Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le Québec politique un 6 mars

  • 6 mars 2009: Le député de Rivière-du-Loup et chef de l’Action démocratique du Québec, Mario Dumont (ADQ), démissionne officiellement comme député et chef du Parti. La députée de Lotbinière, Sylvie Roy (ADQ), devient chef parlementaire intérimaire jusqu’à l’élection d’un successeur à la direction du Parti.
  • 6 mars 2006: La députée de Pointe-aux-Trembles et ex-ministre, Nicole Léger (PQ), annonce sa démission comme députée, laquelle entrera en vigueur le 1er juin 2006.
  • 6 mars 1979: Ouverture de la 4e session du 31e Parlement du Québec.
  • 6 mars 1989: Le député de Duplessis, Denis Perron (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois afin de siéger comme député indépendant à la suite d’accusations de fraude et d’abus de confiance. Il sera acquitté en mai 1989 et réintègrera le groupe parlementaire du Parti québécois.
  • 6 mars 1944: Le député de Saint-Hyacinthe et ministre de la Voirie, Télesphore-Damien «T.-D.» Bouchard (LIB), démissionne comme ministre et député à la suite de sa nomination comme sénateur fédéral.
  • 6 mars 1901: Discours sur le budget.
  • 6 mars 1897: Dissolution du 8e Parlement du Québec.
  • 6 mars 1882: Élection partielle dans Pontiac, remportée par William Joseph Poupore (CON).
  • 6 mars 1837: Le secrétaire d’État au colonies, lord John Russell, présente à la Chambre des communes britannique les dix «résolutions Russell» sur les affaires du Bas-Canada. Ces résolutions, qui soulèveront de grands remous au Bas-Canada, confirment le refus de Londres de répondre aux doléances énoncées dans les Quatre-Vingt-Douze Résolutions adoptées par la Chambre d’assemblée du Bas-Canada en 1834, notamment le fait de rendre le Conseil législatif électif et de rendre le Conseil exécutif responsable devant la Chambre d’assemblée.

Le Québec politique un 28 janvier

  • 28 janvier 1991: Le rapport de la commission constitutionnelle du Parti libéral du Québec, «Un Québec libre de ses choix», mieux connu sous le nom de «Rapport Allaire», est rendu public.
  • 28 janvier 1984: Le député de Rivière-du-Loup, Jules Boucher (PQ), quitte le groupe parlementaire du Parti québécois pour siéger comme député indépendant.
  • 28 janvier 1959: Le conseiller législatif de Lauzon, Émile Moreau (LIB), décède en fonction.
  • 28 janvier 1914: Le député de Soulanges, Joseph-Octave Mousseau (LIB), le conseiller législatif de Lanaudière, Louis-Philippe Bérard (LIB), et le conseiller législatif de Repentigny, Achille Bergevin (LIB), démissionnent comme député et membres du Conseil législatif à la suite d’accusations de corruption portées par le Montreal Daily Mail le 20 janvier 1914 concernant l’adoption d’une loi constituant en corporation la Montreal Fair Association of Canada.
  • 28 janvier 1876: Le député de Mégantic, George Irvine (LIB), et le député de Trois-Rivières et ex-ministre, Henri-Gédéon Malhiot (CON), démissionnent comme députés à la suite de leur nomination comme commissaires du Chemin de fer de Québec, Montréal, Ottawa et Occidental. Quant au député de Deux-Montagnes et ex-premier ministre, Gédéon Ouimet (CON), il démissionne comme député à la suite de sa nomination comme surintendant du Conseil de l’Instruction publique.
  • 28 janvier 1874: Prorogation de la 3e session du 2e Parlement du Québec.
  • 28 janvier 1863: Le conseiller législatif de Lorimier, Jacques-Olivier Bureau (ROU), démissionne comme conseiller législatif à la suite de sa nomination comme secrétaire provincial du Canada dans le ministère Macdonald-Sicotte.
  • 28 janvier 1833: L’ex-député Hugues Heney (BUR) est nommé au Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 28 janvier 1818: Thomas-Pierre-Joseph Taschereau (BUR) et le conseiller exécutif Olivier Perrault (BUR) sont nommés au Conseil législatif du Bas-Canada.
  • 28 janvier 1794: Le député de Québec (Haute-Ville) et orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, Jean-Antoine Panet (CAN), démissionne comme orateur de la Chambre à la suite de sa nomination comme juge de la Cour des plaids communs. Le député d’York, Michel-Eustache-Gaspard-Alain Chartier de Lotbinière (CAN), lui succède à la présidence le même jour.

