Le Québec politique du 21 au 27 octobre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 21 octobre 1882: Élection partielle dans Deux-Montagnes, remportée par Benjamin Beauchamp (CON).
  • 21 octobre 1974: Le chef du Parti présidentiel, Yvon Dupuis, annonce sa démission et son retrait de la vie politique. Il sera remplacé par Yvon Brochu.
  • 21 octobre 1985: Le Parti pour le Commonwealth du Canada (Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 21 octobre 1998: Prorogation de la 2e session du 35e Parlement du Québec.
  • 21 octobre 2008: Le député d’Abitibi-Ouest, ex-ministre et ex-chef du deuxième groupe d’opposition, François Gendron (PQ), est élu président de l’Assemblée nationale.
  • 22 octobre 1822: Élection partielle dans Québec, remportée par Michel Clouet (CAN).
  • 22 octobre 1886: Le député d’Iberville, Alexis-Louis Demers (LIB), décède en fonction.
  • 22 octobre 1888: Le conseiller législatif de Lauzon, Louis-Philippe Pelletier (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 22 octobre 1895: Élection partielle dans Montréal division No. 6, remportée par James John Edmund Guerin (LIB).
  • 22 octobre 1923: Élections partielles dans Abitibi, Brome, Richmond et Yamaska, remportées par Hector Authier (LIB), Carlton James Oliver (LIB), Stanislas Edmond Desmarais (LIB) et David Laperrière (LIB).
  • 22 octobre 1965: Ouverture de la 5e session du 27e Parlement du Québec. Cette session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 22 octobre 2008: Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Russell Copeman (LIB), démissionne comme député.
  • 23 octobre 1843: Élection partielle dans Chambly, remportée par Louis Lacoste (PAT).
  • 23 octobre 1849: Le député de Mégantic, Dominick Daly (TOR), démissionne comme député à la suite de sa nomination au sein d’une commission chargée d’enquêter sur les concessions des forêts New et Waltham, en Angleterre.
  • 23 octobre 1852: Narcisse-Fortunat Belleau (BLE) et Charles Wilson (CON) sont nommés au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 23 octobre 1889: Élection partielle dans Joliette, remportée par Louis Basinet (LIB).
  • 23 octobre 1968: Le conseiller législatif de Rougemont et ministre de l’Éducation, Jean-Guy Cardinal (UN), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection partielle dans la circonscription de Bagot.
  • 23 octobre 1985: Dissolution du 32e Parlement du Québec et émission des brefs de la 33e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 2 décembre 1985.
  • 23 octobre 2008: Le député de Champlain, Pierre Michel Auger (ADQ), et le député d’Iberville, André Riedl (ADQ), quittent le groupe parlementaire de l’Action démocratique du Québec pour joindre celui du Parti libéral du Québec.
  • 24 octobre 1833: Élection partielle dans Saguenay, remportée par François-Xavier Tessier (PAT).
  • 24 octobre 1901: Élection partielle dans Lévis, remportée sans opposition par Jean-Cléophas Blouin (LIB).
  • 24 octobre 1922: Ouverture de la 4e session du 15e Parlement du Québec.
  • 24 octobre 1928: Élections partielles dans Québec-Est et Montréal–Sainte-Marie, remportées par Oscar Drouin (LIB) et Camillien Houde (CON), chef de l’Opposition officielle.
  • 24 octobre 1969: Le député de Laval, Jean-Noël Lavoie (LIB), démissionne comme député.
  • 24 octobre 1976: À l’issue d’un congrès à la direction, le député d’Outremont, Jérôme Choquette (PNP), est élu chef du Parti national populaire.
  • 24 octobre 1980: Ouverture de la 5e session du 31e Parlement du Québec. La session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 24 octobre 1982: À l’issue d’un congrès à la direction, Jean-Marc Béliveau est élu chef de l’Union nationale.
  • 24 octobre 1994: Élection spéciale dans Saint-Jean, après que les deux premiers candidats aient terminé à égalité à l’issue du recomptage judiciaire du scrutin tenu lors de l’élection générale du 12 septembre 1994. Roger Paquin (PQ) est élu.
  • 24 octobre 2001: Dévoilement du rapport final du comité spécial du Parti libéral du Québec «sur l’avenir politique et constitutionnel de la société québécoise» présidé par le député de Chapleau, Benoît Pelletier (LIB), et intitulé «Un projet pour le Québec — Affirmation autonomie et leadership».
  • 25 octobre 1833: Le député d’Orléans, François Quirouet (BUR), démissionne comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 25 octobre 1864: Élection législative dans la division des Laurentides, remportée par David Edward Price (CON).
  • 25 octobre 1869: Le député de Brome et trésorier de la province, Christopher Dunkin (CON), démissionne comme ministre.
  • 25 octobre 1869: Le député de Sherbrooke, Joseph Gibb Robertson (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme trésorier de la province dans le gouvernement Chauveau.
  • 25 octobre 1883: Le député de Lévis, Étienne-Théodore Pâquet (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme shérif du district de Québec.
  • 25 octobre 1939: 21e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 25 octobre 1971: L’Union nationale change de nom et devient le parti «Unité-Québec».
  • 25 octobre 1994: John Rowat Pozer (UN), conseiller législatif de Lorimier de 1958 à 1968, décède à l’âge de 83 ans. Il est le dernier à décéder parmi les membres du Conseil législatif qui étaient en fonction au moment de son abolition le 31 décembre 1968.
  • 26 octobre 1831: Le député de Lac des Deux Montagnes, Jacques Labrie (PAT), démissionne comme député.
  • 26 octobre 1843: Élection partielle dans le comté de Montréal, remportée par André Jobin (PAT).
  • 26 octobre 1830: Retour des brefs d’élection de la 14e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti patriote et Patriotes modérés: 62 sièges;
    • Parti bureaucrate: 10 sièges;
    • Indépendants et affiliation inconnue: 12 sièges.
  • 26 octobre 1874: Élection partielle dans Pontiac, remportée sans opposition par Levi Ruggles Church (CON), procureur général dans le gouvernement Boucher de Boucherville.
  • 26 octobre 1908: Élection partielle dans Rouville, remportée par J.-Edmond Robert (LIB).
  • 26 octobre 1968: Le Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN), alors dirigé par Pierre Bourgault, se dissous. Bourgault invite ses membres à adhérer au Parti québécois fondé deux semaines plus tôt.
  • 26 octobre 1992: Référendum sur la modification de la Constitution canadienne (Entente de Charlottetown). À la question «Acceptez-vous que la Constitution du Canada soit renouvelée sur la base de l’entente conclue le 28 août 1992 ?», les résultats sont les suivants:
    • Oui: 43,32 %;
    • Non: 56,68 %.
  • 27 octobre 1835: Ouverture de la 2e session du 15e Parlement du Bas-Canada.
  • 27 octobre 1851: Le député de la cité de Montréal, co-premier ministre de la province du Canada et procureur général du Bas-Canada, Louis-Hippolyte La Fontaine (PAT), démissionne comme co-premier ministre, mettant ainsi fin au ministère La Fontaine-Baldwin.
  • 27 octobre 1856: Élection partielle dans la cité de Québec, remportée par George-Honoré Simard (BLE).
  • 27 octobre 1856: Élection législative dans la division De Salaberry, remportée par Louis Renaud (CON).
  • 27 octobre 1890: Le conseiller législatif de Lauzon, Louis-Napoléon Larochelle (CON), décède en fonction.
  • 27 octobre 1967: Le conseiller législatif de Lauzon, Gérald Martineau (UN), est démis de son siège au Conseil législatif après avoir été reconnu coupable de fraude.
  • 27 octobre 1995: Entre 40 000 et 100 000 Anglo-canadiens viennent manifester à Montréal pour inciter les Québécois à voter NON au référendum.

