Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique du 23 au 29 septembre

  • 23 septembre 1836: La Chambre d’assemblée du Bas-Canada adopte une adresse au gouverneur Gosford lui demandant l’élection d’un député additionnel pour chacune des circonscriptions de Drummond et de Montmorency, ces deux circonscriptions ayant obtenu le droit à un député supplémentaire à la suite du recensement de 1836. Les deux élections partielles auront lieu à l’automne 1836.
  • 23 septembre 1844: Dissolution du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 23 septembre 1844: Le député d’Outaouais, Denis-Benjamin Papineau (TOR), et James Smith (TOR) sont nommés respectivement commissaire des Terres de la couronne et procureur général du Bas-Canada dans le ministère Draper-Viger.
  • 23 septembre 1852: Le député de Bellechasse, Jean Chabot (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme commissaire en chef des Travaux publics dans le ministère Hincks-Morin.
  • 23 septembre 1882: Le député de Deux-Montagnes, Charles Champagne (Deux-Montagnes) (CON), démissionne comme député.
  • 23 septembre 1889: Le député de Joliette, Louis Basinet (LIB), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Joliette devient vacant.
  • 23 septembre 1897: Le député de Yamaska, Albéric Archie Mondou (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 11 mai 1897. Son élection est annulée et le siège de Yamaska devient vacant.
  • 23 septembre 1939: Dissolution du 20e Parlement du Québec et émission des brefs de la 21e élection générale à l’Assemblée législative du Québec, laquelle aura lieu le 25 octobre 1939.
  • 23 septembre 1939: Le conseiller législatif de La Salle, Louis-Alfred Létourneau (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif. Le même jour, le député de Huntingdon, Martin Beattie Fisher (UN), et le député de Saint-Sauveur, Pierre Bertrand (UN), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme conseillers législatifs d’Inkerman et de La Salle respectivement.
  • 23 septembre 1952: Le député de Matapédia, Philippe Cossette (UN), décède en fonction lors d’un accident d’automobile.
  • 23 septembre 1958: Le conseiller législatif de Bedford, Jacob Nicol (LIB), décède en fonction.
  • 23 septembre 1960: Le conseiller législatif d’Inkerman, Robert R. Ness (LIB), est démis de son siège au Conseil législatif pour absentéisme.
  • 23 septembre 1961: À l’issue d’un Congrès à la direction, le député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), est élu chef de l’Union nationale.
  • 23 septembre 1992: Avec un groupe de militants du Parti libéral du Québec, Jean Allaire et Mario Dumont forment «Le réseau des Libéraux pour le non» qui fera campagne contre l’Entented de Charlottetown.
  • 23 septembre 1998: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Bouchard (PQ).
  • 24 septembre 1842: Le député de Portneuf, Thomas Cushing Aylwin (REF), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme solliciteur général du Bas-Canada dans le ministère Baldwin-La Fontaine.
  • 24 septembre 1844: Émission des brefs de la 2e élection générale à l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 24 septembre 1860: Le député de Shefford, Asa Belknap Foster (CON), démissionne comme député afin de présenter sa candidature comme conseiller législatif.
  • 24 septembre 1885: Élection partielle dans Joliette, remportée par Joseph-Norbert-Alfred McConville (CON).
  • 24 septembre 1923: Édouard Ouellette (LIB) est nommé conseiller législatif de Rigaud.
  • 24 septembre 1987: Le parti La Belle Province de Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 24 septembre 2007: Élection partielle dans Charlevoix, remportée par Pauline Marois (PQ), chef du Parti québécois (plus…).
  • 24 septembre 2008: Le député de Jeanne-Mance–Viger et ex-président de l’Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), démissionne officiellement comme député à la suite de son élection comme maire de l’arrondissement Saint-Léonard à la Ville de Montréal.
  • 25 septembre 1829: Le conseiller législatif William Burns (BUR) décède en fonction.
  • 25 septembre 1843: Élection partielle dans Rouville, remportée par Timothée Franchère (PAT).
  • 25 septembre 1849: Élection partielle dans Chambly, remportée par Louis Lacoste (PAT).
  • 25 septembre 1900: Le premier ministre du Québec et député de St-Jean, Félix-Gabriel Marchand (LIB), décède en fonction à l’âge de 68 ans.
  • 25 septembre 1935: Le député de Pontiac, Wallace R. McDonald (LIB), démissionne comme député à la suite de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 25 septembre 1963: Élection partielle dans Montréal-Notre-Dame-de-Grâce, remportée par Eric W. Kierans (LIB).
  • 25 septembre 1973: Le député de Rimouski et ministre des Travaux publics et de l’Approvisionnement, Maurice Tessier (LIB), démissionne comme député et ministre à la suite de sa nomination comme juge à la Cour provinciale.
  • 25 septembre 1973: Dissolution du 29e Parlement du Québec et émission des brefs de la 30e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec, laquelle aura lieu le 29 octobre 1973.
