Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

La politique québécoise un 31 juillet

  • 31 juillet 1964: Le premier ministre du Québec et député de Québec-Ouest, Jean Lesage (LIB), annonce la nomination du député de Chambly et ministre des Affaires municipales, Pierre Laporte (LIB), à titre de «leader de la Chambre», soit le premier leader parlementaire de l’histoire de l’Assemblée législative du Québec.
  • 31 juillet 1882: À la suite de la nomination du premier ministre Joseph-Adolphe Chapleau (CON) comme ministre au gouvernement fédéral le 29 juillet, Joseph-Alfred Mousseau (CON) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 31 juillet 1849: Le député de Chambly, Pierre Beaubien (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme médecin et chirurgien de la prison de Montréal.
  • 31 juillet 1832: Élections partielles dans Montmorency et Verchères, remportées par Elzéar Bédard (PAT) et Joseph-Toussaint Drolet (PAT).

La politique québécoise un 5 juillet

  • 5 juillet 2010: Élection partielle dans Vachon, remportée par Martine Ouellet (PQ).
  • 5 juillet 1993: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Roger Bertrand (PQ).
  • 5 juillet 1978: Élection partielle dans Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Reed Scowen (LIB).
  • 5 juillet 1964: (3 au 5 juillet) Congrès spécial de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec). Lors de ce congrès spécial, les 1 400 délégués décident à la quasi unanimité de dissocier la Fédération libérale du Québec de la Fédération libérale du Canada, obtenant ainsi l’autonomie organisationnelle du Parti libéral du Québec par rapport au Parti libéral fédéral.
  • 5 juillet 1960: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 22 juin 1960, le député de Québec-Ouest, Jean Lesage (LIB) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 5 juillet 1889: Le député de Brome, William W. Lynch (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 5 juillet 1827: Dissolution du 12e Parlement du Bas-Canada.
  • 5 juillet 1827: James Stuart (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 22 juin

  • 22 juin 2009: Élections partielles dans Marguerite-Bourgeoys et Rivière-du-Loup, remportées par Clément Gignac (LIB) et Jean D’Amour (LIB).
  • 22 juin 1994: Le parti CANADA! obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 22 juin 1993: Le Parti économique du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 22 juin 1960: 26e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 22 juin 1944: Le député de Québec-Ouest, Charles Delagrave (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 22 juin 1921: Le député de Témiscouata, Louis-Eugène-Aduire Parrot (LIB), démissionne come député.
  • 22 juin 1917: Le député de Montcalm, Joseph-Alcide Dupuis (LIB), décède en fonction.
  • 22 juin 1854: Prorogation de la 2e session du 4e Parlement de la Province du Canada.

La politique québécoise un 1er juin

  • Juin 1915: Le député de Lac St-Jean, Jean-Baptiste Carbonneau (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme gouverneur de la prison de Québec.
  • 1er juin 2006: Le parti Votepop Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 1er juin 1998: Élection partielle dans Argenteuil, remportée par David Whissell (LIB).
  • 1er juin 1979: (1er au 3 juin) 7e Congrès national du Parti québécois sous le thème «D’égal à égal».
  • 1er juin 1945: Sanction de la «Loi électorale de Québec» (S.Q., 1945 (9 Geo. VI), c.15), qui crée notamment le poste de Président général des élections. Le poste sera occupé par le juge François Drouin jusqu’en 1978. Une autre loi sanctionnée le même jour, «Loi modifiant la Loi de la Législature et la Loi de la division territoriale» (S.Q., 1945 (9 Geo. VI), c.12), remanie les limites des circonscriptions électorales en faisant passer leur nombre de 91 à 92.
  • 1er juin 1935: Le député de Québec-Ouest, Joseph-Ignatius Power (LIB), décède en fonction.
  • 1er juin 1926: Le député de Québec-Ouest et ministre sans portefeuille, Martin Madden (LIB), décède en fonction.
  • 1er juin 1838: Dissolution du Conseil spécial du Bas-Canada.

