Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 30 septembre au 6 octobre

  • 30 septembre 1839: Jean-Baptiste Taché (ind.) est nommé au Conseil spécial du Bas-Canada.
  • 30 septembre 1862: Élection législative dans la division de Shawinigan, remportée par Charles-Christophe Malhiot (ROU).
  • 30 septembre 1868: Le député de Trois-Rivières, Charles Boucher de Niverville (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme shérif.
  • 30 septembre 1892: Le député de Trois-Rivières, Télesphore-Eusèbe Normand (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de «menées corruptrices» lors de l’élection générale du 8 mars 1892. Son élection est annulée et le siège de Trois-Rivières devient vacant.
  • 30 septembre 1907: Le député de Terrebonne et ministre de la Colonisation, Jean Prévost (LIB), démissionne comme ministre.
  • 30 septembre 1929: Élection partielle dans Compton, remportée par Andrew Ross McMaster (LIB), Trésorier de la Province dans le gouvernement Taschereau.
  • 30 septembre 1959: Le conseiller législatif des Laurentides, Gérald Martineau (UN), démissionne comme membre du Conseil législatif pour cette division afin d’être nommé à nouveau conseiller législatif pour la division de Lauzon. L’ex-député Antonio Auger (UN) est nommé conseiller législatif des Laurentides le même jour.
  • 30 septembre 1961: Le lieutenant-gouverneur du Québec, Onésime Gagnon, décède en fonction.
  • 30 septembre 1981: Prorogation de la 2e session du 32e Parlement du Québec.
  • 1er octobre 1858: Élections législatives dans les divisions de La Salle et de Repentigny, remportées par Édouard-Louis-Antoine-Charles Juchereau Duchesnay (BLE) et Pierre-Urgel Archambault (ROU).
  • 1er octobre 1863: Élection partielle dans St. Hyacinthe, remportée par Rémi Raymond (BLE).
  • 1er octobre 1903: Le député de Shefford, Tancrède Boucher de Grosbois (LIB), et le député de Maskinongé, Hector Caron (LIB), démissionnent comme députés.
  • 1er octobre 1909: Le député de St. Sauveur, Charles-Eugène Côté (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme registrateur.
  • 1er octobre 1924: Le député de Témiscamingue, Télesphore Simard (LIB), décède en fonction.
  • 1er octobre 1935: Le député de Hull, Aimé Guertin (CON), et le député de Laviolette, Joseph-Alphida Crête (LIB), démissionnent comme députés à la suite de leur décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 1er octobre 1942: Le député de Bonaventure, ministre des Terres et Forêts et ministre de la Chasse et de la Pêche, Pierre-Émile Côté (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge.
  • 1er octobre 2001: Élections partielles dans Blainville, Jonquière, Labelle et Laviolette, remportées respectivement par Richard Legendre (PQ), Françoise Gauthier (LIB), Sylvain Pagé (PQ) et Julie Boulet (LIB).
  • 2 octobre 1811: Le conseiller législatif Charles-Louis Tarieu de Lanaudière (BUR) décède en fonction.
  • 2 octobre 1858: Élection partielle dans Lotbinière, remportée par Lewis Thomas Drummond (ROU), qui avait démissionné lors de sa nomination comme procureur général du Bas-Canada dans le ministère Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 2 octobre 1862: Élection législative dans la division de Lanaudière, remportée par Alexandre Bareil dit Lajoie (n.a.).
  • 2 octobre 1910: Le conseiller législatif de Victoria, James Kewley Ward (LIB), décède en fonction.
  • 2 octobre 1915: Le député de Laprairie, Ésioff-Léon Patenaude (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme membre du Conseil privé à Ottawa.
  • 2 octobre 1935: Le député de Montréal–Sainte-Anne, Joseph-Henry Dillon (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 2 octobre 1968: À la suite du décès de Daniel Johnson (père) (UN) six jours plus tôt, Jean-Jacques Bertrand (UN) est nommé chef intérimaire de l’Union nationale lors d’une réunion du groupe parlementaire du parti à l’Assemblée législative. Il sera assermenté premier ministre du Québec le même jour.
  • 2 octobre 1981: Prorogation de la 2e session du 32e Parlement du Québec.
  • 2 octobre 1983: Le député de Mégantic-Compton, Fabien Bélanger (LIB), décède en fonction.
  • 2 octobre 1996: Robert Bourassa (LIB), premier ministre du Québec de 1970 à 1976 et de 1985 à 1994, décède à l’âge de 65 ans.
  • 3 octobre 1860: Le député de Vaudreuil, Robert Unwin Harwood (CON), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 3 octobre 1874: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée sans opposition par Henri-Gédéon Mailhiot (CON), commissaire des Terres de la Couronne dans le gouvernement Boucher de Boucherville.
  • 3 octobre 1881: Le député de Richelieu, Michel Mathieu (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 3 octobre 1900: À la suite du décès de Félix-Gabriel Marchand (LIB) 9 jours plus tôt, le député de St. Sauveur, Simon-Napoléon Parent (LIB) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 3 octobre 1902: Élections partielles dans Soulanges et Stanstead, remportées par Arcade-Momer Bissonnette (CON) et George Henry Saint-Pierre (CON).
  • 3 octobre 1908: Hector Champagne (LIB) est nommé conseiller législatif de Mille-Isles.
  • 3 octobre 1940: Le député de Mégantic, Louis Houde (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 3 octobre 1973: Le député de Saint-Sauveur, Armand Bois (ind.), réintègre le groupe parlementaire du Ralliement créditiste après avoir retiré ses déclarations de février 1973 concernant le chef Yvon Dupuis.