Le Québec politique du 23 au 29 septembre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 23 septembre 1836: La Chambre d’assemblée du Bas-Canada adopte une adresse au gouverneur Gosford lui demandant l’élection d’un député additionnel pour chacune des circonscriptions de Drummond et de Montmorency, ces deux circonscriptions ayant obtenu le droit à un député supplémentaire à la suite du recensement de 1836. Les deux élections partielles auront lieu à l’automne 1836.
  • 23 septembre 1844: Dissolution du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 23 septembre 1844: Le député d’Outaouais, Denis-Benjamin Papineau (TOR), et James Smith (TOR) sont nommés respectivement commissaire des Terres de la couronne et procureur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger.
  • 23 septembre 1852: Le député de Bellechasse, Jean Chabot (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme commissaire en chef des Travaux publics dans le ministère Hincks-Morin.
  • 23 septembre 1882: Le député de Deux-Montagnes, Charles Champagne (Deux-Montagnes) (CON), démissionne comme député.
  • 23 septembre 1889: Le député de Joliette, Louis Basinet (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Joliette devient vacant.
  • 23 septembre 1897: Le député de Yamaska, Albéric Archie Mondou (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 11 mai 1897. Son élection est annulée et le siège de Yamaska devient vacant.
  • 23 septembre 1939: Dissolution du 20e Parlement du Québec et émission des brefs de la 21e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 25 octobre 1939.
  • 23 septembre 1939: Le conseiller législatif de La Salle, Louis-Alfred Létourneau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif. Le même jour, le député de Huntingdon, Martin Beattie Fisher (UN), et le député de Saint-Sauveur, Pierre Bertrand (UN), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme conseillers législatifs d’Inkerman et de La Salle respectivement.
  • 23 septembre 1952: Le député de Matapédia, Philippe Cossette (UN), décède en fonction lors d’un accident d’automobile.
  • 23 septembre 1958: Le conseiller législatif de Bedford, Jacob Nicol (LIB), décède en fonction.
  • 23 septembre 1960: Le conseiller législatif d’Inkerman, Robert R. Ness (LIB), est démis de son siège au Conseil législatif pour absentéisme.
  • 23 septembre 1961: À l’issue d’un Congrès à la direction, le député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), est élu chef de l’Union nationale.
  • 23 septembre 1992: Avec un groupe de militants du Parti libéral du Québec, Jean Allaire et Mario Dumont forment «Le réseau des Libéraux pour le non» qui fera campagne contre l’Entented de Charlottetown.
  • 23 septembre 1998: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Bouchard (PQ).
  • 24 septembre 1842: Le député de Portneuf, Thomas Cushing Aylwin (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 24 septembre 1844: Émission des brefs de la 2e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 24 septembre 1860: Le député de Shefford, Asa Belknap Foster (CON), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 24 septembre 1885: Élection partielle dans Joliette, remportée par Joseph-Norbert-Alfred McConville (CON).
  • 24 septembre 1923: Édouard Ouellette (LIB) est nommé conseiller législatif de Rigaud.
  • 24 septembre 1987: Le parti La Belle Province de Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 24 septembre 2007: Élection partielle dans Charlevoix, remportée par Pauline Marois (PQ), chef du Parti québécois (plus…).
  • 24 septembre 2008: Le député de Jeanne-Mance–Viger et ex-président de l’Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), démissionne officiellement comme député à la suite de son élection comme maire de l’arrondissement Saint-Léonard à la Ville de Montréal.
  • 25 septembre 1829: Le conseiller législatif William Burns (BUR) décède en fonction.
  • 25 septembre 1843: Élection partielle dans Rouville, remportée par Timothée Franchère (PAT).
  • 25 septembre 1849: Élection partielle dans Chambly, remportée par Louis Lacoste (PAT).
  • 25 septembre 1900: Le premier ministre du Québec et député de St-Jean, Félix-Gabriel Marchand (LIB), décède en fonction à l’âge de 68 ans.
  • 25 septembre 1935: Le député de Pontiac, Wallace R. McDonald (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 25 septembre 1963: Élection partielle dans Montréal-Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Eric W. Kierans (LIB).
  • 25 septembre 1973: Le député de Rimouski et ministre des Travaux publics et de l’Approvisionnement, Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge à la Cour provinciale.
  • 25 septembre 1973: Dissolution du 29e Parlement du Québec et émission des brefs de la 30e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 29 octobre 1973.
  • 25 septembre 1989: 34e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 25 septembre 1984: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 25 septembre 1996: La députée de La Prairie, Monique Simard (ind.), joint à nouveau le groupe parlementaire du Parti québécois.
  • 25 septembre 2004: (25-26 septembre) 5e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec–/ Équipe Mario Dumont sous le thème «10 ans : voir grand pour le Québec».
  • 26 septembre 1827: Le conseiller législatif Louis Turgeon (PAT) décède en fonction.
  • 26 septembre 1883: Élection partielle dans Jacques Cartier, remportée par le premier ministre du Québec, Joseph-Alfred Mousseau (CON).
  • 26 septembre 1902: Élection partielle dans L’Islet, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Caron (LIB).
  • 26 septembre 1968: Le premier ministre du Québec et député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), décède en fonction lors de l’inauguration du barrage hydroélectrique Manic 5 (Côte-Nord), à l’âge de 53 ans.
  • 26 septembre 1975: Le député d’Outremont et ministre de l’Éducation, Jérôme Choquette (LIB), démissionne comme ministre et quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 26 septembre 1994: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 12 septembre 1994, le député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 27 septembre 1829: Le conseiller législatif James Irvine (BUR) décède en fonction.
  • 27 septembre 1843: Pierre-Amable Boucher de Boucherville (ind.) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 27 septembre 1861: Élection partielle dans Laval, remportée par Louis-Siméon Morin (BLE).
  • 27 septembre 1921: Le député de Trois-Rivières et ministre de la Voirie, Joseph-Adolphe Tessier (LIB), et le député de Montréal–Sainte-Marie et ministre sans portefeuille, Napoléon Séguin (LIB), démissionnent comme députés et ministres à la suite de leur nomination respectivement comme président de la Commission des eaux courantes et gouverneur de la Prison de Bordeaux.
  • 27 septembre 1921: Le député de Montréal-Dorion, Aurèle Lacombe (OUV), quitte le Parti ouvrier pour siéger comme député «ouvrier ministériel» à la suite de sa nomination comme ministre sans portefeuille dans le gouvernement Taschereau (LIB).
  • 27 septembre 1923: Le député d’Abitibi et d’Arthabaska, Joseph-Édouard Perrault (LIB), démissionne comme député d’Abitibi. Il avait été élu simultanément dans les 2 circonscriptions lors de l’élection générale du 5 février 1923.
  • 27 septembre 1964: Fondation du Regroupement national par cinq dissidents du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) sous la direction de René Jutras. Le parti fusionnera avec le Ralliement créditiste provincial en mars 1966 pour former le Ralliement national (RN).
  • 28 septembre 1843: Prorogation de la 3e session du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 28 septembre 1860: Le conseiller législatif Peter McGill (McCutcheon) (TOR) décède en fonction.
  • 28 septembre 1860: Élection législative dans la division de Stadacona, remportée par Pierre-Gabriel Huot (ROU).
  • 28 septembre 1864: Élection législative dans la division de Mille Isles, remportée par Léandre Dumouchel (BLE).
  • 28 septembre 2000: Le député de Mercier et ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, Robert Perreault (PQ), annonce sa démission comme député et ministre, laquelle entrera en vigueur le 6 octobre suivant.
  • 29 septembre 1856: Élection législative dans la division de Lauzon, remportée sans opposition par Elzéar-Henri Juchereau Duchesnay (CON). Il est le premier conseiller législatif élu après l’entrée en vigueur de la loi rendant le Conseil législatif électif plutôt que nominatif.
  • 29 septembre 1887: Le député de Maskinongé, Édouard Caron (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Maskinongé devient vacant.
  • 29 septembre 1898: Référendum pancanadien sur la prohibition: le projet de loi interdisant la vente de boissons alcoolisées proposé par le gouvernement fédéral est rejeté par 81,10 % des Québécois, tandis que 18,90 % se prononcent en faveur. Au Canada, au contraire, 51,3 % sont en faveur et 48,7 % sont contre.
  • 29 septembre 1905: Blaise-Ferdinand Letellier (LIB) est nommé conseiller législatif de Lauzon.
  • 29 septembre 1985: À l’issue d’un vote au suffrage universel des adhérents, le premier du genre au Québec, le député d’Anjou, Pierre Marc Johnson (PQ), est élu chef du Parti québécois.
  • 29 septembre 1985: Le député de Taillon et premier ministre du Québec, René Lévesque (PQ), démissionne comme député. Il démissionnera officiellement comme premier ministre le 3 octobre 1985.
  • 29 septembre 2008: Élection partielle dans Jean-Talon, remportée par Yves Bolduc (LIB), ministre de la Santé et des Services sociaux. (plus…)