Le Québec politique un 7 janvier

  • 7 janvier 1994: Le député de Rivière-du-Loup et ministre des Forêts, Albert Côté (LIB), démissionne comme député. Il démissionnera officiellement comme ministre le 11 janvier 1994.
  • 7 janvier 1980: Le député de Mégantic-Compton, Fernand Grenier (UN), démissionne comme député en raison de sa décision de faire le saut en politique fédérale.
  • 7 janvier 1941: Ouverture de la 2e session du 21e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1931: Le député de Brome, Carlton James Oliver (LIB), décède en fonction.
  • 7 janvier 1930: Ouverture de la 3e session du 17e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1928: Gaspard De Serres (LIB) est nommé conseiller législatif de Lanaudière.
  • 7 janvier 1926: Ouverture de la 3e session du 16e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1925: Ouverture de la 2e session du 16e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1915: Ouverture de la 3e session du 13e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1902: Le député de Beauce, Henri-Séverin Béland (LIB), démissionne comme député afin d’être candidat à une élection fédérale.
  • 7 janvier 1890: Ouverture de la 4e session du 6e Parlement du Québec.
  • 7 janvier 1874: Le député de Bonaventure, Théodore Robitaille (CON), démissionne comme député à la suite de l’abolition du double mandat.
  • 7 janvier 1842: Le député de Nicolet, Augustin-Norbert Morin (PAT), démissionne comme député en raison de sa nomination prochaine comme juge.
  • 7 janvier 1834: Ouverture de la 4e session du 14e Parlement du Bas-Canada.
  • 7 janvier 1832: Le député de St. Hyacinthe, Jean Dessaulles (PAT-M), est nommé au Conseil législatif du Bas-Canada. Il démissionnera officiellement comme député en juin 1832.
  • 7 janvier 1818: Ouverture de la 2e session du 9e Parlement du Bas-Canada.
  • 7 janvier 1801: Le député de Buckingham, John Craigie (BUR), le député de Montréal (quartier est), Pierre-Louis Panet (BUR), et Jenkin Williams (BUR) sont nommés au Conseil exécutif du Bas-Canada.
  • 7 janvier 1793: La Chambre d’assemblée du Bas-Canada décrète qu’une personne élue dans deux circonscriptions doit opter pour une d’entre elles et démissionner de l’autre.

La politique québécoise un 22 juin

  • 22 juin 2009: Élections partielles dans Marguerite-Bourgeoys et Rivière-du-Loup, remportées par Clément Gignac (LIB) et Jean D’Amour (LIB).
  • 22 juin 1994: Le parti CANADA! obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 22 juin 1993: Le Parti économique du Québec obtient officiellement le statut de parti politique autorisé.
  • 22 juin 1960: 26e élection générale à l’Assemblée législative du Québec:
  • 22 juin 1944: Le député de Québec-Ouest, Charles Delagrave (LIB), démissionne comme député à la suite de sa nomination comme conseiller législatif.
  • 22 juin 1921: Le député de Témiscouata, Louis-Eugène-Aduire Parrot (LIB), démissionne come député.
  • 22 juin 1917: Le député de Montcalm, Joseph-Alcide Dupuis (LIB), décède en fonction.
  • 22 juin 1854: Prorogation de la 2e session du 4e Parlement de la Province du Canada.

