Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 14 au 20 octobre

  • 14 octobre 1842: Le député de Saguenay, Étienne Parent (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme greffier du Conseil exécutif.
  • 14 octobre 1856: Élection législative dans la division de Rougemont, remportée par Louis-Antoine Dessaulles (ROU).
  • 14 octobre 1886: 6e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
    • Libéraux [Parti national] (Honoré Mercier (père)): 34 sièges;
    • Parti conservateur (John Jones Ross): 25 sièges;
    • Nationalistes [Parti national] (Honoré Mercier (père)): 3 sièges;
    • Conservateurs indépendants: 3 sièges.
  • 14 octobre 1905: Élection partielle dans St-Sauveur, remportée par Charles-Eugène Côté (LIB).
  • 14 octobre 1908: Élection partielle dans Lac St-Jean, remportée sans opposition par Jean-Baptiste Carbonneau (LIB).
  • 14 octobre 1922: Le député de Rimouski, Auguste-Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 14 octobre 1967: Le député de Laurier et ex-ministre, René Lévesque (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 15 octobre 1794: Le conseiller législatif Edward Harrison (BUR) décède en fonction.
  • 15 octobre 1831: Le député de Vaudreuil, Godefroy Beaudet (PAT), démissionne comme député.
  • 15 octobre 1863: Prorogation de la 1re session du 8e Parlement de la Province du Canada.
  • 15 octobre 1909: Le député de Rimouski et trésorier, Auguste Tessier (LIB), et le député de Nicolet, Alfred Marchildon (LIB), démissionnent comme députés et ministre à la suite de leur nomination comme juges.
  • 15 octobre 1958: Élections partielles dans Labelle et Roberval, remportées par Pierre Bohémier (UN) et Jean-Joseph Turcotte (UN). Bohémier est le dernier député à être élu sans opposition (sans adversaire ou «par acclamation»).
  • 15 octobre 1976: Le député d’Arthabaska, Jean-Gilles Massé (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme membre de la Commission des accidents du travail.
  • 15 octobre 1983: À la suite d’un congrès à la direction, Robert Bourassa est élu chef du Parti libéral du Québec, poste qu’il avait déjà occupé de 1970 à 1976.
  • 15 octobre 1991: Le député de Westmount, Richard Holden (EP), est expulsé du groupe parlementaire du Parti égalité. Il siégera comme député indépendant.
  • 15 octobre 2007: Le député de Pointe-aux-Trembles, ex-chef du Parti québécois et ex-ministre, André Boisclair (PQ), annonce sa démission comme député, laquelle deviendra effective le 15 novembre 2007.
  • 16 octobre 1825: Le conseiller législatif William McGillivray (BUR) décède en fonction.
  • 16 octobre 1834: Joseph Masson (n.a.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 16 octobre 1868: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée sans opposition par Sévère Dumoulin (CON).
  • 16 octobre 1912: Élection partielle dans Verchères, remportée sans opposition par Joseph-Léonide Perron (LIB).
  • 16 octobre 1929: Élection partielle dans Montcalm, remportée par Joseph-Léonide Perron (LIB), ministre de l’Agriculture dans le gouvernement Taschereau.
  • 16 octobre 1931: Le chef du Parti conservateur, Camillien Houde, conteste en bloc devant les tribunaux l’élection de 63 députés libéraux pour cause d’irrégularités lors de l’élection générale de 1931.
  • 16 octobre 1936: Discours sur le budget.
  • 16 octobre 1959: (16 au 17 octobre) 5e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec).
  • 16 octobre 1970: À la suite de l’enlèvement du ministre de l’Immigration, ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), par des membres du FLQ, le gouvernement fédéral de P.-E. Trudeau (LIB) invoque la Loi des mesures de guerre.
  • 16 octobre 1979: Le député de D’Arcy-McGee et ex-ministre dans le gouvernement Bourassa, Victor Charles Goldbloom (LIB), démissionne comme député.
  • 16 octobre 1984: Ouverture de la 5e session du 32e Parlement du Québec. Lors du discours inaugural, le premier ministre du Québec et député de Taillon, René Lévesque (PQ), considère la victoire de Brian Mulroney et des conservateurs sur la scène fédérale comme «un beau risque» à courir par le Québec sur le plan de la réforme de la fédération canadienne.
  • 16 octobre 1985: Trois ministres du gouvernement Pierre Marc Johnson (PQ), soit Yves Bérubé, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie et député de Matane, Yves Duhaime, ministre des Finances et député de Saint-Maurice, et Clément Richard, ministre des Affaires culturelles et député de Montmorency, démissionnent comme ministres. Un remaniement ministériel suivra, au cours duquel 4 personnes non élues accèdent au Cabinet.
  • 17 octobre 1834: Le conseiller législatif George Pownall (BUR), qui s’était retiré en Angleterre à partir de 1803, décède en fonction.
  • 17 octobre 1836: Le député de Stanstead, John Grannis (PAT), démissionne comme député.
  • 17 octobre 1854: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Octave-Cyrille Fortier (BLE).
  • 17 octobre 1907: Le député de Bellechasse et ministre des Terres et Forêts, Adélard Turgeon (LIB), démissionne comme député et lance à Henri Bourassa le défi de poser sa candidature dans la circonscription de Bellechasse à l’élection partielle du 4 novembre 1907. Le député de Montmorency, Louis-Alexandre Taschereau (LIB), démissionne comme député le même jour à la suite de sa nomination comme ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin.
  • 17 octobre 1969: (17 au 19 octobre) 2e Congrès national du Parti québécois sous le thème «Congrès de la preuve et de l’élan».
  • 17 octobre 1970: Le ministre de l’Immigration, ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), est retrouvé mort dans le coffre d’une voiture près de l’aéroport de Saint-Hubert.
  • 17 octobre 1988: Le député de Papineau, Mark Assad (LIB), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 17 octobre 2007: La députée de Bourget et ex-ministre, Diane Lemieux (PQ), démissionne officiellement comme députée.
  • 17 octobre 2009: (17 et 18 octobre) 8e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec.
  • 18 octobre 1918: Le lieutenant-gouverneur du Québec, ex-député et ex-chef du Parti conservateur, Pierre-Évariste Leblanc, décède en fonction.
  • 18 octobre 1921: Le député de Beauce, Arthur Godbout (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 18 octobre 1956: (18 au 20 octobre) 2e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «L’avenir du Parti libéral du Québec».
  • 18 octobre 1963: (18 au 20 octobre) 9e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Réformes des structures administratives et législatives».
  • 18 octobre 1972: L’élection partielle tenue dans Gatineau le 11 octobre 1972 est annulée par les tribunaux, les bulletins de vote ayant tous été rejetés lors du dépouillement devant le juge en raison d’une erreur technique. Le scrutin sera repris le 15 novembre 1972.
  • 18 octobre 1976: Dissolution du 30e Parlement du Québec et émission des brefs de la 31e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 15 novembre 1976.
  • 18 octobre 2007: Le Parti indépendantiste obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 18 octobre 2009: À la suite d’une élection à la direction, l’ex-député Gilles Taillon (ADQ) est élu chef de l’Action démocratique du Québec.
  • 18 octobre 2012: La députée de Joliette et ministre déléguée à la Santé publique et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon (PQ), démissionne comme ministre.
  • 19 octobre 1821: Le conseiller exécutif James Kerr (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en novembre 1823.
  • 19 octobre 1869: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Charles-Borromée Genest (CON).
  • 19 octobre 1886: Sévère Rivard (CON) est nommé conseiller législatif d’Alma.
  • 19 octobre 1894: Élection partielle dans Compton, remportée par Charles McClary (CON).
  • 19 octobre 1908: Le conseiller législatif de La Vallière, François-Xavier Méthot (fils) (CON), décède en fonction.
  • 19 octobre 1920: Élections partielles dans Kamouraska et Saint-Maurice, remportées par Nérée Morin (LIB) et L.-N.-Arthur Ricard (LIB).
  • 19 octobre 1955: Jean Barrette (UN) est nommé conseiller législatif de Sorel.
  • 19 octobre 1996: (19 et 20 octobre) 2e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec sous le thème «Un virage essentiel…pour un Québec en marche».
  • 20 octobre 1817: Mgr Joseph-Octave Plessis (BUR), évêque de Québec, est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 20 octobre 1821: L’ex-député Edward Bowen (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en février 1824.
  • 20 octobre 1842: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Thomas-Cushing Aylwin (PAT), solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 20 octobre 1852: Louis Panet (BLE) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 20 octobre 1854: Élection partielle dans Bagot, remportée par Timothée Brodeur (BLE).
  • 20 octobre 1887: Ouverture à Québec de la première conférence interprovinciale convoquée par le premier ministre du Québec, Honoré Mercier (père) (LIB). On y discute de l’autonomie provinciale et des subventions fédérales.
  • 20 octobre 1905: Le député de Napierville, Dominique Monet (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme protonotaire.
  • 20 octobre 1921: Le conseiller législatif de Salaberry et ex-premier ministre, Lomer Gouin (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection fédérale.
  • 20 octobre 1930: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Robert Taschereau (LIB).
  • 20 octobre 1963: Le député de Dorchester, Joseph-Armand Nadeau (UN), décède en fonction.
  • 20 octobre 1967: Ouverture de la 2e session du 28e Parlement du Québec. La session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 20 octobre 1982: Le Parti progressiste-conservateur du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.

