Le Québec politique du 14 au 20 octobre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 14 octobre 1842: Le député de Saguenay, Étienne Parent (PAT), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme greffier du Conseil exécutif.
  • 14 octobre 1856: Élection législative dans la division de Rougemont, remportée par Louis-Antoine Dessaulles (ROU).
  • 14 octobre 1886: 6e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
    • Libéraux [Parti national] (Honoré Mercier (père)): 34 sièges;
    • Parti conservateur (John Jones Ross): 25 sièges;
    • Nationalistes [Parti national] (Honoré Mercier (père)): 3 sièges;
    • Conservateurs indépendants: 3 sièges.
  • 14 octobre 1905: Élection partielle dans St-Sauveur, remportée par Charles-Eugène Côté (LIB).
  • 14 octobre 1908: Élection partielle dans Lac St-Jean, remportée sans opposition par Jean-Baptiste Carbonneau (LIB).
  • 14 octobre 1922: Le député de Rimouski, Auguste-Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 14 octobre 1967: Le député de Laurier et ex-ministre, René Lévesque (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 15 octobre 1794: Le conseiller législatif Edward Harrison (BUR) décède en fonction.
  • 15 octobre 1831: Le député de Vaudreuil, Godefroy Beaudet (PAT), démissionne comme député.
  • 15 octobre 1863: Prorogation de la 1re session du 8e Parlement de la Province du Canada.
  • 15 octobre 1909: Le député de Rimouski et trésorier, Auguste Tessier (LIB), et le député de Nicolet, Alfred Marchildon (LIB), démissionnent comme députés et ministre à la suite de leur nomination comme juges.
  • 15 octobre 1958: Élections partielles dans Labelle et Roberval, remportées par Pierre Bohémier (UN) et Jean-Joseph Turcotte (UN). Bohémier est le dernier député à être élu sans opposition (sans adversaire ou «par acclamation»).
  • 15 octobre 1976: Le député d’Arthabaska, Jean-Gilles Massé (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme membre de la Commission des accidents du travail.
  • 15 octobre 1983: À la suite d’un congrès à la direction, Robert Bourassa est élu chef du Parti libéral du Québec, poste qu’il avait déjà occupé de 1970 à 1976.
  • 15 octobre 1991: Le député de Westmount, Richard Holden (EP), est expulsé du groupe parlementaire du Parti égalité. Il siégera comme député indépendant.
  • 15 octobre 2007: Le député de Pointe-aux-Trembles, ex-chef du Parti québécois et ex-ministre, André Boisclair (PQ), annonce sa démission comme député, laquelle deviendra effective le 15 novembre 2007.
  • 16 octobre 1825: Le conseiller législatif William McGillivray (BUR) décède en fonction.
  • 16 octobre 1834: Joseph Masson (n.a.) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 16 octobre 1868: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée sans opposition par Sévère Dumoulin (CON).
  • 16 octobre 1912: Élection partielle dans Verchères, remportée sans opposition par Joseph-Léonide Perron (LIB).
  • 16 octobre 1929: Élection partielle dans Montcalm, remportée par Joseph-Léonide Perron (LIB), ministre de l’Agriculture dans le gouvernement Taschereau.
  • 16 octobre 1931: Le chef du Parti conservateur, Camillien Houde, conteste en bloc devant les tribunaux l’élection de 63 députés libéraux pour cause d’irrégularités lors de l’élection générale de 1931.
  • 16 octobre 1936: Discours sur le budget.
  • 16 octobre 1959: (16 au 17 octobre) 5e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec).
  • 16 octobre 1970: À la suite de l’enlèvement du ministre de l’Immigration, ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), par des membres du FLQ, le gouvernement fédéral de P.-E. Trudeau (LIB) invoque la Loi des mesures de guerre.
  • 16 octobre 1979: Le député de D’Arcy-McGee et ex-ministre dans le gouvernement Bourassa, Victor Charles Goldbloom (LIB), démissionne comme député.
  • 16 octobre 1984: Ouverture de la 5e session du 32e Parlement du Québec. Lors du discours inaugural, le premier ministre du Québec et député de Taillon, René Lévesque (PQ), considère la victoire de Brian Mulroney et des conservateurs sur la scène fédérale comme «un beau risque» à courir par le Québec sur le plan de la réforme de la fédération canadienne.
  • 16 octobre 1985: Trois ministres du gouvernement Pierre Marc Johnson (PQ), soit Yves Bérubé, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie et député de Matane, Yves Duhaime, ministre des Finances et député de Saint-Maurice, et Clément Richard, ministre des Affaires culturelles et député de Montmorency, démissionnent comme ministres. Un remaniement ministériel suivra, au cours duquel 4 personnes non élues accèdent au Cabinet.
  • 17 octobre 1834: Le conseiller législatif George Pownall (BUR), qui s’était retiré en Angleterre à partir de 1803, décède en fonction.
  • 17 octobre 1836: Le député de Stanstead, John Grannis (PAT), démissionne comme député.
  • 17 octobre 1854: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Octave-Cyrille Fortier (BLE).
  • 17 octobre 1907: Le député de Bellechasse et ministre des Terres et Forêts, Adélard Turgeon (LIB), démissionne comme député et lance à Henri Bourassa le défi de poser sa candidature dans la circonscription de Bellechasse à l’élection partielle du 4 novembre 1907. Le député de Montmorency, Louis-Alexandre Taschereau (LIB), démissionne comme député le même jour à la suite de sa nomination comme ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin.
  • 17 octobre 1969: (17 au 19 octobre) 2e Congrès national du Parti québécois sous le thème «Congrès de la preuve et de l’élan».
  • 17 octobre 1970: Le ministre de l’Immigration, ministre du Travail et de la Main-d’oeuvre et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), est retrouvé mort dans le coffre d’une voiture près de l’aéroport de Saint-Hubert.
  • 17 octobre 1988: Le député de Papineau, Mark Assad (LIB), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 17 octobre 2007: La députée de Bourget et ex-ministre, Diane Lemieux (PQ), démissionne officiellement comme députée.
  • 17 octobre 2009: (17 et 18 octobre) 8e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec.
  • 18 octobre 1918: Le lieutenant-gouverneur du Québec, ex-député et ex-chef du Parti conservateur, Pierre-Évariste Leblanc, décède en fonction.
  • 18 octobre 1921: Le député de Beauce, Arthur Godbout (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 18 octobre 1956: (18 au 20 octobre) 2e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «L’avenir du Parti libéral du Québec».
  • 18 octobre 1963: (18 au 20 octobre) 9e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Réformes des structures administratives et législatives».
  • 18 octobre 1972: L’élection partielle tenue dans Gatineau le 11 octobre 1972 est annulée par les tribunaux, les bulletins de vote ayant tous été rejetés lors du dépouillement devant le juge en raison d’une erreur technique. Le scrutin sera repris le 15 novembre 1972.
  • 18 octobre 1976: Dissolution du 30e Parlement du Québec et émission des brefs de la 31e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 15 novembre 1976.
  • 18 octobre 2007: Le Parti indépendantiste obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 18 octobre 2009: À la suite d’une élection à la direction, l’ex-député Gilles Taillon (ADQ) est élu chef de l’Action démocratique du Québec.
  • 18 octobre 2012: La députée de Joliette et ministre déléguée à la Santé publique et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon (PQ), démissionne comme ministre.
  • 19 octobre 1821: Le conseiller exécutif James Kerr (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en novembre 1823.
  • 19 octobre 1869: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Charles-Borromée Genest (CON).
  • 19 octobre 1886: Sévère Rivard (CON) est nommé conseiller législatif d’Alma.
  • 19 octobre 1894: Élection partielle dans Compton, remportée par Charles McClary (CON).
  • 19 octobre 1908: Le conseiller législatif de La Vallière, François-Xavier Méthot (fils) (CON), décède en fonction.
  • 19 octobre 1920: Élections partielles dans Kamouraska et Saint-Maurice, remportées par Nérée Morin (LIB) et L.-N.-Arthur Ricard (LIB).
  • 19 octobre 1955: Jean Barrette (UN) est nommé conseiller législatif de Sorel.
  • 19 octobre 1996: (19 et 20 octobre) 2e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec sous le thème «Un virage essentiel…pour un Québec en marche».
  • 20 octobre 1817: Mgr Joseph-Octave Plessis (BUR), évêque de Québec, est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 20 octobre 1821: L’ex-député Edward Bowen (BUR) est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il ne prendra toutefois son siège qu’en février 1824.
  • 20 octobre 1842: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Thomas-Cushing Aylwin (PAT), solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 20 octobre 1852: Louis Panet (BLE) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 20 octobre 1854: Élection partielle dans Bagot, remportée par Timothée Brodeur (BLE).
  • 20 octobre 1887: Ouverture à Québec de la première conférence interprovinciale convoquée par le premier ministre du Québec, Honoré Mercier (père) (LIB). On y discute de l’autonomie provinciale et des subventions fédérales.
  • 20 octobre 1905: Le député de Napierville, Dominique Monet (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme protonotaire.
  • 20 octobre 1921: Le conseiller législatif de Salaberry et ex-premier ministre, Lomer Gouin (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection fédérale.
  • 20 octobre 1930: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Robert Taschereau (LIB).
  • 20 octobre 1963: Le député de Dorchester, Joseph-Armand Nadeau (UN), décède en fonction.
  • 20 octobre 1967: Ouverture de la 2e session du 28e Parlement du Québec. La session parlementaire sera prorogée le même jour.
  • 20 octobre 1982: Le Parti progressiste-conservateur du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.