  • 25 septembre 1989: 34e élection générale à l’Assemblée nationale du Québec:
  • 25 septembre 1984: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Lévesque (PQ).
  • 25 septembre 1996: La députée de La Prairie, Monique Simard (ind.), joint à nouveau le groupe parlementaire du Parti québécois.
  • 25 septembre 2004: (25-26 septembre) 5e Congrès des membres de l’Action démocratique du Québec–/ Équipe Mario Dumont sous le thème «10 ans : voir grand pour le Québec».
  • 26 septembre 1827: Le conseiller législatif Louis Turgeon (PAT) décède en fonction.
  • 26 septembre 1883: Élection partielle dans Jacques Cartier, remportée par le premier ministre du Québec, Joseph-Alfred Mousseau (CON).
  • 26 septembre 1902: Élection partielle dans L’Islet, remportée sans opposition par Joseph-Édouard Caron (LIB).
  • 26 septembre 1968: Le premier ministre du Québec et député de Bagot, Daniel Johnson (père) (UN), décède en fonction lors de l’inauguration du barrage hydroélectrique Manic 5 (Côte-Nord), à l’âge de 53 ans.
  • 26 septembre 1975: Le député d’Outremont et ministre de l’Éducation, Jérôme Choquette (LIB), démissionne comme ministre et quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant.
  • 26 septembre 1994: À la suite de la victoire de son parti lors de l’élection générale du 12 septembre 1994, le député de L’Assomption, Jacques Parizeau (PQ) est assermenté premier ministre du Québec.
  • 27 septembre 1829: Le conseiller législatif James Irvine (BUR) décède en fonction.
  • 27 septembre 1843: Pierre-Amable Boucher de Boucherville (ind.) est nommé au Conseil législatif de la Province du Canada.
  • 27 septembre 1861: Élection partielle dans Laval, remportée par Louis-Siméon Morin (BLE).
  • 27 septembre 1921: Le député de Trois-Rivières et ministre de la Voirie, Joseph-Adolphe Tessier (LIB), et le député de Montréal–Sainte-Marie et ministre sans portefeuille, Napoléon Séguin (LIB), démissionnent comme députés et ministres à la suite de leur nomination respectivement comme président de la Commission des eaux courantes et gouverneur de la Prison de Bordeaux.
  • 27 septembre 1921: Le député de Montréal-Dorion, Aurèle Lacombe (OUV), quitte le Parti ouvrier pour siéger comme député «ouvrier ministériel» à la suite de sa nomination comme ministre sans portefeuille dans le gouvernement Taschereau (LIB).
  • 27 septembre 1923: Le député d’Abitibi et d’Arthabaska, Joseph-Édouard Perrault (LIB), démissionne comme député d’Abitibi. Il avait été élu simultanément dans les 2 circonscriptions lors de l’élection générale du 5 février 1923.
  • 27 septembre 1964: Fondation du Regroupement national par cinq dissidents du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN) sous la direction de René Jutras. Le parti fusionnera avec le Ralliement créditiste provincial en mars 1966 pour former le Ralliement national (RN).
  • 28 septembre 1843: Prorogation de la 3e session du 1er Parlement de la province du Canada.
  • 28 septembre 1860: Le conseiller législatif Peter McGill (McCutcheon) (TOR) décède en fonction.
  • 28 septembre 1860: Élection législative dans la division de Stadacona, remportée par Pierre-Gabriel Huot (ROU).
  • 28 septembre 1864: Élection législative dans la division de Mille Isles, remportée par Léandre Dumouchel (BLE).
  • 28 septembre 2000: Le député de Mercier et ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, Robert Perreault (PQ), annonce sa démission comme député et ministre, laquelle entrera en vigueur le 6 octobre suivant.
  • 29 septembre 1856: Élection législative dans la division de Lauzon, remportée sans opposition par Elzéar-Henri Juchereau Duchesnay (CON). Il est le premier conseiller législatif élu après l’entrée en vigueur de la loi rendant le Conseil législatif électif plutôt que nominatif.
  • 29 septembre 1887: Le député de Maskinongé, Édouard Caron (CON), est reconnu coupable par les tribunaux de manœuvre électorale frauduleuse lors de l’élection générale du 14 octobre 1886. Son élection est annulée et le siège de Maskinongé devient vacant.
  • 29 septembre 1898: Référendum pancanadien sur la prohibition: le projet de loi interdisant la vente de boissons alcoolisées proposé par le gouvernement fédéral est rejeté par 81,10 % des Québécois, tandis que 18,90 % se prononcent en faveur. Au Canada, au contraire, 51,3 % sont en faveur et 48,7 % sont contre.
  • 29 septembre 1905: Blaise-Ferdinand Letellier (LIB) est nommé conseiller législatif de Lauzon.
  • 29 septembre 1985: À l’issue d’un vote au suffrage universel des adhérents, le premier du genre au Québec, le député d’Anjou, Pierre Marc Johnson (PQ), est élu chef du Parti québécois.
  • 29 septembre 1985: Le député de Taillon et premier ministre du Québec, René Lévesque (PQ), démissionne comme député. Il démissionnera officiellement comme premier ministre le 3 octobre 1985.
  • 29 septembre 2008: Élection partielle dans Jean-Talon, remportée par Yves Bolduc (LIB), ministre de la Santé et des Services sociaux. (plus…)

