Le Québec politique du 26 août au 1er septembre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 26 août 1837: Prorogation de la 4e session du 15e Parlement du Bas-Canada. C’est la dernière session parlementaire sous le régime de l’Acte constitutionnel.
  • 26 août 1843: Le député de Rouville, William Walker (TOR), et le député de la cité de Québec, David Burnet (ind.), démissionnent comme députés.
  • 26 août 1853: Le député de St. Hyacinthe et commissaire des Terres de la Couronne dans le ministère Hincks-Morin, Louis-Victor Sicotte (REF), démissionne comme ministre.
  • 26 août 1864: Élection partielle dans Jacques Cartier, remportée par Guillaume Gamelin Gaucher (BLE).
  • 26 août 1870: Le député de Napierville, Pierre Benoît (LIB), décède en fonction.
  • 26 août 1882: Élection partielle dans Jacques Cartier, remportée par Joseph-Alfred Mousseau (CON), premier ministre du Québec.
  • 26 août 1919: Le conseiller législatif de Lanaudière et ex-ministre, Jules Allard (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 26 août 1936: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 17 août 1936, le député de Trois-Rivières, Maurice Duplessis (UN), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 26 août 1977: Sanction de la «Loi régissant le financement des partis politiques et modifiant la Loi électorale» (L.Q., 1977, c. 11), dont l’objectif est de mettre fin aux caisses électorales occultes et de réduire l’influence des groupes d’intérêt sur les partis politiques. La «Charte de la langue française» (Loi 101) est adoptée le même jour par l’Assemblée nationale.
  • 27 août 1985: Le Parti Option populaire obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 27 août 1994: 8 partis politiques perdent le statut de parti politique autorisé, faute d’avoir présenté au moins 10 candidats en vue de l’élection générale du 12 septembre 1994 tel que le prévoit la «Loi électorale»: le Parti chevreuil du Québec, le Parti Crédit social uni (Québec), le Parti des régions, le Parti des travailleurs du Québec, le Parti l’étoile d’or social démocratique, le Parti populaire du Québec, le Parti réforme Québec et le parti Renaissance.
  • 28 août 1824: Retour des brefs d’élection de la 12e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti canadien et Canadiens modérés: 41 sièges;
    • Parti bureaucrate: 5 sièges;
    • Indépendants et affiliation inconnue: 4 sièges.
  • 28 août 1831: Le député de Montréal, Joseph Perrault (PAT), décède en fonction.
  • 28 août 1858: Élection partielle dans Lévis, remportée par François-Xavier Lemieux (oncle) (LIB), qui avait démissionné lors de sa nomination comme receveur général dans le ministère Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 28 août 1936: Alphonse Raymond (UN) est nommé conseiller législatif de Lorimier.
  • 28 août 1863: Le conseiller législatif Paul Holland Knowlton (TOR) décède en fonction.
  • 28 août 1952: Le député de Témiscouata, André Pelletier (UN), décède en fonction.
  • 28 août 1969: Le député de Louis-Hébert et chef du Parti libéral du Québec, Jean Lesage (LIB), annonce sa démission comme chef de l’Opposition, chef du Parti et député. Sa démission deviendra effective lors de l’élection d’un successeur à la tête du Parti libéral du Québec en janvier 1970.
  • 28 août 1974: Élection partielle dans Johnson, remportée par Maurice Bellemarre, chef de l’Union nationale.
  • 29 août 1911: Le député de Lévis, Jean-Cléophas Blouin (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme shérif du district de Québec.
  • 29 août 1980: Le député de Papineau, Jean Alfred (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois pour siéger comme député indépendant. Il réintégrera le groupe parlementaire du PQ en mars 1981.
  • 29 août 1990: En protestation contre l’attitude du Gouvernement Bourassa dans la crise autochtone (crise d’Oka), le député d’Anjou, René-Serge Larouche (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député indépendant.
  • 30 août 1944: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 8 août 1944, le député de Trois-Rivières, Maurice Duplessis (UN), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 30 août 1954: Le député de Montréal-Laurier, Paul Provençal (UN), décède en fonction.
  • 31 août 1812: Le conseiller législatif René-Amable Boucher de Boucherville (BUR) décède en fonction.
  • 31 août 1853: Le député de Bellechasse et secrétaire provincial du Canada, Augustin-Norbert Morin (REF), et le député de la cité de Québec et solliciteur général du Bas-Canada, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (REF), démissionnent de leur portefeuille ministériel pour être nommés respectivement commissaire des Terres de la Couronne et secrétaire provincial du Canada. Le même jour, Dunbar Ross (REF) est nommé solliciteur général du Bas-Canada, sans toutefois siéger au Conseil exécutif.
  • 31 août 1888: Le conseiller législatif de Mille-Isles, Charles Champagne (Deux-Montagnes) (CON), démissionne comme membre du Conseil législatif à la suite de sa nomination comme juge.
  • 31 août 1906: Le député de Brome et trésorier de la province, John Charles James Sarsfield McCorkill (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge. Le député d’Argenteuil, William Alexander Weir (LIB), démissionne comme député le même jour à la suite de sa nomination comme ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin.
  • 31 août 1987: Daniel Jacoby est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de protecteur du citoyen pour un mandat de 5 ans.
  • 1er septembre 1864: Ouverture de la confèrence de Charlottetown, où des délégations du Canada, de l’Île-du-Prince-Édouard, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse acceptent le principe d’union fédérale des colonies britanniques d’Amérique du Nord.
  • Septembre 1861: Le député de Laval, Pierre Labelle (BLE), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme surintendant des Travaux publics.
  • Septembre 1830: Le conseiller législatif, conseiller exécutif et juge en chef du Bas-Canada, Jonathan Sewell (BUR), démissionne comme membre du Conseil exécutif.

Le Québec politique du 5 au 11 août

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 5 août 1864: Le conseiller législatif de la division de Stadacona, Charles-François-Xavier Baby (CON), décède en fonction.
  • 5 août 1874: Le conseiller législatif de Shawinigan et orateur du Conseil législatif, John Jones Ross (CON), démissionne comme orateur (et donc comme ministre) à la suite du «scandale des Tanneries».
  • 5 août 1882: Le député de Beauce, Jean Blanchet (Beauce) (CON), et le député de Laval, Louis-Onésime Loranger (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme secrétaire et registraire de la Province dans le gouvernement Mousseau et juge respectivement.
  • 5 août 1897: Richard Turner (LIB) est nommé conseiller législatif du Golfe.
  • 5 août 1940: Le député de Montréal–Sainte-Marie et maire de Montréal, Camillien Houde (ind.), est arrêté en raison de son opposition à l’enregistrement obligatoire. Il sera emprisonné jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
  • 5 août 2005: L’ex-député de Gouin et ex-ministre, André Boisclair (PQ), devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 6 août 1804: Retour des brefs d’élection de la 4e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti canadien: 29 sièges;
    • Parti bureaucrate: 19 sièges;
    • Indépendants: 1 siège;
    • Vacants: 1 siège.
  • 6 août 1858: Formation du ministère Cartier-Macdonald dans la Province du Canada, dirigé par le député de Verchères et inspecteur général, George-Étienne Cartier (BLE), et le député de Kingston et maître général des postes, John Alexander Macdonald (L-CON). Par le fait même, le député de Sherbrooke et inspecteur général, Alexander Tilloch Galt (L-CON), démissionne comme député afin d’avaliser sa nomination lors d’une élection partielle.
  • 6 août 1965: Sanction de la «Loi modifiant la Loi de la division territoriale» (S.Q., 1965 (13-14 Eliz. II), c.10), qui concrétise la première refonte majeure des circonscriptions électorales depuis 1853. Le nombre de circonscriptions électorales passe de 95 à 108.
  • 6 août 1965: Prorogation de la 4e session du 27e Parlement du Québec.
  • 6 août 1965: Le député de Chicoutimi, Antonio Talbot (UN), démissionne comme député.
  • 7 août 1812: Élection partielle dans Québec, remportée par James McCallum (BUR).
  • 7 août 1812: Le conseiller légilatif Jacques-Nicolas Perrault (CAN) décède en fonction.
  • 7 août 1855: Élection partielle dans Québec, remportée par François Évanturel (BLE).
  • 7 août 1865: Formation du ministère Belleau-Macdonald dans la province du Canada, dirigé par le conseiller législatif et Receveur général, Narcisse-Fortunat Belleau (BLE), et le député de Kingston et procureur général du Haut-Canada, John Alexander Macdonald (L-CON).
  • 7 août 1911: Le député de Sherbrooke et orateur de l’Assemblée législative du Québec, Pantaléon Pelletier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme agent général du Québec à Londres.
  • 8 août 1832: Élection partielle dans Richelieu, remportée par Clément-Charles Sabrevois de Bleury (PAT).
  • 8 août 1842: Élection partielle dans Leinster, remportée par Jacob De Witt (PAT).
  • 8 août 1865: Ouverture de la 4e session du 8e Parlement de la province du Canada.
  • 8 août 1867: Émission des brefs d’élection de la 1re élection générale à l’Assemblée législative du Québec. Après que le scrutin ait été complété à la fin de septembre, les résultats sont les suivants:
    • Parti conservateur (Pierre-Joseph-Olivier Chauveau): 51 sièges;
    • Parti libéral (Antoine-Aimé Dorion): 12 sièges;
    • Indépendants: 1 siège.
    • 1 siège est demeuré vacant.
  • 8 août 1944: 22e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 8 août 1979: Le député de Maisonneuve et ministre d’État à la Réforme électorale et parlementaire, Robert Burns (PQ), démissionne comme ministre et député.
  • 9 août 1826: Le député de Trois-Rivières, Étienne Ranvoyzé (PAT), décède en fonction.
  • 9 août 1961: Le député de Jacques-Cartier et ministre d’État, Charles-Aimé Kirkland (LIB), décède en fonction.
  • 9 août 1917: Le député d’Ottawa, Ferdinand-Ambroise Gendron (LIB), décède en fonction.
  • 9 août 1906: Le député de Montréal division No. 5, Christopher Benfield Carter (ind.), décède en fonction.
  • 9 août 1989: Émission des brefs de la 34e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 25 septembre 1989.
  • 9 août 1935: Le député de Témiscamingue, Joseph-Édouard Piché (LIB), démissionne comme député. Le député de Bagot, Joseph-Émery Phaneuf (LIB), décède en fonction le même jour.
  • 9 août 2010: Le député de Saint-Laurent, ministre de la Sécurité publique et leader parlementaire du gouvernement, Jacques Dupuis (LIB), démissionne comme député et ministre.
  • 10 août 1850: Prorogation de la 3e session du 3e Parlement de la Province du Canada.
  • 10 août 1854: Retour des brefs d’élection de la 5e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 10 août 1864: Le député de Jacques Cartier, François-Zéphirin Tassé (BLE), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme inspecteur des prisons.
  • 10 août 1980: Le Parti Communiste Ouvrier (Section Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 10 août 1982: Le député d’Argenteuil, Claude Ryan (LIB), démissionne comme chef du Parti libéral du Québec et chef de l’Opposition officielle. Le député de Bonaventure, Gérard D. Lévesque (LIB), est nommé chef intérimaire.
  • 10 août 1983: Le Parti alternatif du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 11 août 1803: Prorogation de la 4e session du 3e Parlement du Bas-Canada.
  • 11 août 1814: Le conseiller législatif et conseiller exécutif Paul-Roch de Saint-Ours (BUR) décède en fonction.
  • 11 août 1854: Sanction royale d’un projet de loi du Parlement britannique qui donne au Parlement de la province du Canada le pouvoir de modifier la constitution de son Conseil législatif.
  • 11 août 1926: Le député de Témiscouata, Jules Langlais (CON), décède en fonction.
  • 11 août 1972: Le député de Rouyn-Noranda, Camil Samson (ind.), le député de Mégantic, Bernard Dumont (ind.), et le député d’Abitibi-Ouest, Aurèle Audet (ind.), réintègrent le groupe parlementaire du Ralliement créditiste.
  • 11 août 1989: Le Parti 51 obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 11 août 1992: Le député de Westmount, Richard Holden (ind.), joint le groupe parlementaire du Parti québécois après avoir quitte les rangs du Parti égalité un an plus tôt.
  • 11 août 2010: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Charest (LIB).

Le Québec politique un 4 avril

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 4 avril 2008: Le Parti des immigrés du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 4 avril 1996: Le Parti du peuple du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 4 avril 1967: L’Assemblée législative du Québec forme un comité spécial d’étude sur la constitution canadienne et sur la constitution interne du Québec.
  • 4 avril 1931: Prorogation de la 4e session du 17e Parlement du Québec.
  • 4 avril 1930: Prorogation de la 3e session du 17e Parlement du Québec.
  • 4 avril 1930: Sanction de la «Loi modifiant les Statuts Refondus, 1925, relativement à la création de nouveaux districts électoraux» (S.Q., 1930 (20 Geo. V), c.15), qui remanie les limites des circonscriptions électorales en faisant passer leur nombre de 85 à 90.
  • 4 avril 1929: Prorogation de la 2e session du 17e Parlement du Québec.
  • 4 avril 1904: Le conseiller législatif de La Durantaye, Pierre Garneau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 4 avril 1902: Le député de Soulanges, Avila-Gonzague Bourbonnais (LIB), décède en fonction.
  • 4 avril 1898: Joseph Lanctôt (LIB) est nommé conseiller législatif de Rigaud.
  • 4 avril 1890: Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON), premier ministre du Québec de 1867 à 1873, décède à l’âge de 69 ans.
  • 4 avril 1832: Jean-Baptiste Juchereau Duchesnay (n.a.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 4 avril 1811: Le gouverneur britannique James Craig libère le député de Surrey, Pierre-Stanislas Bédard (CAN), qui a été emprisonné pendant un an sans avoir de procès.

Le Québec politique un 25 février

  • 25 février 1994: Le parti Développement Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 25 février 1969: Ouverture de la 4e session du 28e Parlement du Québec.
  • 25 février 1882: Le conseiller législatif de Shawinigan, commissaire de l’Agriculture et des Travaux publics et orateur du Conseil législatif, John Jones Ross (CON), démissionne comme ministre et orateur du Conseil législatif en raison d’un désaccord avec le premier ministre du Québec, Joseph-Adolphe Chapleau (CON), au sujet de la politique ferroviaire.
  • 25 février 1873: Le premier ministre du Québec et député du Comté de Québec, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON), démissionne comme premier ministre du Québec et député à la suite de sa nomination comme Sénateur fédéral.
  • 25 février 1858: Le député de Frontenac (Haut-Canada), Henry Smith (CON), est nommé orateur de l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 25 février 1858: Ouverture de la 1re session du 6e Parlement de la Province du Canada.
  • 25 février 1855: Élection partielle dans Verchères, remportée par George-Étienne Cartier (BLE), secrétaire provincial du Canada dans le ministère MacNab-Taché.
  • 25 février 1848: Le député de Bellechasse, Augustin-Norbert Morin (PAT), est nommé orateur de l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 25 février 1848: Ouverture de la 1re session du 3e Parlement de la Province du Canada.
  • 25 février 1832: Prorogation de la 2e session du 14e Parlement du Bas-Canada.

Le Québec politique un 26 et 27 janvier

  • 26 janvier 1938: Les cinq députés dissidents de l’Union nationale (dont Chaloult, Drouin et Hamel) demandent à être reconnus comme formant un groupe parlementaire sous le nom de «Parti national», ce qui leur est refusé.
  • 26 janvier 1938: Ouverture de la 3e session du 20e Parlement du Québec.
  • 26 janvier 1910: Le conseiller législatif de Lanaudière, Jules Allard (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection partielle dans la circonscription de Drummond.
  • 26 janvier 1855: Le député de Chicoutimi et Tadoussac, co-premier ministre de la Province du Canada et commissaire des Terres de la couronne, Augustin-Norbert Morin (REF), le député de Québec et secrétaire provincial du Canada, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (REF), et le député de la cité de Québec et commissaire en chef des Travaux publics, Jean Chabot (REF), démissionnent comme ministres. Ces 3 démissions entraînent la fin du ministère MacNab-Morin.
  • 26 janvier 1834: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Augustin-Norbert Morin (PAT).
  • 26 janvier 1816: Ouverture de la 2e session du 8e Parlement du Bas-Canada.
  • 27 janvier 1996: À l’issue d’une course à la direction dont il est le seul candidat, Lucien Bouchard (PQ) est élu sans opposition chef du Parti québécois.
  • 27 janvier 1926: Discours sur le budget.
  • 27 janvier 1921: Discours sur le budget.
  • 27 janvier 1910: Élection partielle dans Richmond, remportée sans opposition par Peter Samuel George Mackenzie (LIB), trésorier dans le gouvernement Gouin.
  • 27 janvier 1887: Le député de Montcalm, premier ministre du Québec et procureur général, Louis-Olivier Taillon (CON), assermenté 2 jours plus tôt, est défait en Chambre dès le premier vote sur l’élection de l’orateur de l’Assemblée législative. Incapable d’obtenir la confiance de la Chambre, il est forcé de démissionner.
  • 27 janvier 1887: Ouverture de la 1re session du 6e Parlement du Québec.
  • 27 janvier 1884: Le conseiller législatif de La Vallière, Jean-Baptiste-Georges Proulx (LIB), décède en fonction.
  • 27 janvier 1882: Le député de Yamaska, Jonathan Saxton Campbell Würtele (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme trésorier dans le gouvernement Chapleau.
  • 27 janvier 1863: Le député d’Hochelaga et secrétaire provincial du Canada dans le ministère Macdonald-Sicotte, Antoine-Aimé Dorion (ROU), démissionne comme ministre en raison d’un désaccord avec les autres membres du Cabinet concernant la construction du chemin de fer intercolonial.
  • 27 janvier 1855: Formation du ministère MacNab-Taché dans la Province du Canada, dirigé par le député de Hamilton, Allan Napier MacNab (L-CON), et par le conseiller législatif et receveur général, Étienne-Paschal Taché (REF). 3 ministres nouvellement nommés, soit le député de Lévis et commissaire en chef des Travaux publics, François-Xavier Lemieux (oncle) (REF), le député de Montmorency et commissaire des Terres de la couronne, Joseph-Édouard Cauchon (BLE), et le député de Verchères et secrétaire provincial du Canada, George-Étienne Cartier (BLE), démissionnent comme députés afin d’avaliser leur nomination lors d’élections partielles.
  • 27 janvier 1855: Le député de Chicoutimi et Tadoussac et ex-ministre, Augustin-Norbert Morin (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge de la Cour supérieure du Bas-Canada.
  • 27 janvier 1855: Le conseiller législatif René-Édouard Caron (ind.) est nommé juge de la Cour du banc de la reine.
  • 27 janvier 1813: Élection partielle dans Surrey, remportée par Pierre Amiot (BUR).

La politique québécoise un 15 juillet

  • 15 juillet 1974: Le député de Sainte-Anne, George Springate (LIB), et le député de Mont-Royal, John Ciaccia (LIB), votent contre le «bill 22» (Loi sur la langue officielle) en deuxième lecture, en raison des dispositions du projet de loi concernant l’accès à l’école en anglais mises de l’avant par leur propre parti.
  • 15 juillet 1959: Le député de Lac-Saint-Jean, Antonio Auger (UN), démissionne comme député.
  • 15 juillet 1867: Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 15 juillet 1861: Retour des brefs d’élection de la 7e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.

La politique québécoise un 1er juillet

  • 1er juillet 1867: Entrée en vigueur de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique. Le nouveau lieutenant-gouverneur du Québec, Narcisse-Fortunat Belleau, demande à Joseph Cauchon (CON) de devenir le premier premier ministre du Québec. Devant l’impossibilité d’obtenir des appuis chez l’aile anglophone du Parti conservateur, le premier gouvernement sera dirigé par Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON).
  • 1er juillet 1856: Prorogation de la 2e session du 5e Parlement de la Province du Canada.
  • 1er juillet 1855: Le député de Québec, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme surintendant de l’instruction publique.
  • 1er juillet 1845: Le député d’Ilet [L’Islet], Étienne-Paschal Taché (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme adjudant général adjoint de la milice pour le Bas-Canada.
  • 1er juillet 1805: Henry Allcock (BUR) est nommé juge en chef du Bas-Canada et membre du Conseil exécutif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 29 mai

  • 29 mai 1989: Élections partielles dans Hull et Papineau, remportées par René-Robert Lesage (LIB) et Norman Mac Millan (LIB).
  • 29 mai 1942: Prorogation de la 3e session du 21e Parlement du Québec.
  • 29 mai 1909: Prorogation de la 1re session du 12e Parlement du Québec.
  • 29 mai 1876: Le député de Montmagny, Auguste-Charles-Philippe Landry (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 7 juillet 1875. Son élection est annulée et le siège de Montmagny devient vacant.
  • 29 mai 1871: Émission des brefs d’élection de la 2e élection générale à l’Assemblée législative du Québec. Après que le scrutin ait été complété à la fin de juillet, les résultats sont les suivants:
  • 29 mai 1857: Le député de Terrebonne, Gédéon-Mélasippe Prévost (ROU), démissionne comme député.
  • 29 mai 1847: Formation du gouvernement Sherwood-Papineau dans la province du Canada, dirigé par le député de York et procureur général du Haut-Canada, Henry Sherwood (TOR), et le député d’Outaouais et commissaire des Terres de la couronne, Denis-Benjamin Papineau (TOR).
  • 29 mai 1800: Sanction de l’«Acte qui pourvoit des Officiers Rapporteurs pour l’Élection des Chevaliers, Citoyens et Bourgeois pour servir en Assemblée, et qui règle les Élections à être tenues en conséquence» (S.P.B.C., 1800 (40 Geo. III), c.1), qui a notamment pour effet de créer le poste d’officier-rapporteur (équivalent de ce qui est aujourd’hui le directeur de scrutin) pour la tenue des élections.
  • 29 mai 1800: Prorogation de la 4e session du 2e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 4 avril

  • 4 avril 2008: Le Parti des immigrés du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 4 avril 1996: Le Parti du peuple du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 4 avril 1967: L’Assemblée législative du Québec forme un comité spécial d’étude sur la constitution canadienne et sur la constitution interne du Québec.
  • 4 avril 1931: Prorogation de la 4e session du 17e Parlement du Québec.
  • 4 avril 1930: Prorogation de la 3e session du 17e Parlement du Québec.
  • 4 avril 1930: Sanction de la «Loi modifiant les Statuts Refondus, 1925, relativement à la création de nouveaux districts électoraux» (S.Q., 1930 (20 Geo. V), c.15), qui remanie les limites des circonscriptions électorales en faisant passer leur nombre de 85 à 90.
  • 4 avril 1929: Prorogation de la 2e session du 17e Parlement du Québec.
  • 4 avril 1902: Le député de Soulanges, Avila-Gonzague Bourbonnais (LIB), décède en fonction.
  • 4 avril 1890: Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON), premier ministre du Québec de 1867 à 1873, décède à l’âge de 69 ans.
  • 4 avril 1832: Jean-Baptiste Juchereau Duchesnay (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 4 avril 1823: William Smith (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 4 avril 1811: Le gouverneur britannique James Craig libère le député de Surrey, Pierre-Stanislas Bédard (CAN), qui a été emprisonné pendant un an sans avoir de procès.

Les premiers ministres dans la carte électorale

La Commission de l’Assemblée nationale siège ces jours-ci afin d’étudier le rapport préliminaire de la Commission de la représentation électorale sur la prochaine refonte de la carte électorale québécoise (pour plus de détails sur le processus de refonte, voir notre section spéciale). Tandis qu’on envisage la possibilité de baptiser une circonscription en l’honneur de Robert Bourassa (ce serait les actuelles circonscriptions de Mercier ou d’Ungava, c’est selon), nous avons un prétexte idéal pour faire un peu d’histoire politique et de faire un topo sur l’importance des anciens premiers ministres dans notre géographie électorale. En effet, sur les 29 personnes ayant occupé le poste de premier ministre du Québec depuis la Confédération, 12 ont été honorés en baptisant une des 125 circonscriptions électorales à leur nom (ça fait tout de même 10% des circonscriptions baptisées en l’honneur d’un premier ministre). En voici la liste:

  • Bertrand: Jean-Jacques Bertrand (UN), premier ministre de 1968 à 1970(1)
  • Bourassa-Sauvé: Joseph-Mignault-Paul Sauvé (UN), premier ministre de 1959 à 1960(2)
  • Chapleau: Joseph-Adolphe Chapleau (CON), premier ministre de 1879 à 1882
  • Chauveau: Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON), premier ministre de 1867 à 1873(3)
  • Duplessis: Maurice Le Noblet Duplessis (UN), premier ministre de 1936 à 1939 et de 1944 à 1959
  • Gouin: Lomer Gouin (LIB), premier ministre de 1905 à 1920
  • Jean-Lesage: Jean Lesage (LIB), premier ministre de 1960 à 1966
  • Johnson: Daniel Johnson (père) (UN), premier ministre de 1966 à 1968(4)
  • Mercier: Honoré Mercier (père) (LIB), premier ministre de 1887 à 1891
  • René-Lévesque: René Lévesque (PQ), premier ministre de 1976 à 1985
  • Taillon: Louis-Olivier Taillon (CON), premier ministre en 1887 et de 1892 à 1896(5)
  • Taschereau: Louis-Alexandre Taschereau (LIB), premier ministre de 1920 à 1935

Quant à la circonscription de Lobtinière, elle n’a pas été rebaptisée en l’honneur de Henri-Gustave Joly de Lotbiniere (LIB), premier ministre de 1878 à 1879.Elle portait déjà ce nom lorsque M. Joly de Lotbiniere, qui était également seigneur de cette seigneurie, fut député de cette circonscription.

Notes:

  1. Fait à noter, 2 circonscriptions portèrent le nom de «Bertrand». La 1re, située en Montérégie, fut rebaptisée Marguerite-D’Youville lors de la refonte de 1992. Lors de cette même refonte, une 2e circonscription de Bertrand fut créée dans les Laurentides. ()
  2. Selon la Commission de toponymie, le «Bourassa» honoré dans le nom de cette circonscription est Henri Bourassa, politicien et journaliste de la fin du 19e et du début du 20e siècle, et non Robert Bourassa (LIB), premier ministre de 1970 à 1976 et de 1985 à 1994. Merci à nos nombreux abonnés sur Twitter (@QuebecPolitique) de nous l’avoir souligné. Notons qu’avant 2001, Bourassa et Sauvé étaient 2 circonscriptions distinctes. ()
  3. M. Chauveau était député de Chauveau (qui s’appelait Québec-Comté à l’époque) durant sa carrière politique. ()
  4. M. Johnson était député de Johnson (qui s’appelait Bagot à l’époque) durant sa carrière politique. ()
  5. M. Taillon était député de Chambly durant une partie de sa carrière politique (le territoire de l’actuelle circonscription de Taillon était inclus dans Chambly à l’époque). ()