Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 26 août au 1er septembre

  • 26 août 1837: Prorogation de la 4e session du 15e Parlement du Bas-Canada. C’est la dernière session parlementaire sous le régime de l’Acte constitutionnel.
  • 26 août 1843: Le député de Rouville, William Walker (TOR), et le député de la cité de Québec, David Burnet (ind.), démissionnent comme députés.
  • 26 août 1853: Le député de St. Hyacinthe et commissaire des Terres de la Couronne dans le ministère Hincks-Morin, Louis-Victor Sicotte (REF), démissionne comme ministre.
  • 26 août 1864: Élection partielle dans Jacques Cartier, remportée par Guillaume Gamelin Gaucher (BLE).
  • 26 août 1870: Le député de Napierville, Pierre Benoît (LIB), décède en fonction.
  • 26 août 1882: Élection partielle dans Jacques Cartier, remportée par Joseph-Alfred Mousseau (CON), premier ministre du Québec.
  • 26 août 1919: Le conseiller législatif de Lanaudière et ex-ministre, Jules Allard (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 26 août 1936: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 17 août 1936, le député de Trois-Rivières, Maurice Duplessis (UN), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 26 août 1977: Sanction de la «Loi régissant le financement des partis politiques et modifiant la Loi électorale» (L.Q., 1977, c. 11), dont l’objectif est de mettre fin aux caisses électorales occultes et de réduire l’influence des groupes d’intérêt sur les partis politiques. La «Charte de la langue française» (Loi 101) est adoptée le même jour par l’Assemblée nationale.
  • 27 août 1985: Le Parti Option populaire obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 27 août 1994: 8 partis politiques perdent le statut de parti politique autorisé, faute d’avoir présenté au moins 10 candidats en vue de l’élection générale du 12 septembre 1994 tel que le prévoit la «Loi électorale»: le Parti chevreuil du Québec, le Parti Crédit social uni (Québec), le Parti des régions, le Parti des travailleurs du Québec, le Parti l’étoile d’or social démocratique, le Parti populaire du Québec, le Parti réforme Québec et le parti Renaissance.
  • 28 août 1824: Retour des brefs d’élection de la 12e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti canadien et Canadiens modérés: 41 sièges;
    • Parti bureaucrate: 5 sièges;
    • Indépendants et affiliation inconnue: 4 sièges.
  • 28 août 1831: Le député de Montréal, Joseph Perrault (PAT), décède en fonction.
  • 28 août 1858: Élection partielle dans Lévis, remportée par François-Xavier Lemieux (oncle) (LIB), qui avait démissionné lors de sa nomination comme receveur général dans le ministère Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 28 août 1936: Alphonse Raymond (UN) est nommé conseiller législatif de Lorimier.
  • 28 août 1863: Le conseiller législatif Paul Holland Knowlton (TOR) décède en fonction.
  • 28 août 1952: Le député de Témiscouata, André Pelletier (UN), décède en fonction.
  • 28 août 1969: Le député de Louis-Hébert et chef du Parti libéral du Québec, Jean Lesage (LIB), annonce sa démission comme chef de l’Opposition, chef du Parti et député. Sa démission deviendra effective lors de l’élection d’un successeur à la tête du Parti libéral du Québec en janvier 1970.
  • 28 août 1974: Élection partielle dans Johnson, remportée par Maurice Bellemarre, chef de l’Union nationale.
  • 29 août 1911: Le député de Lévis, Jean-Cléophas Blouin (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme shérif du district de Québec.
  • 29 août 1980: Le député de Papineau, Jean Alfred (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois pour siéger comme député indépendant. Il réintégrera le groupe parlementaire du PQ en mars 1981.
  • 29 août 1990: En protestation contre l’attitude du Gouvernement Bourassa dans la crise autochtone (crise d’Oka), le député d’Anjou, René-Serge Larouche (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député indépendant.
  • 30 août 1944: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 8 août 1944, le député de Trois-Rivières, Maurice Duplessis (UN), est assermenté premier ministre du Québec.
  • 30 août 1954: Le député de Montréal-Laurier, Paul Provençal (UN), décède en fonction.
  • 31 août 1812: Le conseiller législatif René-Amable Boucher de Boucherville (BUR) décède en fonction.
  • 31 août 1853: Le député de Bellechasse et secrétaire provincial du Canada, Augustin-Norbert Morin (REF), et le député de la cité de Québec et solliciteur général du Bas-Canada, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (REF), démissionnent de leur portefeuille ministériel pour être nommés respectivement commissaire des Terres de la Couronne et secrétaire provincial du Canada. Le même jour, Dunbar Ross (REF) est nommé solliciteur général du Bas-Canada, sans toutefois siéger au Conseil exécutif.
  • 31 août 1888: Le conseiller législatif de Mille-Isles, Charles Champagne (Deux-Montagnes) (CON), démissionne comme membre du Conseil législatif à la suite de sa nomination comme juge.
  • 31 août 1906: Le député de Brome et trésorier de la province, John Charles James Sarsfield McCorkill (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge. Le député d’Argenteuil, William Alexander Weir (LIB), démissionne comme député le même jour à la suite de sa nomination comme ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin.
  • 31 août 1987: Daniel Jacoby est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de protecteur du citoyen pour un mandat de 5 ans.
  • 1er septembre 1864: Ouverture de la confèrence de Charlottetown, où des délégations du Canada, de l’Île-du-Prince-Édouard, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse acceptent le principe d’union fédérale des colonies britanniques d’Amérique du Nord.
  • Septembre 1861: Le député de Laval, Pierre Labelle (BLE), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme surintendant des Travaux publics.
  • Septembre 1830: Le conseiller législatif, conseiller exécutif et juge en chef du Bas-Canada, Jonathan Sewell (BUR), démissionne comme membre du Conseil exécutif.

La politique québécoise un 29 juin

  • 29 juin 1983: Le député de Jonquière et ex-président de l’Assemblée nationale, Claude Vaillancourt (PQ), démissionne comme député.
  • 29 juin 1976: Luce Patenaude est désignée à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de protectrice du citoyen pour un mandat de 5 ans.
  • 29 juin 1836: Le député de Saint Maurice, Valère Guillet (PAT), démissionne comme député.

La politique québécoise un 13 avril

  • 13 avril 2006: Raymonde Saint-Germain est désignée à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de protectrice du citoyen pour un mandat de 5 ans.
  • 13 avril 1981: 32e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 13 avril 1938: Le député de Chicoutimi, Arthur Larouche (UN), démissionne comme député.
  • 13 avril 1933: Prorogation de la 2e session du 18e Parlement du Québec.
  • 13 avril 1922: Le député de Napierville, Amédée Monet (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 13 avril 1916: Le député de Drummond et ministre des Terres et Forêts, Jules Allard (LIB), et le député de Verchères, Joseph-Léonide Perron (LIB), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme conseillers législatifs. Le même jour, le député de Québec et orateur de l’Assemblée législative, Cyrille-Fraser Delâge (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme surintendant de l’Instruction publique.
  • 13 avril 1839: Prorogation de la 4e session du Conseil spécial du Bas-Canada.
  • 13 avril 1820: Le député de Kent, Pierre Bruneau (CAN), décède en fonction.

La politique québécoise un 9 avril

  • 9 avril 2009: Le Parti nul obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 9 avril 2008: Le député de Hull, Roch Cholette (LIB), démissionne officiellement comme député.
  • 9 avril 2001: Élection partielle dans Mercier, remportée par Nathalie Rochefort (LIB).
  • 9 avril 1982: Yves Labonté est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de protecteur du citoyen pour un mandat de 5 ans.
  • 9 avril 1906: Le député de Montréal division No. 5, Christopher Benfield Carter (ind.), décède en fonction.
  • 9 avril 1862: L’Assemblée législative de la Province du Canada adopte une résolution condamnant toute offre d’argent (ou de tout autre avantage) à un député dans le but de faciliter l’adoption d’une mesure par le Parlement. Cette tradition sera reprise au début de chaque session parlementaire.
  • 9 avril 1813: L’ex-député John Blackwood (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 27 mars

  • 27 mars 1991: Dépôt à l’Assemblée nationale du rapport de la Commission Bélanger-Campeau (Commission sur l’avenir politique et constitutionnel du Québec).
  • 27 mars 1980: Adoption de la nouvelle carte électorale proposée par la Commission de la représentation électorale. Le nombre de circonscriptions électorales passe de 110 à 122.
  • 27 mars 1979: Discours sur le budget.
  • 27 mars 1969: Louis Marceau est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de protecteur du citoyen pour un mandat de 5 ans.
  • 27 mars 1968: Discours sur le budget.
  • 27 mars 1884: Ouverture de la 3e session du 5e Parlement du Québec. Il s’agit de la première session à avoir lieu sur le site de l’actuel Hôtel du Parlement.
  • 27 mars 1880: Élection partielle dans Chicoutimi et Saguenay, remportée sans opposition par Joseph-Élisée Beaudet (CON).
  • 27 mars 1838: Le gouverneur britannique John Colborne proclame l’«Acte pour établir des dispositions temporaires pour le gouvernement du Bas-Canada» (1 Vict., c. 9, R.-U.), qui abolit formellement les institutions parlementaires du Bas-Canada (Chambre d’assemblée et Conseil législatif) et les remplace par un Conseil spécial jusqu’au 10 février 1841.

La politique québécoise un 20 décembre

  • 20 décembre 2000: Pauline Champoux-Lesage est désignée à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de protectrice du citoyen pour un mandat de 5 ans.
  • 20 décembre 1984: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 20 décembre 1979: Le premier ministre du Québec et député de Taillon, René Lévesque (PQ), dépose à l’Assemblée nationale le libellé de la question qui sera posée lors du référendum sur la souveraineté-association devant avoir lieu le 20 mai 1980.
  • 20 décembre 1978: Le député de Jean-Talon et ex-ministre dans le gouvernement Bourassa, Raymond Garneau (LIB), démissionne comme député.
  • 20 décembre 1895: Le député de Jacques-Cartier, Joseph-Adélard Descarries (CON), démissionne comme député.
  • 20 décembre 1887: Le député de Missisquoi, Elijah Edmund Spencer (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Missisquoi devient vacant.
  • 20 décembre 1864: Le député de Trois-Rivières, Joseph-Édouard Turcotte (BLE), décède en fonction.
  • 20 décembre 1832: Élection partielle dans Rouville, remportée par Théophile LeMay (n.a.).
  • 20 décembre 1831: Élection partielle dans Lac des deux Montagnes, remportée par Jean-Joseph Girouard (PAT).
  • 20 décembre 1830: Louis Guy (n.a.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 20 décembre 1804: Le député de Montréal (quartier ouest), John Richardson (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.