[Google]

Catégories

Liens

Géographie: Rouyn-Noranda–Témiscamingue

La circonscription(1)

Aperçu historique

La circonscription électorale de Rouyn-Noranda–Témiscamingue fut créée en 1981 à partir de la fusion de la partie nord de la circonscription de Pontiac-Témiscamingue et de la circonscription de Rouyn-Noranda.

De 1867 à 1912, le territoire qui constitue aujourd’hui la circonscription électorale de Rouyn-Noranda–Témiscamingue était inclus dans la circonscription de Pontiac. Puis, de 1912 à 1944, il était inclus dans la circonscription de Témiscamingue. Par la suite, de 1944 à 1973, il était divisé entre les circonscriptions de Rouyn-Noranda et de Témiscamingue. Enfin, de 1973 à 1981, il était divisé entre les circonscriptions de Rouyn-Noranda et de Pontiac-Témiscamingue.

Origines de la désignation(2)

La première partie de ce toponyme fait référence aux anciennes villes de Rouyn et de Noranda, situées dans cette circonscription, qui ont été fusionnées en 1986. L’appellation Rouyn honore la mémoire de Jean-Baptiste de Rouyn, capitaine de Rouyn, officier de l’armée française, qui s’illustre lors de la bataille de Sainte-Foy en 1760. Quant à l’appellation Noranda, elle fait référence à la mine du même nom découverte en 1911, résultant de la contraction des mots «Nord» et «Canada». L’appellation prévue à l’origine étant «Norcanda», mais à la suite de la négligence d’un imprimeur distrait, elle se mua en «Noranda». La deuxième partie fait référence au lac Témiscamingue, qui borde cette circonscription, dont le nom, employé par le père Barthélemy Vimont (1594-1667) dès 1640 pour désigner le peuple vivant sur le territoire environnant le lac (les Timiscimi), provient de l’algonquin «timiskaming» (de «timi», creux, profond, «kami», lac, étendue d’eau, et «ing», au), qui signifie «au lac profond».

Carte électorale de 2011

Description

En vertu de la «Liste des circonscriptions électorales avec leur nom et leur délimitation» (2011 GOQ 2, 4631A), publiée dans la Gazette officielle du Québec le 20 octobre 2011, la circonscription électorale de Rouyn-Noranda–Témiscamingue est décrite comme suit(3):

«La circonscription de Rouyn-Noranda–Témiscamingue comprend les municipalités suivantes : Angliers (VL), Béarn (M), Belleterre (V), Duhamel-Ouest (M), Fugèreville (M), Guérin (CT), Kipawa (M), Laforce (M), Latulipe-et-Gaboury (CU), Laverlochère (M), Lorrainville (M), Moffet (M), Nédélec (CT), Notre-Dame-du-Nord (M), Rémigny (M), Saint-Bruno-de-Guigues (M), Saint-Édouard-de-Fabre (P), Saint-Eugène-de-Guigues (M), Témiscaming (V) et Ville-Marie (V).

Elle comprend aussi la partie de la Ville de Rouyn-Noranda qui correspond aux municipalités suivantes telles qu’elles existaient le 31 décembre 2001 : Arntfield (M), Bellecombe (M), Clericy (M), Cloutier (M), D’Alembert (M), Destor (M), Évain (M), McWatters (M), Montbeillard (M), Mont-Brun (M), Rollet (M) et Rouyn-Noranda (V).

Elle comprend également les réserves indiennes suivantes : Kebaowek et Timiskaming et les établissements indiens suivants : Hunter’s Point et Winneway.

Elle comprend enfin les territoires non organisés suivants : Laniel et Les Lacs-du-Témiscamingue.»

Rouyn-Noranda–Témiscamingue

Circonscription électorale de Rouyn-Noranda–Témiscamingue, carte électorale de 2011 (source: Commission de la représentation électorale)

Situation géographique

La circonscription électorale de Rouyn-Noranda–Témiscamingue est située au sud de la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue. Elle est entourée des circonscriptions de Pontiac, de Gatineau et d’Abitibi-Est à l’est, d’Abitibi-Ouest au nord ainsi que de la province de l’Ontario à l’ouest et de la rivière des Outaouais au sud-ouest.