Le Québec politique du 19 au 25 août

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 19 août 1819: Le député de Gaspé, James Cockburn (n.a.), décède en fonction.
  • 19 août 1842: Amable Dionne (TOR), Joseph Dionne (ind.) et William Walker (ind.), sont nommés au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 19 août 1852: Ouverture de la 1re session du 4e Parlement de la province du Canada.
  • 19 août 1852: Le député de Cornwall (Haut-Canada), John Sandfield Macdonald (REF), est nommé orateur de l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 19 août 1958: Le député de Roberval, Paul Spence (UN), démissionne comme député.
  • 19 août 1969: Le député de Sainte-Marie et ministre d’État, Edgar Charbonneau (UN), démissionne comme ministre et député.
  • 19 août 1882: Élection partielle dans Terrebonne, remportée sans opposition par Guillaume-Alphonse Nantel (CON).
  • 19 août 2005: L’ex-député fédéral de Chambly, Ghislain Lebel (PQ), devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 20 août 1832: Le député de Québec (Basse-Ville), Thomas Lee (PAT), décède en fonction.
  • 20 août 1958: Le député de Labelle et ministre de la Santé, Joseph-Henri-Albiny Paquette (UN), démissionne comme ministre et député.
  • 20 août 1993: (20 au 22 août) 12e Congrès national du Parti québécois sous le thème «J’ai des idées pour mon pays».
  • 20 août 2007: La députée de Bourget et ex-ministre, Diane Lemieux (PQ), annonce sa démission comme députée, laquelle deviendra effective le 17 octobre 2007.
  • 21 août 1827: Le député de Québec (Basse-Ville), Jean Bélanger (PAT), décède en fonction quatre jours avant le retour des brefs de l’élection générale de 1827.
  • 21 août 1832: Élection partielle dans Dorchester, remportée par Jean Bouffard (PAT).
  • 21 août 1836: Le député de Bonaventure, Édouard Thibaudeau (PAT), décède en fonction.
  • 21 août 1845: Joseph-André Taschereau (TOR) est nommé solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger, sans toutefois siéger au Conseil exécutif.
  • 21 août 1946: Joseph-Olier Renaud (fils) (UN), Gérald Martineau (UN) et George Buchanan Foster (UN) sont nommés conseillers législatifs d’Alma, des Laurentides et de Victoria respectivement.
  • 21 août 1963: Ouverture de la 2e session du 27e Parlement du Québec.
  • 21 août 1963: Arthur Dupré (LIB) est nommé conseiller législatif de Montarville.
  • 21 août 1966: À l’issue d’un congrès à la direction, le député fédéral de Lapointe, Gilles Grégoire (CS) est élu chef du Ralliement national (RN).
  • 21 août 1987: Le parti Action Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 22 août 1808: Le député de William Henry, conseiller législatif, conseiller exécutif et juge en chef du Bas-Canada, Jonathan Sewell (BUR), démissionne officiellement comme député à la suite de sa nomination au Conseil législatif du Bas-Canada en mai 1808.
  • 22 août 1837: Le député de Richelieu, Clément-Charles Sabrevois de Bleury (BUR), les ex-députés Jean-Baptiste-René Hertel de Rouville (PAT), John Neilson (ind.), Amable Dionne (PAT) et René-Édouard Caron (BUR) ainsi que Melchior-Alphonse d’Irumberry de Salaberry (BUR), Janvier Domptail Lacroix (BUR), John Pangman (ind.), Gabriel Marchand (grand-père) (PAT), John Malcolm Fraser (BUR) sont nommés au Conseil législatif du Bas-Canada. Parmi les personnes nommées, seul Marchand déclinera l’invitation à siéger au Conseil législatif.
  • 22 août 1837: Les conseillers législatifs Pierre-Dominique Debartzch (BUR), John Neilson (ind.) et René-Édouard Caron (BUR), l’ex-député Frédéric-Auguste Quesnel (ind.) ainsi que George Pemberton (BUR), Louis Panet (ind.) et William Sheppard (BUR) sont nommés au Conseil exécutif du Bas-Canada. Parmi les personnes nommées, seuls Neilson et Caron déclineront l’invitation à siéger au Conseil exécutif.
  • 22 août 1838: Arthur Buller est nommé au Conseil spécial du Bas-Canada.
  • 22 août 1849: Le conseiller législatif Jean-Baptiste Taché (ind.) décède en fonction.
  • 22 août 1873: Élection partielle dans Montréal Ouest, remportée par John Wait McGauvran (CON).
  • 22 août 1883: Le député de Chateauguay, Édouard Laberge (LIB), décède en fonction.
  • 22 août 1892: Le conseiller législatif de Grandville, Élisée Dionne (CON), décède en fonction.
  • 22 août 1943: Devenu illégal, le Parti communiste du Canada se transforme en un nouveau parti ouvrier, le Parti ouvrier-progressiste.
  • 22 août 1992: Signature de l’Accord constitutionnel de Charlottetown par les premiers ministres provinciaux, dont Robert Bourassa (LIB). L’accord sera rejeté par la population lors d’un référendum le 26 octobre 1992.
  • 23 août 1833: Le député de Québec, Michel Clouet (PAT), démissionne comme député.
  • 23 août 1858: Élection partielle dans Sherbrooke, remportée par Alexander Tilloch Galt (L-CON), inspecteur général dans le ministère Cartier-Macdonald.
  • 23 août 1963: Prorogation de la 2e session du 27e Parlement du Québec.
  • 24 août 1887: George Bryson (fils) (LIB) et Édouard-Louis Pacaud (LIB) sont nommés conseillers législatifs d’Inkerman et de Kennebec respectivement.
  • 24 août 1931: 18e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 25 août 1827: Retour des brefs d’élection de la 13e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada:
    • Parti patriote et Patriotes modérés: 47 sièges;
    • Parti bureaucrate: 3 sièges.
  • 25 août 1882: Elzéar Gérin (CON) est nommé conseiller législatif de Kennebec.
  • 25 août 1919: Le député de Maisonneuve et secrétaire et registraire de la province, Jérémie-Louis Décarie (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge. Le même jour, 3 députés, soit le député d’Arthabaska, Joseph-Édouard Perreault (LIB), le député de Bellechasse, Antonin Galipeault (LIB), et le député de Terrebonne, Athanase David (LIB), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme ministres dans le gouvernement Gouin.
  • 25 août 1952: Le conseiller législatif de La Durantaye, Charles Delagrave (LIB), décède en fonction.
  • 25 août 1976: Dernière parution du quotidien indépendantiste «Le Jour», en raison de difficultés financières et de conflits idéologiques entre les journalistes et la direction du quotidien.
  • 25 août 1997: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Bouchard (PQ).
  • 25 août 2005: Le député de L’Assomption, Jean-Claude St-André (PQ), devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.