  • 3 octobre 1978: Première télédiffusion des débats de l’Assemblée nationale.
  • 3 octobre 1985: À la suite de sa victoire à la course à la direction du Parti québécois le 29 septembre 1985, le député d’Anjou, Pierre Marc Johnson (PQ), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 4 octobre 1836: Prorogation de la 3e session du 15e Parlement du Bas-Canada.
  • 4 octobre 1852: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Jean Chabot (REF), commissaire en chef des Travaux publics dans le ministère Hincks-Morin.
  • 4 octobre 1856: Élection partielle dans Rouville, remportée par William Henry Chaffers (ROU).
  • 4 octobre 1864: Le député de Chicoutimi et Saguenay, David Edward Price (CON), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 4 octobre 1884: Le conseiller législatif de Lanaudière, Louis-François-Rodrigue Masson (CON), démissionne comme membre du Conseil législatif à la suite de sa nomination comme lieutenant-gouverneur du Québec.
  • 4 octobre 1917: Le député de Brome, William Frederick Vilas (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de Wellington.
  • 4 octobre 1929: Le député de Huntingdon, Andrew Philps (LIB), décède en fonction lors d’un accident d’automobile.
  • 4 octobre 1933: À l’issue d’un congrès à la direction, le député de Trois-Rivières, Maurice Duplessis (CON), est élu chef du Parti conservateur.
  • 4 octobre 1938: Le député de Montréal–Saint-Louis, Peter Bercovitch (LIB), démissionne comme député afin d’être candidat à une élection fédérale.
  • 4 octobre 1968: (4 au 6 octobre) 14e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Le défi québécois».
  • 4 octobre 1976: Le député de L’Acadie et ministre des Affaires intergouvernementales, François Cloutier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme délégué général du Québec en France. Il démissionnera comme ministre le 12 octobre 1976.
  • 4 octobre 2005: Le Parti unitaire du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 5 octobre 1805: Le député de Québec (Haute-Ville), William Grant (BUR), décède en fonction.
  • 5 octobre 1809: Émission des brefs de la 6e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, dissoute une année seulement après l’élection générale précédente.
  • 5 octobre 1840: Pierre de Rastel de Rocheblave (ind.), membre du Conseil spécial du Bas-Canada et du Conseil exécutif du Bas-Canada, décède en fonction.
  • 5 octobre 1864: Élection législative dans la division de Lauzon, remportée par Elzéar-Henri Juchereau Duchesnay (CON).
  • 5 octobre 1869: Le député de Richelieu, Joseph Beaudreau (CON), décède en fonction.
  • 5 octobre 1874: Élections partielles dans Montmorency et Québec, remportées sans opposition par Auguste-Réal Angers (CON), solliciteur général dans le gouvernement Boucher de Boucherville (CON), et Pierre Garneau (CON), commissaire de l’Agriculture et des Travaux publics.
  • 5 octobre 1908: Le député de Rouville, Alfred Girard (LIB), et le député de Montréal division No. 1, Georges-Albini Lacombe (LIB), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination respectivement comme protonotaire et registrateur.
  • 5 octobre 1923: Le député du comté de Québec, Aurèle Leclerc (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme registrateur conjoint de la division de Québec.
  • 5 octobre 1964: Élections partielles dans Dorchester, Matane, Montréal-Verdun et Saguenay, remportées par Francis O’Farrell (LIB), Jacques Bernier (LIB), Claude Wagner (LIB) et Pierre-Willie Maltais (LIB).
  • 5 octobre 1990: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Bourassa (LIB).
  • 5 octobre 2002: (5 et 6 octobre) 4e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec / Équipe Mario Dumont sous le thème «En santé… autrement».
  • 6 octobre 1820: Le conseiller législatif et conseiller exécutif François Baby (BUR) décède en fonction.
  • 6 octobre 1869: Le député de Huntingdon, Julius Scriver (CON), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 6 octobre 1894: Le député de Montréal division No. 5 et trésorier provincial, John Smythe Hall (CON), démissionne comme ministre en raison d’une divergence de vues avec le premier ministre Taillon.
  • 6 octobre 1903: Le conseiller législatif de Bedford, John Charles James Sarsfield McCorkill (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif à la suite de sa nomination comme trésorier provincial dans le gouvernement Parent. Le député d’Argenteuil, William Alexander Weir (LIB), sera assermenté ministre sans portefeuille le même jour.
  • 6 octobre 1941: Élections partielles dans Huntingdon et Saint-Jean–Napierville, remportées par Dennis James O’Connor (LIB) et Jean-Paul Beaulieu (UN).
  • 6 octobre 1955: Le conseiller législatif de Sorel, Pamphile-Réal du Tremblay (LIB), décède en fonction.
  • 6 octobre 1997: Élections partielles dans Bertrand, Bourassa, Duplessis et Kamouraska-Témiscouata, remportées par Denis Chalifour (LIB), Michèle Lamquin-Éthier (LIB), Normand Duguay (PQ) et Claude Béchard (LIB).
  • 6 octobre 2000: Le député de Mercier et ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, Robert Perreault (PQ), démissionne officiellement comme député.

