Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique un 6 mars

  • 6 mars 2009: Le député de Rivière-du-Loup et chef de l’Action démocratique du Québec, Mario Dumont (ADQ), démissionne officiellement comme député et chef du Parti. La députée de Lotbinière, Sylvie Roy (ADQ), devient chef parlementaire intérimaire jusqu’à l’élection d’un successeur à la direction du Parti.
  • 6 mars 2006: La députée de Pointe-aux-Trembles et ex-ministre, Nicole Léger (PQ), annonce sa démission comme députée, laquelle entrera en vigueur le 1er juin 2006.
  • 6 mars 1979: Ouverture de la 4e session du 31e Parlement du Québec.
  • 6 mars 1989: Le député de Duplessis, Denis Perron (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois afin de siéger comme député indépendant à la suite d’accusations de fraude et d’abus de confiance. Il sera acquitté en mai 1989 et réintègrera le groupe parlementaire du Parti québécois.
  • 6 mars 1944: Le député de Saint-Hyacinthe et ministre de la Voirie, Télesphore-Damien «T.-D.» Bouchard (LIB), démissionne comme ministre et député à la suite de sa nomination comme sénateur fédéral.
  • 6 mars 1901: Discours sur le budget.
  • 6 mars 1897: Dissolution du 8e Parlement du Québec.
  • 6 mars 1882: Élection partielle dans Pontiac, remportée par William Joseph Poupore (CON).
  • 6 mars 1837: Le secrétaire d’État au colonies, lord John Russell, présente à la Chambre des communes britannique les dix «résolutions Russell» sur les affaires du Bas-Canada. Ces résolutions, qui soulèveront de grands remous au Bas-Canada, confirment le refus de Londres de répondre aux doléances énoncées dans les Quatre-Vingt-Douze Résolutions adoptées par la Chambre d’assemblée du Bas-Canada en 1834, notamment le fait de rendre le Conseil législatif électif et de rendre le Conseil exécutif responsable devant la Chambre d’assemblée.

Sondage Léger Marketing Le Devoir de juin 2011: baromètre des personnalités politiques

En fin compte, les résultats de la «deuxième partie» du sondage Léger Marketing de samedi dernier sont parus ce matin dans Le Devoir. Il s’agit de ce qu’il est désormais convenu d’appeler un classique: le baromètre des personnalités politiques au Québec.

C’est la 6e fois ces dernières années que Léger Marketing demande aux répondants s’ils ont une opinion favorable ou défavorable envers les principaux hommes et femmes politiques (55 cette fois-ci), les autres sondages ayant été réalisés en septembre 2007, mars 2009, novembre 2009, juin 2010 et décembre 2010.

En attendant une analyse plus fine des résultats du baromètre (ce soir ou demain matin), voici les résultats tels que publiés dans Le Devoir (format pdf).

Bonne opinion Mauvaise opinion Ne connaît pas NSP/ Refus
1. François Legault (non élu) 49,0% 17,0% 20,0% 14,0%
2. Pierre Curzi (ind.) 49,0% 19,0% 20,0% 12,0%
3. Marguerite Blais (LIB) 44,0% 16,0% 27,0% 13,0%
4. Louise Beaudoin (ind.) 41,0% 17,0% 30,0% 12,0%
5. Gérard Deltel (sic)(1) (ADQ) 33,0% 18,0% 32,0% 16,0%
6. Pauline Marois (PQ) 33,0% 49,0% 7,0% 12,0%
7. Amir Khadir (QS) 32,0% 40,0% 17,0% 12,0%
8. Lisette Lapointe (ind.) 32,0% 18,0% 36,0% 14,0%
9. Bernard Drainville (PQ) 31,0% 11,0% 45,0% 12,0%
10. Maka Kotto (PQ) 30,0% 8,0% 48,0% 14,0%
11. Jean Charest (LIB) 28,0% 59,0% 3,0% 10,0%
12. Line Beauchamp (LIB) 28,0% 20,0% 37,0% 15,0%
13. Christine St-Pierre (LIB) 27,0% 18,0% 41,0% 14,0%
14. Nathalie Normandeau (LIB) 27,0% 25,0% 36,0% 13,0%
15. Raymond Bachand (LIB) 27,0% 29,0% 29,0% 15,0%
16. Michelle Courchesne (LIB) 26,0% 24,0% 35,0% 15,0%
17. Pierre Arcand (LIB) 26,0% 14,0% 44,0% 16,0%
18. Yolande James (LIB) 25,0% 12,0% 47,0% 16,0%
19. Françoise David (QS) 24,0% 16,0% 47,0% 12,0%
20. Pierre Paradis (LIB) 24,0% 14,0% 47,0% 16,0%
21. Sam Hamad (LIB) 24,0% 21,0% 38,0% 17,0%
22. Agnès Maltais (PQ) 23,0% 18,0% 45,0% 14,0%
23. François Gendron (PQ) 22,0% 6,0% 59,0% 14,0%
24. Yves Bolduc (LIB) 22,0% 26,0% 37,0% 14,0%
25. Monique Gagnon-Tremblay (LIB) 20,0% 19,0% 45,0% 16,0%
26. Éric Caire (ind.) 19,0% 16,0% 50,0% 15,0%
27. Marie Malavoy (PQ) 19,0% 9,0% 57,0% 15,0%
28. François Bonnardel (ADQ) 16,0% 9,0% 59,0% 15,0%
29. Julie Boulet (LIB) 16,0% 22,0% 47,0% 16,0%
30. Robert Dutil (LIB) 16,0% 11,0% 57,0% 16,0%
31. Laurent Lessard (LIB) 15,0% 11,0% 60,0% 14,0%
32. Nicole Léger (PQ) 15,0% 7,0% 65,0% 13,0%
33. Sylvie Roy (ADQ) 15,0% 10,0% 61,0% 14,0%
34. Clément Gignac (LIB) 13,0% 9,0% 64,0% 14,0%
35. Sylvain Simard (PQ) 13,0% 8,0% 65,0% 15,0%
36. Stéphane Bédard (PQ) 12,0% 9,0% 66,0% 14,0%
37. Pierre Corbeil (LIB) 11,0% 10,0% 63,0% 16,0%
38. François Rebello (PQ) 10,0% 6,0% 71,0% 14,0%
39. Kathleen Weil (LIB) 10,0% 8,0% 68,0% 14,0%
40. Scott McKay (PQ) 10,0% 8,0% 67,0% 15,0%
41. Lise Thériault (LIB) 9,0% 10,0% 67,0% 15,0%
42. Monique Richard (PQ) 9,0% 7,0% 69,0% 14,0%
43. Stéphane Bergeron (PQ) 9,0% 4,0% 72,0% 15,0%
44. Jean-Martin Aussant (ind.) 8,0% 5,0% 74,0% 13,0%
45. Nicole Ménard (LIB) 8,0% 6,0% 72,0% 15,0%
46. Norman MacMillan (LIB) 8,0% 12,0% 65,0% 14,0%
47. Serge Simard (LIB) 8,0% 6,0% 71,0% 15,0%
48. Dominique Vien (LIB) 7,0% 7,0% 70,0% 16,0%
49. Nicolas Girard (PQ) 7,0% 3,0% 78,0% 12,0%
50. David Whissel (sic)(1) (LIB) 6,0% 12,0% 66,0% 16,0%
51. Marc Picard (ind.) 6,0% 5,0% 76,0% 14,0%
52. Martin Lemay (PQ) 6,0% 3,0% 78,0% 14,0%
53. Nicolas Marceau (PQ) 6,0% 6,0% 72,0% 15,0%
54. Bertrand St-Arnaud (PQ) 5,0% 4,0% 78,0% 13,0%
55. Janvier Grondin (ADQ) 5,0% 5,0% 76,0% 14,0%