Le Québec politique du 9 au 15 septembre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 9 septembre 1858: Élection partielle dans la cité de Montréal, remportée par Antoine-Aimé Dorion (ROU), qui avait démissionné lors de sa nomination comme commissaire des Terres de la couronne dans le gouvernement Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 9 septembre 1886: Dissolution du 5e Parlement du Québec et émission des brefs de la 6e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 14 octobre 1886.
  • 9 septembre 1918: Le député de Matane, Donat Caron (LIB), décède en fonction.
  • 9 septembre 1921: Le conseiller législatif de Kennebec, François-Théodore Savoie (LIB), décède en fonction.
  • 9 septembre 1982: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 9 septembre 1989: 4 partis politiques perdent le statut de parti politique autorisé, faute d’avoir présenté au moins 10 candidats en vue de l’élection générale du 25 septembre 1989 tel que le prévoit la «Loi électorale»: l’Action Québec, La Belle Province de Québec, le Parti humaniste du Québec et le Parti j’en arrache.
  • 9 septembre 1992: Dépôt à l’Assemblée nationale par le premier ministre du Québec et député de Saint-Laurent, Robert Bourassa (LIB), de la question référendaire qui sera posée lors du référendum du 26 octobre 1992 portant sur l’Entente constitutionnelle de Charlottetown.
  • 9 septembre 2005: Pierre Dubuc (PQ) devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois .
  • 9 septembre 2009: Le député d’Argenteuil et ministre du Travail, David Whissell (LIB), démissionne comme ministre.
  • 10 septembre 1854: Démission du ministère Hincks-Morin dans la Province du Canada.
  • 10 septembre 1906: Élections partielles dans Argenteuil et Brome, remportées sans opposition par William Alexander Weir (LIB), ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin, et William Frederick Vilas (LIB).
  • 10 septembre 1915: Le conseiller législatif de Montarville et ex-premier ministre du Québec (1874-1878 et 1891-1892), Charles-Eugène Boucher de Boucherville (CON), décède en fonction à l’âge de 93 ans.
  • 10 septembre 1959: Lors d’une réunion du groupe parlementaire de l’Union nationale, le député de Deux-Montagnes, Paul Sauvé, est élu chef du Parti. Il sera assermenté premier ministre du Québec le lendemain.
  • 10 septembre 1960: Fondation du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) par Marcel Chaput et André D’Allemagne.
  • 10 septembre 2003: La députée de Laviolette et ex-ministre, Julie Boulet (LIB), qui avait dû démissionner comme ministre le 30 mai 2003, est nommée à nouveau ministre dans le Gouvernement Charest.
  • 11 septembre 1854: Formation du ministère MacNab-Morin dans la province du Canada, dirigé par le député de Hamilton, président du Conseil exécutif et ministre de l’Agriculture, Allan Napier MacNab (L-CON), et par le député de Bellechasse et commissaire des Terres de la couronne, Augustin-Norbert Morin (REF). Les 6 ministres du Bas-Canada siégeant dans le ministère précédent, incluant Morin, sont nommés dans le nouveau ministère et conservent le même portefeuille ministériel.
  • 11 septembre 1858: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Joseph-Élie Thibaudeau (LIB), qui avait démissionné lors de sa nomination comme président du Conseil exécutif et ministre de l’Agriculture dans le ministère Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 11 septembre 1862: Élection législative dans la division de Victoria, remportée par Luther Hamilton Holton (ROU).
  • 11 septembre 1959: À la suite du décès du député de Trois-Rivières et premier ministre, Maurice Duplessis (UN), 4 jours auparavant, le député de Deux-Montagnes, Paul Sauvé (UN) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 11 septembre 1970: (11 au 13 septembre) 15e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Le Parti libéral du Québec et l’action politique».
  • 11 septembre 1985: Le Parti du progrès obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 11 septembre 1990: Le Directeur général des élections confirme la fusion du Parti égalité et du Parti unité, tous deux fondés en 1989, sous le nom de Parti égalité.
  • 12 septembre 1990: Le député de Montmorency et ministre du Revenu, Yves Séguin (LIB), démissionne comme ministre en protestation contre l’adoption d’une taxe de vente sur les produits et services, la TVQ (Taxe de vente du Québec).
  • 12 septembre 1994: 35e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 12 septembre 2005: L’ex-député de Rosemont et ex-ministre, Gilbert Paquette (PQ), devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 13 septembre 1826: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Charles Richard Ogden (BUR).
  • 13 septembre 1830: Émission des brefs d’élection de la 14e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, après 3 ans de mandat seulement, en raison du décès du roi George IV.
  • 13 septembre 1842: Dans la province du Canada, le ministère Draper-Ogden est démis par le gouverneur Bagot. Un nouveau ministère dirigé par Robert Baldwin et Louis-Hippolyte La Fontaine sera nommé le 16 septembre.
  • 13 septembre 1854: L’élection du député de Bagot, Timothée Brodeur (REF), est invalidée par l’Assemblée législative de la province du Canada pour avoir agi comme officier-rapporteur durant ladite élection.
  • 13 septembre 1892: Thomas-Philippe Pelletier (CON) est nommé conseiller législatif de Grandville.
  • 13 septembre 1979: Le Crédit social uni (Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 13 septembre 1979: Le député de Huntingdon, Claude Dubois (UN), quitte le groupe parlementaire de l’Union nationale pour joindre celui du Parti libéral du Québec.
  • 13 septembre 2010: Élection partielle dans Saint-Laurent, remportée par Jean-Marc Fournier (LIB), ministre de la Justice dans le gouvernement Charest (LIB).
  • 14 septembre 1819: L’ex-député et conseiller exécutif John Young (Basse-Ville de Québec) (BUR) décède en fonction.
  • 14 septembre 1858: Élection partielle dans Shefford, remportée par Asa Belknap Foster (CON).
  • 14 septembre 1887: Élection partielle dans Ottawa (Outaouais), remportée par Alfred Rochon (LIB).
  • 14 septembre 1908: Le député de Lac St-Jean, Théodore Broët (LIB), décède en fonction lors d’un accident de chemin de fer.
  • 14 septembre 1987: Élection partielle dans Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Harold Peter Thuringer (LIB).
  • 14 septembre 1993: Le premier ministre du Québec et député de Saint-Laurent, Robert Bourassa (LIB), annonce son retrait de la vie politique. Il demeurera en poste jusqu’à la nomination d’un successeur à la tête du Parti libéral du Québec.
  • 14 septembre 2005: Le député de Sainte-Marie–Saint-Jacques et ex-ministre dans le gouvernement Landry, André Boulerice (PQ), démissionne comme député.
  • 15 septembre 1845: Élection partielle dans Dorchester, remportée par Joseph-André Taschereau (TOR), solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger.
  • 15 septembre 1862: Le député de Napierville, Jacques-Olivier Bureau (ROU), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 15 septembre 1862: Élection législative dans la division de La Durantaye, remportée sans opposition par François-Xavier Lemieux (oncle) (ROU).
  • 15 septembre 1954: Élection partielle dans Compton, remportée par John William French (UN).
  • 15 septembre 1960: À la suite de la défaite de son parti lors de l’élection générale du 22 juin 1960, le chef de l’Union nationale et député de Joliette, Antonio Barrette (UN), démissionne comme député et chef du parti.
  • 15 septembre 1993: Le Parti réforme Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 15 septembre 2005: Jean Ouimet (PQ) devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.

La politique québécoise un 5 juillet

  • 5 juillet 2010: Élection partielle dans Vachon, remportée par Martine Ouellet (PQ).
  • 5 juillet 1993: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Roger Bertrand (PQ).
  • 5 juillet 1978: Élection partielle dans Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Reed Scowen (LIB).
  • 5 juillet 1964: (3 au 5 juillet) Congrès spécial de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec). Lors de ce congrès spécial, les 1 400 délégués décident à la quasi unanimité de dissocier la Fédération libérale du Québec de la Fédération libérale du Canada, obtenant ainsi l’autonomie organisationnelle du Parti libéral du Québec par rapport au Parti libéral fédéral.
  • 5 juillet 1960: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 22 juin 1960, le député de Québec-Ouest, Jean Lesage (LIB) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 5 juillet 1889: Le député de Brome, William W. Lynch (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 5 juillet 1827: Dissolution du 12e Parlement du Bas-Canada.
  • 5 juillet 1827: James Stuart (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 17 juin

  • 17 juin 2004: Le député de Laurier-Dorion, Christos Sirros (LIB), démissionne comme député.
  • 17 juin 2002: Élections partielles dans Berthier, Joliette, Lac-Saint-Jean et Vimont, remportées par Marie Grégoire (ADQ), Sylvie Lespérance (ADQ), Stéphan Tremblay (PQ) et François Gaudreau (ADQ).
  • 17 juin 1987: Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Reed Scowen (LIB), démissionne comme député.
  • 17 juin 1936: Le député de L’Assomption et chef de l’Action libérale nationale, Paul Gouin (ALN), retire son appui au député de Trois-Tivières, chef du Parti conservateur et chef de l’Opposition officielle, Maurice Duplessis (CON). Tous les deux s’accusent d’avoir violé leur accord de 1935.
  • 17 juin 1922: Le député de Chambly, Eugène Merrill Lesieur Desaulniers (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme président de la Commission des liqueurs.
  • 17 juin 1890: 7e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 17 juin 1861: Élections législatives partielles dans les divisions de Stadacona et de Montarville, remportées par Charles-François-Xavier Baby (CON) et Louis Lacoste (BLE).
  • 17 juin 1846: Le député de Trois-Rivières, co-premier ministre de la province du Canada et président du Conseil exécutif, Denis-Benjamin Viger (TOR), démissionne comme ministre et président du Conseil exécutif, marquant ainsi la fin du gouvernement Draper-Viger.
  • 17 juin 1796: Début de la 2e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.

