c.30), qui édicte un code d’éthique applicable aux députés et crée un poste de commissaire à l’éthique et à la déontologie.
  • 8 décembre 2008: 39e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 8 décembre 1995: Le député d’Iberville et ex-ministre, Richard Le Hir (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois afin de siéger comme député indépendant.
  • 8 décembre 1986: Le Parti des travailleurs du Québec obtient officiellement à nouveau le statut de parti politique autorisé qu’il avait perdu en novembre 1985.
  • 8 décembre 1847: Formation du gouvernement Sherwood (TOR) dans la province du Canada.

La politique québécoise un 30 novembre

  • 30 novembre 1998: 36e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 30 novembre 1925: Élections partielles dans Argenteuil, Berthier, Champlain et Jacques-Cartier, remportées par Joseph-Léon Saint-Jacques (CON), Amédée Sylvestre (LIB), William Pierre Grant (LIB) et Victor Marchand (LIB).
  • 30 novembre 1888: Le député de L’Assomption, Ludger Forest (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de L’Assomption devient vacant.
  • 30 novembre 1880: Le député de Berthier, Joseph Robillard (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 1er mai 1878. Son élection est annulée et le siège de Berthier devient vacant.
  • 30 novembre 1876: Élection partielle dans Montmagny, remportée par Louis-Napoléon Fortin (LIB).
  • 30 novembre 1860: Retour du rapport de l’officier-rapporteur sur l’élection partielle dans Shefford, lequel fait état d’une égalité entre les candidats à l’issue de la période de votation. Cette élection fera l’objet d’une enquête de l’Assemblée législative de la province du Canada lors de la session parlementaire suivante.
  • 30 novembre 1857: Le conseiller législatif Pierre-Amable Boucher de Boucherville (ind.) décède en fonction.
  • 30 novembre 1829: Denis-Benjamin Viger (PAT) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 30 novembre 1817: Le conseiller législatif Jean-Baptiste Melchior Hertel de Rouville (n.a.) décède en fonction.

L’«Équipe Mario Dumont» n’est plus

Une lectrice nous a signalé aujourd’hui que la dénomination «Équipe Mario Dumont» a été retirée du nom officiel de l’Action démocratique du Québec. Une mention sur le site web du Directeur général des élections précise que le changement est en vigueur depuis le 24 février dernier.

Rappelons que l’ADQ s’appelait officiellement «Action démocratique du Québec / Équipe Mario Dumont» depuis l’élection générale de 1998, et ce jusqu’à la semaine dernière.

Dumont démissionne(ra) le 6 mars

Le député de Rivière-du-Loup, Mario Dumont (ADQ) a remis officiellement ce matin sa démission en tant que chef de l’Action démocratique du Québec. Cette démission prendra effet le 6 mars prochain, jour où il remettra également sa démission en tant que député auprès du président de l’Assemblée nationale.

Puisqu’on a maintenant une date officielle de démission, section spéciale sur l’élection partielle dans Rivière-du-Loup est maintenant en ligne. Légalement, l’élection partielle devra avoir lieu d’ici le 12 octobre 2009. Il y a également notre section spéciale sur la course à la direction de l’ADQ que vous pouvez consulter.

Action démocratique du Québec – Lettre de Monsieur Mario Dumont

    RIVIERE-DU-LOUP, QC, le 24 févr. /CNW Telbec/ - Voici une lettre que M.
Mario Dumont a fait parvenir au président de l'Action démocratique du Québec,
M. Mario Charpentier :

    <<
                                         Rivière-du-Loup, le 24 février 2009.

    Monsieur Mario Charpentier
    Président de l'Action démocratique du Québec
    740, rue Saint-Maurice, #108
    MONTREAL, Québec
    H3C 1L5

    Monsieur le Président,

    J'annonçais le 9 décembre dernier mon intention de quitter mes fonctions
    de Chef de l'Action démocratique du Québec. J'ai souhaité demeurer en
    poste pendant quelques semaines afin de permettre à notre organisation
    d'assurer une transition ordonnée. Je vous annonce donc par la présente
    ma décision de mettre fin officiellement à mon mandat le 6 mars prochain.
    Je vous informe également de mon intention de remettre au président de
    l'Assemblée nationale ma démission à titre de député de Rivière-du-Loup
    le même jour, soit le 6 mars.

    Je veux exprimer à travers vous ma haute considération et mon admiration
    pour tous les militants de l'ADQ, de l'exécutif national jusqu'aux
    bénévoles dans les comtés, pour leur dévouement, leur force de conviction
    et leur amour du Québec. Je vous souhaite la meilleure des chances dans
    les étapes qui suivent.

    Veuillez agréer, Monsieur le président l'expression de mes sentiments les
    meilleurs.