Le sondage Internet a été réalisé du 6 au 8 juin 2011 auprès de 1 006 répondants. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise. Les répondants à cette étude ont été sélectionnés aléatoirement à partir du panel Internet LégerWeb, comprenant plus de 350 000 ménages canadiens selon un procédé de stratification des listes d’invitation assurant la représentativité optimale des répondants. Les panélistes ont été recrutés aléatoirement à partir des enquêtes téléphoniques aléatoires de Léger Marketing ou par référencement de panélistes déjà inscrits. De nombreux contrôles de qualité assurent la représentativité et la fiabilité des sondages Léger Marketing issus de son panel d’internautes.

Notes:

  1. Quelqu’un devrait peut-être expliquer au rédacteur du questionnaire du baromètre politique que «Deltell» et «Whissell» s’écrivent avec 2 L. Cette erreur est répétée à chaque fois depuis que leur nom figure dans l’enquête. () ()

La politique québécoise un 12 mai

  • 12 mai 2008: Élections partielles dans Bourget, Hull et Pointe-aux-Trembles, remportée par Maka Kotto (PQ), Maryse Gaudreault (LIB) et Nicole Léger (PQ).
  • 12 mai 2007: Le député fédéral de Laurier—Sainte-Marie et chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe (BQ), annonce le retrait de sa candidature à la direction du Parti québécois.
  • 12 mai 2005: Le Parti conscience universelle obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 12 mai 1994: Discours sur le budget.
  • 12 mai 1988: Discours sur le budget.
  • 12 mai 1970: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 29 avril 1970, le député de Mercier, Robert Bourassa (LIB), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 12 mai 1896: Le député de Montréal division No. 4, Alexander Webb Morris (CON), démissionne comme député.
  • 12 mai 1888: Le député de Chicoutimi et Saguenay, Élie Saint-Hilaire (CON-I), décède en fonction.
  • 12 mai 1863: Prorogation de la 2e session du 7e Parlement de la Province du Canada.
  • 12 mai 1856: Élection partielle dans Argenteuil, remportée par Sydney Robert Bellingham (CON).

Sondage Léger Marketing de décembre 2010: baromètre des personnalités politiques

Le sondage Léger Marketing publié dans les pages du Devoir ce matin, en plus de porter sur le climat politique au Québec, comportait le désormais traditionnel baromètre des personnalités politiques au Québec où on demandait aux répondants s’ils ont une opinion favorable ou défavorable envers un certain nombre d’hommes et de femmes politiques (58 en tout). C’est la 5e fois ces dernières années que Léger Marketing réalise un tel exercice puisqu’un sondage similaire avait été réalisé en septembre 2007, mars 2009, novembre 2009 et juin 2010.

En attendant une analyse plus fine des résultats du baromètre (ce soir ou demain matin), voici les résultats tels que publiés dans Le Devoir (format pdf).