Le Québec politique du 12 au 18 août

  • 12 août 1836: Élections partielles dans Saint Maurice, remportées par François Lesieur Desaulniers (PAT) et Alexis Bareil dit Lajoie (PAT).
  • 12 août 1866: Le député de Sherbrooke et ministre des Finances, Alexander Tilloch Galt (CON), démissionne comme ministre.
  • 12 août 1964: Le député de Montréal-Verdun, George O’Reilly (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif de La Durantaye.
  • 12 août 1967: Prorogation de la 1re session du 28e Parlement du Québec.
  • 12 août 1991: Élection partielle dans Montmorency, remportée par Jean Filion (PQ).
  • 13 août 1863: Ouverture de la 1re session du 8e Parlement de la province du Canada.
  • 13 août 1863: Le député de Hastings South (Haut-Canada), Lewis Wallbridge (BLE), est nommé orateur de l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 13 août 2007: Le député de Charlevoix et ex-ministre, Rosaire Bertrand (PQ), démissionne comme député.
  • 14 août 1802: John Elmsley (BUR) est nommé juge en chef du Bas-Canada et membre du Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 14 août 1832: Élection partielle dans Yamaska, remportée par Léonard Godefroi de Tonnancour (PAT).
  • 14 août 1882: Élection partielle dans Beauce, remportée sans opposition par Jean Blanchet (Beauce) (CON), secrétaire et registraire de la Province dans le gouvernement Mousseau.
  • 14 août 1985: Le Parti indépendantiste obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 14 août 2006: Élections partielles dans Pointe-aux-Trembles et Taillon, remportées par André Boisclair (PQ), chef du Parti québécois, et Marie Malavoy (PQ).
  • 15 août 1853: Le conseiller législatif, président du Conseil législatif et membre du Conseil exécutif, René-Édouard Caron (REF), démissionne comme ministre à la suite de sa nomination comme juge de la Cour supérieure du Bas-Canada.
  • 15 août 1863: Élection partielle dans Bagot, remportée par Maurice Laframboise (ROU), commissaire des Travaux publics dans le ministère Macdonald-Dorion.
  • 15 août 1866: Prorogation de la 5e session du 8e Parlement de la Province du Canada. C’était la dernière session parlementaire sous le régime de l’Union.
  • 15 août 1930: Le conseiller législatif de Wellington, William Frederick Vilas (LIB), démissionne comme membre du Conseil législatif afin d’être candidat à une élection fédérale.
  • 15 août 1931: William Stephen Bullock (LIB) est nommé conseiller législatif de Wellington.
  • 16 août 1822: Le député de Québec, Louis Gauvreau (n.a.), décède en fonction.
  • 16 août 1858: Sanction de l’«Acte pour définir le Droit Électoral, pour pourvoir à l’inscription des Électeurs, et pour d’autres fins y mentionnés» (S.P.C., 1858 (22 Vict.), c.82), qui prévoit notamment l’obligation de dresser des listes électorales dans chaque circonscription ainsi que l’obligation d’y être inscrit pour être admis à voter.
  • 16 août 1858: Prorogation de la 1re session du 6e Parlement de la province du Canada.
  • 16 août 1944: Le député de Montréal–Sainte-Marie, ex-chef du Parti conservateur et ex-maire de Montréal, Camillien Houde (ind.), est libéré après quatre ans d’emprisonnement pour son opposition à la conscription.
  • 17 août 1829: Sanction de l’«Acte pour faire une division nouvelle et plus commode de la province en comtés, afin d’avoir une représentation dans l’Assemblée plus égale que ci-devant» (S.P.B.C., 1829 (9, Geo. IV), c.73), qui prévoit une première refonte de la carte électorale du Bas-Canada. Le nombre de circonscriptions passe de 27 à 44 et le nombre de députés à la Chambre d’assemblée de 50 à 84.
  • 17 août 1842: Élection partielle dans Outaouais, remportée par Denis-Benjamin Papineau (PAT).
  • 17 août 1853: Le député de St. Hyacinthe, Louis-Victor Sicotte (REF), est nommé commissaire des Terres de la Couronne dans le ministère Hincks-Morin.
  • 17 août 1887: Le conseiller législatif d’Inkerman, George Bryson (père) (CON), démissionne comme membre du Conseil législatif.
  • 17 août 1910: Élection partielle dans Sherbrooke, remportée sans opposition par Calixte-Émile Therrien (LIB).
  • 17 août 1912: Le député de Verchères, Amédée Geoffrion (LIB), démissionne comme député.
  • 17 août 1922: Élection partielle dans Labelle, remportée par Désiré Lahaie (LIB).
  • 17 août 1936: 20e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 17 août 2004: Le député de Gouin et leader parlementaire de l’Opposition officielle, André Boisclair (PQ), démissionne comme député.
  • 18 août 1837: Ouverture de la 4e session du 15e Parlement du Bas-Canada.
  • 18 août 1876: Élection partielle dans Nicolet, remportée par Charles-Édouard Hodge (CON).
  • 18 août 1887: Le conseiller législatif de Kennebec, Elzéar Gérin (CON), décède en fonction.
  • 18 août 1911: Le conseiller législatif de La Durantaye, Édouard Burroughs Garneau (LIB), décède en fonction.
  • 18 août 2005: La députée de Taillon et ex-ministre, Pauline Marois (PQ), devient officiellement candidate à la direction du Parti québécois.

Le Québec politique un 20 mars

  • 20 mars 2006: La députée de Taillon et ex-ministre, Pauline Marois (PQ), démissionne comme députée.
  • 20 mars 1985: L’Assemblée nationale adopte une motion portant sur la reconnaissance des droits des Autochtones, par laquelle elle reconnaît l’existence des nations autochtones ainsi que leur droit à l’autonomie au sein du Québec.
  • 20 mars 1981: Le Parti marxiste-léniniste (Québec) obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 20 mars 1965: (19 au 21 mars) Tenue d’un congrès plénier de l’Union nationale, au cours duquel il adopte un programme politique pour la première fois et se dote de nouvelles structures plus démocratiques.
  • 20 mars 1926: Le conseiller législatif de Lanaudière, Clément Robillard (LIB), décède en fonction.
  • 20 mars 1862: Prorogation de la 1re session du 8e Parlement de la Province du Canada.
  • 20 mars 1862: Le député de Trois-Rivières, Joseph-Édouard Turcotte (BLE), est nommé orateur de l’Assemblée législative de la Province du Canada.
  • 20 mars 1862: Le conseiller législatif et membre du Conseil exécutif, Narcisse-Fortunat Belleau (BLE) démissionne comme orateur du Conseil législatif de la Province du Canada à la suite de sa nomination comme ministre de l’Agriculture. Le conseiller législatif Allan Napier MacNab (TOR) est élu à ce poste par les membres de la Chambre haute le même jour.
  • 20 mars 1846: Prorogation de la 2e session du 2e Parlement de la Province du Canada.
  • 20 mars 1801: Le député d’Effingham, Charles-Jean-Baptiste Bouc (CAN), est expulsé à nouveau de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada à la suite d’une condamnation criminelle pour fraude en 1799. Le siège d’Effingham devient vacant.
  • 20 mars 1798: Élection partielle dans Cornwallis, remportée par Pascal Taché (n.a.).