    Mario Dumont
    >>
Renseignements: Stéphanie Desforges, Attachée de presse de Mario Dumont,
(418) 644-9318

Dumont quitte demain?

Selon des informations obtenues par Denis Lessard de La Presse, le chef de l’Action démocratique du Québec, Mario Dumont, annoncerait demain sa démission officielle à titre de chef de l’ADQ et de député de Rivière-du-Loup.

Plus de détails durant la journée.

MàJ (21h): À part ça:

Poursuivez la lecture de «Dumont quitte demain?»→

Sondage CROP de janvier 2009

Ce n’est plus un scoop pour personne, alors voici d’entrée de jeu les résultats du sondage CROP paru ce matin dans La Presse ainsi que dans Le Soleil. Après répartition proportionnelle des 16% d’indécis, les intentions de vote sont les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent les infinitésimales variations par rapport aux résultats de l’élection générale du 8 décembre 2008 pour les intentions de vote, pour les autres questionsles variations affichées sont celles par rapport au sondage CROP de novembre-décembre 2008):

  • LIB: 41% (-2)
  • PQ: 33% (-2)
  • ADQ: 13% (-3)
  • QS: 7% (+3)
  • VRT: 5% (+3)
  • Autres: 1% (+1)

Intentions de vote au Québec (CROP) janvier 2009

Parmi les plus importants éléments de l’enquête, mentionnons:

  • Taux de satisfaction: 52% (+4) des répondants affirment être «très» ou «plutôt» satisfaits à l’endroit du gouvernement Charest; 43% (-5) se disent «très» ou «plutôt» insatisfaits.
  • Vote francophone: PQ: 39%, LIB: 34%, ADQ: 14%, QS: 8%, VRT 5%, autres 1%.
  • Vote non-francophone: LIB: 78%, VRT: 9%, ADQ: 5%, PQ: 4%, QS: 3%, autres: 1%.
  • Meilleur premier ministre: Jean Charest (LIB): 42% (-1), Pauline Marois (PQ): 30% (+6), Mario Dumont (ADQ): 11% (-2). 8% des répondants n’en préfèrent aucun et 9% ne savent pas.
  • Souveraineté: Si un référendum sur la souveraineté avait eu lieu durant la période de cueillette, 43% des répondants auraient voté en faveur de la souveraineté et 57% auraient voté contre (après répartition proportionnelle des indécis).

Plus de détails lorsque le rapport d’analyse de CROP sera disponible en ligne.

MàJ (29 janvier, 12h30): Les données de CROP sont disponibles en 3 fichiers pdf: 1er, 2e et 3e.

Le sondage téléphonique a été réalisé du 15 au 25 janvier 2009 auprès de 1 000 répondants. La marge d’erreur est de +/- 3,1%, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés sur la base du Recensement du Canada de 2006 afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l’âge, la région de résidence des répondants et leur langue d’usage à la maison.

Wrap-up sur la chefferie à l’ADQ

Le journal Le Soleil publiait ce matin un topo sur la course à la direction de l’ADQ. Nous voudrions souligner des développements au cours du dernier mois, sauf qu’en substance, l’article nous apprend qu’il n’y a rien à signaler.

Donc, la conclusion à tirer est : n’attachez pas votre tuque avec de la broche. Les aspirant-candidats vont prendre leur temps pour examiner toutes les options avant d’annoncer quoi que ce soit et l’État-major du parti va prendre son temps pour déterminer la marche à suivre pour élire un successeur à Mario Dumont et assurer la transition.

De toute façon, il est vrai qu’à moins d’un bouleversement politique majeur, il serait très étonnant d’avoir des élections générales avant 2012 ou 2013. Mais comme toujours, nous sommes prêts à toute éventualité. Poursuivez la lecture de «Wrap-up sur la chefferie à l’ADQ»→

Sondage Léger Marketing de décembre 2008

Le dernier sondage Léger marketing de la campagne électorale vient d’être publié ce matin dans Le journal de Montréal. Après répartition proportionnelle des indécis, les intentions de vote seraient les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent la variation par rapport au dernier sondage de Léger Marketing du 24 novembre 2008):

  • LIB: 45% (-1)
  • PQ: 32% (-2)
  • ADQ: 15% (+3)
  • QS: 4% (=)
  • VRT: 3% (-1)
  • Autres: 1% (+1)

Intentions de vote au Québec (Léger Marketing) décembre 2008

Avant répartition des 15% d’indécis, les intentions de vote sont LIB 38%, PQ 27%, ADQ 13%, QS 4% et VRT 3%.