Le Québec politique du 23 au 29 septembre

  • 23 septembre 1836: La Chambre d’assemblée du Bas-Canada adopte une adresse au gouverneur Gosford lui demandant l’élection d’un député additionnel pour chacune des circonscriptions de Drummond et de Montmorency, ces deux circonscriptions ayant obtenu le droit à un député supplémentaire à la suite du recensement de 1836. Les deux élections partielles auront lieu à l’automne 1836.
  • 23 septembre 1844: Dissolution du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 23 septembre 1844: Le député d’Outaouais, Denis-Benjamin Papineau (TOR), et James Smith (TOR) sont nommés respectivement commissaire des Terres de la couronne et procureur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger.
  • 23 septembre 1852: Le député de Bellechasse, Jean Chabot (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme commissaire en chef des Travaux publics dans le ministère Hincks-Morin.
  • 23 septembre 1882: Le député de Deux-Montagnes, Charles Champagne (Deux-Montagnes) (CON), démissionne comme député.
  • 23 septembre 1889: Le député de Joliette, Louis Basinet (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Joliette devient vacant.
  • 23 septembre 1897: Le député de Yamaska, Albéric Archie Mondou (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 11 mai 1897. Son élection est annulée et le siège de Yamaska devient vacant.
  • 23 septembre 1939: Dissolution du 20e Parlement du Québec et émission des brefs de la 21e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 25 octobre 1939.
  • 23 septembre 1939: Le conseiller législatif de La Salle, Louis-Alfred Létourneau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif. Le même jour, le député de Huntingdon, Martin Beattie Fisher (UN), et le député de Saint-Sauveur, Pierre Bertrand (UN), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme conseillers législatifs d’Inkerman et de La Salle respectivement.
  • 23 septembre 1952: Le député de Matapédia, Philippe Cossette (UN), décède en fonction lors d’un accident d’automobile.
  • 23 septembre 1958: Le conseiller législatif de Bedford, Jacob Nicol (LIB), décède en fonction.
  • 23 septembre 1960: Le conseiller législatif d’Inkerman, Robert R. Ness (LIB), est démis de son siège au Conseil législatif pour absentéisme.
  • 23 septembre 1961: À l’issue d’un Congrès à la direction, le député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), est élu chef de l’Union nationale.
  • 23 septembre 1992: Avec un groupe de militants du Parti libéral du Québec, Jean Allaire et Mario Dumont forment «Le réseau des Libéraux pour le non» qui fera campagne contre l’Entented de Charlottetown.
  • 23 septembre 1998: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Bouchard (PQ).
  • 24 septembre 1842: Le député de Portneuf, Thomas Cushing Aylwin (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 24 septembre 1844: Émission des brefs de la 2e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 24 septembre 1860: Le député de Shefford, Asa Belknap Foster (CON), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 24 septembre 1885: Élection partielle dans Joliette, remportée par Joseph-Norbert-Alfred McConville (CON).
  • 24 septembre 1923: Édouard Ouellette (LIB) est nommé conseiller législatif de Rigaud.
  • 24 septembre 1987: Le parti La Belle Province de Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 24 septembre 2007: Élection partielle dans Charlevoix, remportée par Pauline Marois (PQ), chef du Parti québécois (plus…).
  • 24 septembre 2008: Le député de Jeanne-Mance–Viger et ex-président de l’Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), démissionne officiellement comme député à la suite de son élection comme maire de l’arrondissement Saint-Léonard à la Ville de Montréal.
  • 25 septembre 1829: Le conseiller législatif William Burns (BUR) décède en fonction.
  • 25 septembre 1843: Élection partielle dans Rouville, remportée par Timothée Franchère (PAT).
  • 25 septembre 1849: Élection partielle dans Chambly, remportée par Louis Lacoste (PAT).
  • 25 septembre 1900: Le premier ministre du Québec et député de St-Jean, Félix-Gabriel Marchand (LIB), décède en fonction à l’âge de 68 ans.
  • 25 septembre 1935: Le député de Pontiac, Wallace R. McDonald (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 25 septembre 1963: Élection partielle dans Montréal-Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Eric W. Kierans (LIB).
  • 25 septembre 1973: Le député de Rimouski et ministre des Travaux publics et de l’Approvisionnement, Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge à la Cour provinciale.
  • 25 septembre 1973: Dissolution du 29e Parlement du Québec et émission des brefs de la 30e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 29 octobre 1973.
  • 25 septembre 1989: 34e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 25 septembre 1984: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 25 septembre 1996: La députée de La Prairie, Monique Simard (ind.), joint à nouveau le groupe parlementaire du Parti québécois.
  • 25 septembre 2004: (25-26 septembre) 5e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec–/ Équipe Mario Dumont sous le thème «10 ans : voir grand pour le Québec».
  • 26 septembre 1827: Le conseiller législatif Louis Turgeon (PAT) décède en fonction.
  • 26 septembre 1883: Élection partielle dans Jacques Cartier, remportée par le premier ministre du Québec, Joseph-Alfred Mousseau (CON).
  • 26 septembre 1902: Élection partielle dans L’Islet, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Caron (LIB).
  • 26 septembre 1968: Le premier ministre du Québec et député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), décède en fonction lors de l’inauguration du barrage hydroélectrique Manic 5 (Côte-Nord), à l’âge de 53 ans.
  • 26 septembre 1975: Le député d’Outremont et ministre de l’Éducation, Jérôme Choquette (LIB), démissionne comme ministre et quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 26 septembre 1994: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 12 septembre 1994, le député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 27 septembre 1829: Le conseiller législatif James Irvine (BUR) décède en fonction.
  • 27 septembre 1843: Pierre-Amable Boucher de Boucherville (ind.) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 27 septembre 1861: Élection partielle dans Laval, remportée par Louis-Siméon Morin (BLE).
  • 27 septembre 1921: Le député de Trois-Rivières et ministre de la Voirie, Joseph-Adolphe Tessier (LIB), et le député de Montréal–Sainte-Marie et ministre sans portefeuille, Napoléon Séguin (LIB), démissionnent comme députés et ministres à la suite de leur nomination respectivement comme président de la Commission des eaux courantes et gouverneur de la Prison de Bordeaux.
  • 27 septembre 1921: Le député de Montréal-Dorion, Aurèle Lacombe (OUV), quitte le Parti ouvrier pour siéger comme député «ouvrier ministériel» à la suite de sa nomination comme ministre sans portefeuille dans le gouvernement Taschereau (LIB).
  • 27 septembre 1923: Le député d’Abitibi et d’Arthabaska, Joseph-Édouard Perrault (LIB), démissionne comme député d’Abitibi. Il avait été élu simultanément dans les 2 circonscriptions lors de l’élection générale du 5 février 1923.
  • 27 septembre 1964: Fondation du Regroupement national par cinq dissidents du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) sous la direction de René Jutras. Le parti fusionnera avec le Ralliement créditiste provincial en mars 1966 pour former le Ralliement national (RN).
  • 28 septembre 1843: Prorogation de la 3e session du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 28 septembre 1860: Le conseiller législatif Peter McGill (McCutcheon) (TOR) décède en fonction.
  • 28 septembre 1860: Élection législative dans la division de Stadacona, remportée par Pierre-Gabriel Huot (ROU).
  • 28 septembre 1864: Élection législative dans la division de Mille Isles, remportée par Léandre Dumouchel (BLE).
  • 28 septembre 2000: Le député de Mercier et ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, Robert Perreault (PQ), annonce sa démission comme député et ministre, laquelle entrera en vigueur le 6 octobre suivant.
  • 29 septembre 1856: Élection législative dans la division de Lauzon, remportée sans opposition par Elzéar-Henri Juchereau Duchesnay (CON). Il est le premier conseiller législatif élu après l’entrée en vigueur de la loi rendant le Conseil législatif électif plutôt que nominatif.
  • 29 septembre 1887: Le député de Maskinongé, Édouard Caron (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Maskinongé devient vacant.
  • 29 septembre 1898: Référendum pancanadien sur la prohibition: le projet de loi interdisant la vente de boissons alcoolisées proposé par le gouvernement fédéral est rejeté par 81,10 % des Québécois, tandis que 18,90 % se prononcent en faveur. Au Canada, au contraire, 51,3 % sont en faveur et 48,7 % sont contre.
  • 29 septembre 1905: Blaise-Ferdinand Letellier (LIB) est nommé conseiller législatif de Lauzon.
  • 29 septembre 1985: À l’issue d’un vote au suffrage universel des adhérents, le premier du genre au Québec, le député d’Anjou, Pierre Marc Johnson (PQ), est élu chef du Parti québécois.
  • 29 septembre 1985: Le député de Taillon et premier ministre du Québec, René Lévesque (PQ), démissionne comme député. Il démissionnera officiellement comme premier ministre le 3 octobre 1985.
  • 29 septembre 2008: Élection partielle dans Jean-Talon, remportée par Yves Bolduc (LIB), ministre de la Santé et des Services sociaux. (plus…)