Le Québec politique un 19 mars

  • 19 mars 2009: Discours sur le budget.
  • 19 mars 1992: Ouverture de la 2e session du 34e Parlement du Québec.
  • 19 mars 1988: L’ex-député et ex-ministre Jacques Parizeau (PQ) est élu, sans opposition, chef du Parti Québécois. Il promet que le Parti fera la promotion de la souveraineté «avant, pendant et après les élections».
  • 19 mars 1975: Le député de Taillon, Guy Leduc (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec afin de siéger comme député indépendant.
  • 19 mars 1972: Le député de Rouyn-Noranda et ex-chef du Ralliement créditiste, Camil Samson (ind.), se fait plébisciter comme chef d’un nouveau groupe parlementaire créditiste à l’Assemblée nationale. Le groupe, composé du député d’Abitibi-Ouest, Aurèle Audet (CS), et du député de Mégantic, Bernard Dumont (CS), demandera à être reconnu sous l’étiquette du «Ralliement créditiste du Québec enregistré» le 21 mars, ce qui lui sera refusé.
  • 19 mars 1921: Prorogation de la 2e session du 15e Parlement du Québec.
  • 19 mars 1908: Discours sur le budget.
  • 19 mars 1877: Élection partielle dans Kamouraska, remportée par Joseph Dupont (LIB).
  • 19 mars 1879: Remaniement ministériel au sein du gouvernement Joly de Lotbinière.
  • 19 mars 1833: La Chambre d’assemblée du Bas-Canada adopte des résolutions dénonçant l’ex-député de Gaspé, Robert Christie (BUR), qui, après cinq expulsions de la Chambre d’assemblée entre 1827 et 1832, a proposé de détacher du Bas-Canada le district de Gaspé afin de le rattacher au Nouveau-Brunswick.
  • 19 mars 1827: Le conseiller législatif et conseiller exécutif Olivier Perrault (BUR) décède en fonction.
  • 19 mars 1819: Élection partielle dans Saint-Maurice, remportée par Pierre Bureau (CAN).
  • 19 mars 1810: Les trois propriétaires du journal «Le Canadien», soit le député de Québec (Basse-Ville), Pierre-Stanislas Bédard (CAN), le député de Dorchester et de Leinster, Jean-Thomas Taschereau (CAN), et François Blanchet, sont arrêtés par le gouverneur britannique James Craig pour «pratiques séditieuses» dans la foulée de la fermeture du journal le 17 mars.

Les premiers ministres dans la carte électorale

La Commission de l’Assemblée nationale siège ces jours-ci afin d’étudier le rapport préliminaire de la Commission de la représentation électorale sur la prochaine refonte de la carte électorale québécoise (pour plus de détails sur le processus de refonte, voir notre section spéciale). Tandis qu’on envisage la possibilité de baptiser une circonscription en l’honneur de Robert Bourassa (ce serait les actuelles circonscriptions de Mercier ou d’Ungava, c’est selon), nous avons un prétexte idéal pour faire un peu d’histoire politique et de faire un topo sur l’importance des anciens premiers ministres dans notre géographie électorale. En effet, sur les 29 personnes ayant occupé le poste de premier ministre du Québec depuis la Confédération, 12 ont été honorés en baptisant une des 125 circonscriptions électorales à leur nom (ça fait tout de même 10% des circonscriptions baptisées en l’honneur d’un premier ministre). En voici la liste:

  • Bertrand: Jean-Jacques Bertrand (UN), premier ministre de 1968 à 1970(1)
  • Bourassa-Sauvé: Joseph-Mignault-Paul Sauvé (UN), premier ministre de 1959 à 1960(2)
  • Chapleau: Joseph-Adolphe Chapleau (CON), premier ministre de 1879 à 1882
  • Chauveau: Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (CON), premier ministre de 1867 à 1873(3)
  • Duplessis: Maurice Le Noblet Duplessis (UN), premier ministre de 1936 à 1939 et de 1944 à 1959
  • Gouin: Lomer Gouin (LIB), premier ministre de 1905 à 1920
  • Jean-Lesage: Jean Lesage (LIB), premier ministre de 1960 à 1966
  • Johnson: Daniel Johnson (père) (UN), premier ministre de 1966 à 1968(4)
  • Mercier: Honoré Mercier (père) (LIB), premier ministre de 1887 à 1891
  • René-Lévesque: René Lévesque (PQ), premier ministre de 1976 à 1985
  • Taillon: Louis-Olivier Taillon (CON), premier ministre en 1887 et de 1892 à 1896(5)
  • Taschereau: Louis-Alexandre Taschereau (LIB), premier ministre de 1920 à 1935

Quant à la circonscription de Lobtinière, elle n’a pas été rebaptisée en l’honneur de Henri-Gustave Joly de Lotbiniere (LIB), premier ministre de 1878 à 1879.Elle portait déjà ce nom lorsque M. Joly de Lotbiniere, qui était également seigneur de cette seigneurie, fut député de cette circonscription.