La politique québécoise un 10 novembre

  • 10 novembre 2009: Le député de Rivière-du-Loup, Jean D’Amour (LIB), quitte le groupe parlementaire du Parti libéral du Québec pour siéger comme député indépendant. Il réintègrera ce groupe parlementaire en décembre 2009.
  • 10 novembre 2009: Le chef de l’Action démocratique du Québec, Gilles Taillon (ADQ), annonce sa démission comme chef du parti, laquelle deviendra effective lors de la nomination d’un successeur.
  • 10 novembre 2005: L’ex-député de Rosemont et ex-ministre, Gilbert Paquette (PQ), annonce le retrait de sa candidature à la direction du Parti québécois.
  • 10 novembre 1999: Remainement ministériel au sein du gouvernement Bouchard (PQ).
  • 10 novembre 1987: Le député d’Anjou, Pierre Marc Johnson (PQ) démissionne comme chef de l’Opposition officielle, président du Parti québécois et député. Le député de Joliette, Guy Chevrette (PQ), devient chef intérimaire du Parti québécois.
  • 10 novembre 1984: En réplique aux «révisionnistes» ou partisans d’une révision du programme du Parti québécois sur l’accession du Québec à la souveraineté, douze ministres «orthodoxes» du gouvernement Lévesque (PQ) signent une déclaration publique affirmant la «nécessaire souveraineté» du Québec.
  • 10 novembre 1961: (10 au 12 novembre) 7e Congrès annuel de la Fédération libérale du Québec (Parti libéral du Québec) sous le thème «La réforme électorale».
  • 10 novembre 1960: Ouverture de la 2e session du 26e Parlement du Québec.
  • 10 novembre 1913: Élections partielles dans Huntingdon et Saint-Jean, remportées par Andrew Philps (LIB) et Marcellin Robert (LIB).
  • 10 novembre 1876: Ouverture de la 2e session du 3e Parlement du Québec.
  • 10 novembre 1832: Le député de Rouville, Jean-Baptiste-René Hertel de Rouville (n.a.), démissionne comme député.

Le Parti de la réforme financière change de nom

Un lecteur (qui se reconnaîtra et que nous remercions) nous a signalé un changement de dénomination pour ce qui était connu jusqu’à présent sous le nom de «Parti de la réforme financière». Ce changement aurait reçu l’aval du DGE il y a près d’un mois:

Le 8 juillet 2010, le Directeur général des élections a autorisé le parti Parti de la réforme financière à changer sa dénomination pour Nouvelle alliance Québec – Canada.

L’ex-Parti de la réforme financière avait été fondé en 2009 par un dénommé Denis Couture. Ce dernier fut candidat lors de l’élection partielle tenue dans Rivière-du-Loup en juin 2009.

Évolution du vote dans Marguerite-Bourgeoys et Rivière-du-Loup

Maintenant que nous avons publié les résultats préliminaires des élections partielles dans Marguerite-Bourgeoys et Rivière-du-Loup, voici l’évolution des résultats électoraux dans les 2 circonscriptions de 1900 à 2009.

Élections dans Marguerite-Bourgeoys, 1900-2009

Élections dans Rivière-du-Loup, 1900-2009

Partielle dans Rivière-du-Loup: évolution des suffrages

Résultats dans Rivière-du-Loup selon le DGE (164 bureaux de vote sur 164)
LIB PQ ADQ QS VRT aut.
Élection générale: 8 décembre 2008 26,99% 14,20% 51,77% 1,86% 2,39% 2,78%
Élection partielle: 22 juin 2009 47,69% 35,69% 14,67% 0,42% 0,71% 0,82%
Diff. +20,70 +21,49 -37,10 -1,44 -1,68 -1,96

La soirée électorale dans Marguerite-Bourgeoys et Rivière-du-Loup

Bienvenue la soirée électorale de QuébecPolitique.com.

Ce billet sera alimenté directement à partir des mises à jour de notre compte Twitter. Pour mettre à jour l’affichage de ce billet, activez régulièrement la fonction «actualiser» de votre fureteur.

Bon match!

