Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 9 au 15 septembre

  • 9 septembre 1858: Élection partielle dans la cité de Montréal, remportée par Antoine-Aimé Dorion (ROU), qui avait démissionné lors de sa nomination comme commissaire des Terres de la couronne dans le gouvernement Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 9 septembre 1886: Dissolution du 5e Parlement du Québec et émission des brefs de la 6e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 14 octobre 1886.
  • 9 septembre 1918: Le député de Matane, Donat Caron (LIB), décède en fonction.
  • 9 septembre 1921: Le conseiller législatif de Kennebec, François-Théodore Savoie (LIB), décède en fonction.
  • 9 septembre 1982: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 9 septembre 1989: 4 partis politiques perdent le statut de parti politique autorisé, faute d’avoir présenté au moins 10 candidats en vue de l’élection générale du 25 septembre 1989 tel que le prévoit la «Loi électorale»: l’Action Québec, La Belle Province de Québec, le Parti humaniste du Québec et le Parti j’en arrache.
  • 9 septembre 1992: Dépôt à l’Assemblée nationale par le premier ministre du Québec et député de Saint-Laurent, Robert Bourassa (LIB), de la question référendaire qui sera posée lors du référendum du 26 octobre 1992 portant sur l’Entente constitutionnelle de Charlottetown.
  • 9 septembre 2005: Pierre Dubuc (PQ) devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois .
  • 9 septembre 2009: Le député d’Argenteuil et ministre du Travail, David Whissell (LIB), démissionne comme ministre.
  • 10 septembre 1854: Démission du ministère Hincks-Morin dans la Province du Canada.
  • 10 septembre 1906: Élections partielles dans Argenteuil et Brome, remportées sans opposition par William Alexander Weir (LIB), ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin, et William Frederick Vilas (LIB).
  • 10 septembre 1915: Le conseiller législatif de Montarville et ex-premier ministre du Québec (1874-1878 et 1891-1892), Charles-Eugène Boucher de Boucherville (CON), décède en fonction à l’âge de 93 ans.
  • 10 septembre 1959: Lors d’une réunion du groupe parlementaire de l’Union nationale, le député de Deux-Montagnes, Paul Sauvé, est élu chef du Parti. Il sera assermenté premier ministre du Québec le lendemain.
  • 10 septembre 1960: Fondation du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) par Marcel Chaput et André D’Allemagne.
  • 10 septembre 2003: La députée de Laviolette et ex-ministre, Julie Boulet (LIB), qui avait dû démissionner comme ministre le 30 mai 2003, est nommée à nouveau ministre dans le Gouvernement Charest.
  • 11 septembre 1854: Formation du ministère MacNab-Morin dans la province du Canada, dirigé par le député de Hamilton, président du Conseil exécutif et ministre de l’Agriculture, Allan Napier MacNab (L-CON), et par le député de Bellechasse et commissaire des Terres de la couronne, Augustin-Norbert Morin (REF). Les 6 ministres du Bas-Canada siégeant dans le ministère précédent, incluant Morin, sont nommés dans le nouveau ministère et conservent le même portefeuille ministériel.
  • 11 septembre 1858: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Joseph-Élie Thibaudeau (LIB), qui avait démissionné lors de sa nomination comme président du Conseil exécutif et ministre de l’Agriculture dans le ministère Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 11 septembre 1862: Élection législative dans la division de Victoria, remportée par Luther Hamilton Holton (ROU).
  • 11 septembre 1959: À la suite du décès du député de Trois-Rivières et premier ministre, Maurice Duplessis (UN), 4 jours auparavant, le député de Deux-Montagnes, Paul Sauvé (UN) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 11 septembre 1970: (11 au 13 septembre) 15e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Le Parti libéral du Québec et l’action politique».
  • 11 septembre 1985: Le Parti du progrès obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 11 septembre 1990: Le Directeur général des élections confirme la fusion du Parti égalité et du Parti unité, tous deux fondés en 1989, sous le nom de Parti égalité.
  • 12 septembre 1990: Le député de Montmorency et ministre du Revenu, Yves Séguin (LIB), démissionne comme ministre en protestation contre l’adoption d’une taxe de vente sur les produits et services, la TVQ (Taxe de vente du Québec).
  • 12 septembre 1994: 35e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 12 septembre 2005: L’ex-député de Rosemont et ex-ministre, Gilbert Paquette (PQ), devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 13 septembre 1826: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Charles Richard Ogden (BUR).
  • 13 septembre 1830: Émission des brefs d’élection de la 14e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, après 3 ans de mandat seulement, en raison du décès du roi George IV.
  • 13 septembre 1842: Dans la province du Canada, le ministère Draper-Ogden est démis par le gouverneur Bagot. Un nouveau ministère dirigé par Robert Baldwin et Louis-Hippolyte La Fontaine sera nommé le 16 septembre.
  • 13 septembre 1854: L’élection du député de Bagot, Timothée Brodeur (REF), est invalidée par l’Assemblée législative de la province du Canada pour avoir agi comme officier-rapporteur durant ladite élection.
  • 13 septembre 1892: Thomas-Philippe Pelletier (CON) est nommé conseiller législatif de Grandville.
  • 13 septembre 1979: Le Crédit social uni (Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 13 septembre 1979: Le député de Huntingdon, Claude Dubois (UN), quitte le groupe parlementaire de l’Union nationale pour joindre celui du Parti libéral du Québec.
  • 13 septembre 2010: Élection partielle dans Saint-Laurent, remportée par Jean-Marc Fournier (LIB), ministre de la Justice dans le gouvernement Charest (LIB).
  • 14 septembre 1819: L’ex-député et conseiller exécutif John Young (Basse-Ville de Québec) (BUR) décède en fonction.
  • 14 septembre 1858: Élection partielle dans Shefford, remportée par Asa Belknap Foster (CON).
  • 14 septembre 1887: Élection partielle dans Ottawa (Outaouais), remportée par Alfred Rochon (LIB).
  • 14 septembre 1908: Le député de Lac St-Jean, Théodore Broët (LIB), décède en fonction lors d’un accident de chemin de fer.
  • 14 septembre 1987: Élection partielle dans Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Harold Peter Thuringer (LIB).
  • 14 septembre 1993: Le premier ministre du Québec et député de Saint-Laurent, Robert Bourassa (LIB), annonce son retrait de la vie politique. Il demeurera en poste jusqu’à la nomination d’un successeur à la tête du Parti libéral du Québec.
  • 14 septembre 2005: Le député de Sainte-Marie–Saint-Jacques et ex-ministre dans le gouvernement Landry, André Boulerice (PQ), démissionne comme député.
  • 15 septembre 1845: Élection partielle dans Dorchester, remportée par Joseph-André Taschereau (TOR), solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger.
  • 15 septembre 1862: Le député de Napierville, Jacques-Olivier Bureau (ROU), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 15 septembre 1862: Élection législative dans la division de La Durantaye, remportée sans opposition par François-Xavier Lemieux (oncle) (ROU).
  • 15 septembre 1954: Élection partielle dans Compton, remportée par John William French (UN).
  • 15 septembre 1960: À la suite de la défaite de son parti lors de l’élection générale du 22 juin 1960, le chef de l’Union nationale et député de Joliette, Antonio Barrette (UN), démissionne comme député et chef du parti.
  • 15 septembre 1993: Le Parti réforme Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 15 septembre 2005: Jean Ouimet (PQ) devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.

Candidatures: 2 mars 2007

Les deux dernières assemblées d‘investiture du Parti québécois ont eu lieu ce soir. De plus, le Parti marxiste-léniniste du Québec a donné signe de vie en présentant officiellement un premier candidat dans Verdun.

Candidatures officielles:

  • Groulx (PQ): Mme Rachel Gagnon (élue contre et MM. Pierre Dubuc et René Gauvreau le 2 mars 2007).
  • Montmorency (PQ): M. Daniel Leblond (2 mars 2007).
  • Verdun (ML): M. Normand Fournier, candidat défait (ML) lors de l‘élection générale de 1981 dans Rimouski, lors de l‘élection fédérale de 2000 dans Kamouraska–Rivière-du-Loup–Témiscouata–Les Basques et lors de l‘élection fédérale de 2004 dans Saint-Lambert (2 mars 2007);

Candidatures: 23 février 2007

Avant de débuter avec les nominations officielles du jour, débutons sur un état de la situation côté candidatures:

  • Action démocratique du Québec: 124 candidats sont affichés sur le site du parti (il manque Gaspé). Comme il n‘était pas toujours clair dans les communiqués publiés par l‘ADQ ces dernières semaines si une assemblée d‘investiture avait bel et bien lieu dans chaque circonscription, nous les considérons tous comme des candidats “officiellement nommés”;
  • Parti libéral du Québec: en date d‘aujourd‘hui, 81 assemblées de mise en candidatures avaient eu lieu. Il reste donc 44 assemblées à tenir chez les libéraux, mais ce sera une formalité car aucune d‘entre elles ne sera contestée. d‘ailleurs, le nom de tous les candidats est déjà mentionné dans le site du parti, sauf dans Chomedey;
  • Parti québécois: en date de ce soir, 105 assemblées d‘investiture ont été organisées au PQ (incluant celle dans Fabre qui avait lieu ce soir). Les 20 qui restent auront lieu d‘ici au 28 février (vraisemblablement: la date de l‘investiture dans Montmorency ne nous a pas été communiquée). Certaines investitures à venir seront contestées (dans Mégantic-Compton notamment), ce qui pourrait expliquer pourquoi le PQ ne présente dans son site que les 102 candidats qui ont été nommés officiellement.
  • Parti vert du Québec: pas d‘autres nouvelles depuis qu‘ils ont annoncé l‘identité de leurs 80 premiers candidats;
  • Québec solidaire: selon les responsables du parti, 112 candidats auraient été recrutés jusqu‘à présent. Tous n‘ont pas encore été dévoilés sur leur site web.

Candidatures officielles:

  • Abitibi-Est (ADQ): M. Gilles Gagnon (23 février 2007);
  • Abitibi-Est (PQ): M. Alexis Wawanoloath (élu contre Mme Lizon Boucher le 21 février 2007);
  • Acadie (ADQ): M. Charles Ghorayeb (23 février 2007);
  • Anjou (ADQ): Mme Chantale Beauregard (23 février 2007) MISE À JOUR: en date du 25 février, c‘est plutôt le nom de Mme Lorraine Laperrière qui figure comme candidate adéquiste dans Anjou;
  • Beauharnois (ADQ): M. Michael Betts (23 février 2007);
  • Bonaventure (ADQ): Mme Karine Delarosbil (23 février 2007);
  • Bourassa-Sauvé (ADQ): M. Guy Mailloux (23 février 2007);
  • Chambly (ADQ): M. Richard Merlini (23 février 2007);
  • Châteauguay (ADQ): Mme Chantale Marin (23 février 2007);
  • Crémazie (ADQ): Mme Geneviève Tousignant (23 février 2007);
  • D‘Arcy-McGee (ADQ): Mme Marcelle Guay (23 février 2007);
  • Duplessis (ADQ): M. Bernard Lefrançois (23 février 2007);
  • Fabre (PQ): M. Guy Lachapelle (23 février 2007);
  • Frontenac (ADQ): M. Alain Gariépy (23 février 2007);
  • Gatineau (ADQ): M. Martin Otis (23 février 2007);
  • Gouin (ADQ): M. Jean-Philip Ruel (23 février 2007);
  • Groulx (ADQ): Mme Linda Lapointe (23 février 2007);
  • Hochelaga-Maisonneuve (ADQ): Mme Marie-Chantal Pelletier (23 février 2007);
  • Hochelaga-Maisonneuve (QS): M. Gabriel Chèvrefils (15 février 2007);
  • Hull (ADQ): M. François Lizotte (23 février 2007);
  • Iberville (ADQ): M. André Riedl (23 février 2007);
  • Îles-de-la-Madeleine (ADQ): M. Patrick Leblanc (23 février 2007);
  • Jeanne-Mance–Viger (ADQ): Mme Carole Groulx (23 février 2007);
  • Labelle (ADQ): M. Claude Ouellet (23 février 2007);
  • LaFontaine (ADQ): Mme Marie-Êve Campéano (23 février 2007);
  • Laporte (ADQ): M. Michel Beaudoin (23 février 2007);
  • Laurier-Dorion (ADQ): Mme Sabrina Duguay (23 février 2007);
  • Louis-Hébert (PQ): M. André Joli-Coeur (élu à 222 voix contre 110 pour M. Pascal-Pierre Paillé le 22 février 2007);
  • Marguerite-Bourgeoys (ADQ): M. Martin Marquis (23 février 2007);
  • Marie-Victorin (ADQ): M. Rogers Dagenais (23 février 2007);
  • Montmagny-L‘Islet (QS): M. Yvon Léveillée (22 février 2007);
  • Mont-Royal (ADQ): M. Alexandre Tremblay-Michaud (23 février 2007);
  • Nelligan (ADQ): M. Jean Lecavalier (23 février 2007);
  • Notre-Dame-de-Grâce (ADQ): Mme Julie Clouatre (23 février 2007);
  • Papineau (ADQ): M. Serge Charette (23 février 2007);
  • Pointe-aux-Trembles (ADQ): M. Martin-Karl Bourbonnais (23 février 2007);
  • Pontiac (ADQ): M. Victor Bilodeau (23 février 2007);
  • Prévost (ADQ): M. Christian Raymond (23 février 2007);
  • René-Lévesque (ADQ): M. André Desrosiers (23 février 2007);
  • Robert-Baldwin (ADQ): Mme Ginette Lemire (23 février 2007);
  • Rosemont (ADQ): M. Lawrence-Thierry Bernard (23 février 2007);
  • Sainte-Marie–Saint-Jacques (ADQ): M. Jean-Stéphane Dupervil (23 février 2007);
  • Saint-Henri–Sainte-Anne (ADQ): Mme Louise Levesque (23 février 2007);
  • Saint-Laurent (ADQ): M. José Fiolilo (23 février 2007);
  • Soulanges (ADQ): M. Sylvain Brazeau (23 février 2007);
  • Vachon (ADQ): M. Maro Akoury (23 février 2007);
  • Vaudreuil (ADQ): M. Jean-Claude Levesque (23 février 2007);
  • Verchères (ADQ): M. Luc Robitaille (23 février 2007);
  • Verdun (ADQ): Mme Sylvie Tremblay (23 février 2007);
  • Viau (ADQ): Mme Sylvie Fontaine (23 février 2007).

Candidatures déclarées:

  • Groulx (PQ): M. Pierre Dubuc, secrétaire des Syndicalistes et progressistes pour un Québec libre (SPQ-Libre), un club politique du PQ, et directeur de L‘Aut‘Journal.

Course à la direction du PQ: où en sont les candidats 1 an plus tard?

Hier, le 15 novembre, n‘était pas seulement la journée commémorative du 30e anniversaire de la première élection d‘un gouvernement péquiste, mais également celle du 1er anniversaire de l‘élection d‘André Boisclair à la direction du Parti québécois.

Parmi les huit candidats au poste de chef du PQ, trois étaient députés à l‘Assemblée nationale, soit Richard Legendre, Pauline Marois et Jean-Claude St-André. Les cinq autres, Louis Bernard, André Boisclair, Pierre Dubuc, Ghislain Lebel et Jean Ouimet, ne siégeaient pas à l‘Assemblée nationale à l‘époque (quoique Boisclair et Lebel étaient eux-mêmes d‘anciens députés).

Depuis ce temps, Marois a démissionné de son poste de députée tandis que Boisclair a été élu lors d‘une élection partielle. Quant à Legendre et St-André, tout porte à croire qu‘ils seront à nouveau candidats lors de la prochaine élection générale.

Vous nous voyez probablement venir avec nos grands sabots.

Parmi 5 ex-candidats qui ne siègent pas présentement à l‘Assemblée nationale, lesquels ont l‘intention de présenter leur candidature comme député lors de la prochaine élection générale? Il est déjà exclus que Mme Marois se présente à nouveau, ayant déjà quitté la politique active. Mais qu‘en est-il des 4 autres?

La question reste ouverte.