Le Québec politique un 3 avril

  • 3 avril 2008: Le député de Hull, Roch Cholette (LIB), annonce sa démission comme député, laquelle deviendra effective le 9 avril.
  • 3 avril 2006: Le Parti communiste du Québec obtient à nouveau officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 3 avril 1925: Prorogation de la 2e session du 16e Parlement du Québec.
  • 3 avril 1912: Prorogation de la 4e session du 12e Parlement du Québec.
  • 3 avril 1912: Sanction de la «Loi amendant la loi électorale de Québec» (S.Q., 1912, sess. 1 (2 Geo. V), c. 10), qui abolit le «vote plural», soit la possibilité pour un électeur de voter dans plus d’une circonscription à la fois s’il y possédait des biens. Une autre loi sanctionnée le même jour, la «Loi amendant la loi concernant la représentation à l’Assemblée législative» (S.Q., 1912, sess. 1 (2 Geo. V), c.9), remanie les limites des circonscriptions électorales en faisant passer leur nombre de 74 à 81.
  • 3 avril 1905: Élections partielles dans Bellechasse, Kamouraska et Rimouski, remportées sans opposition par Adélard Turgeon (LIB), ministre des Terres, des Mines et des pêcheries dans le gouvernement Gouin, Louis-Rodolphe Roy (LIB), secrétaire et registraire de la Province, et Auguste Tessier (LIB), ministre de l’Agriculture.
  • 3 avril 1856: L’élection du député d’Argenteuil, Sydney Robert Bellingham (CON), est annulée par l’Assemblée législative de la Province du Canada en raison des actes de violence faits par ses partisans durant le scrutin.
  • 3 avril 1835: Élection partielle dans Nicolet, remportée par Jean-Baptiste Hébert (PAT).
  • 3 avril 1833: Prorogation de la 3e session du 14e Parlement du Bas-Canada.
  • 3 avril 1832: Élection partielle dans Mégantic en vue de combler le siège nouvellement attribué à cette circonscription à la suite du recensement de 1831, remportée par Anthony Anderson (BUR).
  • 3 avril 1802: Le député de Surrey, Philippe-François de Rastel de Rocheblave (CAN), décède en fonction.

Le Québec politique un 2 avril

  • 2 avril 1924: Le député de Bonaventure, Joseph-Fabien Bugeaud (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 2 avril 1890: Sanction de l’«Acte concernant l’augmentation de la représentation à l’Assemblée législative, dans les divisions électorales de Montréal-Ouest, Montréal-Centre, Montréal-Est, Québec-Est, Drummond et Arthabaska, Rimouski, Chicoutimi et Saguenay» (S.Q., 1890, sess. 1 (53 Vict.), c. 2) et de l’«Acte concernant l’augmentation de la représentation à l’Assemblée législative, pour la division de Wolfe et Richmond» (S.Q., 1890, sess. 1 (53 Vict.), c. 3), qui augmentent le nombre de circonscriptions de 65 à 73.
  • 2 avril 1890: Prorogation de la 4e session du 6e Parlement du Québec.
  • 2 avril 1884: Élection partielle dans Gaspé, remportée par Edmund James Flynn (CON), commissaire des Chemins de fer dans le gouvernement Ross.
  • 2 avril 1838: Thomas Brown Anderson, Charles-Eusèbe Casgrain, James Cuthbert, Charles-Étienne Chaussegros de Léry, William Plenderleath Christie, Amable Dionne, Joseph Dionne, Joseph-Édouard Faribault, Samuel Gerrard, Barthélemy Joliette, Paul Holland Knowlton, Marc-Pascal de Sales Laterrière, Peter McGill (McCutcheon), Étienne Mayrand, John Molson (fils), John Neilson, Turton Penn, Toussaint Pothier, Jules Quesnel, Pierre de Rastel de Rocheblave, Ichabod Smith, James Stuart et William Walker (conseiller) sont nommés au Conseil spécial du Bas-Canada.
  • 2 avril 1800: Le député d’Effingham, Charles-Jean-Baptiste Bouc (CAN), est expulsé de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada à la suite d’une condamnation criminelle pour fraude l’année précédente. Le siège d’Effingham devient vacant.

Le Québec politique un 8 mars

  • 8 mars 2001: À la suite du retrait de la démission du premier ministre du Québec, ex-chef du Parti québécois et député de Jonquière, Lucien Bouchard (PQ), en tant que chef du gouvernement, le député de Verchères, Bernard Landry (PQ) est assermenté premier ministre du Québec. Bouchard ainsi que les ministres Jean-Pierre Jolivet (PQ), député de Laviolette, et Jacques Léonard (PQ), député de Labelle, démissionnent officiellement comme députés le même jour.
  • 8 mars 2001: Le député de Jonquière, premier ministre du Québec et ex-chef du Parti québécois, Lucien Bouchard (PQ), le député de Laviolette et ex-ministre, Jean-Pierre Jolivet (PQ), et le député de Labelle et ex-ministre, Jacques Léonard (PQ), démissionnent officiellement comme députés.
  • 8 mars 1991: (8 au 10 mars) 25e Congrès des membres du Parti libéral du Québec sous le thème «Un Québec libre de ses choix». Le Parti adopte le Rapport Allaire, plate-forme constitutionnelle proposant une décentralisation importante de responsabilités et de pouvoirs d’Ottawa vers Québec, à défaut de quoi est proposé un référendum sur la souveraineté du Québec assortie d’une union confédérale (un nouveau partenariat) avec le reste du Canada.
  • 8 mars 1988: Ouverture de la 2e session du 33e Parlement du Québec.
  • 8 mars 1988: Prorogation de la 1re session du 33e Parlement du Québec.
  • 8 mars 1977: Ouverture de la 2e session du 31e Parlement du Québec.
  • 8 mars 1892: 8e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 8 mars 1882: Ouverture de la 1re session du 5e Parlement du Québec.
  • 8 mars 1878: Le député de Lotbinière, Henri-Gustave Joly de Lotbinière (LIB) est assermenté premier ministre du Québec à la suite de la destitution du conseiller législatif de la division de Montarville, Charles-Eugène Boucher de Boucherville (CON), du poste de premier ministre le 2 mars précédent.
  • 8 mars 1878: Le conseiller législatif de Salaberry, Henry Starnes (CON), joint le Parti libéral à la suite de sa nomination comme ministre dans le gouvernement Joly de Lotbinière.
  • 8 mars 1878: Le député de Rimouski, Georges-Honoré Deschênes (CON-I), joint le Parti libéral.
  • 8 mars 1869: Discours sur le budget.
  • 8 mars 1853: Élection partielle dans la ville de Sherbrooke, remportée par Alexander Tilloch Galt (ind.).
  • 8 mars 1824: Prorogation de la 4e session du 11e Parlement du Bas-Canada.
  • 8 mars 1816: Émission des brefs d’élection de la 9e élection générale à La Chambre d’assemblée du Bas-Canada, deux ans seulement après l’élection générale précédente.
  • 8 mars 1815: Élections partielles dans Richelieu, remportées par Séraphin Cherrier (CAN) et François-Xavier Malhiot (CAN).

Le Québec politique un 2 et 3 mars

  • 3 mars 1997: Le député de Bertrand, Robert Thérien (ind.), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 12 septembre 1994. Son élection est annulée et le siège de Bertrand devient vacant.
  • 3 mars 1980: Le député de Lotbinière et chef de l’Union nationale, Rodrigue Biron (UN), démissionne comme chef et quitte le groupe parlementaire de l’Union nationale afin de siéger comme député indépendant. Il adhérera au Parti québécois quelques mois plus tard. Le député de Gaspé, Michel Le Moignan (UN), devient chef parlementaire du Parti
  • 3 mars 1969: Élection partielle dans Dorion, remportée par Mario Beaulieu (UN).
  • 3 mars 1908: Ouverture de la 4e session du 11e Parlement du Québec.
  • 3 mars 1896: Le conseiller législatif de Salaberry, Henry Starnes (LIB), décède en fonction.
  • 3 mars 1880: Élection partielle dans Rimouski, remportée par Joseph Parent (LIB).
  • 3 mars 1876: Élection partielle dans Deux-Montagnes, remportée par Charles Laplante dit Champagne (CON).
  • 3 mars 1873: Élection partielle dans Québec Est, remportée par C.-A.-Pantaléon Pelletier (LIB).
  • 3 mars 1848: L’Assemblée législative de la Province du Canada adopte une motion d’amendement à l’adresse présentée par le député de York North (Haut-Canada), Robert Baldwin (REF), et appuyée par le député de Terrebonne et de Montréal (ville), Louis-Hippolyte La Fontaine (REF), affirmant que le gouvernement ne possède plus la confiance de la Chambre. Ce vote de censure entraînera la chute du ministère Sherwood (TOR) et la mise en place du gouvernement responsable au Canada-Uni.
  • 2 mars 2001: Le député de Verchères et ministre des Finances, Bernard Landry (PQ), est élu, sans opposition, chef du Parti québécois.
  • 2 mars 1999: Ouverture de la 14e session du 36e Parlement du Québec.
  • 2 mars 1998: Le député de Vaudreuil, chef du Parti libéral du Québec et chef de l’Opposition officielle, Daniel Johnson (fils) (LIB), annonce qu’il quitte la vie politique. Il restera en poste jusqu’à la nomination d’un successeur à la direction du Parti.
  • 2 mars 1994: Le député d’Iberville, Yvon Lafrance (ind.), annonce qu’il joint l’Action démocratique du Québec.
  • 2 mars 1983: Le Parti nationaliste humain du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 2 mars 1914: Le député de Témiscamingue et ministre de la Colonisation, Charles Ramsay Devlin (LIB), décède en fonction. Le même jour, le député de Trois-Rivières, Joseph-Adolphe Tessier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme ministre de la Voirie dans le gouvernement Gouin.
  • 2 mars 1909: Le député de Terrebonne et ex-ministre, Jean Prévost (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral pour siéger comme député libéral indépendant.
  • 2 mars 1909: À la suite de la défaite du chef du Parti conservateur, Pierre-Évariste Leblanc, dans la circonscription de Laval lors de l’élection générale du 8 juin 1908, le député de Joliette, Joseph-Matthias Tellier (CON), devient chef du Parti et chef de l’Opposition officielle.
  • 2 mars 1909: Ouverture de la 1re session du 12e Parlement du Québec.
  • 2 mars 1905: Ouverture de la 1re session du 11e Parlement du Québec.
  • 2 mars 1887: Le ministre sans portefeuille dans le gouvernement Mercier, David Alexander Ross (LIB), est nommé conseiller législatif du Golfe.
  • 2 mars 1878: Renvoi du premier ministre du Québec, Charles-Eugène Boucher de Boucherville (CON), par le lieutenant-gouverneur du Québec, Luc Letellier de Saint-Just.
  • 2 mars 1833: Élection partielle dans Drummond, remportée par Edward Toomy (PAT).
  • 2 mars 1815: Élection partielle dans York, remportée par Jean-Baptiste Ferré (CAN).

Le Québec politique un 16 et 17 février

  • 17 février 2003: Le parti Équipe options obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 17 février 1857: Élection partielle dans Rimouski, remportée par Michel-Guillaume Baby (BLE).
  • 17 février 1847: L’ex-député et ex-premier ministre Denis-Benjamin Viger (TOR) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 17 février 1834: Début du débat à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada sur les Quatre-Vingt-Douze Résolutions, lesquelles sont présentées par le député de Montmorency, Elzéar Bédard (PAT). Les Quatre-Vingt-Douze Résolutions, qui portent notamment sur des griefs contre le pouvoir colonial, le Conseil législatif, le contrôle des subsides par la Chambre d’assemblée ainsi que l’administration de la justice, seront adoptées le 21 février.
  • 17 février 1825: Le conseiller législatif Antoine-Louis Juchereau Duchesnay (ind.) décède en fonction.
  • 17 février 1824: Le conseiller législatif William Osgoode (BUR) décède en fonction.
  • 16 février 1970: Le député de Verdun et ex-ministre, Claude Wagner (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 16 février 1949: Élection partielle dans Lévis, remportée par Joseph-A.-Albert Samson (UN).
  • 16 février 1940: François-Philippe Brais (LIB) est nommé conseiller législatif de Grandville.
  • 16 février 1938: Élection partielle dans Bagot, remportée par Philippe Adam (UN).
  • 16 février 1915: Le député de Joliette, Joseph-Matthias Tellier (CON), démissionne comme chef du Parti conservateur et chef de l’Opposition officielle. Il désigne comme successeur le député de Jacques-Cartier, Philémon Cousineau (CON).
  • 16 février 1883: Discours sur le budget.
  • 16 février 1810: Le député de Québec (Haute-Ville) et de Surrey et chef du Parti canadien, Pierre-Stanislas Bédard (CAN), démissionne comme député de Surrey. Il avait été élu simultanément dans les 2 circonscriptions lors de l’élection générale d’octobre-novembre 1809

Le Québec politique un 6 février

  • 6 février 2002: Le Bloc équité sociale obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 6 février 1898: François-Xavier Mathieu (LIB) est nommé conseiller législatif de Mille-Isles.
  • 6 février 1882: Élection partielle dans Yamaska, remportée sans opposition par Jonathan Saxton Campbell Würtele (CON), trésorier dans le gouvernement Chapleau.
  • 6 février 1874: Élection partielle dans Montréal Centre, remportée sans opposition par Charles Alexander (CON).
  • 6 février 1874: Louis Richard (CON) est nommé conseiller législatif de Kennebec.
  • 6 février 1836: Élection partielle dans Saguenay, remportée par Charles Drolet (PAT).
  • 6 février 1832: Élections partielles dans Rimouski, remportées par Louis Bertrand (PAT) et Alexis Rivard (PAT).
  • 6 février 1815: Le député de Buckinghamshire et de Montréal, James Stuart (CAN), démissionne comme député de Buckinghamshire. Il avait été élu simultanément dans les 2 circonscriptions lors de l’élection générale de mars-mai 1814.

Le Québec politique un 16 janvier

  • 16 janvier 1996: Lucien Bouchard annonce qu’il sera candidat du Parti québécois lors de l’élection partielle qui sera tenue dans Jonquière le 19 février 1996.
  • 16 janvier 1985: Francine Lalonde (PQ) est nommée ministre déléguée à la Condition féminine alors qu’elle n’est pas députée. Elle démissionnera comme ministre à la suite d’une défaite lors d’une élection partielle tenue dans Bertrand le 3 juin 1985.
  • 16 janvier 1953: Sanction d’une loi adoptée par les deux chambres du Parlement du Québec et interdisant le cumul des fonctions de sénateur fédéral et de conseiller législatif.
  • 16 janvier 1941: Le député de Huntingdon, James Walker Ross (LIB), décède en fonction.
  • 16 janvier 1925: Le député d’Argenteuil, John Hay (LIB), décède en fonction.
  • 16 janvier 1913: Élections partielles dans Bagot et Stanstead, remportées sans opposition par Joseph-Emery Phaneuf (LIB) et Alfred-Joseph Bissonnet (LIB).
  • 16 janvier 1880: Le député de Rimouski, Alexandre Chauveau (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 16 janvier 1874: Le député de Montréal Centre, Luther Hamilton Holton (LIB), démissionne comme député à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 16 janvier 1865: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Louis-Charles Boucher de Niverville (BLE).
  • 16 janvier 1849: L’ex-député Robert Jones (Missisquoi) (TOR) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 16 janvier 1811: Élection partielle dans Northumberland, remportée par Augustin Caron (CAN).

Le Québec politique un 10 janvier

  • 10 janvier 1994: Le député de Marquette et ex-ministre, Claude Dauphin (LIB), démissionne comme député.
  • 10 janvier 1994: Le Parti des régions obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 10 janvier 1933: Ouverture de la 2e session du 18e Parlement du Québec.
  • 10 janvier 1928: Ouverture de la 1re session du 17e Parlement du Québec.
  • 10 janvier 1924: Le conseiller législatif de Sorel, Narcisse Pérodeau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif à la suite de sa nomination comme lieutenant-gouverneur du Québec.
  • 10 janvier 1924: Discours sur le budget.
  • 10 janvier 1923: Dissolution du 15e Parlement du Québec.
  • 10 janvier 1922: Ouverture de la 3e session du 15e Parlement du Québec.
  • 10 janvier 1918: Discours sur le budget.
  • 10 janvier 1911: Ouverture de la 3e session du 12e Parlement du Québec.
  • 10 janvier 1890: Louis Sylvestre (LIB) est nommé conseiller législatif de Lanaudière.
  • 10 janvier 1859: Le député de St. Hyacinthe et commissaire en chef des Travaux publics, Louis-Victor Sicotte (BLE), démissionne comme ministre en raison d’un désaccord avec les autres membres du ministère Cartier-Macdonald au sujet de la capitale de la Province du Canada.
  • 10 janvier 1857: Le député de Rimouski, Joseph-Charles Taché (REF), démissionne comme député.
  • 10 janvier 1850: Le député de Sherbrooke, Alexander Tilloch Galt (ind.), démissionne comme député.
  • 10 janvier 1836: Le conseiller exécutif Adam Lymburner (BUR) décède en fonction.
  • 10 janvier 1832: Robert Unwin Harwood (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 10 janvier 1823: Le député de Québec (Haute-Ville), Joseph-Rémi Vallières de Saint-Réal (CAN), est élu orateur de la Chambre d’assemblée en l’absence de l’orateur en titre, le député de Montréal (quartier ouest) et conseiller exécutif, Louis-Joseph Papineau (CAN).
  • 10 janvier 1823: Ouverture de la 3e session du 11e Parlement du Bas-Canada.

Le Québec politique un 1er janvier

  • Janvier 1862: Le député de Brome, Moses Sweet (CON), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme maître de poste à Warden.
  • 1er janvier 1980: Le parti Les Démocrates, dirigé par le député de Rouyn-Noranda, Camil Samson (CS), change son nom pour Parti démocrate créditiste.
  • 1er janvier 1943: Le député de Rimouski, Louis-Joseph Moreault (LIB), décède en fonction.
  • 1er janvier 1941: Entrée en vigueur de la «Loi accordant aux femmes le droit de vote et d’éligibilité» (S.Q., 1940 (4 Geo. VI), c. 7), qui redonne aux femmes le droit de vote qu’elles avaient perdu en 1849.
  • 1er janvier 1924: Le lieutenant-gouverneur du Québec, Louis-Philippe Brodeur, décède en fonction.
  • 1er janvier 1842: Le député de Bellechasse, Augustin-Guillaume Ruel (PAT), le député de Rouville, Melchior-Alphonse d’Irumberry de Salaberry (TOR), et le député de Leinster, Jean-Moïse Raymond (PAT), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme registrateurs des districts de Rimouski, de Richelieu et de Leinster respectivement.
  • 1er janvier 1832: Le conseiller législatif Michel-Eustache-Gaspard-Alain Chartier de Lotbinière (ind.), ex-orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, décède en fonction.
  • 1er janvier 1832: Le député de Richelieu, François-Roch de Saint-Ours (ind.), est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il démissionnera officiellement comme député en juillet 1832.

La politique québécoise un 29 avril

  • 29 avril 2003: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 14 avril 2003, Jean Charest (LIB) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 29 avril 1970: 29e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 29 avril 1969: Discours sur le budget.
  • 29 avril 1969: Le ministre des Institutions financières, Compagnies et Coopératives et député de Trois-Rivières, Yves Gabias (UN), démissionne comme ministre et député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 29 avril 1953: Le ministre des Affaires municipales et député de Portneuf, Bona Dussault (UN), décède en fonction.
  • 29 avril 1911: Le lieutenant-gouverneur du Québec, Charles-Alphonse-Pantaléon Pelletier, décède en fonction.
  • 29 avril 1872: Élection partielle dans Rimouski, remportée par Alexandre Chauveau (CON).
  • 29 avril 1805: Le conseiller législatif, conseiller exécutif, orateur du Conseil législatif du Bas-Canada et juge en chef du Bas-Canada, John Elmsley (BUR), décède en fonction.

La politique québécoise un 3 avril

  • 3 avril 2008: Le député de Hull, Roch Cholette (LIB), annonce sa démission comme député, laquelle deviendra effective le 9 avril.
  • 3 avril 2006: Le Parti communiste du Québec obtient à nouveau officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 3 avril 1925: Prorogation de la 2e session du 16e Parlement du Québec.
  • 3 avril 1912: Prorogation de la 4e session du 12e Parlement du Québec.
  • 3 avril 1912: Sanction de la «Loi amendant la loi électorale de Québec» (S.Q., 1912, sess. 1 (2 Geo. V), c. 10), qui abolit le «vote plural», soit la possibilité pour un électeur de voter dans plus d’une circonscription à la fois s’il y possédait des biens. Une autre loi sanctionnée le même jour, la «Loi amendant la loi concernant la représentation à l’Assemblée législative» (S.Q., 1912, sess. 1 (2 Geo. V), c.9), remanie les limites des circonscriptions électorales en faisant passer leur nombre de 74 à 81.
  • 3 avril 1905: Élections partielles dans Bellechasse, Kamouraska et Rimouski, remportées sans opposition par Adélard Turgeon (LIB), ministre des Terres, des Mines et des pêcheries dans le gouvernement Gouin, Louis-Rodolphe Roy (LIB), secrétaire et registraire de la Province, et Auguste Tessier (LIB), ministre de l’Agriculture.
  • 3 avril 1856: L’élection du député d’Argenteuil, Sydney Robert Bellingham (CON), est annulée par l’Assemblée législative de la Province du Canada en raison des actes de violence faits par ses partisans durant le scrutin.
  • 3 avril 1835: Élection partielle dans Nicolet, remportée par Jean-Baptiste Hébert (PAT).
  • 3 avril 1833: Prorogation de la 3e session du 14e Parlement du Bas-Canada.
  • 3 avril 1832: Élection partielle dans Mégantic en vue de combler le siège nouvellement attribué à cette circonscription à la suite du recensement de 1831, remportée par Anthony Anderson (BUR).
  • 3 avril 1802: Le député de Surrey, Philippe-François de Rastel de Rocheblave (CAN), décède en fonction.

La politique québécoise un 29 mars

  • 29 mars 2003: 5 partis politiques perdent le statut de parti politique autorisé, faute d’avoir présenté au moins 10 candidats en vue de l’élection générale du 14 avril 2003 tel que le prévoit la «Loi électorale»: l’Équipe options, le Parti communiste du Québec, le Parti de la loi naturelle du Québec, le Parti démocrate du Québec et le Parti innovateur du Québec.
  • 29 mars 2001: Discours sur le budget.
  • 29 mars 1994: Le député de Notre-Dame-de-Grâce, Gordon Atkinson (EP), quitte le groupe parlementaire du Parti égalité afin de siéger comme député indépendant.
  • 29 mars 1977: Le chef du Parti national populaire, Jérôme Choquette (PNP), démissionne comme chef du parti à la suite de sa défaite dans Outremont lors de l’élection générale du 15 novembre 1976. Le député de Beauce-Sud, Fabien Roy (PNP), devient chef du Parti.
  • 29 mars 1973: Discours sur le budget.
  • 29 mars 1872: Le député de Rimouski, Louis-Honoré Gosselin (CON), démissionne comme député.
  • 29 mars 1867: Sanction, à la suite de son adoption par le Parlement de Westminster, de l’«Acte de l’Amérique du Nord britannique, 1867» (30-31 Vict., c. 3, R.-U.), qui réunit les colonies du Canada (Bas-Canada et Haut-Canada), du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse en une fédération sous le nom de «Dominion du Canada».
  • 29 mars 1845: Prorogation de la 1re session du 2e Parlement de la Province du Canada.
  • 29 mars 1826: Prorogation de la 2e session du 12e Parlement du Bas-Canada.

La politique québécoise un 17 décembre

  • 17 décembre 2002: Le Rassemblement pour l’alternative progressiste perd le statut de parti politique autorisé à la suite de sa fusion au sein de l’Union des forces progressistes.
  • 17 décembre 1991: Guy Breton est désigné à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec au poste de vérificateur général pour un mandat de 10 ans.
  • 17 décembre 1984: Le Parti nationaliste humain du Québec perd le statut de parti politique autorisé.
  • 17 décembre 1962: Marcel Chaput quitte le Rassemblement pour l’indépendance nationale, qui n’était pas encore un parti politique à l’époque, et fonde le Parti républicain du Québec.
  • 17 décembre 1931: Sanction de la «Loi modifiant la loi des élections contestées de Québec» (S.Q., 1931-1932 (22 Geo. V), c.20), communément appelée «Loi Dillon», déposée par le député de Montréal–Sainte-Anne, Joseph-H. Dillon (LIB), en réaction contre la contestation en bloc de l’élection de 63 députés libéraux lors de l’élection générale de 1931. Par cette loi, les contestations d’élections sont rendues caduques rétroactivement.
  • 17 décembre 1929: Le député de Maskinongé, Joseph-William Gagnon (LIB), décède en fonction.
  • 17 décembre 1923: Ouverture de la 1re session du 16e Parlement du Québec.
  • 17 décembre 1919: Discours sur le budget.
  • 17 décembre 1885: Le député de Drummond et Arthabaska, William John Watts (LIB), démissionne comme député en raison d’un désaccord avec son parti dans l’affaire Riel.
  • 17 décembre 1877: Élection partielle dans Québec Ouest, remportée par Richard Alleyn (CON).
  • 17 décembre 1848: Le conseiller législatif Gabriel Roy (ind.) décède en fonction.
  • 17 décembre 1831: L’élection des députés de Rimouski, François Corneau (PAT) et Paschal Dumais (n.a.), est invalidée par la Chambre d’assemblée du Bas-Canada pour corruption électorale. Les sièges de Rimouski deviennent vacants.
  • 17 décembre 1811: Le greffier de la couronne en chancellerie, Herman Witsius Ryland (BUR), est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 17 décembre 1792: Ouverture de la première séance de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.

La politique québécoise un 15 décembre

  • 15 décembre 2009: L’Union du centre perd le statut de parti politique autorisé.
  • 15 décembre 1998: Assermentation du nouveau gouvernement Bouchard (PQ) à la suite de l’élection générale du 30 novembre 1998.
  • 15 décembre 1978: Le député d’Argenteuil, Zoel Saindon (LIB), démissionne comme député.
  • 15 décembre 1968: Antonio Barrette (UN), premier ministre du Québec de janvier à juin 1960, décède à l’âge de 69 ans.
  • 15 décembre 1965: Le député de Montréal-Mercier, Jean-Baptiste Crépeau (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 15 décembre 1955: Le député de Hull et orateur de l’Assemblée législative du Québec, Alexandre Taché (UN), démissionne comme député.
  • 15 décembre 1921: Élections partielles dans Beauce, Richmond, Trois-Rivières et Wolfe, remportées sans opposition par Joseph-Hugues Fortier (LIB), Jacob Nicol (LIB), ministre des Affaires municipales dans le gouvernement Taschereau, Louis-Philippe Mercier (LIB) et Joseph-Pierre-Cyrénus Lemieux (LIB).
  • 15 décembre 1917: Élections partielles dans Dorchester, Labelle, Nicolet et Ottawa, remportées sans opposition par Joseph-Charles-Ernest Ouellet (LIB), J.-Honoré Achim (LIB), Joseph-Alcide Savoie (LIB) et Joseph Caron (LIB).
  • 15 décembre 1842: Le député de Rimouski, Michel Borne (PAT), démissionne comme député.
  • 15 décembre 1811: Le député de Dorchester, John Caldwell (BUR), démissionne comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 15 décembre 1805: Élection partielle dans Québec (Haute-Ville), remportée par John Blackwood (n.a.).

