Le Québec politique du 9 au 15 septembre

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 9 septembre 1858: Élection partielle dans la cité de Montréal, remportée par Antoine-Aimé Dorion (ROU), qui avait démissionné lors de sa nomination comme commissaire des Terres de la couronne dans le gouvernement Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 9 septembre 1886: Dissolution du 5e Parlement du Québec et émission des brefs de la 6e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 14 octobre 1886.
  • 9 septembre 1918: Le député de Matane, Donat Caron (LIB), décède en fonction.
  • 9 septembre 1921: Le conseiller législatif de Kennebec, François-Théodore Savoie (LIB), décède en fonction.
  • 9 septembre 1982: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 9 septembre 1989: 4 partis politiques perdent le statut de parti politique autorisé, faute d’avoir présenté au moins 10 candidats en vue de l’élection générale du 25 septembre 1989 tel que le prévoit la «Loi électorale»: l’Action Québec, La Belle Province de Québec, le Parti humaniste du Québec et le Parti j’en arrache.
  • 9 septembre 1992: Dépôt à l’Assemblée nationale par le premier ministre du Québec et député de Saint-Laurent, Robert Bourassa (LIB), de la question référendaire qui sera posée lors du référendum du 26 octobre 1992 portant sur l’Entente constitutionnelle de Charlottetown.
  • 9 septembre 2005: Pierre Dubuc (PQ) devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois .
  • 9 septembre 2009: Le député d’Argenteuil et ministre du Travail, David Whissell (LIB), démissionne comme ministre.
  • 10 septembre 1854: Démission du ministère Hincks-Morin dans la Province du Canada.
  • 10 septembre 1906: Élections partielles dans Argenteuil et Brome, remportées sans opposition par William Alexander Weir (LIB), ministre des Travaux publics et du Travail dans le gouvernement Gouin, et William Frederick Vilas (LIB).
  • 10 septembre 1915: Le conseiller législatif de Montarville et ex-premier ministre du Québec (1874-1878 et 1891-1892), Charles-Eugène Boucher de Boucherville (CON), décède en fonction à l’âge de 93 ans.
  • 10 septembre 1959: Lors d’une réunion du groupe parlementaire de l’Union nationale, le député de Deux-Montagnes, Paul Sauvé, est élu chef du Parti. Il sera assermenté premier ministre du Québec le lendemain.
  • 10 septembre 1960: Fondation du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) par Marcel Chaput et André D’Allemagne.
  • 10 septembre 2003: La députée de Laviolette et ex-ministre, Julie Boulet (LIB), qui avait dû démissionner comme ministre le 30 mai 2003, est nommée à nouveau ministre dans le Gouvernement Charest.
  • 11 septembre 1854: Formation du ministère MacNab-Morin dans la province du Canada, dirigé par le député de Hamilton, président du Conseil exécutif et ministre de l’Agriculture, Allan Napier MacNab (L-CON), et par le député de Bellechasse et commissaire des Terres de la couronne, Augustin-Norbert Morin (REF). Les 6 ministres du Bas-Canada siégeant dans le ministère précédent, incluant Morin, sont nommés dans le nouveau ministère et conservent le même portefeuille ministériel.
  • 11 septembre 1858: Élection partielle dans Portneuf, remportée par Joseph-Élie Thibaudeau (LIB), qui avait démissionné lors de sa nomination comme président du Conseil exécutif et ministre de l’Agriculture dans le ministère Brown-Dorion le 2 août 1858.
  • 11 septembre 1862: Élection législative dans la division de Victoria, remportée par Luther Hamilton Holton (ROU).
  • 11 septembre 1959: À la suite du décès du député de Trois-Rivières et premier ministre, Maurice Duplessis (UN), 4 jours auparavant, le député de Deux-Montagnes, Paul Sauvé (UN) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 11 septembre 1970: (11 au 13 septembre) 15e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «Le Parti libéral du Québec et l’action politique».
