Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 14 au 20 octobre

  • 14 octobre 1842: Le député de Saguenay, Étienne Parent (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme greffier du Conseil exécutif.
  • 14 octobre 1856: Élection législative dans la division de Rougemont, remportée par Louis-Antoine Dessaulles (ROU).
  • 14 octobre 1886: 6e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
    • Libéraux [Parti national] (Honoré Mercier (père)): 34 sièges;
    • Parti conservateur (John Jones Ross): 25 sièges;
    • Nationalistes [Parti national] (Honoré Mercier (père)): 3 sièges;
    • Conservateurs indépendants: 3 sièges.
  • 14 octobre 1905: Élection partielle dans St-Sauveur, remportée par Charles-Eugène Côté (LIB).
  • 14 octobre 1908: Élection partielle dans Lac St-Jean, remportée sans opposition par Jean-Baptiste Carbonneau (LIB).
  • 14 octobre 1922: Le député de Rimouski, Auguste-Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 14 octobre 1967: Le député de Laurier et ex-ministre, René Lévesque (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 15 octobre 1794: Le conseiller législatif Edward Harrison (BUR) décède en fonction.
  • 15 octobre 1831: Le député de Vaudreuil, Godefroy Beaudet (PAT), démissionne comme député.
  • 15 octobre 1863: Prorogation de la 1re session du 8e Parlement de la Province du Canada.
  • 15 octobre 1909: Le député de Rimouski et trésorier, Auguste Tessier (LIB), et le député de Nicolet, Alfred Marchildon (LIB), démissionnent comme députés et ministre à la suite de leur nomination comme juges.
  • 15 octobre 1958: Élections partielles dans Labelle et Roberval, remportées par Pierre Bohémier (UN) et Jean-Joseph Turcotte (UN). Bohémier est le dernier député à être élu sans opposition (sans adversaire ou «par acclamation»).
  • 15 octobre 1976: Le député d’Arthabaska, Jean-Gilles Massé (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme membre de la Commission des accidents du travail.
  • 15 octobre 1983: À la suite d’un congrès à la direction, Robert Bourassa est élu chef du Parti libéral du Québec, poste qu’il avait déjà occupé de 1970 à 1976.
  • 15 octobre 1991: Le député de Westmount, Richard Holden (EP), est expulsé du groupe parlementaire du Parti égalité. Il siégera comme député indépendant.
  • 15 octobre 2007: Le député de Pointe-aux-Trembles, ex-chef du Parti québécois et ex-ministre, André Boisclair (PQ), annonce sa démission comme député, laquelle deviendra effective le 15 novembre 2007.
  • 16 octobre 1825: Le conseiller législatif William McGillivray (BUR) décède en fonction.
  • 16 octobre 1834: Joseph Masson (n.a.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 16 octobre 1868: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée sans opposition par Sévère Dumoulin (CON).
  • 16 octobre 1912: Élection partielle dans Verchères, remportée sans opposition par Joseph-Léonide Perron (LIB).
  • 16 octobre 1929: Élection partielle dans Montcalm, remportée par Joseph-Léonide Perron (LIB), ministre de l’Agriculture dans le gouvernement Taschereau.
  • 16 octobre 1931: Le chef du Parti conservateur, Camillien Houde, conteste en bloc devant les tribunaux l’élection de 63 députés libéraux pour cause d’irrégularités lors de l’élection générale de 1931.
  • 16 octobre 1936: Discours sur le budget.
  • 16 octobre 1959: (16 au 17 octobre) 5e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec).
  • 16 octobre 1970: À la suite de l’enlèvement du ministre de l’Immigration, ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), par des membres du FLQ, le gouvernement fédéral de P.-E. Trudeau (LIB) invoque la Loi des mesures de guerre.
  • 16 octobre 1979: Le député de D’Arcy-McGee et ex-ministre dans le gouvernement Bourassa, Victor Charles Goldbloom (LIB), démissionne comme député.
  • 16 octobre 1984: Ouverture de la 5e session du 32e Parlement du Québec. Lors du discours inaugural, le premier ministre du Québec et député de Taillon, René Lévesque (PQ), considère la victoire de Brian Mulroney et des conservateurs sur la scène fédérale comme «un beau risque» à courir par le Québec sur le plan de la réforme de la fédération canadienne.
  • 16 octobre 1985: Trois ministres du gouvernement Pierre Marc Johnson (PQ), soit Yves Bérubé, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie et député de Matane, Yves Duhaime, ministre des Finances et député de Saint-Maurice, et Clément Richard, ministre des Affaires culturelles et député de Montmorency, démissionnent comme ministres. Un remaniement ministériel suivra, au cours duquel 4 personnes non élues accèdent au Cabinet.
  • 17 octobre 1834: Le conseiller législatif George Pownall (BUR), qui s’était retiré en Angleterre à partir de 1803, décède en fonction.
  • 17 octobre 1836: Le député de Stanstead, John Grannis (PAT), démissionne comme député.
  • 17 octobre 1854: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Octave-Cyrille Fortier (BLE).