Abitibi-Témiscamingue

Région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue, carte électorale de 2011 (source: Commission de la représentation électorale)

Carte électorale de 2001

Description

En vertu de la «Liste des circonscriptions électorales avec leur nom et leur délimitation» (2001 GOQ 2, 8181a), publiée dans la Gazette officielle du Québec le 18 décembre 2001, la circonscription électorale de Rouyn-Noranda–Témiscamingue est décrite comme suit:

«La circonscription de Rouyn-Noranda–Témiscamingue comprend les municipalités suivantes : Angliers (VL), Arntfield (M), Béarn (M), Bellecombe (M), Belleterre (V), Cléricy (M), Cloutier (M), D’Alembert (M), Destor (M), Duhamel-Ouest (M), Évain (M), Fugèreville (M), Guérin (CT), Kipawa (M), Laforce (M), Latulipe-et-Gaboury (CU), Laverlochère (P), Lorrainville (M), McWatters (M), Moffet (M), Montbeillard (M), Mont-Brun (M), Nédélec (CT), Notre-Dame-du-Nord (M), Rémigny (M), Rollet (M), Rouyn-Noranda (V), Saint-Bruno-de-Guigues (M), Saint-Édouard-de-Fabre (P), Saint-Eugène-de-Guigues (M), Témiscaming (V) et Ville-Marie (V).

Elle comprend également les établissements indiens de Hunters Point et de Winneway, les réserves indiennes de Kebaowek et de Timiskaming, la localité de Laniel et le territoire non organisé de Rivière-Kipawa.»

Rouyn-Noranda–Témiscamingue

Circonscription électorale de Rouyn-Noranda–Témiscamingue, carte électorale de 2001 (source: Commission de la représentation électorale)

Situation géographique

La circonscription électorale de Rouyn-Noranda–Témiscamingue est située au sud de la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue. Elle est entourée des circonscriptions de Pontiac, de Gatineau et d’Abitibi-Est à l’est, d’Abitibi-Ouest au nord ainsi que de la province de l’Ontario à l’ouest et de la rivière des Outaouais au sud-ouest.

Abitibi-Témiscamingue

Région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue, carte électorale de 2001 (source: Commission de la représentation électorale)

Carte électorale de 1992

Description

En vertu de la «Liste des circonscriptions électorales avec leur nom et leur délimitation» (1992 GOQ 2, 4373), publiée dans la Gazette officielle du Québec le 12 juin 1992, la circonscription électorale de Rouyn-Noranda–Témiscamingue est décrite comme suit:

«La circonscription de Rouyn-Noranda—Témiscamingue comprend les municipalités suivantes: Angliers vl, Arntfield sd, Béarn sd, Beaudry sd, Bellecombe sd, Belleterre v, Cloutier sd, D’Alembert sd, Destor sd, Duhamel-Ouest sd, Évain sd, Fugèreville sd, Guérin ct, Kipawa sd, Lac-Dufault sd, Laforce sd, Latulipe-et-Gaboury cu, Laverlochère p, Lorrainville vl, McWatters sd, Moffet sd, Montbeillard sd, Nédelec ct, Notre-Dame-de-Lourdes-de-Lorrainville p, Notre-Dame-du-Nord sd, Rémigny sd, Rollet sd, Rouyn-Noranda v, Saint-Bruno-de-Guigues p, Saint-Édouard-de-Fabre p, Saint-Eugène-de-Guigues sd, Saint-Guillaume-de-Granada sd, Saint-Joseph-de-Cléricy sd, Saint-Norbert-de-Mont-Brun sd, Témiscaming v et Ville-Marie v.

Elle comprend aussi les établissements indiens de Hunters Point et de Winneway; les réserves indiennes de Kebaowek et de Témiscamingue; la localité de Laniel et le hameau de Roulier; enfin les territoires non organisés de Rivière-Kipawa et de Roulier.»

Rouyn-Noranda–Témiscamingue

Circonscription électorale de Rouyn-Noranda–Témiscamingue, carte électorale de 1992 (source: Commission de la représentation électorale)

Situation géographique

Abitibi-Témiscamingue

Région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue, carte électorale de 1992 (source: Commission de la représentation électorale)

Notes:

  1. Pour alléger le texte, nous employons ici le terme «circonscription électorale», même s’il n’a pas toujours été employé dans la législation électorale et qu’il constitue, dans certains contextes, un anachronisme. ()
  2. Les informations contenues dans la rubrique «Origines de la désignation» proviennent de plusieurs sources dont les principales sont: les rapports de la Commission de la représentation électorale, le site Web de la Commission de toponymie, le Dictionnaire biographique du Canada en ligne ainsi que l’ouvrage «La toponymie électorale au fil de l’histoire de la carte électorale du Québec», publié par le Directeur général des élections. ()
  3. Les lieux géographiques mentionnés dans les descriptions des circonscriptions sont ceux existant au moment de l’entrée en vigueur de la nouvelle carte électorale. ()

La fonction commentaires est désactivée pour cet article.