Le Québec politique un 16 et 17 mars

  • 17 mars 1994: Ouverture de la 3e session du 34e Parlement du Québec.
  • 17 mars 1937: Élection partielle dans Beauce, remportée par Joseph-Émile Perron (UN).
  • 17 mars 1919: Prorogation de la 3e session du 14e Parlement du Québec.
  • 17 mars 1862: Élection partielle dans Brome, remportée par Christopher Dunkin (CON).
  • 17 mars 1858: Le conseiller législatif et ex-premier ministre Denis-Benjamin Viger (TOR) perd son siège pour s’être absenté du Conseil législatif de la Province du Canada pendant 2 sessions consécutives sans avoir obtenu la permission de Sa Majesté ou du gouverneur.
  • 17 mars 1845: Sanction de l’«Acte pour abroger cette partie de l’acte y mentionné qui défend aux membres du clergé de voter à l’élection des membres de l’Assemblée législative de cette province», qui a pour effet de redonner aux membres du clergé le droit de vote, qui leur avait été retiré en avril 1844.
  • 17 mars 1821: Prorogation de la 1re session du 11e Parlement du Bas-Canada.
  • 17 mars 1814: Prorogation de la 5e session du 7e Parlement du Bas-Canada.
  • 17 mars 1810: Perquisition et fermeture du journal «Le Canadien», organe du Parti canadien fondé en 1806 par le député de Québec (Basse-Ville), Pierre-Stanislas Bédard (CAN).
  • 16 mars 2004: Le député de Mégantic-Compton, Daniel Bouchard (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député indépendant.
  • 16 mars 1979: Le député de Prévost et vice-président de l’Assemblée nationale du Québec, Jean-Guy Cardinal (PQ), décède en fonction.
  • 16 mars 1976: Ouverture de la 4e session du 30e Parlement du Québec.
  • 16 mars 1972: Le député de Rouyn-Noranda et ex-chef du Ralliement créditiste, Camil Samson (CS), est expulsé du groupe parlementaire du Ralliement créditiste pour avoir dénigré certains de ses collègues et de ne pas avoir participé aux réunions du parti. Il siégera comme député indépendant jusqu’en août 1972.
  • 16 mars 1967: Discours sur le budget.
  • 16 mars 1961: Le député de L’Assomption, Victor-Stanislas Chartrand (UN), démissionne comme député.
  • 16 mars 1950: Discours sur le budget.
  • 16 mars 1916: Prorogation de la 4e session du 13e Parlement du Québec.
  • 16 mars 1861: Ouverture de la 4e session du 6e Parlement de la Province du Canada.
  • 16 mars 1857: Les conseillers législatifs René-Édouard Caron (ind.) et Louis Méthot (ind.) perdent leur siège pour s’être absentés du Conseil législatif de la Province du Canada pendant 2 sessions consécutives sans avoir obtenu la permission de Sa Majesté ou du gouverneur.
  • 16 mars 1857: Le député de la cité de Québec, Jean Blanchet (BLE), démissionne comme député.
  • 16 mars 1826: L’élection du député de Hampshire, John Cannon (PAT), est invalidée par la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour cause de corruption électorale. Le siège de Hampshire devient vacant.

Le Québec politique un 7 janvier

  • 7 janvier 1994: Le député de Rivière-du-Loup et ministre des Forêts, Albert Côté (LIB), démissionne comme député. Il démissionnera officiellement comme ministre le 11 janvier 1994.
  • 7 janvier 1980: Le député de Mégantic-Compton, Fernand Grenier (UN), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 7 janvier 1941: Ouverture de la 2e session du 21e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1931: Le député de Brome, Carlton James Oliver (LIB), décède en fonction.
  • 7 janvier 1930: Ouverture de la 3e session du 17e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1928: Gaspard De Serres (LIB) est nommé conseiller législatif de Lanaudière.
  • 7 janvier 1926: Ouverture de la 3e session du 16e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1925: Ouverture de la 2e session du 16e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1915: Ouverture de la 3e session du 13e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1902: Le député de Beauce, Henri-Séverin Béland (LIB), démissionne comme député afin d’être candidat à une élection fédérale.
  • 7 janvier 1890: Ouverture de la 4e session du 6e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1874: Le député de Bonaventure, Théodore Robitaille (CON), démissionne comme député à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 7 janvier 1842: Le député de Nicolet, Augustin-Norbert Morin (PAT), démissionne comme député en raison de sa nomination prochaine comme juge.
  • 7 janvier 1834: Ouverture de la 4e session du 14e Parlement du Bas-Canada.
  • 7 janvier 1832: Le député de St. Hyacinthe, Jean Dessaulles (PAT-M), est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il démissionnera officiellement comme député en juin 1832.
  • 7 janvier 1818: Ouverture de la 2e session du 9e Parlement du Bas-Canada.
  • 7 janvier 1801: Le député de Buckingham, John Craigie (BUR), le député de Montréal (quartier est), Pierre-Louis Panet (BUR), et Jenkin Williams (BUR) sont nommés au Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 7 janvier 1793: La Chambre d’assemblée du Bas-Canada décrète qu’une personne élue dans deux circonscriptions doit opter pour une d’entre elles et démissionner de l’autre.

