Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Michel Bissonnet démissionne, mais plus tard

C‘est confirmé, le député de Jeanne-Mance–Viger et président de l‘Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), fait le saut en politique municipale, mais en fin de compte, sa démission ne deviendra effective que le 21 septembre prochain (soit le jour où a lieu l‘élection partielle municipale où il est candidat).

En vertu de l‘article 57 de la Loi sur l‘Assemblée nationale, il est interdit de cumuler les fonction de député et de conseiller municipal. Par contre, rien n‘empêche un député en fonction d‘être candidat à une élection municipale, ce que la loi ne permet pas lors d‘élections fédérales (autrement dit, selon l‘article 17, dès qu‘un député à l‘Assemblée nationale est candidat à une élection fédérale, il doit démissionner immédiatement).

Compte tenu du moment où la démission de M. Bissonnet deviendra effective, soit la veille de la date annoncée de l‘élection partielle dans Jean-Talon (quoique la date n‘est pas coulée dans le béton tant que le décret d‘élection n‘est pas adopté par le Conseil des ministres), ça serait très surprenant qu‘on ait 2 partielles le même jour. Néanmoins, notre section spéciale sur l‘élection partielle dans Jeanne-Mance–Viger est maintenant en ligne. Poursuivez la lecture de «Michel Bissonnet démissionne, mais plus tard»→

Bissonnet quittera lundi

La rumeur circulait depuis la fin de la dernière session parlementaire, mais selon La Presse, c‘est lundi prochain que le président de l‘Assemblée nationale et député de Jeanne-Mance–Viger, Michel Bissonnnet (LIB), annoncera officiellement sa démission à titre de membre de l‘Assemblée nationale. Il sera candidat à l‘élection partielle qui aura lieu le 21 septembre prochain à la Ville de Montréal afin de combler le poste de maire de l‘arrondissement Saint-Léonard.

Le nom de l‘ex-députée de Viger (2002-2003), Anna Mancuso (LIB), circulerait présentement dans les cercles libéraux parmi les successeurs potentiels à M. Bissonnet. Mme Mancuso avait été victime du dernier redécoupage de la carte électorale puisque sa circonscription avait été fusionnée avec celle de Jeanne-Mance, qui était représentée à l‘époque par M. Bissonnet. Lors de l‘entrée en vigueur de cette carte électorale lors de l‘élection générale de 2003, Mme Mancuso ne s‘était pas représentée devant l‘électorat. Poursuivez la lecture de «Bissonnet quittera lundi»→

Dernières rumeurs au PLQ

Si ça se trouve, on pourrait avoir non pas 1, mais 2 élections partielles à l‘automne:

  • Jean-Talon: le député de Jean-Talon et ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard (LIB), n‘a pas encore terminé sa «réflexion» sur son avenir politique, mais déjà , on suppute sur l‘identité de son (éventuel) successeur dans Jean-Talon. Le nom de Yves Bolduc, médecin et candidat défait (LIB) lors de l‘élection générale de 2007 dans Lac-Saint-Jean, circulerait présentement dans les cercles libéraux. Il semble que l‘État-major du parti lui avait offert un comté dans la région de Québec l‘année dernière, mais à l‘époque, il avait préféré faire campagne au Lac-Saint-Jean (source: La Presse);
  • Jeanne-Mance–Viger: le député de Jeanne-Mance–Viger et président de l‘Assemblée nationale, Michel Bissonnet (LIB), songerait à quitter la politique québécoise pour devenir candidat à la mairie d‘arrondissement de Saint-Léonard sous l‘étiquette du parti Union Montréal (poste devenu vacant à la suite de la démission du maire d‘arrondissement Frank Zampino). Le cas échéant, son siège à l‘Assemblée nationale deviendrait vacant. M. Bissonnet siège sans interruption à l‘Assemblée nationale depuis 1981 (il a représenté la circonscription de Jeanne-Mance de 1981 à 2003). Il fut également maire de l‘ex-ville de Saint-Léonard de 1978 à 1981 (source: La Presse).