Le Québec politique un 2 et 3 février

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 3 février 2006: (3 au 5 février) Congrès de fondation du parti Québec solidaire, issue de la fusion de l’Union des forces progressistes et d’Option citoyenne.
  • 3 février 1957: Le député de Vaudreuil-Soulanges, Joseph-Édouard Jeannotte (UN), décède en fonction.
  • 3 février 1956: Discours sur le budget.
  • 3 février 1955: Discours sur le budget.
  • 3 février 1925: Discours sur le budget.
  • 3 février 1905: Trois membres du gouvernement Parent (LIB), soit le député de Montréal division No. 2 et ministre de la Colonisation et des Travaux publics, Lomer Gouin (LIB), le député de Bellechasse et ministre de l’Agriculture, Adélard Turgeon (LIB), et le député d’Argenteuil et ministre sans portefeuille, William Alexander Weir (LIB), démissionnent comme ministres. Cette crise prendra fin le 21 mars suivant avec la démission de Simon-Napoléon Parent comme premier ministre du Québec.
  • 3 février 1876: Le conseiller législatif de Lorimier, Charles-Séraphin Rodier (CON), décède en fonction.
  • 3 février 1842: Le député de Lac des deux Montagnes, Colin Robertson (TOR), décède en fonction.
  • 3 février 1817: William Smith (fils) (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 2 février 1988: Le député de Roberval, Michel Gauthier (PQ), démissionne comme député.
  • 2 février 1931: Le conseiller législatif de Rigaud, Édouard Ouellette (LIB), décède en fonction.
  • 2 février 1922: Le conseiller législatif de Victoria, George Robert Smith (LIB), décède en fonction.
  • 2 février 1909: Le député de Bellechasse et ex-ministre, Adélard Turgeon (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif et président du Conseil législatif.
  • 2 février 1909: Élections partielles dans Bellechasse et Hochelaga, remportées sans opposition par Antonin Galipeault (LIB) et Jérémie-Louis Décarie (LIB), ministre de l’Agriculture dans le gouvernement Gouin.
  • 2 février 1875: Discours sur le budget.
  • 2 février 1818: Mgr Joseph-Octave Plessis, évêque de Québec, qui avait été nommé au Conseil législatif du Bas-Canada le 20 octobre 1817, prête serment comme conseiller législatif.

La politique québécoise un 20 juin

  • 20 juin 1994: Le Parti chevreuil du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 20 juin 1991: Sanction du projet de loi 150, «Loi sur le processus de détermination de l’avenir politique et constitutionnel du Québec» (L.Q., 1991, c. 34) qui prévoit la tenue d’un référendum sur la souveraineté du Québec en 1992. La loi établit également deux commissions parlementaires, l’une chargée d’étudier toute question concernant l’accession à la souveraineté, l’autre chargée d’examiner toute nouvelle offre de modification constitutionnelle de la part du gouvernement fédéral.
  • 20 juin 1989: Le Parti unité obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 20 juin 1988: Élections partielles dans Anjou et Roberval, remportées par René-Serge Larouche (LIB) et Gaston Blackburn (LIB).
  • 20 juin 1983: Élections partielles dans Charlesbourg, Saguenay et Saint-Jacques, remportées par Marc-Yvan Côté (LIB), Ghislain Maltais (LIB) et Serge Champagne (LIB).
  • 20 juin 1969: Le député de Vaudreuil-Soulanges et ex-ministre, Paul Gérin-Lajoie (LIB), démissionne comme député.
  • 20 juin 1957: Le député de Montréal–Saint-Louis, David Rochon (LIB), et le député de Montréal-Verdun, Lionel-Alfred Ross (LIB), quittent le groupe parlementaire du Parti libéral pour siéger comme députés indépendants.
  • 20 juin 1956: 25e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 20 juin 1936: Fondation de l’Union nationale lors de la réunion du groupe parlementaire de l’opposition (Parti conservateur et Action libérale nationale). 35 députés sur 42 votent en faveur de la fusion des 2 partis.
  • 20 juin 1924: Le député de Saint-Maurice, Arthur Ricard (LIB), décède en fonction lors d’un accident d’automobile.
  • 20 juin 1905: Élection partielle dans Yamaska, remportée sans opposition par Guillaume-Édouard Ouellet (LIB).
  • 20 juin 1882: Le député de Bonaventure, Louis-Joseph Riopel (CON), démissionne comme député à la suite de son élection comme député fédéral.
  • 20 juin 1862: Élection partielle dans Hochelaga, remportée par Antoine-Aimé Dorion (ROU), secrétaire de la province du Canada dans le gouvernement Macdonald-Sicotte.
  • 20 juin 1833: Le conseiller législatif Jean Dessaulles (PAT-M) décède en fonction.

La politique québécoise un 6 juin

  • 6 juin 1935: Le député de Roberval, Émile Moreau (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 6 juin 1934: Fondation de l’Action libérale nationale par des dissidents du Parti libéral. Paul Gouin est élu chef du Parti.
  • 6 juin 1892: Le député de Matane et de Gaspé, Edmund J. Flynn (CON), démissionne comme député de Matane. Il avait été élu dans les deux circonscriptions lors de l’élection générale du 8 mars 1892.
  • 6 juin 1884: Le député de Mégantic, George Irvine (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme juge.
  • 6 juin 1862: Le député d’Hochelaga, Joseph-Paschal Falkner (ROU), démissionne comme député.
  • 6 juin 1842: Élection partielle dans Bellechasse, remportée par Abraham Turgeon (PAT).
  • 6 juin 1836: Le député de Saint Maurice, Pierre Bureau (PAT), décède en fonction.
  • 6 juin 1820: Émission des brefs d’élection de la 11e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, moins d’un mois après l’élection précédente, en raison du décès du roi George III survenu le 29 janvier.

La politique québécoise un 10 décembre

  • 10 décembre 1959: Discours sur le budget.
  • 10 décembre 1955: Le député de Roberval, Antoine Marcotte (UN), décède en fonction.
  • 10 décembre 1919: Ouverture de la 1re session du 15e Parlement du Québec.
  • 10 décembre 1872: Le député de Montmorency, Joseph-Édouard Cauchon (CON), démissionne comme député à la suite du «scandale de Beauport». Cauchon, à titre de propriétaire de l’asile de Beauport, avait signé un contrat avec le gouvernement du Québec alors qu’il était député.
  • 10 décembre 1805: Le député de Surrey, Noël de Rastel de Rocheblave (n.a.), décède en fonction.

Disparition du Parti durable du Québec

Parti durable du QuébecSelon un avis public publié la semaine dernière par le directeur général des élections, le Parti durable du Québec a perdu le statut de parti politique autorisé (le retrait est devenu effectif il y a 3 mois, soit le 23 novembre 2009).

Créé en 2008, ce parti, qui se réclamait de l’idéologie du «néorégionalisme», avait pour mission de «défendre les intérêts de la population régionale» du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le Parti durable n’a présenté qu’un seul candidat lors de l’une élection générale de 2008, son chef, Sébastien Girard, dans Roberval, obtenant alors 567 voix et terminant au 4e rang.

Le Québec compte maintenant 17 partis politiques autorisés.

Sondages Segma Recherche dans 6 comtés

La firme Segma Recherche a déalisé ces derniers jours une série de sondages dans les circonscriptions. Ce matin, on pouvait prendre connaissance des résultats dans 3 quotidiens de la chaîne Gesca, soit La Voix de l’Est, Le Nouvelliste et Le Quotidien (avec un wrap-up dans La Presse). Après répartition proportionnelle des indécis, les intentions de vote sont:

Dubuc (500 répondants)

  • André Michaud (PQ): 45%
  • Serge Simard (LIB): 39%
  • Robert Émond (ADQ): N.D.
  • Marie Francine Bienvenue (QS): N.D.
  • Fernand Bouchard (ind.): N.D.

Jonquière (500 répondants)

  • Sylvain Gaudreault (PQ): 47%
  • Martine Girard (LIB): 37%
  • Marc Jomphe (ADQ): N.D.
  • Gabrielle Desbiens (QS): N.D.

Roberval (500 répondants)

  • Denis Trottier (PQ): 55%
  • Georges Simard (LIB): 36%
  • Jacques L. Cadieux (ADQ): N.D.
  • Nicole Schmitt (QS): N.D.
  • Sébastien Girard (DUR): N.D.

Saint-Maurice (500 répondants)

  • Claude Pinard (PQ): 45%
  • Céline Trépanier (LIB): 32%
  • Robert Deschamps (ADQ): 13%
  • Allison Molesworth (QS): 4%
  • Stéphane Normandin (VRT): 4%
  • Yves Demers (ind.): 2%

Shefford (500 répondants)

  • François Bonnardel (ADQ): 36%
  • Jean-Claude Tremblay (LIB): 27%
  • Jean-François Arsenault (PQ): 27%
  • Ginette Moreau (QS): 5%
  • Martin Giard (VRT): 4%
  • Lucie Piédalue (ind.): 2%

Trois-Rivières (500 répondants)

  • Yves St-Pierre (PQ): 38%
  • Danièle St-Amand (LIB): 36%
  • Sébastien Proulx (ADQ): 18%
  • Alex Noël (QS): 5%
  • Louis Lacroix (VRT): 3%

Plus de détails si le rapport d’analyse est mis en ligne par Segma Recherche.

Les sondages téléphoniques ont été réalisés du 28 novembre au 3 décembre auprès de 500 répondants par circonscription. La marge d’erreur est de 4,4%, 19 fois sur 20.

De notre correspondant

Dans la lignée d‘hier, voici d‘autres infos provenant d‘Alexis St-Gelais, que nous remercions au passage, sur les candidatures libérales au Saguenay–Lac-Saint-Jean en vue de la prochaine élection générale. Vous aurez remarqué que son résumé prend des allures de rassemblement de l‘Association des Simard d‘Amérique 🙂 :

Les rumeurs se poursuivent dans les médias au Saguenay-Lac-St-Jean, parfois fondées, d‘autres fois non.

Dans Jonquière, deux personnes avaient été pressenties par «Le Quotidien»: Raoul Simard, échevin à Ville Saguenay, et Daniel Giguère, qui a par le passé été candidat libéral fédéral en 2004, conservateur en 1997 et impliqué au niveau de la CRÉ. Pour bien connaître Raoul, je savais que celui-ci ne désirait pas devenir candidat, et ce n‘est pas une surprise qu‘il ait démenti les rumeurs. Plus surprenant, Daniel Giguère a lui aussi dit qu‘il ne pensait pas tenter sa chance cette fois-ci, alors qu‘en coulisses j‘avais entendu plusieurs rumeurs à l‘effet qu‘il se lancerait! Enfin, la radio CKRS avançait le nom de Martine Girard, présidente de la Commission Scolaire de la Jonquière et militante libérale de longue date, comme candidate potentielle. Encore à suivre (j‘en sais un peu plus mais je vous garde des surprise 😉 ). Bien qu‘aucune date n‘ait été donnée, je sais de source sûre qu‘une investiture s‘en vient à Jonquière, et que celle dans Dubuc approche également à grand pas (début novembre).

Pour Chicoutimi, les rumeurs glanées par “Le Quotidien” parlaient de la présidente de l‘association libérale, l‘avocate Isabelle Simard, mais encore une fois je doute pour lui en avoir déjà parlé qu‘elle se lance. À la radio de CKRS, on parlait même d‘un retour d‘André Harvey. Impossible pour moi de connaître le fin mot de l‘histoire, je suis peu en contact avec les gens de Chicoutimi à ce sujet.

Dans Lac-St-Jean, la même radio parlait d‘un syndicaliste en vue, Pierre Simard. Enfin, à Roberval, le nom de Georges Simard, maire de Dolbeau-Mistassini et président de la CRÉ régionale, circule. Celui-ci hésite toutefois devant les médias.

Je vous tiendrai au courant des développements!

Et effectivement, il y a des développements sur son blogue.

Quelques nouvelles sur le PQ

Ce n‘est pas qu‘on se fasse ensevelir de nouvelles sur la 39e élection générale ces temps-ci, mais il y a tout de même eu 1 nomination (purement formelle) et 1 retrait de la vie politique ces derniers jours:

  • Beauharnois: le député de Beauharnois, Serge Deslières (PQ), a annoncé récemment qu‘il ne se représenterait pas lors de la prochaine élection générale. M. Deslières siège à l‘Assemblée nationale depuis 1994 et a représenté la circonscription de Salaberry-Soulanges de 1994 à 2003 (source: Le Soleil de Valleyfield);
  • Roberval: le député de Roberval, Denis Trottier (PQ), sera à nouveau candidat lors de la prochaine élection générale. Sa candidature a été officialisée par les membres du PQ de la circonscription lors d‘une assemblée d‘investiture tenue le 17 septembre dernier. M. Trottier a été élu par acclamation (source: LBR.ca).

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

    ADQ-Roberval: investiture en septembre?

    Dans la dernière édition de L‘étoile du lac, on annonçait la tenue «au mois de septembre» de l‘assemblée d‘investiture de l‘Action démocratique du Québec dans Roberval. Il n‘y aurait qu‘un seul candidat en lice pour l‘instant, soit M. Jacques Cadieux, président de l‘ADQ-Roberval et candidat défait (ADQ) lors de l‘élection générale de 2007 dans Ungava.

    À notre connaissance, il s‘agirait de la première investiture adéquiste au Saguenay–Lac-Saint-Jean en vue de la prochaine élection générale.

    (source: L‘étoile du lac)

    QuébecPolitique.com: 39e élection générale

    Liens du 2008-04-08

    17 partis politiques, et le compteur continue de tourner…

    Parti durable du QuébecUn communiqué de presse envoyé aujourd‘hui dans les salles de rédaction (il a été repris notamment dans Le bulletin régional) nous apprend qu‘un 17e parti politique pourrait voir le jour au Québec. Le Parti durable du Québec, qui se réclame de l‘idéologie du «néorégionalisme», aurait entamé le processus auprès du directeur général des élections du Québec afin d‘obtenir officiellement le statut de parti politique autorisé. Si on lit entre les lignes du communiqué, dont le contenu est centré sur les problématiques propres au Saguenay–Lac-Saint-Jean (on précise que le parti «prendra la défense de la région en soutenant les problèmes régionaux» et qu‘il est «soutenu par une équipe uniquement constituée par des gens provenant de la région»), on peut déduire que le parti concentrera ses énergies dans cette région. On annonce par ailleurs que le chef du parti, Sébastien Girard, sera candidat dans Roberval lors de la prochaine élection générale.

    Pour celles et ceux qui s‘inquiètent de la prolifération des partis politiques au Québec depuis quelques temps (on est passé de 9 partis politiques autorisés au Québec en 2005 à 16 aujourd‘hui, sans compter le Parti durable qui n‘est pas encore accrédité auprès du DGE), nous avons le regret de vous informer qu‘on est encore loin du record québécois car entre avril et août 1994, il y avait 22 partis politiques autorisés par le DGE, dont le «Parti citron», le «Parti des régions», le «Parti l‘étoile d‘or social démocratique», le «Parti chevreuil du Québec» (sérieux!) et «Renaissance» (une tentative de relance de l‘Union nationale par le dernier chef de ce parti). Mais étrangement, sur les 7 nouveaux partis politiques autorisés depuis 3 ans, un seul a présenté un candidat lors d‘une élection, comme quoi si les partis politiques se multiplient sur papier, attendons de voir s‘ils ont réellement les moyens de leurs ambitions.

    COMMUNIQUÉ
    Pour diffusion immédiate

    Un nouveau parti politique représentera la région du Saguenay -Lac Saint-Jean aux prochaines élections provinciales

    Saint-Félicien, le 4 mars 2008 – Un nouveau parti politique provincial et une nouvelle idéologie prendront naissance d‘ici quelques semaines, soit dès que le processus d‘autorisation sera terminé. Sous le nom du Parti Durable du Québec et de l‘idéologie du Néorégionalisme, le parti fondé par des jeunes universitaires originaires de la région du Lac Saint-Jean, aura pour mission de défendre les intérêts de la population régionale.

    Dirigé par Sébastien Girard, étudiant au baccalauréat en Agroalimentaire à l‘Université Laval, le parti Durable du Québec a cumulé plus de 100 membres et a soumis sa demande d‘autorisation au Directeur général des élections.

    Ce nouveau parti prendra donc la défense de la région en soutenant les problèmes régionaux : La migration des jeunes et la création de coopératives de solidarité dans la foresterie et l‘agroalimentaire seront les priorités misent de l‘avant. De plus, le parti proposera les opportunités et les solutions disponibles pour le Saguenay – Lac Saint-Jean concernant les biocarburants. Il tentera ultimement de conceptualiser la région pour devenir la destination touristique durable au monde.

    Soutenu par une équipe uniquement constituée par des gens provenant de la région, c‘est dans la circonscription de Roberval que le chef, Sébastien Girard, représentera le Parti Durable du Québec aux prochaines élections provinciales.

    Le parti déposera son programme régional lors de sa conférence de presse dans quelques semaines. D‘ici là , il est possible de consulter un document intitulé « microprogramme », sur la page d‘accueil du site Internet à l‘adresse suivante : www.partidurable.org .

    -30-

    Municipal: puisque vous insistez…

    d‘après Google Analytics, un nombre astronomique d‘internautes (9 en tout) ont accédé à ce blogue hier avec les mots-clés «élection roberval» et «election municipale ville roberval». C‘est signe qu‘on est dûs pour un billet sur les élections au municipal:

    • Baie-Comeau (Côte-Nord): le 4 novembre dernier, 4 candidats étaient en lice lors de l‘élection partielle visant à combler le poste de conseiller municipal pour le district Saint-Nom-de-Marie à la Ville de Baie-Comeau. Steve Ahern a raflé la mise en recueillant 206 voix contre 200 pour Léa Thibault, 162 pour Florent Morin et 99 pour Jean-Maurice Pinel. Les électeurs n‘ont pas voté très massivement. Sur les 2 121 électeurs inscrits, 668 ont exercé leur droit de vote, ce qui donne un taux de participation de 31,5% (source: Objectif Plein-Jour);
    • Cap-Chat (Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine): la Ville de Cap-Chat a été le théâtre le 29 octobre dernier d‘une lutte à 5 afin d‘y combler le poste de conseiller pour le district no 6. Fort de ses 222 voix, Gérald Gagné a été élu au conseil. Ses 4 adversaires, Jules Dubois, Norman Pelletier, Jimmy St-Laurent et Fidèle Beaudoin ont obtenu respectivement 122, 106, 56 et 32 votes. Le taux de participation s‘est élevé à 24% (source: Le Riverain);
    • Chapais (Nord-du-Québec): c‘est par un écart des plus serrés (8 voix) que Michel Lampron a été élu conseiller municipal pour le district no 4 à la Ville de Chapais le 21 octobre dernier. M. Lampron a recueilli 217 voix contre 209 pour son adversaire, Caroline Desjardins. 426 des 1 242 électeurs inscrits se sont prévalus de leur droit de vote (2 bulletins ont été rejetés), ce qui donne un taux de participation de 34,3% (source: La Sentinelle);
    • Ivry-sur le-Lac (Laurentides): le maire de la Municipalité d‘Ivry-sur le-Lac, Jean-Raymond Dufresne, a remis sa démission le 12 octobre dernier afin de devenir directeur général de la municipalité (il doit entrer en fonction le 1er janvier 2008. Le scrutin était prévue pour le 2 décembre prochain, mais à la fin de la période de mise en candidature, le conseiller Kenneth Hague a été élu par acclamation. Un autre scrutin devra être organisé afin de combler le poste devenu vacant à la suite de l‘élection du nouveau maire (source: L‘Information du Nord Sainte-Agathe);
    • Laval (Laval): pas d‘élection partielle à commenter ici, mais on se prépare déjà en vue des élections municipales de 2009, comme en témoigne l‘homme politique lavallois Robert Bordeleau qui a annoncé récemment la création du «Parti au service du citoyen» (source: Courrier Laval);
    • Le Bic (Bas-Saint-Laurent): le maire de la Municipalité de Le Bic, Jean-Yves Lavoie, a annoncé sa démission plus tôt en novembre. Le conseiller David Légaré songerait à présenter sa candidature à la mairie (source: Le Rimouskois);
    • Montréal (Montréal): 6 candidats sont en lice jusqu‘à présent à la double élection partielle qui aura lieu à l‘arrondissement d‘Outremont de la Ville de Montréal (mairie d‘arrondissement et conseiller pour le district Robert-Bourassa) le 16 décembre prochain. À la mairie d‘arrondissement, Marie Cinq-Mars (Union Montréal) croisera le fer avec Christine Hernandez (Vision Montréal) et Jean-Claude Marsan (Projet Montréal) tandis qu‘au poste de conseiller, Marc Vanier Vincent (Vision Montréal), Marie Potvin (Union Montréal) et Denise Rochefort (Projet Montréal) tenteront d‘obtenir le poste (source: L‘Express d‘Outremont);
    • Roberval (Saguenay–Lac-Saint-Jean): lors de l‘élection partielle à la mairie de la Ville de Roberval qui avait lieu hier le 25 novembre, Michel Larouche a obtenu l‘appui de 56% de ses concitoyens (2 347 voix) contre 27% (1143 voix) pour Juilen Guillemette et 16% (665 voix) pour Guy Larouche. Sur les 8355 électeurs inscrits, 4176 se sont prévalus de leur droit de vote, ce qui donne un taux de participation de 49,98% (source: L‘Étoile du Lac);
    • Saint-Damien-de-Buckland (Chaudière-Appalaches): une élection partielle a eu lieu le 25 novembre dernier afin de combler le poste de conseiller pour le siège no 6 à la Paroisse de Saint-Damien-de-Buckland. Le poste était devenu vacant à la suite du décès du conseiller Jean-Noël Jobin à la fin de septembre (source: La voix du Sud);
    • Saint-Édouard-de-Maskinongé (Mauricie): le maire de Saint-Édouard-de-Maskinongé, Yvon Legault, a remis sa démission le 26 octobre dernier (source: L‘Hebdo Journal);
    • Sainte-Adèle (Laurentides): autre démission au conseil municipal à la Ville de Sainte-Adèle. Cette fois-ci, c‘est le conseiller pour le district no 2, Pierre-Antoine Guinard, qui a annoncé son retrait de la vie politique municipale (source: Le Journal des Pays-d‘en-Haut);
    • Saint-Germain-de-Grantham (Centre-du-Québec): Mme Natacha Tessier a été élue par acclamation le 19 octobre dernier en tant que conseillère au siège no 1 à la Municipalité de Saint-Germain-de-Grantham (source: L‘Express);
    • Saint-Pierre-les-Becquets (Centre-du-Québec): le maire de la Municipalité de Saint-Pierre-les-Becquets, Raymond Dion, a remis sa démission à la fin du mois d‘octobre (source: Le Courrier Sud);
    • Saint-Thècle (Mauricie): Mme Caroline Poisson sera candidate à l‘élection partielle qui aura lieu le 2 décembre prochain à la Municipalité de Saint-Thècle afin de combler le siège no 6 au conseil municipal (source: L‘Hebdo Mékinac des Chenaux);
    • Varennes (Montérégie): le conseiller pour le district La Sitière à la Ville de Varennes, Mario Lamarche, a démissionné de son poste au conseil municipal le 15 octobre dernier (source: La Seigneurie)

    d‘autres nouvelles du monde municipal…

    … avant que les liens ne deviennent périmés:

    • Chibougamau (Nord-du-Québec): lors de l‘élection partielle qui avait lieu le 23 septembre dernier à la Ville de Chibougamau, Mario Fortin a été élu au poste de conseiller pour le district no 5, recueillant 62 voix contre 29 pour son adversaire Guy Grenon (sur 901 électeurs inscrits). Réjean Girard avait été élu par acclamation dans le district no 3 quelques jours plus tôt (source: La Sentinelle);
    • La Tuque (Mauricie): Line Pilote a remporté l‘élection qui avait lieu le 30 septembre dernier afin de combler le poste de conseiller pour le district no 7 de la Couronne rurale à la Ville de La Tuque. Mme Pilote a obtenu 241 votes contre 178 pour Réjean St-Louis. Le taux de participation s‘est élevé à 57,52% (source: L‘Écho de La Tuque);
    • L‘Avenir (Centre-du-Québec): deux candidats croiseront le fer lors de l‘élection partielle qui doit avoir lieu le 21 octobre prochain à la Municipalité de L‘Avenir, soit Pierre Lavallée et Steve Lemay. L‘élection a lieu à la suite de la démission plus tôt cette année de la conseillère Claudette Lavallée (source: L‘Express);
    • Roberval (Saguenay–Lac-Saint-Jean): 3 candidats sont dans la course à la succession de Denis Lebel (aujourd‘hui député fédéral de Roberval–Lac-Saint-Jean) à la mairie de la Ville de Roberval: Julien Guillemette, Guy Larouche et Michel Larouche (aucun lien de parenté avec l‘autre Larouche) (source: L‘Étoile du Lac);
    • Sainte-Adèle (Laurentides): Claude Descôteaux a annoncé sa candidature à la mairie de la Ville de Sainte-Adèle (source: Le journal des Pays-d‘en-Haut);
    • Saint-Étienne-de-Bolton (Estrie): M. Robert Savoie, baryton de renommée internationale et conseiller municipal à la Municipalité de Saint-Étienne-de-Bolton, est décédé en fonction le 14 septembre dernier à l‘âge de 80 ans (source: Le Reflet du Lac);
    • Saint-Jean-Baptiste (Montérégie): une élection partielle aura lieu le 21 octobre prochain afin de combler le poste de conseiller pour le siège no 5 à la Municipalité de Saint-Jean-Baptiste. Deux candidats sont sur les rangs, soit Yvon Gingras et Jean-Louis Morency (source: La Nouvelle);
    • Saint-Luc-de-Bellechasse (Chaudière-Appalaches): 283 électeurs inscrits sur 480 se sont prévalus de leur droit de vote lors de la double élection partielle avait lieu le 30 septembre dernier afin de combler les sièges no 3 et 4 à la Municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse. Au siège no 3, Steeve Lafontaine a récolté 164 votes contre 114 pour Clément Lafontaine (bulletins rejetés: 5). Au siège no 4, Bruno Vachon l‘a remporté par 227 voix à 44 contre Johanne Perreault (bulletins rejetés: 12) (source: La Voix du Sud);
    • Saint-Raphaël (Chaudière-Appalaches): le maire de la Municipalité de Saint-Raphaël, Clément Lacroix, a annoncé au début de ce mois sa démission prochaine en tant que premier magistrat de la municipalité. Cette démission deviendra effective le 5 novembre prochain (source: La Voix du Sud);
    • Saint-Rosaire (Centre-du-Québec): M. Harold Poisson a été élu par acclamation le 12 octobre dernier au poste de maire de la Paroisse de Saint-Rosaire. M. Poisson étant conseiller municipal pour le siège no 1 avant son élection à la mairie, une élection partielle doit à nouveau avoir lieu prochainement dans la municipalité afin de combler ce poste (source: La Nouvelle);
    • Saint-Valère (Centre-du-Québec): Louis Hébert a été élu par acclamation à la mairie de Municipalité de Saint-Valère le 5 octobre dernier (source: La Nouvelle);
    • Saint-Vallier (Chaudière-Appalaches): la Municipalité de Saint-Vallier sera le théâtre d‘une double élection partielle le 4 novembre prochain à la suite de la double démission des conseillers municipaux Tony Langevin (siège no 2) et Gilles Daigle (siège no 6) (source: La Voix du Sud).