Voici quelques autres statistiques qui ont été rendues publiques jusqu’à maintenant:

  • Vote francophone: PQ 38%, LIB 36%, ADQ 18%, QS 5% et VRT 3%.
  • Vote non-francophone: LIB 79%, PQ 9%, ADQ 5%, VRT 5%, QS 1% et autres 1%.
  • Meilleur premier ministre: Jean Charest 38% (-3), Pauline Marois 29% (+3), Mario Dumont 12% (+3), Françoise David 4% (+1) et Guy Rainville 0%. 9% n’en choisiraient aucun et 7% ne le savent pas.
  • Choix définitif: 71% (+7) des répondants affirment que leur choix est définitif pour le scrutin du 8 décembre prochain. 27% (-6) affirment que leur vote pourrait changer.

Le rapport d’analyse de Léger Marketing (avec résultats régionaux) est en ligne (format pdf).

Le sondage téléphonique a été réalisé 2 et 3 décembre 2008 auprès de 1 200 répondants. La marge d’erreur est de 3,1%, 19 fois sur 20. Les données finales ont été pondérées selon le sexe et l’âge de façon à être représentatives de la population selon les dernières données de Statistique Canada.

Sondage CROP de novembre-décembre 2008

Sondage CROP ce matin dans La Presse. Après répartition proportionnelle des 15% d’indécis (+3), les intentions de vote selon le dernier sondage CROP sont les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent les infinitésimales variations par rapport au 2e sondage CROP réalisé en novembre):

  • LIB: 45% (=)
  • PQ: 29% (-3)
  • ADQ: 15% (+3)
  • VRT: 6% (+1)
  • QS: 5% (=)
  • Autres: 1% (+1)

Intentions de vote au Québec (CROP) décembre 2008

Avant répartition des indécis (15%), les intentions de vote vont comme suit: LIB 38%, PQ 25%, ADQ 12%, VRT 5%, QS 4% et autres 1%.

Parmi les plus importants éléments de l’enquête, mentionnons:

  • Taux de satisfaction: 48% (-3) des répondants affirment être «très» ou «plutôt» satisfaits à l‘endroit du gouvernement Charest, 48% (+3) se disent «très» ou «plutôt» insatisfaits.
  • Vote francophone: PQ: 36%, LIB: 35%, ADQ: 17%, VRT: 6%, QS: 5%, autres: 1%.
  • Vote non-francophone: LIB: 89%, VRT: 4%, ADQ: 3%, PQ: 2%, QS 2%.
  • Meilleur premier ministre: Jean Charest (LIB): 43% (-1), Pauline Marois (PQ): 24% (-3), Mario Dumont (ADQ): 13% (+1). 12% n’en préfèrent aucun et 8% sont indécis.
  • Intérêt envers la campagne électorale: 45% (+2) des répondants se disent «très» ou «assez» intéressés par la présente campagne électorale tandis que 54% (-3) se disent «peu» ou «pas du tout» intéressés.
  • Volatilité: 70% des répondants affirment que leur choix est «définitif» en vue du scrutin de lundi tandis que 30% déclarent qu’ils «pourraient changer d’avis».

Le rapport d’analyse de CROP est disponible ici (format pdf) (format pdf) et (format pdf).

Le sondage téléphonique a été réalisé du 28 novembre au 3 décembre 2008 auprès de 1 001 répondants. La marge d‘erreur est de +/- 3,1%, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés sur la base du Recensement du Canada de 2006 afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l‘âge, la région de résidence des répondants et leur langue d‘usage à la maison.

Dumont est une Labatt, Charest une Molson et Marois une Boréale

Cyberpresse tenait depuis la mi-novembre un sondage sur l’image de marque des politiciens où les répondants étaient invités à associer les candidats à diverses marques de produits de consommation (restauration rapide, auto, bière, ordinateur, etc.). Les résultats du sondage non-scientifique (il faut le préciser) ont été publiés ce matin dans Cyberpresse. Et les résultats complets sont disponibles dans ce fichier Excel.

Sondage CROP de novembre 2008 (2)

Le 2e sondage CROP de novembre est paru ce matin dans la Presse. Après répartition proportionnelle des 11% d’indécis (+2), les intentions de vote selon le dernier sondage CROP sont les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent les infinitésimales variations par rapport au dernier sondage CROP réalisé en novembre):

  • LIB: 45% (+3)
  • PQ: 32% (+1)
  • ADQ: 12% (-3)
  • VRT: 5% (-2)
  • QS: 5% (+1)
  • Autres: 0% (-1)

Intentions de vote au Québec (CROP) novembre 2008

Avant répartition des indécis (11%), les intentions de vote vont comme suit: LIB 39%, PQ 28%, ADQ 11%, VRT 5%, QS 5% et autres 0%.