Accédez directement à notre profil Twitter

16 candidats le 22 juin

La période de mise en candidature pour les élections partielles dans Marguerite-Bourgeoys et Rivière-du-Loup a pris fin à 14h cet après-midi. Il n’y a pas eu de surprise de dernière minute en fin de compte et il y aura 8 candidats dans chaque circonscription le 22 juin 2009:

Rivière-du-Loup

Beaulieu, Victor-Lévy (Indépendant)

Côté, Gilberte (Action démocratique du Québec)

Couture, Denis (Parti de la réforme financière)

Crête, Paul (Parti québécois)

D’Amour, Jean (Parti libéral du Québec)

Poirier, Martin (Parti vert du Québec)

Renaud, Benoît (Québec solidaire)

Tremblay, Éric (Parti indépendantiste)

Marguerite-Bourgeoys

Black St-Laurent, Valérie (Québec solidaire)

Charbonneau, Diane (Action démocratique du Québec)

Gignac, Clément (Parti libéral du Québec)

Leclerc, Julien (Parti vert du Québec)

Millette, Régent (Indépendant)

Normandin, Christine (Parti québécois)

Poulin, Érik (Parti indépendantiste)

Tremblay, Sylvie R. (Indépendant)

Vox pop sur les partielles

Les élections partielles auront lieu dans moins de 3 semaines, alors nous avons pensé qu’il pourrait être amusant de sonder l’opinion de nos lecteurs sur le possible résultat du scrutin dans Rivière-du-Loup. La question:

Selon vous, qui gagnera l’élection partielle qui aura lieu dans Rivière-du-Loup le 22 juin prochain?

Oui, nous savons bien qu’il ne faut prendre rien pour acquis, qu’il faut mériter la confiance des électeurs à tous les jours, que l’avenir n’est pas qu’un simple prolongement des tendances actuelles et que le seul vrai sondage, c’est le jour du vote, mais l’histoire politique de Marguerite-Bourgeoys étant ce qu’elle est (le comté est libéral depuis 1966 et est issu d’un autre comté libéral depuis 1939), nous n’avons pas jugé essentiel de sonder nos lecteurs sur une élection dont le résultat fait peu de doute.

Vous pouvez répondre dans le formulaire tout juste à droite de cet article. Les résultats partiels peuvent également être consultés ici.

Le Parti de la réforme financière dans Rivière-du-Loup

Selon le portail Info-Dimanche, le chef du Parti de la réforme financière, Denis Couture, serait sur le point de compléter son bulletin de mise en candidature en vue de l’élection partielle qui aura lieu le 22 juin prochain dans Rivière-du-Loup.

Le Parti de la réforme financière est le dernier parti politique québécois à voir officiellement le jour puisqu’il n’a obtenu le statut de parti politique autorisé que le 27 mai dernier.

Le Parti indépendantiste sera de la partie dans Rivière-du-Loup

La conférence de presse que tiendra le Parti indépendantiste demain le 3 juin, convoquée à l’origine pour présenter le candidat dans Marguerite-Bourgeoys, sera également l’occasion de confirmer que le chef du parti, Éric Tremblay, sera également candidat le 22 juin prochain dans l’autre circonscription qui sera en jeu cette journée-là, soit Rivière-du-Loup.

Élections partielles dans Marguerite-Bourgeoys et Rivière-du-Loup

Vendredi, 29 mai 2009

MONTRÉAL, le 1er juin 2009 – Le chef du Parti indépendantiste, monsieur Éric Tremblay, invite les médias à une conférence de presse, dans le cadre des élections partielles dans Marguerite-Bourgeoys et Rivière-du-Loup, le mercredi 3 juin prochain à 10 heures, au local 5.410 du Cégep André-Laurendeau à Montréal. À cette occasion, monsieur Tremblay, qui sera candidat du P.I. dans Rivière-du-Loup, présentera officiellement le candidat du Parti indépendantiste dans Marguerite-Bourgeoys, monsieur Érik Poulin, qui est l’actuel président du Comité des jeunes du Parti indépendantiste.

Fondé le 3 février 2008, le Parti indépendantiste poursuit son développement après avoir participé aux quatre élections partielles de l’année dernière dans Bourget, Hull, Pointe-aux-Trembles et Jean-Talon et présenté 19 candidats à l’élection générale du 8 décembre dernier.

Le Parti indépendantiste n’abandonnera pas tant que l’indépendance du Québec ne sera pas réalisée. L’équipe du P.I. travaille sans relâche à la construction du parti dans toutes les régions du Québec afin d’être en mesure de présenter 125 candidats indépendantistes lors de la prochaine élection générale et offrir aux Québécois le choix électoral de l’indépendance. Déclarer l’indépendance par un vote majoritaire de notre Assemblée nationale sans référendum préalable, voilà l’objectif fondamental du P.I.! Fini les référendums volés comme en 1995.