  • 11 septembre 1985: Le Parti du progrès obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 11 septembre 1990: Le Directeur général des élections confirme la fusion du Parti égalité et du Parti unité, tous deux fondés en 1989, sous le nom de Parti égalité.
  • 12 septembre 1990: Le député de Montmorency et ministre du Revenu, Yves Séguin (LIB), démissionne comme ministre en protestation contre l’adoption d’une taxe de vente sur les produits et services, la TVQ (Taxe de vente du Québec).
  • 12 septembre 1994: 35e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 12 septembre 2005: L’ex-député de Rosemont et ex-ministre, Gilbert Paquette (PQ), devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.
  • 13 septembre 1826: Élection partielle dans Trois-Rivières, remportée par Charles Richard Ogden (BUR).
  • 13 septembre 1830: Émission des brefs d’élection de la 14e élection générale à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, après 3 ans de mandat seulement, en raison du décès du roi George IV.
  • 13 septembre 1842: Dans la province du Canada, le ministère Draper-Ogden est démis par le gouverneur Bagot. Un nouveau ministère dirigé par Robert Baldwin et Louis-Hippolyte La Fontaine sera nommé le 16 septembre.
  • 13 septembre 1854: L’élection du député de Bagot, Timothée Brodeur (REF), est invalidée par l’Assemblée législative de la province du Canada pour avoir agi comme officier-rapporteur durant ladite élection.
  • 13 septembre 1892: Thomas-Philippe Pelletier (CON) est nommé conseiller législatif de Grandville.
  • 13 septembre 1979: Le Crédit social uni (Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 13 septembre 1979: Le député de Huntingdon, Claude Dubois (UN), quitte le groupe parlementaire de l’Union nationale pour joindre celui du Parti libéral du Québec.
  • 13 septembre 2010: Élection partielle dans Saint-Laurent, remportée par Jean-Marc Fournier (LIB), ministre de la Justice dans le gouvernement Charest (LIB).
  • 14 septembre 1819: L’ex-député et conseiller exécutif John Young (Basse-Ville de Québec) (BUR) décède en fonction.
  • 14 septembre 1858: Élection partielle dans Shefford, remportée par Asa Belknap Foster (CON).
  • 14 septembre 1887: Élection partielle dans Ottawa (Outaouais), remportée par Alfred Rochon (LIB).
  • 14 septembre 1908: Le député de Lac St-Jean, Théodore Broët (LIB), décède en fonction lors d’un accident de chemin de fer.
  • 14 septembre 1987: Élection partielle dans Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Harold Peter Thuringer (LIB).
  • 14 septembre 1993: Le premier ministre du Québec et député de Saint-Laurent, Robert Bourassa (LIB), annonce son retrait de la vie politique. Il demeurera en poste jusqu’à la nomination d’un successeur à la tête du Parti libéral du Québec.
  • 14 septembre 2005: Le député de Sainte-Marie–Saint-Jacques et ex-ministre dans le gouvernement Landry, André Boulerice (PQ), démissionne comme député.
  • 15 septembre 1845: Élection partielle dans Dorchester, remportée par Joseph-André Taschereau (TOR), solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger.
  • 15 septembre 1862: Le député de Napierville, Jacques-Olivier Bureau (ROU), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 15 septembre 1862: Élection législative dans la division de La Durantaye, remportée sans opposition par François-Xavier Lemieux (oncle) (ROU).
  • 15 septembre 1954: Élection partielle dans Compton, remportée par John William French (UN).
  • 15 septembre 1960: À la suite de la défaite de son parti lors de l’élection générale du 22 juin 1960, le chef de l’Union nationale et député de Joliette, Antonio Barrette (UN), démissionne comme député et chef du parti.
  • 15 septembre 1993: Le Parti réforme Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 15 septembre 2005: Jean Ouimet (PQ) devient officiellement candidat à la direction du Parti québécois.