Bonne opinion Mauvaise opinion Ne connaît pas NSP/ Refus
1. Amir Khadir (QS) 45,0 18,0 23,0 15,0
2. Pierre Curzi (PQ) 43,0 19,0 24,0 14,0
3. François Legault (non élu) 42,0 14,0 26,0 17,0
4. Pauline Marois (PQ) 36,0 49,0 4,0 11,0
5. Gérard Deltel (sic) (ADQ) 35,0 20,0 30,0 15,0
6. Louise Beaudoin (PQ) 34,0 21,0 33,0 13,0
7. Marguerite Blais (LIB) 33,0 20,0 30,0 17,0
8. Bernard Drainville (PQ) 32,0 11,0 42,0 15,0
9. Joseph Facal (non élu) 32,0 14,0 40,0 15,0
10. Line Beauchamp (LIB) 31,0 19,0 33,0 18,0
11. Maka Kotto (PQ) 28,0 10,0 46,0 17,0
12. Nathalie Normandeau (LIB) 27,0 24,0 34,0 16,0
13. Yolande James (LIB) 27,0 15,0 42,0 16,0
14. Françoise David (QS) 26,0 16,0 44,0 14,0
15. Lisette Lapointe (PQ) 26,0 17,0 40,0 17,0
16. Christine St-Pierre (LIB) 25,0 20,0 39,0 16,0
17. Pierre Paradis (LIB) 25,0 15,0 42,0 18,0
18. Raymond Bachand (LIB) 25,0 33,0 25,0 17,0
19. Agnès Maltais (PQ) 24,0 12,0 47,0 16,0
20. Jean Charest (LIB) 24,0 65,0 2,0 9,0
21. Sam Hamad (LIB) 24,0 21,0 37,0 18,0
22. François Gendron (PQ) 22,0 7,0 55,0 16,0
23. Michelle Courchesne (LIB) 22,0 29,0 33,0 16,0
24. Yves Bolduc (LIB) 22,0 28,0 33,0 16,0
25. Éric Caire (ind.) 20,0 15,0 48,0 17,0
26. Marie Malavoy (PQ) 19,0 12,0 52,0 17,0
27. Pierre Arcand (LIB) 18,0 16,0 45,0 21,0
28. François Bonnardel (ADQ) 16,0 11,0 56,0 18,0
29. Monique Gagnon-Tremblay (LIB) 16,0 22,0 43,0 19,0
30. Nicole Léger (PQ) 16,0 8,0 61,0 16,0
31. Sylvie Roy (ADQ) 15,0 10,0 61,0 14,0
32. Jacques Dupuis (LIB) 14,0 26,0 42,0 18,0
33. Julie Boulet (LIB) 13,0 28,0 41,0 17,0
34. Robert Dutil (LIB) 13,0 13,0 55,0 18,0
35. Stéphane Bédard (PQ) 13,0 6,0 65,0 17,0
36. Sylvain Simard (PQ) 12,0 7,0 63,0 18,0
37. Clément Gignac (LIB) 11,0 11,0 61,0 17,0
38. Kathleen Weil (LIB) 11,0 13,0 60,0 16,0
39. François Rebello (PQ) 10,0 6,0 70,0 14,0
40. Monique Richard (PQ) 10,0 7,0 67,0 16,0
41. Stéphane Bergeron (PQ) 10,0 5,0 69,0 16,0
42. Laurent Lessard (LIB) 9,0 13,0 60,0 18,0
43. Scott McKay (PQ) 9,0 7,0 66,0 17,0
44. Nicolas Girard (PQ) 8,0 3,0 74,0 15,0
45. Pierre Corbeil (LIB) 8,0 12,0 62,0 18,0
46. Lise Thériault (LIB) 7,0 10,0 66,0 18,0
47. Nicolas Marceau (PQ) 7,0 6,0 72,0 16,0
48. Nicole Ménard (LIB) 7,0 7,0 69,0 17,0
49. Norman MacMillan (LIB) 7,0 15,0 61,0 16,0
50. Serge Simard (LIB) 7,0 7,0 69,0 17,0
51. Dominique Vien (LIB) 6,0 8,0 70,0 16,0
52. Marc Picard (ind.) 6,0 4,0 75,0 15,0
53. David Whissell (LIB) 5,0 18,0 61,0 16,0
54. Janvier Grondin (ADQ) 5,0 5,0 75,0 14,0
55. Martin Lemay (PQ) 5,0 4,0 77,0 15,0
56. Bernard St-Arnaud (PQ) 4,0 4,0 78,0 14,0
57. Jean-Martin Aussant (PQ) 3,0 3,0 79,0 14,0
58. Tony Tomassi (ind.) 3,0 43,0 39,0 14,0

Le sondage Internet a été réalisé du 6 au 9 décembre 2010 auprès de 1 000 répondants. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise.

La politique québécoise un 9 décembre

  • 9 décembre 2010: Jacques Drouin est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de Directeur général des élections pour un mandat de 7 ans.
  • 9 décembre 2010: Jacques Saint-Laurent est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de Commissaire à l’éthique et à la déontologie pour un mandat de 5 ans. Cette nomination fait suite à l’adoption du «Code d’éthique et de déontologie des membres de l’Assemblée nationale» (L.Q., 2010, c.30) le 8 décembre.
  • 9 décembre 1996: Élection partielle dans Pointe-aux-Trembles, remportée par Nicole Léger (PQ).
  • 9 décembre 1993: Le Parti de la souveraineté du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 9 décembre 1929: Élection partielle dans Beauce, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Fortin (LIB).
  • 9 décembre 1908: Le député de Québec Centre, Amédée Robitaille (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme protonotaire.
  • 9 décembre 1896: Discours sur le budget.
  • 9 décembre 1843: Prorogation de la 3e session du 1er Parlement de la Province du Canada.

Sondage Léger Marketing de juin 2010, l’image des politiciens

Nous en avons glissé un mot plus tôt cette semaine, Léger Marketing a questionné les répondants, dans le cadre du dernier sondage mensuel Léger Marketing/Le Devoir, sur l’image qu’ils ont des politiciens québécois. Plus précisément, l’étude consistait à demander aux répondants s’ils ont une opinion favorable ou défavorable envers un certain nombre d’hommes et de femmes politiques.

C’est la 4e fois ces dernières années que Léger Marketing réalise un tel exercice puisqu’un sondage similaire avait été réalisé en septembre 2007, en mars 2009 et en novembre 2009.

Nous avons torturé quelque peu les statistiques, notamment en les comparant aux études précédentes, et avons fait des trouvailles assez intéressantes que nous diffuserons au cours des prochains jours. En attendant, voici les résultats du sondage sur l’image des politiciens tels que publiés dans Le Devoir (format pdf).