La politique québécoise un 31 mai

  • 31 mai 1975: Le chef du Parti présidentiel, Yvon Brochu, annonce la fusion de son parti avec l’Union nationale.
  • 31 mai 1968: Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Eric W. Kierans (LIB), démissionne comme député.
  • 31 mai 1964: Pierre Bourgault est élu président du Rassemblement pour l’indépendance nationale.
  • 31 mai 1958: À l’issue d’un Congrès à la direction, Jean Lesage est élu chef du Parti libéral.
  • 31 mai 1884: Le député de Laval, Amédée Gaboury (LIB), est reconnu coupable par la Cour supérieure de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection partielle du 13 juin 1883. Son élection est annulée et le siège de Laval devient vacant.
  • 31 mai 1796: Dissolution du 1er Parlement du Bas-Canada.
  • 31 mai 1794: Prorogation de la 2e session du 1er Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 23 mai

  • 23 mai 1989: Le député de Vimont, Jean-Paul Théorêt (LIB), démissionne comme député.
  • 23 mai 1985: Le député de Labelle et ex-ministre, Jacques Léonard (ind.), démissionne comme député.
  • 23 mai 1976: À l’issue d’un congrès à la direction, Rodrigue Biron est élu chef de l’Union nationale.
  • 23 mai 1963: Le député de Montréal-Notre-Dame-de-Grâce et ministre du Revenu, Paul Earl (LIB), décède en fonction.
  • 23 mai 1919: Émission des brefs d’élection de la 15e élection générale à l’Assemblée législative du Québec.
  • 23 mai 1896: Le député de Montmorency, Thomas Chase Casgrain (CON), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 23 mai 1848: Les ex-députés James Leslie (LIB) et Étienne-Paschal Taché (BLE) sont nommés au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 23 mai 1840: Charles Dewey Day (TOR) est nommé au Conseil spécial du Bas-Canada.
  • 23 mai 1812: Le député de William Henry, Edward Bowen (BUR), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge de la Cour du banc du roi.

La politique québécoise un 25 avril

  • 25 avril 1978: Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Bryce Mackasey (LIB), démissionne comme député.
  • 25 avril 1956: Dissolution du 24e Parlement du Québec et émission des brefs d’élection de la 25e élection générale à l’Assemblée législative du Québec.
  • 25 avril 1940: Sanction de la «Loi accordant aux femmes le droit de vote et d’éligibilité» (S.Q., 1940 (4 Geo. VI), c. 7), après avoir été adoptée par les deux chambres du Parlement du Québec.
  • 25 avril 1923: Louis-Olivier Taillon (CON), premier ministre du Québec en 1887 et de 1892 à 1896, décède à l’âge de 82 ans.
  • 25 avril 1922: Le député de Sherbrooke, Joseph-Henri Lemay (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 25 avril 1914: Le député de Bonaventure, John Hall Kelly (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination prochaine comme conseiller législatif.
  • 25 avril 1908: Prorogation de la 4e session du 11e Parlement du Québec.
  • 25 avril 1905: Discours sur le budget.
  • 25 avril 1905: Le groupe parlementaire du Parti conservateur à l’Assemblée législative du Québec élit le député de Laval, Pierre-Évariste Leblanc (CON), comme chef du Parti et chef de l’Opposition officielle.
  • 25 avril 1902: Prorogation de la 3e session du 10e Parlement du Québec.
  • 25 avril 1901: Le député de Vaudreuil, Émery Lalonde (fils) (LIB), et le député de Drummond, William John Watts (LIB), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme registrateurs.
  • 25 avril 1849: Incendie du Parlement de la Province du Canada à Montréal, causé par des émeutiers anglophones protestant contre l’adoption d’une loi d’indemnisation des victimes de la Révolte des Patriotes de 1837-38 au Bas-Canada.
  • 25 avril 1816: Retour des brefs d’élection de la 9e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti canadien et Canadiens modérés: 30 sièges;
    • Parti bureaucrate: 12 sièges.
    • Indépendants et affiliation inconnue: 8 sièges.

La politique québécoise un 29 mars

  • 29 mars 2003: 5 partis politiques perdent le statut de parti politique autorisé, faute d’avoir présenté au moins 10 candidats en vue de l’élection générale du 14 avril 2003 tel que le prévoit la «Loi électorale»: l’Équipe options, le Parti communiste du Québec, le Parti de la loi naturelle du Québec, le Parti démocrate du Québec et le Parti innovateur du Québec.
  • 29 mars 2001: Discours sur le budget.
  • 29 mars 1994: Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Gordon Atkinson (EP), quitte le groupe parlementaire du Parti égalité afin de siéger comme député indépendant.
  • 29 mars 1977: Le chef du Parti national populaire, Jérôme Choquette (PNP), démissionne comme chef du parti à la suite de sa défaite dans Outremont lors de l’élection générale du 15 novembre 1976. Le député de Beauce-Sud, Fabien Roy (PNP), devient chef du Parti.
  • 29 mars 1973: Discours sur le budget.
  • 29 mars 1872: Le député de Rimouski, Louis-Honoré Gosselin (CON), démissionne comme député.
  • 29 mars 1867: Sanction, à la suite de son adoption par le Parlement de Westminster, de l’«Acte de l’Amérique du Nord britannique, 1867» (30-31 Vict., c. 3, R.-U.), qui réunit les colonies du Canada (Bas-Canada et Haut-Canada), du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse en une fédération sous le nom de «Dominion du Canada».
  • 29 mars 1845: Prorogation de la 1re session du 2e Parlement de la Province du Canada.
  • 29 mars 1826: Prorogation de la 2e session du 12e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 21 décembre

  • 21 décembre 1990: Le député de Montmorency et ex-ministre du Revenu, Yves Séguin (LIB), démissionne comme député.
  • 21 décembre 1988: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Bourassa (LIB) à la suite de la démission de 3 ministres, soit le député de D’Arcy-McGee et ministre responsable de la Protection du consommateur, Herbert Marx (LIB), le député de Westmount et ministre des Communications, Richard French (LIB), et le député de Nelligan et ministre de l’Environnement, Clifford Lincoln (LIB), qui avaient voté contre le projet de loi 178 portant sur la langue d’affichage. Deux autres députés libéraux, la députée de Jacques-Cartier, Joan Dougherty (LIB), et le député de Notre-Dame-de-Grâce, Harold P. Thuringer (LIB), avaient également voté contre le projet de loi.
  • 21 décembre 1972: Sanction de la «Loi modifiant la Loi de la division territoriale» (L.Q., 1972, c.4), qui remanie les limites des circonscriptions électorales et fait passer leur nombre de 108 à 110.
  • 21 décembre 1917: Le député de Lotbinière, Joseph-Napoléon Francoeur (LIB) dépose à l’Assemblée législative du Québec la «motion Francoeur», proposant « la rupture du pacte fédératif de 1867-1875 si, dans les autres provinces, on croit qu’elle est un obstacle à l’union, au progrès et au développement du Canada ». Cette motion sera retirée avant le vote en janvier 1918.
  • 21 décembre 1912: Prorogation de la 1re session du 13e Parlement du Québec.
  • 21 décembre 1908: Élection partielle dans Montréal division No. 1, remportée sans opposition par Napoléon Séguin (LIB).
  • 21 décembre 1895: Sanction de la «Loi constituant en district électoral les Iles de la Madeleine» (S.Q., 1895 (59 Vict.), c.6), qui stipule que cet archipel formera dorénavant une circonscription électorale.
  • 21 décembre 1895: Prorogation de la 5e session du 8e Parlement du Québec.
  • 21 décembre 1894: Discours sur le budget.
  • 21 décembre 1891: À la suite du «Scandale de la baie des Chaleurs», le lieutenant-gouverneur du Québec, Auguste-Réal Angers, démet le député de Bonaventure, Honoré Mercier (père) (LIB), de ses fonctions de premier ministre du Québec et nomme le conseiller législatif de la division de Montarville, Charles-Eugène Boucher de Boucherville (CON), à ce poste.
  • 21 décembre 1838: Prorogation de la 3e session du Conseil spécial du Bas-Canada.
  • 21 décembre 1811: Charles William Grant (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 4 décembre