La politique québécoise un 10 avril

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

  • 10 avril 2006: Élection partielle dans Sainte-Marie–Saint-Jacques, remportée par Martin Lemay (PQ).
  • 10 avril 1999: Le directeur général des élections, Jacques Girard, décède en fonction.
  • 10 avril 1978: Le Parti communiste du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 10 avril 1919: Référendum sur la vente des boissons alcoolisées. À la question «Êtes-vous d’opinion que la vente des bières, cidres et vins légers, tels que définis par la loi, devrait être permise?», les résultats sont les suivants:
    • Oui: 78,62 %;
    • Non: 21,38 %.
  • 10 avril 1905: Élection partielle dans Montréal division No. 2, remportée par Lomer Gouin (LIB), devenu premier ministre du Québec le 23 mars 1905.
  • 10 avril 1818: Le député de Saint-Maurice, Louis Gugy (BUR), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 10 avril 1809: Prorogation de la 1re session du 5e Parlement du Bas-Canada.

Les candidats indépendants: qui sont-ils, d‘où viennent-ils?

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

29 candidats « indépendants » et « sans désignation » * brigueront les suffrages le 26 mars prochain. Voici une brève présentation de chacun d‘entre eux. Si vous avez des renseignements additionnels, nous vous invitons à nous les communiquer par courriel ou dans la section commentaires:

  • M. Benoît Roy (ind., Beauce-Nord): selon cet article paru la semaine dernière dans Beauce Média, M. Roy se présenterait une plate-forme électorale prônant l‘abolition du poste de député;
  • M. Super Cauchon (ind., Borduas): de son vrai nom Luc Cauchon, il est animateur à la station de radio CKOI à Montréal;
  • Mme Jocelyne Leduc (ind., Gouin): candidate indépendante lors des élections partielles de 2006 dans Sainte-Marie–Saint-Jacques et Pointe-aux-Trembles ainsi que lors de l‘élection fédérale de 2006 dans Laurier–Sainte-Marie, Mme Leduc prône l‘abolition de la monarchie au Canada. Si elle devait être élue, elle compte créer un précédent en refusant de prêter serment à la Reine et soulever ainsi un débat sur la monarchie;
  • M. Daniel Laforest (ind., Hochelaga-Maisonneuve): M. Laforest est président du chapitre québécois de Fathers 4 Justice Canada. Fait à noter, cet organisme a donné son appui à Québec solidaire dans les autres circonscriptions en vue du 26 mars prochain;
  • M. Andy Srougi (ind., Jacques-Cartier): membre de la section québécoise de Fathers 4 Justice, M. Srougi s‘est fait connaître du grand public en septembre 2005 en escaladant le pont Jacques-Cartier déguisé en Batman afin d‘attirer l‘attention du public sur l‘organisme dont il fait partie;
  • M. José Breton (ind., Jean-Lesage): candidat défait lors des élections générales de 1985 dans Montmorency et de 1998 dans Shefford, fait campagne afin de « dénoncer la lutte contre la malbouffe »;
  • M. Pierre Laliberté (s.d., Jonquière): il fut candidat pour le Bloc pot en 2003 dans Louis-Hébert, puis candidat du Nouveau Parti démocratique lors des élections fédérales de 2004 et 2006 dans Hull-Aylmer;
  • M. Mostafa Ben Kiriane (s.d., Laurier-Dorion): candidat indépendant lors de l‘élection générale de 1998 dans Laurier-Dorion;
  • M. Régent Millette (ind., Mille-Îles): éternel candidat à tous les ordres de gouvernement, nous en avons déjà parlé dans cet article;
  • M. François Martin (ind., Montmorency): M. Martin a déjà été vice-président de la Commission des jeunes de l‘Action démocratique du Québec, parti qu‘il a quitté depuis. Il se présente sous une plate-forme pro-jeunes;
  • Mme Suzanne Lizotte (ind., Nicolet-Yamaska): commissaire scolaire à la Commission scolaire de la Riveraine, sont elle a été suspendue en décembre dernier (pour les détails sur cette histoire, voir ici), elle fut candidate à plusieurs scrutin dans la région de Nicolet, notamment lors de l‘élection générale de 2003 dans Nicolet-Yamaska;
  • M. Normand Philibert (ind., Richelieu): M. Philibert est commissaire scolaire. Il avait tenté en vain d‘être candidat indépendant lors de l‘élection fédérale de 2006 dans Bas-Richelieu–Nicolet–Bécancour;
  • M. Claude Bergeron (ind., Richmond): candidat défait à l‘investiture du PQ dans Arthabaska en septembre 2006, il avait été écarté de la course à l‘investiture du PQ dans Richmond en février dernier pour une histoire de transport de danseuses. Il est néanmoins demeuré membre du PQ;
  • M. Jean Robert (ind., Saint-Jean): candidat indépendant lors de l‘élection générale de 2003 dans Saint-Jean, il était alors appuyé par le Parti de la sagesse, une organisation catholique conservatrice qui n‘avait pas à l‘époque le statut de parti politique autorisé;
  • M. Francis Mondou (ind., Saint-Maurice): directeur général d‘un concessionnaire automobile de la Mauricie, M. Mondou défendra un programme axé sur une réforme en profondeur du système d‘éducation, proposant notamment l‘abolition des cégeps;
  • M. Hubert Richard (ind., Sherbrooke): candidat indépendant à la mairie de Sherbrooke lors de la dernière élection municipale, M. Richard défend une plate-forme électorale environnementaliste, prônant notamment la gratuité du transport en commun;
  • M. Gilles Paquette (ind., Soulanges): candidat infructueux à la chefferie du PQ en 2005 (il n‘était pas parvenu à recueillir suffisamment d‘appuis à la fin de la période de mise en candidature), il a fondé en février dernier le Parti république du Québec, qui n‘a pas encore obtenu le statut de parti politique autorisé par le DGE;
  • M. Luc Schulz (ind., Taschereau): étudiant en science politique à l‘Université Laval, M. Schulz défend une plate-forme électorale axée sur l‘éducation et l‘environnement;
  • M. Stéphan Vincent (ind., Trois-Rivières): M. Vincent est président de la section locale 6055 (Mauricie/Centre-du-Québec) des TCA (syndicat des travailleurs canadiens de l‘automobile). Il défendra vraisemblablement la survie de l‘usine Norsk Hydro à Bécancour;
  • M. Robert Lindblad (ind., Verdun): candidat indépendant en 2003 dans Verdun, M. Lindblad est voyant spécialisé dans la résolution des disparitions d‘enfants;

Notons enfin que nous n‘avons pas été en mesure, jusqu‘à présent, de recueillir des informations sur les candidats suivants:

* Quelle est la différence entre un « indépendant » et un « sans désignation », demanderez-vous? d‘après le DGE,

les candidats indépendants et les candidats sans désignation ont ceci en commun qu‘ils n‘appartiennent à aucune formation politique. Ce qui distingue toutefois ces deux catégories de candidats, c‘est que, sur le bulletin de vote, le nom des premiers est suivi de la mention « indépendant » tandis que celui des candidats sans désignation n‘est suivi d‘aucune mention.

Le lourd passé des verts et des solidaires

Alors que la performance « réelle » des plus importants des tiers partis (ou des plus petits des grands partis, c‘est selon) le jour du vote demeure encore une inconnue, voici quelques statistiques que nous vous jetons en pâture sur les performances passées du Parti vert ainsi que de Québec solidaire et ses prédécesseurs (UFP et NPD-Québec). Comme vous allez le voir, si les performances passées des 2 partis à l‘échelle québécoise peuvent sembler modestes à première vue, il leur est arrivé tous deux d‘obtenir des résultats intéressants dans certaines circonscriptions.

Québec solidaire*

Dernière élection (2003) Meilleure élection (1985)
% 1,06% 2,42%
Candidats 73/125 90/122
% (dans les circonscriptions où le parti a présenté un candidat) 1,74% 3,22%
10 meilleurs résultats
  1. Mercier 17,92%
  2. Outremont 6,86%
  3. Sainte-Marie–Saint-Jacques 6,48%
  4. Gouin 4,69%
  5. Taschereau 3,54%
  6. Joliette 3,46%
  7. Hochelaga-Maisonneuve 3,34%
  8. Westmount–Saint-Louis 3,14%
  9. Rosemont 3,07%
  10. Laurier-Dorion 3,05%
  1. Notre-Dame-de-Grâce 8,64%
  2. Louis-Hébert 8,59%
  3. Westmount 7,95%
  4. Saint-Louis 6,87%
  5. Taschereau 5,65%
  6. La Peltrie 5,55%
  7. Vanier 5,50%
  8. Jean-Talon 5,48%
  9. Outremont 5,44%
  10. Jonquière 5,28%

* Nouveau Parti démocratique du Québec en 1985, Union des forces progressistes en 2003.

Parti vert du Québec

Dernière élection (2003) Meilleure élection (1989)
% 0,44% 1,99%
Candidats 36/125 46/125
% (dans les circonscriptions où le parti a présenté un candidat) 1,54% 5,52%
10 meilleurs résultats
  1. Notre-Dame-de-Grâce 4,28%
  2. Bonaventure 2,72%
  3. Sainte-Marie–Saint-Jacques 2,63%
  4. Verdun 2,28%
  5. Taschereau 2,20%
  6. Jacques-Cartier 2,10%
  7. Argenteuil 2,09%
  8. Laurier-Dorion 1,97%
  9. Gouin 1,96%
  10. Bertrand 1,96%
  1. Saguenay 15,45%
  2. Beauce-Sud 10,28%
  3. Joliette 9,32%
  4. Chambly 8,81%
  5. Mercier 8,38%
  6. Chauveau 8,37%
  7. Saint-Louis 8,10%
  8. Outremont 8,02%
  9. Notre-Dame-de-Grâce 7,48%
  10. Westmount 7,48%

Candidatures: 23 février 2007

Avant de débuter avec les nominations officielles du jour, débutons sur un état de la situation côté candidatures:

  • Action démocratique du Québec: 124 candidats sont affichés sur le site du parti (il manque Gaspé). Comme il n‘était pas toujours clair dans les communiqués publiés par l‘ADQ ces dernières semaines si une assemblée d‘investiture avait bel et bien lieu dans chaque circonscription, nous les considérons tous comme des candidats « officiellement nommés »;
  • Parti libéral du Québec: en date d‘aujourd‘hui, 81 assemblées de mise en candidatures avaient eu lieu. Il reste donc 44 assemblées à tenir chez les libéraux, mais ce sera une formalité car aucune d‘entre elles ne sera contestée. d‘ailleurs, le nom de tous les candidats est déjà mentionné dans le site du parti, sauf dans Chomedey;
  • Parti québécois: en date de ce soir, 105 assemblées d‘investiture ont été organisées au PQ (incluant celle dans Fabre qui avait lieu ce soir). Les 20 qui restent auront lieu d‘ici au 28 février (vraisemblablement: la date de l‘investiture dans Montmorency ne nous a pas été communiquée). Certaines investitures à venir seront contestées (dans Mégantic-Compton notamment), ce qui pourrait expliquer pourquoi le PQ ne présente dans son site que les 102 candidats qui ont été nommés officiellement.
  • Parti vert du Québec: pas d‘autres nouvelles depuis qu‘ils ont annoncé l‘identité de leurs 80 premiers candidats;
  • Québec solidaire: selon les responsables du parti, 112 candidats auraient été recrutés jusqu‘à présent. Tous n‘ont pas encore été dévoilés sur leur site web.

Candidatures officielles:

  • Abitibi-Est (ADQ): M. Gilles Gagnon (23 février 2007);
  • Abitibi-Est (PQ): M. Alexis Wawanoloath (élu contre Mme Lizon Boucher le 21 février 2007);
  • Acadie (ADQ): M. Charles Ghorayeb (23 février 2007);
  • Anjou (ADQ): Mme Chantale Beauregard (23 février 2007) MISE À JOUR: en date du 25 février, c‘est plutôt le nom de Mme Lorraine Laperrière qui figure comme candidate adéquiste dans Anjou;
  • Beauharnois (ADQ): M. Michael Betts (23 février 2007);
  • Bonaventure (ADQ): Mme Karine Delarosbil (23 février 2007);
  • Bourassa-Sauvé (ADQ): M. Guy Mailloux (23 février 2007);
  • Chambly (ADQ): M. Richard Merlini (23 février 2007);
  • Châteauguay (ADQ): Mme Chantale Marin (23 février 2007);
  • Crémazie (ADQ): Mme Geneviève Tousignant (23 février 2007);
  • D‘Arcy-McGee (ADQ): Mme Marcelle Guay (23 février 2007);
  • Duplessis (ADQ): M. Bernard Lefrançois (23 février 2007);
  • Fabre (PQ): M. Guy Lachapelle (23 février 2007);
  • Frontenac (ADQ): M. Alain Gariépy (23 février 2007);
  • Gatineau (ADQ): M. Martin Otis (23 février 2007);
  • Gouin (ADQ): M. Jean-Philip Ruel (23 février 2007);
  • Groulx (ADQ): Mme Linda Lapointe (23 février 2007);
  • Hochelaga-Maisonneuve (ADQ): Mme Marie-Chantal Pelletier (23 février 2007);
  • Hochelaga-Maisonneuve (QS): M. Gabriel Chèvrefils (15 février 2007);
  • Hull (ADQ): M. François Lizotte (23 février 2007);
  • Iberville (ADQ): M. André Riedl (23 février 2007);
  • Îles-de-la-Madeleine (ADQ): M. Patrick Leblanc (23 février 2007);
  • Jeanne-Mance–Viger (ADQ): Mme Carole Groulx (23 février 2007);
  • Labelle (ADQ): M. Claude Ouellet (23 février 2007);
  • LaFontaine (ADQ): Mme Marie-Êve Campéano (23 février 2007);
  • Laporte (ADQ): M. Michel Beaudoin (23 février 2007);
  • Laurier-Dorion (ADQ): Mme Sabrina Duguay (23 février 2007);
  • Louis-Hébert (PQ): M. André Joli-Coeur (élu à 222 voix contre 110 pour M. Pascal-Pierre Paillé le 22 février 2007);
  • Marguerite-Bourgeoys (ADQ): M. Martin Marquis (23 février 2007);
  • Marie-Victorin (ADQ): M. Rogers Dagenais (23 février 2007);
  • Montmagny-L‘Islet (QS): M. Yvon Léveillée (22 février 2007);
  • Mont-Royal (ADQ): M. Alexandre Tremblay-Michaud (23 février 2007);
  • Nelligan (ADQ): M. Jean Lecavalier (23 février 2007);
  • Notre-Dame-de-Grâce (ADQ): Mme Julie Clouatre (23 février 2007);
  • Papineau (ADQ): M. Serge Charette (23 février 2007);
  • Pointe-aux-Trembles (ADQ): M. Martin-Karl Bourbonnais (23 février 2007);
  • Pontiac (ADQ): M. Victor Bilodeau (23 février 2007);
  • Prévost (ADQ): M. Christian Raymond (23 février 2007);
  • René-Lévesque (ADQ): M. André Desrosiers (23 février 2007);
  • Robert-Baldwin (ADQ): Mme Ginette Lemire (23 février 2007);
  • Rosemont (ADQ): M. Lawrence-Thierry Bernard (23 février 2007);
  • Sainte-Marie–Saint-Jacques (ADQ): M. Jean-Stéphane Dupervil (23 février 2007);
  • Saint-Henri–Sainte-Anne (ADQ): Mme Louise Levesque (23 février 2007);
  • Saint-Laurent (ADQ): M. José Fiolilo (23 février 2007);
  • Soulanges (ADQ): M. Sylvain Brazeau (23 février 2007);
  • Vachon (ADQ): M. Maro Akoury (23 février 2007);
  • Vaudreuil (ADQ): M. Jean-Claude Levesque (23 février 2007);
  • Verchères (ADQ): M. Luc Robitaille (23 février 2007);
  • Verdun (ADQ): Mme Sylvie Tremblay (23 février 2007);
  • Viau (ADQ): Mme Sylvie Fontaine (23 février 2007).

Candidatures déclarées:

  • Groulx (PQ): M. Pierre Dubuc, secrétaire des Syndicalistes et progressistes pour un Québec libre (SPQ-Libre), un club politique du PQ, et directeur de L‘Aut‘Journal.

80 candidats au Parti vert

Loin de nous l‘idée de faire les choses à moitié, mais à 80 candidats de la shot, vous nous pardonnerez sûrement de nous contenter de faire un copier-coller direct, sans formatage.