Bonne opinion Mauvaise opinion Ne connaît pas NSP/ Refus
1. Pierre Curzi (PQ) 52,0 16,0 23,0 10,0
2. Amir Khadir (QS) 50,0 17,0 24,0 9,0
3. Claude Béchard (LIB) 42,0 17,0 29,0 12,0
4. Pauline Marois (PQ) 42,0 44,0 6,0 8,0
5. Marguerite Blais (LIB) 41,0 18,0 29,0 12,0
6. Louise Beaudoin (PQ) 36,0 21,0 35,0 8,0
7. Gérard Deltel (sic) (ADQ) 35,0 14,0 39,0 12,0
8. Bernard Drainville (PQ) 34,0 11,0 45,0 11,0
9. Maka Kotto (PQ) 34,0 9,0 45,0 11,0
10. Françoise David (QS) 32,0 15,0 43,0 10,0
11. Christine St-Pierre (LIB) 31,0 15,0 42,0 11,0
12. Line Beauchamp (LIB) 30,0 18,0 40,0 12,0
13. Agnès Maltais (PQ) 30,0 13,0 48,0 9,0
14. Lisette Lapointe (PQ) 30,0 18,0 39,0 14,0
15. Nathalie Normandeau (LIB) 29,0 19,0 41,0 11,0
16. Pierre Paradis (LIB) 27,0 13,0 47,0 13,0
17. François (PQ) 27,0 7,0 54,0 13,0
18. Raymond Bachand (LIB) 26,0 35,0 28,0 11,0
19. Yolande James (LIB) 25,0 12,0 51,0 11,0
20. Jean Charest (LIB) 24,0 68,0 2,0 6,0
21. Sam Hamad (LIB) 24,0 22,0 43,0 11,0
22. Éric Caire (ind.) 24,0 16,0 46,0 14,0
23. Marie Malavoy (PQ) 23,0 10,0 54,0 12,0
24. Yves Bolduc (LIB) 21,0 33,0 36,0 11,0
25. Michelle Courchesne (LIB) 21,0 34,0 35,0 10,0
26. Pierre Arcand (LIB) 20,0 11,0 54,0 15,0
27. Monique Gagnon-Tremblay (LIB) 20,0 24,0 43,0 12,0
28. Nicole Léger (PQ) 19,0 6,0 64,0 11,0
29. François Bonnardel (ADQ) 19,0 9,0 59,0 13,0
30. Sylvie Roy (ADQ) 16,0 10,0 64,0 11,0
31. Julie Boulet (LIB) 15,0 33,0 40,0 12,0
32. Jacques Dupuis (LIB) 15,0 29,0 45,0 11,0
33. Sylvain Simard (PQ) 14,0 9,0 66,0 11,0
34. Stéphane Bédard (PQ) 14,0 6,0 69,0 11,0
35. Robert Dutil (LIB) 13,0 11,0 63,0 13,0
36. Clément Gignac (LIB) 13,0 8,0 67,0 12,0
37. Kathleen Weil (LIB) 11,0 14,0 62,0 13,0
38. François Rebello (PQ) 11,0 6,0 70,0 13,0
39. Monique Richard (PQ) 10,0 8,0 70,0 12,0
40. Scott McKay (PQ) 10,0 9,0 67,0 14,0
41. Stéphane Bergeron (PQ) 10,0 7,0 70,0 13,0
42. Pierre Corbeil (LIB) 8,0 13,0 65,0 14,0
43. Laurent Lessard (LIB) 8,0 10,0 67,0 14,0
44. Norman MacMillan (LIB) 8,0 11,0 68,0 14,0
45. Lise Thériault (LIB) 8,0 11,0 69,0 12,0
46. Nicolas Girard (PQ) 8,0 5,0 75,0 12,0
47. Serge Simard (LIB) 7,0 6,0 73,0 13,0
48. Janvier Grondin (ADQ) 7,0 5,0 75,0 12,0
49. Marc Picard (ind.) 7,0 5,0 76,0 12,0
50. Nicole Ménard (LIB) 6,0 12,0 69,0 13,0
51. Nicolas Marceau (PQ) 6,0 4,0 78,0 11,0
52. Martin Lemay (PQ) 6,0 4,0 76,0 13,0
53. David Whissell (LIB) 5,0 22,0 59,0 14,0
54. Bernard St-Arnaud (PQ) 5,0 4,0 79,0 11,0
55. Dominique Vien (LIB) 4,0 9,0 74,0 13,0
56. Tony Tomassi (ind.) 4,0 59,0 28,0 9,0
57. Jean-Martin Aussant (PQ) 4,0 5,0 80,0 11,0

Le sondage Internet a été réalisé du 7 au 10 juin 2010 auprès de 1 015 répondants. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise.

Sondage Léger Marketing de novembre 2009: l’image des politiciens

Le Devoir a publié ce matin la 2e partie d’un sondage Léger Marketing (pour la 1re partie, voir ici) qui porte sur l’image des politiciens québécois. Plus précisément, l’étude consistait à demander aux répondants s’ils ont une opinion favorable ou défavorable envers un certain nombre d’hommes et de femmes politiques.

C’est la 3e fois ces dernières années que Léger Marketing réalise un tel exercice puisqu’un sondage similaire avait été réalisé en septembre 2007 et en mars 2009.

Voici les résultats du sondage sur l’image des politiciens tels que publiés dans Le Devoir (format pdf).