  • 17 octobre 1907: Le député de Bellechasse et ministre des Terres et Forêts, Adélard Turgeon (LIB), démissionne comme député et lance à Henri Bourassa le défi de poser sa candidature dans la circonscription de Bellechasse à l’élection partielle du 4 novembre 1907. Le député de Montmorency, Louis-Alexandre Taschereau (LIB), démissionne comme député le même jour à la suite de sa nomination comme ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin.
  • 17 octobre 1969: (17 au 19 octobre) 2e Congrès national du Parti québécois sous le thème «Congrès de la preuve et de l’élan».
  • 17 octobre 1970: Le ministre de l’Immigration, ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), est retrouvé mort dans le coffre d’une voiture près de l’aéroport de Saint-Hubert.
  • 17 octobre 1988: Le député de Papineau, Mark Assad (LIB), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 17 octobre 2007: La députée de Bourget et ex-ministre, Diane Lemieux (PQ), démissionne officiellement comme députée.
  • 17 octobre 2009: (17 et 18 octobre) 8e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec.
  • 18 octobre 1918: Le lieutenant-gouverneur du Québec, ex-député et ex-chef du Parti conservateur, Pierre-Évariste Leblanc, décède en fonction.
  • 18 octobre 1921: Le député de Beauce, Arthur Godbout (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 18 octobre 1956: (18 au 20 octobre) 2e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «L’avenir du Parti libéral du Québec».
  • 18 octobre 1963: (18 au 20 octobre) 9e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Réformes des structures administratives et législatives».
  • 18 octobre 1972: L’élection partielle tenue dans Gatineau le 11 octobre 1972 est annulée par les tribunaux, les bulletins de vote ayant tous été rejetés lors du dépouillement devant le juge en raison d’une erreur technique. Le scrutin sera repris le 15 novembre 1972.
  • 18 octobre 1976: Dissolution du 30e Parlement du Québec et émission des brefs de la 31e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 15 novembre 1976.
  • 18 octobre 2007: Le Parti indépendantiste obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 18 octobre 2009: À la suite d’une élection à la direction, l’ex-député Gilles Taillon (ADQ) est élu chef de l’Action démocratique du Québec.
  • 18 octobre 2012: La députée de Joliette et ministre déléguée à la Santé publique et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon (PQ), démissionne comme ministre.
  • 19 octobre 1821: Le conseiller exécutif James Kerr (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en novembre 1823.
  • 19 octobre 1869: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Charles-Borromée Genest (CON).
  • 19 octobre 1886: Sévère Rivard (CON) est nommé conseiller législatif d’Alma.
  • 19 octobre 1894: Élection partielle dans Compton, remportée par Charles McClary (CON).
  • 19 octobre 1908: Le conseiller législatif de La Vallière, François-Xavier Méthot (fils) (CON), décède en fonction.
  • 19 octobre 1920: Élections partielles dans Kamouraska et Saint-Maurice, remportées par Nérée Morin (LIB) et L.-N.-Arthur Ricard (LIB).
  • 19 octobre 1955: Jean Barrette (UN) est nommé conseiller législatif de Sorel.
  • 19 octobre 1996: (19 et 20 octobre) 2e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec sous le thème «Un virage essentiel…pour un Québec en marche».
  • 20 octobre 1817: Mgr Joseph-Octave Plessis (BUR), évêque de Québec, est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 20 octobre 1821: L’ex-député Edward Bowen (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en février 1824.
  • 20 octobre 1842: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Thomas-Cushing Aylwin (PAT), solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 20 octobre 1852: Louis Panet (BLE) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 20 octobre 1854: Élection partielle dans Bagot, remportée par Timothée Brodeur (BLE).
  • 20 octobre 1887: Ouverture à Québec de la première conférence interprovinciale convoquée par le premier ministre du Québec, Honoré Mercier (père) (LIB). On y discute de l’autonomie provinciale et des subventions fédérales.
  • 20 octobre 1905: Le député de Napierville, Dominique Monet (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme protonotaire.
  • 20 octobre 1921: Le conseiller législatif de Salaberry et ex-premier ministre, Lomer Gouin (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection fédérale.
  • 20 octobre 1930: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Robert Taschereau (LIB).
  • 20 octobre 1963: Le député de Dorchester, Joseph-Armand Nadeau (UN), décède en fonction.
  • 20 octobre 1967: Ouverture de la 2e session du 28e Parlement du Québec. La session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 20 octobre 1982: Le Parti progressiste-conservateur du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.