La politique québécoise un 4 décembre

  • 4 décembre 2009: Le Parti des immigrés du Québec perd le statut de parti politique autorisé.
  • 4 décembre 1984: Le député de Bertrand et ministre des Relations avec les citoyens, Denis Lazure (PQ), démissionne comme député et ministre.
  • 4 décembre 1981: (4 au 6 décembre 1981 et 13-14 février 1982) 8e Congrès national du Parti québécois. Le parti adopte une résolution selon laquelle un gouvernement du Parti québécois devra enclencher le processus d’accession à l’indépendance sur la base d’une majorité de sièges obtenue lors d’une prochaine victoire électorale. Cette orientation sera rejetée par les membres du Parti lors d’un référendum interne (ou «renérendum») tenu à l’instigation de René Lévesque. Le Congrès se poursuivra en février 1982.
  • 4 décembre 1968: Élections partielles dans Bagot et Notre-Dame-de-Grâce, remportées par Jean-Guy Cardinal (UN) et William Tetley (LIB).
  • 4 décembre 1940: Le député de Saint-Jean-Napierville, Alexis Bouthillier (LIB), décède en fonction.
  • 4 décembre 1917: Ouverture de la 2e session du 14e Parlement du Québec.
  • 4 décembre 1889: Élection partielle dans Rimouski, remportée par Auguste Tessier (LIB).
  • 4 décembre 1873: Ouverture de la 3e session du 2e Parlement du Québec.
  • 4 décembre 1829: Élections partielles dans Missiskoui [Missisquoi], circonscription nouvellement créée par loi en août 1829, remportées par Richard Van Vliet Freligh (n.a.) et Ralph Taylor (PAT).
  • 4 décembre 1828: Le député de Montréal (Quartier-Ouest) et de Surrey, Louis-Joseph Papineau (PAT), démissionne comme député de Surrey.
  • 4 décembre 1825: Mgr Joseph-Octave Plessis (BUR), archevêque de Québec et conseiller législatif, décède en fonction.
  • 4 décembre 1817: Ignace-Michel-Louis-Antoine d’Irumberry de Salaberry (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.

La politique québécoise un 4 novembre

  • 4 novembre 1955: (4 au 5 novembre) Congrès de fondation de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Vers l’unité d’action de toutes les forces d’opposition». La FLQ a été créée à l’instigation du député de Montréal-Outremont et chef du Parti libéral, Georges-Émile Lapalme (LIB), afin de de favoriser la cohésion politique du Parti libéral au Québec ainsi que son autonomie par rapport aux instances fédérales du parti. La FLQ se dissociera formellement de la Fédération libérale du Canada en 1964.
  • 4 novembre 1930: Élections partielles dans Deux-Montagnes, Huntingdon et Maskinongé, remportées par J.-M.-Paul Sauvé (CON), Martin B. Fisher (CON) et Louis-Joseph Thisdel (LIB).
  • 4 novembre 1907: Élections partielles dans Bellechasse, Montmorency, Nicolet et Rimouski, remportées par Adélard Turgeon (LIB), ministre des Terres et Forêts dans le gouvernement Gouin, Louis-Alexandre Taschereau (LIB), ministre des Travaux publics et du Travail, Charles Ramsay Devlin (LIB), ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries, et Pierre-Émile D’Anjou (LIB).
  • 4 novembre 1904: Dissolution du 10e Parlement du Québec et émission des brefs de la 11e élection générale à l’Assemblée législative du Québec.
  • 4 novembre 1890: Ouverture de la 1re session du 7e Parlement du Québec.
  • 4 novembre 1889: Le député de Rimouski, Édouard-Onésiphore Martin (LIB), décède en fonction.
  • 4 novembre 1875: Ouverture de la 1re session du 3e Parlement du Québec.

Histoire des transfuges à l’Assemblée nationale

On apprenait mardi soir dernier que l’ex-député péquiste François Legault aurait approché un certain nombre de députés du Parti libéral du Québec(1) afin qu’ils joignent sa nouvelle formation politique qui, selon les rumeurs, serait en cours de formation et qui est désignée, pour l’instant, sous le nom de «Force Québec».

Cette nouvelle est un prétexte pour «mettre en ondes» un projet sur lequel nous travaillons depuis quelques temps: faire la liste des députés qui ont «traversé la Chambre» depuis 1867. Nous avions déjà touché le sujet ici, mais nous avons fait une recherche plus poussée depuis.

Nous avons divisé les 19 députés recensés(2) en 2 catégories: les «transfuges directs» sont ceux qui, techniquement, sont passés directement d’un parti politique à un autre tandis que les «transfuges indirects» sont ceux qui ont fait un passage plus ou moins bref comme députés indépendants avant de joindre un autre parti politique.

Transfuges «directs»

Député Circonscription De À Date
André Riedl Iberville ADQ LIB 23 octobre 2008
Pierre Michel Auger Champlain ADQ LIB 23 octobre 2008
Camil Samson Rouyn-Noranda CS LIB 11 octobre 1980
Claude Dubois Huntingdon UN LIB 13 septembre 1979
Aurèle Lacombe(3) Montréal-Dorion OUV OUV-M 27 septembre 1921
Napoléon Lemay Lotbinière CON LIB 13 février 1902
Edmund James Flynn Gaspé LIB CON 29 octobre 1879
Étienne-Théodore Pâquet Lévis LIB CON 29 octobre 1879
Ernest Racicot Missisquoi LIB CON 29 octobre 1879
Louis-Napoléon Fortin Montmagny LIB CON 29 octobre 1879
Alexandre Chauveau Rimouski LIB CON 29 octobre 1879

Transfuges «indirects»

Député Circonscription De En passant par Date À Date
Yvon Lafrance Iberville LIB ind. 9 février 1994 ADQ 2 mars 1994
Richard B. Holden Westmount EP ind. 11 octobre 1991 PQ 11 août 1992
Rodrigue Biron Lotbinière UN ind. 3 mars 1980 PQ 11 novembre 1980
Fabien Roy Beauce-Sud CS ind. 3 novembre 1975 PNP 14 décembre 1975
Jérôme Choquette Outremont LIB ind. 26 septembre 1975 PNP 14 décembre 1975
Jérôme Proulx Saint-Jean UN ind. 11 novembre 1969 PQ 26 novembre 1969
Gaston Tremblay Montmorency UN ind. 30 octobre 1968 CS 7 octobre 1969
René Lévesque Laurier LIB ind. 14 octobre 1967 PQ 14 octobre 1968

Notes:

  1. On parle notamment du député de Brome-Missisquoi, Pierre Paradis, du député de Marquette, François Ouimet, de députée de Trois-Rivières, Danielle St-Amand, du député de Laurier-Dorion, Gerry Sklavounos, et du député de Vaudreuil, Yvon Marcoux. ()
  2. Cette liste inclut les députés dont nous avons la certitude qu’ils ont siégé comme député pour différents groupes parlementaires au cours d’une même législature. À titre d’exemple, le député de Québec-Est (1928-1944), Oscar Drouin, qui a siégé successivement sous la bannière du Parti libéral, de l’Action libérale nationale, de l’Union nationale et de nouveau du Parti libéral, n’est pas inclus dans cette liste, faute de preuve documentaire qu’il a effectivement traversé la Chambre, tout comme d’autres députés dans une situation similaire. ()
  3. Aurèle Lacombe, élu sous la bannière du Parti ouvrier lors de l’élection générale de 1919, fut nommé ministre sans portefeuille dans le gouvernement Taschereau (LIB) le 27 septembre 1921. Bien que siégeant avec le caucus ministériel, il fut candidat lors de l’élection générale de 1923 sous l’étiquette «ouvrier ministériel». ()