    DGE: 5 annonces au municipal

    Le Directeur général des élections a confirmé cet après-midi sur son site Web la date où seront tenues cinq élections partielles au municipal à la fin de la saison automnale:

    • 25 novembre 2007: Ville de Roberval (Saguenay–lac-Saint-Jean; mairie) et Ville de Varennes (Montérégie; district no 4);
    • 2 décembre 2007: Municipalité de Saint-Lambert-de-Lauzon (Chaudière-Appalaches; district no 3);
    • 9 décembre 2007: Ville de Lavaltrie (Lanaudière; district no 6);
    • 16 décembre 2007: Ville de L‘Ancienne-Lorette (Capitale-Nationale; district no 4).

    21 comtés passent au scan

    Dans la foulée du sondage sur la circonscription de Saint-Jean dévoilé hier après-midi sur Cyberpresse, La Presse et les journaux de la chaîne Gesca ont dévoilé ce matin les résultats de 21 sondages (incluant Saint-Jean) réalisés dans autant de circonscriptions dites « serrées ».

    Après répartition proportionnelle des indécis (mode de répartition qui a tendance à sous-évaluer l’appui au Parti libéral), les intentions de vote seraient les suivantes (le pourcentage à côté du nom de la circonscription indique le taux d’indécis):

    Circonscription LIB PQ ADQ VRT QS Autres
    Abitibi-Est (19%) 24 40 21 5 1
    Chauveau (15%) 27 18 47 5 2 0
    Lévis (10%) 29 22 42 3 4 0
    Taschereau (10%) 13 48 17 8 14 0
    Chambly (11%) 28 27 32 8 5 0
    Crémazie (12%) 27 39 15 10 9 0
    Fabre (11%) 36 23 30 6 4 0
    Mercier (8%) 16 40 7 9 27 0
    Vachon (15%) 23 43 27 5 2 1
    Berthier (14%) 17 42 31 4 6 0
    Chapleau (17%) 40 30 21 7 2 0
    Marguerite-D’Youville (13%) 26 33 36 4 1
    Sherbrooke (12%) 38 27 19 9 7 0
    Saint-Jean (17%) 25 33 36 3 3
    Trois-Rivières (19%) 28 31 31 4 4 2
    Saint-Maurice (25%) 23 38 30 4 5
    Jonquière (25%) 36 37 19 4 3 1
    Roberval (27%) 42 39 17 2 0
    Chicoutimi (22%) 33 40 19 5 3 0
    Lac-Saint-Jean (22%) 33 45 18 3 1 0
    Dubuc (21%) 19 40 33 4 4 0

    Si on compare la répartition des sièges dans les 21 circonscriptions en 2003 avec le possible résultat du scrutin de lundi prochain on peut constater que les pertes risquent d’être grandes pour le Parti libéral, mais, dans le cas des 21 circonscriptions à l’étude, que le PQ et l’ADQ pourraient se partager les bénéfices à peu près également.

    LIB PQ ADQ VRT QS « Trop serré »
    (- de 5% d’écart)
    2003 13 8 0 0 0  
    2007 ? 3 10 2 0 0 6

    Dans les six circonscriptions où l’écart entre les 2 premiers candidats est en-deçà de la marge d’erreur, les libéraux et l’ADQ sont en avance deux fois, le PQ une fois et il y a égalité entre le PQ et l’ADQ dans le sixième cas.

    Fait intéressant, CROP et UniMarketing ont -pour une fois dans le cas de CROP – rendu public les rapports présentant les données détaillées de l’étude (.pdf):

    Les sondages réalisés par CROP l’ont été du 14 au 18 mars 2007 auprès de 400 à 401 personnes (selon les circonscriptions). La marge d’erreur est de 5%, 19 fois sur 20. Quant aux sondages réalisés par UniMarketing, il l’ont été réalisés du 18 au 20 mars 2007 en Mauricie et du 17 au 21 mars 2007 au Saguenay–Lac-Saint-Jean auprès de 390 à 395 personnes (selon les circonscriptions). La marge d’erreur est de 4,9%, 19 fois sur 20.

    Candidatures: 4 mars 2007

    Candidatures officielles:

    • Beauharnois (VRT): M. Éric Desormeaux (2 mars 2007);
    • Blainville (VRT): M. Geoffroy Chartrand (2 mars 2007);
    • Bourassa-Sauvé (VRT): Mme Marie-Ange Germain (2 mars 2007);
    • Chambly (VRT): Mme Marie-Mars Adam (2 mars 2007);
    • Dubuc (VRT): M. Michel Marecat (2 mars 2007);
    • Frontenac (VRT): M. Pierre Richard (2 mars 2007);
    • Groulx (VRT): M. Robert Harenclak (2 mars 2007);
    • Hull (VRT): Mme Mélanie Perreault (2 mars 2007);
    • Jacques-Cartier (LIB): M. Geoffrey Kelley, député de Jacques-Cartier (1994-____) et ministre délégué aux Affaires autochtones (4 mars 2007).
    • Jean-Lesage (LIB): M. Michel Després, député de Limoilou (1985-1994 et 1998-2003) et de Jean-Lesage (2003-____) et ministre des Transports (4 mars 2007).
    • LaFontaine (VRT): M. Luc Côté (2 mars 2007);
    • Marie-Victorin (VRT): M. Réal Langelier (2 mars 2007);
    • Mégantic-Compton (VRT): M. Sébastien Lanctôt (2 mars 2007);
    • Pointe-aux-Trembles (DC): M. Julien Ferron, candidat défait (DC) lors de l‘élection générale de 2003 dans Pointe-aux-Trembles (4 mars 2007);
    • Prévost (VRT): Mme Jennyfer Prévost (2 mars 2007);
    • Rimouski (VRT): Mme Stéphanie Théorêt (2 mars 2007);
    • Rivière-du-Loup (VRT): M. Martin Poirier (2 mars 2007);
    • Roberval (VRT): M. Charles Salesse (2 mars 2007);
    • Trois-Rivières (VRT): M. Louis Lacroix (2 mars 2007);
    • Vachon (VRT): M. Denis Durand (2 mars 2007);
    • Viau (VRT): M. Simon Bernier (2 mars 2007).