  • 4 décembre 2009: Le Parti des immigrés du Québec perd le statut de parti politique autorisé.
  • 4 décembre 1984: Le député de Bertrand et ministre des Relations avec les citoyens, Denis Lazure (PQ), démissionne comme député et ministre.
  • 4 décembre 1981: (4 au 6 décembre 1981 et 13-14 février 1982) 8e Congrès national du Parti québécois. Le parti adopte une résolution selon laquelle un gouvernement du Parti québécois devra enclencher le processus d’accession à l’indépendance sur la base d’une majorité de sièges obtenue lors d’une prochaine victoire électorale. Cette orientation sera rejetée par les membres du Parti lors d’un référendum interne (ou «renérendum») tenu à l’instigation de René Lévesque. Le Congrès se poursuivra en février 1982.
  • 4 décembre 1968: Élections partielles dans Bagot et Notre-Dame-de-Grâce, remportées par Jean-Guy Cardinal (UN) et William Tetley (LIB).
  • 4 décembre 1940: Le député de Saint-Jean-Napierville, Alexis Bouthillier (LIB), décède en fonction.
  • 4 décembre 1917: Ouverture de la 2e session du 14e Parlement du Québec.
  • 4 décembre 1889: Élection partielle dans Rimouski, remportée par Auguste Tessier (LIB).
  • 4 décembre 1873: Ouverture de la 3e session du 2e Parlement du Québec.
  • 4 décembre 1829: Élections partielles dans Missiskoui [Missisquoi], circonscription nouvellement créée par loi en août 1829, remportées par Richard Van Vliet Freligh (n.a.) et Ralph Taylor (PAT).
  • 4 décembre 1828: Le député de Montréal (Quartier-Ouest) et de Surrey, Louis-Joseph Papineau (PAT), démissionne comme député de Surrey.
  • 4 décembre 1825: Mgr Joseph-Octave Plessis (BUR), archevêque de Québec et conseiller législatif, décède en fonction.
  • 4 décembre 1817: Ignace-Michel-Louis-Antoine d’Irumberry de Salaberry (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

À propos des candidats indépendants

C’est un autre classique de campagne électorale sur QuébecPolitique.com: on fouille les moindre recoins du Web pour trouver des informations sur ces grands oubliés des campagnes que sont les candidats indépendants. Il y a 30 d’entre eux cette année:

  • Beauce-Nord: Benoît Roy (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans Beauce-Nord, M. Roy se présentait à l’époque sous une plate-forme électorale prônant l‘abolition du poste de député .
  • Beauce-Sud: Léo Doyon (ind.), acériculteur. Il a un site Web à l’adresse www.leodoyonbeaucesud.com.
  • Beauharnois: Christian Grenon (ind.), employé pour Diageo Canada (ex-Distilleries Schenley), une entreprise spécialisée dans le domaine de l’alcool et des spiritueux (selon Le Soleil de Valleyfield)
  • Brome-Missisquoi: Jacques-Antoine Normandin (ind.), briqueteur-maçon et ex-président de l’Association des payeurs de taxes du Québec (selon le portail Cowansville en région)
  • Champlain: Jean-Pierre Grenier (ind.), agent de sécurité et candidat défait (ADQ) lors de l’élection partielle de 2001 dans Laviolette (voir aussi L’Hebdo Mékinac des Chenaux)
  • Chapleau: Michel Soucy (ind.), ingénieur. Il a aussi un site de campagne au michelsoucy.org.
  • Jean-Lesage: José Breton (ind.), candidat défait lors des élections générales de 1985 dans Montmorency, de 1998 dans Shefford et de 2007 dans Jean-Lesage. Nous avons déjà traité de son édifiante plate-forme de campagne ici, et son site de campagne est là.
  • Joliette: Pablo Lugo-Herrera (ind.), étudiant au collégial (voir M103,5FM)
  • Kamouraska-Témiscouata: Alexie Plourde (ind.), étudiante au collegial (source: Le Placoteux)
  • La Prairie: Martin McNeil (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans La Prairie.
  • Laurier-Dorion: Michel Prairie (ind.), candidat défait lors de l’élection partielle de 1994 dans Westmount-Saint-Louis, lors de l’élection partielle de 2001 dans Mercier, lors de l’élection partielle de 1992 dans Anjou. Il est secrétaire général de la Ligue communiste (voir Bibliothèque et Archives nationales du Canada)
  • Maskinongé: Michel Thibeault (ind.), président-fondateur de la Fondation pour Hommes. Voir également son site de campagne au www.thibeault2008.com.
  • Mille-Îles: Régent Millette (ind.), candidat défait (ind.) lors de lors de l’élection partielle de 2008 dans Pointe-aux-Trembles, lors de l’élection générale de 2007 dans Mille-Îles et lors de 14 autres élections générales, partielles et fédérales depuis 1966 (et encore, nous n’incluons pas le municipal dans le décompte).
  • Notre-Dame-de-Grâce: David Sommer Rovins (ind.), candidat défait lors des élections fédérales de 1997 dans Laurentides (NDP) et de 2008 dans Westmount—Ville-Marie (ind.). Il y a également un «David Rovins» qui a été candidat défait (ind./s.d.) lors des élections générales de 1998 et de 2003 dans Bertrand.
  • Pointe-aux-Trembles: Gérald Briand (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection partielle de 2008 dans Pointe-aux-Trembles. Selon des sources bien informées dans Pointe-aux-Trembles, il aurait été un membre de longue date du Parti québécois jusqu’au printemps dernier.
  • Rivière-du-Loup: Victor-Lévy Beaulieu (ind.), écrivain, il n’a plus besoin de présentation, mais vous pouvez toujours aller au www.vlbcandidat.org.
  • Saint-François: Francois Mailly (ind.), militaire à la retraite (selon Le journal de sherbrooke).
  • Saint-Jean: Guillaume Tremblay (ind.), candidat défait lors des élections générales de 1998 (PDS) dans Charlevoix, de 2003 (UFP) dans Iberville et de 2007 dans Saint-Jean (QS).
  • Saint-Maurice: Yves Demers (ind.), ex-attaché politique du depute Robert Deschamps (ADQ) (plus de détails dans Le Nouvelliste)
  • Shefford: Lucie Piédalue (ind.), infirmière clinicienne (selon le portail Granby en région).
  • Sherbrooke: Hubert Richard (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans Sherbrooke. Il fut également candidat à la mairie de la Ville de Sherbrooke en 2005.
  • Ungava: Gilbert Hamel (ind.), candidat défait (QS) lors de l’élection générale de 2007 dans Ungava.
  • Vaudreuil: Kevin Côté (ind.), qui se présente comme un «candidat indépendent pro-hockey».
  • Verdun: Sylvie R. Tremblay (ind.), candidate défaite (ADQ) lors de l’élection générale de 2007 dans Verdun, elle s’était fait connaître pour sa démission fracassante de l’exécutif national de l’ADQ au printemps dernier. Elle est également «chef» du Parti Jeanne du lys, parti politique en cours d’autorisation auprès du DGE.
  • Verdun: Robert Lindblad (ind.), candidat défait lors des élections générales de 2003 et de 2007 (ind) dans Verdun et lors de l’élection fédérale de 2000 (NPD) dans Châteauguay, il est est voyant spécialisé dans la résolution des disparitions d’enfants.

Malgré nos recherches intensives, nous n’avons pas été en mesure, jusqu’à présent, de recueillir des informations sur les candidats suivants:

  • Charlevoix: Jean-Michel Harvey (ind.)
  • Dubuc: Fernand Bouchard (ind.)
  • Jeanne-Mance–Viger: Katia Proulx (ind.)
  • Laval-des-Rapides: Jacques Frigon (ind.)
  • Mille-Îles: Isabelle Gérin-Lajoie (ind.)

Si vous avez des renseignements additionnels, nous vous invitons à nous les communiquer par courriel ou dans la section commentaires ci-dessous.

Affiliation Québec ne sera pas de la course

Le parti Affiliation Québec, fondé au début de l’année 2008, a annoncé hier par voie de communiqué qu’il ne présenterait pas de candidat lors de l’élection générale du 8 décembre prochain. Des raisons financières et organisationnelles sont invoquées pour expliquer ce forfait. Cette annonce annule par le fait même la candidature du chef du parti, Allen Nutik, qui avait été annoncée dans la foulée de la démission de l’ex-député de Notre-Dame-de-Grance, Russell Copeman (LIB), en octobre.