La politique québécoise un 6 décembre

  • 6 décembre 2002: Le Bloc équité sociale perd le statut de parti politique autorisé.
  • 6 décembre 1994: Dépôt à l’Assemblée nationale de l’avant-projet de Loi sur la souveraineté du Québec par le député de L’Assomption et premier ministre, Jacques Parizeau (PQ).
  • 6 décembre 1983: Élections partielles dans Jonquière et Mégantic-Compton, remportées par Aline Saint-Amand (LIB) et Madeleine Bélanger (LIB).
  • 6 décembre 1909: Élection partielle dans Kamouraska, remportée sans opposition par Louis-Auguste Dupuis (LIB).
  • 6 décembre 1879: Élection partielle dans Gaspé, remportée par Edmund J. Flynn (CON), commissaire des Terres de la Couronne dans le gouvernement Chapleau.
  • 6 décembre 1875: Discours sur le budget.
  • 6 décembre 1847: Dissolution du 2e Parlement de la Province du Canada et émission des brefs de la 3e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 6 décembre 1793: Le conseiller législatif, président du Conseil législatif du Bas-Canada et juge en chef, William Smith (BUR), décède en fonction.

La politique québécoise un 17 novembre

  • 17 novembre 2009: Le chef de l’Action démocratique du Québec, Gilles Taillon (ADQ), démissionne officiellement comme chef du parti.
  • 17 novembre 1993: La députée de Verchères, Luce Dupuis (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois afin de siéger comme députée indépendante.
  • 17 novembre 1981: Le député de Saint-Laurent, Claude Forget (LIB), démissionne comme député.
  • 17 novembre 1980: Élections partielles dans Brôme-Missisquoi, Johnson, Mégantic-Compton et Outremont, remportées par Pierre Paradis (LIB), Camille Picard (LIB), Fabien Bélanger (LIB) et Pierre-C. Fortier (LIB).
  • 17 novembre 1972: (17 au 19 novembre) 17e Congrès annuel du Parti libéral du Québec sous le thème «Le Québec, c’est ton affaire!».
  • 17 novembre 1963: Fondation du Parti socialiste du Québec, sous la présidence de Michel Chartrand.
  • 17 novembre 1954: Ouverture de la 3e session du 24e Parlement du Québec.
  • 17 novembre 1917: Le député de Labelle, Hyacinthe-Adélard Fortier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 17 novembre 1896: Ouverture de la 6e session du 8e Parlement du Québec.
  • 17 novembre 1862: Élection partielle dans Napierville, remportée par Pierre Benoît (ROU).
  • 17 novembre 1858: Élection législative dans la division du Golfe, remportée par Ulric-Joseph Tessier (ROU).
  • 17 novembre 1854: L’élection du député de Saguenay, Pierre-Gabriel Huot (LIB-I), est invalidée par l’Assemblée législative de la province du Canada en raison des pratiques frauduleuses commises par l’ensemble des candidats.
  • 17 novembre 1808: James Irvine (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.

Rumeurs sur la nouvelle carte électorale – 1

Il y aura surement d‘autres articles sur ce thème d‘ici le 12 mars, date présumée du dépôt du rapport préliminaire de la Commission de la représentation électorale sur la refonte de la carte électorale. Mais nous tenons à vous avertir qu‘il n‘y a pas d‘infos privilégiées ici, simplement de la spéculation:

  • Centre-du-Québec: le scénario évoqué par La Nouvelle, des hebdos Transcontinental, que commente le député de l‘endroit, Jean-François Roux (ADQ), est assez compliqué: les 2 Plessisville (ville et paroisse) passeraient d‘Arthabaska à Lotbinière, puis les environs de Warwick, actuellement dans Richmond, passeraient à Arthabaska. L‘histoire ne dit pas ce qui adviendrait alors de Richmond, qui accroitrait alors son écart négatif par rapport à la moyenne québécoise, surtout que 2 circonscriptions voisines, Frontenac et Mégantic-Compton, excèdent déjà la limite légale de -25% (source: La Nouvelle);
  • Estrie: selon La Tribune de Sherbrooke, la région de l‘Estrie pourrait perdre une circonscription à l‘issue du redécoupage, passant de 6 à 5 députés. L‘hypothèse évoquée est la suivante:

    «deux circonscriptions actuelles, Richmond et Johnson, perdraient une bonne partie de leur territoire, soit celui qui s‘étend actuellement hors de l‘Estrie. Amputées de la sorte et grugées aussi par leurs voisines d‘Orford et de Mégantic-Compton, elles se fusionneraient, ne formant plus qu‘une seule circonscription»

    Cette possibilité donnerait un début de réponse à l‘énigme de Richmond et d‘Arthabaska (source: La Tribune);

  • Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine: Réagissant aux rumeurs à l‘effet de la possible disparition du comté de Matane (le comté voisin du sien), la députée de Matapédia, Danielle Doyer (PQ), a exprimé ses réticences à l‘idée de représenter une circonscription agrandie qui compterait possiblement «45 villes et villages». Pourrions-nous assister à un combat extrême entre Mme Doyer et le député de l‘actuel député de Matane, Pascal Bérubé (PQ), à l‘investiture de l‘éventuel «nouveau» comté de Matapédia? (source: L‘Information de Mont-Joli);

Carte électorale: les circonscriptions hors-normes

Il y avait, en date du 26 mars dernier, 17 circonscriptions* dont la population électorale (en d‘autres termes, le nombre d‘électeurs) excédait de +/- 25% la moyenne québécoise. Or, la Loi électorale prévoit que lors des refontes de la carte électorale, aucune circonscription ne peut déroger de la règle du 25%. Oui, il y a des exceptions, mais pourquoi les répéter alors que nous avons déjà expliqué tout cela dans cet article.