Parmi les plus importants éléments de l’enquête, mentionnons:

  • Taux de satisfaction: 51% (-8) des répondants affirment être «très» ou «plutôt» satisfaits à l‘endroit du gouvernement Charest, 45% (+5) se disent «très» ou «plutôt» insatisfaits.
  • Vote francophone: PQ: 39%, LIB: 36%, ADQ: 15%, QS: 6%, VRT: 5%, autres: 0%.
  • Vote non-francophone: LIB: 81%, VRT: 8%, ADQ: 7%, PQ: 4%, QS 0%.
  • Meilleur premier ministre: Jean Charest (LIB): 44% (+1), Pauline Marois (PQ): 27% (-2), Mario Dumont (ADQ): 12% (=). 10% n’en préfèrent aucun et 6% sont indécis.
  • Changement de gouvernement: 44% des répondants sont «Favorable à continuer avec le gouvernement Charest» tandis que 45% sont «Favorable à un changement de
    gouvernement au Québec». La veille de l’élection générale de 2003, la proportion était de 37-52 (s’agissant du gouvernement Landry). Elle était de 35-58 la veille de l’élection générale de 2007.
  • Intérêt envers la campagne électorale: 43% (+6) des répondants se disent «très» ou «assez» intéressés par la présente campagne électorale tandis que 57% (-5) se disent «peu» ou «pas du tout» intéressés.

Le rapport d’analyse de CROP est disponible ici (format Word) (format pdf) et (format pdf).

Le sondage téléphonique a été réalisé du 17 au 23 novembre 2008 auprès de 1 001 répondants. La marge d‘erreur est de +/- 3,1%, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés sur la base du Recensement du Canada de 2006 afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l‘âge, la région de résidence des répondants et leur langue d‘usage à la maison.

Sondage Léger Marketing de novembre 2008 (3)

Canoë vient de rendre public un 3e sondage en 3 semaines depuis le début de la présente campagne. Voici des chiffres préliminaires car vu la taille de l’échantillon (plus de 3000 répondants), nous soupçonnons qu’il y aura ventilation des résultats par région dans le Journal de Montréal demain matin.

Or, donc, après répartition proportionnelle des indécis, les intentions de vote seraient les suivantes (les chiffres entre parenthèses indiquent la variation par rapport au dernier sondage de Léger Marketing du 19 novembre 2008):

  • LIB: 46% (+2)
  • PQ: 34% (+1)
  • ADQ: 12% (-3)
  • VRT: 4% (=)
  • QS: 4% (=)
  • Autres: 0% (=)

Intentions de vote au Québec (Léger Marketing) novembre 2008 (3)

Voici quelques autres statistiques qui ont été rendues publiques jusqu’à maintenant:

  • Vote francophone: PQ 40%, LIB 38%, ADQ 14%.
  • Meilleur premier ministre: Jean Charest 41% (-2), Pauline Marois 26% (-1), Mario Dumont 9% (-4), Françoise David 3% (-1).
  • Choix définitif: 64% (+7) des répondants affirment que leur choix est définitif pour le scrutin du 8 décembre prochain. 33% (-6) affirment que leur vote pourrait changer.

D’autres détails (dont les résultats régionaux?) plus tard lorsque le rapport d’analyse de Léger Marketing sera disponible.

Le rapport d’analyse de Léger Marketing (avec résultats régionaux) est en ligne (format pdf).

Le sondage a été réalisé du 18 au 23 novembre 2008 auprès de 3 070 répondants. La marge d’erreur est de 1,8%, 19 fois sur 20. Les données finales ont été pondérées selon le sexe et l’âge de façon à être représentatives de la population selon les dernières données de Statistique Canada.

La prestation de Mario Dumont à Dieu Merci!

Mario Dumont à Dieu Merci!

Mario Dumont à Dieu Merci!

La présence du chef de l’ADQ, Mario Dumont, à l’émission Dieu Merci! à TVA fait couler beaucoup d’encre depuis 2 jours. Jusqu’à présent, on en parlait par ouï-dire, mais dans un commentaire, une dénommée Kathy nous a transmis ce soir l’adresse (via le blogue Hollywood, P.Q.) pour visionner la prestation intégrale qui sera diffusée dimanche prochain, le 23 novembre.

La vidéo est hébergée directement sur le site de TVA (format .wmv, 15,13 Mo), mais nous ne garantissons pas que TVA va la conserver longtemps en ligne.

Le déroulement du Débat des chefs

Le Consortium des télédiffuseurs vient de rendre public l’ordre des interventions et des «face à face» lors du Débat des chefs qui aura lieu le mardi, 25 novembre prochain.

Tout ce qui manque maintenant, c’est le thème de chacun des 4 blocs. Poursuivez la lecture de «Le déroulement du Débat des chefs»→

Page 1 sur 512345