Michel Bissonnet démissionne, mais plus tard

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

C‘est confirmé, le député de Jeanne-Mance–Viger et président de l‘Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), fait le saut en politique municipale, mais en fin de compte, sa démission ne deviendra effective que le 21 septembre prochain (soit le jour où a lieu l‘élection partielle municipale où il est candidat).

En vertu de l‘article 57 de la Loi sur l‘Assemblée nationale, il est interdit de cumuler les fonction de député et de conseiller municipal. Par contre, rien n‘empêche un député en fonction d‘être candidat à une élection municipale, ce que la loi ne permet pas lors d‘élections fédérales (autrement dit, selon l‘article 17, dès qu‘un député à l‘Assemblée nationale est candidat à une élection fédérale, il doit démissionner immédiatement).

Compte tenu du moment où la démission de M. Bissonnet deviendra effective, soit la veille de la date annoncée de l‘élection partielle dans Jean-Talon (quoique la date n‘est pas coulée dans le béton tant que le décret d‘élection n‘est pas adopté par le Conseil des ministres), ça serait très surprenant qu‘on ait 2 partielles le même jour. Néanmoins, notre section spéciale sur l‘élection partielle dans Jeanne-Mance–Viger est maintenant en ligne. Continuer la lecture de Michel Bissonnet démissionne, mais plus tard

Le va-et-vient entre Québec et le municipal

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Dans la foulée de la démission prochaine de Michel Bissonnet (LIB) comme député et de son retour en politique municipale (puisqu‘il avait été maire de Saint-Léonard avant d‘être élu à l‘Assemblée nationale), LBII du blogue Le suburbain lucide a écrit un article intéressant sur les politiciens à l‘Assemblée nationale qui ont également fait carrière au municipal.

N‘empêche que ça serait une chose intéressante à ajouter à notre plan quinquennal: une liste des députés anciens et actuels qui ont occupé des fonctions électives au municipal.

Une première démission à l‘ADQ?

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Le point d‘interrogation dans le titre est de rigueur car c‘est une hypothèse que suggère un récent article dans L‘Hebdo du St-Maurice qui rapporte que le député de Saint-Maurice, Robert Deschamps (ADQ), ne «ferme pas la porte» à une éventuelle candidature à la mairie de Shawinigan (il aurait été approché par un groupe de gens d‘affaires désireux de monter une équipe contre l‘actuelle mairesse Lise Landry). Sauf que premièrement, à la lecture de l‘article, ça semble être loin d‘être chose faite, et deuxièmement, même s‘il devait se lancer sur la scène municipale, les prochaines élections municipales n‘auront lieu que dans 1 an et demi, donc amplement le temps pour une autre élection générale avant d‘être tenu de démissionner.

Liens du 2008-05-30

Liens du 2008-05-21

Liens du 2008-04-30

Liens du 2008-04-28

Liens du 2008-04-23

Liens du 2008-04-22

Liens du 2008-04-21

Liens du 2008-04-07

Liens du 2008-04-06

Liens du 2008-04-01

Liens du 2008-03-20

Municipal: 2 nouvelles élections en mars

La semaine dernière marquait le début de la campagne électorale dans le cadre de 2 scrutins partiels devant avoir lieu en mars prochain. Comme ces élections se déroulent dans des villes de plus de 5 000 habitants, le DGE a publié des communiqués là -dessus sur son site web. Les «heureuses élues» sont:

  • Chertsey (Lanaudière): élection partielle municipale le 9 mars 2008 (mairie);
  • Salaberry-de-Valleyfield (Montérégie): élections partielles municipales le 16 mars 2008 (districts no 3 et 5);

Quelques nouvelles au municipal

Nous nous dépêchons de sortir ces nouvelles avant que les hyperliens ne deviennent périmés:

  • Dolbeau-Mistassini (Saguenay–Lac-Saint-Jean): le conseiller municipal pour le district no 1 à la Ville de Dolbeau-Mistassini, Réal Bouchard, a officiellement démissionné de son poste le 1er janvier dernier. L‘élection partielle aura lieu le 6 avril prochain (sources: Le Point 1 2);
  • Notre-Dame-de-Lourdes (Lanaudière): une élection partielle avait lieu à la Municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes le 9 décembre dernier. Christian Coutu, Céline Geoffroy, Daniel Lacoste, François Mathieu, Sylvain Noël et Patrick Tessier étaient candidats à l‘occasion de ce scrutin visant à combler le poste de conseiller pour le siège no 3 (source: L‘Action);
  • Otterburn Park (Montérégie): Gérard Boutin a été élu conseiller pour le district no 1 à la Ville d‘Otterburn Park lors d‘une élection partielle qui avait lieu le 9 décembre. M. Boutin a été élu avec 104 voix (52,79%) contre 66 (33,50%) et 27 (13,70%) respectivement pour ses 2 adversaires, Olivier Michel et Daniel Doucet. 197 des 838 électeurs inscrits se sont prévalus de leur droit de vote, ce qui donne un taux de participation de 23,51% (source: L‘Oeil régional);
  • Rivière-Beaudette (Montérégie): deux conseillers ont démissionné le 19 décembre dernier du conseil municipal de la Municipalité de Rivière-Beaudette. Il s‘agit de Margot Besner et Yvon Giroux (sièges nos 1 et 5) (source: Première édition);
  • Sainte-Adèle (Laurentides): la triple élection partielle visant à combler les postes de maire et de conseillers pour les districts nos 1, 2 et 6 à la Ville de Sainte-Adèle aura lieu le 24 février prochain. Parmi les candidats déclarés jusqu‘à présent à la mairie, mentionnons Réjean Charbonneau, Claude Descôteaux et Marlène Houle. Victor Mainville, Nicole Durant et Werner Moser feront équipe avec M. Descôteaux tandis que Michel Sarrazin, Michel Cyr et Jean-Pierre Pariseau seront dans le camp de M. Charbonneau (sources: La Vallée et Le journal des Pays d‘en Haut 1, 2);
  • Saint-Constant (Montérégie): lors de l‘élection partielle qui aura possiblement lieu le 6 avril prochain, les 5 conseillers qui avaient été démis de leurs fonctions (Mario Arsenault, France Hébert, Christine Pelletier, Yvan Riendeau et André Sauvé) ainsi que le maire démis, Gilles Pépin, seront candidats à leur propre succession. Bien que la période de mise en candidature soit loin d‘être échue, il est déjà acquis que l‘ex-conseiller municipal Yves-André Ferland affrontera M. Pépin au poste de maire (source: Le Reflet 1 2, 3);
  • Saint-Édouard-de-Maskinongé (Mauricie): pas moins de 4 postes (la mairie et 3 postes de conseillers) sont présentement vacants à la Municipalité de Saint-Édouard-de-Maskinongé. On parle d‘une possible élection partielle en mars (source: L‘Écho de Maskinongé);
  • Saint-Victor (Chaudière-Appalaches): le conseiller municipal pour le siège no 1 à la Municipalité de Saint-Victor, Pierre Rochette, a été démis de ses fonctions par la Commission municipale du Québec lors d‘une décision rendue en décembre (source: L‘éclaireur progrès);
  • Yamaska (Montérégie): lors d‘une élection partielle tenue le 16 décembre dernier afin de combler le poste de conseiller pour le siège no 4 à la Ville de Yamaska, Claude Léveillé l‘a remporté par 407 voix (57,57%) à 300 (42,43%) contre son adversaire, Louis R. Joyal. Le taux de participation s‘est élevé à 49,34% (source: Les 2 rives).