Victor-Lévy Beaulieu sera candidat

Ce qui était rumeur la semaine dernière s’est concrétisé ce soir: 6 mois après sa dernière tentative, l’écrivain Victor-Lévy Beaulieu sera candidat indépendant dans Rivière-du-Loup le 22 juin prochain. Poursuivez la lecture de «Victor-Lévy Beaulieu sera candidat»→

Les candidats de QS aux partielles

On riait bien la semaine dernière en voyant que Québec solidaire attendrait 1 semaine entière après le début de la campagne électorale avant d’annoncer l’identité de ses candidats lors des prochaines élections partielles dans Marguerite-Bourgeoys et Rivière-du-Loup. Sauf qu’aujourd’hui, les candidats de QS sont connus et on attend encore de connaître les porte-couleurs du Parti québécois et de l’Action démocratique du Québec dans Marguerite-Bourgeoys.

Ceci étant dit, les candidats de Québec solidaire sont:

VLB dans RDL?

Selon le portail Infodimanche.com, l’écrivain Victor-Lévy Beaulieu serait présentement en «période de réflexion» et envisagerait de présenter sa candidature en vue du scrutin du 22 juin prochain dans Rivière-du-Loup.

Rappelons que VLB avait déjà été candidat dans Rivière-du-Loup lors de l’élection générale de 2008. Il avait alors terminé au 4e rang, récoltant 597 voix (2,78% des bulletins valides).

QS: qui sera candidat lors des partielles?

Ne retenez pas votre souffle en attendant de connaître l’identité des candidats de Québec solidaire lors des prochaines partielles dans Marguerite-Bourgeoys et Rivière-du-Loup… à moins que vous soyez capable de vous retenir jusqu’au 27 mai prochain!

Ça a l’air de rien, mais une attente de 7 jours sur une campagne de 35 jours, ça gruge pas mal de temps de campagne. Poursuivez la lecture de «QS: qui sera candidat lors des partielles?»→

Les candidats du Parti vert aux partielles

Le Parti vert du Québec a dévoilé cet après-midi l’identité de ses 2 candidats en vue des prochaines élections partielles. D’abord, dans Rivière-du-Loup, tel que nous l’avions annoncé vendredi dernier, Martin Poirier, candidat défait (VRT) lors de l’élection générale de 2007 dans Rivière-du-Loup, sera à nouveau candidat le 22 juin prochain. Ensuite, dans Marguerite-Bourgeoys, les Verts seront représentés par Julien Leclerc, candidat défait (VRT) lors de l’élection générale de 2008 dans Vaudreuil.

Confirmé: Gilberte Côté pour l’ADQ dans Rivière-du-Loup

C’est maintenant officiel: Mme Gilberte Côté, attachée politique de l’ex-député de Rivière-du-Loup, Mario Dumont (ADQ) de 1994 à 2008, portera les couleurs de l’Action démocratique du Québec lors de la prochaine élection partielle dans Rivière-du-Loup.

Les 3 principaux partis ayant maintenant officiellement nommé leur candidat (Jean D’Amour pour les Libéraux et Paul Crête pour le PQ), il reste maintenant à Québec solidaire et au Parti vert du Québec à le faire. Dans le cas des Verts, des rumeurs récentes faisaient état de la possible candidature de M. Martin Poirier, candidat défait (VRT) lors de l’élection générale de 2007 dans Rivière-du-Loup. Poursuivez la lecture de «Confirmé: Gilberte Côté pour l’ADQ dans Rivière-du-Loup»→

Gilberte Côté confirmée dans RDL?

L’Action démocratique du Québec dévoilera ce matin l’identité du candidat qui le représentera lors de la prochaine élection partielle dans Rivière-du-Loup. Notez que l’avis de convocation de l’ADQ précise que la chef intérimaire du parti et députée de Lotbinière, Sylvie Roy (ADQ) sera à Rivière-du-Loup «afin de présenter la candidate de l’ADQ à l’élection partielle». Gilberte Côté est la seule aspirante-candidate féminine dont le nom ait circulé ces dernières semaines…

Page 1 sur 3123