Il s’agit à notre connaissance du 3e parti à avoir officiellement déclaré forfait. Le Parti communiste du Québec a confirmé récemment la candidature de 3 de ses membres sous la bannière de Québec solidaire tandis que le chef de l’Union du centre, l’ex-député de Beauce-Sud, Robert Dutil (LIB), sera candidat libéral dans Beauce-Sud.

Allen Nutik, candidat dans Notre-Dame-de-Grâce

Le parti Affiliation Québec, fondé en janvier 2008, est sorti de l‘hibernation en annonçant sa toute première candidature lors d‘un scrutin. Le chef du parti, Allen Nutik, sera en effet candidat lors de l‘élection partielle qui pourrait avoir lieu dans Notre-Dame-de-Grâce d‘ici au printemps prochain.

(sources: Affiliation Québec et Fagstein)

Russell Copeman démissionne

Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Russell Copeman (LIB), a annoncé en Chambre cet après-midi sa démission en tant que député à l‘Assemblée nationale.

Théoriquement, l‘élection partielle pourrait avoir lieu au plus tard le 25 mai 2009, mais avec les rumeurs d‘élections générales qui vont et qui viennent, il n‘y a pas de garantie là -dessus. Par contre, comme nous avons du sang scout dans nos veines, nous sommes toujours prêts et notre section spéciale sur la (possible) élection partielle dans Notre-Dame-de-Grâce est maintenant en ligne.

Le lourd passé des verts et des solidaires

Alors que la performance « réelle » des plus importants des tiers partis (ou des plus petits des grands partis, c‘est selon) le jour du vote demeure encore une inconnue, voici quelques statistiques que nous vous jetons en pâture sur les performances passées du Parti vert ainsi que de Québec solidaire et ses prédécesseurs (UFP et NPD-Québec). Comme vous allez le voir, si les performances passées des 2 partis à l‘échelle québécoise peuvent sembler modestes à première vue, il leur est arrivé tous deux d‘obtenir des résultats intéressants dans certaines circonscriptions.

Québec solidaire*

Dernière élection (2003) Meilleure élection (1985)
% 1,06% 2,42%
Candidats 73/125 90/122
% (dans les circonscriptions où le parti a présenté un candidat) 1,74% 3,22%
10 meilleurs résultats
  1. Mercier 17,92%
  2. Outremont 6,86%
  3. Sainte-Marie–Saint-Jacques 6,48%
  4. Gouin 4,69%
  5. Taschereau 3,54%
  6. Joliette 3,46%
  7. Hochelaga-Maisonneuve 3,34%
  8. Westmount–Saint-Louis 3,14%
  9. Rosemont 3,07%
  10. Laurier-Dorion 3,05%
  1. Notre-Dame-de-Grâce 8,64%
  2. Louis-Hébert 8,59%
  3. Westmount 7,95%
  4. Saint-Louis 6,87%
  5. Taschereau 5,65%
  6. La Peltrie 5,55%
  7. Vanier 5,50%
  8. Jean-Talon 5,48%
  9. Outremont 5,44%
  10. Jonquière 5,28%

* Nouveau Parti démocratique du Québec en 1985, Union des forces progressistes en 2003.

Parti vert du Québec

Dernière élection (2003) Meilleure élection (1989)
% 0,44% 1,99%
Candidats 36/125 46/125
% (dans les circonscriptions où le parti a présenté un candidat) 1,54% 5,52%
10 meilleurs résultats
  1. Notre-Dame-de-Grâce 4,28%
  2. Bonaventure 2,72%
  3. Sainte-Marie–Saint-Jacques 2,63%
  4. Verdun 2,28%
  5. Taschereau 2,20%
  6. Jacques-Cartier 2,10%
  7. Argenteuil 2,09%
  8. Laurier-Dorion 1,97%
  9. Gouin 1,96%
  10. Bertrand 1,96%
  1. Saguenay 15,45%
  2. Beauce-Sud 10,28%
  3. Joliette 9,32%
  4. Chambly 8,81%
  5. Mercier 8,38%
  6. Chauveau 8,37%
  7. Saint-Louis 8,10%
  8. Outremont 8,02%
  9. Notre-Dame-de-Grâce 7,48%
  10. Westmount 7,48%

Candidatures: 27 février 2007

À la suite de l’annonce des dernières candidatures de Québec solidaire cet après-midi, il ne reste que 2 candidatures sur 125 à dévoiler pour cette formation politique. Quant à l’Action démocratique du Québec, l’identité de son dernier candidat dans Gaspé a également été dévoilée aujourd’hui.

Candidatures officielles:

  • Abitibi-Est (QS): Mme France-Claude Goyette (27 février 2007);
  • Abitibi-Ouest (QS): Mme Caroline Sigouin (27 février 2007);
  • Argenteuil (QS): M. Guy Dufresne (27 février 2007);
  • Arthabaska (LIB): M. Claude Bachand, député d’Arthabaska (2003-____) (27 février 2007);
  • Beauharnois (QS): M. Normand Perry (27 février 2007);
  • Bertrand (QS): Mme Jocelyne Lavoie (27 février 2007);
  • Blainville (QS): M. Francis Gagnon Bergmann (27 février 2007);
  • Bonaventure (QS): Mme Hélène Morin (24 février 2007);
  • Borduas (QS): Mme Julie Raby (27 février 2007);
  • Bourassa-Sauvé (QS): Mme Marie-Noëlle Doucet-Paquin (27 février 2007);
  • Brome-Missisquoi (QS): Mme Lorraine Lasnier (27 février 2007);
  • Chambly (LIB): M. Marc Tanguay (27 février 2007);
  • Champlain (QS): M. Alex Noël (27 février 2007);
  • Charlesbourg (LIB): M. Éric R. Mercier, député de Charlesbourg (2003-____) (27 février 2007);
  • Châteauguay (QS): Mme Véronique Pronovost (27 février 2007);
  • Chomedey (QS): Mme Francine Bellerose (27 février 2007);
  • Crémazie (LIB): Mme Michèle Lamquin-Éthier, députée de Bourassa (1997-2003) et de Crémazie (2003-____) (27 février 2007);
  • Fabre (QS): M. Jean-François Croteau (27 février 2007);
  • Gaspé (ADQ): M. Bruno Cloutier (27 février 2007);
  • Gaspé (QS): Mme Annie Chouinard (27 février 2007);
  • Groulx (LIB): M. Pierre Descôteaux, député de Groulx (2003-____) (27 février 2007);
  • Groulx (QS): M. Adam Veilleux (27 février 2007);
  • Huntingdon (QS): M. Marc Pronovost (27 février 2007);
  • Iberville (QS): Mme Danielle Desmarais (27 février 2007);
  • Jacques-Cartier (PQ): Mme Sophia Caporicci (27 février 2007);
  • Kamouraska-Témiscouata (QS): Mme Céline Tremblay (27 février 2007);
  • Labelle (QS): M. Luc Boisjoli (27 février 2007);
  • Lac-Saint-Jean (QS): M. Denis Plamondon (27 février 2007);
  • La Pinière (PQ): Mme Saloua Hassoun (27 février 2007);
  • La Pinière (QS): M. Jean-Claude Bernheim (27 février 2007);
  • Laporte (QS): Mme Michèle St-Denis (27 février 2007);
  • La Prairie (QS): M. Antoine Phirun Pich (27 février 2007);
  • Laval-des-Rapides (QS): Mme Nicole Caron (27 février 2007);
  • Laviolette (QS): Mme Pierrette Doucet (27 février 2007);
  • Marguerite-D’Youville (QS): M. Daniel Michelin (27 février 2007);
  • Marie-Victorin (LIB): M. Nic Leblanc, ex-député fédéral de Longueuil (1984-1997) (CON/BQ) (27 février 2007);
  • Matane (QS): Mme Brigitte Michaud (27 février 2007);
  • Matapédia (QS): M. Dominic Fortin (27 février 2007);
  • Mégantic-Compton (QS): M. Ludovick Nadeau (27 février 2007);
  • Mille-Îles (QS): Mme Nicole Bellerose (27 février 2007);
  • Mirabel (QS): M. Jocelyn Parent (27 février 2007);
  • Mont-Royal (LIB): M. Pierre Arcand (27 février 2007);
  • Nelligan (PQ): Mme Dorothée Morin (27 février 2007);
  • Notre-Dame-de-Grâce (QS): M. David Mandel (27 février 2007);
  • Prévost (QS): Mme Mylène Jaccoud (27 février 2007);
  • René-Lévesque (QS): Mme Mylène Lapierre (27 février 2007);
  • Richmond (QS): Mme Danielle Maire (27 février 2007);
  • Robert-Baldwin (PQ): M. Alexandre Pagé-Chassé (27 février 2007);
  • Rousseau (QS): M. Dominic Néron (27 février 2007);
  • Saint-Hyacinthe (QS): M. Richard Gingras (27 février 2007);
  • Saint-Jean (PQ): M. Dave Turcotte (27 février 2007);
  • Saint-Jean (QS): M. Guillaume Tremblay (27 février 2007);
  • Saint-Laurent (QS): M. Alain Pérusse (27 février 2007);
  • Saint-Maurice (QS): Mme Marianne Mathis (27 février 2007);
  • Soulanges (QS): Mme Marielle Rodrigue (27 février 2007);
  • Terrebonne (QS): M. Jean Baril (27 février 2007);
  • Trois-Rivières (QS): M. André Lemay (27 février 2007);
  • Ungava (QS): M. Gilbert Hamel (27 février 2007);
  • Vachon (QS): M. Richard St-Onge (27 février 2007);
  • Vaudreuil (QS): Mme Micheline Déry (27 février 2007);
  • Verchères (QS): Mme Michelle Hudon-David (27 février 2007);
  • Verdun (QS): M. David Fennario (27 février 2007);
  • Vimont (QS): M. Mickael Labrie (27 février 2007).