*18 si on inclut la circonscription des Îles-de-la-Madeleine.

Écarts positifs par rapport à la moyenne québécoise, 2007
Écarts négatifs par rapport à la moyenne québécoise, 2007

Si on situe ces circonscriptions sur une carte géographique, ça donne ceci (cliquez pour agrandir):

Carte des circonscriptions hors-normes, 2007

Vous aurez probablement remarqué vous aussi que les circonscriptions des 2 chefs des partis d‘opposition, Charlevoix (Pauline Marois) et Rivière-du-Loup (Mario Dumont), sont en-deça de la limite de 25% et que leurs frontières devront impérativement être révisées.

N.B.: Ces graphiques ont été réalisés sur la base de la population électorale des 125 circonscriptions lors de l‘élection générale du 26 mars dernier. Il n‘est pas impossible qu‘entre-temps, d‘autres circonscriptions aient excédé la limite de +/- 25%.

Nouvelles sur les investitures

Voici quelques nouvelles sur les nominations de candidats qui nous ont été transmises durant la période des fêtes. Désolés pour le retard, mais ça n‘adonnait pas de les publier plus tôt:

  • Labelle (PQ): l‘assemblée d‘investiture a été annoncée pour le 26 janvier prochain. Le député de Labelle, Sylvain Pagé (PQ), sera le seul candidat en lice;
  • Mégantic-Compton (PQ): Glorianne Blais, candidate défaite (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Mégantic-Compton, portera à nouveau les couleurs du parti lors de la 39e élection générale, sa candidature ayant été confirmée en assemblée d‘investiture le 9 décembre dernier;
  • Richmond (PQ): lors de l‘assemblée d‘investiture tenue le 16 décembre dernier, la candidate défaite dans Richmond lors de l‘élection générale de 2007, Martyne Prévost (PQ), a été désignée par acclamation pour représenter à nouveau le PQ dans Richmond lors de la prochaine élection générale;
  • Rouyn-Noranda–Témiscamingue (PQ): l‘assemblée d‘investiture se déroulera le 26 janvier. Tout comme dans Labelle le même jour, la candidature de la députée en poste, Johanne Morasse (PQ), sera confirmée par les militants de la circonscription;
  • Verdun (PQ): l‘assemblée d‘investiture aura lieu le 16 février prochain. Nous n‘avons pas été en mesure de mettre la main sur le ou les candidats qui seraient dans la course à commencer par le candidat défait le 26 mars dernier, Robin Philpot Richard Langlais. S’il y en a qui sont au courant, faites-nous signe.

Le PQ a eu l‘heureuse idée de répéter l‘expérience de la dernière campagne électorale en mettant en ligne un Calendrier des investitures sur son site Web. Si les autres partis pouvaient en faire autant (plusieurs l‘avaient fait en 2007, notamment les libéraux), c‘est sûr que ça nous permettrait de faire une couverture plus équilibrée des nominations de candidats en vue de la prochaine élection générale. À moins que les péquistes soient vraiment les seuls à être actifs à ce niveau ces temps-ci.

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Candidatures: 4 mars 2007

Candidatures officielles:

  • Beauharnois (VRT): M. Éric Desormeaux (2 mars 2007);
  • Blainville (VRT): M. Geoffroy Chartrand (2 mars 2007);
  • Bourassa-Sauvé (VRT): Mme Marie-Ange Germain (2 mars 2007);
  • Chambly (VRT): Mme Marie-Mars Adam (2 mars 2007);
  • Dubuc (VRT): M. Michel Marecat (2 mars 2007);
  • Frontenac (VRT): M. Pierre Richard (2 mars 2007);
  • Groulx (VRT): M. Robert Harenclak (2 mars 2007);
  • Hull (VRT): Mme Mélanie Perreault (2 mars 2007);
  • Jacques-Cartier (LIB): M. Geoffrey Kelley, député de Jacques-Cartier (1994-____) et ministre délégué aux Affaires autochtones (4 mars 2007).
  • Jean-Lesage (LIB): M. Michel Després, député de Limoilou (1985-1994 et 1998-2003) et de Jean-Lesage (2003-____) et ministre des Transports (4 mars 2007).
  • LaFontaine (VRT): M. Luc Côté (2 mars 2007);
  • Marie-Victorin (VRT): M. Réal Langelier (2 mars 2007);
  • Mégantic-Compton (VRT): M. Sébastien Lanctôt (2 mars 2007);
  • Pointe-aux-Trembles (DC): M. Julien Ferron, candidat défait (DC) lors de l‘élection générale de 2003 dans Pointe-aux-Trembles (4 mars 2007);
  • Prévost (VRT): Mme Jennyfer Prévost (2 mars 2007);
  • Rimouski (VRT): Mme Stéphanie Théorêt (2 mars 2007);
  • Rivière-du-Loup (VRT): M. Martin Poirier (2 mars 2007);
  • Roberval (VRT): M. Charles Salesse (2 mars 2007);
  • Trois-Rivières (VRT): M. Louis Lacroix (2 mars 2007);
  • Vachon (VRT): M. Denis Durand (2 mars 2007);
  • Viau (VRT): M. Simon Bernier (2 mars 2007).

Candidatures: 27 février 2007

À la suite de l’annonce des dernières candidatures de Québec solidaire cet après-midi, il ne reste que 2 candidatures sur 125 à dévoiler pour cette formation politique. Quant à l’Action démocratique du Québec, l’identité de son dernier candidat dans Gaspé a également été dévoilée aujourd’hui.