Candidatures: 28-29 octobre 2008

Avec les élections qui s‘en viennent (probablement) et l‘avalanche de nouvelles sur les candidatures que nous avons reçues ces derniers jours, nous ressuscitons notre chronique quotidienne sur les candidats des principaux partis politiques en vue de la prochaine élection générale:

Candidats officiels

Aspirants-candidats

  • Bellechasse (LIB) : Dominique Vien (LIB), ex-députée de Bellechasse (2003-2007) (source: La Presse)
  • Berthier (PQ) : André Villeneuve, maire de Lanoraie (source: La Presse)
  • Brome-Missisquoi (ADQ): Jean L‘Écuyer, vice-président de l‘ADQ et candidat défait (ADQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Brome-Missisquoi (source: La voix de l‘est)
  • Brome-Missisquoi (LIB): Pierre Paradis (LIB), député de Brome-Missisquoi et ex-ministre (source: La voix de l‘est)
  • Charlesbourg (LIB) : Michel Pigeon, ex-recteur de l‘Université Laval (source: Le Soleil)
  • Charlevoix (LIB) : Jean-Luc Simard, maire de La Malbaie (source: Le Soleil)
  • Chauveau (LIB) : Sarah Perreault (LIB), ex-députée de Chauveau (2003-2007) (source: La Presse)
  • Drummond (PQ) : Yves-François Blanchet, imprésario du chanteur Éric Lapointe, tel que nous l‘avions annoncé mardi matin (source: La Presse)
  • Hull (QS) : Bill Clennett, candidat défait (QS) lors de l‘élection générale de 2007 et l‘élection partielle de 2008 dans Hull (source: Québec solidaire)
  • Kamouraska-Témiscouata (LIB) : Claude Béchard (LIB), député de Kamouraska-Témiscouata et ministre des Ressources naturelles et de la Faune (source: La Presse)
  • Lac-Saint-Jean (LIB) : Pierre Simard, président du Syndicat des employés d‘Énergie électrique Québec (SEEQ) (source : Le Quotidien)
  • La Peltrie (LIB) : France Hamel (LIB), ex-députée de La Peltrie (2003-2007) (source: Le Soleil)
  • L‘Assomption (PQ) : Jean-Claude St-André (PQ), ex-député de L‘Assomption (1996-2007) (source: La Presse)
  • Louis-Hébert (ADQ) : Jean Nobert, candidat défait (ADQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Louis-Hébert (source: Le Soleil)
  • Louis-Hébert (PQ) : André Joli-Cœur, candidat défait (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Louis-Hébert (source: Le Soleil)
  • Maskinongé (LIB) : Jean-Paul Diamond, maire de Saint-Alexis-des-Monts et préfet de la MRC de Maskinongé (source: La Presse)
  • Maskinongé (PQ) : Rémy Désilets (PQ), ex-député de Maskinongé (1994-2003) (source: Le Nouvelliste)
  • Masson (LIB) : David Grégoire, candidat défait (LIB) lors de l‘élection fédérale de 2008 dans Montcalm (source: Le trait d‘Union)
  • Montmagny-L‘Islet (LIB) : Norbert Morin (LIB), ex-député de Montmagny-L‘Islet (2003-2007) (source: La Presse)
  • Montmorency (LIB) : Raymond Bernier (LIB), ex-député de Montmorency (2003-2007) (source: La Presse)
  • Nicolet-Yamaska (LIB) : Mario Landry, directeur du CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska (source: Le Nouvelliste)
  • Nicolet-Yamaska (PQ) : Mohammed Settouche, candidat défait à l‘investiture péquiste en 2007 (source: Le Nouvelliste)
  • Rimouski (PQ) : Irvin Pelletier (PQ), député de Rimouski (source: L‘Avantage)
  • Saint-François (LIB) : Monique Gagnon-Tremblay (LIB), députée de Saint-François (1985-____) et ministre des Relations internationales (source: La Presse)
  • Saint-Jean (LIB) : Jean-Pierre Paquin (LIB), ex-député de Saint-Jean (2003-2007) (source: La Presse)
  • Saint-Maurice (LIB) : Céline Trépanier, présidente du PLQ-Mauricie (source: Le Nouvelliste)
  • Shefford (ADQ): François Bonnardel (ADQ), député de Shefford (2007-____) (source: La voix de l‘est)
  • Taschereau (LIB) : il y aurait 2 aspirant-candidats au PLQ: Clermont Perreault et Hubert Dufour (source: Le Soleil)
  • Vanier (LIB) : il y aurait 2 aspirant-candidats au PLQ: Patrick Huot, conseiller municipal pour le district de Duberger à la Ville de Québec, et Monique Lachance, fille de l‘ex-maire de Vanier Robert Cardinal (source: Le Soleil)

Rumeurs

  • Beauharnois: Denis Lapointe, maire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, aurait été approché par le PQ et les libéraux pour être candidat dans Beauharnois, mais il aurait décliné les 2 offres (source: Le Soleil de Valleyfield)
  • Beauce-Nord (LIB) : Richard Lehoux, maire de Saint-Elzéar et préfet de la MRC de la Nouvelle-Beauce, est actuellement en réflexion (source : Beauce-Média)
  • Bertrand (LIB) : Isabelle Lord, attachée politique du député d‘Argenteuil, David Whissell (LIB), pourrait être candidate dans Bertrand (source : Journal La Vallée)
  • Bertrand (ADQ) : Sylvain Charron, candidat défait (ADQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Bertrand, serait sur la liste des candidats potentiels dans Bertrand (source : Journal La Vallée)
  • Chambly (PQ) : l‘ex-députée de Chambly, Louise Beaudoin (PQ), tâterait le terrain pour un retour en politique active dans Chambly (source : Le Journal de Chambly)
  • Chauveau: l‘ex-journaliste Gérard Deltell serait sollicité par plusieurs partis pour porter leurs couleurs dans Chauveau (source: Le Soleil)
  • Chauveau (ADQ) : Gilles Taillon (ADQ), député de Chauveau, envisagerait la possibilité de se présenter dans une autre circonscription (source: Le Soleil)
  • Champlain (PQ) : l‘ex-députée de Champlain, Noëlla Champagne (PQ), serait en réflexion pour se porter à nouveau candidate (source: Le Nouvelliste)
  • Laviolette (PQ) : Patrick Lahaie, candidat défait (PQ) lors des élections générales de 2003 et 2007 dans Laviolette, pourrait être à nouveau sur les rangs (source: Le Nouvelliste)
  • Saint-Maurice (PQ) : Claude Pinard (PQ), ex-député de Saint-Maurice (1994-2007), pourrait être à nouveau candidat, mais le principal intéressé n‘aurait pas confirmé la nouvelle (source: Le Nouvelliste)

Désistements

  • Arthabaska (QS) : Bill Ninacs, candidat défait (QS) lors de l‘élection générale de 2007 dans Arthabaska (source: La Nouvelle)
  • Beauharnois (PQ) : Daniel Mallette, président du Conseil régional de la FTQ du Suroît (source: La Presse)
  • Drummond (PQ) : Normand Jutras (PQ), ex-député de Drummond (1994-2007) et ex-ministre (source: L‘Express)
  • Lévis (LIB) : Danielle Roy-Marinelli, mairesse de Lévis (source: La Presse)
  • Matapédia (ADQ) : Rémy Villeneuve, ex-président de l‘ADQ-Matapédia et candidat défait (ADQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Matapédia, (source: L‘Avantage)
  • Shefford (LIB) : Bernard Brodeur (LIB), ex-député de Shefford (1994-2007) (source: La Presse)
  • Shefford (PQ): Paul Sarazin, maire de Sainte-Cécile-de-Milton, préfet de la MRC de la Haute-Yamaska et candidat défait (PQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Shefford (source: La voix de l‘est)

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Page 1 sur 212