[Google]

Catégories

Liens

29e législature (1970-1973)

  • Élection générale: 29 avril 1970.
  • Ouverture de la législature: 9 juin 1970.
  • Sessions:
    • 1re: 9 juin 1970 au 19 décembre 1970
    • 2e: 23 février 1971 au 24 décembre 1971
    • 3e: 7 mars 1972 au 14 mars 1973
    • 4e: 15 mars 1973 au 25 septembre 1973
  • Discours sur le budget:
    • 1970-1971: 18 juin 1970
    • 1971-1972: 25 mars 1971
    • 1972-1973: 18 avril 1972
    • 1973-1974: 29 mars 1973
  • Dissolution de la législature: 25 septembre 1973.

Assemblée nationale

Président de l’Assemblée nationale

M. Jean-Noël Lavoie (LIB), député de Laval, du 9 juin 1970 au 14 décembre 1976.

Députés

Les députées et députés de la 29e législature à l’Assemblée nationale du Québec.

Circonscription Nom Parti
Abitibi-Est M. Ronald Tétrault CS
Abitibi-Ouest M. Aurèle Audet (député indépendant le 21 mars 1972; député créditiste le 11 août 1972) CS
ind.
CS
Ahuntsic M. François Cloutier LIB
Argenteuil M. Zoël Saindon LIB
Arthabaska M. Jean-Gilles Massé LIB
Bagot M. Jean-Guy Cardinal UN
Beauce M. Fabien Roy CS
Beauharnois M. Gérard Cadieux LIB
Bellechasse M. Gabriel Loubier UN
Berthier M. Guy Gauthier UN
Bonaventure M. Gérard D. Levesque LIB
Bourassa M. Georges-Émery Tremblay (jusqu’au 19 septembre 1973) LIB
vacant (à partir du 19 septembre 1973) vac.
Bourget M. Camille Laurin PQ
Brome M. Glendon Pettes «Glen» Brown LIB
Chambly M. Pierre Laporte (jusqu’au 17 octobre 1970) LIB
M. Jean Cournoyer (à partir du 8 février 1971) LIB
Champlain M. Normand Toupin LIB
Charlevoix M. Raymond Mailloux LIB
Châteauguay M. George Kennedy LIB
Chauveau M. André Harvey LIB
Chicoutimi M. Jean-Noël Tremblay UN
Compton M. Joseph-Omer Dionne LIB
D’Arcy-McGee M. Victor Charles Goldbloom LIB
Deux-Montagnes M. Jean-Paul L’Allier LIB
Dorchester M. Florian Guay CS
Dorion M. Alfred Bossé LIB
Drummond M. Bernard Pinard (jusqu’au 19 septembre 1973) LIB
vacant (à partir du 19 septembre 1973) vac.
Dubuc M. Roch Boivin UN
Duplessis M. Henri-Laurier Coiteux (jusqu’au 10 juillet 1972) LIB
M. Donald Gallienne (à partir du 11 octobre 1972) LIB
Fabre M. Gilles Houde LIB
Frontenac M. Paul-André Latulippe CS
Gaspé-Nord M. François Gagnon UN
Gaspé-Sud M. Guy Fortier LIB
Gatineau M. Roy Fournier (jusqu’au 2 août 1972) LIB
M. Michel Gratton (à partir du 15 novembre 1972) LIB
Gouin M. Guy Joron PQ
Hull M. Oswald Parent LIB
Huntingdon M. Kenneth Fraser LIB
Iberville M. Alfred Croisetière UN
Îles-de-la-Madeleine M. Louis-Philippe Lacroix LIB
Jacques-Cartier M. Noël Saint-Germain LIB
Jeanne-Mance M. Aimé Brisson LIB
Jean-Talon M. Raymond Garneau LIB
Joliette M. Robert Quenneville LIB
Jonquière M. Gérald Harvey LIB
Kamouraska M. Jean-Marie Pelletier LIB