Candidatures officielles:

  • Abitibi-Est (QS): Mme France-Claude Goyette (27 février 2007);
  • Abitibi-Ouest (QS): Mme Caroline Sigouin (27 février 2007);
  • Argenteuil (QS): M. Guy Dufresne (27 février 2007);
  • Arthabaska (LIB): M. Claude Bachand, député d’Arthabaska (2003-____) (27 février 2007);
  • Beauharnois (QS): M. Normand Perry (27 février 2007);
  • Bertrand (QS): Mme Jocelyne Lavoie (27 février 2007);
  • Blainville (QS): M. Francis Gagnon Bergmann (27 février 2007);
  • Bonaventure (QS): Mme Hélène Morin (24 février 2007);
  • Borduas (QS): Mme Julie Raby (27 février 2007);
  • Bourassa-Sauvé (QS): Mme Marie-Noëlle Doucet-Paquin (27 février 2007);
  • Brome-Missisquoi (QS): Mme Lorraine Lasnier (27 février 2007);
  • Chambly (LIB): M. Marc Tanguay (27 février 2007);
  • Champlain (QS): M. Alex Noël (27 février 2007);
  • Charlesbourg (LIB): M. Éric R. Mercier, député de Charlesbourg (2003-____) (27 février 2007);
  • Châteauguay (QS): Mme Véronique Pronovost (27 février 2007);
  • Chomedey (QS): Mme Francine Bellerose (27 février 2007);
  • Crémazie (LIB): Mme Michèle Lamquin-Éthier, députée de Bourassa (1997-2003) et de Crémazie (2003-____) (27 février 2007);
  • Fabre (QS): M. Jean-François Croteau (27 février 2007);
  • Gaspé (ADQ): M. Bruno Cloutier (27 février 2007);
  • Gaspé (QS): Mme Annie Chouinard (27 février 2007);
  • Groulx (LIB): M. Pierre Descôteaux, député de Groulx (2003-____) (27 février 2007);
  • Groulx (QS): M. Adam Veilleux (27 février 2007);
  • Huntingdon (QS): M. Marc Pronovost (27 février 2007);
  • Iberville (QS): Mme Danielle Desmarais (27 février 2007);
  • Jacques-Cartier (PQ): Mme Sophia Caporicci (27 février 2007);
  • Kamouraska-Témiscouata (QS): Mme Céline Tremblay (27 février 2007);
  • Labelle (QS): M. Luc Boisjoli (27 février 2007);
  • Lac-Saint-Jean (QS): M. Denis Plamondon (27 février 2007);
  • La Pinière (PQ): Mme Saloua Hassoun (27 février 2007);
  • La Pinière (QS): M. Jean-Claude Bernheim (27 février 2007);
  • Laporte (QS): Mme Michèle St-Denis (27 février 2007);
  • La Prairie (QS): M. Antoine Phirun Pich (27 février 2007);
  • Laval-des-Rapides (QS): Mme Nicole Caron (27 février 2007);
  • Laviolette (QS): Mme Pierrette Doucet (27 février 2007);
  • Marguerite-D’Youville (QS): M. Daniel Michelin (27 février 2007);
  • Marie-Victorin (LIB): M. Nic Leblanc, ex-député fédéral de Longueuil (1984-1997) (CON/BQ) (27 février 2007);
  • Matane (QS): Mme Brigitte Michaud (27 février 2007);
  • Matapédia (QS): M. Dominic Fortin (27 février 2007);
  • Mégantic-Compton (QS): M. Ludovick Nadeau (27 février 2007);
  • Mille-Îles (QS): Mme Nicole Bellerose (27 février 2007);
  • Mirabel (QS): M. Jocelyn Parent (27 février 2007);
  • Mont-Royal (LIB): M. Pierre Arcand (27 février 2007);
  • Nelligan (PQ): Mme Dorothée Morin (27 février 2007);
  • Notre-Dame-de-Grâce (QS): M. David Mandel (27 février 2007);
  • Prévost (QS): Mme Mylène Jaccoud (27 février 2007);
  • René-Lévesque (QS): Mme Mylène Lapierre (27 février 2007);
  • Richmond (QS): Mme Danielle Maire (27 février 2007);
  • Robert-Baldwin (PQ): M. Alexandre Pagé-Chassé (27 février 2007);
  • Rousseau (QS): M. Dominic Néron (27 février 2007);
  • Saint-Hyacinthe (QS): M. Richard Gingras (27 février 2007);
  • Saint-Jean (PQ): M. Dave Turcotte (27 février 2007);
  • Saint-Jean (QS): M. Guillaume Tremblay (27 février 2007);
  • Saint-Laurent (QS): M. Alain Pérusse (27 février 2007);
  • Saint-Maurice (QS): Mme Marianne Mathis (27 février 2007);
  • Soulanges (QS): Mme Marielle Rodrigue (27 février 2007);
  • Terrebonne (QS): M. Jean Baril (27 février 2007);
  • Trois-Rivières (QS): M. André Lemay (27 février 2007);
  • Ungava (QS): M. Gilbert Hamel (27 février 2007);
  • Vachon (QS): M. Richard St-Onge (27 février 2007);
  • Vaudreuil (QS): Mme Micheline Déry (27 février 2007);
  • Verchères (QS): Mme Michelle Hudon-David (27 février 2007);
  • Verdun (QS): M. David Fennario (27 février 2007);
  • Vimont (QS): M. Mickael Labrie (27 février 2007).