Bonne opinion Mauvaise opinion Ne connaît pas NSP/ Refus
1. Pierre Curzi (PQ) 47,0 16,0 23,0 14,0
2. Pauline Marois (PQ) 42,0 44,0 3,0 11,0
3. Amir Khadir (QS) 42,0 18,0 24,0 16,0
4. Jean Charest (LIB) 40,0 48,0 2,0 10,0
5. Marguerite Blais (LIB) 36,0 17,0 31,0 16,0
6. Louise Beaudoin (PQ) 36,0 15,0 33,0 16,0
7. Claude Béchard (LIB) 33,0 16,0 35,0 16,0
8. Françoise David (QS) 31,0 17,0 39,0 13,0
9. Maka Kotto (PQ) 30,0 9,0 43,0 18,0
10. Bernard Drainville (PQ) 29,0 9,0 46,0 16,0
11. Christine St-Pierre (LIB) 28,0 15,0 43,0 14,0
12. Gérard Deltel (sic) (ADQ) 28,0 11,0 42,0 19,0
13. Line Beauchamp (LIB) 27,0 15,0 44,0 14,0
14. Pierre Paradis (LIB) 27,0 12,0 44,0 17,0
15. Nathalie Normandeau (LIB) 26,0 15,0 44,0 15,0
16. Raymond Bachand (LIB) 25,0 20,0 39,0 16,0
17. Agnès Maltais (PQ) 25,0 11,0 48,0 16,0
18. Yves Bolduc (LIB) 24,0 22,0 39,0 15,0
19. Michelle Courchesne (LIB) 22,0 20,0 42,0 16,0
20. Sam Hamad (LIB) 22,0 18,0 45,0 15,0
21. Marie Malavoy (PQ) 22,0 11,0 51,0 16,0
22. Éric Caire (ind.) 21,0 19,0 42,0 18,0
23. Yolande James (LIB) 18,0 7,0 61,0 14,0
24. Pierre Arcand (LIB) 17,0 10,0 55,0 18,0
25. François Bonnardel (ADQ) 17,0 8,0 56,0 19,0
26. Monique Gagnon-Tremblay (LIB) 16,0 17,0 49,0 18,0
27. Nicole Léger (PQ) 16,0 7,0 62,0 15,0
28. Jacques Dupuis (LIB) 15,0 20,0 50,0 15,0
29. Sylvain Simard (PQ) 13,0 8,0 64,0 15,0
30. Sylvie Roy (ADQ) 13,0 10,0 60,0 17,0
31. Julie Boulet (LIB) 11,0 29,0 47,0 13,0
32. Scott McKay (PQ) 11,0 9,0 63,0 17,0
33. Clément Gignac (LIB) 10,0 7,0 68,0 15,0
34. Stéphane Bédard (PQ) 10,0 5,0 69,0 16,0
35. Camil Bouchard (PQ) 10,0 5,0 68,0 17,0
36. Kathleen Weil (LIB) 9,0 7,0 70,0 14,0
37. Robert Dutil (LIB) 8,0 7,0 68,0 17,0
38. Laurent Lessard (LIB) 8,0 8,0 69,0 15,0
39. Monique Richard (PQ) 8,0 7,0 69,0 16,0
40. François Rebello (PQ) 8,0 5,0 70,0 17,0
41. Pierre Corbeil (LIB) 7,0 10,0 68,0 15,0
42. Norman MacMillan (LIB) 7,0 10,0 67,0 16,0
43. Janvier Grondin (ADQ) 7,0 5,0 72,0 16,0
44. David Whissell (LIB) 6,0 22,0 56,0 16,0
45. Tony Tomassi (LIB) 5,0 9,0 70,0 16,0
46. Serge Simard (LIB) 5,0 6,0 73,0 16,0
47. Lise Thériault (LIB) 5,0 9,0 69,0 17,0
48. Marc Picard (ADQ) 5,0 4,0 74,0 17,0
49. Nicole Ménard (LIB) 4,0 7,0 72,0 17,0
50. Nicolas Marceau (PQ) 4,0 3,0 77,0 16,0
51. Nicolas Girard (PQ) 4,0 4,0 76,0 16,0
52. Dominique Vien (LIB) 2,0 5,0 77,0 16,0

Le sondage Internet a été réalisé du 23 au 26 novembre 2009 auprès de 1 008 répondants. La marge d’erreur est de 3,1%, 19 fois sur 20. Les données finales du sondage ont été pondérées selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise.

20 candidats le 12

La période de mise en candidature dans le cadre des élections partielles dans Bourget, Hull et Pointe-aux-Trembles prenait fin hier après-midi. Il y aura donc 20 candidats le 12 mai prochain. 6 partis présentent des candidats dans les 3 circonscriptions, auxquels s‘ajoutent 2 candidats indépendants dans Pointe-aux-Trembles.

Bourget

GERVAIS, Richard (Parti indépendantiste)

KOTTO, Maka (Parti québécois)

LEGAULT, Gaétan (Québec solidaire)

MCKAY, Scott (Parti vert du Québec)

MONDOR, Denis (Action démocratique du Québec)

THÉRIAULT, Lyn (Parti libéral du Québec)

Hull

AUBÉ, Gilles (Parti québécois)

CLENNETT, Bill (Québec solidaire)

GAUDREAULT, Maryse (Parti libéral du Québec)

GIBB, Brian (Parti vert du Québec)

RUEL, Jean-Philip (Action démocratique du Québec)

VILLEMAIRE, Jean-Roch (Parti indépendantiste)

Pointe-aux-Trembles

BELLEMARE, Diane (Action démocratique du Québec)

BRIAND, Gérald (Indépendant)

DAXHELET, Xavier (Parti vert du Québec)

DUMAIS, Mélissa (Parti libéral du Québec)

LÉGER, Nicole (Parti québécois)

MILLETTE, Régent (Indépendant)

PIGEON, Marie Josèphe (Québec solidaire)

PROVOST, Colette (Parti indépendantiste)

Liens du 2008-04-10

Liens du 2008-04-08

Liens du 2008-03-21

ADQ: Diane Bellemare dans Pointe-aux-Trembles

L‘Action démocratique du Québec a maintenant nommé tous ses candidats en vue des 2 élections partielles qui pourraient avoir lieu ce printemps (si le gouvernement n‘est pas battu en Chambre sur le budget, etc. etc.). La candidature de Diane Bellemare dans Pointe-aux-Trembles a été confirmée cet après-midi par le chef de l‘ADQ, Mario Dumont. Conseillère politique de Mario Dumont en matière d‘économie et de finances publiques depuis l‘accession de l‘ADQ au statut d‘opposition officielle en avril dernier, Mme Bellemare est économiste de formation.

Pour celles et ceux qui doutent encore que l‘ADQ prenne au sérieux la prochaine élection partielle dans Pointe-aux-Trembles (après tout, Pointe-aux-Trembles est la circonscription montréalaise où l‘ADQ a obtenu le meilleur score lors de la dernière élection générale alors qu‘elle était représentée par le chef du PQ à l‘époque), voici un résumé du C.V. de Diane Bellemare:

  • professeure au département de sciences économiques à l‘UQAM;
  • haut-fonctionnaire au gouvernement du Québec (notamment à la tête de la Société québécoise de développement de la main-d‘oeuvre et de la Commission des partenaires du marché du travail);
  • vice-présidente du Conseil du patronat du Québec de 2003 à 2007;
  • candidate défaite (ADQ) lors de l‘élection générale de 2003 dans Blainville. À l‘époque, avait été désignée comme étant la «future ministre des Finances» d‘un éventuel gouvernement adéquiste, rien de moins.

Bref, ce n‘est pas un candidat bouche-trou qui est là juste pour que le nom de l‘ADQ soit sur le bulletin de vote. Reste à voir si la percée va se concrétiser, mais l‘intention est là .

Pour ce qui est des autres partis représentés à l‘Assemblée nationale, le PQ a déjà nommé l‘ex-députée et ex-ministre Nicole Léger en décembre, tandis qu‘aux dernières nouvelles, chez les Libéraux, le seul aspirant-candidat était Daniel Fournier, candidat défait (LIB) lors des élections générales de 2003 et 2007 dans Pointe-aux-Trembles.