Labelle M. Fernand-Joseph Lafontaine UN
Lac-Saint-Jean M. Roger Pilote LIB
Lafontaine M. Marcel Léger PQ
L’Assomption M. Jean Perreault LIB
Laurier M. André Marchand LIB
Laval M. Jean-Noël Lavoie LIB
Laviolette M. Prudent Carpentier LIB
Lévis M. Joseph-Aurélien Roy CS
Limoilou M. Fernand Houde LIB
L’Islet M. Julien Giasson LIB
Lotbinière M. Jean-Louis Béland CS
Louis-Hébert M. Claude Castonguay LIB
Maisonneuve M. Robert Burns PQ
Marguerite-Bourgeoys Mme Marie-Claire Kirkland (dite Claire Kirkland-Casgrain) (jusqu’au 14 février 1973) LIB
vacant (à partir du 14 février 1973) vac.
Maskinongé M. Rémi Paul UN
Matane M. Jean Bienvenue LIB
Matapédia M. Bona Arsenault LIB
Mégantic M. Bernard Dumont (député indépendant le 21 mars 1972; député créditiste le 11 août 1972) CS
ind.
CS
Mercier M. Robert Bourassa LIB
Missisquoi M. Jean-Jacques Bertrand (jusqu’au 22 février 1973) UN
vacant (à partir du 22 février 1973) vac.
Montcalm M. Marcel Masse (député indépendant le 2 novembre 1971) UN
ind.
Montmagny M. Jean-Paul Cloutier UN
Montmorency M. Marcel Bédard LIB
Napierville-Laprairie M. Paul Berthiaume LIB
Nicolet M. Clément Vincent UN
Notre-Dame-de-Grâce M. William Tetley LIB
Olier M. Fernand Picard LIB
Outremont M. Jérôme Choquette LIB
Papineau M. Mark Assad LIB
Pontiac M. Jean-Guy Larivière LIB
Portneuf M. Antoine Drolet CS
Richelieu M. Claude Simard LIB
Richmond M. Yvon Brochu CS
Rimouski M. Maurice Tessier (jusqu’au 25 septembre 1973) LIB
vacant (à partir du 25 septembre 1973) vac.
Rivière-du-Loup M. Paul Lafrance LIB
Robert-Baldwin M. Arthur-Ewen Séguin LIB
Roberval M. Robert Lamontagne LIB
Rouville M. Marcel Ostiguy LIB
Rouyn-Noranda M. Camil Samson (député indépendant le 16 mars 1972; député créditiste le 11 août 1972) CS
ind.
CS
Saguenay M. Lucien Lessard PQ
Sainte-Anne M. George Springate LIB
Sainte-Marie M. Charles-Henri Tremblay PQ
Saint-Henri M. Gérard Shanks LIB
Saint-Hyacinthe M. Fernand Cornellier LIB
Saint-Jacques M. Claude Charron PQ
Saint-Jean M. Jacques Veilleux LIB
Saint-Laurent M. Léo Pearson LIB
Saint-Louis M. Harry Blank LIB
Saint-Maurice M. Philippe Demers UN
Saint-Sauveur M. Armand Bois (député indépendant le 21 février 1973)(1) CS
ind.
Shefford M. Armand Russell UN
Sherbrooke M. Jean-Paul Pépin LIB
Stanstead M. Georges Vaillancourt LIB
Taillon M. Guy Leduc LIB
Témiscamingue M. Gilbert-Roland Théberge LIB
Témiscouata M. Montcalm Simard UN
Terrebonne M. Denis Hardy LIB
Trois-Rivières M. Guy Bacon LIB
Vaudreuil-Soulanges M. Paul Phaneuf LIB
Verchères M. Guy Saint-Pierre LIB
Verdun M. Lucien Caron LIB
Westmount M. Thomas Kevin Drummond LIB
Wolfe M. René Lavoie UN
Yamaska M. Benjamin Faucher LIB

Répartition des sièges

Composition de l’Assemblée nationale du Québec durant la 29e législature.