Notes:

  1. Fait à noter, 2 circonscriptions portèrent le nom de «Bertrand». La 1re, située en Montérégie, fut rebaptisée Marguerite-D’Youville lors de la refonte de 1992. Lors de cette même refonte, une 2e circonscription de Bertrand fut créée dans les Laurentides. ()
  2. Selon la Commission de toponymie, le «Bourassa» honoré dans le nom de cette circonscription est Henri Bourassa, politicien et journaliste de la fin du 19e et du début du 20e siècle, et non Robert Bourassa (LIB), premier ministre de 1970 à 1976 et de 1985 à 1994. Merci à nos nombreux abonnés sur Twitter (@QuebecPolitique) de nous l’avoir souligné. Notons qu’avant 2001, Bourassa et Sauvé étaient 2 circonscriptions distinctes. ()
  3. M. Chauveau était député de Chauveau (qui s’appelait Québec-Comté à l’époque) durant sa carrière politique. ()
  4. M. Johnson était député de Johnson (qui s’appelait Bagot à l’époque) durant sa carrière politique. ()
  5. M. Taillon était député de Chambly durant une partie de sa carrière politique (le territoire de l’actuelle circonscription de Taillon était inclus dans Chambly à l’époque). ()

Carte électorale: les circonscriptions hors-normes

Il y avait, en date du 26 mars dernier, 17 circonscriptions* dont la population électorale (en d‘autres termes, le nombre d‘électeurs) excédait de +/- 25% la moyenne québécoise. Or, la Loi électorale prévoit que lors des refontes de la carte électorale, aucune circonscription ne peut déroger de la règle du 25%. Oui, il y a des exceptions, mais pourquoi les répéter alors que nous avons déjà expliqué tout cela dans cet article.

*18 si on inclut la circonscription des Îles-de-la-Madeleine.

Écarts positifs par rapport à la moyenne québécoise, 2007
Écarts négatifs par rapport à la moyenne québécoise, 2007

Si on situe ces circonscriptions sur une carte géographique, ça donne ceci (cliquez pour agrandir):

Carte des circonscriptions hors-normes, 2007

Vous aurez probablement remarqué vous aussi que les circonscriptions des 2 chefs des partis d‘opposition, Charlevoix (Pauline Marois) et Rivière-du-Loup (Mario Dumont), sont en-deça de la limite de 25% et que leurs frontières devront impérativement être révisées.

N.B.: Ces graphiques ont été réalisés sur la base de la population électorale des 125 circonscriptions lors de l‘élection générale du 26 mars dernier. Il n‘est pas impossible qu‘entre-temps, d‘autres circonscriptions aient excédé la limite de +/- 25%.

Candidatures: 1er mars 2007

Une seule candidature officialisée (dans Vaudreuil) aujourd’hui, mais un jeu de chaise musicale se fait sentir au Parti vert, certains candidats annoncés dimanche passé ayant changé de circonscription depuis. Certaines des candidatures annoncées ci-dessous remplacent donc celles qui avaient été annoncées dimanche dernier.

Candidatures officielles:

  • Chicoutimi (VRT): M. Daniel Fortin (1er mars 2007);
  • Jonquière (VRT): M. Dominic Rouette (1er mars 2007);
  • Lac-Saint-Jean (VRT): M. Vital Tremblay (1er mars 2007);
  • La Pinière (VRT): M. Claude Breton (1er mars 2007);
  • Lévis (VRT): M. Jean-Claude Lespérance (1er mars 2007);
  • Marguerite-D’Youville (VRT): M. Luc Nepveu (1er mars 2007);
  • Taillon (VRT): M. Jonathan Mortreux (1er mars 2007);
  • Terrebonne (VRT): M. Pierre-Charles De Guise (1er mars 2007);
  • Vaudreuil (LIB): M. Yvon Marcoux, député de Vaudreuil (1998-____) et ministre de la Justice (1er mars 2007).

Candidatures: 26 février 2007

Candidatures officielles:

  • Beauce-Nord (VRT): M. Jérémie Vachon (25 février 2007);
  • Blainville (PQ): M. Richard Legendre, député de Blainville (2001-____) et ex-ministre (26 février 2007);
  • Blainville (LIB): M. Roberto Régo (26 février 2007);
  • Chapleau (VRT): M. Roger Fleury (25 février 2007);
  • Charlevoix (QS): Mme Lucie Charbonneau (25 février 2007);
  • Châteauguay (VRT): M. Khalil Saade (25 février 2007);
  • Chauveau (QS): Mme Nathalie Brochu (25 février 2007);
  • Chauveau (VRT): Mme Mathilde Lavoie-Morency (25 février 2007);
  • Chicoutimi (QS): Mme Colette Fournier (25 février 2007);
  • Chicoutimi (VRT): M. Dominic Rouette (25 février 2007);
  • D‘Arcy-McGee (PQ): M. Pierre-Philippe Émond-Beaudet (26 février 2007);
  • Drummond (VRT): M. Simon Lapierre (25 février 2007);
  • Dubuc (QS): Mme Marie-Francine Bienvenue (25 février 2007);
  • Huntingdon (VRT): M. André Kemp (25 février 2007);
  • Iberville (VRT): M. Alexandre Labbé (25 février 2007);
  • Jacques-Cartier (VRT): M. Ryan Young (25 février 2007);
  • Jeanne-Mance–Viger (VRT): M. Hamadou Adbel Kader Nikiema (25 février 2007);
  • Jean-Talon (VRT): M. Ali Dahan (25 février 2007);
  • Joliette (VRT): Mme Johanne Edselle (25 février 2007);
  • Kamouraska-Témiscouata (VRT): Mme Lise Lebel (25 février 2007);
  • La Peltrie (QS): M. Guillame Boivin (25 février 2007);
  • La Peltrie (VRT): Mme Priscilla Shafer (25 février 2007);
  • Laporte (VRT): M. Richard Morisset (25 février 2007);
  • La Prairie (VRT): M. Louis Corbeil (25 février 2007);
  • Laval-des-Rapides (VRT): M. Michel Lefèbre (25 février 2007);
  • Laviolette (VRT): M. Pierre Audette (25 février 2007);
  • Louis-Hébert (VRT): M. André Larocque (25 février 2007);
  • Notre-Dame-de-Grâce (LIB): M. Russell Copeman, député de Notre-Dame-de-Grâce (26 février 2007);
  • Portneuf (QS): M. André A. Lavoie (25 février 2007);
  • Richmond (VRT): M. Frédéric Clerson (25 février 2007);
  • Saint-Henri–Sainte-Anne (VRT): Mme Shawna O’Flaherty (25 février 2007);
  • Taillon (VRT): M. Luc Nepveu (25 février 2007);
  • Vanier (QS): Mme Marie Dionne (25 février 2007);
  • Verdun (VRT): M. Pierre-Yves McSween (25 février 2007);
  • Viau (VRT): Mme Lynne Champoux Williams (25 février 2007).