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Poursuivez la lecture de «ADQ: Diane Bellemare dans Pointe-aux-Trembles»→

Nicole Léger nommée dans Pointe-aux-Trembles

Le Parti québécois a tenu pas moins de 4 assemblées d‘investiture depuis le début décembre, et d‘autres sont prévues d‘ici Noël. Pour cette raison, et faute de nouvelles récentes provenant des autres partis représentés à l‘Assemblée nationale, voici une autre revue des nominations de candidats qui portera principalement sur le PQ:

  • Gouin (QS): dans un courriel reçu plus tôt cette semaine, un organisateur de Québec solidaire nous a confié que l‘assemblée d‘investiture dans Gouin aura lieu en février 2008. Françoise David, porte-parole nationale du parti, aurait l‘intention de tenter à nouveau sa chance dans cette circonscription. Mme David fut candidate défaite dans Gouin lors de la dernière élection générale, terminant au 2e rang derrière le candidat péquiste Nicolas Girard;
  • Laval-des-Rapides (PQ): l‘assemblée d‘investiture dans Laval-des-Rapides a eu lieu le 6 décembre dernier. M. Marc Demers, consultant en sécurité et candidat défait (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Laval-des-Rapides, a été à nouveau désigné en vue de la prochaine élection générale. M. Demers était le seul candidat en lice (source: Courrier Laval);
  • Pointe-aux-Trembles (PQ): l‘ex-députée de Pointe-aux-Trembles et ex-ministre, Nicole Léger (PQ), a été officiellement désignée candidate lors d‘une assemblée d‘investiture qui avait lieu cet après-midi. Rappelons qu‘une élection partielle doit avoir lieu d‘ici mai 2008 dans Pointe-aux-Trembles, si une élection générale n‘est pas déclenchée entre-temps (source: Presse canadienne);
  • Saint-Jean (PQ): nous en avons parlé la semaine dernière, l‘assemblée d‘investiture du PQ dans Saint-Jean s‘est déroulée le 5 décembre dernier. Dave Turcotte, conseiller en relations publiques et candidat défait (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Saint-Jean, a été élu par acclamation (source: Le Canada-Français, reproduit sur www.pqstjean.org);
  • Terrebonne (PQ): il semble que des rumeurs circulaient à l‘effet que Marie-Claude Lamarche, conseillère municipale pour le district no 2 à la Ville de Terrebonne, aurait envisagé de faire le saut en politique provinciale. C‘est ce qu‘on a appris dans un article du Trait d‘Union où la principale intéressée a confirmée qu‘en fin de compte, elle ne tentera pas d‘obtenir l‘investiture du PQ dans Terrebonne (source: Le Trait d‘Union).

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Premières candidatures dans Bourget et Pointe-aux-Trembles

La Presse consacre aujourd‘hui deux articles de Denis Lessard et Tommy Chouinard sur les élections partielles qui doivent avoir lieu d‘ici le printemps prochain dans Bourget et Pointe-aux-Trembles (et qui pourraient devenir élections générales si le gouvernement tombe entre-temps). Dans Bourget, la grosse nouvelle est sans contredit la possible candidature d‘André Caillé, ex-pdg d‘Hydro-Québec, sous la bannière de l‘Action démocratique du Québec. On apprend par ailleurs que du côté péquiste, deux aspirantes-candidates pourraient se faire la lutte lors de la prochaine assemblée d‘investiture, soit Mmes Elsie Lefebvre, ex-députée de Laurier-Dorion (2004-2007) et Catherine Harel-Bourdon, commissaire scolaire pour le quartier no 11 (Tétreaultville) à la Commission scolaire de Montréal (CSDM) depuis 2003 et, incidemment, fille de la députée d‘Hochelaga-Maisonneuve et ex-ministre, Louise Harel (PQ).

Pour ce qui est de Pointe-aux-Trembles, c‘est la dernière fois que nous en parlons, promis. 🙂 L‘ex-députée de Pointe-aux-Trembles (1996-2006) et ex-ministre, Nicole Léger (PQ), a confirmé officiellement hier son retour en politique active, dans l‘objectif avoué de tenter de «bloquer» la vague adéquiste hors de l‘île de Montréal (Pointe-aux-Trembles est la circonscription montréalaise où l‘ADQ a obtenu le meilleur score lors de la dernière élection générale). L‘assemblée d‘investiture du PQ dans Pointe-aux-Trembles, dont Mme Léger est la seule candidate à l‘heure actuelle, est prévue pour le 9 décembre prochain.

Où en sont le Parti libéral et Québec solidaire côté recrutement de candidats? Le chef du Parti vert, Scott McKay, tentera-t-il à nouveau sa chance dans Bourget? Il n‘y a pas de détails là -dessus pour l‘instant. Et ne vous attendez pas à un déclenchement des partielles avant le printemps prochain, selon La Presse (pour votre information, le Conseil des ministres a jusqu‘au 17 avril pour déclencher l‘élection partielle dans Bourget et jusqu‘au 15 mai dans Pointe-aux-Trembles, mais traditionnellement, lorsqu‘il y a plusieurs sièges vacants à l‘Assemblée nationale, on tient les élections partielles le même jour). Poursuivez la lecture de «Premières candidatures dans Bourget et Pointe-aux-Trembles»→

Quelques nouvelles sur les investitures

Voici les quelques nouvelles que nous avons glanées côté investitures au cours des derniers jours:

  • Borduas (ADQ): Réginald Gagnon a été élu à la présidence de l‘ADQ-Borduas lors d‘un scrutin qui l‘opposait à Claude Gauthier le 3 octobre dernier. Comme nous l‘avions mentionné il y a quelques temps, tous deux lorgnent la présidence de l‘association de comté afin de maximiser leurs chances d‘être candidats dans Borduas lors de la prochaine élection générale (source: L‘oeil régional);
  • Matapédia (LIB): le nouveau président de l‘Association libérale de Matapédia, Rodrigue Boulianne, a annoncé que la course à l‘investiture du Parti libéral dans la circonscription pourrait débuter dès novembre. M. Boulianne ajoute que deux personnes seraient intéressées à briguer l‘investiture, sans toutefois les nommer. Ex-président du PLQ-Matapédia de 1985 à 2000, Rodrigue Boulianne est également le frère de Normand Boulianne, candidat défait (LIB) lors de l‘élection générale de 2007 dans Matapédia (source: L‘avant-poste);
  • Pointe-aux-Trembles (PQ): pour une énième fois, un journaliste soulève la possibilité que l‘ex-députée de Pointe-aux-Trembles et ex-ministre, Nicole Léger (PQ), tente un retour à l‘Assemblée nationale. Par ailleurs, on mentionne l‘existence du mouvement Beaudoin dans Bourget, Facal dans Pointe-aux-Trembles!! lancé dans Facebook il y a quelques jours par le blogueur Claude Villeneuve, mais si on en croit un militant du PQ cité dans L‘Avenir, le mouvement ne lèverait pas dans Pointe-aux-Trembles (source: L‘Avenir);
  • Terrebonne (PQ): en entrevue à l‘hebdo Le Trait d‘Union de Terrebonne, l‘ex-députée de Terrebonne (1994-2007) et ex-ministre, Jocelyne Caron (PQ), a mis fin aux rumeurs circulant dans la circonscription depuis le printemps dernier en annonçant qu‘elle ne briguera pas l‘investiture péquiste en vue de la prochaine élection générale (source: Le Trait d‘Union).

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Pointe-aux-Trembles, champ de bataille

Au lendemain de l‘annonce officielle de la démission prochaine du député de Pointe-aux-Trembles, André Boisclair (PQ), La Presse brosse un portrait de ce qui pourrait être le “line up” de la prochaine élection partielle dans Pointe-aux-Trembles. d‘une part, on revient sur une rumeur persistante qu‘on nous sert jusqu‘à plus soif (tellement persistante que c‘est rendu un secret de polichinelle) à l‘effet que l‘ex-députée de Pointe-aux-Trembles (1997-2006), Nicole Léger (PQ), souhaiterait faire un retour à la politique active. d‘autre part, le président de l‘ADQ-Pointe-aux-Trembles, Pierre Trudelle, aurait l‘intention de briguer l‘investiture de son parti en vue de l‘élection partielle qui devrait, en principe, avoir lieu d‘ici mai prochain.

On ne précise les intentions de Martin-Karl Bourbnnais, candidat défait (ADQ) lors de la dernière élection générale dans Pointe-aux-Trembles, mais si on lit l‘article de La Presse en croisé avec celui-ci, on peut se demander s‘il passera son tour lors du prochain scrutin. Poursuivez la lecture de «Pointe-aux-Trembles, champ de bataille»→

C‘est tellement une bonne nouvelle qu’on en redemande!

Il y a des jours où on se demande si les médias sont en manque de nouvelles au point de recycler des affaires vieilles de plusieurs semaines et faire comme si c‘était la nouvelle de l‘année, de l‘inédit, un scoop fumant, appelez ça comme vous voudrez.

Par exemple, dans La Presse de ce matin, on nous «apprend» que l‘ex-députée de Pointe-aux-Trembles, Nicole Léger (PQ), souhaiterait succéder à André Boisclair dans le comté s‘il devait démissionner prochainement.

Hébin!

Jamais cette nouvelle n‘était sortie auparavant. Surtout pas dans les hebdos Transcontinental ou sur le site de Radio-Canada!

N‘empêche, à force de ressortir la «nouvelle» de temps à autre, ça ressemble quasiment à une invitation à prendre la porte de sortie pour l‘actuel député de Pointe-aux-Trembles.

Dans la catégorie «vraie nouvelle inédite», on apprend ce matin dans un article du Soleil traitant d‘un tout autre sujet (le «commando» procédurier des jeunes adéquistes lors du conseil général du parti de la semaine dernière), que la nouvelle vice-présidente de l‘ADQ et candidate défaite (ADQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Verdun, Sylvie Tremblay, souhaiterait être à nouveau candidate dans cette circonscription lors de la prochaine élection générale.

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Poursuivez la lecture de «C‘est tellement une bonne nouvelle qu’on en redemande!»→

La rumeur court… déjà !

Il y a un an jour pour jour, nous inaugurions sur QuébecPolitique.com notre section spéciale sur la 38e élection générale qui, en fin de compte, a eu lieu le 26 mars 2007. Parallèlement à ce qui est maintenant devenu une tradition sur ce site, nous lancions également Le carnet électoral, qui se voulait un moyen complémentaire et plus “immédiat” pour discuter de l‘actualité québécoise sur la scène électorale, notamment en ce qui a trait aux démissions, candidatures, assemblées d‘investiture, stratégies électorales, etc. Évidemment, pour qu‘il y ait un “carnet électoral”, ça prend une élection et nous croyions naà¯vement à l‘époque qu‘une fois l‘élection générale terminée, ça irait beaucoup plus mollo jusqu‘au scrutin suivant, même en tenant compte du municipal, des élections partielles, etc. Théoriquement, la 39e élection générale pourrait avoir lieu aussi tard que le 14 mai 2012, soit à l‘extrême limite du mandat légal de cinq ans, et nous comptions là -dessus pour souffler un peu.

Un an plus tard, alors que l‘élection générale est passée, est-ce que c‘est vraiment plus relax ces temps-ci? Nooooon! Gouvernement minoritaire oblige, la prochaine élection générale n‘aura probablement pas lieu dans les quatre ans que nous espérions au départ. Conséquence: les partis politiques sont déjà en train de recruter des candidats, comme en fait foi les propos du député de Chauveau, Gilles Taillon (ADQ), repris ce matin dans Le Soleil et Le Devoir (accès réservé aux abonnés). Mais honnêtement, qui en juillet 2006 aurait pu affirmer sérieusement que le Québec était sur le point de se donner, dans l‘année qui suit, un premier gouvernement minoritaire en 129 ans?

Bref, tout ça pour dire que déjà , la rumeur court et des députés ou candidats potentiels ont commencé à faire connaître leurs intentions en vue de la prochaine élection générale.