Candidatures: 26 février 2007

Candidatures officielles:

  • Beauce-Nord (VRT): M. Jérémie Vachon (25 février 2007);
  • Blainville (PQ): M. Richard Legendre, député de Blainville (2001-____) et ex-ministre (26 février 2007);
  • Blainville (LIB): M. Roberto Régo (26 février 2007);
  • Chapleau (VRT): M. Roger Fleury (25 février 2007);
  • Charlevoix (QS): Mme Lucie Charbonneau (25 février 2007);
  • Châteauguay (VRT): M. Khalil Saade (25 février 2007);
  • Chauveau (QS): Mme Nathalie Brochu (25 février 2007);
  • Chauveau (VRT): Mme Mathilde Lavoie-Morency (25 février 2007);
  • Chicoutimi (QS): Mme Colette Fournier (25 février 2007);
  • Chicoutimi (VRT): M. Dominic Rouette (25 février 2007);
  • D‘Arcy-McGee (PQ): M. Pierre-Philippe Émond-Beaudet (26 février 2007);
  • Drummond (VRT): M. Simon Lapierre (25 février 2007);
  • Dubuc (QS): Mme Marie-Francine Bienvenue (25 février 2007);
  • Huntingdon (VRT): M. André Kemp (25 février 2007);
  • Iberville (VRT): M. Alexandre Labbé (25 février 2007);
  • Jacques-Cartier (VRT): M. Ryan Young (25 février 2007);
  • Jeanne-Mance–Viger (VRT): M. Hamadou Adbel Kader Nikiema (25 février 2007);
  • Jean-Talon (VRT): M. Ali Dahan (25 février 2007);
  • Joliette (VRT): Mme Johanne Edselle (25 février 2007);
  • Kamouraska-Témiscouata (VRT): Mme Lise Lebel (25 février 2007);
  • La Peltrie (QS): M. Guillame Boivin (25 février 2007);
  • La Peltrie (VRT): Mme Priscilla Shafer (25 février 2007);
  • Laporte (VRT): M. Richard Morisset (25 février 2007);
  • La Prairie (VRT): M. Louis Corbeil (25 février 2007);
  • Laval-des-Rapides (VRT): M. Michel Lefèbre (25 février 2007);
  • Laviolette (VRT): M. Pierre Audette (25 février 2007);
  • Louis-Hébert (VRT): M. André Larocque (25 février 2007);
  • Notre-Dame-de-Grâce (LIB): M. Russell Copeman, député de Notre-Dame-de-Grâce (26 février 2007);
  • Portneuf (QS): M. André A. Lavoie (25 février 2007);
  • Richmond (VRT): M. Frédéric Clerson (25 février 2007);
  • Saint-Henri–Sainte-Anne (VRT): Mme Shawna O’Flaherty (25 février 2007);
  • Taillon (VRT): M. Luc Nepveu (25 février 2007);
  • Vanier (QS): Mme Marie Dionne (25 février 2007);
  • Verdun (VRT): M. Pierre-Yves McSween (25 février 2007);
  • Viau (VRT): Mme Lynne Champoux Williams (25 février 2007).

Nouvelles dates confirmées:

Note sur le Parti vert du Québec: les Verts ont dévoilé aujourd‘hui leur liste de candidats sur le web, laquelle présente des différences significatives par rapport à celle publiée mardi dernier. C‘est ainsi que bon nombre de candidats verts présentés ci-dessus remplacent d‘autres candidats qui avaient été annoncés précédemment. De plus, une dizaine de circonscriptions où il y avait un candidat la semaine dernière sont maintenant sans candidat. Est-ce un retrait ponctuel qui sera corrigé d‘ici peu? Nous l‘ignorons pour l‘instant. Bref, c‘est sous toutes réserves que nous affirmons qu‘il y a présentement 95 candidats de confirmés au Parti vert.

Candidatures: 23 février 2007

Avant de débuter avec les nominations officielles du jour, débutons sur un état de la situation côté candidatures:

  • Action démocratique du Québec: 124 candidats sont affichés sur le site du parti (il manque Gaspé). Comme il n‘était pas toujours clair dans les communiqués publiés par l‘ADQ ces dernières semaines si une assemblée d‘investiture avait bel et bien lieu dans chaque circonscription, nous les considérons tous comme des candidats « officiellement nommés »;
  • Parti libéral du Québec: en date d‘aujourd‘hui, 81 assemblées de mise en candidatures avaient eu lieu. Il reste donc 44 assemblées à tenir chez les libéraux, mais ce sera une formalité car aucune d‘entre elles ne sera contestée. d‘ailleurs, le nom de tous les candidats est déjà mentionné dans le site du parti, sauf dans Chomedey;
  • Parti québécois: en date de ce soir, 105 assemblées d‘investiture ont été organisées au PQ (incluant celle dans Fabre qui avait lieu ce soir). Les 20 qui restent auront lieu d‘ici au 28 février (vraisemblablement: la date de l‘investiture dans Montmorency ne nous a pas été communiquée). Certaines investitures à venir seront contestées (dans Mégantic-Compton notamment), ce qui pourrait expliquer pourquoi le PQ ne présente dans son site que les 102 candidats qui ont été nommés officiellement.
  • Parti vert du Québec: pas d‘autres nouvelles depuis qu‘ils ont annoncé l‘identité de leurs 80 premiers candidats;
  • Québec solidaire: selon les responsables du parti, 112 candidats auraient été recrutés jusqu‘à présent. Tous n‘ont pas encore été dévoilés sur leur site web.

Candidatures officielles:

  • Abitibi-Est (ADQ): M. Gilles Gagnon (23 février 2007);
  • Abitibi-Est (PQ): M. Alexis Wawanoloath (élu contre Mme Lizon Boucher le 21 février 2007);
  • Acadie (ADQ): M. Charles Ghorayeb (23 février 2007);
  • Anjou (ADQ): Mme Chantale Beauregard (23 février 2007) MISE À JOUR: en date du 25 février, c‘est plutôt le nom de Mme Lorraine Laperrière qui figure comme candidate adéquiste dans Anjou;
  • Beauharnois (ADQ): M. Michael Betts (23 février 2007);
  • Bonaventure (ADQ): Mme Karine Delarosbil (23 février 2007);
  • Bourassa-Sauvé (ADQ): M. Guy Mailloux (23 février 2007);
  • Chambly (ADQ): M. Richard Merlini (23 février 2007);
  • Châteauguay (ADQ): Mme Chantale Marin (23 février 2007);
  • Crémazie (ADQ): Mme Geneviève Tousignant (23 février 2007);
  • D‘Arcy-McGee (ADQ): Mme Marcelle Guay (23 février 2007);
  • Duplessis (ADQ): M. Bernard Lefrançois (23 février 2007);
  • Fabre (PQ): M. Guy Lachapelle (23 février 2007);
  • Frontenac (ADQ): M. Alain Gariépy (23 février 2007);
  • Gatineau (ADQ): M. Martin Otis (23 février 2007);
  • Gouin (ADQ): M. Jean-Philip Ruel (23 février 2007);
  • Groulx (ADQ): Mme Linda Lapointe (23 février 2007);
  • Hochelaga-Maisonneuve (ADQ): Mme Marie-Chantal Pelletier (23 février 2007);
  • Hochelaga-Maisonneuve (QS): M. Gabriel Chèvrefils (15 février 2007);
  • Hull (ADQ): M. François Lizotte (23 février 2007);
  • Iberville (ADQ): M. André Riedl (23 février 2007);
  • Îles-de-la-Madeleine (ADQ): M. Patrick Leblanc (23 février 2007);
  • Jeanne-Mance–Viger (ADQ): Mme Carole Groulx (23 février 2007);
  • Labelle (ADQ): M. Claude Ouellet (23 février 2007);
  • LaFontaine (ADQ): Mme Marie-Êve Campéano (23 février 2007);
  • Laporte (ADQ): M. Michel Beaudoin (23 février 2007);
  • Laurier-Dorion (ADQ): Mme Sabrina Duguay (23 février 2007);
  • Louis-Hébert (PQ): M. André Joli-Coeur (élu à 222 voix contre 110 pour M. Pascal-Pierre Paillé le 22 février 2007);
  • Marguerite-Bourgeoys (ADQ): M. Martin Marquis (23 février 2007);
  • Marie-Victorin (ADQ): M. Rogers Dagenais (23 février 2007);
  • Montmagny-L‘Islet (QS): M. Yvon Léveillée (22 février 2007);
  • Mont-Royal (ADQ): M. Alexandre Tremblay-Michaud (23 février 2007);
  • Nelligan (ADQ): M. Jean Lecavalier (23 février 2007);
  • Notre-Dame-de-Grâce (ADQ): Mme Julie Clouatre (23 février 2007);
  • Papineau (ADQ): M. Serge Charette (23 février 2007);
  • Pointe-aux-Trembles (ADQ): M. Martin-Karl Bourbonnais (23 février 2007);
  • Pontiac (ADQ): M. Victor Bilodeau (23 février 2007);
  • Prévost (ADQ): M. Christian Raymond (23 février 2007);
  • René-Lévesque (ADQ): M. André Desrosiers (23 février 2007);
  • Robert-Baldwin (ADQ): Mme Ginette Lemire (23 février 2007);
  • Rosemont (ADQ): M. Lawrence-Thierry Bernard (23 février 2007);
  • Sainte-Marie–Saint-Jacques (ADQ): M. Jean-Stéphane Dupervil (23 février 2007);
  • Saint-Henri–Sainte-Anne (ADQ): Mme Louise Levesque (23 février 2007);
  • Saint-Laurent (ADQ): M. José Fiolilo (23 février 2007);
  • Soulanges (ADQ): M. Sylvain Brazeau (23 février 2007);
  • Vachon (ADQ): M. Maro Akoury (23 février 2007);
  • Vaudreuil (ADQ): M. Jean-Claude Levesque (23 février 2007);
  • Verchères (ADQ): M. Luc Robitaille (23 février 2007);
  • Verdun (ADQ): Mme Sylvie Tremblay (23 février 2007);
  • Viau (ADQ): Mme Sylvie Fontaine (23 février 2007).

Candidatures déclarées:

  • Groulx (PQ): M. Pierre Dubuc, secrétaire des Syndicalistes et progressistes pour un Québec libre (SPQ-Libre), un club politique du PQ, et directeur de L‘Aut‘Journal.

80 candidats au Parti vert

Loin de nous l‘idée de faire les choses à moitié, mais à 80 candidats de la shot, vous nous pardonnerez sûrement de nous contenter de faire un copier-coller direct, sans formatage.

Vous remarquerez que le chef du Parti vert du Québec, M. Scott McKay, est présenté comme candidat dans Bourget, conformément à l‘annonce originale de novembre dernier et annulée la semaine dernière:

From: (Expéditeur)
Date: Feb 20, 2007 2:18 PM
Subject: (PARTI VERT DU QUÉBEC) Communiqué : Déjà 80 candidats verts
To: (Destinataires)

20 février 2007 – Déjà 80 candidats verts

En vue de la campagne électorale qui sera déclenchée sous peu, le Parti vert du Québec (PVQ) annonce aujourd‘hui la nomination prochaine de ses 80 premiers candidats.

Les verts entendent présenter un candidat dans chacune des 125 circonscriptions du Québec. Selon Scott McKay, chef du PVQ: «Les démarches vont bon train, le momentum est excellent pour les verts et notre parti vit une croissance exceptionnelle. Les citoyens veulent plus que jamais s‘impliquer pour leur région, pour le Québec et pour la planète. »

La nomination officielle des candidats sélectionnés à ce jour se fera dimanche prochain, dans le cadre d‘une assemblée exceptionnelle du conseil national du PVQ. Suite à cette assemblée, Scott McKay tiendra une conférence de presse. M. McKay sera aussi disponible pour accorder des entrevues individuelles aux médias qui en feront la demande.

Plus d‘information sur chaque candidat vert sera disponible sous peu.

Liste des candidats sélectionnés

Capitale-Nationale (10 candidats à ce jour)
Charlesbourg : Rama Borne Macdonald
Charlevoix : David Turcotte
Jean-Lesage : Lucien Rodrigue
Jean-Talon : Mathilde Lavoie-Morency
La Peltrie : Louis Guilbault
Louis-Hébert : Paul Pelletier
Montmorency : Julien Rodrigue
Portneuf : Simon Sauvageau
Taschereau : Yonnel Bonaventure
Vanier : Lucien Gravelle

Mauricie (1 candidate à ce jour)
Saint-Maurice : Nathalie Gratton

Estrie (3 candidats à ce jour)
Mégantic-Compton : Steve Dubois
Orford : Louis Hamel
Saint-François : Anick Proulx

Montréal (25 candidats à ce jour)
Acadie : Nicolas Rémillard-Tessier
Anjou : Alain Bissonnette
Bourassa-Sauvé : Simon Bernier
Bourget : Scott McKay
Crémazie : Nathalie Gingras
D‘Arcy-McGee : Robert Leibner
Gouin : Yohan Tremblay
Hochelaga-Maisonneuve : Geneviève Guérin
Jacques-Cartier : Bruno Tremblay
Jeanne-Mance-Viger : Riccardo Bini
Laurier-Dorion : Sébastien Chagnon-Jean
Marguerite-Bourgeois : Serge Bellemare
Marquette : Réjean Malette
Mercier : Sylvain Valiquette
Mont-Royal : Boris-Antoine Legault
Nelligan : Jonathan Théorêt
Notre-Dame-de-Grâce : Peter McQueen
Outremont : Jean-François Vincent
Pointe-aux-Trembles : Xavier Daxhelet
Robert-Baldwin : Shawn Katz
Rosemont : Marc-André Gadoury
Saint-Laurent : Stephen Marchant
Sainte-Marie-Saint-Jacques : Corine Ardon
Verdun : Brian Sawer Forner
Westmount-Saint-Louis : Patrick Daoust

Outaouais (3 candidats à ce jour)
Gatineau : Sarah Crowe
Papineau : Patrick Mailloux
Pontiac : Brian Gibb

Côte-Nord (2 candidats à ce jour)
Duplessis : Jacques Gélineau
René-Lévesque : Styves Griffith

Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine (1 candidat à ce jour)
Matane : François Vincent

Chaudières-Appalaches (4 candidats à ce jour)
Bellechasse : Renald Chabot
Chûtes-de-la-Chaudière : Jean-Luc Bugnon
Lévis : Jean-Denis Marois
Lotbinière : Bernard Rhéaume

Laval (4 candidats à ce jour)
Chomedey : Jean Martin
Fabre : Julien Boisseau
Mille-Iles : Christian Lajoie
Vimont : Catherine Ouellet-Cummings

Lanaudière (6 candidats à ce jour)
Berthier : André Chauvette
Joliette : David Laflèche
L‘Assomption : Michel Ménard
Masson : Pierre-Marc Doucet
Rousseau : Richard Chatagneau
Terrebonne : Normand Michaud

Laurentides (5 candidats à ce jour)
Argenteuil : Claude Sabourin
Bertrand : Richard Savignac
Deux-Montagnes : Guy Rainville
Mirabel : Sylvain Castonguay
Prévost : Guy Guénette

Montérégie (14 candidats à ce jour)
Borduas : Olivier Adam
Brome-Missisquoi : Vanessa Thibodeau
Johnson : Benoit Lapierre
La Pinière : Jonathan Mortreux
Laporte : Yvon Rudolphe
Marie-Victorin : Brigitte Mortreux
Richelieu : François Desmarais
Saint-Hyacinthe : Catherine Desrochers
Saint-Jean : Chantal Beauregard
Shefford : Jean-François Arsenault
Soulanges : Alain Brazeau
Taillon : Jean-Christophe Mortreux
Vaudreuil : Jean-Yves Massenet
Verchères : Geneviève Ménard

Centre du Québec (1 candidat à ce jour)
Arthabaska : François Fillion

-30-