Candidatures: 25 février 2007

Candidatures officielles:

  • Beauce-Sud (PQ): M. André Côté (25 février 2007);
  • Bertrand (LIB): M. Daniel Desjardins (25 février 2007);
  • Chauveau (LIB): Mme Sarah Perreault, députée de Chauveau (2003-____) (25 février 2007);
  • Dubuc (PQ): M. Jacques Côté, député de Dubuc (1998-____) et ex-ministre (25 février 2007);
  • Fabre (LIB): Mme Michelle Courchesne, députée de Fabre (2003-____) et ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale (25 février 2007);
  • Gaspé (LIB): M. Georges Mamelonet, maire de Percé (25 février 2007);
  • Gaspé (PQ): M. Guy Lelièvre, député de Gaspé (1994-____) (25 février 2007);
  • Johnson (LIB): Mme Nicole Brouillette, candidate défaite (LIB) lors de l’élection générale de 2003 dans Johnson (25 février 2007);
  • Johnson (QS): M. Marcel Pinard (25 février 2007);
  • Labelle (LIB): Mme Déborah Bélanger, mairesse de Rivière-Rouge (25 février 2007);
  • La Prairie (PQ): M. François Rebello (25 février 2007);
  • Laurier-Dorion (PQ): Mme Elsie Lefebvre, députée de Laurier-Dorion (2004-____) (25 février 2007);
  • Laviolette (LIB): Mme Julie Boulet, députée de Laviolette (2001-____) et ministre déléguée aux Transports (25 février 2007);
  • Marguerite-D’Youville (LIB): M. Pierre Moreau, député de Marguerite-D’Youville (2003-____) (25 février 2007);
  • Marie-Victorin (PQ): M. Bernard Drainville (25 février 2007);
  • Matane (LIB): Mme Nancy Charest, députée de Matane (2003-____) (25 février 2007);
  • Mégantic-Compton (PQ): Mme Glorianne Blais (25 février 2007);
  • Outremont (LIB): M. Raymond Bachand, député d’Outremont (2005-____) et ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (25 février 2007);
  • Richmond (LIB): M. Yvon Vallières, député de Richmond (1973-1976 et 1981-____) et ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (25 février 2007);
  • Rousseau (LIB): M. Yves Prud’homme, maire de la Municipalité de Saint-Roch-de-l’Achigan (25 février 2007);
  • Saint-Hyacinthe (LIB): M. Claude Corbeil (25 février 2007);
  • Saint-Jean (LIB): M. Jean-Pierre Paquin, député de Saint-Jean (2003-____) (25 février 2007);
  • Shefford (LIB): M. Bernard Brodeur, député de Shefford (1994-____) (25 février 2007);
  • Trois-Rivières (LIB): M. André Gabias, député de Trois-Rivières (2003-____) (25 février 2007).

80 candidats au Parti vert

Loin de nous l‘idée de faire les choses à moitié, mais à 80 candidats de la shot, vous nous pardonnerez sûrement de nous contenter de faire un copier-coller direct, sans formatage.

Vous remarquerez que le chef du Parti vert du Québec, M. Scott McKay, est présenté comme candidat dans Bourget, conformément à l‘annonce originale de novembre dernier et annulée la semaine dernière:

From: (Expéditeur)
Date: Feb 20, 2007 2:18 PM
Subject: (PARTI VERT DU QUÉBEC) Communiqué : Déjà 80 candidats verts
To: (Destinataires)

20 février 2007 – Déjà 80 candidats verts

En vue de la campagne électorale qui sera déclenchée sous peu, le Parti vert du Québec (PVQ) annonce aujourd‘hui la nomination prochaine de ses 80 premiers candidats.

Les verts entendent présenter un candidat dans chacune des 125 circonscriptions du Québec. Selon Scott McKay, chef du PVQ: «Les démarches vont bon train, le momentum est excellent pour les verts et notre parti vit une croissance exceptionnelle. Les citoyens veulent plus que jamais s‘impliquer pour leur région, pour le Québec et pour la planète. »

La nomination officielle des candidats sélectionnés à ce jour se fera dimanche prochain, dans le cadre d‘une assemblée exceptionnelle du conseil national du PVQ. Suite à cette assemblée, Scott McKay tiendra une conférence de presse. M. McKay sera aussi disponible pour accorder des entrevues individuelles aux médias qui en feront la demande.

Plus d‘information sur chaque candidat vert sera disponible sous peu.

Liste des candidats sélectionnés

Capitale-Nationale (10 candidats à ce jour)
Charlesbourg : Rama Borne Macdonald
Charlevoix : David Turcotte
Jean-Lesage : Lucien Rodrigue
Jean-Talon : Mathilde Lavoie-Morency
La Peltrie : Louis Guilbault
Louis-Hébert : Paul Pelletier
Montmorency : Julien Rodrigue
Portneuf : Simon Sauvageau
Taschereau : Yonnel Bonaventure
Vanier : Lucien Gravelle

Mauricie (1 candidate à ce jour)
Saint-Maurice : Nathalie Gratton

Estrie (3 candidats à ce jour)
Mégantic-Compton : Steve Dubois
Orford : Louis Hamel
Saint-François : Anick Proulx