QuébecPolitique.com: 39e élection générale

Liens du 2008-03-20

Nouvelles municipales de fin d‘année

Ce sont possiblement les dernières nouvelles électorales au niveau municipal pour 2007:

  • La Bostonnais (Mauricie): le conseiller Gérald Gallant (siège no 6), qui avait été élu lors d‘une élection partielle en mai dernier, a démissionné du conseil municipal au début de ce mois (source: L‘Écho de La Tuque);
  • L‘Ancienne-Lorette (Capitale-Nationale): lors de l‘élection partielle qui avait lieu hier à la Ville de l‘Ancienne-Lorette, Daniel Dupuis a été élu au poste de conseiller pour le district Saint-Olivier, raflant 478 voix (62,63%) contre 284 (37,27%) pour son adversaire, Jean Trottier (source: Le Soleil);
  • Montréal (Montréal): une double élection partielle avait lieu hier à l‘arrondissement d‘Outremont de la Ville de Montréal. d‘abord, à la mairie d‘arrondissement, Marie Cinq-Mars (Union Montréal) a été élue, obtenant 47,05% des voix (2 073) sur ses adversaires Jean-Claude Marsan (Projet Montréal, 37,43%, 1 649) et Christine Hernandez (Vision Montréal, 14,96%, 659). Ensuite, dans le district Robert-Bourassa, Marie Potvin (Union Montréal) a également été élue au conseil municipal avec 45,32% des suffrages (387) contre 35,13% (300) pour Denise Rochefort (Projet Montréal), 13,58% (116) pour Marc Vanier Vincent (Vision Montréal) et 3,63 (31) pour Olivier Delomme (indépendant). 4 425 électeurs sur les 15 382 inscrits dans l‘arrondissement d‘Outremont se sont prévalus de leur droit de vote, ce qui donne un taux de participation de 28,77% (25 bulletins ont été rejetés). Dans le district Robert-Bourassa, 854 électeurs sur 3 135 inscrits ont voté (taux de participation de 27,24%), 20 bulletins ayant été rejetés (source: Ville de Montréal et L‘Express d‘Outremont);
  • Saint-Anicet (Montérégie): 3 candidats étaient en lice lors de l‘élection partielle qui avait lieu à Saint-Anicet le 25 novembre dernier. André Picard l‘a emporté par 46 voix contre 26 pour Françoys Pharand et 12 pour Nicole Lecours (source: Le Soleil de Valleyfield);
  • Sainte-Angèle-de-Mérici (Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine): la mairesse de Sainte-Angèle-de-Mérici, Francine Bezeau, ainsi que le conseiller Michel Canuel ont tous deux démissionné le 10 décembre dernier. Les deux élections partielles devraient avoir lieu d‘ici le mois d‘avril (source: Le Soleil);
  • Salaberry-de-Valleyfield (Montérégie): une élection partielle aura lieu le 16 mars prochain dans le quartier La Baie à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Trois candidats sont déjà en lice, soit MM. Jean-Jacques Leduc, Roger Levert Jr. et Gilles Tremblay (source: Le Soleil de Valleyfield)

Municipal: puisque vous insistez…

d‘après Google Analytics, un nombre astronomique d‘internautes (9 en tout) ont accédé à ce blogue hier avec les mots-clés «élection roberval» et «election municipale ville roberval». C‘est signe qu‘on est dûs pour un billet sur les élections au municipal:

  • Baie-Comeau (Côte-Nord): le 4 novembre dernier, 4 candidats étaient en lice lors de l‘élection partielle visant à combler le poste de conseiller municipal pour le district Saint-Nom-de-Marie à la Ville de Baie-Comeau. Steve Ahern a raflé la mise en recueillant 206 voix contre 200 pour Léa Thibault, 162 pour Florent Morin et 99 pour Jean-Maurice Pinel. Les électeurs n‘ont pas voté très massivement. Sur les 2 121 électeurs inscrits, 668 ont exercé leur droit de vote, ce qui donne un taux de participation de 31,5% (source: Objectif Plein-Jour);
  • Cap-Chat (Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine): la Ville de Cap-Chat a été le théâtre le 29 octobre dernier d‘une lutte à 5 afin d‘y combler le poste de conseiller pour le district no 6. Fort de ses 222 voix, Gérald Gagné a été élu au conseil. Ses 4 adversaires, Jules Dubois, Norman Pelletier, Jimmy St-Laurent et Fidèle Beaudoin ont obtenu respectivement 122, 106, 56 et 32 votes. Le taux de participation s‘est élevé à 24% (source: Le Riverain);
  • Chapais (Nord-du-Québec): c‘est par un écart des plus serrés (8 voix) que Michel Lampron a été élu conseiller municipal pour le district no 4 à la Ville de Chapais le 21 octobre dernier. M. Lampron a recueilli 217 voix contre 209 pour son adversaire, Caroline Desjardins. 426 des 1 242 électeurs inscrits se sont prévalus de leur droit de vote (2 bulletins ont été rejetés), ce qui donne un taux de participation de 34,3% (source: La Sentinelle);
  • Ivry-sur le-Lac (Laurentides): le maire de la Municipalité d‘Ivry-sur le-Lac, Jean-Raymond Dufresne, a remis sa démission le 12 octobre dernier afin de devenir directeur général de la municipalité (il doit entrer en fonction le 1er janvier 2008. Le scrutin était prévue pour le 2 décembre prochain, mais à la fin de la période de mise en candidature, le conseiller Kenneth Hague a été élu par acclamation. Un autre scrutin devra être organisé afin de combler le poste devenu vacant à la suite de l‘élection du nouveau maire (source: L‘Information du Nord Sainte-Agathe);
  • Laval (Laval): pas d‘élection partielle à commenter ici, mais on se prépare déjà en vue des élections municipales de 2009, comme en témoigne l‘homme politique lavallois Robert Bordeleau qui a annoncé récemment la création du «Parti au service du citoyen» (source: Courrier Laval);
  • Le Bic (Bas-Saint-Laurent): le maire de la Municipalité de Le Bic, Jean-Yves Lavoie, a annoncé sa démission plus tôt en novembre. Le conseiller David Légaré songerait à présenter sa candidature à la mairie (source: Le Rimouskois);
  • Montréal (Montréal): 6 candidats sont en lice jusqu‘à présent à la double élection partielle qui aura lieu à l‘arrondissement d‘Outremont de la Ville de Montréal (mairie d‘arrondissement et conseiller pour le district Robert-Bourassa) le 16 décembre prochain. À la mairie d‘arrondissement, Marie Cinq-Mars (Union Montréal) croisera le fer avec Christine Hernandez (Vision Montréal) et Jean-Claude Marsan (Projet Montréal) tandis qu‘au poste de conseiller, Marc Vanier Vincent (Vision Montréal), Marie Potvin (Union Montréal) et Denise Rochefort (Projet Montréal) tenteront d‘obtenir le poste (source: L‘Express d‘Outremont);
  • Roberval (Saguenay–Lac-Saint-Jean): lors de l‘élection partielle à la mairie de la Ville de Roberval qui avait lieu hier le 25 novembre, Michel Larouche a obtenu l‘appui de 56% de ses concitoyens (2 347 voix) contre 27% (1143 voix) pour Juilen Guillemette et 16% (665 voix) pour Guy Larouche. Sur les 8355 électeurs inscrits, 4176 se sont prévalus de leur droit de vote, ce qui donne un taux de participation de 49,98% (source: L‘Étoile du Lac);
  • Saint-Damien-de-Buckland (Chaudière-Appalaches): une élection partielle a eu lieu le 25 novembre dernier afin de combler le poste de conseiller pour le siège no 6 à la Paroisse de Saint-Damien-de-Buckland. Le poste était devenu vacant à la suite du décès du conseiller Jean-Noël Jobin à la fin de septembre (source: La voix du Sud);
  • Saint-Édouard-de-Maskinongé (Mauricie): le maire de Saint-Édouard-de-Maskinongé, Yvon Legault, a remis sa démission le 26 octobre dernier (source: L‘Hebdo Journal);
  • Sainte-Adèle (Laurentides): autre démission au conseil municipal à la Ville de Sainte-Adèle. Cette fois-ci, c‘est le conseiller pour le district no 2, Pierre-Antoine Guinard, qui a annoncé son retrait de la vie politique municipale (source: Le Journal des Pays-d‘en-Haut);
  • Saint-Germain-de-Grantham (Centre-du-Québec): Mme Natacha Tessier a été élue par acclamation le 19 octobre dernier en tant que conseillère au siège no 1 à la Municipalité de Saint-Germain-de-Grantham (source: L‘Express);
  • Saint-Pierre-les-Becquets (Centre-du-Québec): le maire de la Municipalité de Saint-Pierre-les-Becquets, Raymond Dion, a remis sa démission à la fin du mois d‘octobre (source: Le Courrier Sud);
  • Saint-Thècle (Mauricie): Mme Caroline Poisson sera candidate à l‘élection partielle qui aura lieu le 2 décembre prochain à la Municipalité de Saint-Thècle afin de combler le siège no 6 au conseil municipal (source: L‘Hebdo Mékinac des Chenaux);
  • Varennes (Montérégie): le conseiller pour le district La Sitière à la Ville de Varennes, Mario Lamarche, a démissionné de son poste au conseil municipal le 15 octobre dernier (source: La Seigneurie)