La politique québécoise un 25 mai

  • 25 mai 1982: Discours sur le budget.
  • 25 mai 1978: Pierre-F. Côté est désigné au poste de directeur général des élections en remplacement de François Drouin, président général des élections de 1945 à 1978.
  • 25 mai 1956: Le député de Québec-Ouest, Jules Savard (LIB), décède en fonction.
  • 25 mai 1938: Élection partielle dans Chicoutimi, remportée par Antonio Talbot (UN).
  • 25 mai 1888: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Arthur Turcotte (LIB), procureur général dans le gouvernement Mercier.
  • 25 mai 1883: Le député de Laval, Pierre-Évariste Leblanc (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de «menées corruptrices» lors de l’élection partielle du 30 octobre 1882. Son élection est annulée et le siège de Laval devient vacant.

La politique québécoise un 7 mai

  • 7 mai 1936: Début des séances du Comité parlementaire des comptes publics, convoqué par le député de Trois-Rivières et chef de l’Opposition officielle, Maurice Duplessis (CON), afin d’enquêter sur l’administration gouvernementale. Les travaux du Comité entraîneront la perte du gouvernement Taschereau (LIB).
  • 7 mai 1914: Élection partielle dans Bonaventure, remportée sans opposition par Joseph-Fabien Bugeaud (LIB).
  • 7 mai 1886: Discours sur le budget.
  • 7 mai 1883: Le député de Jacques Cartier et premier ministre du Québec, Joseph-Alfred Mousseau (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection partielle du 26 août 1882. Son élection est annulée et le siège de Jacques Cartier devient vacant.
  • 7 mai 1860: Élections partielles dans Québec Centre et Québec Ouest, remportées par George-Honoré Simard (BLE) et Charles Joseph Alleyn (BLE).
  • 7 mai 1837: Assemblée du comté de Richelieu, dite «Assemblée de Saint-Ours», où les chefs du Parti patriote présentent et font adopter des résolutions dénonçant lord Rusell et la politique du gouvernement britannique tout en lançant un boycott des produits importés de Grande-Bretagne et soumis à des droits de douane.
  • 7 mai 1796: Prorogation de la 4e session du 1er Parlement du Bas-Canada.
  • 7 mai 1795: Prorogation de la 3e session du 1er Parlement du Bas-Canada.
  • 7 mai 1792: Les 27 circonscriptions électorales en vigueur en vue de la 1re élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada sont créées par une proclamation du gouverneur Dorchester.

La politique québécoise un 4 mai

  • 4 mai 1923: Le député de Brome, William Robert Oliver (LIB), décède en fonction.
  • 4 mai 1901: Le conseiller législatif de Shawinigan et ex-premier ministre du Québec (1884-1887), John Jones Ross (CON), décède en fonction à l’âge de 69 ans.
  • 4 mai 1896: Le premier ministre du Québec et député de Chambly, Louis-Olivier Taillon (CON), démissionne comme premier ministre et député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 4 mai 1889: Le député de Québec Ouest, Owen Murphy (LIB), est reconnu coupable par la Cour supérieure de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Québec Ouest devient vacant.
  • 4 mai 1863: L’élection du député de Verchères, Alexandre-Édouard Kierzkowski (ROU), est invalidée par l’Assemblée législative de la province du Canada pour inadmissibilité comme candidat au moment du scrutin. Son adversaire, Charles-François Painchaud (n.a.), est déclaré élu.
  • 4 mai 1859: Prorogation de la 2e session du 6e Parlement de la Province du Canada.

La politique québécoise un 23 avril

  • 23 avril 1997: Le député de Duplessis, Denis Perron (PQ), décède en fonction.
  • 23 avril 1985: Discours sur le budget.
  • 23 avril 1984: Le député de Saint-Jacques, Serge Champagne (LIB), décède en fonction lors d’un accident d’automobile.
  • 23 avril 1975: (23 au 25 avril) 19e Congrès du Parti libéral du Québec sous le thème «La famille dans la société québécoise».
  • 23 avril 1915: Le député de Québec-Ouest et ministre sans portefeuille, John C. Kaine (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 23 avril 1905: Gédéon Ouimet (CON), premier ministre du Québec en 1873 et 1874, décède à l’âge de 81 ans.
  • 23 avril 1860: Sanction de l’«Acte pour amender l’Acte concernant la représentation du peuple dans l’Assemblée législative» (S.P.C., 1860 (23 Vict.), c. 1). La carte électorale instaurée par cette loi demeurera en vigueur jusqu’en 1890. En outre, le scrutin uninominal majoritaire à un tour est définitivement implanté au Québec.
  • 23 avril 1847: Le député de Missiskoui [Missisquoi] et procureur général du Bas-Canada, James Smith (TOR), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge de la Cour du banc de la reine pour le district de Montréal. William Badgley (TOR) lui succède comme procureur général du Bas-Canada.