    Candidatures: 22 février 2007

    Candidatures officielles:

    • Abitibi-Ouest (ADQ): M. Éric Mathieu (22 février 2007);
    • Argenteuil (LIB): M. David Whissell, député d‘Argenteuil (1998-____) (22 février 2007);
    • Chambly (QS): M. Alain Dubois (22 février 2007);
    • Chapleau (QS): Mme Jennifer Jean-Brice Vales (21 février 2007);
    • Châteauguay (LIB): M. Jean-Marc Fournier, député de Châteauguay (1994-____) et ministre de l‘Éducation, du Loisir et du Sport (22 février 2007);
    • Chauveau (PQ): M. Robert Miller (élu contre M. Félix Grenier le 21 février 2007);
    • Chicoutimi (QS): Mme Colette Fournier (22 février 2007);
    • Chomedey (VRT): M. Jean Martin (22 février 2007);
    • Dubuc (ADQ): M. Robert Émond (22 février 2007);
    • Dubuc (QS): Mme Marie-Francine Bienvenue (22 février 2007);
    • Fabre (VRT): M. Julien Boisseau (22 février 2007);
    • Gatineau (QS): Mme Carmen Boucher (21 février 2007);
    • Hochelaga-Maisonneuve (PQ): Mme Louise Harel, députée d‘Hochelaga-Maisonneuve (1989-____), de Maisonneuve (1981-1989) et ex-ministre (22 février 2007);
    • Huntingdon (PQ): M. Éric Pigeon (22 février 2007);
    • Jean-Lesage (ind.): M. José Breton, candidat défait (ind.) lors de l‘élection générale de 1998 dans Shefford (22 février 2007, gracieuseté de Mathieu G.);
    • Jeanne-Mance–Viger (PQ): M. Kamal El Batal (22 février 2007);
    • Jean-Talon (LIB): M. Philippe Couillard, député de Mont-Royal (2003-____) et ministre de la Santé et des Services sociaux (22 février 2007);
    • Jean-Talon (QS): Mme Monique Voisine (22 février 2007);
    • Jonquière (QS): M. Sylvain Bergeron (20 février 2007);
    • Lac-Saint-Jean (LIB): M. Yves Bolduc (22 février 2007);
    • Laporte (LIB): Mme Nicole Ménard (22 février 2007);
    • Louis-Hébert (QS): Mme Catherine Lebossé (22 février 2007);
    • Marquette (PQ): M. Daniel Hurteau (22 février 2007);
    • Mille-Îles (VRT): M. Christian Lajoie, candidat défait lors de l‘élection générale de 2003 dans Mille-Îles (ind. (BP)) et lors de l‘élection partielle de 2004 dans Gouin (VRT) (22 février 2007);
    • Orford (PQ): M. Michel Breton (élu à 54% contre 46% pour M. Étienne Vézina (175 votants) le 21 février 2007);
    • Outremont (ADQ): M. Pierre Harvey, médecin (21 février 2007);
    • Papineau (LIB): M. Norman MacMillan, député de Papineau (1989-____) et Whip en chef du gouvernement (22 février 2007);
    • Papineau (QS): Mme Marie-Élaine Rouleau (21 février 2007);
    • Pontiac (PQ): M. Patrick Robert-Meunier (22 février 2007);
    • Pontiac (QS): Mme Jessica Squires (21 février 2007);
    • Rimouski (QS): Mme Guylaine Bélanger (21 février 2007);
    • Roberval (ADQ): M. Mario Michel Jomphe (22 février 2007);
    • Rousseau (PQ): M. François Legault, député de Rousseau (1998-____) et ex-ministre (22 février 2007);
    • Terrebonne (LIB): Mme Chantal Leblanc (22 février 2007);
    • Viau (PQ): Mme Naima Mimoune (22 février 2007);
    • Vimont (VRT): Mme Catherine Ouellet-Cummings (22 février 2007).

    Candidats « en réflexion »:

    Candidatures: 18 février 2007

    Pour les besoins de la cause, et comme les assemblées d’investiture seront très nombreuses ces prochains jours, nous diviserons exceptionnellement notre article quotidien sur les candidatures en trois sections: les candidatures officielles et l’annonce de candidatures à une assemblée d’investiture et les dernières dates confirmées de ces assemblées:

    • Acadie (PQ): M. Frédéric Lapointe (18 février 2007);
    • Bourassa-Sauvé (PQ): M. Roland Carrier, avocat (18 février 2007);
    • Bourget (QS): Mme Lynda Gadoury (16 février 2007);
    • Charlesbourg (PQ): M. Richard Marceau, ex-député fédéral de Charlesbourg–Jacques-Cartier (BQ) (17 février 2007);
    • Chutes-de-la-Chaudière (PQ): M. Yvan Loubier, député fédéral de Saint-Hyacinthe–Bagot (BQ) (18 février 2007);
    • Crémazie (QS): M. André Frappier a également été nommé candidat de QS vendredi dernier;
    • Gatineau (PQ): Mme Thérèse Viel-Déry, enseignante et présidente du PQ-Gatineau (18 février 2007);
    • Jean-Lesage (QS): M. Jean-Yves Desgagnés, ex-coordonnateur du Front commun des personnes assistées sociales du Québec et candidat défait (ind. (UFP)) lors de l’élection générale de 2003 dans Jean-Lesage (18 février 2007);
    • Joliette (PQ): M. Claude Duceppe (18 février 2007);
    • Lac-Saint-Jean (PQ): M. Alexandre Cloutier, ex-attaché politique du député Stéphan Tremblay (élu à 74% des voix contre M. Michel Simard le 18 février 2007);
    • LaFontaine (PQ): M. Guido Renzi (17 février 2007);
    • Marguerite-D’Youville (PQ): M. Sébastien Gagnon (élu contre MM. Jacques Gravel et Pierre-Luc Vallée 18 février 2007, score non disponible pour l’instant);
    • Matane (PQ): M. Pascal Bérubé (17 février 2007);
    • Montmorency (QS): M. Jacques Legros, ex-porte-parole de l’Union paysanne (18 février);
    • Outremont (PQ): M. Salim Laaroussi, ingénieur (18 février 2007);
    • Rimouski (PQ): M. Irvin Pelletier (élu contre M. Michel Germain le 18 février 2007, score non disponible pour l’instant);
    • Roberval (PQ): M. Denis Trottier, ex-maire de Péribonka (élu à 57% des voix contre M. Ghislain Laprise, syndicaliste, le 17 février 2007);
    • Rouyn-Noranda–Témiscamingue (PQ): Mme Johanne Morasse, enseignante à l’UQAT (nommée le 17 février 2007 à la suite du désistement de son rival, M. Denis Geoffroy);
    • Sherbrooke (ADQ): M. Michel Dumont, président d’Injustice Québec (18 février 2007; contrairement à ce qu’il avait laissé entendre, il ne sera pas candidat sous le nom de Jean Charest. MISE À JOUR: Le Soleil parle également de la demande de changement de nom de Michel Dumont);
    • Soulanges (PQ): M. Marc Laviolette (18 février 2007);
    • Vanier (PQ): M. Sylvain Lévesque (élu contre M. Jean-François Bertrand le 18 février 2007, score non disponible pour l’instant. MISE À JOUR: selon Le Soleil, M. Lévesque aurait obtenu 78% des voix sur 197 votants);
    • Verdun (PQ): M. Richard Langlais (18 février 2007).

    Candidatures à confirmer prochainement en assemblée d’investiture:

    Nouvelles dates confirmées