Vous remarquerez que le chef du Parti vert du Québec, M. Scott McKay, est présenté comme candidat dans Bourget, conformément à l‘annonce originale de novembre dernier et annulée la semaine dernière:

From: (Expéditeur)
Date: Feb 20, 2007 2:18 PM
Subject: (PARTI VERT DU QUÉBEC) Communiqué : Déjà 80 candidats verts
To: (Destinataires)

20 février 2007 – Déjà 80 candidats verts

En vue de la campagne électorale qui sera déclenchée sous peu, le Parti vert du Québec (PVQ) annonce aujourd‘hui la nomination prochaine de ses 80 premiers candidats.

Les verts entendent présenter un candidat dans chacune des 125 circonscriptions du Québec. Selon Scott McKay, chef du PVQ: «Les démarches vont bon train, le momentum est excellent pour les verts et notre parti vit une croissance exceptionnelle. Les citoyens veulent plus que jamais s‘impliquer pour leur région, pour le Québec et pour la planète. »

La nomination officielle des candidats sélectionnés à ce jour se fera dimanche prochain, dans le cadre d‘une assemblée exceptionnelle du conseil national du PVQ. Suite à cette assemblée, Scott McKay tiendra une conférence de presse. M. McKay sera aussi disponible pour accorder des entrevues individuelles aux médias qui en feront la demande.

Plus d‘information sur chaque candidat vert sera disponible sous peu.

Liste des candidats sélectionnés

Capitale-Nationale (10 candidats à ce jour)
Charlesbourg : Rama Borne Macdonald
Charlevoix : David Turcotte
Jean-Lesage : Lucien Rodrigue
Jean-Talon : Mathilde Lavoie-Morency
La Peltrie : Louis Guilbault
Louis-Hébert : Paul Pelletier
Montmorency : Julien Rodrigue
Portneuf : Simon Sauvageau
Taschereau : Yonnel Bonaventure
Vanier : Lucien Gravelle

Mauricie (1 candidate à ce jour)
Saint-Maurice : Nathalie Gratton

Estrie (3 candidats à ce jour)
Mégantic-Compton : Steve Dubois
Orford : Louis Hamel
Saint-François : Anick Proulx

Montréal (25 candidats à ce jour)
Acadie : Nicolas Rémillard-Tessier
Anjou : Alain Bissonnette
Bourassa-Sauvé : Simon Bernier
Bourget : Scott McKay
Crémazie : Nathalie Gingras
D‘Arcy-McGee : Robert Leibner
Gouin : Yohan Tremblay
Hochelaga-Maisonneuve : Geneviève Guérin
Jacques-Cartier : Bruno Tremblay
Jeanne-Mance-Viger : Riccardo Bini
Laurier-Dorion : Sébastien Chagnon-Jean
Marguerite-Bourgeois : Serge Bellemare
Marquette : Réjean Malette
Mercier : Sylvain Valiquette
Mont-Royal : Boris-Antoine Legault
Nelligan : Jonathan Théorêt
Notre-Dame-de-Grâce : Peter McQueen
Outremont : Jean-François Vincent
Pointe-aux-Trembles : Xavier Daxhelet
Robert-Baldwin : Shawn Katz
Rosemont : Marc-André Gadoury
Saint-Laurent : Stephen Marchant
Sainte-Marie-Saint-Jacques : Corine Ardon
Verdun : Brian Sawer Forner
Westmount-Saint-Louis : Patrick Daoust

Outaouais (3 candidats à ce jour)
Gatineau : Sarah Crowe
Papineau : Patrick Mailloux
Pontiac : Brian Gibb

Côte-Nord (2 candidats à ce jour)
Duplessis : Jacques Gélineau
René-Lévesque : Styves Griffith

Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine (1 candidat à ce jour)
Matane : François Vincent

Chaudières-Appalaches (4 candidats à ce jour)
Bellechasse : Renald Chabot
Chûtes-de-la-Chaudière : Jean-Luc Bugnon
Lévis : Jean-Denis Marois
Lotbinière : Bernard Rhéaume