Le Québec politique un 12 février

  • 12 février 2002: Le député de Berthier et ministre d’État aux Ressources naturelles et aux Régions, Gilles Baril (PQ), démissionne comme ministre.
  • 12 février 1954: Discours sur le budget.
  • 12 février 1953: Sanction de la «Loi instituant une commission royale d’enquête sur les problèmes constitutionnels» (S.Q., 1952-1953 (1-2 Eliz. II), c. 4), déposée à l’initiative du premier ministre du Québec et député de Trois-Rivières, Maurice Duplessis (UN). La Commission sera présidée par le juge Thomas Tremblay.
  • 12 février 1947: Ouverture de la 3e session du 22e Parlement du Québec.
  • 12 février 1942: Le député de Richelieu-Verchères, Félix Messier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de Lanaudière. Wilfrid Bovey (LIB) est nommé conseiller législatif de Rougemont le même jour.
  • 12 février 1887: Élections partielles dans Iberville, Kamouraska, Montréal Centre, Québec Est et St. Hyacinthe, remportées sans opposition par Georges Duhamel (NAT), solliciteur général dans le gouvernement Mercier (LIB), Charles-Antoine-Ernest Gagnon (LIB), secrétaire et registraire de la Province, James McShane (LIB), commissaire de l’Agriculture et des Travaux publics, Joseph Shehyn (LIB), trésorier de la Province, et Honoré Mercier (père) (LIB), premier ministre du Québec.
  • 12 février 1877: Le député de Kamouraska, Charles-François Roy (CON), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 12 février 1863: Ouverture de la 2e session du 7e Parlement de la Province du Canada.
  • 12 février 1855: Élection partielle dans Montmorency, remportée par Joseph-Édouard Cauchon (BLE), commissaire des Terres de la couronne dans le ministère MacNab-Taché.
  • 12 février 1851: Le conseiller législatif et assistant-commissaire des Travaux publics dans le ministère La Fontaine-Baldwin, Joseph Bourret (REF), démissionne de ce portefeuille ministériel pour être nommé commissaire en chef des Travaux publics.

Le Québec politique un 26 et 27 janvier

  • 26 janvier 1938: Les cinq députés dissidents de l’Union nationale (dont Chaloult, Drouin et Hamel) demandent à être reconnus comme formant un groupe parlementaire sous le nom de «Parti national», ce qui leur est refusé.
  • 26 janvier 1938: Ouverture de la 3e session du 20e Parlement du Québec.
  • 26 janvier 1910: Le conseiller législatif de Lanaudière, Jules Allard (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection partielle dans la circonscription de Drummond.
  • 26 janvier 1855: Le député de Chicoutimi et Tadoussac, co-premier ministre de la Province du Canada et commissaire des Terres de la couronne, Augustin-Norbert Morin (REF), le député de Québec et secrétaire provincial du Canada, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (REF), et le député de la cité de Québec et commissaire en chef des Travaux publics, Jean Chabot (REF), démissionnent comme ministres. Ces 3 démissions entraînent la fin du ministère MacNab-Morin.
  • 26 janvier 1834: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Augustin-Norbert Morin (PAT).
  • 26 janvier 1816: Ouverture de la 2e session du 8e Parlement du Bas-Canada.
  • 27 janvier 1996: À l’issue d’une course à la direction dont il est le seul candidat, Lucien Bouchard (PQ) est élu sans opposition chef du Parti québécois.
  • 27 janvier 1926: Discours sur le budget.
  • 27 janvier 1921: Discours sur le budget.
  • 27 janvier 1910: Élection partielle dans Richmond, remportée sans opposition par Peter Samuel George Mackenzie (LIB), trésorier dans le gouvernement Gouin.
  • 27 janvier 1887: Le député de Montcalm, premier ministre du Québec et procureur général, Louis-Olivier Taillon (CON), assermenté 2 jours plus tôt, est défait en Chambre dès le premier vote sur l’élection de l’orateur de l’Assemblée législative. Incapable d’obtenir la confiance de la Chambre, il est forcé de démissionner.
  • 27 janvier 1887: Ouverture de la 1re session du 6e Parlement du Québec.
  • 27 janvier 1884: Le conseiller législatif de La Vallière, Jean-Baptiste-Georges Proulx (LIB), décède en fonction.
  • 27 janvier 1882: Le député de Yamaska, Jonathan Saxton Campbell Würtele (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme trésorier dans le gouvernement Chapleau.
  • 27 janvier 1863: Le député d’Hochelaga et secrétaire provincial du Canada dans le ministère Macdonald-Sicotte, Antoine-Aimé Dorion (ROU), démissionne comme ministre en raison d’un désaccord avec les autres membres du Cabinet concernant la construction du chemin de fer intercolonial.
  • 27 janvier 1855: Formation du ministère MacNab-Taché dans la Province du Canada, dirigé par le député de Hamilton, Allan Napier MacNab (L-CON), et par le conseiller législatif et receveur général, Étienne-Paschal Taché (REF). 3 ministres nouvellement nommés, soit le député de Lévis et commissaire en chef des Travaux publics, François-Xavier Lemieux (oncle) (REF), le député de Montmorency et commissaire des Terres de la couronne, Joseph-Édouard Cauchon (BLE), et le député de Verchères et secrétaire provincial du Canada, George-Étienne Cartier (BLE), démissionnent comme députés afin d’avaliser leur nomination lors d’élections partielles.
  • 27 janvier 1855: Le député de Chicoutimi et Tadoussac et ex-ministre, Augustin-Norbert Morin (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge de la Cour supérieure du Bas-Canada.
  • 27 janvier 1855: Le conseiller législatif René-Édouard Caron (ind.) est nommé juge de la Cour du banc de la reine.
  • 27 janvier 1813: Élection partielle dans Surrey, remportée par Pierre Amiot (BUR).

Le Québec politique un 25 janvier

  • 25 janvier 1991: (25 au 27 janvier) 11e Congrès national du Parti québécois sous le thème «Parti pour la souveraineté».
  • 25 janvier 1985: Le député de Bourget et ex-ministre, Camille Laurin (PQ), démissionne comme député.
  • 25 janvier 1970: L’aile québécoise du Ralliement créditiste fédéral, le Ralliement créditiste du Québec, se dote de structures autonomes et décide de participer à la prochaine élection générale.
  • 25 janvier 1966: Ouverture de la 6e session du 27e Parlement du Québec.
  • 25 janvier 1957: Fondation de l’Alliance laurentienne, mouvement indépendantiste, par Raymond Barbeau.
  • 25 janvier 1946: Édouard Asselin (UN) est nommé conseiller législatif de Wellington.
  • 25 janvier 1927: Discours sur le budget.
  • 25 janvier 1922: Le conseiller législatif de Rigaud, Séverin Létourneau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif à la suite de sa nomination comme juge.
  • 25 janvier 1912: Discours sur le budget.
  • 25 janvier 1887: À la suite de la démission du conseiller législatif de Shawinigan, John Jones Ross (CON), comme premier ministre, le député de Montcalm, Louis-Olivier Taillon (CON), est assermenté premier ministre du Québec. Il ne demeurera en fonction que pendant 4 jours.
  • 25 janvier 1876: Le député de Sherbrooke et trésorier de la province, Joseph Gibb Robertson (CON), démissionne comme ministre en raison d’un désaccord avec le premier ministre du Québec, Charles-Eugène Boucher de Boucherville (CON), au sujet de la politique ferroviaire, et quitte le groupe parlementaire du Parti conservateur afin de siéger comme député «conservateur indépendant». Cette démission entraîne un remaniement ministériel au sein du gouvernement Boucher de Boucherville.
  • 25 janvier 1872: Assemblée de fondation de la première mouture du Parti national. Honoré Mercier (père) est élu secrétaire du parti.
  • 25 janvier 1823: Le député de Montréal (quartier ouest) et conseiller exécutif, Louis-Joseph Papineau (CAN), démissionne comme membre du Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 25 janvier 1793: Élection partielle dans Leinster, remportée par George McBeath (BUR).

Le Québec politique un 24 janvier

  • 24 janvier 1964: Marcel Chaput démissionne comme chef du Parti républicain du Québec. Croulant sous les dettes, le Parti sera dissous quelques jours plus tard.
  • 24 janvier 1958: Le député de Matane et ministre des Finances, Onésime Gagnon (UN), démissionne comme député et ministre. Il sera nommé lieutenant-gouverneur du Québec le 14 février 1958.
  • 24 janvier 1922: Discours sur le budget.
  • 24 janvier 1911: Discours sur le budget.
  • 24 janvier 1907: Élection partielle dans Montréal division No. 5, remportée par Charles Ernest Gault (CON).
  • 24 janvier 1900: Discours sur le budget.
  • 24 janvier 1889: Élection partielle dans Laprairie, remportée par Odilon Goyette (NAT).
  • 24 janvier 1888: Le conseiller législatif de Lanaudière, Vincent-Paul Lavallée (CON), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 24 janvier 1876: Le député de Missisquoi, George Barnard Baker (CON), et le député de Terrebonne, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme ministres dans le gouvernement Boucher de Boucherville.
  • 24 janvier 1848: Retour des brefs d’élection de la 3e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada. Les Réformistes de La Fontaine et Baldwin sont majoritaires au Canada-Est (Québec) et au Canada-Ouest (Ontario).
  • 24 janvier 1831: Ouverture de la 1re session du 14e Parlement du Bas-Canada.
  • 24 janvier 1816: Le conseiller exécutif John Richardson (CAN) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 24 janvier 1801: Le député d’Effingham, Charles-Jean-Baptiste Bouc (CAN), est expulsé à nouveau de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada à la suite d’une condamnation criminelle pour fraude en 1799. Le siège d’Effingham devient vacant.
  • 24 janvier 1797: Ouverture de la 1re session du 2e Parlement du Bas-Canada.
  • 24 janvier 1797: Le député de Québec (Haute-Ville), Jean-Antoine Panet (CAN), est élu orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour la 2e fois.
  • 24 janvier 1797: Michel-Eustache-Gaspard-Alain Chartier de Lotbinière (ind.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

Le Québec politique un 3 janvier

  • 3 janvier 1925: Pamphile-Réal du Tremblay (LIB) est nommé conseiller législatif de Sorel.
  • 3 janvier 1913: Le député de Stanstead, Prosper-Alfred Bissonnette (LIB), et le député de Bagot, Frédéric-Hector Daigneault (LIB), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination respectivement comme percepteur du revenu et inspecteur des asiles et prisons de la province.
  • 3 janvier 1889: Le député de Laprairie, Odilon Goyette (NAT), est reconnu coupable par la Cour supérieure de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection partielle du 30 juillet 1887. Son élection est annulée et le siège de Laprairie devient vacant.
  • 3 janvier 1865: Élection partielle dans Chicoutimi et Saguenay, remportée par Pierre-Alexis Tremblay (LIB).
  • 3 janvier 1832: Peter McGill (McCutcheon) (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 3 janvier 1792: Le conseiller législatif, conseiller exécutif, et juge, Adam Mabane (BUR), décède en fonction.

La politique québécoise un 30 juillet

  • 30 juillet 2005: Louis Bernard devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 30 juillet 1887: Élection partielle dans Laprairie, remportée par Odilon Goyette (NAT).
  • 30 juillet 1874: Le député de Mégantic et procureur général, George Irvine (CON), démissionne comme ministre à la suite du «scandale des Tanneries».
  • 30 juillet 1865: Le conseiller législatif, co-premier ministre de la province du Canada et receveur général, Étienne-Paschal Taché (BLE), décède en fonction.

La politique québécoise un 26 juin

  • 26 juin 2007: L’ex-députée et ex-ministre Pauline Marois (PQ) est élue, sans opposition, chef du Parti québécois.
  • 26 juin 1978: Sanction de la «Loi sur la consultation populaire» (L.Q., 1978, c. 6), qui encadre la tenue de référendums au Québec.
  • 26 juin 1937: D’anciens chefs de file de l’Action libérale nationale déçus du gouvernement de Maurice Duplessis (UN), fondent le Parti national. Il s’agit du député de Québec-Centre, Philippe Hamel, du député de Québec-Est, Oscar Drouin, du député de Montmagny , Joseph-Ernest Grégoire, du député de Québec, Adolphe Marcoux, et du député de Kamouraska, René Chaloult, ainsi que du conseiller législatif de Kennebec, Élisée Thériault, et du conseiller législatif de La Vallière, Ernest Ouellet.
  • 26 juin 1901: Le député de Lévis, Charles Langelier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme shérif du district de Québec.
  • 26 juin 1879: Élection partielle dans Chambly, remportée par J.-Raymond Fournier dit Préfontaine (LIB).
  • 26 juin 1840: Prorogation de la 5e session du Conseil spécial du Bas-Canada.

La politique québécoise un 18 juin

  • 18 juin 1984: Élections partielles dans Marguerite-Bourgeoys, Marie-Victorin et Sauvé, remportées par Gilles Fortin (LIB), Guy Pratt (LIB) et Marcel Parent (LIB).
  • 18 juin 1888: Élection partielle dans Chicoutimi et Saguenay, remportée par Séverin Dumais (NAT).
  • 18 juin 1879: Élection partielle dans Rouville, remportée par Flavien-Guillaume Bouthillier (LIB).
  • 18 juin 1860: Élection législative partielle dans la division de Sorel, remportée par Jean-Baptiste Guévremont (LIB).
  • 18 juin 1846: Formation du gouvernement Draper-Papineau dans la province du Canada, dirigé par le député de London et procureur général du Haut-Canada, William Henry Draper (TOR), et le député d’Outaouais et commissaire des Terres de la couronne, Denis-Benjamin Papineau (TOR).
  • 18 juin 1840: La Chambre des communes britannique adopte l’Acte d’union, qui réunit les colonies du Bas-Canada (Québec) et du Haut-Canada (Ontario). La loi entrera en vigueur le 10 février 1841.
  • 18 juin 1808: Retour des brefs d’élection de la 5e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti canadien: 30 sièges;
    • Parti bureaucrate: 20 sièges.
  • 18 juin 1804: Émission des brefs d’élection de la 4e élection générale la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.

La politique québécoise un 17 juin

  • 17 juin 2004: Le député de Laurier-Dorion, Christos Sirros (LIB), démissionne comme député.
  • 17 juin 2002: Élections partielles dans Berthier, Joliette, Lac-Saint-Jean et Vimont, remportées par Marie Grégoire (ADQ), Sylvie Lespérance (ADQ), Stéphan Tremblay (PQ) et François Gaudreau (ADQ).
  • 17 juin 1987: Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Reed Scowen (LIB), démissionne comme député.
  • 17 juin 1936: Le député de L’Assomption et chef de l’Action libérale nationale, Paul Gouin (ALN), retire son appui au député de Trois-Tivières, chef du Parti conservateur et chef de l’Opposition officielle, Maurice Duplessis (CON). Tous les deux s’accusent d’avoir violé leur accord de 1935.
  • 17 juin 1922: Le député de Chambly, Eugène Merrill Lesieur Desaulniers (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme président de la Commission des liqueurs.
  • 17 juin 1890: 7e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 17 juin 1861: Élections législatives partielles dans les divisions de Stadacona et de Montarville, remportées par Charles-François-Xavier Baby (CON) et Louis Lacoste (BLE).
  • 17 juin 1846: Le député de Trois-Rivières, co-premier ministre de la province du Canada et président du Conseil exécutif, Denis-Benjamin Viger (TOR), démissionne comme ministre et président du Conseil exécutif, marquant ainsi la fin du gouvernement Draper-Viger.
  • 17 juin 1796: Début de la 2e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.

La politique québécoise un 28 avril

  • 28 avril 1999: La ministre du Revenu et députée de Rosemont, Rita Dionne-Marsolais (PQ), démissionne comme ministre après que la Commission d’accès à l’information ait jugé que le ministère du Revenu a enfreint sa propre loi dans le dossier des pensions alimentaires.
  • 28 avril 1939: Sanction de la «Loi relative aux districts électoraux de la province» (S.Q., 1939 (3 Geo. VI), c.7), qui modifie les délimitations des circonscriptions électorales et abaisse leur nombre de 90 à 86.
  • 28 avril 1939: Prorogation de la 4e session du 20e Parlement du Québec.
  • 28 avril 1888: Élections partielles dans Hochelaga, Maskinongé et Missisquoi, remportées par Charles Laplante dit Champagne (LIB), Joseph-Hormidas Legris (NAT) et Elijah Edmund Spencer (CON).
  • 28 avril 1881: Ouverture de la 4e session du 4e Parlement du Québec.

La politique québécoise un 29 novembre

  • 29 novembre 2010: Élection partielle dans Kamouraska-Témiscouata, remportée par André Simard (PQ).
  • 29 novembre 1994: Ouverture de la 1re session du 35e Parlement du Québec.
  • 29 novembre 1983: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 29 novembre 1968: L’Assemblée législative du Québec adopte la «Loi concernant le Conseil législatif», qui prévoit l’abolition de la chambre haute du Parlement québécois.
  • 29 novembre 1909: Élection partielle dans L’Islet, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Caron (LIB), ministre de l’Agriculture dans le gouvernement Gouin.
  • 29 novembre 1908: La Cour supérieure du Québec annule l’élection de Joseph-Wenceslas Lévesque (LIB) dans la circonscription de Laval en raison d’irrégularités survenues lors de l’élection générale du 8 juin de la même année. Il sera réélu lors d’une élection partielle le 28 décembre 1908.
  • 29 novembre 1890: L’élection partielle tenue dans Maskinongé le 28 avril 1888 est annulée par les tribunaux pour des motifs qui ne sont pas mentionnés. Le député déchu, Hormisdas Legris (NAT), avait déjà été battu lors de l’élection générale du 17 juin 1890.
  • 29 novembre 1872: Discours sur le budget.
  • 29 novembre 1870: Discours sur le budget. Pour la première fois dans l’histoire du gouvernement du Québec, l’exercice financier s’étend du 1er juillet au 30 juin. Cette convention restera en vigueur jusque dans les années 1940.
  • 29 novembre 1854: L’élection du député de Kamouraska, Jean-Charles Chapais (REF), et du député d’Argenteuil, Sydney Robert Bellingham (REF), est invalidée par l’Assemblée législative de la province du Canada en raison des pratiques frauduleuses commises durant les deux scrutins.
  • 29 novembre 1836: Élection partielle dans Drummond en vue de combler le siège nouvellement attribué à cette circonscription à la suite du recensement de 1836, remportée par Henry Menut (BUR).
  • 29 novembre 1829: Samuel Hatt (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 22 novembre

  • 22 novembre 1998: Le député de Masson, Yves Blais (PQ), décède en fonction durant la campagne électorale de la 36e élection générale.
  • 22 novembre 1996: (22 au 24 novembre) 13e Congrès national du Parti québécois sous le thème «La volonté de réussir».
  • 22 novembre 1984: Deux ministres du gouvernement Lévesque, soit le député de L’Assomption et ministre des Finances, Jacques Parizeau (PQ) et le député de Labelle et ministre des Transports, Jacques Léonard (PQ), démissionnent comme ministres en protestation contre la volonté exprimée par Lévesque de mettre en veilleuse le projet souverainiste. À l’instar du député de Saint-Jean, Jérôme Proulx (PQ), Léonard quitte le groupe parlementaire du Parti québécois pour siéger comme député indépendant.
  • 22 novembre 1974: (22 au 24 novembre) 18e Congrès annuel du Parti libéral du Québec sous le thème «Québec c’est toi, comme travailleur».
  • 22 novembre 1973: Ouverture de la 1re session du 30e Parlement du Québec.
  • 22 novembre 1890: Élection partielle dans Vaudreuil, remportée par Émery Lalonde (fils) (LIB).
  • 22 novembre 1885: Tenue à Montréal de l’«assemblée du Champ de Mars», en protestation contre la pendaison de Louis Riel six jours plus tôt, et réunissant Libéraux et Conservateurs nationaux. Cette assemblée constitue l’acte de naissance de la seconde mouture du Parti national d’Honoré Mercier (père).
  • 22 novembre 1843: Élection partielle dans la cité de Montréal, remportée par Pierre Beaubien (PAT).
  • 22 novembre 1834: Retour des brefs d’élection de la 15e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti patriote et Patriotes modérés: 78 sièges;
    • Parti bureaucrate: 10 sièges.
  • 22 novembre 1814: Le député de York, William Forbes (n.a.), décède en fonction.
  • 22 novembre 1793: Le député de Montréal (quartier ouest), James McGill (BUR), est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.