Nouvelles dates confirmées:

Note sur le Parti vert du Québec: les Verts ont dévoilé aujourd‘hui leur liste de candidats sur le web, laquelle présente des différences significatives par rapport à celle publiée mardi dernier. C‘est ainsi que bon nombre de candidats verts présentés ci-dessus remplacent d‘autres candidats qui avaient été annoncés précédemment. De plus, une dizaine de circonscriptions où il y avait un candidat la semaine dernière sont maintenant sans candidat. Est-ce un retrait ponctuel qui sera corrigé d‘ici peu? Nous l‘ignorons pour l‘instant. Bref, c‘est sous toutes réserves que nous affirmons qu‘il y a présentement 95 candidats de confirmés au Parti vert.

80 candidats au Parti vert

Loin de nous l‘idée de faire les choses à moitié, mais à 80 candidats de la shot, vous nous pardonnerez sûrement de nous contenter de faire un copier-coller direct, sans formatage.

Vous remarquerez que le chef du Parti vert du Québec, M. Scott McKay, est présenté comme candidat dans Bourget, conformément à l‘annonce originale de novembre dernier et annulée la semaine dernière:

From: (Expéditeur)
Date: Feb 20, 2007 2:18 PM
Subject: (PARTI VERT DU QUÉBEC) Communiqué : Déjà 80 candidats verts
To: (Destinataires)

20 février 2007 – Déjà 80 candidats verts

En vue de la campagne électorale qui sera déclenchée sous peu, le Parti vert du Québec (PVQ) annonce aujourd‘hui la nomination prochaine de ses 80 premiers candidats.

Les verts entendent présenter un candidat dans chacune des 125 circonscriptions du Québec. Selon Scott McKay, chef du PVQ: «Les démarches vont bon train, le momentum est excellent pour les verts et notre parti vit une croissance exceptionnelle. Les citoyens veulent plus que jamais s‘impliquer pour leur région, pour le Québec et pour la planète. »

La nomination officielle des candidats sélectionnés à ce jour se fera dimanche prochain, dans le cadre d‘une assemblée exceptionnelle du conseil national du PVQ. Suite à cette assemblée, Scott McKay tiendra une conférence de presse. M. McKay sera aussi disponible pour accorder des entrevues individuelles aux médias qui en feront la demande.

Plus d‘information sur chaque candidat vert sera disponible sous peu.

Liste des candidats sélectionnés

Capitale-Nationale (10 candidats à ce jour)
Charlesbourg : Rama Borne Macdonald
Charlevoix : David Turcotte
Jean-Lesage : Lucien Rodrigue
Jean-Talon : Mathilde Lavoie-Morency
La Peltrie : Louis Guilbault
Louis-Hébert : Paul Pelletier
Montmorency : Julien Rodrigue
Portneuf : Simon Sauvageau
Taschereau : Yonnel Bonaventure
Vanier : Lucien Gravelle

Mauricie (1 candidate à ce jour)
Saint-Maurice : Nathalie Gratton

Estrie (3 candidats à ce jour)
Mégantic-Compton : Steve Dubois
Orford : Louis Hamel
Saint-François : Anick Proulx

Montréal (25 candidats à ce jour)
Acadie : Nicolas Rémillard-Tessier
Anjou : Alain Bissonnette
Bourassa-Sauvé : Simon Bernier
Bourget : Scott McKay
Crémazie : Nathalie Gingras
D‘Arcy-McGee : Robert Leibner
Gouin : Yohan Tremblay
Hochelaga-Maisonneuve : Geneviève Guérin
Jacques-Cartier : Bruno Tremblay
Jeanne-Mance-Viger : Riccardo Bini
Laurier-Dorion : Sébastien Chagnon-Jean
Marguerite-Bourgeois : Serge Bellemare
Marquette : Réjean Malette
Mercier : Sylvain Valiquette
Mont-Royal : Boris-Antoine Legault
Nelligan : Jonathan Théorêt
Notre-Dame-de-Grâce : Peter McQueen
Outremont : Jean-François Vincent
Pointe-aux-Trembles : Xavier Daxhelet
Robert-Baldwin : Shawn Katz
Rosemont : Marc-André Gadoury
Saint-Laurent : Stephen Marchant
Sainte-Marie-Saint-Jacques : Corine Ardon
Verdun : Brian Sawer Forner
Westmount-Saint-Louis : Patrick Daoust

Outaouais (3 candidats à ce jour)
Gatineau : Sarah Crowe
Papineau : Patrick Mailloux
Pontiac : Brian Gibb

Côte-Nord (2 candidats à ce jour)
Duplessis : Jacques Gélineau
René-Lévesque : Styves Griffith

Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine (1 candidat à ce jour)
Matane : François Vincent

Chaudières-Appalaches (4 candidats à ce jour)
Bellechasse : Renald Chabot
Chûtes-de-la-Chaudière : Jean-Luc Bugnon
Lévis : Jean-Denis Marois
Lotbinière : Bernard Rhéaume

Laval (4 candidats à ce jour)
Chomedey : Jean Martin
Fabre : Julien Boisseau
Mille-Iles : Christian Lajoie
Vimont : Catherine Ouellet-Cummings

Lanaudière (6 candidats à ce jour)
Berthier : André Chauvette
Joliette : David Laflèche
L‘Assomption : Michel Ménard
Masson : Pierre-Marc Doucet
Rousseau : Richard Chatagneau
Terrebonne : Normand Michaud