Laval (4 candidats à ce jour)
Chomedey : Jean Martin
Fabre : Julien Boisseau
Mille-Iles : Christian Lajoie
Vimont : Catherine Ouellet-Cummings

Lanaudière (6 candidats à ce jour)
Berthier : André Chauvette
Joliette : David Laflèche
L‘Assomption : Michel Ménard
Masson : Pierre-Marc Doucet
Rousseau : Richard Chatagneau
Terrebonne : Normand Michaud

Laurentides (5 candidats à ce jour)
Argenteuil : Claude Sabourin
Bertrand : Richard Savignac
Deux-Montagnes : Guy Rainville
Mirabel : Sylvain Castonguay
Prévost : Guy Guénette

Montérégie (14 candidats à ce jour)
Borduas : Olivier Adam
Brome-Missisquoi : Vanessa Thibodeau
Johnson : Benoit Lapierre
La Pinière : Jonathan Mortreux
Laporte : Yvon Rudolphe
Marie-Victorin : Brigitte Mortreux
Richelieu : François Desmarais
Saint-Hyacinthe : Catherine Desrochers
Saint-Jean : Chantal Beauregard
Shefford : Jean-François Arsenault
Soulanges : Alain Brazeau
Taillon : Jean-Christophe Mortreux
Vaudreuil : Jean-Yves Massenet
Verchères : Geneviève Ménard

Centre du Québec (1 candidat à ce jour)
Arthabaska : François Fillion

-30-

Candidatures: 20 février 2007

Candidatures officielles:

Candidatures à confirmer prochainement en assemblée d‘investiture:

Nouvelles dates confirmées:

  • 22 février 2007: Jean-Talon (LIB) (auparavant le 26 février).

5 autres investitures libérales annoncées ce soir

Les voici:

Assemblées dont la date reste à être déterminée: Arthabaska, Hochelaga-Maisonneuve, Johnson, Joliette, Jonquière, La Peltrie, Laviolette, Papineau (prévue le 18 mars, mais reportée), Shefford, Trois-Rivières.

MISE À JOUR (5 février 2007): en fin de compte, Papineau est à nouveau annoncée pour le 18 mars 2007.

Québec solidaire: investitures du 5 novembre

Deux assemblées d‘investiture de Québec solidaire avaient lieu le 5 novembre dernier, soit dans les circonscriptions de Sainte-Marie–Saint-Jacques et de Taillon.

Les militants du parti ont renouvelé leur confiance envers les deux candidates qui avaient porté les couleurs de QS lors des élections partielles d‘avril et d‘août 2006, soit Mme Manon Massé dans Sainte-Marie–Saint-Jacques et Mme Manon Blanchard dans Taillon.

Élection générale 2007: circonscription électorale de Sainte-Marie–Saint-Jacques

Élection générale 2007: circonscription électorale de Taillon

Manon Massé de retour dans Sainte-Marie–Saint-Jacques

Dans un communiqué daté du 20 octobre, mais paru aujourd‘hui dans son site Internet, Québec solidaire annonce la tenue de son assemblée d‘investiture dans Sainte-Marie–Saint-Jacques le 5 novembre prochain. Québec solidaire confirme par ailleurs qu‘une seule personne sera candidate lors de l‘assemblée, soit Mme Manon Massé.

Travailleuse communautaire et ex-porte-parole de la Fédération des femmes du Québec, Mme Massé fut la toute première candidate à une élection dans l‘histoire du parti, récoltant plus de 22% des voix lors de l‘élection partielle du 10 avril 2006 dans Sainte-Marie–Saint-Jacques.

Élection générale 2007: circonscription électorale de Sainte-Marie–Saint-Jacques

Martin Lemay confirmé dans Sainte-Marie–Saint-Jacques

Le député de Sainte-Marie–Saint-Jacques, Martin Lemay (PQ), qui a été élu pour une première fois lors de l‘élection partielle du 10 avril 2006, a été nommé à nouveau candidat péquiste dans la circonscription lors d‘une assemblée d‘investiture tenue le 7 septembre dernier.

Élection générale 2007: circonscription électorale de Sainte-Marie–Saint-Jacques