La politique québécoise un 30 décembre

  • 30 décembre 2009: Le Parti république du Québec perd le statut de parti politique autorisé.
  • 30 décembre 1937: Le député de Bagot, Cyrille Dumaine (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 17 août 1936. Son élection est annulée et le siège de Bagot devient vacant.
  • 30 décembre 1890: Prorogation de la 1re session du 7e Parlement du Québec.
  • 30 décembre 1889: Le député d’Ottawa (Outaouais), Alfred Rochon (LIB), est reconnu coupable par la Cour supérieure de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection partielle du 14 septembre 1887. Son élection est annulée et le siège d’Ottawa devient vacant.
  • 30 décembre 1889: Élection partielle dans Québec Ouest, remportée par Owen Murphy (LIB).
  • 30 décembre 1880: Élection partielle dans Berthier, remportée par Joseph Robillard (CON).

La politique québécoise un 17 décembre

  • 17 décembre 2002: Le Rassemblement pour l’alternative progressiste perd le statut de parti politique autorisé à la suite de sa fusion au sein de l’Union des forces progressistes.
  • 17 décembre 1991: Guy Breton est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de vérificateur général pour un mandat de 10 ans.
  • 17 décembre 1984: Le Parti nationaliste humain du Québec perd le statut de parti politique autorisé.
  • 17 décembre 1962: Marcel Chaput quitte le Rassemblement pour l’indépendance nationale, qui n’était pas encore un parti politique à l’époque, et fonde le Parti républicain du Québec.
  • 17 décembre 1931: Sanction de la «Loi modifiant la loi des élections contestées de Québec» (S.Q., 1931-1932 (22 Geo. V), c.20), communément appelée «Loi Dillon», déposée par le député de Montréal–Sainte-Anne, Joseph-H. Dillon (LIB), en réaction contre la contestation en bloc de l’élection de 63 députés libéraux lors de l’élection générale de 1931. Par cette loi, les contestations d’élections sont rendues caduques rétroactivement.
  • 17 décembre 1929: Le député de Maskinongé, Joseph-William Gagnon (LIB), décède en fonction.
  • 17 décembre 1923: Ouverture de la 1re session du 16e Parlement du Québec.
  • 17 décembre 1919: Discours sur le budget.
  • 17 décembre 1885: Le député de Drummond et Arthabaska, William John Watts (LIB), démissionne comme député en raison d’un désaccord avec son parti dans l’affaire Riel.
  • 17 décembre 1877: Élection partielle dans Québec Ouest, remportée par Richard Alleyn (CON).
  • 17 décembre 1848: Le conseiller législatif Gabriel Roy (ind.) décède en fonction.
  • 17 décembre 1831: L’élection des députés de Rimouski, François Corneau (PAT) et Paschal Dumais (n.a.), est invalidée par la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour corruption électorale. Les sièges de Rimouski deviennent vacants.
  • 17 décembre 1811: Le greffier de la couronne en chancellerie, Herman Witsius Ryland (BUR), est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 17 décembre 1792: Ouverture de la première séance de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.

La politique québécoise un 9 novembre

  • 9 novembre 1982: Le député de Saint-Jacques et ex-ministre dans le gouvernement Lévesque, Claude Charron (PQ), et le député de Saguenay et ex-ministre dans le gouvernement Lévesque, Lucien Lessard (PQ), démissionnent comme députés.
  • 9 novembre 1981: Ouverture de la 3e session du 32e Parlement du Québec.
  • 9 novembre 1957: (9 au 10 novembre) 3e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Le Parti libéral et l’avenir du Québec».
  • 9 novembre 1893: Ouverture de la 3e session du 8e Parlement du Québec.
  • 9 novembre 1838: Les Patriotes, sous la direction de Robert Nelson, sont défaits par les troupes britanniques à Odelltown.
  • 9 novembre 1877: Le député de Québec Ouest, John Hearn (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 9 novembre 1856: Le conseiller législatif Joseph-Ovide Turgeon (CON) décède en fonction.
  • 9 novembre 1842: Élection partielle dans Beauharnois, remportée par Edward Gibbon Wakefield (PAT).