Laurentides (5 candidats à ce jour)
Argenteuil : Claude Sabourin
Bertrand : Richard Savignac
Deux-Montagnes : Guy Rainville
Mirabel : Sylvain Castonguay
Prévost : Guy Guénette

Montérégie (14 candidats à ce jour)
Borduas : Olivier Adam
Brome-Missisquoi : Vanessa Thibodeau
Johnson : Benoit Lapierre
La Pinière : Jonathan Mortreux
Laporte : Yvon Rudolphe
Marie-Victorin : Brigitte Mortreux
Richelieu : François Desmarais
Saint-Hyacinthe : Catherine Desrochers
Saint-Jean : Chantal Beauregard
Shefford : Jean-François Arsenault
Soulanges : Alain Brazeau
Taillon : Jean-Christophe Mortreux
Vaudreuil : Jean-Yves Massenet
Verchères : Geneviève Ménard

Centre du Québec (1 candidat à ce jour)
Arthabaska : François Fillion

-30-

Candidatures: 21 février 2007

Candidatures officielles:

Candidatures à confirmer prochainement en assemblée d‘investiture:

Nouvelles dates confirmées:

Investitures libérales: quelques résultats

Voici les résultats de 5 des 6 assemblées de mise en candidature que le Parti libéral du Québec a organisé ces derniers jours:

  • Abitibi-Ouest (21 janvier 2007): résultats à venir;
  • Huntingdon (21 janvier 2007): pas de confirmation pour l‘instant (ni sur le site du PLQ, ni ailleurs), mais étant donné que le député d‘Huntingdon, André Chenail (LIB), était le seul candidat en lice, on peut présumer que c‘est chose faite. M. Chenail siège à l‘Assemblée nationale depuis 1989;
  • La Pinière (18 janvier 2007): la députée de La Pinière, Mme Fatima Houda-Pepin (LIB), portera à nouveau les couleurs du Parti libéral lors de la prochaine campagne électorale. Mme Houda-Pepin est députée depuis 1994;
  • Pontiac (21 janvier 2007): la candidature de la députée de Pontiac, Mme Charlotte L‘Écuyer (LIB), en vue de l‘élection générale de 2007 a été confirmée lors d‘une assemblée de mise en candidature où elle était la seule candidate. Mme L‘Écuyer est députée depuis 2003
  • Saint-Maurice (21 janvier 2007): Mme France Beaulieu, conseillère municipale à la Ville de Shawinigan depuis 2001, a été désignée par acclamation candidate libérale dans Saint-Maurice. Elle a également occupé les postes de conseillère municipale (1991-1993) et de mairesse (1997-2001) de Saint-Georges-de-Champlain. Sa nomination comme candidate a par ailleurs soulevé dans les médias régionaux un débat sur le cumul des postes d‘élu municipal et de candidat à une élection générale.
  • Taillon (22 janvier 2007): Mme Anne Pâquet a été désignée en tant que candidate libérale dans Taillon en vue de la prochaine élection générale. Mme Pâquet est intervenante sociale auprès des jeunes.

Investitures libérales: quelques mises à jour

En ce début d‘année 2007, le Parti libéral du Québec a, selon son Calendrier des mises en candidature à venir, changé la date de certaines assemblées de mise en candidatures:

  • Chicoutimi: initialement prévue pour le 23 janvier 2007, l‘assemblée de mise en candidature dans Chicoutimi, qui devait en principe marquer le couronnement de l‘ex-député fédéral André Harvey, a été reportée à une date “à déterminer”;
  • Taillon: la date de l‘assemblée de mise en candidature a été fixée au 22 janvier 2007.

Nouvelles investitures: ça pleut!

Grosse journée de préparatifs électoraux où pas moins de 24 assemblées d‘investiture ont été annoncées par les principaux partis politiques. Au Parti libéral du Québec, après les trois nouvelles assemblées de mise en candidature annoncées hier, ce sont 16 nouvelles assemblées qui ont fait leur apparition dans le Calendrier des mises en candidature à venir:

Notons que la date de l‘assemblée de mise en candidature dans Bonaventure reste à déterminer.

Du côté du Parti québécois, huit nouvelles dates ont été confirmées dans le Calendrier des assemblées d‘investiture:

Notons par ailleurs qu‘il y a eu changement de date dans quatre circonscriptions, soit du 29 au 30 janvier dans Borduas, du 10 au 11 février dans Nicolet-Yamaska et du 19 au 20 février dans Saint-Laurent, du 24 au 25 février dans Mégantic-Compton, du 3 au 4 mars dans Lac-Saint-Jean.

Bien entendu, notre page sur les assemblées d‘investiture à venir a été mis à jour en conséquence.

De nouvelles investitures libérales sont annoncées

Notre dernière visite du Calendrier des mises en candidature à venir du Parti libéral du Québec nous a permis d‘obtenir la confirmation de trois nouvelles assemblées de mise en candidature au début de 2007 dans les circonscriptions suivantes:

Le calendrier indique par ailleurs que la date de l‘assemblée de mise en candidature aux Îles-de-la-Madeleine reste “À déterminer…”. Toutefois, la circonscription de Taillon, qui était également classée parmi celles dont la date était “À déterminer…”, est disparue de la liste sans qu‘une date n‘ait été annoncée. À suivre…

ADQ: des candidats choisis dans Montmorency et Taillon

L‘Action démocratique du Québec a dévoilé aujourd‘hui l‘identité de deux candidats lors de la prochaine élection générale:

  • Montmorency: M. Hubert Benoit a été désigné candidat de l‘ADQ dans Montmorency à l‘issue d‘une assemblée d‘investiture où il était le seul en lice. M. Benoit est conseiller en sécurité financière et représentant en épargne collective;
  • Taillon: la candidate de l‘ADQ dans Taillon lors de l‘élection générale de 2003 et l‘élection partielle d‘août 2006, Mme Karine Simard, portera à nouveau les couleurs du parti lors de la prochaine élection générale. Employée dans le secteur de la restauration, Mme Simard est vice-présidente de l‘Association adéquiste de Taillon depuis 2002.