Montréal (25 candidats à ce jour)
Acadie : Nicolas Rémillard-Tessier
Anjou : Alain Bissonnette
Bourassa-Sauvé : Simon Bernier
Bourget : Scott McKay
Crémazie : Nathalie Gingras
D‘Arcy-McGee : Robert Leibner
Gouin : Yohan Tremblay
Hochelaga-Maisonneuve : Geneviève Guérin
Jacques-Cartier : Bruno Tremblay
Jeanne-Mance-Viger : Riccardo Bini
Laurier-Dorion : Sébastien Chagnon-Jean
Marguerite-Bourgeois : Serge Bellemare
Marquette : Réjean Malette
Mercier : Sylvain Valiquette
Mont-Royal : Boris-Antoine Legault
Nelligan : Jonathan Théorêt
Notre-Dame-de-Grâce : Peter McQueen
Outremont : Jean-François Vincent
Pointe-aux-Trembles : Xavier Daxhelet
Robert-Baldwin : Shawn Katz
Rosemont : Marc-André Gadoury
Saint-Laurent : Stephen Marchant
Sainte-Marie-Saint-Jacques : Corine Ardon
Verdun : Brian Sawer Forner
Westmount-Saint-Louis : Patrick Daoust

Outaouais (3 candidats à ce jour)
Gatineau : Sarah Crowe
Papineau : Patrick Mailloux
Pontiac : Brian Gibb

Côte-Nord (2 candidats à ce jour)
Duplessis : Jacques Gélineau
René-Lévesque : Styves Griffith

Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine (1 candidat à ce jour)
Matane : François Vincent

Chaudières-Appalaches (4 candidats à ce jour)
Bellechasse : Renald Chabot
Chûtes-de-la-Chaudière : Jean-Luc Bugnon
Lévis : Jean-Denis Marois
Lotbinière : Bernard Rhéaume

Laval (4 candidats à ce jour)
Chomedey : Jean Martin
Fabre : Julien Boisseau
Mille-Iles : Christian Lajoie
Vimont : Catherine Ouellet-Cummings

Lanaudière (6 candidats à ce jour)
Berthier : André Chauvette
Joliette : David Laflèche
L‘Assomption : Michel Ménard
Masson : Pierre-Marc Doucet
Rousseau : Richard Chatagneau
Terrebonne : Normand Michaud

Laurentides (5 candidats à ce jour)
Argenteuil : Claude Sabourin
Bertrand : Richard Savignac
Deux-Montagnes : Guy Rainville
Mirabel : Sylvain Castonguay
Prévost : Guy Guénette

Montérégie (14 candidats à ce jour)
Borduas : Olivier Adam
Brome-Missisquoi : Vanessa Thibodeau
Johnson : Benoit Lapierre
La Pinière : Jonathan Mortreux
Laporte : Yvon Rudolphe
Marie-Victorin : Brigitte Mortreux
Richelieu : François Desmarais
Saint-Hyacinthe : Catherine Desrochers
Saint-Jean : Chantal Beauregard
Shefford : Jean-François Arsenault
Soulanges : Alain Brazeau
Taillon : Jean-Christophe Mortreux
Vaudreuil : Jean-Yves Massenet
Verchères : Geneviève Ménard

Centre du Québec (1 candidat à ce jour)
Arthabaska : François Fillion

-30-

Candidatures: 21 février 2007

Candidatures officielles:

Candidatures à confirmer prochainement en assemblée d‘investiture:

Nouvelles dates confirmées:

Investitures libérales du 3 décembre

Deux assemblées de mise en candidature du Parti libéral du Québec avaient lieu hier:

  • Lotbinière: M. Laurent Boissonneault a été désigné candidat dans Lotbinière à l‘occasion d‘une assemblée de mise en candidature où il était le seul candidat. M. Boissonneault est agronome;
  • Mégantic-Compton: l‘investiture a été remportée sans opposition par Mme Johanne Gonthier, directrice générale de la Chambre de Commerce Région de Mégantic. Mme Gonthier est la fille de l‘ex-députée de Mégantic-Compton, Mme Madeleine Bélanger (LIB) (1983-2003). Mme Gonthier succède ainsi comme candidate libérale au député de Mégantic-Compton, M. Daniel Bouchard (ind.), élu sous la bannière libérale en 2003 et devenu député indépendant le 16 mars 2004 à la suite d‘accusations de financement politique illégal alors qu‘il était directeur général de la Société d‘aide au développement de la collectivité du Haut-Saint-François. M. Bouchard avait plaidé coupable à ces accusations et condamné à 7500$ d‘amende.

Nouveau au Parti libéral du Québec

Emboitant le pas au Parti québécois, le Parti libéral du Québec vient de lancer sur son site web un Calendrier des mises en candidatures à venir. Ce sont donc une vingtaine d‘assemblées qui sont prévues d‘ici la fin de janvier, dont certaines avaient déjà été annoncées précédemment, dans les circonscriptions électorales suivantes:

La tenue de 20 assemblées de mise en candidature d‘ici la fin de janvier alimentera certainement les dernières rumeurs d‘élections générales (relayées notamment par Gilbert Lavoie dans Le Soleil), lesquelles font état d‘un possible déclenchement d‘une campagne électorale vers la fin de février en vue d‘un scrutin au début d‘avril 2007.

Investitures au PQ: de retour après les Fêtes

Le Parti québécois a mis à jour aujourd‘hui son Calendrier des assemblées d‘investiture en y ajoutant la convocation de 5 nouvelles assemblées au début de 2007, soit: