Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 14 au 20 octobre

  • 14 octobre 1842: Le député de Saguenay, Étienne Parent (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme greffier du Conseil exécutif.
  • 14 octobre 1856: Élection législative dans la division de Rougemont, remportée par Louis-Antoine Dessaulles (ROU).
  • 14 octobre 1886: 6e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
    • Libéraux [Parti national] (Honoré Mercier (père)): 34 sièges;
    • Parti conservateur (John Jones Ross): 25 sièges;
    • Nationalistes [Parti national] (Honoré Mercier (père)): 3 sièges;
    • Conservateurs indépendants: 3 sièges.
  • 14 octobre 1905: Élection partielle dans St-Sauveur, remportée par Charles-Eugène Côté (LIB).
  • 14 octobre 1908: Élection partielle dans Lac St-Jean, remportée sans opposition par Jean-Baptiste Carbonneau (LIB).
  • 14 octobre 1922: Le député de Rimouski, Auguste-Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 14 octobre 1967: Le député de Laurier et ex-ministre, René Lévesque (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 15 octobre 1794: Le conseiller législatif Edward Harrison (BUR) décède en fonction.
  • 15 octobre 1831: Le député de Vaudreuil, Godefroy Beaudet (PAT), démissionne comme député.
  • 15 octobre 1863: Prorogation de la 1re session du 8e Parlement de la Province du Canada.
  • 15 octobre 1909: Le député de Rimouski et trésorier, Auguste Tessier (LIB), et le député de Nicolet, Alfred Marchildon (LIB), démissionnent comme députés et ministre à la suite de leur nomination comme juges.
  • 15 octobre 1958: Élections partielles dans Labelle et Roberval, remportées par Pierre Bohémier (UN) et Jean-Joseph Turcotte (UN). Bohémier est le dernier député à être élu sans opposition (sans adversaire ou «par acclamation»).
  • 15 octobre 1976: Le député d’Arthabaska, Jean-Gilles Massé (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme membre de la Commission des accidents du travail.
  • 15 octobre 1983: À la suite d’un congrès à la direction, Robert Bourassa est élu chef du Parti libéral du Québec, poste qu’il avait déjà occupé de 1970 à 1976.
  • 15 octobre 1991: Le député de Westmount, Richard Holden (EP), est expulsé du groupe parlementaire du Parti égalité. Il siégera comme député indépendant.
  • 15 octobre 2007: Le député de Pointe-aux-Trembles, ex-chef du Parti québécois et ex-ministre, André Boisclair (PQ), annonce sa démission comme député, laquelle deviendra effective le 15 novembre 2007.
  • 16 octobre 1825: Le conseiller législatif William McGillivray (BUR) décède en fonction.
  • 16 octobre 1834: Joseph Masson (n.a.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 16 octobre 1868: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée sans opposition par Sévère Dumoulin (CON).
  • 16 octobre 1912: Élection partielle dans Verchères, remportée sans opposition par Joseph-Léonide Perron (LIB).
  • 16 octobre 1929: Élection partielle dans Montcalm, remportée par Joseph-Léonide Perron (LIB), ministre de l’Agriculture dans le gouvernement Taschereau.
  • 16 octobre 1931: Le chef du Parti conservateur, Camillien Houde, conteste en bloc devant les tribunaux l’élection de 63 députés libéraux pour cause d’irrégularités lors de l’élection générale de 1931.
  • 16 octobre 1936: Discours sur le budget.
  • 16 octobre 1959: (16 au 17 octobre) 5e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec).
  • 16 octobre 1970: À la suite de l’enlèvement du ministre de l’Immigration, ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), par des membres du FLQ, le gouvernement fédéral de P.-E. Trudeau (LIB) invoque la Loi des mesures de guerre.
  • 16 octobre 1979: Le député de D’Arcy-McGee et ex-ministre dans le gouvernement Bourassa, Victor Charles Goldbloom (LIB), démissionne comme député.
  • 16 octobre 1984: Ouverture de la 5e session du 32e Parlement du Québec. Lors du discours inaugural, le premier ministre du Québec et député de Taillon, René Lévesque (PQ), considère la victoire de Brian Mulroney et des conservateurs sur la scène fédérale comme «un beau risque» à courir par le Québec sur le plan de la réforme de la fédération canadienne.
  • 16 octobre 1985: Trois ministres du gouvernement Pierre Marc Johnson (PQ), soit Yves Bérubé, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie et député de Matane, Yves Duhaime, ministre des Finances et député de Saint-Maurice, et Clément Richard, ministre des Affaires culturelles et député de Montmorency, démissionnent comme ministres. Un remaniement ministériel suivra, au cours duquel 4 personnes non élues accèdent au Cabinet.
  • 17 octobre 1834: Le conseiller législatif George Pownall (BUR), qui s’était retiré en Angleterre à partir de 1803, décède en fonction.
  • 17 octobre 1836: Le député de Stanstead, John Grannis (PAT), démissionne comme député.
  • 17 octobre 1854: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Octave-Cyrille Fortier (BLE).
  • 17 octobre 1907: Le député de Bellechasse et ministre des Terres et Forêts, Adélard Turgeon (LIB), démissionne comme député et lance à Henri Bourassa le défi de poser sa candidature dans la circonscription de Bellechasse à l’élection partielle du 4 novembre 1907. Le député de Montmorency, Louis-Alexandre Taschereau (LIB), démissionne comme député le même jour à la suite de sa nomination comme ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin.
  • 17 octobre 1969: (17 au 19 octobre) 2e Congrès national du Parti québécois sous le thème «Congrès de la preuve et de l’élan».
  • 17 octobre 1970: Le ministre de l’Immigration, ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), est retrouvé mort dans le coffre d’une voiture près de l’aéroport de Saint-Hubert.
  • 17 octobre 1988: Le député de Papineau, Mark Assad (LIB), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 17 octobre 2007: La députée de Bourget et ex-ministre, Diane Lemieux (PQ), démissionne officiellement comme députée.
  • 17 octobre 2009: (17 et 18 octobre) 8e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec.
  • 18 octobre 1918: Le lieutenant-gouverneur du Québec, ex-député et ex-chef du Parti conservateur, Pierre-Évariste Leblanc, décède en fonction.
  • 18 octobre 1921: Le député de Beauce, Arthur Godbout (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 18 octobre 1956: (18 au 20 octobre) 2e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «L’avenir du Parti libéral du Québec».
  • 18 octobre 1963: (18 au 20 octobre) 9e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Réformes des structures administratives et législatives».
  • 18 octobre 1972: L’élection partielle tenue dans Gatineau le 11 octobre 1972 est annulée par les tribunaux, les bulletins de vote ayant tous été rejetés lors du dépouillement devant le juge en raison d’une erreur technique. Le scrutin sera repris le 15 novembre 1972.
  • 18 octobre 1976: Dissolution du 30e Parlement du Québec et émission des brefs de la 31e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 15 novembre 1976.
  • 18 octobre 2007: Le Parti indépendantiste obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 18 octobre 2009: À la suite d’une élection à la direction, l’ex-député Gilles Taillon (ADQ) est élu chef de l’Action démocratique du Québec.
  • 18 octobre 2012: La députée de Joliette et ministre déléguée à la Santé publique et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon (PQ), démissionne comme ministre.
  • 19 octobre 1821: Le conseiller exécutif James Kerr (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en novembre 1823.
  • 19 octobre 1869: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Charles-Borromée Genest (CON).
  • 19 octobre 1886: Sévère Rivard (CON) est nommé conseiller législatif d’Alma.
  • 19 octobre 1894: Élection partielle dans Compton, remportée par Charles McClary (CON).
  • 19 octobre 1908: Le conseiller législatif de La Vallière, François-Xavier Méthot (fils) (CON), décède en fonction.
  • 19 octobre 1920: Élections partielles dans Kamouraska et Saint-Maurice, remportées par Nérée Morin (LIB) et L.-N.-Arthur Ricard (LIB).
  • 19 octobre 1955: Jean Barrette (UN) est nommé conseiller législatif de Sorel.
  • 19 octobre 1996: (19 et 20 octobre) 2e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec sous le thème «Un virage essentiel…pour un Québec en marche».
  • 20 octobre 1817: Mgr Joseph-Octave Plessis (BUR), évêque de Québec, est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 20 octobre 1821: L’ex-député Edward Bowen (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en février 1824.
  • 20 octobre 1842: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Thomas-Cushing Aylwin (PAT), solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 20 octobre 1852: Louis Panet (BLE) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 20 octobre 1854: Élection partielle dans Bagot, remportée par Timothée Brodeur (BLE).
  • 20 octobre 1887: Ouverture à Québec de la première conférence interprovinciale convoquée par le premier ministre du Québec, Honoré Mercier (père) (LIB). On y discute de l’autonomie provinciale et des subventions fédérales.
  • 20 octobre 1905: Le député de Napierville, Dominique Monet (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme protonotaire.
  • 20 octobre 1921: Le conseiller législatif de Salaberry et ex-premier ministre, Lomer Gouin (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection fédérale.
  • 20 octobre 1930: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Robert Taschereau (LIB).
  • 20 octobre 1963: Le député de Dorchester, Joseph-Armand Nadeau (UN), décède en fonction.
  • 20 octobre 1967: Ouverture de la 2e session du 28e Parlement du Québec. La session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 20 octobre 1982: Le Parti progressiste-conservateur du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.

Le Québec politique du 12 au 18 août

  • 12 août 1836: Élections partielles dans Saint Maurice, remportées par François Lesieur Desaulniers (PAT) et Alexis Bareil dit Lajoie (PAT).
  • 12 août 1866: Le député de Sherbrooke et ministre des Finances, Alexander Tilloch Galt (CON), démissionne comme ministre.
  • 12 août 1964: Le député de Montréal-Verdun, George O’Reilly (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de La Durantaye.
  • 12 août 1967: Prorogation de la 1re session du 28e Parlement du Québec.
  • 12 août 1991: Élection partielle dans Montmorency, remportée par Jean Filion (PQ).
  • 13 août 1863: Ouverture de la 1re session du 8e Parlement de la province du Canada.
  • 13 août 1863: Le député de Hastings South (Haut-Canada), Lewis Wallbridge (BLE), est nommé orateur de l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 13 août 2007: Le député de Charlevoix et ex-ministre, Rosaire Bertrand (PQ), démissionne comme député.
  • 14 août 1802: John Elmsley (BUR) est nommé juge en chef du Bas-Canada et membre du Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 14 août 1832: Élection partielle dans Yamaska, remportée par Léonard Godefroi de Tonnancour (PAT).
  • 14 août 1882: Élection partielle dans Beauce, remportée sans opposition par Jean Blanchet (Beauce) (CON), secrétaire et registraire de la Province dans le gouvernement Mousseau.
  • 14 août 1985: Le Parti indépendantiste obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 14 août 2006: Élections partielles dans Pointe-aux-Trembles et Taillon, remportées par André Boisclair (PQ), chef du Parti québécois, et Marie Malavoy (PQ).
  • 15 août 1853: Le conseiller législatif, président du Conseil législatif et membre du Conseil exécutif, René-Édouard Caron (REF), démissionne comme ministre à la suite de sa nomination comme juge de la Cour supérieure du Bas-Canada.
  • 15 août 1863: Élection partielle dans Bagot, remportée par Maurice Laframboise (ROU), commissaire des Travaux publics dans le ministère Macdonald-Dorion.
  • 15 août 1866: Prorogation de la 5e session du 8e Parlement de la Province du Canada. C’était la dernière session parlementaire sous le régime de l’Union.
  • 15 août 1930: Le conseiller législatif de Wellington, William Frederick Vilas (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection fédérale.
  • 15 août 1931: William Stephen Bullock (LIB) est nommé conseiller législatif de Wellington.
  • 16 août 1822: Le député de Québec, Louis Gauvreau (n.a.), décède en fonction.
  • 16 août 1858: Sanction de l’«Acte pour définir le Droit Électoral, pour pourvoir à l’inscription des Électeurs, et pour d’autres fins y mentionnés» (S.P.C., 1858 (22 Vict.), c.82), qui prévoit notamment l’obligation de dresser des listes électorales dans chaque circonscription ainsi que l’obligation d’y être inscrit pour être admis à voter.
  • 16 août 1858: Prorogation de la 1re session du 6e Parlement de la province du Canada.
  • 16 août 1944: Le député de Montréal–Sainte-Marie, ex-chef du Parti conservateur et ex-maire de Montréal, Camillien Houde (ind.), est libéré après quatre ans d’emprisonnement pour son opposition à la conscription.
  • 17 août 1829: Sanction de l’«Acte pour faire une division nouvelle et plus commode de la province en comtés, afin d’avoir une représentation dans l’Assemblée plus égale que ci-devant» (S.P.B.C., 1829 (9, Geo. IV), c.73), qui prévoit une première refonte de la carte électorale du Bas-Canada. Le nombre de circonscriptions passe de 27 à 44 et le nombre de députés à la Chambre d’assemblée de 50 à 84.
  • 17 août 1842: Élection partielle dans Outaouais, remportée par Denis-Benjamin Papineau (PAT).
  • 17 août 1853: Le député de St. Hyacinthe, Louis-Victor Sicotte (REF), est nommé commissaire des Terres de la Couronne dans le ministère Hincks-Morin.
  • 17 août 1887: Le conseiller législatif d’Inkerman, George Bryson (père) (CON), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 17 août 1910: Élection partielle dans Sherbrooke, remportée sans opposition par Calixte-Émile Therrien (LIB).
  • 17 août 1912: Le député de Verchères, Amédée Geoffrion (LIB), démissionne comme député.
  • 17 août 1922: Élection partielle dans Labelle, remportée par Désiré Lahaie (LIB).
  • 17 août 1936: 20e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 17 août 2004: Le député de Gouin et leader parlementaire de l’Opposition officielle, André Boisclair (PQ), démissionne comme député.
  • 18 août 1837: Ouverture de la 4e session du 15e Parlement du Bas-Canada.
  • 18 août 1876: Élection partielle dans Nicolet, remportée par Charles-Édouard Hodge (CON).
  • 18 août 1887: Le conseiller législatif de Kennebec, Elzéar Gérin (CON), décède en fonction.
  • 18 août 1911: Le conseiller législatif de La Durantaye, Édouard Burroughs Garneau (LIB), décède en fonction.
  • 18 août 2005: La députée de Taillon et ex-ministre, Pauline Marois (PQ), devient officiellement candidate à la direction du Parti québécois.

Le Québec politique un 6 mars

  • 6 mars 2009: Le député de Rivière-du-Loup et chef de l’Action démocratique du Québec, Mario Dumont (ADQ), démissionne officiellement comme député et chef du Parti. La députée de Lotbinière, Sylvie Roy (ADQ), devient chef parlementaire intérimaire jusqu’à l’élection d’un successeur à la direction du Parti.
  • 6 mars 2006: La députée de Pointe-aux-Trembles et ex-ministre, Nicole Léger (PQ), annonce sa démission comme députée, laquelle entrera en vigueur le 1er juin 2006.
  • 6 mars 1979: Ouverture de la 4e session du 31e Parlement du Québec.
  • 6 mars 1989: Le député de Duplessis, Denis Perron (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois afin de siéger comme député indépendant à la suite d’accusations de fraude et d’abus de confiance. Il sera acquitté en mai 1989 et réintègrera le groupe parlementaire du Parti québécois.
  • 6 mars 1944: Le député de Saint-Hyacinthe et ministre de la Voirie, Télesphore-Damien «T.-D.» Bouchard (LIB), démissionne comme ministre et député à la suite de sa nomination comme sénateur fédéral.
  • 6 mars 1901: Discours sur le budget.
  • 6 mars 1897: Dissolution du 8e Parlement du Québec.
  • 6 mars 1882: Élection partielle dans Pontiac, remportée par William Joseph Poupore (CON).
  • 6 mars 1837: Le secrétaire d’État au colonies, lord John Russell, présente à la Chambre des communes britannique les dix «résolutions Russell» sur les affaires du Bas-Canada. Ces résolutions, qui soulèveront de grands remous au Bas-Canada, confirment le refus de Londres de répondre aux doléances énoncées dans les Quatre-Vingt-Douze Résolutions adoptées par la Chambre d’assemblée du Bas-Canada en 1834, notamment le fait de rendre le Conseil législatif électif et de rendre le Conseil exécutif responsable devant la Chambre d’assemblée.

La politique québécoise un 16 juin

  • 16 juin 2004: Renaud Lachance est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de vérificateur général pour un mandat de 10 ans.
  • 16 juin 1996: Le député de Pointe-aux-Trembles, Michel Bourdon (PQ), démissionne comme député.
  • 16 juin 1993: Le député de Laval-des-Rapides, Guy Bélanger (LIB), démissionne comme député.
  • 16 juin 1966: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 5 juin 1966, le député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 16 juin 1886: Le député de Charlevoix, Onésime Gauthier (CON), décède en fonction.
  • 16 juin 1857: Le conseiller législatif, co-premier ministre de la province du Canada et président du Conseil législatif, Étienne-Paschal Taché (BLE), est nommé commissaire des Terres de la couronne dans son gouvernement.
  • 16 juin 1835: Élection partielle dans Kamouraska, remportée par Alexandre Fraser (n.a.).

La politique québécoise un 12 mai

  • 12 mai 2008: Élections partielles dans Bourget, Hull et Pointe-aux-Trembles, remportée par Maka Kotto (PQ), Maryse Gaudreault (LIB) et Nicole Léger (PQ).
  • 12 mai 2007: Le député fédéral de Laurier—Sainte-Marie et chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe (BQ), annonce le retrait de sa candidature à la direction du Parti québécois.
  • 12 mai 2005: Le Parti conscience universelle obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 12 mai 1994: Discours sur le budget.
  • 12 mai 1988: Discours sur le budget.
  • 12 mai 1970: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 29 avril 1970, le député de Mercier, Robert Bourassa (LIB), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 12 mai 1896: Le député de Montréal division No. 4, Alexander Webb Morris (CON), démissionne comme député.
  • 12 mai 1888: Le député de Chicoutimi et Saguenay, Élie Saint-Hilaire (CON-I), décède en fonction.
  • 12 mai 1863: Prorogation de la 2e session du 7e Parlement de la Province du Canada.
  • 12 mai 1856: Élection partielle dans Argenteuil, remportée par Sydney Robert Bellingham (CON).

La politique québécoise un 8 mai

  • 8 mai 2007: Le député de Pointe-aux-Trembles et chef du Parti québécois, André Boisclair (PQ), démissionne comme chef du parti. Le député d’Abitibi-Ouest, François Gendron (PQ), est nommé chef intérimaire d’ici à l’élection d’un nouveau chef.
  • 8 mai 2007: Ouverture de la 1re session du 38e Parlement du Québec.
  • 8 mai 1984: Fusillade à l’Assemblée nationale. Le caporal Denis Lortie fait irruption dans l’Hôtel du Parlement, tuant trois personnes et en blessant neuf autres.
  • 8 mai 1942: Le député d’Arthabaska et procureur général, Wilfrid Girouard (LIB), et le député de L’Assomption et orateur de l’Assemblée législative du Québec, Bernard Bissonnette (LIB), démissionnent comme ministre et députés à la suite de leur nomination comme juges.
  • 8 mai 1934: Le député de Québec, Joseph-Éphraïm Bédard (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme vice-président de la Commission des liqueurs.
  • 8 mai 1888: Élection partielle dans Laval, remportée par Pierre-Évariste Leblanc (CON).
  • 8 mai 1888: Le député de Montréal Centre et commissaire de l’Agriculture et des Travaux publics, James McShane (LIB), démissionne comme ministre à la suite d’accusations de corruption portées contre lui.
  • 8 mai 1863: Élection législative partielle dans la division de Wellington, remportée par John Sweall Sanborn (LIB).
  • 8 mai 1863: Démission du gouvernement Macdonald-Sicotte dans la province du Canada à la suite d’un vote de non-confiance à l’Assemblée législative.
  • 8 mai 1826: Élection partielle dans Hampshire, remportée par François-Xavier Larue (PAT).
  • 8 mai 1817: L’ex-député Thomas Coffin (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 9 décembre

  • 9 décembre 2010: Jacques Drouin est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de Directeur général des élections pour un mandat de 7 ans.
  • 9 décembre 2010: Jacques Saint-Laurent est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de Commissaire à l’éthique et à la déontologie pour un mandat de 5 ans. Cette nomination fait suite à l’adoption du «Code d’éthique et de déontologie des membres de l’Assemblée nationale» (L.Q., 2010, c.30) le 8 décembre.
  • 9 décembre 1996: Élection partielle dans Pointe-aux-Trembles, remportée par Nicole Léger (PQ).
  • 9 décembre 1993: Le Parti de la souveraineté du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 9 décembre 1929: Élection partielle dans Beauce, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Fortin (LIB).
  • 9 décembre 1908: Le député de Québec Centre, Amédée Robitaille (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme protonotaire.
  • 9 décembre 1896: Discours sur le budget.
  • 9 décembre 1843: Prorogation de la 3e session du 1er Parlement de la Province du Canada.

La politique québécoise un 15 novembre

  • 15 novembre 2007: Le député de Pointe-aux-Trembles, ex-chef du Parti québécois et ex-ministre, André Boisclair (PQ), démissionne officiellement comme député.
  • 15 novembre 2006: Le député de Borduas et ex-ministre, Jean-Pierre Charbonneau (PQ), et la députée de Chambly, Diane Legault (LIB), démissionnent comme députés.
  • 15 novembre 2005: À l’issue d’un vote au suffrage universel des adhérents, André Boisclair (PQ), ex-député et ex-ministre, est élu chef du Parti québécois.
  • 15 novembre 1976: 31e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 15 novembre 1974: (15 au 17 novembre) 5e Congrès national du Parti québécois sous le thème «Le Québec, ça vaut le coup». À l’instigation de Claude Morin, la notion d’étapisme, faisant du référendum une modalité d’accession à la souveraineté, est intégrée au programme du Parti.
  • 15 novembre 1972: Élection partielle dans Gatineau, remportée par Michel Gratton (LIB).
  • 15 novembre 1900: Émission des brefs de la 10e élection générale à l’Assemblée législative du Québec.
  • 15 novembre 1843: Le député de Gaspé, Robert Christie (BUR), est expulsé pour une cinquième fois de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour avoir provoqué, en 1827, le non-renouvellement de la commission de magistrat de plusieurs députés opposés au gouverneur George Ramsay. Le siège de Gaspé devient vacant.
  • 15 novembre 1833: Ouverture de la 3e session du 14e Parlement du Bas-Canada.
  • 15 novembre 1832: Ouverture de la 2e session du 14e Parlement du Bas-Canada.
  • 15 novembre 1832: Le conseiller législatif John Fraser (Northumberland) (TOR) démissionne comme membre du Conseil législatif de la province du Canada.
  • 15 novembre 1832: Le député de Bonaventure, John Gosset (n.a.), démissionne comme député.
  • 15 novembre 1831: Le député de Gaspé, Robert Christie (BUR), est expulsé pour une quatrième fois de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour avoir provoqué, en 1827, le non-renouvellement de la commission de magistrat de plusieurs députés opposés au gouverneur George Ramsay. Le siège de Gaspé devient vacant.

Marie Josèphe Pigeon, candidate de QS dans Saint-Laurent

Québec solidaire a dévoilé vendredi dernier l’identité de sa candidate lors de l’élection partielle qui aura lieu dans la circonscription électorale de Saint-Laurent le 13 septembre prochain. Mme Marie Josèphe Pigeon, agente de développement social et communautaire auprès des personnes issues de l’immigration, portera à nouveau les couleurs de QS lors d’un scrutin, elle qui fut candidate défaite (QS) lors de lors de l’élection partielle de mai 2008 dans Pointe-aux-Trembles ainsi que lors de l’élection générale de 2008 dans la même circonscription. Mme Pigeon obtint son meilleur résultat lors de l’élection générale de décembre 2008, obtenant alors 2,94% des bulletins valides.

Élection partielle dans Saint-Laurent 2010: notre section spéciale

À propos des candidats indépendants

C’est un autre classique de campagne électorale sur QuébecPolitique.com: on fouille les moindre recoins du Web pour trouver des informations sur ces grands oubliés des campagnes que sont les candidats indépendants. Il y a 30 d’entre eux cette année:

  • Beauce-Nord: Benoît Roy (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans Beauce-Nord, M. Roy se présentait à l’époque sous une plate-forme électorale prônant l‘abolition du poste de député .
  • Beauce-Sud: Léo Doyon (ind.), acériculteur. Il a un site Web à l’adresse www.leodoyonbeaucesud.com.
  • Beauharnois: Christian Grenon (ind.), employé pour Diageo Canada (ex-Distilleries Schenley), une entreprise spécialisée dans le domaine de l’alcool et des spiritueux (selon Le Soleil de Valleyfield)
  • Brome-Missisquoi: Jacques-Antoine Normandin (ind.), briqueteur-maçon et ex-président de l’Association des payeurs de taxes du Québec (selon le portail Cowansville en région)
  • Champlain: Jean-Pierre Grenier (ind.), agent de sécurité et candidat défait (ADQ) lors de l’élection partielle de 2001 dans Laviolette (voir aussi L’Hebdo Mékinac des Chenaux)
  • Chapleau: Michel Soucy (ind.), ingénieur. Il a aussi un site de campagne au michelsoucy.org.
  • Jean-Lesage: José Breton (ind.), candidat défait lors des élections générales de 1985 dans Montmorency, de 1998 dans Shefford et de 2007 dans Jean-Lesage. Nous avons déjà traité de son édifiante plate-forme de campagne ici, et son site de campagne est là.
  • Joliette: Pablo Lugo-Herrera (ind.), étudiant au collégial (voir M103,5FM)
  • Kamouraska-Témiscouata: Alexie Plourde (ind.), étudiante au collegial (source: Le Placoteux)
  • La Prairie: Martin McNeil (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans La Prairie.
  • Laurier-Dorion: Michel Prairie (ind.), candidat défait lors de l’élection partielle de 1994 dans Westmount-Saint-Louis, lors de l’élection partielle de 2001 dans Mercier, lors de l’élection partielle de 1992 dans Anjou. Il est secrétaire général de la Ligue communiste (voir Bibliothèque et Archives nationales du Canada)
  • Maskinongé: Michel Thibeault (ind.), président-fondateur de la Fondation pour Hommes. Voir également son site de campagne au www.thibeault2008.com.
  • Mille-Îles: Régent Millette (ind.), candidat défait (ind.) lors de lors de l’élection partielle de 2008 dans Pointe-aux-Trembles, lors de l’élection générale de 2007 dans Mille-Îles et lors de 14 autres élections générales, partielles et fédérales depuis 1966 (et encore, nous n’incluons pas le municipal dans le décompte).
  • Notre-Dame-de-Grâce: David Sommer Rovins (ind.), candidat défait lors des élections fédérales de 1997 dans Laurentides (NDP) et de 2008 dans Westmount—Ville-Marie (ind.). Il y a également un «David Rovins» qui a été candidat défait (ind./s.d.) lors des élections générales de 1998 et de 2003 dans Bertrand.
  • Pointe-aux-Trembles: Gérald Briand (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection partielle de 2008 dans Pointe-aux-Trembles. Selon des sources bien informées dans Pointe-aux-Trembles, il aurait été un membre de longue date du Parti québécois jusqu’au printemps dernier.
  • Rivière-du-Loup: Victor-Lévy Beaulieu (ind.), écrivain, il n’a plus besoin de présentation, mais vous pouvez toujours aller au www.vlbcandidat.org.
  • Saint-François: Francois Mailly (ind.), militaire à la retraite (selon Le journal de sherbrooke).
  • Saint-Jean: Guillaume Tremblay (ind.), candidat défait lors des élections générales de 1998 (PDS) dans Charlevoix, de 2003 (UFP) dans Iberville et de 2007 dans Saint-Jean (QS).
  • Saint-Maurice: Yves Demers (ind.), ex-attaché politique du depute Robert Deschamps (ADQ) (plus de détails dans Le Nouvelliste)
  • Shefford: Lucie Piédalue (ind.), infirmière clinicienne (selon le portail Granby en région).
  • Sherbrooke: Hubert Richard (ind.), candidat défait (ind.) lors de l’élection générale de 2007 dans Sherbrooke. Il fut également candidat à la mairie de la Ville de Sherbrooke en 2005.
  • Ungava: Gilbert Hamel (ind.), candidat défait (QS) lors de l’élection générale de 2007 dans Ungava.
  • Vaudreuil: Kevin Côté (ind.), qui se présente comme un «candidat indépendent pro-hockey».
  • Verdun: Sylvie R. Tremblay (ind.), candidate défaite (ADQ) lors de l’élection générale de 2007 dans Verdun, elle s’était fait connaître pour sa démission fracassante de l’exécutif national de l’ADQ au printemps dernier. Elle est également «chef» du Parti Jeanne du lys, parti politique en cours d’autorisation auprès du DGE.
  • Verdun: Robert Lindblad (ind.), candidat défait lors des élections générales de 2003 et de 2007 (ind) dans Verdun et lors de l’élection fédérale de 2000 (NPD) dans Châteauguay, il est est voyant spécialisé dans la résolution des disparitions d’enfants.

Malgré nos recherches intensives, nous n’avons pas été en mesure, jusqu’à présent, de recueillir des informations sur les candidats suivants:

  • Charlevoix: Jean-Michel Harvey (ind.)
  • Dubuc: Fernand Bouchard (ind.)
  • Jeanne-Mance–Viger: Katia Proulx (ind.)
  • Laval-des-Rapides: Jacques Frigon (ind.)
  • Mille-Îles: Isabelle Gérin-Lajoie (ind.)

Si vous avez des renseignements additionnels, nous vous invitons à nous les communiquer par courriel ou dans la section commentaires ci-dessous.

Partielles 2008: les résultats officiels

Maintenant que le DGE a publié les résultats officiels des dernières élections partielles (incluant les résultats par section de vote en fichier zip), les résultats électoraux par circonscription dans Bourget, Hull et Pointe-aux-Trembles ont été définitivement mis à jour. Il y a quelques 1/10e de points de pourcentage qui varient ici et là, mais compte tenu de l’écart qui séparait chaque candidat, il n’y a personne qui améliore sa position à l’issue du décompte officiel.

Mises à jour suite aux partielles

À la suite des élections partielles de lundi dernier, nous avons fait un certain nombre de mises à jour au site, notamment la composition de l‘Assemblée nationale et l‘histoire politique de Bourget, Hull et Pointe-aux-Trembles. Pour ce qui est des résultats électoraux par circonscription, il faudra attendre encore quelques jours, le temps que le DGE publie les résultats officiels et que le délai pour demander un recomptage judiciaire (très théorique compte tenu de l‘avance des 3 députés élus) soit échu.

Liens du 2008-05-13

Partielles 2008: nos observations

Eeeh non! il n‘y aura pas eu de résultats surprise lors de ces partielles. Les formations politiques des députés démissionnaires ont conservé leur siège à l‘Assemblée nationale. Par contre, chacun a des raisons de se réjouir ou de s‘inquiéter avec le résultat des élections partielles.

Parti libéral du Québec

  • Positif: les appuis augmentent partout par rapport à 2007; on revient au niveau de 2003 dans Bourget.
  • Négatif: on aurait peut-être pu s‘attendre à plus dans un comté traditionnellement libéral comme Hull.

Parti québécois

  • Positif: Nicole Léger qui obtient son meilleur score à vie dans Pointe-aux-Trembles; le PQ qui passe le cap du 30% dans Hull pour la 1re fois en 10 ans.
  • Négatif: le surplace dans Bourget par rapport à la dernière élection générale.

Action démocratique du Québec

  • Négatif: la baisse dans chaque comté (de 12 à 14%) depuis 2007; la 5e place dans Hull.
  • Positif: l‘épitaphe politique de l‘ADQ a été écrite et effacée à maintes reprises; cette raison suffit pour rester circonspects quant à l‘avenir du parti.

Parti vert du Québec

  • Positif: Scott McKay qui prend la 3e place dans Bourget.
  • Négatif: le plafonnement ailleurs, malgré des candidat ayant une bonne expérience électorale.

Québec solidaire

  • Positif: c‘est stable partout (avec une légère hausse dans Hull); la 3e place dans Hull.
  • Négatif: c‘est stable partout (malgré une légère hausse dans Hull); la 3e place dans Hull par défaut.

Quelques mots sur ce que nous disent ces dernières élections partielles sur les sondages. d‘abord, si on compare les résultats du scrutin dans Hull avec le sondage Segma UniMarketing réalisé au début du mois, on peut voir que le sondeur a sous-évalué l‘appui à Gilles Aubé (-7% par rapport aux résultats réels) et sur-évalué l‘appui à Brian Gibb (+5% par rapport aux résultats réels). Pour les autres – et surtout pour Maryse Gaudreault et Bill Clennett – la firme a visé dans le mille. Compte tenu que 12 jours séparaient les premières entrevues du jour du vote, et compte tenu de la marge d‘erreur de 4,9%, c‘est tout de même honorable. C‘est pas Nostradamus, mais c‘est pas Nostradamouse non plus.

Ensuite, s‘agissant des tiers-partis, si on se fie aux sondages les plus récents, le Parti vert et Québec solidaire devraient être en hausse depuis 1 an (les derniers sondages leur donne entre 6 et 9% chacun). On notera pourtant que lors des 3 partielles, ni l‘un ni l‘autre (à part les Verts dans Bourget) ne sont parvenus à augmenter significativement leurs appuis par rapport à la dernière élection générale. On avait observé le même phénomène dans les mois précédant l‘élection générale de 2007 alors que le score obtenu lors du «vrai sondage» (l‘élection, selon ceux que les sondages désavantagent) était beaucoup moindre que ce que leur donnaient les sondeurs. Cela suffit à rester prudents lorsque des sondages donnent 7 ou 9% à un tiers-parti comme Québec solidaire ou le Parti vert.

Élections partielles dans Bourget, Hull et Pointe-aux-Trembles: la soirée électorale

(Note: Ce billet a été mis à jour pour une dernière fois à 23h30.)

20h07: Bienvenue à cette soirée électorale, notamment aux lecteurs de la chronique Sur le web de Radio-Canada qui ont été référés ici.

Pour débuter la soirée, voici les taux de participation lors du vote par anticipation comparés avec ceux de la dernière élection générale:

Vote par anticipation dans Bourget
Élection générale 2007 Élection partielle 2008
Jour N % Jour N %
Dimanche, 18 mars 2007 1 838 3,92% Dimanche, 4 mai 2008 1 264 2,68%
Lundi, 19 mars 2007 1 301 2,77% Lundi, 5 mai 2008 1 319 2,79%
Total (vote par anticipation) 3 139 6,69% Total (vote par anticipation) 2 583 5,47%
Vote par anticipation dans Hull
Élection générale 2007 Élection partielle 2008
Jour N % Jour N %
Dimanche, 18 mars 2007 2 573 5,29% Dimanche, 4 mai 2008 1 463 3,03%
Lundi, 19 mars 2007 1 788 3,68% Lundi, 5 mai 2008 1 218 2,52%
Total (vote par anticipation) 4 361 8,97% Total (vote par anticipation) 2 681 5,55%
Vote par anticipation dans Pointe-aux-Trembles
Élection partielle 2006 Élection générale 2007 Élection partielle 2008
Jour N % Jour N % Jour N %
Dimanche, 6 août 2006 1 035 2,56% Dimanche, 18 mars 2007 2 768 6,85% Dimanche, 4 mai 2008 1 572 3,88%
Lundi, 7 août 2006 1 146 2,83% Lundi, 19 mars 2007 1 555 3,85% Lundi, 5 mai 2008 897 2,22%
Total (vote par anticipation) 2 181 5,39% Total (vote par anticipation) 4 323 10,70% Total (vote par anticipation) 2 469 6,10%

Voici également les taux de participation tels que publiés par le DGE durant la journée:

Taux de participation dans Bourget
26 mars 2007 12 mai 2008
11h30 N.D. N.D. N.D. 3,99%
15h30 N.D. N.D. N.D. 8,91%
17h30 N.D. N.D. N.D. 16,56%
Total 32 923 69,89% À venir
Électeurs inscrits 47 108 47 276
Taux de participation dans Hull
26 mars 2007 12 mai 2008
11h30 N.D. N.D. N.D. 3,40%
15h30 N.D. N.D. N.D. 10,76%
17h30 N.D. N.D. N.D. 16,67%
Total 29 967 61,26% À venir
Électeurs inscrits 48 915 48 335
Taux de participation dans Pointe-aux-Trembles
14 août 2007 26 mars 2007 12 mai 2008
11h30 N.D. N.D. N.D. N.D. N.D. 4,16%
15h30 N.D. N.D. N.D. N.D. N.D. 10,24%
17h30 N.D. N.D. N.D. N.D. N.D. 17,94%
Total 13 108 32,35% 29 527 72,92% À venir
Électeurs inscrits 40 516 40 495 40 496

d‘autres résultats et statistiques viendront dans quelques minutes.

20h22: Résultats partiels dans Bourget (6 bureaux de vote sur 203):

  • Maka Kotto (PQ): 48,31%
  • Lyn Thériault (LIB): 18,64%
  • Denis Mondor (ADQ): 12,71%
  • Scott McKay (VRT): 11,86%
  • Gaétan Legault (QS): 5,93%
  • Richard Gervais (PI): 2,54%

20h30: Résultats partiels dans Hull (16 bureaux de vote sur 219):

  • Maryse Gaudreault (LIB): 39,03%
  • Gilles Aubé (PQ): 31,25%
  • Bill Clennett (QS): 12,78%
  • Brian Gibb (VRT): 12,50%
  • Jean-Philip Ruel (ADQ): 3,75%
  • Jean-Roch Villemure (PI): 0,69%

On en est toujours à 1 seul bureau de scrutin de dépouillé dans Pointe-aux-Trembles.

20h34: Résultats partiels dans Bourget (22 bureaux de vote sur 203):

  • Maka Kotto (PQ): 41,44%
  • Lyn Thériault (LIB): 29,28%
  • Denis Mondor (ADQ): 11,73%
  • Scott McKay (VRT): 11,22%
  • Gaétan Legault (QS): 4,53%
  • Richard Gervais (PI): 1,80%

Maka Kotto garde l‘avance depuis le début du dépouillement, mais il ne fait pas mieux que Diane Lemieux il y a 1 an. Chaude lutte entre l‘ADQ et les Verts pour la 3e place.

20h36: Résultats partiels dans Hull (28 bureaux de vote sur 219):

  • Maryse Gaudreault (LIB): 38,11%
  • Gilles Aubé (PQ): 33,95%
  • Bill Clennett (QS): 12,39%
  • Brian Gibb (VRT): 10,96%
  • Jean-Philip Ruel (ADQ): 3,87%
  • Jean-Roch Villemure (PI): 0,72%

C‘est étonnamment serré entre Maryse Gaudreault et Gilles Aubé, pour un comté qui est normalement un château-fort libéral.

20h41: Résultats partiels dans Pointe-aux-Trembles (13 bureaux de vote sur 174):

  • Nicole Léger (PQ): 61,65%
  • Mélissa Dumais (LIB): 13,78%
  • Diane Bellemare (ADQ): 13,49%
  • Xavier Daxhelet (VRT): 6,82%
  • Marie Josèphe Pigeon (QS): 1,99%
  • Gérald Briand (ind.): 1,14%
  • Colette Provost (PI): 0,71%
  • Régent Millette (ind.): 0,71%

Ça semble pas mal réglé pour Nicole Léger, mais il Diane Bellemare et Mélissa Dumais s‘échangent la 2e place depuis quelques minutes.

20h44: Résultats partiels dans Hull (49 bureaux de vote sur 219):

  • Maryse Gaudreault (LIB): 42,89%
  • Gilles Aubé (PQ): 32,42%
  • Bill Clennett (QS): 11,28%
  • Brian Gibb (VRT): 9,34%
  • Jean-Philip Ruel (ADQ): 3,35%
  • Jean-Roch Villemure (PI): 0,73%

L‘écart se creuse entre Gilles Aubé et Maryse Gaudreault. Elle dépasse l‘appui à Roch Cholette d‘il y a 1 an.

20h47

Résultats dans Hull selon le DGE (57 bureaux de vote sur 219)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 42,53 17,06 23,93 8,33 7,93 0,23
Élection partielle: 12 mai 2008 44,91 3,12 31,55 9,23 10,47 0,70
Diff. +2,38 -13,94 +7,62 +0,90 +2,54 s.o.

-14% pour l‘ADQ en 1 an. Tous les autres partis en bénéficient.

20h52

Résultats dans Bourget selon le DGE (54 bureaux de vote sur 203)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 22,85 23,01 41,26 8,09 4,19 0,60
Élection partielle: 12 mai 2008 30,93 10,32 40,46 11,63 4,32 2,35
Diff. +8,08 -12,69 -0,80 +3,54 +0,13 s.o.

Autre baisse importante de l‘ADQ par rapport à l‘année dernière, mais c‘est le Parti libéral qui semble en bénéficier. Le PQ fait du surplace.

20h57

Résultats dans Pointe-aux-Trembles selon le DGE (45 bureaux de vote sur 174)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 18,24 26,45 47,30 4,31 2,62 1,07
Élection partielle: 12 mai 2008 20,12 14,00 57,54 4,67 1,51 2,17
Diff. +1,88 -12,45 +10,24 +0,36 -1,11 s.o.

Ici, c‘est Nicole Léger qui semble bénéficier de la baisse d‘appuis à l‘ADQ, qui n‘est plus en lutte pour la 2e place.

21h02: 1 heure après le dépouillement, la situation est la suivante:

  • Maka Kotto a une avance de 10% dans Bourget
  • Maryse Gaudreault a une avance de 12% dans Hull
  • Nicole Léger a une avance de 38% dans Pointe-aux-Trembles

Ça serait surprenant qu‘il y ait un gros revirement d‘ici la fin du dépouillement. On peut les déclarer élus.

21h12

Résultats dans Bourget selon le DGE (102 bureaux de vote sur 203)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 22,85 23,01 41,26 8,09 4,19 0,60
Élection partielle: 12 mai 2008 30,24 10,09 39,96 12,44 4,73 2,54
Diff. +7,39 -12,92 -1,30 +4,35 +0,54 s.o.

+4% pour Scott McKay depuis l‘an dernier. Imaginez s‘il était encore chef des Verts en plus.

21h18

Résultats dans Hull selon le DGE (121 bureaux de vote sur 219)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 42,53 17,06 23,93 8,33 7,93 0,23
Élection partielle: 12 mai 2008 44,61 3,44 33,35 8,19 9,71 0,70
Diff. +2,08 -13,62 +9,42 -0,14 +1,78 s.o.

Pas de changement notable dans Hull depuis le relevé précédent.

21h22

Résultats dans Pointe-aux-Trembles selon le DGE (95 bureaux de vote sur 174)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 18,24 26,45 47,30 4,31 2,62 1,07
Élection partielle: 12 mai 2008 20,08 13,63 57,50 5,09 1,54 2,16
Diff. +1,84 -12,82 +10,20 +0,78 -1,08 s.o.

Ça reste stable aussi dans Pointe-aux-Trembles.

21h30: Voici le taux de participation à cette étape-ci du dépouillement:

  • Bourget: 24,03 % (147 sur 203)
  • Hull: 22,57 % (153 sur 219)
  • Pointe-aux-Trembles: 19,53 % (107 sur 174)

À titre comparatif, le taux de participation était de 58,54% dans Charlevoix en 2007. En 2006, il était de 21,47% dans Sainte-Marie–Saint-Jacques, 32,35% dans Pointe-aux-Trembles et 34,84% dans Taillon.

22h02: Résultats préliminaires dans Hull (219 bureaux de vote sur 219):

  • Maryse Gaudreault (LIB): 45,24%
  • Gilles Aubé (PQ): 33,95%
  • Bill Clennett (QS): 9,72%
  • Brian Gibb (VRT): 7,20%
  • Jean-Philip Ruel (ADQ): 3,23%
  • Jean-Roch Villemure (PI): 0,67%
Résultats dans Hull selon le DGE (219 bureaux de vote sur 219)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 42,53 17,06 23,93 8,33 7,93 0,23
Élection partielle: 12 mai 2008 45,24 3,23 33,95 7,20 9,72 0,67
Diff. +2,71 -13,83 +10,02 -1,13 +1,79 s.o.

22h07: Résultats préliminaires dans Pointe-aux-Trembles (174 bureaux de vote sur 174):

  • Nicole Léger (PQ): 55,92%
  • Mélissa Dumais (LIB): 21,74%
  • Diane Bellemare (ADQ): 13,90%
  • Xavier Daxhelet (VRT): 4,81%
  • Marie Josèphe Pigeon (QS): 1,61%
  • Colette Provost (PI): 1,14%
  • Gérald Briand (ind.): 0,66%
  • Régent Millette (ind.): 0,23%
Résultats dans Pointe-aux-Trembles selon le DGE (174 bureaux de vote sur 174)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 18,24 26,45 47,30 4,31 2,62 1,07
Élection partielle: 12 mai 2008 21,74 13,90 55,92 4,81 1,61 2,03
Diff. +3,50 -12,55 +8,62 +0,50 -1,01 s.o.

22h17: Résultats préliminaires dans Bourget (203 bureaux de vote sur 203):

  • Maka Kotto (PQ): 40,54%
  • Lyn Thériault (LIB): 32,04%
  • Scott McKay (VRT): 11,26%
  • Denis Mondor (ADQ): 9,44%
  • Gaétan Legault (QS): 4,41%
  • Richard Gervais (PI): 2,30%
Résultats dans Bourget selon le DGE (203 bureaux de vote sur 203)
LIB ADQ PQ VRT QS aut.
Élection générale: 26 mars 2007 22,85 23,01 41,26 8,09 4,19 0,60
Élection partielle: 12 mai 2008 32,04 9,44 40,54 11,26 4,41 2,30
Diff. +9,19 -13,57 -0,72 +3,17 +0,22 s.o.

23h30: l‘évolution des résultats électoraux en images:

Liveblogging ce soir

En cette journée de triple élection partielle, les bureaux de scrutin ouvriront leurs portes dans Bourget, Hull et Pointe-aux-Trembles à 9h30 ce matin. La période de votation prendra fin ce soir à 20h.

Fidèles à notre habitude, nous ferons du «liveblogging» et commenterons les résultats en direct lorsque le dépouillement des suffrages sera suffisamment avancé pour en faire une analyse pertinente.

De retour à peu près lors de la fermeture des bureaux de scrutin.

Mà J: la suite ici.

À propos de Gérald Briand

Quelqu‘un connait quelque chose sur Gérald Briand, candidat indépendant dans Pointe-aux-Trembles dans le cadre de l‘élection partielle qui aura lieu demain?

Nous avons beau chercher, nous n‘arrivons pas à trouver d‘où il vient, pourquoi il est candidat et quels sont ses engagements électoraux. Même l‘hebdo local est muet sur ce candidat.

Partielles 2008: vote par anticipation

Le DGE a rendu publics ce matin les statistiques du vote par anticipation qui avait lieu dimanche et lundi derniers (les 4 et 5 mai) dans Bourget, Hull et Pointe-aux-Trembles.Notez toutefois que ces chiffres sont sujets à changements car le vote exercé n‘inclut pas les voix exprimées lors du vote dans les installations d‘hébergement et lors du vote au domicile. De plus, le nombre total d‘électeurs inscrits augmentera vraisemblablement à l‘issue de la période de révision spéciale ainsi que de l‘ajout des électeurs hors Québec et des détenus.

Communiqué no 7 – Elections partielles du 12 mai 2008 – 523 bureaux de vote seront ouverts le jour du scrutin

[…]

Statistiques sur le vote par anticipation

A la suite du vote par anticipation tenu les 4 et 5 mai, 7 391 des 135 989 électeurs inscrits au terme de la période de révision ordinaire ont exercé leur droit de vote. Il est à noter que les voix exprimées aux bureaux de vote itinérant par les personnes incapables de se déplacer et aux bureaux des directeurs du scrutin sont incluses dans le vote par anticipation. Le tableau qui suit donne la répartition de ces chiffres pour les circonscriptions et établit une comparaison avec les données recueillies lors du vote par anticipation des dernières élections générales, tenues le 26 mars 2007 :
<<

Circonscription Nombre d‘électeurs inscrits (partielles 2008) Vote par anticipation (partielles 2008) Vote par anticipation (générales 2007)
Bourget 47 252 2 504
(5,30 %)
3 139
(6,69 %)
Hull 48 263 2 469
(5,12 %)
4 361
(8,97 %)
Pointe-aux-Trembles 40 474 2 418
(5,97 %)
4 323
(10,70 %)

Liens du 2008-04-30

20 candidats le 12

La période de mise en candidature dans le cadre des élections partielles dans Bourget, Hull et Pointe-aux-Trembles prenait fin hier après-midi. Il y aura donc 20 candidats le 12 mai prochain. 6 partis présentent des candidats dans les 3 circonscriptions, auxquels s‘ajoutent 2 candidats indépendants dans Pointe-aux-Trembles.

Bourget

GERVAIS, Richard (Parti indépendantiste)

KOTTO, Maka (Parti québécois)

LEGAULT, Gaétan (Québec solidaire)

MCKAY, Scott (Parti vert du Québec)

MONDOR, Denis (Action démocratique du Québec)

THÉRIAULT, Lyn (Parti libéral du Québec)

Hull

AUBÉ, Gilles (Parti québécois)

CLENNETT, Bill (Québec solidaire)

GAUDREAULT, Maryse (Parti libéral du Québec)

GIBB, Brian (Parti vert du Québec)

RUEL, Jean-Philip (Action démocratique du Québec)

VILLEMAIRE, Jean-Roch (Parti indépendantiste)

Pointe-aux-Trembles

BELLEMARE, Diane (Action démocratique du Québec)

BRIAND, Gérald (Indépendant)

DAXHELET, Xavier (Parti vert du Québec)

DUMAIS, Mélissa (Parti libéral du Québec)

LÉGER, Nicole (Parti québécois)

MILLETTE, Régent (Indépendant)

PIGEON, Marie Josèphe (Québec solidaire)

PROVOST, Colette (Parti indépendantiste)

Page 1 sur 41234