Nouveau au Parti libéral du Québec

Emboitant le pas au Parti québécois, le Parti libéral du Québec vient de lancer sur son site web un Calendrier des mises en candidatures à venir. Ce sont donc une vingtaine d‘assemblées qui sont prévues d‘ici la fin de janvier, dont certaines avaient déjà été annoncées précédemment, dans les circonscriptions électorales suivantes:

La tenue de 20 assemblées de mise en candidature d‘ici la fin de janvier alimentera certainement les dernières rumeurs d‘élections générales (relayées notamment par Gilbert Lavoie dans Le Soleil), lesquelles font état d‘un possible déclenchement d‘une campagne électorale vers la fin de février en vue d‘un scrutin au début d‘avril 2007.

Québec solidaire: investitures du 5 novembre

Deux assemblées d‘investiture de Québec solidaire avaient lieu le 5 novembre dernier, soit dans les circonscriptions de Sainte-Marie–Saint-Jacques et de Taillon.

Les militants du parti ont renouvelé leur confiance envers les deux candidates qui avaient porté les couleurs de QS lors des élections partielles d‘avril et d‘août 2006, soit Mme Manon Massé dans Sainte-Marie–Saint-Jacques et Mme Manon Blanchard dans Taillon.

Élection générale 2007: circonscription électorale de Sainte-Marie–Saint-Jacques

Élection générale 2007: circonscription électorale de Taillon

QS Shefford: Ginette Moreau candidate

Lors d‘une assemblée d‘investiture tenue le 14 octobre et où elle était la seule candidate, Mme Ginette Moreau a été nommée candidate de Québec solidaire dans Shefford. Mme Moreau est enseignante et militante dans le domaine humanitaire, particulièrement en Amérique latine.

Le communiqué de QS nous informe par ailleurs par la bande que Mme Manon Blanchard, candidate défaite (QS) lors de l‘élection partielle de 2006 dans Taillon, est à nouveau candidate à l‘investiture dans cette circonscription en vue de la prochaine élection générale.

Élection générale 2007: circonscription électorale de Shefford

Le PQ, les candidatures et les communautés culturelles

Plusieurs médias, dont Le Devoir, La Presse et Radio-Canada, ont rapporté la nouvelle à l‘effet que deux membres du conseil exécutif national du Parti québécois aient remis leur démission le 28 septembre dernier, soit Mmes Dominique Ollivier, vice-présidente à la formation, et Isabelle Beaulieu, conseillère aux relations internationales. Parmi les motifs invoqués par les deux conseillères démissionnaires, mentionnons l‘absence de diversité ethnique chez les députés et candidats du parti et «l‘attitude paternaliste et autocrate de ses dirigeants».

Ancienne responsable du dossier des communautés culturelles au Bloc québécois, Mme Ollivier avait contribué de façon importante à l‘ouverture du parti aux Québécois issus des communautés culturelles, notamment en recrutant des candidats tels que Maka Kotto, Vivian Barbot et Maria Mourani, qui sont tous devenus députés lors des élections fédérales de 2004 et 2006. Paradoxalement, malgré ses succès au Bloc, Dominique Ollivier a été, depuis deux ans, doublement touchée par le manque place accordé aux minorités au sein du PQ. Rappelons qu‘elle avait été défaite lors de l‘assemblée d‘investiture tenue dans le cadre de l‘élection partielle du 20 septembre 2004 dans Gouin. Par la suite, Dominique Ollivier s‘était retirée de la course à l‘investiture dans la circonscription de Taillon après que le chef du PQ, André Boisclair, eut accordé son appui à l‘ex-vice-présidente du parti, Marie Malavoy.

Mise à jour (13-10-2006): la présidente du Conseil exécutif national du PQ, Mme Monique Richard, a réagi officiellement aux propos de Mmes Ollivier et Beaulieu en soutenant le parti dévoilera au cours des prochaines semaines l‘identité de candidats issus de l‘immigration. Reste à savoir si cela répondra aux deux doléances des conseillères démissionnaires dans le dossier, soit le nombre jugé insuffisant de candidats issus de l‘immigration ET l‘absence de telles candidatures dans les comtés dits “prenables” pour le PQ.

Pour leur part, Marco Fortier dans sa chronique du Journal de Montréal et André Pratte dans son éditorial dans La Presse (pas de lien disponible) rappellent notamment que la sous-représentation des minorités à l‘Assemblée nationale n‘est pas un problème propre au PQ, mais est également partagé à divers degrés par tous les principaux partis politiques québécois.

Françoise David candidate dans Gouin? Manon Blanchard candidate dans Taillon?

Selon un article du Devoir sous la plume de Kathleen Lévesque (accès réservé aux abonnés), la “porte-parole officielle” de Québec, Mme Françoise David, serait candidate dans Gouin lors de la prochaine élection générale. La nouvelle n‘a pas été confirmée par la permanence du parti, la période de mise en candidature n‘étant pas encore terminée à ce moment-là , mais il a déjà été annoncé précédemment que l‘assemblée d‘investiture dans la circonscription aura lieu le 17 octobre prochain.

Québec solidaire a par ailleurs annoncé la tenue de l‘assemblée d‘investiture dans Taillon le 5 novembre prochain. Il est toutefois impossible de savoir pour l‘instant si Manon Blanchard, candidate défaite (QS) lors de l‘élection partielle du 14 août 2006 dans Taillon, briguera à nouveau l‘investiture dans cette circonscription.

Élection générale 2007: circonscription électorale de Gouin

Élection générale 2007: circonscription électorale de Taillon

Page 1 sur 212