  LIB
LIB
UN
UN
CS
CS
PQ
PQ
ind.
ind.
vac.
vac.
Élection (29 avril 1970) 72 17 12 7 0 0
17 octobre 1970(2) 71 17 12 7 0 1
8 février 1971(3) 72 17 12 7 0 0
2 novembre 1971(4) 72 16 12 7 1 0
16 mars 1971(5) 72 16 11 7 2 0
21 mars 1971(6) 72 16 9 7 4 0
10 juillet 1972(7) 71 16 9 7 4 1
2 août 1972(8) 70 16 9 7 4 2
11 août 1972(9) 70 16 12 7 1 2
11 octobre 1972(10) 71 16 12 7 1 1
15 novembre 1972(11) 72 16 12 7 1 0
14 février 1973(12) 71 16 12 7 1 1
21 février 1973(13) 71 16 11 7 2 1
22 février 1973(14) 71 15 11 7 2 2
19 septembre 1973(15) 69 15 11 7 2 4
25 septembre 1973(16) 68 15 11 7 2 5
Dissolution (25 septembre 1973) 68 15 11 7 2 5
Composition de l'Assemblée nationale, 29 avril 1970   Composition de l'Assemblée nationale, 25 septembre 1973

Composition de l'Assemblée nationale - 29e législature (1970-1973)

Répartition des sièges à l'Assemblée nationale - 29e législature (1970-1973)

Répartition des sièges à l'Assemblée nationale - 29e législature (1970-1973)

Chefs des partis politiques

Partis politiques ayant le statut de parti reconnu(17)

Parti Nom Mandat comme chef du parti Mandat comme chef parlementaire
Parti libéral du Québec M. Robert Bourassa, député de Mercier Chef du 17 janvier 1970 au 19 novembre 1976(18) Chef parlementaire du 17 janvier 1970 au 15 novembre 1976(19)
Union nationale(20) M. Jean-Jacques Bertrand, député de Missisquoi Chef du 2 octobre 1968 au 19 juin 1971(21) Chef parlementaire du 2 octobre 1968 au 19 juin 1971
M. Gabriel Loubier, député de Bellechasse Chef du 19 juin 1971 au 30 mars 1974 Chef parlementaire du 19 juin 1971 au 29 octobre 1973
Ralliement créditiste(22)(23) M. Camil Samson, député de Rouyn-Noranda Chef du 22 mars 1970 au 13 février 1972 et du 5 mai 1974(24) au 2 septembre 1980 Chef parlementaire du 29 avril 1970 au 13 février 1972 et du 15 mars 1973 au 2 septembre 1980
M. Armand Bois, député de Saint-Sauveur Chef intérimaire du 21 février 1972 au 4 février 1973 Chef parlementaire du 21 février 1972 au 4 février 1973
M. Yvon Dupuis Chef du 4 février 1973 au 5 mai 1974
Parti québécois(22) M. René Lévesque Chef du 14 octobre 1968 au 29 septembre 1985(25) (26)
M. Camille Laurin, député de Bourget Chef parlementaire du 29 avril 1970 au 29 octobre 1973

Lieutenant-gouverneur

M. Hugues Lapointe, assermenté le 22 février 1966.

Premier ministre

M. Robert Bourassa (LIB), député de Mercier, entré en fonction le 12 mai 1970.

Notes:

  1. Armand Bois réintégra le Parti créditiste le 3 octobre 1973 et fut candidat de ce parti dans Vanier lors de l’élection générale de 1973. ()
  2. Décès du député de Chambly, Pierre Laporte (LIB). ()
  3. Élection de Jean Cournoyer (LIB) comme député de Chambly. ()
  4. Le député de Montcalm, Marcel Masse (UN), devient député indépendant. ()
  5. Le député de Rouyn-Noranda, Camil Samson (CS), devient député indépendant. ()
  6. Le député d’Abitibi-Ouest, Aurèle Audet (CS), et le député de Mégantic, Bernard Dumont (CS), deviennent députés indépendants. ()
  7. Décès du député de Duplessis, Henri-Laurier Coiteux (LIB). ()
  8. Démission du député de Gatineau, Roy Fournier (LIB). ()
  9. Le député d’Abitibi-Ouest, Aurèle Audet (ind.), le député de Mégantic, Bernard Dumont (ind.), et le député de Rouyn-Noranda, Camil Samson (ind.), réintègrent le Ralliement créditiste. ()
  10. Élection de Donald Gallienne (LIB) comme député de Duplessis. ()
  11. Élection de Michel Gratton (LIB) comme député de Gatineau. ()
  12. Démission de la députée de Marguerite-Bourgeoys, Claire Kirkland-Casgrain (LIB). ()
  13. Le député de Saint-Sauveur, Armand Bois (CS), devient député indépendant. ()
  14. Décès du député de Missisquoi, Jean-Jacques Bertrand (UN). ()
  15. Démission du député de Bourassa, Georges-Émery Tremblay (LIB); démission du député de Drummond, Bernard Pinard (LIB). ()
  16. Démission du député de Rimouski, Maurice Tessier (LIB). ()
  17. En vertu de l’article 1 f) de l’ancien Règlement de l’Assemblée nationale, adopté en 1972, qui se lisait comme suit:
    «1 f) Définition – un parti qui, aux dernières élections générales, a fait élire au moins douze députés ou qui, d’après le recensement officiel des votes donnés dans l’ensemble du Québec à ces élections, a obtenu au moins vingt pour cent des votes valides donnés.»

    Cette définition reprenait celle de l’article 77 de la Loi sur la législature, modifié en vertu de la Loi modifiant la Loi sur la législature (L.Q., 1970, c.5), sanctionnée le 17 juillet 1970, qui accordait une indemnité additionnelle et une allocation spéciale pour frais de représentation au

    «7. (…)
    6° (…) député, autre que celui visé au paragraphe 4°, qui dirige à l’Assemblée un parti de l’opposition:
    a) qui, à la dernière élection générale, a fait élire au moins 12 députés, ou
    b) dont l’effectif reconnu à cette Assemblée comprend moins de douze députés mais qui, d’après le recensement officiel des votes donnés dans l’ensemble du Québec à la dernière élection générale, a obtenu 20% des votes valides donnés, ou
    c) qui était représenté, suivant les sous-paragraphes a ou b, lors de la législature précédente (…).»

    ()

  18. Également chef du 15 octobre 1983 au 14 décembre 1993. ()
  19. Également chef parlementaire du 3 juin 1985 au 2 décembre 1985 et du 20 janvier 1986 au 12 janvier 1994. ()
  20. Le parti fut désigné sous l’appellation «Unité-Québec» du 25 octobre 1971 au 14 janvier 1973. ()
  21. Chef intérimaire entre son assermentation comme premier ministre le 2 octobre 1968 et son élection comme chef du parti le 21 juin 1969. ()
  22. Le Ralliement créditiste et le Parti québécois obtinrent le statut de «partis reconnus» à la suite d’une entente avec le leader parlementaire du gouvernement et député de Chambly, Pierre Laporte (LIB), le 1er juin 1970, ce qui fut officialisé lors de la sanction le 17 juillet 1970 de la Loi modifiant la Loi sur la législature (L.Q., 1970, c.5), puis lors de l’adoption le 12 mars 1972 d’une nouvelle version du Règlement de l’Assemblée nationale (laquelle fut en vigueur jusqu’en 1984). () ()
  23. Le parti fut désigné sous l’appellation «Parti créditiste» entre septembre et décembre 1973. ()
  24. Chef intérimaire de facto entre la démission d’Yvon Dupuis le 5 mai 1974 et son élection comme chef du parti le 11 mai 1975. ()
  25. Assure l’intérim entre sa démission le 20 juin 1985 et l’élection de son successeur le 29 septembre 1985. ()
  26. Chef parlementaire du 14 octobre 1968 au 29 avril 1970 et du 15 novembre 1976 au 29 septembre 1985. ()

La fonction commentaires est désactivée pour cet article.