  • Charlevoix (LIB): selon l‘hebdo Plein jour Charlevoix, le maire de Petite-Rivière-Saint-François et candidat défait (LIB) en 2007, Jean-Guy Bouchard, se serait montré intéressé à revenir dans l‘arène électorale si une élection hâtive avait eu lieu ces jours-ci.
  • Orford (LIB): le député d‘Orford et ex-ministre, Pierre Reid (LIB), a confirmé qu‘il pourrait solliciter un troisième mandat à l‘Assemblée nationale si la prochaine élection devait avoir lieu “dans un an ou deux”. Par contre, si le scrutin devait être tenu plus tard, il prendrait vraisemblablement sa retraite de la politique active.
  • Pointe-aux-Trembles (PQ): nous en avons déjà parlé, on ne connaît toujours pas les intentions d‘André Boisclair à la suite de sa démission comme chef du PQ, mais s‘il devait démissionner, sa prédécesseure et ex-ministre, Nicole Léger, a déjà démontré un intérêt envers un éventuel retour à l‘Assemblée nationale.
  • Terrebonne (PQ): selon l‘hebdo Le Trait d‘Union, l‘ex-députée de Terrebonne et ex-ministre, Jocelyne Caron (PQ), qui avait été défaite le 26 mars dernier, serait présentement en “période de réflexion” et envisagerait de briguer à nouveau les suffrages lors de la prochaine élection générale. Il semble qu‘elle ferait connaître ses intentions en septembre prochain.
  • Trois-Rivières (LIB): c‘est une nouvelle qui date de quelques temps déjà , mais d‘après L‘Hebdo Journal de Trois-Rivières, l‘ex-député de Trois-Rivières, André Gabias (LIB), également défait le 26 mars dernier, n‘écarterait pas lui non plus un éventuel retour en politique active.

Avant que quelqu‘un ne pose la question: non, notre section spéciale sur la 39e élection générale n‘est pas encore prête. Nous pouvons le dire maintenant: nous aurions été dans le trouble pas à peu près si une élection générale avait été déclenchée à la suite d‘une défaite du gouvernement sur le budget au début de juin.

MISE À JOUR (12 septembre 2007): La section sur la 39e élection générale est maintenant prête. Plus de détails ici.

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Les nouvelles vont vite dans Pointe-aux-Trembles

En fin de compte, si Pauline Marois veut faire une entrée rapide à l‘Assemblée nationale, elle peut mettre une croix sur Pointe-aux-Trembles. Radio-Canada et Cyberpresse annoncent en “primeur” que le député de Pointe-aux-Trembles ne semble pas pressé de se faire une idée sur son avenir politique, et sa prédécesseure envisagerait un retour dans l‘arène politique. Il faut croire que le camelot s‘est perdu en chemin entre l‘arrondissement Pointe-aux-Trembles et la Maison de Radio-Canada.

Appel à tous: à part Claude Ryan et Georges-Émile Lapalme, quelqu‘un connaît un chef de parti qui reste député après que son successeur ait été élu?

Radio-Canada.ca
Mise à jour le mardi 3 juillet 2007 à 14 h 58

Parti québécois

Boisclair refait surface

L‘ex-chef du Parti québécois André Boisclair est sorti de son mutisme, mardi matin, pour dire qu‘il n‘avait encore pris aucune décision quant à son avenir politique.

Interrogé par les médias, à la suite d‘une conférence de presse sur la création d‘une nouvelle plage dans l‘est de Montréal, le député de Pointe-aux-Trembles a dit qu‘il avait beaucoup de plaisir à faire son travail de député, et qu‘il avait toujours la même passion pour les dossiers environnementaux.

C‘était la première fois que M. Boisclair prenait la parole en public depuis qu‘il a remis sa démission comme chef du PQ, le 8 mai dernier.

Il a ajouté qu‘il s‘accordait quelque temps de réflexion pour voir comment il allait organiser sa vie personnelle et politique.

Quand on lui a demandé si des choses allaient changer d‘ici deux mois, il a répondu que les vacances d‘été étaient pour tout le monde et qu‘il prendrait le temps d‘en profiter.

« Je ne subis aucune requête, je n‘ai aucune amertume par rapport à la dernière campagne électorale, je regarde l‘avenir avec sérénité », a-t-il dit.

Il a tenu à préciser qu‘il avait parlé à Pauline Marois, qui lui a succédé sans débat à la tête du PQ, et qu‘elle pouvait compter sur lui.

Circonscription convoitée

Même s‘il affirme qu‘il n‘a aucune pression pour quitter son poste à l‘Assemblée nationale, sa circonscription est quand même convoitée.

« J’ai reçu un coup de fil de [Nicole] Léger, qui se dit intéressée d‘être candidate dans Pointe-aux-Trembles. Elle s‘enquérait de ma situation. Je laisserai le soin aux militants du Parti québécois de voir pour la suite des choses, mais pour le moment, je suis là et je m’acquitte de mes responsabilités et j’ai un mandat très clair ».

Nicole Léger avait été élue députée du Parti québécois dans Pointe-aux-Trembles à l‘élection partielle du 9 décembre 1996 et réélue aux élections générales de 1998 et de 2003. Elle était très proche de Pauline Marois, qu‘elle avait d‘ailleurs appuyée lors de la course à la succession de Bernard Landry. Elle a décidé de quitter son poste pour laisser la place à André Boisclair.

Pointe-aux-Trembles: Boisclair reste?

Pendant qu‘on discute ouvertement d‘une possible candidature de la nouvelle chef du Parti québécois, Pauline Marois, dans Pointe-aux-Trembles, l‘entourage du député de Pointe-aux-Trembles, André Boisclair (PQ), a démenti auprès d‘un journaliste de l‘hebdo L‘Avenir de l‘Est de l‘arrondissement Pointe-aux-Trembles les rumeurs à l‘effet que Boisclair serait sur le point de démissionner à titre de député:

(…) L‘attaché politique d‘André Boisclair, Nicolas Poirier-Quesnel, a indiqué que de telles informations ne sont que des rumeurs et des ouà¯-dire. « André Boisclair continue son travail de député. Il était d‘ailleurs dans le comté la semaine dernière afin de rencontrer des citoyens et des organismes », précise-t-il. (…)

Fait étonnant, le reste de l‘article, qui traite d‘un éventuel après-Boisclair dans le comté, parle non pas d‘un retour de Pauline Marois, mais plutôt de l‘ex-députée de Pointe-aux-Trembles (1996-2006), Nicole Léger (PQ).